Davits Draven


Davits Draven était un général de l'Alliance rebelle, chargé de représenter les Renseignements lors des réunions du Haut Commandement. Il participa à la bataille de Scarif et mourut des mains de Dark Vador pour protéger la princesse Leia.

Continuité : Canon


  "Je n'ai jamais supporté que Jyn Erso ait pu jouer les héros quand je restais seulement le type qui s'était trompé."
Davits Draven à Leia Organa sur l'Executor


  Davits Draven était un général de l'Alliance rebelle à l'époque de la Guerre Civile Galactique. Formé par Airen Cracken, il était chargé de représenter les Renseignements lors des réunions du Haut Commandement qui se tenaient le plus souvent sur Yavin 4, et avait gagné la confiance totale de Mon Mothma.

1. Vétéran de la Guerre des Clones



  Comme de nombreux militaires de son âge, Davits Draven avait participé à la Guerre des Clones dans les Services de Renseignements de la République. Il n'avait combattu aux côtés des Jedi, mais avait collaboré avec de nombreux stratèges et tacticiens, ce qui lui conféra, au terme de la guerre, une expérience importance et reconnue.
  Ainsi, quand l'Empire émergea des cendres de la République, Draven avait une bonne connaissance des rouages de la machinerie impériale. Il avait côtoyé nombre des officiers supérieurs qui avaient depuis rejoint la Marine Impériale et travaillé avec de nombreux commandants.

  Draven rejoignit immédiatement la Rébellion lorsqu'il comprit la menace que représentait l'Empire, avec un désir ardent d'y mettre un terme avant qu'il ne soit trop tard. En rejoignant l'Alliance, Draven réalisa que les Rebelles avaient déjà manqué de nombreuses occasions de frapper l'Empire.

Davits Draven


2. Général de l'Alliance


2.1 Officier des Renseignements



  Davits Draven n'était pas une figure populaire au sein de l'Alliance rebelle, même s'il avait su gagner la confiance de Mon Mothma grâce à son expérience et son efficacité. En effet, avant la bataille de Scarif, et à l'exception de la bataille d'Atollon, les actions de l'Alliance contre l'Empire se résumaient à des frappes chirurgicales : assassinats, sabotages, destructions. Il n'y avait pas à être fier de tout cela. Et en effet le général Draven ne cherchait aucune reconnaissance, aucune récompense, aucun remerciement : il accomplissait son devoir simplement parce qu'il savait que certaines choses devaient être faites, même les plus discutables moralement.

  Lors des réunions du conseil de l'Alliance, le général Davits Draven représentait son service de Renseignements tandis que son mentor, Airen Cracken, construisait un réseau d'espions dans la Bordure Extérieure. Son franc parler et son pragmatisme contrastaient souvent avec le discours policé des politiciens. Le général assumait ses décisions, même les plus difficiles, ce qui le plaçait souvent dans la situation de faire le sale boulot, et qui lui valait donc sa mauvaise réputation. Draven avait parfaitement conscience qu'il dirigeait des hommes et les envoyait dans des missions périlleuses, mais il plaçait en priorité la mission et les objectifs : cette hiérarchisation lui valut de nombreuses prises de bec avec le général Merrick qui privilégiait la cohésion dans son escadron de chasseurs.*

Davits Draven

Le général Draven s'adressant au conseil de l'Alliance


2.2 Le vol des plans



"Nous sommes dans une course contre la montre. Si tu restes muette, on va te ramener là où on t'a trouvée."
Davits Draven à Jyn Erso lors de leur entretien sur Yavin 4


  À l'âge de 45 ans, les Renseignements de l'Alliance apprirent que l'Empire construisait une arme mortelle capable d'anéantir des planètes, baptisée l'Étoile de la Mort. Davits Draven craignait que tout ceci ne soit qu'une fuite d'informations orchestrée par l'Empire pour piéger la flotte rebelle en une seule fois. Toutefois, le général savait que l'Empire était bien capable de créer une telle atrocité.
  Le général Draven mit donc en place l'Opération Fracture pour remplacer certaines interrogations par des certitudes. Il envoya l'agent Cassian Andor sur l'Anneau de Kafrene. La mission confirma que le scientifique Galen Erso avait bel et bien fait fuiter, via un pilote renégat, une information comme quoi l'Empire disposait d'une arme destructrice de planètes.

