Wolffe (CC-3636)


Wolffe était le commandant du Wolfpack durant la Guerre des Clones, et rejoignit l'Alliance rebelle aux côtés de Rex et Gregor sous l'ère impériale.

Continuité : Canon


  Commandant clone dans la Grande Armée de la République et chef du Wolfpack, Wolffe servit notamment sous les ordres du Maître Jedi Plo Koon. À la fin de la Guerre des Clones, Wolffe fut l'un des rares à avoir pu retirer sa puce inhibitrice au moment de l'ordre 66. Il se réfugia ensuite sur Seelos aux côtés de Rex et Gregor.

1. La Guerre des Clones


1.1 La menace du Malevolence



  La flotte du Jedi Kel Dor, composée de trois destroyers de classe Venator, fut impliquée au début de la guerre dans la traque du mystérieux bâtiment séparatiste nommé Malevolence. Responsable de la perte de plusieurs flottes républicaines, sans qu'aucun survivant ne puisse raconter sa mésaventure, le vaisseau de Grievous devint rapidement un objectif prioritaire tant les pertes de la République étaient importantes.

  Lorsque la flottille de Plo Koon entra en contact avec le Malevolence dans le système d'Abregado, le Maître Jedi ordonna à son premier officier à bord du Triumphant de contacter Coruscant et de relayer leur position avant l'attaque, afin que des renforts puissent être envoyés si nécessaire. Les communications furent cependant brouillées depuis le Malevolence et seul Anakin Skywalker, à bord de sa propre flottille non loin de là, fut prévenu avant que le combat ne soit engagé.
  
Wolffe (CC-3636)

Le Commandant Wolffe et Plo Koon, à bord du Triumphant
The Clone Wars Saison 1, Episode 2 : Rising Malevolence

  
  Les trois vaisseaux républicains furent cependant mis hors de combat par l'arme secrète du Malevolence, un super canon ionique capable de tirer des disques d'énergie disruptrice à grande distance. Wolffe ne put que constater l'inéluctable lorsque la décharge énergétique frappa le Triumphant et les deux autres destroyers, ce qui eut pour effet de neutraliser tous les systèmes de bord, y compris les armes et les écrans déflecteurs.
  Après leur neutralisation, les trois bâtiments républicains furent mis en pièces à coup de turbolasers par le vaisseau séparatiste. Plo Koon et son commandant parvinrent à évacuer le Triumphant en perdition à bord d'une capsule de sauvetage, avec deux soldats clones nommés Sinker et Boost. Débuta alors une longue et dangereuse attente pour les quatre hommes, perdus au milieu d'un champs de débris sans grand espoir d'être secourus…
  
  L'évacuation ayant été mouvementée, Wolffe annonça à son supérieur Jedi que les systèmes de bord de la capsule étaient endommagés, limitant le support vital et les communications. Sinker et Boost s'acharnèrent à réparer les systèmes électroniques de la capsule, dans une ambiance tendue après la découverture d'une autre capsule éventrée par un mystérieux agresseur - en réalité un chasseur de capsule chargé d'éliminer les témoins gênants.
  
Wolffe (CC-3636)

Le Commandant Wolffe et ses compagnons d'infortune, à bord de leur capsule
The Clone Wars Saison 1, Episode 2 : Rising Malevolence

  
  Après avoir constaté avec effroi la destruction d'une autre capsule et la mort de ses occupants clones, Wolffe et ses compagnons furent à leur tour pris pour cible. N'ayant pas de combinaison environnementale, le commandant clone fut chargé par Plo Koon de rester dans la capsule pour continuer d'émettre un signal de détresse, tandis que le Maître Jedi et les deux soldats sortaient dans l'espace pour éliminer la menace. Au terme d'un combat en gravité zéro, les quatre droïdes de combat furent détruits alors que Wolffe se payait quelques sueurs froides après que le chasseur de capsules ait à moitié détruit l'habitacle avec ses quatre pinces.
  
  Finalement, après avoir détruit l'appareil séparatiste, Wolffe et ses compagnons furent sauvés par Anakin Skywalker et Ahsoka Tano à bord du Twilight. Les trois clones récupérèrent rapidement du manque d'oxygène grâce au droïde médical 2-1B, et purent par la suite reprendre du service actif.

1.2 Missions sur Felucia et Vanqor



Wolffe (CC-3636)  Après les événements liés au Malevolence, Wolffe et son escouade participèrent à la bataille de Khorm. Ce fut durant un affrontement avec Asajj Ventress que Wolffe perdit un œil, laissant sur son visage une impressionnante cicatrice. Malgré cet handicap, il choisit de continuer à se battre.
  En -21, Wolffe prit un nouveau poste à bord du Negotiator, le destroyer d'Obi-Wan Kenobi. Il fut envoyé sur Felucia exfiltrer les Jedi Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, bloqués à la surface avec leurs troupes. D'importants renforts séparatistes avaient été envoyés sur place et plusieurs vaisseaux de guerre ennemis empêchaient toute évacuation. Mais grâce à la ténacité de Wolffe, une brèche fut percée dans les lignes ennemies et permit au général Plo Koon, accompagné de canonnières TIO/BA et d'un escadron de chasseurs V-19 Torrent, de passer au travers du blocus et de secourir ses compagnons et leurs soldats clones.

