Tech


Tech était l'ingénieur de l'Escouade 99, dite la Bad Batch, ainsi que le pilote du Havoc Marauder.

Continuité : Canon


  Tech était un soldat clone de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République qui combattit durant la Guerre des Clones comme tous ses semblables. Cependant, à l'instar des autres membres de l'Escouade 99 - Hunter, Crosshair et Wrecker -, Tech avait subi des expérimentations génétiques sur Kamino au début des procédures de clonage. Ainsi, ni lui ni ses compagnons ne ressemblaient aux autres clones, ce qui valut pour leur groupe le surnom de "Bad Batch", et le matricule 99 en hommage au clone mal formé mort durant la bataille de Kamino.

  Tech était la tête pensante de l'escouade. Il gratifiait souvent ses compagnons d'informations jugées inutiles par ces derniers, avait une connaissance étonnante sur des sujets variés, et était surtout un brillant technicien et informaticien.
  Il portait une armure sombre agrémentée de quelques marques rouges et du logo "99". Son casque était pourvu d'un écran spécial qu'il pouvait rabattre devant sa visière afin d'analyser en temps réel des flux de données. Son tempérament calme contrastait avec l'extravagance de Wrecker, et sa facilité à discuter avec les autres dénotait avec le mutisme de Crosshair. Tech utilisait au combat un couple de pistolets blaster DC-17 comme le sergent de l'escouade.

Tech

Tech (à gauche) lors de son arrivée sur Anaxes avec la Bad Batch


1. La Guerre des Clones


1.1 La bataille d'Anaxes



  Quand Cody demanda à Hunter de l'aide pour une mission très risquée sur Anaxes, décisive pour la bataille que livrait la République depuis plusieurs semaines contre les troupes séparatistes de l'amiral Trench, l'Escouade 99 accepta.
  Une fois à la base républicaine d'Anaxes, Hunter fit la présentation de son escouade à Cody, le capitaine Rex, et les soldats Jesse et Kix. Les huit clones embarquèrent sans tarder dans une canonnière TIO/BA et mirent le cap vers leur objectif : le centre cybernétique séparatiste, situé derrière les lignes ennemies, d'où les stratégies innovantes des droïdes étaient émises d'après Rex et Cody.
  En trajet, Crosshair provoqua Jesse en l'appelant un "régulier" ; Cody et Hunter mirent fin tout de suite à ce qui aurait pu se transformer en dispute musclée.

  La canonnière s'écrasa quelques instants plus tard après avoir été prise pour cible par un droïde araignée nain DSD1. Tous les clones purent s'extirper de la carcasse fumante à l'exception de Cody qui se retrouvait coincé. C'est Wrecker qui usa de sa force colossale pour sauver Cody.
  Le commandant étant dans l'impossibilité de se déplacer, Rex ordonna de tenir la position quand un régiment de droïdes de combat B1 fit son apparition. Hunter suggéra plutôt au capitaine de le laisser faire avec ses hommes : le sergent ordonna donc d'exécuter le plan 82 "Onde de choc" et l'Escouade 99 partit à l'attaque.
  Wrecker arracha un bout de la carcasse métallique de la canonnière et s'en servit comme bouclier pendant la charge de la Bad Batch. À couvert derrière cette protection de fortune, Tech calculait l'angle de lancer, information qu'il donnait ensuite à Hunter qui s'exécutait. Crosshair terminait le travail en tirant sur la grenade à impulsion électromagnétique qui neutralisait les droïdes de combat les plus proches. La Bad Batch répéta cet enchaînement plusieurs fois, et bientôt, il ne resta plus de droïdes debout.

  À la tombée de la nuit, Wrecker provoqua une nouvelle fois Jesse sans véritable raison, le prit par le cou et le souleva de terre : une telle attitude gênait vraiment Tech. Hunter mit finalement un terme à ces chamailleries mal venues. Le calme revint donc et Rex en fut soulagé. C'était désormais au capitaine clone de la 501ème Légion que revenait la direction de la mission puisque Cody avait été évacué par Kix.

Tech

Tech donnant à Hunter les indications sur où lancer la grenade à impulsion électromagnétique


  Le lendemain, les six clones reprirent donc leur route vers le centre cybernétique. En chemin, ils tombèrent sur un avant-poste qu'il aurait été trop long de contourner : Tech suivit Rex, Hunter, Jesse et Crosshait dans le bâtiment pendant que Wrecker couvrait leurs arrières. L'avant-poste fut sécurisé en quelques minutes seulement. De là, Tech remarqua une signature énergétique anormalement élevée : des troupes ennemies convergeaient vers leur position. Les clones volèrent aussitôt des speeders et se rendirent au centre cybernétique qu'ils encerclèrent.

  Tech se positionna avec Hunter et Wrecker et attendit que Rex, Jesse et Crosshair lancent l'assaut sur l'entrée principale. Le moment venu, les trois compagnons atteignirent discrètement la porte arrière. Tech mit en place son dispositif pour pirater le système et entrer sans être détecté, mais Wrecker en décida autrement en défonçant le sas d'un puissant coup de pied avant de l'ouvrir à la main. Tech se résigna, empoigna ses blasters et passa à l'attaque. À l'intérieur, ils neutralisèrent méthodiquement les droïdes de combat et les trois droïdes tactiques.

  Wrecker et Hunter allèrent ensuite prêter main forte à Crosshair et Jesse qui devaient faire face à l'arrivée de renforts en Transport Multi-Troupes, pendant que Tech se mettait en place pour accéder aux systèmes du centre cybernétique. Rex le rejoignit quelques secondes plus tard et lui fournit l'algorithme qu'il devait chercher : l'algorithme qui permettait aux forces séparatistes de s'adapter très rapidement aux différentes manœuvres de l'armée clone.
  Cependant, l'algorithme ne correspondait pas à un programme particulier, mais à des communications entrantes venant de Skako Mineure. Tech en trouva l'émetteur assez facilement : CT-1409.

  La mission était accomplie et les clones se frayèrent un chemin à travers les supers droïdes de combat B2, sautèrent dans le speeder que Crosshair était allé voler, puis regagnèrent la base de la République. En chemin, Rex expliqua à Tech que CT-1409 était le matricule d'un de ses anciens compagnons qu'il croyait mort depuis longtemps…

Tech

Tech et Rex à l'intérieur du centre cybernétique cherchant l'origine de l'algorithme des Séparatistes


1.2 Le sauvetage d'Echo



  La Bad Batch devait désormais se rendre sur Skako Mineure avec le général Anakin Skywalker pour enquêter sur l'algorithme. Tech, qui avait bricolé un dispositif pour traquer le signal, grimpa donc dans le Havoc Marauder avec le reste de ses compagnons, Rex et Anakin Skywalker. Tech pilota la navette jusque Skako où il fit une entrée mouvementée à cause des turbulences atmosphériques. Une fois le Havoc Marauder posé, Tech informa ses compagnons de l'existence des Poletecs et des impressionnantes bêtes qu'ils chevauchaient, justement au moment où un keeradak fonça sur le cockpit. Les clones sortirent aussitôt de la navette pour découvrir qu'un Poletec chevauchait le reptile volant. Quand deux autres créatures ailées fondirent sur eux, Anakin se fit surprendre et attraper, Crosshair visa aussitôt la bête avec son lance-grappin que Hunter empoigna.
  Le sergent indiqua sa position quelques minutes plus tard, et Tech le rejoignit avec les autres à bord du Havoc Marauder, sur un promontoire rocheux qui surplombait le village des Poletecs. Wrecker créa ensuite une diversion en poussant un rocher dans la cuvette où se trouvait le village : l'éboulement permit à Rex et la Bad Batch de faire irruption parmi les Poletecs et de les désarmer sans les blesser.
  Comme les autochtones ne parlaient pas le basic, Tech utilisa le module de traduction de son casque pour communiquer et se renseigner sur le Techno Syndicat : il apprit ainsi que les Séparatistes avaient établi leur quartier général dans la ville de Purkoll.

