Boba Fett


Boba Fett est un chasseur de primes mandalorien qui fut célèbre durant les années de l'Empire Galactique, et jusqu'à l'époque de l'invasion Yuuzhan Vong

Continuité : Légendes


  Né sur la planète Kamino environ 10 années avant le conflit de la Guerre des Clones, Boba Fett est en réalité lui-même un clone, une parfaite réplique génétique de son "père", Jango Fett, l'un des meilleurs guerriers de son époque. Grâce aux enseignements de son père, Boba devient rapidement un expert en techniques de survie et en combat, acquérant très tôt une certaine maîtrise dans le maniement du blaster ou des canons-laser.

I. Une enfance houleuse



  Boba Fett fut élevé par son père dans l'isolation la plus totale, dans les grandes cités de Kamino, où il fut protégé non seulement des terribles et incessantes tempêtes, mais également des évènements liés à la carrière tumultueuse de son père, tantôt chasseur de primes, tantôt assassin, tantôt homme de main, mais toujours impitoyable et sans scrupules. D'autres compagnons, notamment Taun We et le droïde MU-12, veillèrent sur lui durant son enfance.

  La vie du jeune Boba connaît un bouleversement quand un Chevalier Jedi nommé Obi-Wan Kenobi, se rend sur Kamino pour rencontrer son père Jango. Envoyé par le Conseil Jedi pour enquêter sur une tentative d'assassinat perpétrée contre une sénatrice de Naboo, Kenobi découvre le complexe de fabrication des clones, dont Jango est le modèle original.

  Alors que Boba et son père quittent la planète pour trouver un autre refuge, Kenobi tente d'appréhender Jango, convaincu de sa culpabilité. Lors du combat furieux qui oppose les deux hommes sur la plate-forme d'amarrage, où est posé le vaisseau familial, le  Slave I, Boba aide son père en tirant au canon-laser sur le Jedi. Jango parvient finalement à rompre l'engagement et s'enfuit avec son fils.

  Boba et son père se rendent alors sur Géonosis, où réside l'employeur de Jango, le mystérieux Comte Dooku. Alors que Boba assiste à la mise à mort des ennemis de son père, plus de deux cents Jedi surgissent pour libérer leur amis, et une féroce bataille s'engage contre les droïdes de bataille de la Fédération du Commerce. Jango entre lui aussi dans la bataille, mais est décapité par le sabre-laser du Maître Jedi Mace Windu. Boba assiste, impuissant et choqué, à la mort brutale de son père.

  Après la bataille de Géonosis, Boba Fett enterre son père, marquant la tombe d'un simple "J.F.". Il découvre le "Livre Noir", un message encodé par son père pour l'usage de son fils, dans lequel le chasseur de primes délivre au garçon de précieux conseils pour sa survie.

II. Carrière sous l'Empire



  Boba Fett refait parler de lui durant les premiers temps de l'Empire. En tant que chasseur de primes, il est embauché par le gangster Sise Fromm pour capturer le jeune pilote de speeder Thall Joben et ses amis. Bien que le gang des Fromm soit l'ennemi de Jabba le Hutt - un employeur régulier de Boba Fett - le chasseur de primes accepte le contrat pour se libérer d'une dette personnelle envers Fromm.

  A cette époque, Fett possède un droïde, nommé BL-17, qu'il utilise pour distraire les deux droïdes de Joben, l'astromécano R2-D2 et le droïde de protocole C-3PO. Ignorant qu'une bombe a été placée sur le speeder de sa proie, baptisé la Sorcière Blanche, Fett entre à son tour dans la compétition de la Boonta, et utilise un mini rayon tracteur pour capturer Joben. Mais c'est la bombe qui est attirée par le rayon magnétique, et le Speeder du chasseur de primes est détruit, avec son droïde.
  Furieux de cette double perte, Fett capture les Fromm et les livre à Jabba le Hutt.

  Fett entre ensuite sur la liste des hors-la-loi tolérés par l'Empire pour services rendus. Fett travaille en effet à plusieurs reprises pour le gouvernement de Palpatine. Selon certains rapports, il aurait ainsi permis la capture par des agents de la Rébellion d'un talisman ayant une valeur mystique, infecté par un virus impérial, mais ceci fait partie des archives classées secret défense, et ne peut être confirmé.
  D'autres rapports parlent d'un contrat passé avec le Seigneur de Sith Dark Vador en personne, pour capturer un agent rebelle surnommé la "Taupe", qui aurait mené le chasseur de primes sur la planète glacée Ota.

  Peu après la Bataille de Yavin, au cours de laquelle l'Empire a subi sa plus importante défaite militaire depuis le début de la Guerre Civile Galactique en perdant sa station de bataille Etoile de la Mort, un groupe de chasseurs de primes employés par Jabba parvient à capturer les héros de l'Alliance impliqués dans la bataille, le contrebandier Han Solo, son copilote Chewbacca, et le jeune pilote rebelle Luke Skywalker, dans le sytème de Hoth. Le travail des chasseurs de primes consistait à amener ces prisonniers sur Ord Mantell, où Boba Fett prendrait livraison du trio pour le livrer à l'Empire. Mais l'un des chasseurs de primes, Skorr, laissa les Rebelles s'enfuir. Il perdit la vie au cours de cette opération, et Fett demeura les mains vides.

Boba Fett


  Peu après la Bataille de Hoth, Dark Vador embauche les meilleurs chasseurs de primes de la Galaxie - dont Boba Fett fait partie - pour retrouver le Faucon Millenium et ses occupants. Connaissant la réputation de Fett, Vador préfère lui préciser que les passagers doivent lui être amenés vivants - "Pas de désintégration !"

  Fidèle à cette réputation d'infaillibilité, Fett traque le Faucon Millenium jusqu'à la planète gazeuse Bespin, où Vador peut ainsi tendre une embuscade. Habile négociateur, Fett obtient du Seigneur Sith non seulement la prime pour la capture de l'équipage, mais aussi la garde de Han Solo - alors congelé dans un bloc de carbonite - afin de le livrer à Jabba le Hutt, et ainsi toucher une seconde prime !

  Lors du transfert de Solo vers Tatooine, Boba Fett est attaqué par les autres chasseurs de primes appelés peu avant par Dark Vador, attirés par le montant de la prime offerte par Jabba. Le droïde-assassin IG-88, à bord de son chasseur léger IG-2000, attaque l'Esclave I non loin de la planète désertique. Fett parvient à éliminer son rival, mais son vaisseau est sérieusement endommagé. Le chasseur de primes, qui connaît le risque qu'il y aurait à être surpris ainsi sans défenses, reste discret pendant quelques temps, tandis que les amis de Solo se lancent à sa recherche.

  Après avoir livré Solo à Jabba, Fett empoche quelques milliers de crédits bien mérités, et reste quelques temps au Palais de Jabba, où il assiste à la tentative menée par Luke Skywalker de délivrer le contrebandier. La tentative est apparemment déjouée par Jabba, et de nouveaux prisonniers viennent garnir ses prisons - Chewbacca et la Princesse Leia Organa.

  Jabba décide alors de livrer ces prisonniers au Sarlacc, une terrible créature millénaire vivant dans la Grande Faille de Carkoon, au plus profond du désert de Tatooine. Mais les amis de Solo, menés par le Chevalier Jedi Luke Skywalker, renversent la situation et se battent contre les hommes de Jabba : c'est la célèbre bataille de Carkoon, qui voit la mort de Jabba le Hutt et la fin de son empire criminel.
  Solo, récemment sorti de sa prison de carbonite, souffre encore de cécité, due au "mal de l'hibernation". Au cours de la bataille il donne accidentellement un coup de Vibro-hache dans le propulseur dorsal de Fett, qui s'active tout seul. Pris au dépourvu, Fett part s'écraser sur le flanc de la Barge solaire de Jabba, puis tombe dans la gueule du Sarlacc. Il est dès lors présumé mort pour le reste de la Galaxie.

Boba Fett


III. La résurrection d'une légende



  Le système digestif de la créature inflige à Fett d'immenses douleurs, tout en le maintenant artificiellement en vie, selon le mode de digestion du Sarlacc, qui dévore ses proies vivantes, et très lentement.

  Mais c'est finalement le chasseur de primes qui s'avère le plus résistant : il parvient à tuer la créature en utilisant son formidable arsenal. Et c'est un Boba Fett presque nu, rongé par les acides gastriques, et à moitié mort, qui s'extrait du corps de la créature et qui s'écroule sur le sable du désert.

  La chance est encore une fois de son côté : Dengar, un chasseur de primes, le recueille et le soigne. Après une longue convalescence, Fett revient d'entre les morts, revêt une nouvelle armure, et reprend du service, en restant toutefois discret pour profiter de l'effet de surprise dû à l'annonce de sa mort. Ce n'est que six années après la Bataille d'Endor que Han Solo apprendra la "résurrection" de son vieil ennemi.

