Eno Cordova


Eno Cordova était un Maître Jedi fasciné par les anciennes civilisations qui forma Cere Junda et étudia les Zeffo.

Continuité : Canon


  Appartenant probablement à la même génération que Dooku, Eno Cordova était un Jedi à la formation complète, aussi doué pour le maniement du sabre-laser, la négociation et l'étude. Il était discret et légèrement asocial, préférant se consacrer à sa passion pour les anciennes cultures que de sociabiliser avec d'autres membres de l'Ordre Jedi ou des personnes extérieurs, même s'il avait des amis proches en Tera Sinube ou Odu.

  Il forma au moins une Padawan, Cere Junda, dont l'impatience et l'impétuosité contrastaient avec sa prudence et son calme. Celle-ci avait tendance à être exaspérée quand il partait en vrille sur des questions historiques ou ethnologiques tandis qu'il était amusé par certaines de ses réactions et la trouvait parfois naïve. Ils formaient néanmoins un duo efficace et avaient un profond respect l'un pour l'autre.

Eno Cordova

Le Maître Jedi Eno Cordova et sa Padawan Cere Junda
Image extraite de la couverture du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


  Environ quarante ans avant la Bataille de Yavin, les deux Jedi furent envoyés sur Nameel pour une mission de maintien de la paix. En effet, il y avait d'importantes tensions entre un groupe de moines Dupei et une tribu de Trandoshans, ces derniers accusant les moines de les avoir volés. Eno Cordova fut immédiatement intéressé par les moines car cela faisait très longtemps depuis la dernière fois que quelqu'un avait attesté en avoir croisés. Mais pour que les négociations puissent commencer, il fallait que les deux groupes cessent de se disputer et acceptent d'écouter les Jedi, ce qui ne semblait pas être près d'arriver. Finalement, Cere utilisa la Force pour séparer les deux groupes et les faire taire.

  Eno proposa de parler à chaque groupe pour entendre leur version et déterminer qui était en tort tandis que sa Padawan maugréa que cela semblait évident : il s'agissait des violents Trandoshans. Le Maître Jedi ne voulait néanmoins pas faire de jugement hâtif et lui demanda d'ignorer son premier instinct pendant qu'il parlerait avec les moines dans une de leurs tentes. Il apprit bientôt que les moines avaient effectivement volé l'argent que les Trandoshans prévoyaient d'utiliser pour acheter des armes illégales et les convainquit de négocier avec eux. Quand il sortit pour apprendre la bonne nouvelle à sa Padawan, il eut la surprise de la voir debout sur une petite pile de guerriers Trandoshans assommés. Cere fut mortifiée par son erreur et s'éloigna après s'être excusée auprès de ses "victimes", laissant son maître conduire les négociations.

Eno Cordova

Oups
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


  De retour au Temple Jedi de Coruscant, les deux Jedi se rendirent devant le Conseil Jedi pour faire leur rapport. Quand Mace Windu leur demanda comment s'était déroulé leur voyage, Cere Junda fut prise de diarrhée verbale et se lança dans une diatribe un peu confuse pour expliquer la situation et son faux-pas, tout en insistant sur le fait que, même si elle avait mal jugé la situation, elle avait répondu à un environnement agressif comme on le lui avait appris durant sa formation.

  Quand Yoda demanda si un Jedi devait répondre à la provocation, Eno rétorqua que sa Padawan était impulsive et avait tendance à suivre ses instincts très rapidement, en particulier son jugement sur la personnalité des personnes qu'elle rencontrait avant de leur rappeler respectueusement que les anciens textes Jedi suggéraient que les instincts et le jugement des Jedi étaient souvent la manière dont la Force communiquait avec eux avant qu'ils soient formés à l'écouter... ou deviennent sourds à celle-ci. Maître Windu rassura Cere, qui s'inquiétait d'être renvoyée de l'Ordre Jedi, et leur apprit qu'ils avaient en fait été convoqués pour être briefés sur leur prochaine mission.

  En effet, ils avaient été choisis pour remplacer des représentants de la République qui avaient dû abandonner leur mission pour évacuer un monde en perdition. Le gouvernement d'Ontotho, un monde qui venait de rejoindre la République, avait accordé à une société l'autorisation d'explorer un temple qui venait d'être découvert sur la planète et avait demandé la présence de représentants républicains. Leur équipe avait été choisie à cause de l'intérêt et les connaissances du Maître Jedi concernant les artefacts et les anciennes cultures.