  Mais sur le chemin, Tech perdit le signal de l'algorithme, ce qui inquiéta notamment Rex. Après une brève altercation entre Crosshair, Wrecker et le capitaine clone à laquelle Anakin Skywalker mit rapidement un terme, les clones reprirent leur route vers Purkoll. En approchant des tours de la ville, Tech retrouva le signal ce qui permit au groupe de monter dans le bon édifice du premier coup.
  À l'intérieur, les clones se débarrassèrent de nombreux droïdes D-Wing. Ils tombèrent ensuite sur le sas derrière lequel l'algorithme émettait vers Anaxes. Pendant que Wrecker, Hunter, Crosshair et Anakin repoussaient une nouvelle vague de droïdes envoyés par Wat Tambor, Tech et Rex franchirent la porte blindée. À l'intérieur du complexe, ils découvrirent plusieurs terminaux ainsi qu'une chambre de stase centrale. Tech parvint à pirater le système : à l'intérieur de la chambre de stase se trouvait bien Echo, plus machine que homme, qui aidait les Séparatistes contre son gré, câblé à toute une interface depuis une chambre de stase.

Tech

Tech traduisant le langage des Poletecs


  Il fallut du temps à Tech pour déconnecter complètement Echo des terminaux du Techno-Syndicat. Quand il eut enfin fini, Crosshair, Hunter, Wrecker et Anakin les avaient rejoints dans la pièce et s'étaient barricadés car d'autres droïdes D-Wing arrivaient cette fois avec le soutien du Décimateur organique. Tech annonça aussitôt à Rex qu'il pouvait retirer les câbles d'Echo, ce que le capitaine clone fit immédiatement. Echo sembla retrouver ses esprits et indiqua du doigt un conduit d'aération au plafond par lequel ils pouvaient tous s'échapper. Comme Hunter avant lui, Tech se fit attraper par Wrecker qui le propulsa à la verticale dans l'étroit conduit. Une fois tous dans le conduit, Echo guida ses sauveurs jusqu'à une sortie, qui s'avéra être une passerelle entre deux tours de la ville de Purkoll.

  Même si la passerelle de fortune se trouvait au-dessus du vide, les clones s'engagèrent sans hésiter. Cependant, ils furent bientôt tous pris en tenailles par des droïdes D-Wing ; Wrecker se jeta pour rattraper Hunter qui avait perdu l'équilibre tandis que Crosshair ouvrait le feu sur les assaillants, qui étaient toutefois bien trop nombreux. Après avoir lui-même détruit quelques droïdes, Tech eut une brillante idée : par curiosité scientifique, il avait enregistré le cri des keeradaks. Il réémit aussitôt le son, et presque instantanément, les reptiles volants surgirent du brouillard jaunâtre. Tech bondit ensuite sur un keeradak avec Crosshair : les reptiles distancèrent rapidement les droïdes D-Wing encore à leurs trousses.
  De retour au village des Poletecs, le chef du clan reprocha aux clones d'avoir amené la guerre à son peuple. Encore une fois, ce fut Tech qui se chargea de traduire les échanges avec le dispositif inclus dans son casque. Rex reconnut la faute mais rétorqua que, dans un conflit, il fallait choisir un camp, tout en montrant aux Poletecs ce que les Séparatistes avaient fait de son ami Echo.

  Les autochtones acceptèrent donc d'aider les clones, et ensemble, ils parvinrent à repousser tout un contingent de droïdes D-Wing et deux tri-droïdes magna Octuptarra. Crosshair était resté en retrait en position de sniper avec Echo et Anakin Skywalker, tandis que Hunter, Rex et Wrecker s'étaient jetés dans la mêlée. Tech quant à lui utilisa sans modération des grenades à impulsion électromagnétique pour neutraliser les droïdes avant de les achever.
  Malgré les efforts de la Bad Batch, les Poletecs avaient toutefois subi de lourdes pertes. La mission étant accomplie, Tech retourna ensuite au Havoc Marauder avec le reste de l'escouade : il était désormais temps de retourner sur Anaxes.

Tech

Tech avec Anakin et Rex négociant avec les Poletecs pour une action commune contre le Techno-Syndicat


  Il fallut cependant rapidement repartir pour une ultime mission. Echo souhaitait profiter que Trench n'avait pas été alerté par Wat Tambor de l'évasion de Purkoll pour infiltrer le destroyer de classe Providence de l'amiral et utiliser l'algorithme à l'avantage de la République.  Pendant ce temps, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi lanceraient avec le 212ème bataille une attaque sur l'usine d'assemblage de droïdes pour attirer l'attention du Harch. Le Havoc Marauder transporta donc Tech, Rex, Echo, Anakin Skywalker et le reste de la Bad Batch jusqu'au destroyer séparatiste.
  À bord, Tech aida Echo à se connecter au réseau tout en veillant à ce que l'origine de ses messages semblent venir de Skako pour masquer sa position réelle. Une fois en place, Echo conseilla à l'amiral Trench d'envoyer tous ses droïdes contre les Jedi à l'usine d'assemblage : ainsi, il put neutraliser à distance tous les droïdes de combat d'un coup.

  Mais Trench avait prévu un autre plan au cas où l'algorithme viendrait à défaillir : il avait caché sous l'usine une bombe capable d'anéantir Anaxes. Tandis qu'Echo communiquait à Mace Windu les codes pour désamorcer la bombe, il fut neutralisé avant de terminer. Il fallut alors évacuer le destroyer pendant qu'Anakin se rendait à la passerelle.
  Tech et les autres se frayèrent un chemin à travers les droïdes de combat jusqu'au Havoc Marauder. Le général Skywalker les y rejoignit l'instant d'après, après avoir obtenu auprès de Trench le chiffre manquant pour désamorcer la bombe. Le destroyer de classe Providence explosa dans le sillage du Havoc Marauder, emportant avec lui une partie de la flotte séparatiste. La bataille d'Anaxes était désormais terminée ; mais ce n'était pas dans le genre de Tech et de ses compagnons d'aller réclamer des médailles pour leur bravoure. La bonne surprise fut qu'Echo accepta de rejoindre l'Escouade 99.

Tech

Tech aidant Echo à se connecter à l'interface du destroyer de Trench


*****

1.3 Kaller et l'Ordre 66



  La Bad Batch fut envoyée sur de nombreux fronts après Anaxes et Skako Mineure. Mais avec la bataille de Coruscant et la mort du Comte Dooku, la fin de la guerre approchait. Cela n'empêcha pas Tech et ses compagnons d'être envoyés sur Kaller pour prêter main forte à Depa Billaba et son Padawan Caleb Dume, dont les troupes se trouvaient empêtrées dans un affrontement avec les Séparatistes.
  Après une entrée fracassante sur le champ de bataille et l'élimination rapide des régiments de droïdes de combat, les clones de la Bad Batch furent présentés par Caleb à Depa, qui les remercia sincèrement. Alors que la Maître Jedi ordonnait la contre-attaque, Tech expliqua que d'après les informations dont il disposait, la guerre était sur le point de s'achever, puisqu'Obi-Wan Kenobi avait retrouvé le général Grievous sur Utapau. Néanmoins, le conflit se poursuivait sur Kaller, et Caleb bondit de joie lorsqu'il sut qu'il pouvait accompagner la Force Clone 99.

