Dylanto Daa


Dylanto Daa était un homme d’affaires qui fonda la Corporation Daa et tenta de s'emparer du Temple Zeffo d'Ontotho.

Continuité : Canon


  Dylanto Daa était un homme d'affaires autodidacte passionné d'histoire ancienne qui avait fondé sa propre société, la Corporation Daa. Sa société prit de l'ampleur et brassa beaucoup de crédits avant qu'il ait atteint quarante ans. Il disposait d'une importante force de sécurité qui était pratiquement une petite armée extrêmement bien équipée et utilisait son influence et son argent pour poursuivre sa passion pour les anciennes cultures.

  Vers -40, ses affaires l'amenèrent sur Ontotho qui venait de former un gouvernement planétaire. Quand il découvrit l'existence d'un temple dans la Région Fylar, il concentra ses efforts à gagner accès à celui-ci malgré le fait que la région était indépendante et que les locaux considéraient l'endroit comme sacré et étaient véhéments opposés à laisser quiconque accéder au temple. Il ne lui fut pas difficile de corrompre le jeune gouvernement ontothien : ses membres étaient avides et il existait une longue et virulente hostilité entre les Fylari et les autres habitants de la planète.

  Il n'est pas clair si Ontotho rejoignit la République de son propre chef pour entrer sur la scène intergalactique ou si cela faisait partie du plan de Daa et du gouvernement corrompu pour forcer la main des Fylari mais, vers -40, le gouvernement d'Ontotho contacta la République sous le prétexte d'avoir besoin de représentants républicains pour accompagner une expédition chargée d'explorer un temple qui venait d'être "découvert".

  La République devait à l'origine envoyer des troupes mais elles furent réassignées à l'évacuation du Système de Bunka à cause d'une catastrophe et Dylanto Daa fut surpris quand les représentants qui arrivèrent deux jours après la date prévue n'étaient pas des soldats qui auraient pu intimider les Fylari mais deux Jedi. À dessein ou non, il accueillit les deux nouveaux arrivants alors qu'il transportait une caisse marquée au sceau de son entreprise, leur donnant l'impression d'être plus qu'un patron dans une tour de verre quand il se présenta comme le CEO de la Corporation Daa. Il expliqua sa version de la situation et escorta Eno Cordova et Cere Junda jusqu'au transport qui devait les conduire dans la Région Fylar pour la suite de leur mission, évitant soigneusement de leur expliquer pourquoi les véhicules étaient blindés, ce qui n'échappa certainement pas aux Jedi.

Dylanto Daa

Dylanto Daa accueille les émissaires Jedi.
Image extraite de Jedi : Fallen Order - Dark Temple #01


  On ignore le degré d'implication de l'Humain dans les événements qui suivirent mais le convoi fut attaqué et ses hommes retrouvèrent seulement Eno Cordova qui avait été grièvement blessé et qui dut être placé dans sa cuve à bacta personnelle. Comme il n'y avait aucune trace de Cere Junda et que quelque chose dans la région perturbait la connexion du Maître Jedi avec sa Padawan via la Force, la jeune femme fut déclarée morte. Dylanto Daa imputa sa mort aux Fylari et aida Cordova à contacter le Conseil Jedi pour les avertir de la situation. Il demanda à ses hommes de taire la survie du Jedi au cas où il avait été visé par l'attaque terroriste. Celle-ci permit l'omniprésence des forces de sécurité de la Corporation Daa dans les rues de la capitale tandis que Dylanto Daa complotait avec le gouvernement d'Ontotho pour décider des représailles officielles bien que la Région Fylar soit indépendante et que le gouvernement n'ait aucun pouvoir légal sur elle.