IV. Pour Mandalore



Section à venir

V. Equipement



  Pour mener à bien des missions souvent très périlleuses, Fett dispose d'un arsenal impressionnant, tant individuel que spatial. Son armure mandalorienne, dont le concept remonte à une époque vieille de 4.000 ans, quand les clans de guerriers mandaloriens se battaient contre les Chevaliers Jedi durant la Grand Guerre des Sith, est une véritable plate-forme d'armes ambulante. Elle est équipée d'un propulseur dorsal. Ses gants contiennent diverses armes, notamment un lance-flammes et un lance-câble pour capturer ses proies sans les tuer. Fett dispose également d'un lance-fléchettes pour neutraliser ou tuer discrètement. Et pour les assauts les plus brutaux, le chasseur de primes peut compter sur son lance-roquette dorsal. La visière du casque, en forme de T et connue dans toute la Galaxie, recèle un écran visuel évolué, à l'instar des macrojumelles. Le reste du casque contient une antenne de communication montée sur le côté, des détecteurs de son et de mouvement, un dispositif infrarouge, et un comlink connecté à son vaisseau.

  L'arme de poing de prédilection du chasseur de primes est quant à elle un modèle de chez BlasTech très performant : le Fusil-Blaster EE-3, dont le canon est scié.

  Pour ses déplacements dans la Galaxie, Fett a récupéré l'Esclave I familial. Ce vaisseau de patrouille, qui contenait déjà de nombreux dispositifs aussi secrets que mortels, a été considérablement modifié par Boba. Au cours de sa carrière, le célèbre chasseur disposera de plusieurs vaisseaux, tous nommés de la même façon. Son dernier vaisseau connu est l'Esclave IV.
Informations encyclopédiques
Boba Fett
Nom
Boba Fett
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Chasseur de primes
Armes
Blaster EE-3
Lance-roquettes dorsal
Lance-fléchettes
Nombreuses armes cachées
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
23/07/2020

Nombre de lectures
206 942


Note de la fiche
10 membres ont noté la fiche "Boba Fett" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Boba Fett

Boba Fett était le fils cloné de Jango Fett qui devint un célèbre chasseur de primes sous l'Empire et travailla notamment pour Dark Vador et Jabba le Hutt, avant de devenir le nouveau Daimyo de Tatooine.

Continuité : Canon


  "Tu me doubles encore… Tu paieras le prix fort pour ça."
Boba Fett à Asajj Ventress sur Tatooine


  Boba Fett était certainement le plus célèbre des chasseurs de primes de la galaxie, grâce à son efficacité légendaire et à la terreur qu'il suscitait chez ses proies : son nom faisait trembler les moins vaillants, et sa renommée le précédait. Il travailla pour les figures les plus puissantes de la galaxie, que ce soit des brigands comme Jabba le Hutt, ou une figure d'autorité comme Dark Vador.

  Fils cloné de Jango Fett - lui-même chasseur de primes -, Boba ne subit pas une croissance accélérée comme les autres clones. Il fut durement formé, mais cela ne l'empêcha pas de s'attacher à son père génétique. Sa renommée grandit durant la Guerre des Clones avec l'aide d'Aurra Sing et Cad Bane, puis lors de la Guerre Civile Galactique, période où il collabora et fut confronté à de nombreux autres mercenaires, tels que Zuckuss, 4-LOM, Dengar, Bossk, Krrsantan le Noir et Beilert Valance. Il survécut au sarlacc de la Fosse de Carkoon puis intégra un clan tusken. Cinq ans plus tard, avec l'aide de Din Djarin, il récupéra son armure ; puis, avec son associée Fennec Shand, il devint le Daimyo de Tatooine, le nouveau seigneur de la planète aux soleils jumeaux, récupérant ainsi l'empire criminel du défunt Jabba.


Boba Fett

Boba Fett en pleine action
Image extraite de Star Wars: Scum and Villainy: Case Files on the Galaxy's Most Notorious


1. Le fils de Jango Fett



"Tu as bien visé, tu as fait confiance à ton instinct… et tu as commencé à te forger une réputation. Un père ne pourrait pas rêver meilleur départ pour la vie de son fils."
Jango à Boba, peu avant la bataille de Géonosis


  Après la bataille de Naboo en -32, le Maître Jedi Sifo-Dyas eut une vision terrible du retour des Sith. Afin de protéger la République d'une telle menace, il commanda secrètement auprès des Kaminoans une armée de soldats clones. Ce projet fut récupéré secrètement par Dark Sidious et le Comte Dooku, qui avaient fait éliminer Sifo-Dyas par le Syndicat des Pykes et avaient repris à leur compte la création de la Grande Armée.
  Jango Fett avait été recruté par le Compte Dooku - qui se faisait alors appeler Dark Tyranus - pour être le modèle des soldats clones. La récompense était considérable, mais Jango exigea une chose supplémentaire : un clone non modifié, sans croissance accélérée, qu'il élèverait comme son fils. C'est ainsi que Boba Fett vit le jour.

  En plus de son entraînement militaire qu'il avait suivi en partie avec les autres clones sur Kamino où il résidait, Boba accompagnait régulièrement son père lors de ses missions. Ce dernier avait suffisamment de crédits pour ne plus jamais travailler, mais il aimait choisir ses propres cibles, un bon combat, et surtout préparer son fils aux dangers que recelait la galaxie. En particulier, les Fett rencontrèrent sur Telerath trois autres chasseurs de primes et acceptèrent une mission a priori banale sur Ord Mantell. Boba se demandait pourquoi ils ne faisaient pas plutôt équipe avec Zam Wesell, Aurra Sing ou encore Cad Bane, et la réponse de son père fut pleine de sens comme toujours : pour le préparer à l'inconnu.
  Les chasseurs de primes devaient simplement ramener une Twi'lek - qui fréquentait un individu rattaché au Soleil Noir - auprès de son père. La mission se déroula sans accrochage. Ce fut sur le retour que les événements dégénérèrent, puisque Tiver, la chasseuse de primes Chadra-Fan, prit Boba en otage et exigea de Jango qu'il leur ramène la fille. Boba savait qu'il aurait dû surveiller ses arrières mais il garda son calme, puisque son ennemie ne l'avait pas fouillé. Il sortit un pistolet blaster et la tua, avant d'éliminer Rinn, son associé Gand. Enfin, le garçon laissa la vie sauve au dernier chasseur de primes, le Rodien Neelda. Ainsi, il pourrait rappeler à leurs semblables qu'il ne fallait pas tenter de doubler les Fett, une décision dont Jango fut fier.

Boba Fett

Boba Fett neutralisant la Chadra-Fan sur Ord Mantell.
Image extraite de Ère de la République - Les Vilains


2. La Guerre des Clones


2.1 La perte d'un père et mentor



  Avec l'apparition du mouvement de la Confédération des Systèmes Indépendants qui défiait ouvertement la République, Jango Fett se vit confier une mission de la plus haute importance par son employeur, Dark Tyranus : éliminer la sénatrice Padmé Amidala, dont les négociations menaçaient le plan secret des Sith. Le chasseur de primes en armure mandalorienne embaucha Zam Wesell pour éliminer la sénatrice de Naboo à son arrivée sur Coruscant. Seulement, la Clawdite fut appréhendée par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, et Jango dut l'éliminer d'un saberdard.

  L'enquête d'Obi-Wan Kenobi le conduisit cependant sur Kamino, où il découvrit l'existence de la Grande Armée commandée pour la République, et où il fut présenté à Jango Fett par l'intermédiaire de Taun We. Quand le Maître Jedi posa des questions au chasseur de primes sur ses récentes activités sur Coruscant, Boba Fett sentit que la tension était palpable : la dernière mission de Jango avait attiré l'attention sur eux. Une fois Obi-Wan Kenobi reparti, Boba Fett dut préparer ses affaires en urgence pour un départ imminent avec le Slave I, le patrouilleur Firespray de son père.
  Alors qu'ils chargeait leur vaisseau, les Fett furent interrompus par l'arrivée du Maître Jedi, qui alluma son sabre laser. Pendant que Jango le retardait, Boba devait faire chauffer les moteurs. À l'issue d'un duel mémorable - auquel Boba participa en ouvrant le feu sur Kenobi avec les canons laser du Slave I - qui avait demandé à Jango de puiser dans ses réserves d'énergie, les Fett décollèrent pour Géonosis afin de retrouver Dark Tyranus.

