Onaconda Farr


Onaconda Farr était le sénateur de Rodia et un proche ami et collaborateur de Padmé Amidala. Au début de la Guerre des Clones, il rejoignit un temps les Séparatistes avant de retourner du côté de la République, une erreur qui lui couta cher.

Continuité : Canon


  

1. Sénateur de la République



  Onaconda Farr était le sénateur de Rodia ainsi qu'un proche ami de la famille Naberrie bien avant l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce. Farr était à la fois un allié fidèle de Ruwee Naberrie au Sénat de la République, mais également un ami de la petite Padmé, qui l'appelait affectueusement "oncle Ono".

Onaconda Farr
  En -32, Onaconda Farr était présent dans la rotonde du sénat lorsque Padmé, désormais la reine Amidala de Naboo, arriva sur Coruscant pour demander l'aide de la République contre le blocus de Nute Gunray. Padmé appela à voter pour le remplacement du Chancelier Finis Valorum quand la seule réponse de celui-ci à l'invasion de la Fédération du Commerce fut l'envoi d'une commission sur place. Farr soutint cette décision.
  Après la bataille de Naboo et l'élection de Palpatine pour remplacer Valorum, Padmé était devenue sénatrice à la fin de son deuxième mandat de reine. Farr et elle se croisaient donc régulièrement dans les couloirs du sénat, et formaient avec Bail Organa et Mon Mothma, d'autres sénateurs influents, un groupe qui partageait les mêmes convictions.

  En -22, au plus fort de la crise provoquée par les Séparatistes, une alliance de mondes ayant fait sécession avec la République sous l'impulsion du Comte Dooku, Farr se trouvait présent lorsque les pleins pouvoirs furent donnés au désormais Chancelier Suprême pour la création d'une Grande Armée de la République.
  La Guerre des Clones commença dans la foulée avec la bataille de Géonosis, puis une multitude d'autres fronts éclatèrent dans la galaxie. Après quelques mois de conflit, Farr se trouvait dans le bureau du Chancelier Suprême lorsque Jabba le Hutt sollicita l'aide des Jedi pour retrouver son fils Rotta, capturé par des pirates, enlèvement qui s'avéra toutefois être un complot orchestré par le Comte Dooku et sa disciple Asajj Ventress.

2. La trahison éphémère



  En -21, Onaconda Farr se retrouva confronté à une situation inextricable avec l'intensification de la guerre. En effet, des pirates s'en prenaient aux vaisseaux qui approvisionnaient Rodia et son peuple mourait de faim. La République, engagée sur trop de fronts en même temps, semblait ne pas se soucier du sort de Rodia, et les appels à l'aide du sénateur n'avaient pas eu de réponses. Désespéré, Farr prit alors une décision grave : il accepta l'aide que lui proposait Nute Gunray. Le sénateur rodien venait donc de rejoindre l'Alliance séparatiste et de tourner le dos à la République qu'il avait défendue pendant de si nombreuses années.
  Padmé Amidala arriva peu de temps après la conclusion de cet accord sur Rodia, ignorant tout de la décision de son ami et mentor. La promesse de la sénatrice de Naboo d'aider les Rodiens sonna creux pour Onaconda Farr, qui mit Padmé devant le fait accompli : son peuple souffrait affreusement de la guerre, et donc il avait pris la décision de rejoindre les Séparatistes. Onaconda perçut dans les yeux de Padmé sa déception et son effarement lorsque Nute Gunray apparut en hologramme : en effet, le Neimoidien avait envahi Naboo dix ans plus tôt.

