Mack


Pilote clone qui fut tué au début de la mission de Jar Jar Binks sur Florrum

Continuité : Canon


  Mack était le surnom qu'on donnait à un pilote clone qui servit l'Ancienne République. Né sur Kamino, comme ses semblables, il avait été conditionné de façon à savoir manipuler les commandes d'un vaisseau spatial, et plus particulièrement d'une navette de classe Nu. Son casque, jaune et blanc, n'avait pas été peint par quelque fantaisie, comme le firent de nombreux soldats pour se distinguer des autres ; seuls deux logos rouges désignant son affiliation étaient visibles. Il fut mis à contribution dès le début du conflit et reçut pour tâche d'escorter plusieurs hauts dignitaires.

  En effet, le Comte Dooku, chef des Séparatistes et protagoniste essentiel de la guerre, avait été capturé par une bande de pirates menés par Hondo Ohnaka. Deux Jedi, et non des moindres - Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi -, s'étaient donc rendus sur Florrum pour s'assurer que le Sith était vraiment emprisonné. Cela fait, ils devaient autoriser leurs alliés à collaborer avec les flibustiers pour leur offrir une rançon en échange de Tyranus lui-même.

Mack

Mack est artilleur lors de la mission sur Florrum.
(Star Wars: The Clone Wars: "The Gungan General")


  Néanmoins, les pirates se révélèrent plus fourbes que ce qui était prévu. Les Jedi furent eux aussi emprisonnés. Mais le convoi républicain était déjà en route. Mack, artilleur, et un autre de ses collègues, placés dans deux cockpits différents, pilotaient la navette de classe Nu, vaisseau spatial alors très utilisé par cette faction. Il transportait le Sénateur Kharrus et le Représentant Jar Jar Binks, ainsi que le Commandant Stone et ses clones, tous chargés de remettre la rançon, c'est-à-dire des caisses d'épices, à Ohnaka et à ses hommes. Bientôt, ils pénétraient dans l'atmosphère de Florrum.

  C'est pourquoi Mack invita les Républicains à s'installer sur leurs sièges en vue de l'atterrissage. Les pirates, une nouvelle fois, s'interposèrent. Un Weequay, obéissant aux ordres de Turk Falso, monta à bord d'un de ses chasseurs circulaires et attaqua la navette Nu. Deux missiles furent lancés ; le coéquipier de Mack dut faire preuve d'adresse pour les éviter. Il y parvint pendant quelques secondes, mais Jar Jar, dans le vaisseau, n'était pas attaché ; par conséquent, les secousses le conduisirent à appuyer malencontreusement sur le bouton en relation avec l'habitacle de l'artilleur clone.

Mack

Mack est gêné par les maladresses de Jar Jar.
(Star Wars: The Clone Wars: "The Gungan General")


  Ainsi, le siège de Mack fut transféré jusqu'au couloir principal de la navette. Étonnée, la recrue se demanda ce qui se passait. En apercevant Jar Jar, il comprit que c'était une maladresse. Le Gungan, sans le vouloir, s'allongea sur l'artilleur et l'empêcha de se mouvoir ; pour se racheter, il appuya sur le bouton qui ramena le siège de Mack dans son cockpit. Il oublia cependant de s'écarter, ce qui fit qu'il se retrouva dans ledit cockpit avec le clone. Entre-temps, les missiles lancés par les pirates touchèrent l'appareil et, de ce fait, il fallait réagir au plus vite.

  Tandis que la navette allait s'écraser, Mack devint plus sérieux. Il commença par pousser Binks en dehors de sa cabine et l'enjoindre de regagner sa place ; enfin tranquille, il se rassit et tenta d'aider le pilote placé devant lui pour l'atterrissage sur Florrum. Toutefois, le heurt fut trop violent ; une aile du vaisseau se détacha et celui-ci finit sa course au milieu des champs de Dorsha, parmi les troupeaux de skalders. Stone, ses hommes et Jar Jar étaient sains et saufs, mais ce n'était pas le cas du Sénateur Kharrus, de Mack et de son coéquipier, qui périrent ce jour-là sur la planète désertique.

Mack

Un soldat clone s'aperçoit que Mack (en haut à droite) et son coéquipier sont morts.
(Star Wars: The Clone Wars: "The Gungan General")

Informations encyclopédiques
Mack
Nom
Mack
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/02/2009

Date de modification
20/02/2019

Nombre de lectures
13 926


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.