  Mais soudain, les clones réguliers se retournèrent contre Depa Billaba et la tuèrent. Ne comprenant pas ce qu'il se produisait et quel était cet ordre 66 qui était diffusé sur tous les canaux de communication, Hunter tenta de rassurer Caleb, mais le Padawan prit peur et s'échappa. Alors que le sergent se lançait à sa poursuite avec Crosshair, Tech et Echo se rendirent auprès du capitaine des clones réguliers pour obtenir des informations sur ce revirement de situation. Finalement Caleb Dume disparut dans les forêts enneigées de Kaller, et la Bad Batch retourna au Havoc Marauder, direction chez eux, Kamino. En route, Tech partagea au groupe des nouvelles troublantes : tous les clones de la Grande Armée avaient exécuté l'ordre 66, car les Jedi auraient trahi la République.

Tech

Tech partageant ses informations sur la fin imminente de la guerre


2. L'ère de l'Empire Galactique


2.1 Rébellion



  De manière surprenante, Kamino grouillait de troupes de choc, et une atmosphère étrange régnait dans les complexes de Tipoca City : la guerre était terminée, et pourtant, quelque chose n'allait pas. Dans les quartiers de la Bad Batch, Tech expliqua à ses compagnons que le comportement anormal et soudain des clones venait certainement de la programmation des Kaminoans. Les membres de la Force Clone 99 n'y étaient pas sensibles car leurs puces avaient probablement été altérées. Toutefois, Tech ne cacha pas ses doutes quant au fait que Crosshair était visiblement plus réceptif qu'eux à l'ordre 66.
  Les clones se rendirent ensuite à un rassemblement général pour assister au discours retransmis de Palpatine, qui proclama l'instauration d'un nouvel Empire Galactique. L'acclamation soudaine des clones réguliers à cette annonce confirma la théorie de Tech sur leur programmation. Puis, sur le chemin de leur baraquement, l'Escouade 99 fut interpellée par Omega, une fillette blonde qui semblait les connaître. Avant qu'elle puisse davantage se présenter, Nala Se vint la chercher.
  
  Plus tard, Omega vint s'assoir à la table de l'Escouade 99 dans le réfectoire. Ses membres furent surpris par l'enthousiasme de l'adolescente, surtout quand elle jeta sa nourriture au visage d'un clone qui s'était moqué de la Bad Batch. La provocation finit en bagarre générale, et Echo reçut un coup à la tête. Quand il revint à lui, avec Omega et AZI-3 à ses côtés, Tech, Hunter, Crosshair et Wrecker s'enquirent de son état. L'ancien ARC Trooper était inquiet : Tarkin se trouvait sur Kamino pour évaluer les clones, et il détestait les clones.
  Cette haine se fit sentir lorsque l'Escouade 99 fut invitée à faire la démonstration de ses compétences lors d'une séance d'entraînement. Sauf qu'au milieu de la session, Tarkin autorisa les tirs létaux pour les droïdes sans en avertir les clones. Ils surent toutefois s'adapter en répliquant une stratégie adoptée par le passé sur Felucia : pendant que Wrecker immobilisait les droïdes sentinelles, Tech les reprogramma afin de les utiliser contre leurs pairs. La Force Clone 99 sortit victorieuse de cette épreuve inattendue.

Tech

Tech reprogrammant un droïde sentinelle avec l'aide de Wrecker


  Après l'exploit de l'Escouade 99, Tarkin vint féliciter en personne les clones et leur assigna une nouvelle mission : éliminer des insurgés sur Onderon. Ce que la Bad Batch découvrit sur place inquiéta toutefois grandement les clones : en effet, les relevés de Tech n'indiquaient la présence d'aucun droïde séparatiste, seulement d'hommes, de femmes, et d'enfants. Crosshair voulut les exécuter pour accomplir leur mission mais Hunter lui interdit, surpris comme Tech par le changement de comportement de son compagnon depuis Kaller.
  Les clones furent finalement conduits devant Saw Gerrera : ce vétéran de la Guerre des Clones, combattant de la République, avait dû fuir son foyer avec ses Partisans depuis que Palpatine s'était autoproclamé Empereur. Les clones retournèrent donc au Havoc Marauder, et Crosshair exigea une nouvelle fois d'achever la mission. Le sergent s'y opposa et détruisit soudain un droïde sonde : l'Empire les surveillait, et ceci ne présageait rien de bon. Avant de quitter Onderon, Tech confirma à ses compagnons qu'Omega était comme eux, une clone défectueuse qui avait été génétiquement modifiée par les Kaminoans : il avait compris cela lorsque Nala Se avait parlé de cinq clones aux dons spéciaux, mais Echo n'étant pas l'un d'entre eux, Omega était forcément la dernière. Fort de cette information, Hunter décida qu'il fallait la sauver de l'Empire et lui faire quitter Kamino, ce qui exaspéra Crosshair.

  Seulement, dès leur arrivée, les membres de la Bad Batch furent arrêtés par les troupes de choc pour trahison, puis conduits en cellule, où se trouvait déjà Omega. Des soldats impériaux vinrent ensuite chercher Crosshair. Les clones finirent par s'échapper de leur cellule grâce à l'ingéniosité de Tech qui avait trouvé un point faible dans la paroi de la prison, la force brute de Wrecker et la petite taille d'Omega, puis à rejoindre le hangar où tout leur équipement avait été transféré.
  Tech se précipita dans le Marauder pour faire chauffer les moteurs tandis que le reste du groupe se retrouva aux prises avec les troupes de choc sous les ordres de Crosshair, qui servait dorénavant l'Empire. Finalement, un tir précis d'Omega qui désarma Crosshair permit à la Bad Batch et la jeune fille de monter à bord du Marauder, qui quitta aussitôt Kamino. Tech demanda à Hunter leur prochaine destination puis effectua le saut en hyperespace, sous le regard admiratif d'Omega, qui s'était installée dans le siège de copilote.

Tech

Hunter protégeant Omega dans le hangar avant de quitter Kamino


2.2 Escales sur Saleucami et Ordo



  Les clones de la Bad Batch se réfugièrent sur Saleucami pour faire profil bas, où ils retrouvèrent Cut Lawquane dans sa ferme, un clone qui avait déserté la Grande Armée au début de la guerre, avec sa femme Suu et leurs deux enfants, Shaeeah et Jek. Hunter et Cut revinrent cependant de leur excursion en ville avec de mauvaises nouvelles : pour que les Lawquane puissent quitter Saleucami, avec la présence impériale qui se renforçait, il leur fallait se procurer des codes d'identité. Jek et Shaeeah donnèrent soudain l'alerte : Omega avait franchi la clôture de la ferme pour récupérer un ballon, et se trouvait désormais menacée par un nexu. Ce furent les tirs précis de Suu qui firent fuir le nexu.