Eno Cordova

Le Conseil Jedi briefe Eno Cordova et Cere Junda sur leur prochaine mission
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


I.- Mission sur Ontotho



  Une fois arrivés sur Ontotho, les deux Jedi rencontrèrent Dylanto Daa, le dirigeant de la société qui devait explorer le temple. L'homme se présenta comme un amateur de civilisations anciennes et les informa de la situation qui était fort différente de celle qui avait été présentée à la République et au Conseil Jedi. En effet, le temple se trouvait dans la Région Fylar, qui avait conservé son indépendance après la formation du gouvernement planétaire, et ils n'étaient pas encore parvenu à un accord avec les locaux pour obtenir d'explorer le temple. Tout en parlant, il les accompagna jusqu'au véhicule blindé qui devait les conduire à l'ambassadeur fylari et il n'échappa pas aux deux Jedi qu'il évitait sciemment de répondre à leurs questions sur la nécessité d'un tel véhicule.

  Eno lui demanda s'il espérait utiliser la puissance de la République pour influencer les Fylari mais celui-ci rétorqua qu'il voulait plutôt que la République voie par elle-même combien les Fylari étaient difficiles, soi-disant pour la postérité avant de leur dire qu'il les laissait là, arguant que les Fylari ne l'avaient que trop vu ces derniers temps. Durant le voyage, les pensées du Maître Jedi furent graves et quand Cere lui demanda la cause de son humeur, il lui dit qu'être utilisé dans une démonstration de force n'était pas ce que lui et le Conseil Jedi avaient envisagé en acceptant la mission. Le représentant de la Corporation Daa nia l'idée qu'ils veuillent faire une telle chose mais Eno lui répondit que peu de cultures appréciaient l'arrivée de chevaliers étrangers et de véhicules armés. Puis, il ajouta qu'il espérait que tout irait bien et que les Fylari les autoriseraient à explorer le temple et leur parleraient de leur culture, ce dernier point étant ce qui l'intéressait personnellement.

Eno Cordova

Le Maître Jedi éprouve une résignation affectueuse face à l'impulsivité de sa Padawan.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


  Ils entendirent soudain un grand boom et leur pilote les informa qu'il s'agissait d'une embuscade. Fidèle à sa nature impulsive, Cere quitta le véhicule blindé pour enquêter malgré les protestations du diplomate, un geste que son maître accueillit avec résignation en disant qu'elle avait tendance à faire ce genre de choses. Il la suivi dans la forêt, conseillant au représentant de Daa de rester dans le véhicule. Tout en courant, Cere l'informa qu'elle avait entendu et senti une brève confrontation mais qu'elle ne pouvait plus rien sentir à présent. Eno, qui l'avait suivi, renchérit que leur connexion à la Force semblait mutée, quelque chose qu'il trouva fascinant. Il lui conseilla d'essayer de nouveau d'atteindre la Force et de s'ouvrir à quelque chose de plus large.

  La jeune femme réalisa alors que la Force n'était pas absente mais si omniprésente qu'il était impossible de distinguer quoi que ce soit. Quoi qu'il en soit, ils ne pouvaient pas se fier à la Force pour trouver les assaillants. Maître Eno lui recommanda la prudence et la rassura en lui disant qu'elle était intelligente et intuitive. Si elle se servait de ses dons, elle parviendrait à son but. Le Maître Jedi remarqua bientôt une piste parmi les feuilles et fut un peu hébété quand Cere se précipita aussitôt pour la suivre et qu'il la perdit de vie. Le Maître Jedi retourna vers les transports et appela sa Padawan pour lui demander de le rejoindre. Celle-ci finit par apparaître et lui avoua qu'elle s'était perdue en suivant une voix. Elle était sûr que la forêt était habitée et reporta avoir trouvé un corps. Son Maître la réprimanda pour être partie de cette manière et lui rappelait que leur mission exigeait pour le moment qu'ils restent avec le convoi quand celui-ci explosa soudain, les projetant tous deux au sol.