  Ce fut alors que Cere Junda (qui avait été secourue après l'attaque par les Fylari et avait été encouragée à croire leur version de la situation) fit soudain son apparition en surgissant du plafond et l'accusa d'être le commanditaire de l'attaque. Dylanto Daa ne montera aucune surprise à sa survie et à son entrée en scène dramatique, suggérant qu'il n'ignorait rien de ses mouvements ou qu'il était juste très bon à maîtriser ses réactions. Il réfuta néanmoins ses accusations quand elle suggéra que la République devrait mener une enquête approfondie et laissa entendre combien il jugeait la suggestion ridicule quand il lui demanda pourquoi ses hommes s'attaqueraient entre eux. Quand la sécurité arriva sur ces entrefaites, elle demanda son arrestation en attendant qu'une cour républicaine puisse trancher sur la situation mais un membre du gouvernement ordonna à la place qu'ils l'arrêtent elle en prétendant qu'elle n'avait pas toute sa tête, une prise de décision dont n'avait jamais douté Daa vu la corruption du gouvernement ontothon. Il murmura à la Jedi qu'il avait besoin du soutien de la République et qu'elle compromettait cela. Junda refusa de se rendre et malgré les ordres de Daa, ses hommes et la sécurité furent incapables de la capturer.

Dylanto Daa

Dylanto Daa n'est pas perturbé par l'entrée dramatique de Cere Junda.
Image extraite de Jedi : Fallen Order - Dark Temple #02


  Bien sûr, l'homme d'affaires se garda bien d'informer Eno Cordova que sa Padawan était toujours en vie. Quelques temps plus tard, des tanks et des excavateurs escortés par des agents de sécurité de Daa Corporation se dirigèrent le temple mais furent stoppés par les Fylari aidés de la Jedi. Quand un de ses hommes vint l'informer dans leur camp provisoire que toutes leurs machines avaient été détruites, Dylanta Daa se désintéressa de ces pertes, plus concerné par le fait que certains de ses hommes avaient été tués et fut surpris d'apprendre qu'il n'y avait eu en réalité aucun mort, juste des pertes matérielles. Il fut impressionné en apprenant qu'il s'agissait de l'œuvre de la Jedi tandis que son officier lui apprenait qu'ils avaient perdus contact avec les droïdes qu'ils avaient envoyés après les "insurgés" et suggérait qu'ils devraient avoir une approche plus agressive face à la Jedi. L'homme d'affaires mit fin à la conversion en lui conseillant de se reposer et de le laisser gérer le problème de la Jedi.

  Il se retira dans ses quartiers quand il entendit un bruit et tira en sa direction : il s'agissait de Cere Junda qui para ses coups et le désarma rapidement avec son sabre-laser avant de le tenir en respect avec son arme pointée sur lui. Il tenta de défendre sa position en arguant que son action était parfaitement légale et appuyée par le gouvernement ontothon mais la Jedi refusa de coopérer, sachant parfaitement que la région de Fylar était indépendante et que le gouvernement ontothon ne pouvait pas les forcer à faire quelque chose qu'ils ne voulaient pas faire.

  Tout en parlant, il parvint à enclencher un bouton sur son bureau qui fit venir des gardes droïdes que la Jedi neutralisa rapidement ainsi que la carte maitresse qu'il avait gardée jusque-là : Eno Cordova. Quand la jeune femme, après de chaleureuses retrouvailles, demanda comment il avait pu survivre, Daa révéla ce qui était arrivé au Maître Jedi et son rôle dans sa survie. Cere Junda protesta qu'il tentait de manipuler son maître pour l'empêcher de contacter le Conseil mais celui-ci lui apprit qu'il avait été en contact avec eux et qu'ils étaient d'accord avec l'objectif de Daa d'arrêter les terroristes Fylari. Il fut amusé par la réaction de Cordova quand sa Padawan lui révéla qu'elle œuvrait avec les Fylari.

Dylanto Daa

L'homme d'affaires ne cache pas son amusement à la situation.
Image extraite de Jedi : Fallen Order - Dark Temple #03


  Deux jours plus tard, le Maître Jedi organisa avec l'aide de sa Padawan une rencontre entre les deux camps à la frontière. Le ton monta rapidement entre Dylanto Daa et le leader fylari Neralli avant qu'ils soient interrompus par une poussée de Force émise par Cordova. Le Jedi pointa que les deux groupes avaient violé la trêve sur laquelle ils s'étaient mis d'accord et leur demanda s'ils préféraient continuer à s'entretuer jusqu'à ce que la République envoie quelqu'un de plus important que lui ou profiter de deux jours de paix et de tranquillité. Avec une grande réticence, les deux leaders acceptèrent la trêve et le Jedi leur proposa de se retrouver deux jours plus tard pour parler plus longuement.