  Tech et Echo profitèrent du calme pour concocter un plan afin d'obtenir des codes d'identité aux Lawquane. L'idée venait du pilote, et l'ancien ARC Trooper dut bien reconnaître que ce plan était risqué, mais qu'il avait le mérite d'exister. Les deux clones s'étaient cachés à bord du Havoc Maradeur et avaient laissé leur navette se faire saisir par les forces impériales, puis conduire au spatioport pour y être scellée. Là, Echo et Tech comptaient pirater les systèmes informatiques de l'Empire pour créer de faux codes d'identité. Tech et Echo prévinrent Hunter de leur plan une fois celui-ci mis en marche, mais ils n'avaient seulement pas prévu qu'Omega se trouverait également dans la navette.
  Quand Echo revint avec les données téléchargées et des disques vierges, Tech se mit à l'œuvre pour créer les faux passeports aux Lawquane. Seulement, un clone remarqua qu'Echo était en train d'essayer de débloquer le verrou installé sur le Havoc Marauder : Tech le neutralisa prestement d'un tir incapacitant, mais ceci attira bientôt d'autres troupes impériales. Omega s'empara alors des disques de données achevés et s'en alla rejoindre Hunter et les Lawquane, qui étaient arrivés aux quais d'embarquement.

  Tech et Echo reçurent finalement l'aide de Wrecker, puis bientôt celle de Hunter. Au loin, la navette civile décolla avec les Lawquane à bord : la Bad Batch avait accompli sa mission et pouvait désormais partir. Wrecker détruisit le verrou et les quatre clones grimpèrent dans le Havoc Marauder avec Omega qui les rejoignit finalement.

Tech

Tech exposant son plan à Echo à bord du Havoc Marauder


  Certains systèmes du Havoc Marauder ayant été endommagés par les clones impériaux au départ de Saleucami, il fallait procéder à un certain nombre de réparations. Toutefois, Tech évita cette tâche qui incomba à Echo en s'adonnant à la construction d'un appareil qui permettrait d'évaluer l'état des puces inhibitrices des clones de la Bad Batch. Mais une avarie soudaine força la navette à sortir de l'hyperespace et à s'écraser sur Ordo, une lune désertique à l'atmosphère irrespirable. Les dégâts suite au crash étaient importants et il apparut après un diagnostic qu'il fallait changer le condensateur de la navette.

  Tech et Echo sortirent donc changer la pièce en question, mais une fois de retour à la navette, une rapide vérification confirma que le condensateur venait d'être volé par un dragon de lune Ordo qui était naturellement attiré vers les objets contenant de l'énergie, dont il se nourrissait. Hunter et Omega sortirent à sa poursuite, et Wrecker, victime de maux de tête, demeura à l'intérieur de la navette pendant que Tech et Echo procédaient à des réparations. Hunter et Omega revinrent finalement de leur traque avec le condensateur et le Havoc Marauder put quitter la lune Ordo.

Tech

Tech travaillant sur son dispositif pour analyser les puces inhibitrices


2.3 Ravitaillement sur Pantora



  Le Havoc Marauder avait désormais cruellement besoin de carburant, et son équipage de nourriture. Une pause logistique s'imposa donc sur Pantora, surtout maintenant que la navette de la Bad Batch était recherchée par l'Empire. Les clones se posèrent dans un hangar appartenant à un Sullustéen. Ce dernier, répondant au nom de code Raspar 6, accepta de passer outre l'enregistrement de la navette en échange d'une rétribution. Tech acheta donc le silence du Sullustéen.
  Les clones se divisèrent ensuite en deux groupes : Tech et Wrecker allaient rester à la navette pour la réparer et modifier la balise afin de la rendre indétectable, pendant que Echo, Hunter et Omega iraient en ville pour vendre une partie de leur équipement militaire afin d'acheter des vivres.

  Mais alors que Tech et Wrecker opéraient en démontant méthodiquement les entrailles du Havoc Marauder pour accéder à la balise, ils furent avertis par comlink qu'Hunter avait perdu la trace d'Omega, qui était pourchassée par la chasseuse de primes Fennec Shand. Tandis que Wrecker fonçait en ville prêter main forte au sergent, Tech se proposa de se connecter au système de vidéo surveillance afin de retrouver l'adolescente. Depuis le cockpit de la navette, il guida ainsi ses compagnons et les informa de la progression d'Omega et de Shand lorsqu'elles pénétrèrent dans les égouts. Tech retrouva ensuite la trace de l'adolescente lorsqu'elle émergea au sommet d'une tour de maintenance.
  Maintenant que Hunter avait retrouvé la trace de sa protégée, Tech pouvait se remettre au travail sur la balise. Avec l'aide d'Echo et des droïdes de CG-67 qu'il avait réquisitionnés, le Havoc Marauder fut remonté en un rien de temps. Ainsi, quand Hunter et Omega revinrent sains et saufs, suivis de près par Wrecker, ils purent décoller immédiatement et quitter Pantora.

Tech

Tech et Wrecker œuvrant sur le Havoc Marauder sur Pantora


2.4 Les missions de Cid



  Le prochain arrêt de la Bad Batch fut sur Ord Mantell, où Echo connaissait l'emplacement d'un informateur de confiance qui avait renseigné les Jedi durant la Guerre des Clones. Il s'avéra que ledit informateur était une Trandoshan répondant au nom de Cid, propriétaire d'un bar qui ne payait pas de mine. En échange de l'identité de la chasseuse de primes qui s'en était pris à Omega sur Pantora, Cid exigea des clones qu'ils accomplissent pour elle une mission de sauvetage : une certaine Muchi avait été enlevée par des esclavagistes zygerriens qui s'étaient établis dans la cité en ruines d'Ord Mantell, de l'autre côté de la planète.

  Sur place, Tech, Wrecker, Hunter et Echo se dirigèrent discrètement vers le repaire des Zygerriens tandis qu'Omega restait à l'intérieur du Havoc Marauder avec Gonky. Les clones avaient vu sur les prisonniers, en particulier Muchi, qui devait certainement être la jeune falleen enchaînée avec son père et une autre humaine. Seulement, malgré leur vigilance, les clones se firent surprendre par un brezak, avant d'être encerclés puis capturés par les esclavagistes.
  Toutefois, la Bad Batch pouvait compter sur la détermination d'Omega, qui rejoignit plus ou moins discrètement le camp des Zygerriens alors que Raney, le leader des esclavagistes, exultait devant ses captifs et appelait à la renaissance de l'empire zygerrien. Avant d'être elle-même arrêtée, Omega était parvenue à déverrouiller une cage de laquelle s'échappa une jeune femelle rancor. Il s'avéra que la bête était Muchi, et grâce au chaos qui s'ensuivit, les clones purent se libérer. Pendant que Echo et Omega évacuaient les prisonniers, et que Hunter s'occupait de Raney, Tech et Wrecker rattrapèrent la rancor qui en finissait avec le brezak. Tech informa ensuite son compagnon que pour soumettre la bête, il fallait la vaincre physiquement. Le colosse s'élança donc, et au terme d'un duel éprouvant, Wrecker et Muchi tombèrent de fatigue. La rancor fut ensuite ramenée auprès de Cid ; Bib Fortuna, le bras droit de Jabba le Hutt, vint la chercher et paya à la Trandoshan la somme convenue par la prime, dont un tiers fut redistribué aux clones. Comme promis, les clones apprirent ainsi l'identité de la chasseuse de primes de Pantora : il s'agissait de Fennec Shand, une nouvelle dans le milieu, mais qui s'était déjà fait un nom.