Boba Fett

Boba Fett, présent lors de la rencontre entre son père Jango et Obi-Wan Kenobi


  Cependant, Obi-Wan Kenobi avait placé un mouchard sur la coque du Slave I, ce qui permit au Maître Jedi de suivre le vaisseau de classe Firespray jusqu'à Géonosis. Les Fett remarquèrent le chasseur Delta-7 et ouvrirent le feu avant d'utiliser des charges soniques. Pensant le vaisseau du Jedi détruit, Jango et Boba atterrirent et rejoignirent le Comte Dooku, qui tenait une réunion secrète du Conseil Séparatiste, regroupé non loin de l'usine de fabrication de droïdes de combat B1 et B2.
  Obi-Wan Kenobi fut finalement arrêté, et la nouvelle de sa capture arriva jusque Naboo, où se trouvaient Anakin Skywalker et Padmé Amidala, qui tentèrent une mission de sauvetage. Jango Fett stoppa le jeune Jedi dans l'usine et les trois prisonniers de la République furent conduits captifs dans l'arène Petranaki pour une exécution publique devant des milliers de Géonosiens surexcités.

  Boba Fett se trouvait sur le balcon aux côtés de son père et du Comte lorsque l'exécution commença. Cependant, l'arrivée de la Grande Armée de la République et de centaines de Jedi compromit les plans des Séparatistes. Quand Coleman Trebor bondit sur le balcon, le père de Boba élimina le Jedi de plusieurs tirs de blaster avant de rejoindre le cœur de la bataille au centre de l'arène. Ainsi, Boba vit son père se faire décapiter par Mace Windu.
  Quand la bataille se déporta à l'extérieur de l'arène, Boba récupéra avec émotion le casque de son père, détaché du reste de son corps, qu'il pressa contre son front. La Guerre des Clones venait de débuter, et le jeune Boba Fett, du haut de ses dix ans, n'avait plus qu'une idée en tête : se venger de Mace Windu.

Boba Fett

Boba Fett, serrant entre ses mains le casque de son défunt père dans l'arène de Géonosis


2.2 Une vengeance impossible



  La seule motivation de Boba Fett après le meurtre de son père était la vengeance ; le conflit galactique actuel offrait un contexte favorable à un tel acte. Le jeune homme récupéra le Slave I et contacta différents chasseurs de primes avec lesquels son défunt père avait eu l'occasion de travailler, tels que Aurra Sing - qui devint son mentor - et Bossk. Pour la mission particulière qu'il souhaitait entreprendre, Boba sollicita également Castas : l'objectif de l'opération était ni plus ni moins d'éliminer Mace Windu.
  Se faisant passer pour un cadet clone - et quoi de plus simple étant lui même un jeune clone -, Boba Fett rejoignit l'Endurance, le destroyer de classe Venator de l'amiral Kilian où Mace Windu et Anakin Skywalker accueillirent les jeunes recrues. Se faisant appeler Lucky pour l'occasion, Boba adressa à peine la parole à ses homologues, ne quittant pas sa cible des yeux. Le fils de Jango s'illustra ensuite lors d'un exercice de tir qui laissa l'amiral Kilian et son artilleur bouche-bée.

  Reprenant ensuite la visite du destroyer, Boba s'éclipsa pendant qu'un soldat clone posait des questions aux cadets. Il contacta discrètement la Palliduvan qui lui donna les instructions pour installer le dispositif. Le jeune chasseur de primes plaça les explosifs et le détecteur sur le palier de la chambre du Maître Jedi puis rejoignit discrètement le groupe de cadets, qui ne s'étaient pas rendus compte de sa courte absence.

Boba Fett

Boba Fett s'illustrant pendant l'exercice de tir à bord de l'Endurance


  Cependant, ce fut un soldat et non le Maître Jedi qui déclencha l'explosion. Certains systèmes ayant été touchés, le destroyer Venator coupa ses moteurs non loin de Vanqor. Quand Boba apprit en tendant l'oreille que Mace Windu avait probablement été visé par l'attentat mais avait survécu, il fulmina et s'écarta de nouveau discrètement de son groupe pour contacter Aurra Sing. Le jeune chasseur de primes expliqua à la Palliduvan que son plan avait échoué, et Sing lui ordonna alors de faire exploser les moteurs depuis la salle des machines. Rechignant à condamner tout l'équipage, Boba Fett se dirigea quand même vers la salle des machines et assomma le clone CT-1477 avant de neutraliser les différents terminaux.
  Les alarmes retentirent alors dans tout le destroyer et de multiples explosions secouèrent l'Endurance jusqu'à compromettre irréversiblement son intégrité. L'amiral Kilian ordonna aux cadets clones de rejoindre des capsules de sauvetage, et Boba suivit donc le groupe sans attirer l'attention sur lui. Quand les capsules furent éjectées du destroyer, il désactiva discrètement les freins, faisant ainsi manquer le point de rendez-vous au petit vaisseau. Aurra Sing et Bossk arrivèrent ensuite à bord du Slave I pour sauver Boba et le contraignirent à abandonner les cadets dans la capsule. Résigné, Boba obéit à la Palliduvan et au Trandoshan et regagna le Slave I qui quitta immédiatement les lieux.

  Anakin Skywalker et Mace Windu, à bord de leur chasseur Delta-7B, retrouvèrent à temps la capsule de sauvetage ayant manqué le point de rendez-vous. Les deux Jedi avaient évacué à temps l'Endurance, que l'amiral Kilian et le commandant Ponds n'avaient cependant pas voulu quitter. Le destroyer s'était écrasé sur Vanqor.

Boba Fett

Boba Fett, sur le point de neutraliser CT-1477


  Boba Fett et ses compagnons n'avaient cependant pas dit leur dernier mot. Les chasseurs de primes connaissaient bien les Jedi et se doutaient que Mace Windu et Anakin Skywalker voleraient au secours de l'amiral Kilian dans la carcasse encore fumante de l'Endurance, écrasé sur Vanqor. Ils préparèrent donc un piège sur la passerelle de commandement endommagée du destroyer. Après avoir capturé l'amiral Kilian, le commandant Ponds et un autre officier, ils laissèrent le casque de Jango Fett et se positionnèrent sur une crête non loin. Ils suivirent l'arrivée des Jedi et n'eurent pas à attendre longtemps avant d'apercevoir une explosion : un des Jedi avait activé le piège en prenant le casque de Jango.
  Cette fois-ci, le jeune clone voulait s'assurer de la mort de Mace Windu et se rendre dans l'épave. Castas n'y tenait pas particulièrement mais finit par céder quand Boba et Aurra agitèrent devant lui la possibilité d'une importante récompense du Comte Dooku. Bossk resterait quant à lui près du Slave I pour surveiller les prisonniers.

  Boba, Aurra et Castas s'aventurèrent alors dans l'épave de l'Endurance, mais ils furent confrontés aux nombreux pièges tendus par R2-D2, le seul rempart entre les Jedi et les chasseurs de primes. Là où le Klatooinien se décourageait, Boba était inébranlable et poursuivait son ascension malgré les chutes de débris et les explosions. Quand cela devint trop dangereux, Aurra ordonna de faire demi-tour et appela le Trandoshan pour qu'il détruise avec les canons du Slave I ce qu'il restait de l'Endurance, seul moyen de s'assurer de la mort de Windu.
  Cependant, une fois dans le chasseur de classe Firespray, les chasseurs de primes observèrent un chasseur Delta-7B décoller. Convaincu qu'il s'agissait de Mace Windu, Boba se plaça aux commandes du Slave I, ignorant qu'il s'agissait en réalité de R2-D2 aux manettes. Le jeune clone détruisit d'un tir précis l'antenne de communication du chasseur Delta-7B, mais ne parvint pas à l'empêcher d'utiliser un anneau d'hyperpropulsion. Enragé d'avoir échoué une nouvelle fois, Aurra assura à Boba qu'ils pouvaient toujours utiliser leurs prisonniers comme monnaie d'échange contre Mace Windu.

Boba Fett

Boba, Castas, Bossk et Aurra Sing observant l'explosion dans l'Endurance au loin


  Avec les heures qui s'écoulaient, Boba était de moins en moins à l'aise avec les trois prisonniers dans la soute : il éprouvait des remords et alla donc donner à boire à l'amiral Kilian, qui tenta de le raisonner. Être comparé à un soldat clone ne fit qu'énerver le jeune Fett, ce qui attira l'attention d'Aurra Sing qui frappa sans ménagement les prisonniers. La Palliduvan contacta ensuite le temple Jedi et mit un ultimatum : si Mace ne venait pas à eux seul, ils exécuteraient les prisonniers. Et pour prouver qu'elle était sérieuse, Aurra Sing exécuta le commandant Ponds d'un tir à bout portant.
  Les chasseurs de primes arrivèrent sur Florrum, où Castas exprima son souhait de se retirer de l'équipe, les enjeux devenant bien trop importants et dangereux pour le Klatooinien. Hondo Ohnaka accueillit l'équipage du Slave I à bras ouverts et l'invita à le suivre pour un rafraîchissement, après avoir exprimé ses condoléances auprès de Boba. Dans la cantina, Aurra Sing remarqua que Castas était en train de révéler des informations à un camarade sur le pétrin dans lequel il se trouvait, et l'exécuta aussitôt pour ne pas compromettre ses plans. Boba fut une nouvelle fois choqué et regretta de s'être allié à de pareilles crapules qui n'agissaient absolument pas avec le même code d'honneur que son défunt père.