Eno Cordova

Les deux Jedi sont soufflés par l'explosion du convoi.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


  Le Maître Jedi fut retrouvé inanimé et gravement blessé par des hommes de la Corporation Daa tandis qu'ils ne trouvèrent aucune trace de Cere Junda qui fut présumée morte. Dylanto Daa le fit placer dans sa cuve à bacta personnelle et demander à ses hommes de garder le secret sur la survie du Jedi, au cas où celui-ci était visé par l'attaque et éviter ainsi une autre tentative. Durant sa convalescence, il apprit à connaître l'homme et sympathisa avec lui. Une fois rétabli, l'homme d'affaires lui permit de contacter le Conseil Jedi pour leur rapporter les derniers événements dont la mort présumée de Cere, la densité de la Force dans la région Fylar l'empêchant de sentir sa Padawan grâce à leur lien.

  Alors qu'il se trouvait à bord d'un des véhicules qui allaient confronter les "terroristes fylaris", il fut sommé par un message d'alerte et para avec son sabre-laser une attaque alors qu'il entrait dans la pièce. À sa stupéfaction et sa plus grande joie, il s'agissait de sa Padawan, miraculeusement en vie. Quand elle lui demanda comment il pouvait être vivant et ce qu'il faisait là, il se lança dans des explications, ne la laissant pas l'interrompre malgré ses nombreuses tentatives. Il lui révéla ainsi qu'il avait appris à connaître Dylanto Daa durant sa convalescence, et avait découvert qu'il avait des objectifs similaires aux Jedi (et à lui-même en particulier) : il voulait en apprendre plus sur la galaxie parce qu'il savait que c'était en se comprenant qu'on parviendrait à une paix durable.

Eno Cordova

Retrouvailles inattendues
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #03


  Cere finit par pouvoir en placer une et accusa Daa d'avoir seulement cherché à le distraire pour l'empêcher de contacter le Conseil Jedi mais son Maître lui assura qu'elle se trompait car Daa l'avait aidé à le contacter dès qu'il avait été mieux. Il lui apprit également qu'il avait assuré aux membres du Conseil qu'il trouverait ceux qui étaient responsables de sa mort présumée et les traduirait en justice avec l'aide de Daa et des autorités ontothones. Il ajouta qu'il était soulagé qu'elle soit vivante et en bonne santé, et qu'ils allaient pouvoir résoudre le problème des terroristes Fylari ensemble. À son plus grand choc, Cere lui apprit alors qu'elle travaillait avec les Fylari et avait une tout autre version des événements.

  Après que Cere lui ait fait un rapport complet, il la renvoya auprès des Fylari. Ils négocièrent qu'il n'y ait pas de combats jusqu'à ce que les deux camps puissent se rencontrer sous leur supervision à la frontière deux jours plus tard. Le ton ne tarda pas à monter entre Dylanto Daa et Neralli, la chef des Fylari et Maître Cordova décida d'utiliser la même technique qu'avait utilisé Cere sur Nameel pour séparer les deux individus. Il déclara ensuite que les deux groupes avaient violé la trêve sur laquelle ils s'étaient mis d'accord et leur demanda s'ils préféraient continuer à s'entretuer jusqu'à ce que la République envoie quelqu'un de plus important que lui ou profiter de deux jours de paix et de tranquillité. À contrecœur, Neralli et Daa se soumirent à la sagesse du Jedi qui leur proposa alors de se retrouver deux jours plus tard pour parler plus longuement.

  Une fois seule avec son Maître, Cere lui exprima sa surprise qu'il ait utilisé son tour. Il lui dit que c'était un bon tour et lui demanda ce qu'elle pensait. Elle se plaignit qu'ils avaient à peine parlé et qu'il l'avait forcé à amener les Fylari et les avait humiliés avant de l'accuser de croire Daa plutôt qu'elle. Il lui demanda s'il avait vraiment fait cela et elle lui répondit qu'il agissait comme si les deux groupes était égaux alors que les Fylari voulaient seulement protéger leurs terres. Il exprima à haute voix le fait qu'il n'en était pas si sûr que c'était la seule chose qu'ils faisaient, ce à quoi Cere répondit qu'elle était convaincue que Daa avait tenté de les provoquer à l'affronter. Le Maître Jedi lui demanda alors de réfléchir et lui dit qu'il savait qu'elle avait à présent dû réaliser que les choses n'étaient pas vraiment ce qu'elles semblaient être. Une guerre avait éclaté pour ce temple mais les Jedi ignoraient tous deux pourquoi. C'était d'ailleurs pour cela qu'il avait préféré qu'elle retourne auprès des Fylari pendant les deux derniers jours tandis qu'il restait avec les Ontothons. Finalement, Cere admit que la paix n'allait pas durer, ce que confirma son Maître qui espérait juste qu'elle dure assez longtemps pour qu'ils pénètrent dans le temple et découvrent ce qui se passait par eux-mêmes.