Tech

Tech et Echo, prisonniers des Zygerriens sur Ord Mantell


  Même si les clones n'appréciaient pas particulièrement l'idée d'être employés comme mercenaires, il fallait reconnaître qu'ils avaient besoin de crédits pour échapper à l'Empire. Hunter, qui faisait confiance à Cid pour garder le passage de la Bad Batch sur Ord Mantell secret, accepta une nouvelle mission de la Trandoshan. Il s'agissait cette fois-ci de récupérer dans une usine de reconditionnement sur Corellia une tête de droïde tactique, qui contenait des données pointues sur les clones, fruits de quatre années d'analyse durant la Guerre : maintenant que les clones servaient l'Empire, ces données étaient précieuses. Tech, Wrecker, Echo, Hunter et Omega se rendirent sur Corellia, puis infiltrèrent aisément l'usine après avoir évité une patrouille de droïdes de police.

  Toutefois, les clones n'étaient pas les seuls à convoiter les données des droïdes tactiques : en effet, les sœurs Trace et Rafa Martez étaient également sur le coup, et ce fut Trace qui déroba l'unique tête de droïde tactique de l'usine. L'alarme fut finalement déclenchée par les ouvriers corelliens, et une multitude de droïdes de police investirent l'usine, bouclée. Alors que Wrecker occupait une position de sniper dans les hauteurs et que Hunter s'élançait à la poursuite de Trace pour récupérer la tête du droïde tactique, Tech demeura avec Echo, à l'abri derrière un poste de contrôle, et tous les deux tentèrent de lever le confinement de l'usine. Le courant fut coupé, et les deux compagnons sollicitèrent ensuite Wrecker pour le réactiver manuellement. Une fois cela fait, Tech et Echo furent rejoints par Hunter, Omega, Rafa et Trace. Cette dernière proposa d'utiliser la tête du droïde tactique pour commander aux droïdes de combat prêts à être reconditionnés, et ainsi créer une diversion. Tech aida la jeune femme en augmentant la portée des ordres du droïde, et en profita pour télécharger toutes les données contenues dans sa tête. La diversion fonctionna à merveille, puis Rafa et Trace reconduisirent les clones à bord du Silver Angel jusqu'au Havoc Marauder. Enfin, plutôt que de garder les données pour lui, Hunter les offrit à Rafa Martez, puisque le groupe auquel elle appartenait en avait besoin pour lutter contre l'Empire. La Bad Batch quitta finalement Corellia et retourna sur Ord Mantell.

Tech

Tech et Echo face aux droïdes de police dans l'usine de reconditionnement de Corellia


2.5 Accrochages sur Bracca



  Auprès de Cid, les clones de la Bad Batch amassaient davantage de dettes que prévu : en effet, les petites missions qu'ils remplissaient pour la Trandoshan étaient insuffisantes pour compenser les dépenses de carburant, de nourriture et l'hébergement. De plus, Cid avait fait savoir son mécontentement concernant l'échec de la mission de récupération d'un droïde tactique sur Corellia, et les clones devaient ainsi compenser en remplissant une nouvelle mission de ce calibre.
  Alors que le ton montait dans le bureau de la Trandoshan, Tech, Hunter, Echo et Cid furent interrompus par un tir de blaster dans la salle principale, qui fit fuir Bolo et Ketch. Il s'agissait de Rex, capitaine clone et vétéran de la Guerre, qui avait fait décamper les deux clients de la cantina : ce dernier avait retrouvé les traces de la Bad Batch grâce aux informations fournies par Trace et Rafa Martez. Rex expliqua brièvement qu'il avait fait profil bas depuis l'avènement de l'Empire, mais la tension monta d'un cran quand le capitaine comprit que Hunter et ses compagnons n'avaient toujours pas ôté leur puce inhibitrice. Le sergent désamorça la situation, puis Rex donna rendez-vous aux clones de la Bad Batch sur Bracca pour leur retirer leur puce.

  Pendant le voyage, Tech poursuivit l'élaboration de son dispositif de scanner cérébral à bord du Havoc Marauder. Une fois sur le monde-décharge où se côtoyaient d'innombrables carcasses de vaisseaux datant de la Guerre, les clones progressèrent discrètement pour éviter les patrouilles de la Guilde des Ferrailleurs, jusqu'à un destroyer de classe Venator. Après avoir aidé Wrecker à échapper à un dianoga, Tech, Echo, Hunter et Omega atteignirent finalement la baie médicale du vaisseau, guidés par Rex.
  Comme l'état de Wrecker empirait, Tech procéda à son scanner de son crâne, mais la douleur ne faisait que s'aggraver. Et alors qu'il s'apprêtait à lui administrer un calmant, Tech assista à la métamorphose de Wrecker, dont la personnalité fut soudainement écrasée par la programmation de la puce. Le colosse attrapa Tech au cou et le jeta contre un mur. Quand Tech reprit ses esprits, Wrecker avait été neutralisé et sa puce retirée. Ce fut ensuite au tour de Tech, Echo et Hunter d'être débarrassés du dispositif.

Tech

Tech, bricolant son dispositif de scanner cérébral à bord du Havoc Marauder


  Une fois Rex reparti, les clones restèrent un peu sur Bracca pour récupérer des armes et du matériel qui pourraient être revendus à Cid afin d'éponger les dettes de la Bad Batch. Tech se trouvait dans l'épave du destroyer avec Hunter, qui n'avait pas encore été pillée par les Ferrailleurs, certainement grâce à la présence du dianoga. Le sergent était très intéressé par l'armurerie qui regorgeait de torpilles à protons et d'explosifs, mais Tech était presque plus intéressé par les données contenues dans l'ordinateur central du vaisseau.
  Echo, Wrecker et Omega revinrent soudain après avoir neutralisé trois Ferrailleurs : Hunter décida toutefois de rester pour récupérer les armes, ce que désapprouvait Echo. Tech lui était davantage excité par l'idée de ce qu'il allait découvrir dans les entrailles informatiques du destroyer. Omega l'accompagna sur la passerelle d'où il rétablit le courant, puis elle lui posa des questions sur la Guerre des Clones, ce à quoi Tech répondit de manière très concise, ce qui ne faisait pas les affaires de l'adolescente. Soudain, ils repérèrent trois navettes d'attaque de classe Nu : en sortirent des clones impériaux, commandés par Crosshair, lui-même accompagné des Elite Troopers ES-02, ES-03 et ES-04.

  Hunter, Wrecker et Echo retrouvèrent Omega et Tech sur la passerelle, où ce dernier pirata depuis sa console portable les communications des Impériaux, apprenant ainsi qu'ils se dirigeaient vers le hangar. La Bad Batch mit donc le cap sur le pont d'artillerie, mais tomba dans une embuscade tendue par Crosshair et ses hommes, qui avaient parfaitement anticipé les actions des fugitifs. Les Elite Troopers en avaient après Omega et donc Hunter se plaça devant sa protégée. En retrait, discrètement, Tech redirigeait l'énergie du destroyer vers les batteries lourdes, qui firent soudainement feu, ébranlant ainsi la structure déjà vacillante de la pièce, qui s'effondra partiellement. Les clones profitèrent alors du chaos pour s'échapper et éliminer plusieurs Impériaux.
  La Bad Batch mit ensuite le cap sur le moteur ionique, mais se retrouva une nouvelle fois coincée par Crosshair, qui avait trouvé une position de sniper à l'opposé. Les clones installèrent alors des explosifs tout autour du cylindre encadrant le moteur alors que le réacteur démarrait : les Impériaux étaient prêts à les brûler vivants ! La structure s'effondra, permettant ainsi à la Bad Batch d'échapper aux Impériaux, qui devaient maintenant se mettre à l'abri des rayonnements ioniques.