  Malheureusement pour les chasseurs de primes, le contact de Castas sur Coruscant, un certain Fong Do, avait permis à Plo Koon et Ahsoka Tano de remonter la trace des kidnappeurs jusque sur Florrum.

Boba Fett

Boba Fett dans le Slave I perdant le contrôle de la situation au profit d'Aurra Sing


  Mais encore une fois, les attentes du jeune Boba ne furent pas comblées puisque ce fut Plo Koon qui se présenta devant Aurra Sing, et non Mace Windu. Hondo avait conduit le Kel Dor jusqu'à la Palliduvan et Boba Fett sortit de sa cachette pour pointer son blaster sur le Jedi. Par comlink, Aurra Sing joignit Bossk, qui était resté avec les prisonniers et le Slave I afin de faire pression sur le Jedi. Mais Ahsoka Tano surgit de l'ombre, trancha l'antenne de la Palliduvan et menaça la chasseuse de primes de son sabre. Encore une fois, Boba devint le centre de l'attention quand Plo Koon tenta de le ramener dans le droit chemin ; mais Aurra Sing dévoila alors des lames secrètes cachées dans ses bottes, ce qui lui permit de se sortir de la prise de la Togruta et de s'échapper, avec l'aide de Boba.
  Ce dernier fut donc d'autant plus surpris et abattu quand l'associée de son père l'abandonna et s'en alla rejoindre le Slave I à des coordonnées que les Jedi ignoraient. Le jeune clone résista un temps, refusant de révéler au Kel Dor où étaient détenus les prisonniers. Mais Hondo le convainquit de parler, car c'est ce qu'aurait fait son père, qui n'aurait pas laissé des innocents se faire exécuter.

  Ahsoka Tano parvint finalement à rattraper Aurra Sing et à l'empêcher de décoller avec le Slave I. Quand le vaisseau s'écrasa finalement dans le désert de Florrum, la Palliduvan fut présumée morte. L'amiral Kilian et l'officier de bord furent secourus, et Boba et Bossk furent arrêtés et conduits au centre de détention judiciaire sur Coruscant. Sur le palier de la prison, Boba confronta Mace Windu du regard, se jurant qu'il ne l'oublierait pas.

Boba Fett

Boba Fett sur Florrum, réalisant qu'Aurra Sing l'abandonne


2.3 Mission sur Quarzite



  Boba Fett passa plus d'un an dans la prison de Coruscant avec Bossk, temps durant lequel il s'endurcit. Le chasseur de primes avait coupé court ses cheveux, et gagné en caractère.  Tout le monde sut bientôt qui il était, d'autant plus qu'avec un Trandoshan pour compagnon, peu étaient ceux qui cherchaient des ennuis au clone.
  Un beau jour, Boba fut sollicité par Cad Bane pour déclencher une émeute dans la prison en agressant Rako Hardeen. Boba interpella le criminel, prétextant qu'il lui devait de l'argent ; le clone ignorait cependant qu'il s'agissait en réalité d'Obi-Wan Kenobi, en mission pour déjouer le plan de Moralo Eval, un criminel de renom également détenu au centre judiciaire. Boba provoqua Hardeen, qui riposta. Quand des gardiens arrivèrent, Bossk vint au secours de Boba, ce qui déclencha finalement l'émeute souhaitée. Malheureusement, le jeune clone ne profita pas du plan de Cad Bane pour s'évader avec Hardeen et Eval.

  Boba Fett finit toutefois par sortir de prison en -20 et forma une nouvelle équipe de chasseurs de primes, dont faisait évidemment partie Bossk, mais aussi Latts Razzi, Dengar, Oked et C-21 Highsinger. Le groupe s'était réuni dans une habitation non loin de la cantina de Mos Eisley sur Tatooine. Boba avait accepté une mission sur Quarzite, où son équipe et lui devaient escorter un colis de la station orbitale jusqu'au palais d'Otua Blank, le souverain belugan de ce monde. Seulement, avant même le départ de Tatooine, Oked se fit tuer par Asajj Ventress. Boba Fett fut donc contraint de recruter la Dathomirienne pour remplacer le défunt Oked.

Boba Fett

Boba Fett, prêt à en découdre avec Rako Hardeen dans la prison de Coruscant


  Asajj Ventress n'avait pas beaucoup de considération ni de respect pour Boba, de par son jeune âge, mais le clone s'en fichait : ils avaient une mission à accomplir, et, malgré son air sévère, il garda son calme et alla de l'avant. Sur la station spatiale autour de Quarzite, le major Rigosso expliqua aux chasseurs de primes que la cargaison se trouvait à bord d'un train, et qu'il devait protéger le transport jusqu'à l'arrivée. Échouer n'était pas envisageable. Boba se renseigna davantage sur l'environnement, et apprit que l'atmosphère pressurisée de la planète empêchait de se rendre directement au palais en vol.

  Dès que le train se mit en marche, Boba plaça son équipe stratégiquement : lui-même rejoignit la salle des machines avec Bossk pendant que Dengar et Asajj surveillaient l'arrière, et Latts et C-21 le coffre contenant la cargaison. Le convoi ne tarda pas à se faire attaquer par des Kage chevauchant d'imposants milodons qui se déplaçaient à la vitesse du train. Protégé par son casque et quelques pièces d'armure, et armé de ses deux pistolets blaster, Boba élimina de nombreux assaillants. Quand Dengar se fit éjecter du train, il rejoignit Latts et C-21 pour protéger la cargaison, laissant seul derrière lui Bossk, qui se fit à son tour éjecter.
  Bientôt, Boba se retrouva seul avec Asajj pour défendre la cargaison contre le chef des guerriers kage. Quelle ne fut pas sa surprise quand en trébuchant sur le coffre, une jeune fille en sortit. Se méprenant, Boba s'interposa pour la protéger mais se fit assommer. Les Kage étaient en fait venu la libérer, et ce fut la Dathomirienne qui neutralisa le dernier d'entre eux. Même en ayant découvert la nature de la cargaison, Boba souhaitait délivrer la prisonnière au roi de Quarzite ; il n'apprécia pas qu'Asajj exige la moitié de la récompense, mais ses protestations furent vite stoppées quand il se fit étrangler par la Force.
  Bientôt, Boba se retrouva emprisonné dans le coffre, et ne fut libéré que quand le roi Otua Blank ouvrit, pensant y découvrir son esclave. Non seulement le clone avait été ridiculisé, mais il n'avait pas touché sa part, puisque la récompense avait été donnée à Asajj Ventress, qui avait trompé le roi et laissé la prisonnière s'échapper avec les Kage.

Boba Fett

Boba et son équipe recevant les instructions de leur mission sur Quarzite


2.4 Alliance avec Asajj Ventress



"Les crédits ne régleront pas notre contentieux."
Boba Fett à Asajj Ventress sur Tatooine


  En -19, Boba Fett avait la rancune tenace et n'avait toujours pas digéré le sale coup qu'Asajj Ventress lui avait fait sur Quarzite. Seule consolation depuis son séjour en prison, il avait récupéré le Slave I, dont Hondo Ohnaka avait pris soin. Avec ses compagnons chasseurs de primes Bossk, Embo, Latts Razzi et Highsinger, il évitait les missions que la Dathomirienne s'appropriait avant eux. Alors qu'il se trouvait dans une cantina du niveau 1313 de Coruscant, le clone reçut fit la brève rencontre de Quinlan Vos, sans savoir qui il était réellement. Le Kiffar cherchait apparemment à se venger d'Asajj Ventress, aussi Boba lui révéla sans honte où elle se trouvait.
  Ainsi, quelques semaines plus tard, quelle ne fut pas la surprise de Boba Fett quand Asajj Ventress vint solliciter son aide dans la cantina de Mos Eisley sur Tatooine. Le clone refusa tout d'abord d'aider la Dathomirienne, sa fierté encore sévèrement touchée, puis céda sous la pression de ses partenaires quand elle proposa 250.000 crédits. Avant de lever la séance de négociation, Boba pointa son pistolet blaster sur le visage de Ventress et lui conseilla de ne pas tenter de le doubler cette fois-ci.