  Le général Draven mit donc ensuite en place l'opération de sauvetage de Jyn Erso, la fille de Galen Erso, qui avait été arrêtée et se trouvait en détention sur Wobani. Une fois celle-ci ramenée sur Yavin 4, Draven conduisit l'interrogatoire de concert avec Cassian Andor, en présence de Mon Mothma, Jan Dodonna et Antoc Merrick. Jyn Erso ignorait tout de son père, elle le pensait mort, et n'avait plus eu aucun contact avec Saw Gerrera depuis son enfance. Néanmoins, elle servirait de porte d'entrée pour rencontrer le vétéran d'Onderon. En effet, le pilote qui avait fait défection était aux mains de Gerrera sur Jedha. Avant leur départ, Draven donna secrètement à Cassian Andor un ordre différent de celui qu'il avait annoncé : éliminer Galen Erso dès que l'occasion se présenterait.
  La mission sur Jedha fut un succès partiel puisque la Ville Sainte avait subi le tir inaugural de l'Étoile de la Mort. Cassian, Jyn et K-2SO s'étaient échappés de justesse avec Bodhi Rook, le pilote impérial, ainsi Baze Malbus et Chirrut Imwe. Saw Gerrera et ses hommes étaient morts, et seule Jyn avait entendu le message de son père sans pouvoir pour autant l'emporter avec elle. Elle avait ainsi appris que Galen Erso avait placé volontairement une faille dans l'Etoile de la Mort pour permettre aux Rebelles de la détruire.

Davits Draven

Draven ordonnant à Cassian Andor d'éliminer Galen Erso


  Sur Yavin 4, le général Draven reçut le rapport concis de Cassian Andor qui confirmait l'existence de la super-arme de l'Empire et informait de la destruction de la cité de Jedha. L'agent se rendait désormais avec ses compagnons sur Eadu où la présence de Galen Erso avait été avérée. Davits Draven confirma à Cassian qu'il devait s'en tenir aux ordres qui avaient été donnés : à savoir éliminer Erso avait qu'il ne construise davantage d'armes pour l'Empire.
  Malheureusement, le contact fut perdu quand l'équipe de Cassian arriva sur Eadu. Devant s'assurer en premier lieu du succès de la mission, Draven ordonna aux escadrons de chasseurs de se préparer à l'attaque. Et alors que les X-Wing étaient sur le point de fondre sur le complexe impérial, le général reçut un message de Cassian Andor, l'informant qu'il se trouvait sur le terrain et lui demandant de repousser l'attaque. Mais il était trop tard, les X-Wing avaient engagé leur descente. L'attaque éclair permit la destruction du complexe ce qui causa la mort, entre autres, de Galen Erso.

  Après la confirmation de l'existence de l'Étoile de la Mort et de la destruction partielle de Jedha, un vent de panique souffla sur le conseil de l'Alliance. La majorité des soutiens des Rebelles souhaitait disperser la flotte tandis que d'autres, comme l'amiral Raddus et le sénateur Bail Organa, désiraient poursuivre le combat. Un des participants à la réunion reprocha à Draven d'avoir mené une attaque sur un centre de recherche impérial et le général ne s'en excusa pas, assumant parfaitement ses choix. Cependant, même le discours enflammé de Jyn Erso ne parvint pas à convaincre l'ensemble des membres du Haut Commandement de se rendre sur Scarif et de récupérer les plans de l'Étoile de la Mort.

Davits Draven

Draven recevant trop tard le message de Cassian sur Eadu


  Néanmoins, Jyn Erso et un groupe de volontaires, dont Bodhi Rook, Baze Malbus, Chirrut Imwe, Cassian Andor et K-2SO, partirent sans autorisation pour Scarif à bord d'un cargo volé sur Eadu. L'Escadron Rogue One engagea la garnison impériale et Draven en fut averti alors qu'il se trouvait aux côtés de Mon Mothma et Antoc Merrick. L'officier responsable des écoutes des communications impériales informa que l'amiral Raddus était déjà retourné à son vaisseau pour préparer la flotte.