  Quand les droïdes de combat emmenèrent Padmé en détention, Onaconda Farr commença à éprouver des remords et se demanda s'il avait pris la bonne décision. La sénatrice de Naboo fut ensuite enchaînée dans sa cellule, ce qui mit Farr mal à l'aise, puis son assistant Silood vint lui annoncer que Nute Gunray arrivait. Le vice-roi de la Fédération du Commerce ordonna immédiatement que Jar Jar Binks soit tué en découvrant le Gungan rôdant dans les parages, et que C-3PO soit désassemblé.
  Onaconda Farr se retrouva complètement désemparé quand Nute Gunray annonça que les vaisseaux de ravitaillement séparatistes arriveraient une fois Padmé Amidala exécutée. Le sénateur rodien tenta de s'y opposer, en vain : des droïdekas se trouvaient déjà là pour accomplir leur funeste tâche. Mais, grâce à un concours de circonstances improbables qui impliqua l'intervention d'un kwazel maw et des droïdes prenant Jar Jar Binks pour un Jedi, Padmé se retrouva armée d'un fusil blaster avec Nute Gunray à sa merci. Farr se rangea évidemment du côté de son amie, regrettant le geste de désespoir qu'il avait commis en rejoignant les Séparatistes.

Onaconda Farr

Onaconda et Padmé sur Rodia


  Les renforts du commandant Gree ne tardèrent pas à arriver et le Neimoidien fut arrêté. Le Chancelier Palpatine contacta personnellement Farr pour le remercier d'être revenu dans la République, et l'assura que des vaisseaux de ravitaillement étaient déjà en route vers Rodia.  Toute cette opération se finissait donc bien, mais tous n'allaient pas pardonner à Onaconda Farr sa trahison, même brève.

3. De retour dans le droit chemin



  Avec son retour officiel en tant que sénateur de la République, Onaconda Farr retourna immédiatement au travail, demeurant une figure de l'institution politique, même s'il avait perdu la confiance de certains politiciens. Il fit partie du voyage diplomatique de la Duchesse Satine à bord du Coronet qui se rendait de Mandalore à Coruscant pour faire part du problème de la Death Watch, des Mandaloriens extrémistes qui s'étaient probablement ralliés aux Séparatistes. D'autres figures politiques participaient au voyage, comme Orn Free Taa, Kin Robb et Tal Merrik. La sécurité de la Duchesse était par ailleurs assurée par une troupe de clones sous le commandant de Rex et Cody, ainsi que par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker.

  Onaconda Farr assista ainsi à la joute verbale entre Obi-Wan qui défendait le rôle d'un Jedi d'un côté, et de l'autre Satine la volonté de neutralité dans le conflit. Un peu plus tard, le Maître Jedi interrompit le dîner des sénateurs à propos d'une faille de sécurité : en effet, des droïdes assassins se trouvaient dans la soute. Plusieurs clones avaient perdu la vie en découvrant le piège et les Jedi avaient du mal à contenir les droïdes. Obi-Wan détruisit l'un d'eux qui avait pénétré dans le salon, mais de la carcasse jaillirent des dizaines de petits droïdes plus petits. Ceux-ci furent méthodiquement détruits par le Maître Jedi et la Duchesse. La trahison de Tal Merrik fut ensuite révélée, et après avoir repoussé un assaut de droïdes de combat B2, les Jedi mirent les sénateurs à l'abri et le traître fut éliminé. Le voyage s'acheva sans autre incident jusqu'à Coruscant ; Farr et les autres furent accueillis à leur arrivée par le Chancelier Palpatine.

Onaconda Farr

Tal Merrick, Orn Free Taa et Onaconda Farr à bord du Coronet


  Plus tard, Onaconda Farr fit partie des sénateurs pris en otage par Cad Bane, Aurra Sing et d'autres chasseurs de primes dans l'atrium du sénat. Le Duro avait obtenu du Chancelier Suprême, en échange de la vie des sénateurs, la libération de Ziro le Hutt. Après le départ des chasseurs de primes pour le Centre de Détention Judiciaire, Anakin Skywalker avait aidé les sénateurs à quitter l'atrium piégé. Tous étaient sortis indemnes de la prise d'otage, à l'exception de Philo qui avait ouvertement défié Cad Bane.