  La mission semblait simple sur le papier : sauver Quinlan Vos, prisonnier du palais du Comte Dooku sur Serenno, en l'absence de ce dernier. Boba et ses chasseurs de primes devaient simplement créer une diversion pendant qu'Asajj Ventress partait à la recherche du Kiffar. Le clone laissa à la Dathomirienne quinze minutes, puis il engagea le combat contre les droïdes de combat. Mais rien ne se déroula comme prévu, puisque Quinlan Vos avait basculé du Côté Obscur et s'était retourné contre Asajj Ventress ; quant à Boba et ses compagnons, ils avaient finalement dû faire face au Comte Dooku, qu'ils étaient toutefois parvenus à immobiliser grâce à Bossk. Néanmoins, les chasseurs de primes durent quitter à la hâte Serenno devant l'échec cuisant de leur mission.

Boba Fett

Boba Fett, piégé par Asajj Ventress sur Quarzite


3. Un chasseur légendaire


3.1 Une sacrée réputation



"- On sait quel genre de chasseur tu es. Tu traques les criminels et les meurtriers, alors...
- Faux. Je suis un chasseur de primes.
"
Les dernières paroles d'une proie à Boba Fett


  À la fin de la Guerre des Clones et à l'avènement de l'Empire Galactique de Palpatine, la réputation de Boba Fett n'était plus à faire. On ignore la plupart de ce que le chasseur de primes entreprit pendant les dix-neuf longues années jusqu'à la bataille de Yavin, mais il acquit une réputation d'homme de parole, implacable et efficace. Les missions les plus périlleuses ne lui résistaient pas, et il se disait même qu'il désintégrait ses adversaires.
  En termes d'équipement, Boba portait l'armure mandalorienne en beskar de son père réajustée à son goût, avec notamment une cape, et composée de pièces majoritairement vertes, avec des genouillères et épaulières jaunes au lieu de la couleur argentée plus classique. D'autre part, Boba utilisait un jetpack pourvu d'un lance-roquettes MM9, ainsi que les traditionnels gantelets multifonctions (avec lance-grappin, lance-flammes ZX de la Corporation Czerka et blaster intégré Dur-24 de BlasTech Industries), et avait troqué ses deux pistolets blaster pour une carabine EE-3.

  Boba Fett était membre de la Guilde des Chasseurs de Primes, et respectait donc un code particulier. Alors qu'il traquait une proie sur Carajam dans la Bordure Extérieure, il fut sollicité par la Guilde pour éliminer un autre chasseur de primes à la solide réputation, Zingo Gabnit. Ce dernier avait toutefois enfreint le code en tuant un autre chasseur de primes ; maintenant qu'il se savait traqué, il commettait d'horribles actes. Boba Fett le retrouva sur Carajam, le vainquit et ramena son corps auprès du commanditaire de la Guilde pour toucher les 100.000 crédits.

Boba Fett

Boba Fett durant son combat contre Zingo Gabnit sur Carajam


3.2 Mission sur Corellia



"Voilà pourquoi je n'ai pas attendu. Tu ne fais que me gêner."
Boba Fett à Beilert Valance sur Corellia


  Boba Fett accepta un jour une mission que lui avait proposée Nakano Lash, une célèbre chasseuse de primes nautolan. Lui, Nakano, T'ongor, Bossk et Beilert Valance devaient escorter Khamus - l'héritier du Cri de l'Endeuillé - jusqu'au sanctuaire du Clan des Inflexibles - une organisation rivale - à Coronet sur Corellia, où ce dernier devait assassiner une cible importante. Tous les cinq se rendirent donc sur Corellia et se divisèrent en deux groupes. D'un côté, Boba, Bossk et Beilert neutraliseraient les sentinelles pendant que Nakano et T'ongor escorteraient Khamus jusqu'à l'objectif.

  Cependant les choses ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. En effet, pendant que Boba et Beilert se débarrassaient de gardes, et que le Mandalorien se moquait des capacités limitées du cyborg, ils furent contactés par T'ongor qui les informa que Nakano venait de liquider leur client, Khamus. Boba savait que s'il ne voulait pas avoir le Cri de l'Endeuillé à dos, il lui fallait éliminer la Nautolan en guise de vengeance. Il se dirigea alors vers sa cible et la mit en joue. Mais au moment où il visait Nakano depuis sa position en hauteur, Beilert le bouscula, et son tir transperça T'ongor qui s'effondra sur le coup. Furieux, Boba asséna un coup de boule au cyborg puis s'envola avec son jetpack, abandonnant Valance aux Inflexibles.

Boba Fett

Boba durant la mission sur Corellia aux côtés de Beilert Valance


  D'autres missions plus glorieuses suivirent. Avec sa réputation grandissante, Boba Fett pouvait désormais se payer le luxe de choisir ses propres quêtes, comme son père avant lui, et de refuser celles qu'il jugeait contraire à son code d'honneur. À un moment donné, Boba Fett entra au service du seigneur du crime Jabba le Hutt. Plus qu'un chasseur de primes, il était une sorte de garde du corps, dont la simple présence décourageait ceux qui pourraient attenter à la vie de Jabba.
  Pour le compte de Jabba, Boba Fett fit un jour équipe avec Deva Lompop. Tous les deux devaient éliminer un certain Jarm Brock, un Zabrak au service de Bokku - un rival de Jabba au Conseil des Hutts - qui semait la pagaille dans les affaires de leur commanditaire à Mos Entha. Capturer Jarm Brock ne s'avéra pas compliqué, mais Fett se fit trahir et assommer au dernier moment par Lompop. Celle-ci souhaitait protéger un secret dont Fett découvrirait les tenants et aboutissants des années plus tard. Le mercenaire fut reconduit inconscient auprès de Jabba par Deva Lompop.

  En l'an 0, en pleine Guerre Civile Galactique et quelques heures seulement avant la bataille de Yavin, Boba Fett se trouvait sur Tatooine : il avait entendu parler de deux droïdes que Dark Vador recherchait, mais n'était pas parvenu à mettre la main dessus. Il se trouvait ensuite aux côtés de Jabba, son employeur, quand ce dernier interpella Han Solo qui lui devait des crédits. Le contrebandier avait abandonné une cargaison du Hutt lorsque le Faucon Millenium avait été abordé par les Impériaux : Solo promit de rembourser sa dette avec un petit bonus, ce que Boba Fett n'oublia pas.

Boba Fett

Boba Fett aux côtés de Jabba face à Han Solo sur Tatooine


3.3 Au service de Dark Vador



"Je n'échouerai que si vous m'engagez pour le faire."
Boba Fett à Dark Vador sur Tatooine


  Après la bataille de Yavin et la destruction de l'Étoile de la Mort, Boba Fett se trouvait dans le palais de Jabba quand Dark Vador rendit une visite au Hutt et fit démonstration de sa puissance. Le chasseur de primes n'était pas présent lorsque les termes de leur arrangement furent discutés, mais il fut convoqué dès le lendemain par le Sith avec Krrsantan le Noir. Comme Jabba avait été contraint de collaborer avec l'Empire, et que les deux chasseurs de primes travaillaient pour le Hutt, ils avaient été désignés pour répondre aux besoin de Dark Vador.
  Le Wookie devait retrouver un certain Cylo, un scientifique travaillant pour l'Empereur, tandis que Boba devait ramener vivant à Vador le pilote de l'Alliance rebelle qui avait détruit la station de combat impériale. Les seules informations dont disposait le chasseur de primes était que le pilote avait un lien avec Obi-Wan Kenobi, et avait quitté quelques semaines plus tôt Tatooine à bord du Faucon Millenium.

  Boba commença ses recherches dans les cantinas autour de Mos Eisley. Il commença par interroger des Rodiens, qui ne savaient rien sur le pilote, simplement qu'il avait accompagné Ben Kenobi. De proche en proche, le chasseur de primes arriva jusqu'à la cantina de Chalmun où l'attention se focalisa sur lui. Après avoir salement amoché une brute qui l'avait moqué, Boba Fett n'apprit rien de plus du barman Wuher, seulement que le garçon était un fermier, un cultivateur d'humidité.
  Soudain, un jeune humain tenta de s'échapper que le chasseur de primes attrapa aisément. Après une séance de torture efficace où Boba n'avait pas retenu ses coups, l'adolescent révéla que l'humain s'appelait Luke Skywalker. Fort de cette information, Boba exécuta de sang froid le jeune homme et quitta la cantina.