Eno Cordova

Maître Cordova est persuadé que ce qui ce trouve dans le temple est au centre de tout.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #03


  Le Maître Jedi décida qu'il entrerait seul dans le temple pendant que Cere ferait le guet. Alors qu'ils approchaient du temple, Cere lui demanda si c'était une bonne idée car la trêve était claire concernant le fait que personne ne devait entrer dans le temple. Eno lui rappela que cela concernait les gens de Daa et lui demanda si elle ne voulait pas plutôt dire qu'elle pensait que ce n'était pas une bonne idée qu'il y aille seul. Elle lui répondit qu'elle voulait juste être sûre qu'il n'allait pas empirer les choses, mais il lui répondit calmement que penser de cette façon prouvait qu'il avait raison de lui faire confiance pour rester en arrière et s'assurer que tout irait bien.

  Maître Cordova était convaincu que Daa était motivé par bien plus que la curiosité intellectuelle tandis que les Fylari cachaient la véritable raison de leur attachement au temple. Il estimait donc impératif d'examiner le temple pour mieux comprendre la situation... et également pour satisfaire sa propre curiosité intellectuelle. Ils se séparèrent et il s'approcha alors subrepticement du temple, utilisant la Force pour détourner l'attention des gardes afin de pouvoir entrer à l'intérieur. Il découvrit avec émerveillement que le temple était beaucoup plus grand qu'il ne le semblait de l'extérieur et était orné de bas-reliefs dans une langue inconnue. Le Jedi ne tarda pas à déclencher un piège qui ne faisait visiblement pas partie de la structure originale du bâtiment.

Eno Cordova

L'intérieur du temple dépasse ce qu'avait imaginé le Maître Jedi.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #04


  Plus tard, il sauva Cere d'un autre piège, la taquinant sur le fait qu'au cours des années il avait appris à reconnaître de loin le brouhaha chaotique qui accompagnait Cere Junda quand elle désobéissait aux ordres. Elle l'ignora et lui dit que Daa avait envoyé des agents pour le tuer. Il lui répondit qu'il se doutait de quelque chose avant de la réprimander pour être venue à son "aide" : au final, c'était lui qui avait dû la sauver et les hommes de Daa comme les gardes fylari étaient morts. Il lui rappela que sa mission n'était pas de le protéger lui mais les habitants de la planète, dans l'idéal pas l'un de l'autre. Mal à l'aise, sa Padawan lui révéla qu'au lieu de l'aider à les sauver tous les deux, l'homme de Daa avait contacté ce dernier pour lui dire que les Jedi les avaient tous tués et que Daa allait envoyer une armée. Le Maître Jedi lui dit qu'elle devrait donc ressortir et les arrêter avant de s'éloigner pour reprendre son exploration.

  Fâchée, Cere lui dit qu'elle allait trouver comment arrêter une armée pendant qu'il resterait là à lire des murs. Il commença à lui dire qu'on pouvait apprendre des choses importantes dans les anciennes civilisations et que ces murs pouvaient contenir de grandes vérités, mais elle s'éloigna en lui demandant quel bien pourrait représenter ces grandes vérités alors que des personnes mourraient à l'extérieur. Alors qu'il tentait de déchiffrer un texte, il admit qu'il avait beaucoup à apprendre de la compassion de sa Padawan mais qu'elle était naïve si elle croyait que ce qui se trouvait dans le temple n'était pas la cause de ce qui se passait au dehors.

