Dark Voren


Dark Voren (Darth Voren en VO) était un ancien Jedi qui devint une Main de l'Ombre à l'époque de la Guerre Civile des Jedi, au service du Seigneur Noir Dark Revan. Il tenta d'arrêter les Jedi lorsque ceux-ci essayèrent de capturer son maître.

Continuité : Legends


  Comme bon nombre de Sith à l'époque de la Guerre Civile des Jedi, l'homme qui porta autrefois le nom de Voren Renstaal était un membre de l'Ordre Jedi et son Maître lui apprit les fondements du Côté Lumineux à l'académie d'Ossus. Malheureusement, l'existence de Renstaal fut bouleversée par l'attaque des Néo-Croisés Mandaloriens contre la République. Lui et son maître rejoignirent le Revanchiste, le Capitaine Malak et d'autres Jedi, s'opposant ainsi au Haut Conseil qui prônait la neutralité.

  Le duo participa à bon nombre de batailles et ce durant la première partie des Guerres Mandaloriennes. Le Maître de Renstaal périt lors de la première bataille d'Ondéron, en l'an -3.963 et l'apprenti continua de mener le combat aux côtés de son chef qui avait pris le nom de Revan. Les batailles auquel il participa semèrent en lui les premières graines du Côté Obscur. Survivant de la bataille de Malachor V, il accepta de se joindre au groupe de Revan et Malak dans leur poursuite des derniers vestiges de la flotte néo-croisée, dans les Régions Inconnus. Ce qui se passa là-bas changea l'allégeance de Voren Renstaal envers l'Ordre Jedi : il était à présent une Main de l'Ombre au service de l'Empire de Dark Revan et il prit pour nom sith Dark Voren.

  La Guerre Civile des Jedi fut la seconde guerre à laquelle il participa. S'efforçant de compléter sa formation, il se mit sous les ordres d'un Sith proche de Dark Revan auprès duquel il apprit la vigilance, chose très utile dans un Empire où les trahisons pour gravir les échelons de la hiérarchie étaient fréquentes. D'ailleurs, le Sith espérait un jour éliminer un de ses supérieurs pour gagner plus de pouvoirs. Dark Voren restait généralement à bord du vaisseau-amiral du Seigneur Noir où il était chargé de contrôler le navire et de maintenir les forces de sécurité. Il se sentait prêt à assumer d'avantage de responsabilité dans l'Empire et ses pouvoirs étaient puissants comme la rage du Côté Obscur ou encore les éclairs de Force. En combat, on pense qu'il préférait s'en remettre à ses pouvoirs plutôt que d'engager le duel avec son sabre laser. Portant une ample robe noire, son visage était dissimulé derrière un tissu, ce qui lui conférait une aura mystérieuse et dangereuse.

  En l'an -3.957, le vaisseau-amiral de Dark Revan tomba dans une embuscade, face à un petit groupe de navires républicains. Comme à son habitude, Voren resta à bord du vaisseau, dans le SecCom (poste de commandes de sécurité), alors que les pilotes s'élançaient vers l'espace dans leur intercepteur sith. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'il découvrit qu'un groupe de Jedi et de Républicains s'était infiltré dans le croiseur Interdictor. Un escadron de combat composé de six personnes (les Chevaliers Jedi Dayos et Anyara, les lieutenants Brendel et Vazzar et les membres des renseignements Davos et Samar) pénétra dans le SecCom. Les gardes présents ainsi que les maraudeurs sith se jetèrent sur les intrus et Dark Voren se contenta de dégainer son sabre laser pour bloquer les tirs de blaster venant dans sa direction.

  A partir de là, plusieurs versions de la mort de Dark Voren cohabitent. Certaines personnes pensent qu'il continua le combat contre les Jedi et se lança contre ses adversaires vers une mort certaine lorsqu'il vit que la moitié de ses troupes n'était plus de ce monde. D'autres rapportent que la Main de l'Ombre fut défaite par les Chevaliers Jedi qui ne le tuèrent pas. En effet, ils avaient besoin d'un code d'accès pour prendre le contrôle du SecCom (un code que Voren connaissait) afin d'établir un chemin sûr vers le pont pour la force de frappe de Bastila Shan. Comprenant que les Républicains cherchaient à éliminer Dark Revan, l'ambitieuse Main de l'Ombre aurait donné le code d'accès, espérant tirer profit de sa trahison en devenant, pourquoi pas, Seigneur Noir des Sith. Une fois les Jedi et les Républicains partis, Dark Voren aurait préféré rester sur place au cas où les troupes sith viendraient pour reprendre le contrôle de SecCom.

  Quoi qu'il en fut, les chances de survie de Dark Voren à l'issue de cette rencontre était quasi-nulle. L'apprenti de Dark Revan, Dark Malak, saisit l'occasion de la présence des ennemis des Sith à bord du vaisseau de son maître pour trahir ce dernier, faisant ainsi d'une pierre deux coups. Le Léviathan pulvérisa le vaisseau-amiral ainsi que la dépouille de Dark Voren.


Actualités en relation

Critique | L'excellent démarrage de la nouvelle série Dark Vador (2020)

Le Coeur Sombre des Sith, premier volume de la nouvelle série Dark Vador (2020) consacrée au Seigneur Noir, est paru le 9 juin 2021 chez Panini Comics. Il s'agit là de la troisième série dédi...


Panini Comics | Sortie de Dark Vador (2020) Tome 1 - Le Coeur sombre des Sith

Et c'est parti pour le premier tome de la série Dark Vador (2020) chez Panini Comics ! L'éditeur fait paraître aujourd'hui le premier volume de la continuation du Dark Vador 2015, qui poursuit les aventures du Seigneur...


Panini Comics | Sortie du magazine Star Wars (2021) #7

Les plages de l'été paraissent bien lointaines aujourd'hui, mais n'ayez crainte : le nouveau numéro du magazine Star Wars de chez Panini Comics est là pour faire rêver sur les nouvelles séries du moment ! On y...


Marvel | Sortie de War of the Bounty Hunters #4

Le numéro était attendu par tous ceux qui n'en peuvent plus de connaître la suite de la "guerre des chasseurs de prime", War of the Bounty Hunters #4 sort aujourd'hui aux États-Unis ! Avec l'irruption dramatique...


IDW Publishing | Sortie de Star Wars Adventures (2020) #9

Nous sommes mercredi, c'est donc le jour de sortie des comics Star Wars aux États-Unis ! Et du côté de chez l'éditeur jeunesse IDW Publishing, cela signifie que l'on peut dès à présent se jeter sur...


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/07/2010

Date de modification
16/07/2019

Nombre de lectures
61 786


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.