Boba Fett

Boba Fett et Krrsantan lors de leur rencontre avec Dark Vador sur Tatooine


  Maintenant que Boba Fett avait tous les éléments de l'enquête, il se rendit discrètement à la hutte de Ben Kenobi et y attendit le pilote de X-Wing qui avait détruit l'Étoile de la Mort. Quand Skywalker se présenta, Boba utilisa une grenade aveuglante pour le priver de sa vue et le frappa de la crosse de son arme. Mais l'humain se releva, et bien que temporairement aveugle, il brandit son sabre laser pour affronter le chasseur de primes.
  Après quelques passes d'armes, Boba commença à prendre son adversaire au sérieux ; il le dominait toujours et utilisa tout son arsenal pour neutraliser Luke Skywalker sans le tuer. Quand le Jedi renvoya un tir vers Boba, le clone se propulsa avec son jetpack pour ceinturer Luke et le plaquer au sol. Mais soudain, le chasseur de primes fut assommé par une brique qui lui frappa l'arrière du crâne : c'était là l'œuvre de la Force, que Boba n'avait pas anticipée.

  Quand le chasseur de primes retrouva ses esprits, il était évidemment seul. Il rejoignit le destroyer stellaire de Dark Vador avec son Slave I et avoua n'avoir pas pu ramener le pilote. Néanmoins, il révéla son nom au Seigneur Noir des Sith : Skywalker. Vador ne faisant aucun commentaire, Boba Fett se retira, ignorant qu'il venait de révéler à son employeur qu'il avait un fils.

Boba Fett

Boba Fett torturant l'adolescent dans la cantina de Mos Eisley


3.4 La traque du Faucon Millenium



  Trois ans plus tard, et après la bataille de Hoth qui avait mis un terme aux victoires successives de l'Alliance sur l'Empire, Dark Vador entreprit de retrouver Luke Skywalker. Pour capturer le jeune Jedi, le Seigneur Noir comptait utiliser ses amis comme appâts, à savoir Han Solo et la princesse Leia Organa.
  Boba Fett et d'autres chasseurs de primes - tels que ses anciens compagnons Dengar et Bossk, et d'autres comme Zuckuss et IG-88  - furent ainsi convoqués sur le super destroyer stellaire Executor. L'objectif était de retrouver le Faucon Millenium, qui s'était échappé de Hoth, et de ramener son équipage vivant : les désintégrations étaient donc à éviter, un message que Vador adressa personnellement à Boba.

  Boba Fett patienta dans son Slave I pendant que la flotte impériale se dispersait. Parmi les débris qui venaient d'être expulsés dans l'espace, le chasseur de primes repéra alors le Faucon Millenium, qui avait sagement attendu collé à la paroi d'un destroyer. Fett suivit donc discrètement les Rebelles jusque Bespin. Une fois dans la Cité des Nuages, il détruisit IG-88 qui l'avait suivi jusque là. Le chasseur de primes avertit ensuite Vador de la destination du Faucon Millenium, et le directeur de la Cité des Nuages, Lando Calrissian, fut acheté pour piéger son ancien ami Han Solo.
  Il fut ensuite aisé de capturer Leia Organa, Han Solo et Chewbacca lorsque ceux-ci, pensant se rendre à un dîner avec Lando, tombèrent dans une embuscade où Boba Fett attendait avec Vador.

  Han Solo fut finalement utilisé comme cobaye pour la procédure de congélation en carbonite que devrait subir Luke Skywalker. Les Ugnaughts de la Cité des Nuages effectuèrent donc les derniers réglages sur le contrebandier, et Vador promit à Boba Fett un dédommagement si jamais Solo venait à mourir dans la procédure. En effet, le chasseur de primes comptait le ramener à Jabba, qui avait placé une prime importante sur la tête de son ancien contrebandier. Solo survécut à la procédure et les Impériaux escortèrent le bloc de carbonite sur répulseurs jusqu'au Slave I. En chemin, Boba Fett repéra le Jedi qui venait d'arriver sur Bespin et ouvrit le feu pour le forcer à reculer, donnant ainsi l'alerte. Il fit décoller son vaisseau juste avant l'arrivée de Leia et Chewbacca, qui avaient été secourus par Lando et Lobot.

Boba Fett

Boba Fett et Dark Vador attendant Han Solo et Leia Organa sur Bespin


3.5 Désir de vengeance



"Tu as abîmé ma réputation ce jour-là."
Boba Fett à Nakano Lash à propos de leur mission sur Corellia


  Alors qu'il se trouvait à bord du Slave I avec son trophée à l'arrière - Han Solo piégé dans la carbonite -, Boba Fett reçut une communication entrante. Nakano Lash avait été repérée et une prime importante avait été placée sur sa tête. Souhaitant se venger de la mission désastreuse à laquelle il avait participé sur Corellia, le chasseur de primes entreprit de retrouver la Nautolan. Il savait qu'il ne serait pas seul sur cette affaire, aussi procéda-t-il méthodiquement. Boba Fett se rendit tout d'abord sur Eriadu et retrouva Jhorstek, un Abednedo qui avait travaillé avec Nakano par le passé : il le malmena jusqu'à obtenir de lui le nom d'une planète, Galmerah. Le chasseur de primes leva donc le camp et surveilla les environs.
  Beilert Valance arriva bientôt sur Eriadu et Boba Fett guetta L'Aile Brisée repartir pour Galmerah, suivi par le vaisseau d'un autre chasseur de primes embusqué, Ooris Bynar. Le Mandalorien patienta à bord du Slave I, attendant son tour : ses concurrents allaient s'entretuer et il ne lui resterait plus qu'à éliminer le dernier sur le chemin de Nakano.

  C'est exactement ce qui se produisit. Quand Boba Fett arriva sur Galmerah, il découvrit un Bossk qui reprenait tout juste ses esprits. Le Trandoshan, qui espérait une alliance pour éliminer Beilert, révéla que le cyborg était parti sur Ruusan. Satisfait, Boba frappa violemment Bossk au visage et repartit vers son objectif. Il découvrit ainsi le vaisseau de la Nautolan caché dans des débris qui orbitaient autour de la planète, vestige d'une ancienne bataille datant de la Guerre des Clones.
  Boba se fit remarquer en tuant T'onga dès son arrivée à l'intérieur, puis affronta à la fois Beilert et Nakano Lash. Même s'il encaissa plusieurs coups, il eut le dessus tout d'abord sur Valance - notamment grâce au perturbateur bioénergétique qu'il avait ajouté à son lance-câble - puis sur la Nautolan. Mais soudain, le vaisseau de Nakano Lash essuya le fou nourri d'une navette appartenant aux Inflexibles. Boba Fett, voyant que ses adversaires étaient à terre, et que la Nautolan était blessée et coincée sous des débris, décida que sa mission était accomplie et s'en alla avant d'être pris dans un chaos explosif dont il n'aurait pas le contrôle. Il mit ensuite le cap sur Tatooine.

Boba Fett

Boba Fett malmenant Beilert Valance durant sa traque de Nakano Lash


3.6 Le retour de l'Aube Écarlate



  Seulement, à cause du temps perdu par ce détour imprévu, le conditionnement en carbonite autour de Han Solo s'était dégradé, ce qui obligea Boba Fett à faire une escale sur Nar Shadda pour y remédier. Pour cela, le chasseur de primes sollicita son ami Doc Ragon, mais, étant à court de crédits, il dut accepter une mission pour le Besalisk : éliminer la championne de l'arène Garkata, Wyrmen Lictor, qui combattait pour les Hutts de Nar Kanji. À cause d'elle, Doc Ragon avait perdu beaucoup d'argent.

Boba Fett  Afin de rester plus ou moins discret, Boba Fett fit teindre temporairement son armure en noir et pénétra dans l'arène sous le nom de "Jango". Il vainquit les gladiateurs les uns après les autres, jusqu'à éliminer Wyrmen Lictor après un combat acharné. Seulement, à son retour au cabinet de Ragon, il ne découvrit que le corps sans vie du Besalisk ; et évidemment, le bloc de carbonite contenant Han Solo avait disparu. Et comme une mauvaise nouvelle ne venait jamais seule, Bib Fortuna lui fit savoir que Jabba s'impatientait.