Tech

Tech activant sous pression les batteries du pont d'artillerie


  Dans la chute, Tech, Echo et Wrecker furent séparés de Hunter et Omega. Quand ils arrivèrent tous les trois au Havoc Marauder, poursuivis par les clones impériaux, seul s'y trouvait Hunter, inconscient. Le chasseur de primes Cad Bane avait capturé Omega. Contraints de fuir, les quatre clones montèrent dans le Havoc Marauder et décollèrent, sans Omega. Les clones étaient cependant poursuivis par la navette impériale de Crosshair, et les boucliers arrières du Havoc Marauder étaient sur le point de céder. Ce fut un déchirement pour l'équipage de sauter en hyperespace, acceptant de perdre toute chance de retrouver prochainement Omega.

  Toutefois, tout n'était pas perdu. En effet, Echo découvrit l'identité du chasseur de primes qui avait kidnappé Omega en fouinant dans des archives de la République : il s'agissait de Cad Bane, auteur d'un cambriolage au temple Jedi durant la Guerre. Malheureusement, Cid ne savait pas où il se trouvait, ni pour qui il travaillait. Ce fut finalement Tech qui obtint de son côté une information précieuse : en analysant le sang d'Omega, il avait découvert que l'adolescente disposait du matériel génétique non modifié de Jango Fett ce qui la rendait extrêmement précieuse aux yeux des Kaminoans. En effet, hormis elle, seul Boba Fett, disparu durant la Guerre, avait le code génétique rigoureusement identique à celui de Jango.
  Omega parvint finalement à contacter le Havoc Marauder après avoir échappé à la vigilance de Cad Bane, et la Bad Batch la retrouva sur Bora Vio, où Fennec Shand avait interrompu la transaction entre Cad Bane et Taun We.

Tech

Tech révélant ses découvertes concernant l'ADN d'Omega


2.6 Exfiltration sur Raxus



  Après les péripéties de Bracca et Bora Vio, Cid proposa une nouvelle mission aux clones : exfiltrer le sénateur Avi Singh de Raxus : Tech ne manqua pas de faire remarquer que Raxus était sous occupation impériale. Personne n'était enthousiaste à l'idée d'aider un Séparatiste, mais une mission était une mission, et les clones devaient toujours des crédits à la Trandoshan. Cette fois-ci toutefois, Omega dut rester à la cantina avec Cid, ce qui n'était pas pour lui plaire.
  Grâce aux codes d'identification de Cid, le Havoc Marauder put se poser sur Raxus et les clones rencontrèrent ainsi leur client, GS-8, le droïde protocolaire d'Avi Singh. Ce dernier conduisit les clones dans la capitale, discrètement, puis fut utilisé comme appât pour se débarrasser des gardes à l'entrée. Les clones pénétrèrent ensuite dans le bâtiment où le sénateur séparatiste était retenu et se séparèrent. Ils arrivèrent juste à temps et empêchèrent la capitaine Bragg de procéder à la torture de son prisonnier. En dépit de ce sauvetage réussi, l'alerte fut donnée.

  Les clones, Avi Singh et son droïde se dirigèrent ensuite vers le sommet du bâtiment, d'où ils virent un RT-TT qui patrouillait. Tech et Echo tirèrent des câbles sur le véhicule puis descendirent en tyrolienne pour en prendre le contrôle. Ils furent bientôt rejoints par Wrecker et Avi Singh d'une part, et Hunter et GS-8 d'autre part. Malheureusement, le RT-TT de la Bad Batch fut éventré par le tir d'un autre véhicule blindé. Wrecker et Hunter sortirent aussitôt pour occuper les Impériaux le temps que Tech répare le stabilisateur. Cependant, des renforts impériaux approchaient et encerclèrent Tech et Echo : heureusement, les clones furent surpris par Avi Singh et GS-8, ce qui permit à Tech et Echo de les neutraliser. Tech put ensuite finaliser la recalibration du stabilisateur, puis ses compagnons, Singh et GS-8 regagnèrent immédiatement le RT-TT, qui était toujours poursuivi par deux autres véhicules blindés. Les fugitifs purent finalement s'échapper par un passage secret grâce aux indications du sénateur.
  De retour sur Ord Mantell, les clones découvrirent une activité inhabituelle dans la cantina de Cid : la Trandoshan avait organisé un tournoi de dejarik et Omega avait remporté un grand nombre de parties, épongeant ainsi la dette de la Bad Batch auprès de Cid.

Tech

Tech, surpris par des clones impériaux alors qu'il répare le RT-TT sur Raxus.


2.7 Mission de sauvetage sur Ryloth



  Après le sauvetage du sénateur Singh sur Raxus, Cid envoya Tech et ses compagnons effectuer une livraison d'armes à des Twi'leks sur une des lunes de Ryloth. Sur place, Gobi Glie et Serin réceptionnèrent les caisses de pistolets blaster et détonateurs thermiques pendant qu'Omega faisait visiter le Havoc Marauder à Hera Syndulla.
  Un peu plus tard, la Bad Batch reçut un appel à l'aide de Hera, à qui Omega avait confié de quoi les contacter en cas d'urgence : ses parents avaient été arrêtés par l'amiral Rampart. Hunter céda face aux arguments d'Omega, et accepta de se rendre sur Ryloth. Le Marauder se posa donc aux coordonnées indiquées par Hera, et les clones furent accueillis par Chopper, son droïde excentrique. Là, Hera expliqua que son père était Cham Syndulla, et que les Impériaux arrêtaient tous ceux qui lui étaient loyaux. Tech reconnut là le héros de Ryloth, qui avait libéré son peuple de l'occupation séparatiste durant la Guerre des Clones. Mais avant de s'engager, il fallait tout d'abord évaluer les forces en présence.

  Postés sur un pic rocheux à bonne distance de la capitale Lessu, les clones et Hera observaient la foule rassemblée devant le Capitole à l'occasion d'un discours de l'amiral Rampart. Pour Tech, il ne faisait aucun doute que Ryloth était occupée par l'Empire, au même titre que Raxus, ce qui était d'autant plus troublant que le monde des Twi'leks n'était pas affilié aux Séparatistes durant la Guerre. Ils furent soudain interrompus par un droïde sonde que Hunter détruisit prestement. Comme ils avaient probablement été repérés, ils retournèrent sans tarder au repaire de Hera. Fort des informations obtenues, Hunter décida qu'il était impossible pour son groupe d'aider Hera. Toutefois, elle et Omega ne se découragèrent pas et établirent un plan que le sergent accepta. Avec Chopper, elles iraient désactiver les canons antiaériens de la raffinerie impériale située non loin de la capitale, pour permettre l'attaque éclair de Tech et Wrecker à bord du Havoc Marauder. Une fois l'alerte donnée, Lessu se viderait de ses troupes, appelées en renfort à la raffinerie, et Echo et Hunter profiteraient de l'occasion pour faire évader les prisonniers.
  Tout se déroula comme prévu, à ceci près qu'Omega et Hera durent littéralement voler au secours de Chopper avec une navette d'attaque de classe Nu. Profitant de l'effet de surprise, la Twi'lek pilota la navette et détruisit le générateur des canons antiaériens. Tech, aux commandes du Marauder, amena la navette à distance des batteries de défense en un coup d'accélérateur : Wrecker n'eut plus qu'à finir le travail et détruisit méthodiquement les canons. Quand les alarmes résonnèrent, le Havoc Marauder et la navette volée se replièrent au point de rendez-vous de Hunter et Echo, qui avaient libéré Cham, sa femme Eleni et les autres Twi'leks. La mission était accomplie, mais pour les Syndulla, le combat pour la liberté ne s'arrêtait pas là.