  Plus tard, à l'aube d'un vote crucial sur l'achat de cinq millions de troupes clones supplémentaires, un attentat frappa Coruscant, ce qui ruina tous les efforts de Padmé Amidala, qui avait œuvré contre cette résolution en faveur de négociations pour mettre fin au conflit. De plus, le Comte Dooku annonça que la sénatrice séparatiste Mina Bonteri avait été tuée dans une attaque de la République, ce qui le forçait à se retirer du projet de pourparlers.
  Dans la rotonde, l'animosité vis à vis des Séparatistes était palpable. Onaconda Farr, Mon Mothma et Bail Organa étaient toutefois encore motivés pour continuer à se battre aux côtés de Padmé contre le projet de dérégulation des banques pour l'achat de nouvelles troupes, loi qui assècherait les finances de la République au détriment des services sociaux. Le projet reposait de plus sur la possibilité d'emprunter auprès du Clan Bancaire, comme l'avait proposé la sénatrice Halle Burtoni. Onaconda et Padmé apprirent toutefois de Mak Plain que les taux d'intérêt pratiqués par le Clan Bancaire s'étaient envolés. En conséquence, Bail Organa se proposa d'écrire un nouveau discours pour dénoncer les dangers du projet de loi.

Onaconda Farr

Onaconda Farr et Padmé se renseignant sur les taux pratiqués par le Clan Bancaire


  De leur côté, Onaconda Farr et Padmé Amidala entreprirent de convaincre les sénateurs indécis de l'importance de s'opposer au projet de loi sur la dérégulation des banques. Mais les deux collègues ignoraient que le Comte Dooku avait payé des malandrins pour malmener des sénateurs hésitants, afin de les dissuader de voter contre la résolution. Le Rodien fut ainsi brutalisé par Robinino et Chata Hyoki : il s'en sortit avec un bras en bandoulière. Mais Onaconda Farr était un battant et n'était pas du genre à céder à ce genre de menaces. Il était un sénateur influent et continua d'aider Padmé dans sa démarche. Mais elle-même se fit agresser, ainsi que Bail Organa. Ce fut le Rodien qui alla informer sa collègue de cette triste nouvelle : le sénateur d'Alderaan se retrouvait dans l'incapacité de tenir son discours.
  Padmé ne s'en sentait pas capable, mais Onaconda l'encouragea et finit par la convaincre. La sénatrice s'exprima devant une assemblée remplie, et à la fin de son allocution, une salve d'applaudissements retentit dans la rotonde.

  Avant le vote final, la sénatrice de Naboo tint un nouveau discours qui rencontra le même succès. De son côté, Onaconda Farr continua sa démarche d'information en discutant avec les sénateurs indécis. Mais en face, des politiciens en faveur de l'achat de nouvelles troupes, tels que Mee Deechi et Halle Burtoni, faisaient de l'ombre à leur démarche. Cela n'entacha pas l'enthousiasme du Rodien, qui à l'occasion d'une réunion amicale avec Bail Organa, Mon Mothma et Padmé, porta un toast en l'honneur du discours de cette dernière.
  Mais soudain, Onaconda Farr se sentit fébrile. Sa boisson avait été empoisonnée par une substance kaminoane léthale pour son espèce. Le sénateur de Rodia perdit la vie avant l'arrivée des secours ; de nombreuses personnalités politiques et Jedi assistèrent aux funérailles.

  Par la suite, l'enquête menée par l'inspecteur Tan Divo - et par Padmé et Bail en parallèle - révéla que c'était Lolo Purs, l'assistante d'Onaconda Farr, qui l'avait empoisonné : la Rodienne n'avait pas digéré la trahison du sénateur par le passé, qui avait livré leur monde aux Séparatistes. Finalement, le projet d'achat de cinq millions de nouveaux soldats clones fut adopté au Sénat, en dépit du combat mené par Farr et ses collègues.

Onaconda Farr

Onaconda Farr, blessé après son agression


Informations encyclopédiques
Onaconda Farr
Nom
Onaconda Farr
Surnom
Oncle Ono
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-21
Lieu de décès
Taille
1,75 m
Fonctions
Sénateur
Affiliation
Interprété par
Zuraya Hamilton (L'Attaque des Clone) et Dee Bradley Baker (The Clone Wars, V.F. Marc Perez)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/01/2021

Date de modification
01/01/2021

Nombre de lectures
1 553


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.