Punch


Punch était un soldat clone qui participa à la bataille de Christophsis.

Continuité : Canon


  "Punch" était le surnom d'un simple soldat clone qui servit la Grande armée de la République à l'époque de l'avènement de l'Empire. Une particularité physique le distinguait de ses camarades ; il gardait en effet une barbichette volontairement taillée. Il était plus connu pour avoir participé à la bataille de Christophsis, et en particulier à la mission de reconnaissance qui la précédait.

  La Confédération des systèmes indépendants avait décidé d'envahir cette planète. Ses chars d'assaut blindés furent déployés, ainsi que plusieurs bataillons de droïdes de combat, menés par le Général Whorm Loathsom. Les Séparatistes entrèrent bientôt dans la capitale Crystal City, somptueuse ville parsemée de tours gigantesques et lumineuses.

  Les Christophsiens tentèrent de résister, mais ils n'étaient pas en mesure d'affronter longtemps des troupes lourdement armées. C'est pourquoi ils prirent contact avec la République, en l'occurrence le Conseil Jedi, qui accepta de leur venir en aide. Aussi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker furent-ils immédiatement chargés de chasser les Séparatistes de la planète.

  Au début de cette guerre, Punch, alors placé sous le commandement du Sergent Slick, fut emmené sur Christophsis. Il se prépara à la bataille avec ses camarades, notamment Chopper, Sketch, Jester et Gus. Ils gagnèrent la planète et pénétrèrent discrètement dans la capitale en vue d'observer l'ennemi et, si possible, de lui tendre une embuscade.

Punch

Punch, soldat de la République.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Arrivés là-bas, les Républicains se séparèrent en deux groupes. Obi-Wan resta avec le Commandant Cody, le supérieur de Slick, et donc de Punch et de ses collègues, tandis qu'Anakin mena une équipe composée notamment du Capitaine Rex. Kenobi et ses hommes entrèrent dans une tour située au sud de la ville ; Skywalker et ses soldats, de leur côté, se cachèrent dans un bâtiment voisin, attendant leurs proies avec impatience.

  Punch, Obi-Wan et les autres montèrent au 46e étage et se placèrent derrière une vitre, espérant voir l'ennemi et l'abattre soudainement. Cody et Slick, qui étaient partis en reconnaissance, revinrent bientôt et croisèrent Punch et Jester, alors en train de préparer un canon à répétition en vue de l'embuscade. Kenobi remarqua que quatre bataillons de droïdes de combat, ainsi que des chars, avançaient en leur direction, comme cela était prévu.

Punch

Punch et ses camarades se préparent à attaquer les Séparatistes.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Cependant, tout à coup, les automates séparatistes se séparèrent, mouvement qui surprit totalement les Républicains. Contre toute attente, l'embuscade ne put avoir lieu. Obi-Wan s'apprêta à donner de nouveaux ordres, mais les droïdes avaient déjà envahi leur tour, et avaient atteint leur étage ! Les clones ne comprirent pas comment cela était possible ; tout avait été pourtant méticuleusement anticipé par les Jedi.

  Quoi qu'il en soit, les B1 tuaient un à un les soldats de la République stupéfaits. Punch, qui avait ôté son casque, le remit aussitôt, prit son fusil blaster et mitrailla l'ennemi. Les clones se dispersèrent, puis furent submergés ; à chaque seconde, quantité d'entre eux étaient tués. Obi-Wan essaya de protéger ses hommes, mais, même avec son sabre laser, il était difficile de repousser des opposants si nombreux.

Punch

Punch, Obi-Wan et ses soldats combattent les droïdes ennemis.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Anakin, qui regardait la scène depuis la tour voisine, décida d'aller aider son maître. Il communiqua d'abord avec le pilote d'une canonnière pour lui demander de se préparer à une évacuation au sommet du bâtiment situé au sud de la ville, là où Punch et les autres étaient attaqués. Ensuite, Skywalker, Rex et ses soldats, en servant des câbles de leurs armes, rejoignirent la tour d'Obi-Wan pour lui porter secours.

  Toutefois, les Républicains étaient toujours en infériorité numérique ; les droïdes surgissaient de partout ; les clones ne résisteraient pas longtemps. Par conséquent, les Jedi décidèrent de battre en retraite et d'atteindre, à l'aide d'un turbo-élévateur, le sommet de la tour. Là, Punch et ses camarades devaient attendre l'arrivée de la canonnière qu'Anakin avait mobilisée. De nouveau, cependant, l'ennemi apparut sur le toit et commença d'attaquer les soldats survivants.