Eno Cordova

Attaque surprise
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #04


  Finalement, il entra ses conclusions dans son datapad et estima qu'il devait transmettre le texte au Conseil Jedi au plus vite pour qu'il soit traduit mais fut interrompu quand Neralli l'assomma d'un rayon paralysant par derrière. Quand il reprit conscience, Cere Junda et Odu se trouvaient auprès de lui. Il eut à peine le temps d'échanger quelques mots qu'ils furent encerclés par un champ de force. Neralli et N-3LO sortirent alors de l'ombre et révélèrent qu'une faction des Fylari avait fait en sorte que la situation escalade jusqu'à l'attaque de la Corporation Daa pour rallier leur peuple afin de renverser le gouvernement ontothon et quitter la République.

  Maître Cordova devina que les sphères d'énergie que les Fylari se servaient pour alimenter leurs armes et le bouclier provenaient du temple et qu'il s'agissait de ce que Daa et Neralli voulaient contrôler. La Fylari en convint et ajouta que c'était le devoir sacré de son peuple de protéger ces terres qui, en retour, leur donnaient tout ce dont ils avaient besoin pour gagner cette guerre. Neralli s'excusa ensuite auprès de Cere avant que N-3LO ne jette une grenade de gaz à l'intérieur du champ de force.

Eno Cordova

Pris au piège !
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #05


  Tandis que ses compagnons s'efforçaient de briser le champ de force avec leurs sabres-lasers en vain, Maître Cordova déclara qu'il devait y avoir une autre solution. Sa Padawan lui rappela qu'elle n'était la mieux placée pour donner des conseils stratégiques : face à un problème d'holo-échecs, elle était du genre à renverser toutes les pièces du plateau. Cela donna une idée à son maître qui utilisa la Force pour lancer une pierre sur un des gardiens droïdes du temple, l'activant avec deux de ses congénères. Mais au lieu d'arrêter Neralli et de désactiver le bouclier, ils se mirent à frapper dessus. Le Jedi suggéra qu'ils devraient arrêter de bouger pour qu'ils les laissent tranquilles mais Cere leur conseilla au contraire de bouger, préférant mourir écrasée qu'empoisonnée. Elle changera rapidement d'avis quand celui-ci céda mais un tir à travers le toit détruisit les droïdes avant qu'ils s'en prennent aux trois Jedi.

  Ils se précipitèrent hors du temple et dans la confusion, Maître Cordova perdit son sabre-laser. Cere tenta de convaincre Neralli de cesser les tirs car toute la région était devenue instable mais celle-ci refusa de l'écouter. Un tir frappa alors le temple et Eno Cordova vit avec horreur Odu tomber dans une crevasse qui s'était formée. Instinctivement, les deux Jedi utilisèrent la Force pour empêcher Neralli, Fess et N-3LO d'être écrasés par des débris, puis Eno Cordova appela Odu, espérant malgré tout qu'il soit encore en vie. Cere lui présenta ses condoléances et lui dit qu'ils devaient partir car le sol était en train de s'effondrer, avant de faire signe à une navette.  

Eno Cordova

Eno Cordova espère contre toute logique qu'Odu a survécu.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #05


  Eno Cordova et Cere Junda quittèrent les lieux à bord de la dernière navette, peu avant que le village ne soit détruit. Les observateurs républicains estimaient d'ailleurs que la région fylari toute entière allait subir le même sort. Durant le vol, les deux Jedi réalisèrent que Neralli et une poignée de ses fidèles étaient restés sur place bien qu'ils aient peu de chances de survivre. Cere avait l'impression d'avoir failli tout le monde, mais son Maître lui rappela doucement que les deux camps désiraient ce conflit et que rien de ce qu'ils auraient pu faire pour les arrêter n'aurait fonctionner mais qu'ils avaient sauvé ceux qu'il leur était possible de sauver. Quand elle lui demanda si c'était suffisant, il lui répondit que cela ne l'était jamais.

  De retour sur Coruscant, après avoir écouté le rapport de Cere et suivant les recommandations de son maître, le Conseil Jedi décida d'élever la jeune femme au rang de Chevalier Jedi. Plus tard, elle retrouva Eno Cordova dans les Archives Jedi où il lui rappela qu'il n'était désormais plus son maître quand elle l'appela ainsi et que le Conseil avait fini par comprendre ce qu'il avait toujours su : ils étaient égaux au sein de l'Ordre Jedi.