  Le chasseur de primes ne savait pas par où commencer à chercher l'identité des voleurs. Après avoir éliminé un Humain trop téméraire dans une cantina, il retourna au Slave 1 où il échappa de justesse à une explosion : Zuckuss et 4-LOM lui avaient tendu un piège. N'ayant pas trouvé Han Solo à bord du Slave I, les deux mercenaires étaient désormais prêts à tout pour découvrir où il était caché. Agacé qu'ils aient abimé son vaisseau qu'il avait hérité de son père, Boba utilisa les armes lourdes du Slave I pour faire diversion, visa directement Zuckuss avant de se débarrasser du Gran et de décapiter le droïde.
  Boba Fett fouilla ensuite dans la tête de 4-LOM et découvrit ainsi que Jabba avait émis une prime colossale sur sa tête. Pourquoi, cela n'était pas encore clair : Boba décida donc de se rendre sur Tatooine pour clarifier la situation. Là, il se débarrassa de deux gardes gamorréens devant l'entrée du palais et menaça Bib Fortuna, seulement pour apprendre que Jabba n'était pas là. Le chasseur de primes convainquit finalement le majordome twi'lek de lui montrer l'invitation que Jabba avait reçue. Il s'agissait d'une offre de l'Aube Écarlate pour la vente aux enchères de Han Solo sur Jekara. Maintenant que Boba Fett disposait d'un nom et donc d'une cible, il renouvela sa promesse à Bib Fortuna de lui ramener Han Solo.

Boba Fett

Boba Fett piratant les données contenues dans le crâne de 4-LOM


  Boba Fett se rendit donc sur Jekara sans attirer l'attention des multiples participants venant des quatre coins de la galaxie. Toutes les factions étaient représentées, depuis l'Empire jusqu'au Cartel des Hutts en passant par les Pykes et d'autres syndicats moins importants. À l'approche du Vermillion où devait se tenir la vente, le mercenaire fut soudainement attaqué par Bossk qui s'était déguisé. Immobilisé, Fett se libéra néanmoins à l'aide de son lance-missile et de son lance-flammes : la déflagration faucha le Trandoshan qui perdit ses deux membres inférieurs. Fett abandonna Bossk et l'attacha à un rocher depuis lequel il pourrait profiter du vent glacial de Jekara.

  Le mercenaire s'introduisit ensuite dans le Vermillion, son identité dissimulée par un épais manteau à capuche. Fett remarqua Aphra adossée au bar et alla lui demander de créer une diversion pour lui. L'archéologue reconnut immédiatement la voix d'un soldat clone, mais Fett menaça de la dénoncer à l'Aube Écarlate si elle ne lui rendait pas ce service. Le mercenaire s'éloigna donc de la salle principale, où Qi'ra donnait depuis un balcon son discours inaugural à la vente, puis revêtit son armure, prêt à faire irruption alors que Jabba et Bokku enchérissaient l'un après l'autre. Mais soudain, Boba Fett tomba nez à nez avec Chewbacca, Leia Organa et Lando Calrissian : au même moment, Dark Vador et son escorte de Death Troopers s'invitèrent à la vente.
  Boba Fett se trouvait toujours en dehors du champ de vision de Dark Vador, et il tenait à ce que cela reste ainsi, à l'instar des Rebelles. Leia ordonna toutefois au Wookiee de neutraliser Fett et un bref duel à mains nues s'engagea, auquel Fett mit un terme avec son lance-flammes. Il s'éclipsa ensuite pour adopter une position de sniper : mais il renonça à ouvrir le feu sur Vador que Qi'ra affrontait pour protéger le prix de la vente aux enchères, se rappelant qu'il pouvait renvoyer les tirs.

Boba Fett

Boba Fett face à Chewbacca à bord du Vermillion


  Boba Fett quitta donc le Vermillion, se plaça en position de sniper et attendit, dans le froid, que sa proie lui tombe dans les mains. Et bientôt en effet des Impériaux conduisirent le bloc de carbonite jusqu'à une navette qui devait regagner l'Executor. Seulement Fett fut surpris par Dengar qui le tenait en joue ; il s'extirpa vivement grâce à son jetpack et tira un missile qui propulsa le Corellien sur un bloc de glace au milieu d'un lac gelé, où nageait un zugorak. Mais Fett n'était pas tiré d'affaire pour autant, puisque Valance pointait son bras armé sur lui. Le chasseur de primes convainquit finalement le cyborg de faire équipe pour tirer Han Solo des griffes de l'Empire : ils n'auraient pas d'autres occasions. Valance accepta et tous les deux rejoignirent le Slave I, abandonnant derrière eux Dengar. Fett s'élança à la poursuite de la navette impériale et éloigna le Faucon Millenium, également dans la course, à l'aide d'une décharge sonique. Seulement, les Rebelles n'étaient pas les seuls à convoiter Han Solo : Bokku avait rassemblé toute une partie de sa flotte pour intercepter le précieux trophée.

  Alors que la bataille débutait entre les Hutts et les Impériaux, Boba Fett utilisa les codes d'identification impériaux toujours valides du Slave I et put se poser dans le hangar de l'Executor. Valance, qui connaissait bien la structure d'un Destroyer, les conduisit sans encombre jusqu'aux cellules où Han Solo devait avoir été conduit. Un droïde de sécurité KX tenta de les arrêter mais le cyborg lui fit exploser le crâne. Puis, sans scrupule, ayant parfaitement évalué la situation, Fett lança un détonateur thermique à Beilert Valance qui lui arracha une bonne partie de sa poitrine métallique. Le chasseur de primes se rua ensuite seul dans les cellules pour y découvrir Leia, Lando et Chewbacca au milieu de cadavres de stormtroopers, et s'apprêtant à récupérer Han Solo.
  Soudain, un missile tiré par un vaisseau hutt arracha une partie de la paroi et le bloc de carbonite contenant Solo fut aspiré en dehors de l'Executor. Ni une ni deux, Boba Fett plongea dans le vide, activa son jetpack et récupéra son trophée à l'aide de son grappin avant qu'il ne plonge dans les eaux glacées de Jekara. Le chasseur de primes mit ensuite le cap sur Tatooine, se posa suffisamment loin du palais de Jabba pour ne pas attirer l'attention, et dut faire face à un ultime défi : IG-88 avait été réparé et était venu le tuer. Boba Fett se débarrassa aisément du droïde assassin grâce à un système cryogénique qu'il avait mis en place dans la soute du Slave I, puis amena enfin le bloc de carbonite à Jabba le Hutt.

Boba Fett

Boba Fett livrant Han Solo à Jabba le Hutt


3.7 La bataille de Carkoon



  Boba Fett livra ensuite Han Solo à Jabba, qui exposa le bloc de carbonite comme un trophée dans son palais. Le chasseur de primes se trouvait toujours aux côtés du Hutt, environ un an plus tard, quand Leia Organa infiltra le palais pour sauver le contrebandier, peu après la capture du Wookie. La princesse d'Alderaan fut néanmoins démasquée, capturée après avoir décongelé Han Solo, et forcée de porter une tenue humiliante auprès de Jabba. Boba, qui veillait au grain, profitait néanmoins de la musique et de l'allégresse générale, tout en savourant l'effet qu'il faisait aux différentes femmes présentes dans le palais.
  Le chasseur de primes ne se trouvait pas là quand Luke Skywalker se présenta devant Jabba en exigeant la libération de Han Solo et Leia Organa, demande qui déboucha sur la mort du rancor du Hutt et la capture du Jedi. Néanmoins, Boba fut présent lorsque les prisonniers furent conduits à la faille de Carkoon pour être jetés au sarlacc.

  La situation dégénéra cependant en bataille rangée quand Luke Skywalker récupéra son sabre laser grâce à R2-D2 et que ses compagnons furent libérés avec l'aide de Lando Calrissian. Boba Fett bondit sur l'esquif où se trouvait le Jedi, et avant qu'il puisse ouvrir le feu, se fit trancher son blaster en deux. Le chasseur de primes tenta ensuite d'immobiliser Skywalker avec son lance-câble, mais perdit l'équilibre à cause d'une explosion.
  Quand le Jedi bondit sur l'esquif voisin, Boba pointa son lance-roquette dans sa direction, mais son jetpack fut malencontreusement percuté par Han Solo qui n'avait pas complètement retrouvé la vue. Le légendaire chasseur de primes fut violemment propulsé, et sans aucun contrôle, contre le Khetanna et tomba dans la gueule du sarlacc.

Boba Fett

Boba Fett dans le palais de Jabba sur Tatooine


4. Survivant



"- Vivre avec les Tuskens t'a ramolli apparemment.
- Non. Ca m'a rendu plus fort.
"
Boba Fett répondant à Fennec Shand peu après lui avoir sauvé la vie

4.1 Résurrection



  Peu de temps après avoir chuté dans le sarlacc, Boba Fett reprit ses esprits, alors que l'acide du système digestif de la bête brûlait sa peau aux endroits non protégés par son armure. Utilisant l'oxygène se trouvant dans le casque d'un stormtrooper déjà mort, il se ressaisit et brûla le sarlacc de l'intérieur avant de s'en extraire péniblement. Ses blessures étaient nombreuses et profondes, et sous le soleil accablant de Tatooine, il perdit finalement connaissance.
  À la nuit tombée, à moitié conscient, il fut dépouillé de son armure par des Jawas, avant d'être capturé le lendemain par des Tuskens qui le conduisirent sans ménagement à leur campement, après une longue route où il se retrouva attaché en queue de procession à un bantha. Ne cherchant plus à lutter, il se laissa traîner jusqu'à retrouver ses esprits, prisonnier des Hommes des Sables et attaché. Personne ne lui donna à boire, et, pire que cela, des enfants tuskens le malmenèrent sans qu'il puisse se défendre sous le regard du chef de clan et de son bras droit.