  De son poste, le général Draven participa certainement à la coordination de la bataille qui s'annonçait. L'opération fut un succès mais coûta la vie à tous les membres du commando Rogue One, ainsi qu'à l'amiral Raddus et une partie de sa flotte. Les plans se trouvaient désormais entre les mains de la princesse Leia à bord du Tantive IV. Peu après la capture de la princesse par le Grand Moff Tarkin et Dark Vador, Alderaan fut détruite ce qui précipita une intervention beaucoup plus importante de l'Alliance.
  Au cours de la bataille de Yavin, l'Étoile de la Mort fut détruite et la base de Yavin 4 fut évacuée. Malgré cette importante victoire et le symbole envoyé au reste de la galaxie, il fallait que les Rebelles trouvent désormais une autre base.

Davits Draven

Draven et Merrick apprenant que des Rebelles se trouvent sur Scarif


2.3 Mission sur Mon Calamari



  Pendant les mois qui suivirent la bataille de Yavin, l'Alliance rebelle remporta plusieurs confrontations dans la Bordure Médiane, repoussant ainsi l'Empire et le provoquant sur de multiples fronts. Trop peut-être. En effet, les Rebelles n'avaient toujours pas de base fixe et perdaient leurs vaisseaux et pilotes plus rapidement qu'ils ne recrutaient.

  Après la bataille de Vrogas Vas où les Rebelles faillirent être anéantis par Dark Vador et la flotte de Karbin, une opportunité se présenta à la princesse Leia Organa. Lors d'un réunion aux chantiers navals de Mako-Ta, elle expliqua disposer d'un contact qui lui avait révélé l'endroit où le roi Lee-Char de Mon Calamari était détenu.
  Davits Draven en fut impressionné puisque lui et ses services avaient tenté pendant près de vingt ans de retrouver le roi, en vain. Le général savait toutefois que Lee-Char était détenu dans une prison impériale à accès restreint, et qu'il faudrait donc des codes pour entrer. Draven devina donc que la princesse projetait de kidnapper Tan Hubi, le Moff du secteur de Mon Calamari. Le général fut impressionné par l'audace du plan de Leia et lui proposa son aide : il disposait d'un contact, un Clawdite qui pourrait prendre la place du Moff pendant son absence. Il fallait seulement le libérer.

  La mission fut un succès dans la mesure où Leia Organa, Han Solo, Luke Skywalker et Chewbacca retrouvèrent Lee-Char, mais quelques instants seulement avant son trépas. Le roi leur délivra un message à destination de son peuple, que l'amiral Urtya accepta finalement de diffuser. Quand les Mon Calamari entendirent la voix de leur souverain après vingt ans d'emprisonnement, ils se révoltèrent et prirent le contrôle des vaisseaux de leur flotte marchande. L'amiral Ackbar intervint avec plusieurs escadrons de chasseurs pour couvrir la retraite des bâtiments Mon Calamari. L'amiral Urtya et ses proches souffrirent des représailles de l'Empire.

Davits Draven

Leia Organa exposant son plan à Davits Draven et Mon Mothma


2.4 La bataille de Mako-Ta



"Sauf votre respect, princesse Leia, c'est vous qui allez monter dans ce foutu chasseur !"
Davits Draven à Leia Organa sur l'Executor