  Plus tard, et ailleurs dans la galaxie, l'Endurance de l'amiral Kilian fut saboté par le jeune Boba Fett qui cherchait à assassiner Mace Windu pour venger la mort de son père Jango, tué par le Maître Jedi sur Géonosis. La majeure partie de l'équipage du destroyer avait été évacuée par les équipes de secours du capitaine Silver, mais l'amiral Kilian et quelques officiers du pont avaient choisi d'accompagner le destroyer dans sa chute sur Vanqor.
  Par la suite, Windu et Anakin Skywalker se rendirent sur Vanqor afin de retrouver l'amiral et les autres officiers restés avec lui. Ils furent attaqués par des gundarks, prédateurs locaux redoutables, puis piégés par les chasseurs de primes Aurra Sing, Bossk et Castas. En effet, un casque mandalorien miné sur la passerelle du destroyer explosa et des débris tombèrent sur les Jedi qui se retrouvèrent coincés. R2-D2 fut alors envoyé sur Coruscant afin de chercher de l'aide. Plusieurs canonnières, avec à leur bord Plo Koon et Ahsoka Tano, le commandant Wolffe et plusieurs clones du Wolfpack, arrivèrent sur place. Pendant que les deux Jedi stabilisaient la carcasse du destroyer, Wolffe et Comet s'engagèrent dans les décombres pour sauver les généraux Skywalker et Windu.

Wolffe (CC-3636)

Wolffe et Comet au secours d'Anakin Skywalker et Mace Windu sur Vanqor
Image tirée de The Clone Wars S02E21 - R2 rentre au bercail


1.3 Bataille de Felucia et mission sur Aleen



  En -20, Wolffe et le Wolfpack retournèrent sur Felucia avec la 501ème Légion pour libérer la planète des Séparatistes, occupée depuis la précédente défaite de la République. Les clones et les Jedi attaquèrent un avant-poste pour couper les lignes de communication de la Confédération sur la planète. Menés par le sergent Sinker et Boost, Comet et une poignée de clones attaquèrent l'une des entrées du poste, couverts par Ahsoka Tano. Le poste fut pris mais la jeune Jedi disparut. Elle avait été capturée par des esclavagistes Trandoshans et amenée sur la lune de Wasskah pour y être chassée avec d'autres prisonniers. La jeune fille s'en sortit avec l'aide de Chewbacca notamment.

  À mesure que le conflit continuait, les technologies et les armures évoluaient, Wolffe portait désormais une armure Phase II avec un nouveau casque personnalisé comme tous les hommes de son unité. À la demande du Sénat, l'unité du commandant Wolffe fut envoyée en mission humanitaire sur la planète Aleen dans la Bordure Médiane. Ce monde était régulièrement en proie aux séismes depuis quelques temps et leur origine demeurait mystérieuse. Une fois arrivé sur place, le commandant s'entretint avec le chef de la tribu Aleena. Cependant, il ne comprenait pas un seul mot de ce que lui disait son interlocuteur. Heureusement, Wolffe avait amené C-3PO et R2-D2, et le droïde de protocole parlant plus de six millions de langues connues dans la galaxie put traduire sans problèmes ce que disait l'Aleena. Pendant que Wolffe supervisait les opérations, les deux droïdes s'éloignèrent pour explorer les alentours, mais ils disparurent. Les clones les cherchèrent durant des heures avant que ceux-ci ne reviennent. Les deux droïdes étaient parvenus à trouver l'origine des tremblements qui secouaient Aleen.

Wolffe (CC-3636)

Wolffe, Sinker et Boost face à C-3PO sur Aleen
Image tirée de The Clone Wars S04E05 - Mission humanitaire


  Une fois leur mission accomplie, Wolffe et ses troupes repartirent rejoindre la flotte de leur général et confièrent C-3PO et R2-D2 au général Adi Gallia de passage dans le secteur. Mais leur destroyer fut attaqué en orbite de Patitite Pattuna par les forces du général Grievous et la Jedi fut capturée. Plo Koon, Wolffe et leurs hommes attaquèrent en retour le vaisseau du général séparatiste et libérèrent Adi Gallia. Ils retrouvèrent également C-3PO et R2-D2 qui avaient pu échapper aux Séparatistes et à des pirates avant de se retrouver également à bord du destroyer de Grievous.

1.4 Intervention sur Kadavo



  Toujours en -20, les généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker s'étaient rendus sur Zygerria pour retrouver des milliers de colons Togrutas capturés sur Kiros par les Séparatistes. Mais durant leur enquête, Obi-Wan et Rex avaient été capturés et emmenés à la prison de Kadavo aux côtés des esclaves Togrutas. Heureusement, Anakin et Ahsoka avaient réussi à quitter Zygerria et à avertir la flotte du général Plo Koon de la situation.