Tech

Tech, aux commandes du Havoc Marauder pour l'attaque de la raffinerie impériale de Ryloth


2.8 Accrochages avec les Pykes



  De retour d'une nième mission pour Cid, Tech et ses compagnons découvrirent la cantina de la Trandoshan investie par les hommes de main armés de Roland Durand, un trafiquant d'épices notoire : le Dévaronien avait expulsé Cid de son établissement et demeurait énigmatique quant à son sort. Hunter ordonna aussitôt que le Havoc Marauder se tienne prêt à décoller : leur localisation avait certainement été compromise. Mais Omega ne souhaitait pas partir sans retrouver Cid ; la Trandoshan s'était en réalité réfugiée à bord du Marauder avec Bolo et Ketch.
  Les clones acceptèrent d'aider Cid à récupérer le contrôle de sa cantina. Pour cela, la Trandoshan avait un plan : dérober à Roland la cargaison d'épices qu'il devait remettre le soir même à ses nouveaux associés, le Syndicat des Pykes. Pour cela, la Bad Batch et Cid passèrent par les souterrains d'Ord Mantell, un ancien réseau minier. Ils progressèrent en toute discrétion pour éviter de réveiller la ruche d'irlings. Puis, quand Bolo et Ketch firent diversion pour attirer Durand et ses hommes en dehors de la cantina, les clones pénétrèrent grâce à une trappe secrète dans l'arrière bureau de Cid et y dérobèrent les six caisses d'épices.

  Cependant, au retour, les mercenaires prirent les clones en chasse, tirant au blaster. Tech se trouvait dans le premier wagonnet avec Cid et Omega. Derrière eux, Hunter, Wrecker et Echo, dans un deuxième chariot, repoussaient leurs poursuivants. Le bruit réveilla les irlings qui apparurent par centaines ; les clones et Cid atteignirent la sortie à temps, en laissant toutefois derrière eux la cargaison. De retour à la cantina, les Pykes avaient éliminé tous les mercenaires de Roland Durand et capturé ce dernier. Il incombait désormais aux clones de récupérer la marchandise, sans quoi ils seraient éliminés. Par ailleurs, les Pykes gardèrent Omega avec eux en guise de garanti.
    Les clones retournèrent donc dans les grottes par un autre accès. Pendant que Wrecker et Cid descendaient localiser les caisses, Tech finalisait sa bombe aveuglante à bord du Havoc Marauder, en vol stationnaire au-dessus du gouffre. Les six caisses furent remontées, et Tech utilisa aussitôt son dispositif pour disperser la horde d'irlings lors de la remontée de Cid et Wrecker. Enfin, sur présentation des caisses d'épices, les Pykes relâchèrent Omega et Durand, qui s'en tira avec une seule corne tranchée, puis quittèrent Ord Mantell avec leur marchandise. Cid put finalement retrouver sa cantina.

Tech

Tech, travaillant sur sa bombe aveuglante


2.9 Mission sur Daro



  Alors que la Bad Batch entamait une nouvelle mission pour Cid, les clones reçurent un message du capitaine Rex, qui les sollicitait de toute urgence pour sauver un de ses amis, CC-5576, capturé sur Daro. Rex semblait pressé et ne pouvait pas se charger lui-même de cette mission, et la communication fut bientôt rompue. Hunter était réticent à s'engager, ce que Tech, pragmatique, comprenait. Mais les arguments de Echo et Omega le convainquirent d'accepter la mission : le Havoc Marauder mit donc le cap sur Daro dans la Bordure Extérieure.
  Sur place, Omega découvrit la balise de détresse de CC-5576, mais il n'y avait aucune trace du clone. Grâce aux talents extraordinaires de pisteur de Hunter, il fut avéré que celui qu'ils cherchaient avait été capturé puis traîné dans une navette, et que la montagne qui se dressait devant eux cachait quelque chose : en effet, Tech confirma que les signaux étaient brouillés autour du massif. Le sergent ordonna donc à Wrecker de retourner au vaisseau avec Omega, pendant que Tech et Echo l'accompagnaient au sommet de la montagne. Là, ils y découvrirent une base impériale secrète.

  En observant le complexe, les trois compagnons virent que des commandos clones supervisaient des clones impériaux portant une nouvelle armure blanche. Les enjeux de cette mission dépassaient ceux d'une simple exfiltration, et Hunter décida qu'il fallait retourner au vaisseau et prévenir Rex. Tech était plutôt d'accord, d'autant plus que rien ne permettait d'être certain que CC-5576 était bien à l'intérieur et toujours en vie. Cela ne plut pas à Echo, qui argumenta que la Bad Batch était venue le sauver sur Skako Mineure, sans renfort et sans idée de ce à quoi elle avait à faire : sans le courage de la Force Clone 99, l'ancien ARC Trooper serait toujours prisonnier de Wat Tambor à cette heure. L'argument fit son effet puisque Hunter céda, puis informa Wrecker et Omega qu'ils s'engageaient dans la base et qu'il fallait qu'ils se tiennent prêts à les exfiltrer le moment venu.

Tech

Tech analysant le terrain à son arrivée sur Daro


  En utilisant un ascenseur, les trois clones s'enfoncèrent dans la base discrètement et Echo se connecta à un terminal : il découvrit qu'une cinquantaine de commandos clones se trouvaient là, ainsi qu'un millier de soldats TK, une désignation qui était inconnue à Tech. Quatre étages plus bas se trouvait CC-5576, que les trois compagnons libérèrent. Gregor, comme tous les commandos clones, avait été recruté pour former les nouveaux soldats de l'Armée Impériale dans le cadre du Projet Griffe du Guerrier : il avait cherché à s'enfuir, mais avait été capturé.
  Afin de rediriger les patrouilles loin des ascenseurs, Tech se connecta à un terminal. Mais en utilisant les identifiants clones habituels, il déclencha les alertes de sécurité : aussitôt, des Impériaux convergèrent sur leur position. En se frayant un chemin à travers les soldats TK, Tech, Hunter et Echo comprirent que ceux-ci n'étaient pas des clones, mais bien des conscrits venant de toute la galaxie. Échapper aux patrouilles de surveillance et aux commandos clones, notamment Scorch, ne fut pas aisé. Gregor fut blessé, mais les clones parvinrent toutefois à pénétrer dans le conduit d'aération du générateur de la base et à atteindre l'exécutoire.

  Là, le Havoc Marauder put venir : Tech et Gregor montèrent les premiers à bord, mais pas Echo et Hunter, qui n'eurent pas le temps. En effet, des chasseurs V-Wing arrivaient : Tech prit la place d'Omega aux commandes de la navette et mit les gaz, avec Wrecker à la tourelle arrière. Deux des quatre V-Wing furent détruits, mais le Marauder essuya une salve fatale qui le priva d'énergie. Heureusement, Omega brancha Gonky, ce qui permit à Tech de récupérer de la puissance et de manœuvrer pour détruire les deux derniers chasseurs. Le pilote fit un second passage pour récupérer Echo et Hunter, mais de nouveau, des V-Wing arrivèrent, une dizaine cette fois-ci. Tech écarta la navette du conduit et le sergent manqua la passerelle, chutant jusqu'en bas de la montagne.  
  Tech pressé par l'urgence de la situation avec une dizaine de chasseurs hostiles au train, obéit quand Hunter lui ordonna par comlink de quitter Daro, et effectua donc le saut en hyperespace. La Bad Batch avait sauvé Gregor, mais perdu son sergent.