  Plusieurs mois s'écoulèrent pendant lesquels les vaisseaux de la flotte marchande de Mon Calamari furent améliorés et armés aux chantiers de Mako-Ta, offrant ainsi cinq croiseurs MC75, deux croiseurs MC80A, une dizaine de croiseurs MC80, et une douzaine de frégates à la flotte rebelle. Tout cela avait été rendu possible grâce à la collaboration de la reine Trios de Shu-Torun, l'informatrice secrète de Leia Organa.
  Davits Dragen, comme de nombreux autres officiers supérieurs, sénateurs et membres du conseil, s'étaient donc réunis à la base de Mako-Ta pour célébrer en grande pompe la flotte opérationnelle. Cependant, rien ne se déroula comme prévu puisque Trios travaillait en fait secrètement pour Dark Vador, qui avait œuvré pour que la flotte rebelle se rassemble au même endroit. Les ingénieurs de Shu-Torun avaient donc piraté les commandes des différents vaisseaux, les empêchant de sauter en hyperespace ou même d'ouvrir les portes de leurs hangars pour libérer les chasseurs. Ainsi, quand l'Executor jaillit de l'hyperespace épaulé par deux autres destroyers, les Rebelles étaient faits comme des rats.

  La bataille de Mako-Ta commença avec la destruction du vaisseau de Vanden Willard. Davits Draven se trouvait dans la station spatiale, aux côtés de Leia, et avait envoyé une équipe arrêter Trios. Mais la reine était parvenue à sauter dans une capsule de sauvetage avant d'être appréhendée. Les analystes de Draven découvrirent que même si les portes des hangars étaient fermées, elles s'ouvriraient en présence d'un signal émis sur les fréquences de l'Alliance. Avec les communications coupées vers le reste de la flotte, il était cependant impossible d'avertir Hera Syndulla, Jan Dodonna et Ackbar.
  Heureusement, le Faucon Millenium arriva à point nommé : la princesse contacta Han Solo qui put passer suffisamment près d'un croiseur Mon Calamari pour en ouvrir les portes de hangar. Luke Skywalker, qui comprit le message, mena aussitôt des escadrons à l'attaque.

Davits Draven

Le général Draven aux côtés de Leia, en route pour l'Executor


  La flotte rebelle pouvait maintenant résister, mais ne pouvait toujours pas s'échapper. Les analystes de Draven découvrirent finalement que les codes pour annuler le piratage des ingénieurs de Trios se trouvaient à bord de l'Executor. Davits Draven se porta volontaire pour accompagner la princesse. Avec une équipe, ils utilisèrent le vaisseau de Trios pour approcher le super destroyer stellaire. Ils purent se poser dans un hangar et éliminèrent les gardes avant de s'engouffrer dans les couloirs de l'Executor.
  Malheureusement, ils étaient suivis par Dark Vador qui venait de poser son chasseur TIE X1. Le Seigneur Noir massacra les gardes que Draven et Leia avaient laissé derrière eux et les rattrapa. Ainsi, une fois les codes de Trios récupérés, ils ne pouvaient plus revenir en arrière et mirent le cap vers un autre hangar. Malheureusement, il n'y avait qu'un unique chasseur TIE de disponible. La princesse proposa de ralentir Vador mais Davits Draven l'interrompit et ne lui laissa pas le choix : elle allait retourner sur la station, il retarderait Vador. Il lui demanda seulement de se venger de Trios. C'était maintenant à lui de jouer les héros.

  Pendant que Leia montait dans le TIE, le général Draven positionna ses hommes. Puis, quand le sabre laser à la lame rouge transperça le sas blindé du hangar, les Rebelles ouvrirent le feu, en vain. Le sabre renvoya les tirs, laissant bientôt Davits Draven seul au milieu de cadavres. Le général se fit étrangler à distance jusqu'à ce que Vador lui rompe le cou. Mais le sacrifice de Draven ne fut pas vain puisque Leia put rejoindre la station avec les codes, escortée par les chasseurs de Luke et Han, ce qui permit ainsi à une partie de la flotte de s'échapper.

Davits Draven

Draven, quelques instants avant de mourir des mains de Vador


Informations encyclopédiques
Davits Draven
Nom
Davits Draven
Espèce
Date de naissance
-45
Lieu de naissance
Date de décès
Entre +1 et +2
Lieu de décès
Taille
1.91m
Fonctions
Général
Affiliation
- République : Renseignements
- Alliance rebelle : Renseignements
Interprété par
Alistair Petrie (V.O.) et Gérard Darier (Doublage V.F.)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/06/2020

Date de modification
13/06/2020

Nombre de lectures
1 666


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.