  Wolffe était aux côtés de l'amiral Coburn à bord d'un croiseur léger de classe Arquitens quand la nouvelle tomba. Les défenses zygeriennes de Kadavo furent mises hors service, mais le gardien-chef Agruss avait enfermé les Togrutas dans une salle dont le sol s'ouvrait sur un cratère de lave en contrebas.
  Heureusement, grâce à une idée d'Ahsoka, les esclaves furent sauvés : en effet, le croiseur de l'amiral Coburn se positionna sous la prison et la salle où se trouvaient les Togrutas. En parallèle, des soldats clones du Wolfpack équipés de grappins et de jetpacks se placèrent sur la coque du vaisseau et rattrapèrent ceux qui pourraient tomber. Wolffe, Comet et les autres participèrent à cette opération de sauvetage qui fut une réussite. Une fois les esclaves libres, le complexe carcéral de Kadavo fut détruit.

Wolffe (CC-3636)

Wolffe à l'issue du sauvetage des Togrutas sur Kadavo
Image tirée de The Clone Wars S04E13 - Les Évadés de Kadavo


1.5 Traque sur Coruscant



  En -19, un attentat frappa le Temple Jedi, tuant plusieurs personnes. La responsable fut vite identifiée en la personne de l'activiste Letta Turmond. Mais celle-ci déclara avoir agi à la demande d'un Jedi, lui aussi mécontent de l'implication de son Ordre dans le conflit. Malheureusement, Letta Turmond mourut mystérieusement en prison et ce fut Ahsoka Tano, alors en train de l'interroger, qui fut accusée de son meurtre ainsi que d'être la commanditaire de l'attaque contre le temple.

  Le capitaine Tarkin lança alors un mandat d'arrêt contre la Padawan et toutes les forces clones de Coruscant se lancèrent à sa poursuite. Wolffe, Rex et un escadron de troupes de choc firent partie des effectifs mis à disposition pour retrouver la fugitive. Après que Ahsoka lui ait échappé une première fois, le commandant du Wolfpack la retrouva dans les bas-fonds, accompagnée d'une vieille connaissance. En effet, la jeune apprentie avait croisé la route d'Asajj Ventress, devenue chasseuse de primes.
  Bien décidée à échapper aux clones, elle se prépara à se battre mais supplia toutefois son alliée de ne pas les tuer. Wolffe et les soldats l'accompagnant ne parvinrent pas à les arrêter et furent vite mis hors de combat, mais aucun ne fut blessé. Après être revenu à lui, Wolffe poursuivit la traque. Il finit par retrouver la Togruta sabres laser allumés au détour d'une ruelle. Il n'hésita pas un instant et la neutralisa d'un tir de rayon paralysant dans le dos. Cependant, le clone n'avait capturé la véritable coupable. En effet, après une investigation personnelle, Anakin Skywalker démasqua Barriss Offee, une Jedi et amie d'Ahsoka, comme étant l'instigatrice de l'attentat et la meurtrière de Letta Turmond : Barriss fut livrée aux autorités et Ahsoka innocentée.

Wolffe (CC-3636)

Wolffe à la poursuite d'Ahsoka dans les bas-fonds de Coruscant
Image tirée de The Clone Wars S05E19 - À la poursuite d'un Jedi


1.6 Enquête sur la lune d'Oba Diah



  Plus tard, Wolffe et ses troupes furent envoyés sur la lune d'Oba Diah afin d'effectuer des recherches sur le site du crash de la navette du Maître Jedi Sifo-Dyas, disparu depuis plus de dix ans. Progressant dans une violente tempête de sable aux côtés de Plo Koon et de nombreux véhicules terrestres comme des Juggernauts et des RT-TT, le commandant sondait les environs avec le radar de son véhicule, mais ne voyait rien avec le manque de visibilité dû à la tempête.

  Tout à coup, le scanner s'affola et émit un signal sonore. Wolffe fit alors stopper ses équipes et les avertit que quelque chose se trouvait non loin d'eux. En effet, des débris avaient été repérés par le scanner. Le général Plo Koon, le commandant Wolffe, Comet et une poignée d'hommes se rendirent dans l'épave et y retrouvèrent le sabre laser du Jedi disparu. Plus tard, il fut découvert que les Pykes, natifs d'Oba Diah, avaient été payés par Dark Tyranus pour abattre la navette de Sifo-Dyas et l'assassiner lui et son assistant Silman. Mais les Pykes avaient juste tué le Jedi et gardaient l'assistant prisonnier depuis des années.

Wolffe (CC-3636)

Wolffe et Plo Koon à la recherche de la navette de Sifo-Dyas sur la lune d'Oba Diah
Image tirée de The Clone Wars S06E10 - Le Jedi oublié


2. Rébellion sous l'Empire



  Partie à venir prochainement...

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.