Punch

Punch et ses camarades s'échappent grâce à une canonnière.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Punch continua d'utiliser son blaster pour désintégrer quelques B1, tandis que les Jedi, plus agiles, tranchaient leurs membres mécaniques avec aisance. Un autre bataillon séparatiste, mené par un droïde tactique, se manifesta, si bien que les Républicains furent acculés. Heureusement pour eux, la canonnière arriva à ce moment, et emmena les survivants à l'écart de la bataille. Néanmoins, l'embuscade avait échoué, et les pertes étaient considérables.

  Déçus, Slick, Punch, Jester, Sketch, Chopper, Gus et leurs frères d'armes rentrèrent dans leur base. Pour comprendre comment la Confédération avait appris que les clones et les Jedi se trouvaient au 46e étage, dans une tour précise, Cody et Rex examinèrent la tête mécanique du droïde tactique, que l'un d'entre eux avait récupérée quelques heures plus tôt. Ils découvrirent que, depuis le début, les Séparatistes détenaient des informations secrètes essentielles sur la République, et que cela leur avait permis d'entreprendre un terrible assaut.

  Obi-Wan et Anakin n'y voyaient qu'une seule explication : un traître était parmi eux ! Cody et Rex devaient le trouver et le neutraliser, avant que la bataille de Christophsis devînt un véritable désastre. Pendant ce temps, certains subordonnés de Slick se reposaient dans leurs casernes ; d'autres, comme Punch et Jester, qui avaient faim, mangeaient quelque plat dans la cantine ; d'autres encore nettoyaient leurs armes. Tous semblaient fort loyaux et il était peu probable qu'ils fussent des espions.

Punch

Punch (au centre) s'explique devant Cody et Rex.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Pourtant, Cody et Rex durent les convoquer pour les interroger, malgré les réserves troublantes du Sergent Slick. Celui-ci assura que ses hommes étaient probes et qu'ils ne pouvaient collaborer avec l'ennemi ; il recommanda au Commandant et au Capitaine de ne pas éveiller quelque doute parmi eux, ce qui pourrait perturber leur entente. Cody était cependant déterminé à trouver le traître, et il fallait enquêter, ainsi que l'exigeaient Anakin et Obi-Wan.

  C'est alors que l'interrogatoire commença. Cody voulait savoir ce que les clones faisaient au moment où il avait aperçu quelqu'un écouter sa conversation et fuir, quelques minutes plus tôt. Jester fut d'emblée disculpé, car il nettoyait son arme ; puis ce fut au tour de Punch, qui expliqua qu'il avait faim et qu'il mangeait dans la cantine. Il ajouta qu'il était accompagné de Sketch, et que d'autres clones pouvaient attester leur version des faits.

Punch

Punch (à droite) et ses frères d'armes doivent s'expliquer.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Cody semblait croire Punch et Sketch. Il continua son interrogatoire en consultant les autres soldats. Il douta quand Chopper mentit : ce dernier avait en effet violé un protocole de guerre en ramenant du champ de bataille les doigts mécaniques d'un droïde. Ses camarades s'indignèrent de son comportement, mais le clone affirma que, s'il avait failli, il n'était pas le traître. Étonnamment, il accusa Slick, son supérieur.

  Le Sergent clone, embarrassé, finit par révéler sa trahison lorsqu'il s'enfuit rapidement et quitta la salle d'interrogatoire. Ses hommes, dont Punch, étaient une fois de plus stupéfaits ; ils ne pouvaient comprendre pourquoi Slick avait trompé l'armée qu'il servait. Rex et Cody le suivirent à l'extérieur de la base, là où des renforts tactiques tout-terrain et d'autres véhicules étaient rassemblés.

Punch

Punch et les autres soldats apprennent, stupéfaits, que leur sergent est un traître.
(Star Wars: The Clone Wars: The Hidden Enemy)


  Ils découvrirent très vite le piège : Slick avait installé des détonateurs sur les RT-TT et les canonnières, qui explosèrent sans que Cody et Rex pussent réagir. Ce fut ensuite l'entrepôt d'armes qui sauta ; Punch et ses camarades en sortirent avant d'être tués. Cody leur ordonna de se mobiliser pour protéger la zone et empêcher le traître de nuire de nouveau. Les recrues s'exécutèrent, alors que leurs officiers tentèrent de capturer Slick.

  Ils y parvinrent en le dupant. Le traître fut présenté devant Obi-Wan et Anakin, qui, entre-temps, avaient combattu Asajj Ventress plus loin dans Crystal City. Punch, à l'instar de ses frères d'armes, se prépara à la bataille de Christophsis, car la Confédération était sur le point d'attaquer. Ensemble, ils contribuèrent à une brillante victoire républicaine.
Informations encyclopédiques
Punch
Nom
Punch
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/04/2009

Date de modification
07/01/2021

Nombre de lectures
14 083


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.