Deenlark


Le Commandant Deenlark était l’officier en charge de l’administration de l’Académie Royale Impériale, la plus prestigieuse de la galaxie.

Continuité : Canon


  Dans la structure universitaire de l'Empire Galactique, les Académies étaient dirigées par des officiers de la Marine. Le Commandant Deenlark était ainsi en charge de l'Académie Royale Impériale, l'école militaire la plus prestigieuse de la galaxie, sise sur Coruscant.

  Cet humain, impérial convaincu, était un politicien averti capable de naviguer dans les liens d'influence qui entouraient et constituaient son académie. Très conscient de la précarité de son rôle, il jonglait de son mieux entre les attentes directes d'un Empereur intraitable, les ordres de l'Amiral Foss et les préoccupations des généreux donateurs de l'institution dont celle-ci dépendait, comme en attestait la décoration de son bureau personnel.

  Xénophobe à l'égard des non-humains et des ressortissants de la lisière galactique, qu'il considérait comme sous-développés, Deenlark fait également ce qu'il fallait pour protéger la réputation de la Royale Impériale. Ainsi, il rejetait systématiquement l'éventualité que l'un de ses instructeurs ne soit pas intègre, à plus forte raison que les responsables de l'Académie eux-mêmes s'adonnaient parfois à des manœuvres illégales ou immorales au nom du bien de l'Empire.

  La routine éminemment politique de Deenlark fut perturbée sept ans après la chute de la République Galactique lorsque l'Empereur ordonna que le Chiss Mitth'raw'nuruodo et Eli Vanto, de l'Espace Sauvage, intègre son programme, en dernière année qui plus est. Furieux de se voir contraint d'accepter deux éléments qu'il méprisait, il ne chercha pas à cacher son opinion et leur laissa seulement trois mois pour obtenir leur diplôme, pensant qu'ils échoueraient. Interprétant à son profit les ordres, il confia également un badge de lieutenant à Thrawn, espérant en faire une cible pour les autres étudiants en tant que chouchou présumé ou officier raté.

  Si ce stratagème fonctionna, le Chiss ne fit jamais appel au commandant pour apaiser l'atmosphère, le sachant dans une situation inconfortable entre les jeux politiques et les ordres impériaux. Deenlark n'eut à intervenir en personne qu'après que trois individus se soient attaqués à Thrawn dans l'enceinte de l'académie. S'il rejeta en bloc l'idée qu'un instructeur put avoir instigué l'événement, il accepta à contrecœur de reconnaître l'évidence de l'implication du Cadet Orbar. La famille de ce dernier étant très influente, il avait toujours essayé de le supporter mais il se sentait obligé d'agir et les retombées politiques d'une sanction apparemment inévitable l'inquiétaient. Mais le Chiss lui offrit une porte de sortie.

Deenlark
Résoudre les problèmes de Thrawn n'enchante pas réellement le Commandant Deenlark.
Image extraite de la série de comics Thrawn


  Il devina l'identité des complices d'Orbar et suggéra de les transférer à l'Académie de Skystrike, que Deenlark reconnut être supérieure à la Royale Impériale pour les pilotes de chasse, où leurs talents seraient mieux employés. Il accepta finalement les arguments de Thrawn : Orbar serait trop inquiet pour générer d'autres troubles et l'Empire s'en trouverait fortifié, même si le commandant n'appréciait pas ce type de manigance. Persuadé que l'affaire éclaterait au grand jour tôt ou tard, il avertit le Chiss qu'il l'emporterait dans sa chute, une menace qu'il n'eut jamais à mettre à exécution. Et, deux mois plus tard, il fut débarrassé de Thrawn et Vanto, diplômés.

   L'année suivante, son discours d'entrée à la nouvelle promotion de cadets se fit devant Thane Kyrell et Ciena Ree notamment, deux ressortissants de Jelucan. Ces deux étudiants étaient les plus brillants de leur année mais trop proches en dépit des avertissements de Deenlark quant à la fraternisation. Le Bureau des Résultats truqua donc un exercice : dans la classe de l'instructeur Harn, le canon laser de Kyrell fut saboté et toutes les preuves accusaient Ree. Prenant leur défense, le Cadet Jude Edivon démontra que c'était un piège et que Kyrell s'était saboté lui-même.

  On ignore si Deenlark était informé des manigances du Bureau des Résultats mais la décision qu'il prit alla dans leur sens. Arguant qu'il était impossible d'avoir des preuves définitives et indiscutables, il se contenta de sanctionner le classement des deux étudiants. Quoi qu'il en soit, le résultat attendu fut obtenu et Kyrell et Ree prirent de la distance tout en récupérant la tête de la classe, devenant des Impériaux prometteurs et idéaux.

Informations encyclopédiques
Deenlark
Nom
Deenlark
Espèce
Fonctions
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/03/2021

Date de modification
05/03/2021

Nombre de lectures
376


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.