  Quand elle l'interrogea sur sa présence dans les archives, il lui répondit que bien qu'il se fût toujours considéré autant comme un érudit qu'un guerrier, il pensait que le temps était venu de comprendre la véritable signification du terme érudit et de se consacrer à l'étude. Il réaffirma sa fierté à son égard et lui dit qu'il serait heureux de passer le reste de sa vie à apprendre et explorer quand il en trouverait le temps. Il avait d'ailleurs l'intention de tenter de percer les secrets du temple et des sphères d'énergies d'Ontotho. Il conclut en lui disant qu'elle avait encore de grandes aventures à vivre et qu'il resterait au temple pour s'assurer qu'elles seraient compilées pour les futures générations de Jedi.

Eno Cordova

Le Maître Jedi exprime sa fierté à l'égard de son ancienne Padawan.
Image extraite du comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple #05


II.- À la recherche des Zeffos



  Par la suite, Eno Cordova se fabriqua un nouveau sabre-laser, le précédent étant resté sur Ontotho où il fut plus tard utilisé par Neralli durant la pacification impériale. Le Maître Jedi s'immergea complètement dans ses études et découvrit que le temple d'Ontotho avait été construite par une ancienne race, les Zeffos. Avec son fidèle droïde BD-1, il explora Zeffo, le monde d'origine de cette ancienne civilisation, ainsi que plusieurs mondes que ces derniers avaient explorés et où ils avaient bâti des tombeaux pour leurs plus grands sages : Dathomir, Kashyyyk et Bogano. Ses recherches lui permirent d'apprendre beaucoup de choses sur la philosophie des Zeffos qui percevaient la Force d'une manière différente des Jedi.

Eno Cordova

Eno Cordova et BD-1 sur Bogano
Image extraite de The Art of Jedi : Fallen Order


  Alors qu'il méditait dans le temple de Bogano, le Maître Jedi eut une vision de la destruction de l'Ordre Jedi et retourna au Temple Jedi où il rassembla toutes les informations sur les enfants sensibles à la Force, la prochaine génération de Jedi, dans un holocron. Il croisa également son ancienne apprentie Cere Junda à qui il révéla l'existence et l'emplacement de Bogano. Il cacha l'holocron dans la chambre forte du sanctuaire de Bogano et pour enregistra des messages à l'intention de la personne que BD-1 jugerait digne de poursuivre son œuvre s'il en était incapable. Il désirait que la personne en question marche sur ses traces et suive le même parcours initiatique qu'il avait arpenté. Alors que le moment de sa vision approchait, il effaça ou du moins dissimula la mémoire de son fidèle droïde afin qu'il ne diffuse les enregistrements qu'ils avaient réalisés durant leurs voyages en fonction des progrès de son successeur dans sa quête et pour gagner la confiance de BD-1.

  On ignore ce qu'il advint de Maître Cordova mais il est fort probable qu'il perdit la vie. Il semble néanmoins que sa mort ne fut pas officiellement attestée par l'Empire car quand ils capturèrent Cere Junda au début de la Purge, ils la torturèrent pour lui faire dire où se trouvait le Maître Jedi. Elle parvint à s'échapper et se rendit sur Bogano où elle put établir que Cordova avait caché quelque chose mais malheureusement, elle avait perdu son lien avec la Force après avoir trahi sa Padawan Trilla Suduri sous la torture et il lui fallait trouver une personne maîtrisant la Force.
Vers -11, Cere trouva l'ancien Padawan Cal Kestis et avec lui, se lança dans une quête à travers la galaxie pour déchiffrer l'énigme laissée par le Maître Jedi. Ils parvinrent à trouver l'holocron mais avec leurs compagnons, ils finirent par décider de le détruire pour protéger les enfants dont les noms y étaient inscrits de l'Empire.

Eno Cordova

Un des messages holographiques laissés par le Maître Jedi
Image extraite du jeu video Jedi : Fallen Order


Informations encyclopédiques
Eno Cordova
Nom
Eno Cordova
Espèce
Taille
1,78 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/04/2021

Date de modification
18/04/2021

Nombre de lectures
762


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.