Tech

Tech prenant la place de Omega aux commandes du Havoc Marauder


2.10 Retour sur Kamino



"Je ne te défends pas. Te comprendre ne signifie pas pour autant t'approuver."
Tech à l'attention de Crosshair dans les tunnels secrets de Kamino


  Tech, Wrecker, Echo et Omega rejoignirent finalement Ord Mantell où Gregor fut confié aux bons soins de Cid, ce qui n'était pas pour plaire à la Trandoshan. Une fois le Havoc Marauder réparé, les clones se mirent en quête de sauver Hunter, dont le comlink venait d'être réactivé : le sergent n'était plus sur Daro et avait été transféré sur Kamino. En chemin, Omega révéla qu'elle connaissait une plateforme secrète où atterrir loin des soldats Impériaux. Tech, dubitatif, n'avait cependant pas d'autre option et décida donc de faire confiance à l'adolescente, qui aurait tout fait pour sauver Hunter.
  Le Havoc Marauder pénétra dans l'atmosphère de Kamino malgré la présence de trois destroyers de classe Venator. Aux coordonnées indiquées par Omega, une plateforme apparut au milieu des flots, à bonne distance de Tipoca City. Là, l'adolescente conduisit ses trois compagnons à bord d'un réseau de tunnels dont Tech n'avait jamais entendu parler. Ces chemins secrets conduisaient au laboratoire privé de Nala Se, là où Omega avait été créée et où la Force Clone 99 avait subi ses modifications génétiques. Les intrus remarquèrent soudain qu'ils n'étaient pas seuls : AZ-3, un droïde médical, était là, et avait échappé à la déportation du personnel médical - Kaminoans et droïdes - par les soldats TK. Les contestataires, eux, avaient été éliminés, ce qui expliquait le calme suspect qui régnait sur Kamino.

  Tech retrouva finalement le signal du comlink de Hunter, au niveau de la plateforme de clonage. Les clones et AZ-3 s'y rendirent, arpentant discrètement les couloirs déserts de Tipoca City, et évitant de rares patrouilles de soldats TK. Ils bifurquèrent vers la salle d'entraînement et atteignirent la salle du dessous. Tech ordonna à Omega de rester en retrait, pendant que lui, Echo et Wrecker allaient surprendre Crosshair en utilisant l'ascenseur de service. Seulement, le sniper avait anticipé les actions de la Bad Batch, et les trois compagnons se retrouvèrent encerclés par des Elite Troopers et durent lâcher leurs armes.
  Puis, chose surprenante, Crosshair libéra Hunter de ses liens et l'envoya rejoindre ses compagnons : le sniper laissait une derrière chance à ses anciens frères d'armes de rejoindre l'Empire à ses côtés. Quand les quatre Elite Troopers refusèrent de baisser leurs armes, Crosshair les tua d'un unique tir précis, dont ES-03 et ES-04, grâce à des balises parfaitement réfléchissantes qu'il avait installées un peu plus tôt. Alors que le sniper réitérait son offre, des droïdes sentinelles surgirent soudain des quatre coins de la salle d'entraînement et attaquèrent. La Force Clone 99, de nouveau au complet, œuvra alors de concert pour éliminer les droïdes d'entraînement, comme quelques mois plus tôt devant le gouverneur Tarkin.

Tech

Tech et Wrecker, après la destruction des droïdes d'entraînement sur Kamino


  Quand les droïdes furent détruits, Hunter n'hésita pas et pointa son blaster sur Crosshair : le sergent l'implora de quitter l'Empire. Le sniper révéla alors devant ses anciens compagnons qu'il avait fait retirer sa puce inhibitrice depuis longtemps, et que toutes les décisions qu'il avait prises depuis étaient de son fait. Avant qu'il puisse faire le moindre geste, Hunter l'assomma d'un tir incapacitant. Omega se précipita ensuite vers lui pour le serrer dans ses bras. Tech écourta cependant les retrouvailles car les trois destroyers de classe Venator avançaient vers Tipoca City. Hunter ordonna à Wrecker de prendre Crosshair sur ses épaules, toujours inconscient, puis les clones prirent la fuite. Seulement, quitter le complexe était impossible, puisque Rampart venait d'autoriser le bombardement de Tipoca City.
  S'échapper d'une ville en plein bombardement ne fut pas chose aisée. Alors que le complexe de clonage coulait, Hunter, Echo, Tech et Wrecker furent séparés d'Omega, Crosshair et AZ-3 par un sas de sécurité anti-inondation. Wrecker, grâce à sa force colossale, put néanmoins forcer le sas et éviter la noyade à Omega et Crosshair. Le groupe atteignit ensuite l'ancien baraquement de la Force Clone 99, dont l'intégrité structurelle n'était pas compromise. De là, il était possible d'atteindre le réseau de tunnels secrets emprunté à l'aller, et Tech détermina l'endroit idéal où faire un trou dans le mur avec AZ-3.

  Le groupe s'engagea ensuite dans le tunnel, et Tech mit un terme à une dispute entre Wrecker et Crosshair, rappelant que ce dernier avait toujours été austère et inflexible, qu'il n'y pouvait rien et qu'il fallait donc l'accepter. Puis le groupe reprit sa route dans l'étroit et obscur tunnel, et échappa de peu à un gigantesque monstre sous-marin grâce à AZ-3, qui réactiva à temps les défenses du réseau. Les clones débouchèrent finalement dans l'ancien laboratoire secret de Nala Se. Malheureusement, il n'était pas possible d'aller plus loin : en effet, le réseau de tunnels était rompu.
  Tech et Echo conçurent un plan pour se sortir de là, et proposèrent d'utiliser l'étanchéité et la flottabilité des capsules médicales pour atteindre la surface. AZ-3 se chargerait de dévier les débris pour éviter toute collision fatale. Les deux compagnons montèrent ensemble, Wrecker seul à cause de son poids, Omega seule également, et enfin Hunter partageait sa capsule avec Crosshair. L'opération fonctionna et trois des quatre capsules atteignirent la surface de Kamino. Celle d'Omega avait été emportée par des débris et AZ-3 était parti la libérer, mais il fallut contre toute attente l'intervention de Crosshair pour les sauver tous les deux. Les clones rejoignirent finalement au lever du jour la plateforme où se trouvait le Havoc Marauder. En dépit de tout ce qu'il s'était passé, Crosshair avait fait le choix de demeurer loyal à l'Empire. La Bad Batch monta à bord de la navette, augmentée d'AZ-3, puis quitta définitivement Kamino.

Tech

Tech cherchant l'endroit idéal pour rejoindre le réseau de tunnels secrets



Actualités en relation

Encyclopédie | Des fiches Légendes supplémentaires sur le Nouvel Ordre Jedi

En janvier, l'HoloNet vous avait fait faire un petit voyage dans le passé de Legends avec un groupe de fiches sur la plus longue série de romans Star Wars : Le Nouvel Ordre Jedi. Aujourd'hui, nous vous proposons un...


The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Récapitulatif de Star Wars: Squadrons avant la sortie de l'Escadron Alphabet 2

La sortie du deuxième tome de la trilogie L'Escadron Alphabet, Où l'Ombre s'abat, est attendue de pied ferme pour ce jeudi 12 août, chez Pocket. Alors pour bien préparer la suite de cette aventure de...


Un vidéaste spécialiste des deepfakes embauché par Lucasfilm

C'est ce qui s'appelle monter en grade ! Le vidéaste britannique Shamook s'est fait ces derniers mois un petit nom sur les internets en publiant des deepfakes plus vrais que nature de différentes figures de la pop...


Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.