  Soupçonnant que le Maître Jedi allait tenter d'entrer dans le temple pour découvrir le fin mot de l'histoire, Dylanto Daa envoya une équipe pour le suivre et l'éliminer. Il reçut un message d'un de ses hommes l'alertant que les Jedi les avaient tués, comme c'était probablement convenu et profita de cette violation de la trêve pour attaquer en force le village fylari. Suivie par des guerriers Fylari, Cere Junda se précipita à sa rencontre et s'efforça de calmer les choses mais devant son inflexibilité, elle l'accusa d'avoir orchestré la situation parce qu'il pensait pouvoir l'emporter contre les Fylari.

Dylanto Daa

Daa ordonne l'assaut contre le village fylari.
Image extraite de Jedi : Fallen Order - Dark Temple #04


  La situation tourna rapidement à la bataille rangée et les forces de sécurité de la Corporation Daa semblaient sur le point de l'emporter quand la Jedi se glissa dans la base mobile de Daa et pointa son arme sous la gorge de Dylanto Daa en proposant de négocier. Quand il lui rappela un vieux proverbe de commerçant parlant de ne jamais négocier avec un blaster pointé sur soi, elle prit un risque et désactiva son arme pour prouver sa bonne foi et lui montrer qu'elle voulait lui accorder sa confiance. Elle lui demanda de mettre fin aux combats et de retirer ses hommes, affirmant qu'elle ferait tout son possible pour lui permettre d'avoir accès aux Archives Jedi, dont l'accès était limité aux seuls Jedi et que, s'il arrêtait maintenant, elle ferait de son mieux pour convaincre Neralli de le laisser accéder au temple.

  L'homme d'affaires finit par accepter et ordonna à ses hommes de cesser les combats. Devant la surprise de la Jedi, il l'informa que le gouvernement ontothon venait de voter pour ne plus reconnaître Fylar comme un territoire indépendant et que, comme celle-ci faisait désormais partie de la République, son expédition était à présent légale, négligeant le fait que le gouvernement ontothon n'avait pas le pouvoir légal de prendre une telle décision. Alors qu'il sortait avec elle, il ajouta que la République était en route et qu'il craignait que les Fylari ne détruisent ce que contenait le temple avant qu'elle n'arrive et qu'il espérait qu'elle aurait autant de succès de talent pour convaincre les Fylari que pour le convaincre lui. Il ajouta que ses enquêteurs avaient découvert que l'attaque contre le convoi avait été perpétrée par les guides fylari que sa société avait engagé et que les preuves semblaient indiquer que les Fylari voulaient en fait régler de vieilles querelles avec les Ontothons. Avant qu'il ait pu continuer, il fut atteint par une décharge d'armes améliorée et succomba rapidement à ses blessures.

Dylanto Daa

Sous-estimer les Fylari est la dernière erreur de Dylanto Daa.
Image extraite de Jedi : Fallen Order - Dark Temple #04


  En effet, le temple contenait une technologie qui permettaient aux Fylari d'améliorer leurs armes et ils ne tardèrent pas à prendre l'avantage et seule l'arrivée de la République et de plusieurs Jedi empêcha le massacre de ses hommes. Par la suite, la corruption du gouvernement ontothon fut exposée ainsi que le rôle qu'avait joué la Corporation Daa qui ne survécut guère à la mort de son fondateur.

Informations encyclopédiques
Dylanto Daa
Nom
Dylanto Daa
Espèce
Date de décès
Vers -40
Lieu de décès
Fonctions
Homme d'affaires
Fondateur et dirigeant de la Corporation Daa
Armes
Pistolet blaster
Affiliation
Corporation Daa

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/04/2021

Date de modification
18/04/2021

Nombre de lectures
345


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.