  Une fois les soleils jumeaux de Tatooine couchés, Boba Fett tenta de rompre ses liens mais attira l'attention d'un massiff qui montait la garde. Prenant le risque, le chasseur de primes se libéra puis parvint à assommer le massiff. Cependant, un Rodien prisonnier non loin, pas du tout coopératif, hurla pour alerte les Tuskens.

Boba Fett

Boba Fett s'extrayant du sarlacc sur Tatooine


  Boba Fett désarma un enfant avant de s'enfuir en courant, pourchassé par un massiff et plusieurs Hommes des Sables. Après avoir repoussé le prédateur, il affronta en duel le bras droit du chef de clan, qui portait un foulard rouge distinctif. Mais, affaibli et dans l'obscurité, Fett fut rapidement dominé et encaissa plusieurs coups de gaderffii, au visage et dans les côtes. Il se releva, jusqu'à ce qu'un coup fatal lui fasse perdre une nouvelle fois connaissance.
  Quand Boba Fett revint à lui, un nouveau jour s'était levé, attaché non loin du Rodien. Cette fois-ci, l'enfant tusken, accompagné d'un massiff, les força à le suivre. Après une longue traversée du désert, il leur montra, tout en restant à l'abri, des malfrats qui pillaient de paisibles cultivateurs d'eau : la mort de Jabba avait probablement stimulé de nombreuses organisations criminelles qui sévissaient sur Tatooine. Puis Boba Fett et le Rodien furent forcés de creuser dans le sable à la recherche de melons noirs, des fruits contenant de l'eau. Le chasseur de primes étancha sa soif avant de céder sa récolte.

  Soudain, en creusant à mains nues, le Rodien réveilla un imposant grand singe des sables qui se jeta immédiatement sur lui et le tua. Toujours enchaîné au cadavre du Rodien, Boba Fett attira malgré lui l'attention de la bête. L'enfant tusken, dans un geste courageux, tenta de protéger son prisonnier et planta son gaderffii dans une des pattes du monstre avant de se faire violemment expulser. Quand le monstre reporta finalement son attention sur l'enfant, Boba Fett lui grimpa sur le dos sans hésiter et parvint à l'étrangler avec sa chaîne. L'ancien chasseur de primes, l'enfant et le massiff retournèrent ensuite victorieux au village, avec la tête du monstre comme trophée. Le chef du clan, impressionné, offrit un melon noir à Boba Fett, qui avait enfin gagné son respect.

Boba Fett

Le chef de clan tusken offrant à boire à Boba Fett après avoir vaincu le monstre


4.2 Parmi les Tuskens



  Boba faisait désormais réellement partie du clan, et s'entraînait avec la Tusken vêtue de noir au maniement du Gaderffii. Il progressait vite, acceptait les conseils et les critiques : sa posture s'améliora, sa tenue et ses réflexes également. Bientôt, les membres du clan se réunirent autour de Fett et de son mentor pour assister aux séances d'entraînement.
  Mais un jour, un train blindé sur répulseurs traversa à pleine vitesse les dunes non loin du campement ; avant que les Hommes des Sables puissent se mettre à l'abri, des individus à l'intérieur du véhicule ouvrirent le feu, ôtant la vie à plusieurs Tuskens et banthas. Impuissant, Boba Fett se cacha et aida à rassembler les morts à la tombée de la nuit. Déterminé à agir, l'ancien chasseur de primes reçut l'autorisation du chef de clan, en utilisant le langage des signes, de s'occuper du train : il partit donc seul avec un Gaderffii d'entraînement et un fusil. Dans l'obscurité, il atteignit la station Tosche non loin d'Anchorhead où des pillards niktos s'en prenaient à des fermiers locaux.

  Sans prévenir, Boba neutralisa les Niktos, sauvant par la même occasion Laze Loneozner et sa petite amie Camie. Puis, il récupéra les speeders des malfrats, qu'il ramena au campement tusken. Là, l'ancien chasseur de primes proposa aux Hommes des Sables de les former au pilotage pour qu'ils puissent tous ensemble neutraliser le train blindé. Le chef de clan accepta. L'entraînement fut fastidieux, parfois laborieux, mais les Tuskens étaient fiers et persévérants : bientôt, ils parvinrent à piloter à pleine allure les speeders et à bondir de l'un à l'autre.

Boba Fett

Boba Fett et les Tuskens observant le premier essai de pilotage de speeder


  Ainsi, quand le train fut de nouveau repéré, Boba Fett et les Hommes des Sables, sur cinq speeders, s'élancèrent aussitôt, couverts par des tireurs positionnés sur différentes dunes sur le trajet du train. Quand les Pykes ouvrirent le feu sur les Tuskens, la riposte ne se fit pas attendre. Plusieurs tireurs du Syndicat furent éliminés, permettant ainsi aux speeders de se rapprocher du convoi blindé : à l'aide de grappins, Boba et les Tuskens montèrent sur le toit.

  D'autres pertes furent à déplorer, et bientôt, ils n'étaient plus que quatre en comptant Boba à progresser sur le toit en direction de la locomotive. Plusieurs Pykes surgirent soudain d'une trappe, retardant encore l'avancée des Tuskens ; un autre Homme des Sables perdit la vie. Boba et ses deux compagnons poursuivirent leur progression mais furent de nouveau bloqués par un feu nourri des Pykes. Heureusement, la mentor de Boba arriva bientôt en speeder, bondit dans le train par une fenêtre ouverte et élimina les Pykes qui se dressaient sur le chemin de Boba et ses compagnons. Par ailleurs, dans la locomotive, le droïde pilote boostait de manière intermittente le propulseur, générant des accélérations dangereuses qui faisaient perdre l'équilibre aux Pykes et aux Tuskens. Fett atteignit finalement le compartiment de pilotage, que le droïde évacua sans ménagement en bondissant par une fenêtre. L'ancien chasseur rassembla ses forces et parvint  à couper le moteur et ainsi à stopper le train.

Boba Fett

Boba Fett neutralisant le pilote droïde du train des Pykes


  Les Tuskens postés sur les dunes au loin investirent les vestiges du train blindé, désormais couché sur le sable. Les prisonniers pykes furent rassemblés et Boba Fett s'adressa à eux au nom des Tuskens. Il annonça aux trafiquants d'épice qu'ils devraient désormais payer pour traverser en toute sécurité la Mer de Dunes. Le leader des Pykes accepta ces conditions et fut presque surpris que lui et ses compagnons soient épargnés : ils auraient toutefois à marcher sans s'arrêter pour atteindre à la tombée de la nuit Anchorhead.

  De retour au campement, autour d'un feu et lors d'une réunion solennelle, le chef de clan tusken offrit à Boba Fett un présent bien singulier : un petit lézard, qui, aussitôt libéré, bondit et s'engouffra dans une de ses narines. L'ancien chasseur de primes fut soudain pris d'hallucinations et s'en alla marcher seul dans le désert, dans l'obscurité, jusqu'à un arbre isolé aux branches nues qui semblaient s'animer à son arrivée.
  Quand il revint le lendemain au camp, l'esprit clair, il disposait d'une des branches noueuses et épaisses de l'arbre : le chef de clan rappela aussitôt le petit lézard, et Boba Fett fut conduit dans une tente pour y être habillé des vêtements traditionnels tuskens, constitués de plusieurs épaisseurs. Il participa ensuite à l'élaboration de son propre Gaderffii qu'il présenta à sa mentor, satisfaite. À la tombée de la nuit, tous les deux initièrent une danse rituelle autour d'un feu, puis furent rapidement rejoints par tous les autres membres du clan.

Boba Fett

Boba Fett forgeant son propre bâton Gaderffii


  Après ce moment chargé en émotions, Boba Fett se rendit à dos de bantha à Mos Eisley, où des Jawas lui indiquèrent où trouver le leader des Pykes. A l'intérieur d'une petite maison qui ne payait pas de mine, face à son interlocuteur, Boba réclama le tribut en échange de la protection des Tuskens dans la Mer de Dunes. Mais le Pyke rétorqua que ses supérieurs sur Oba Diah n'étaient pas enclins à payer une autre organisation, puisque les Faucheux de Kintan avaient déjà reçu des crédits pour protéger les convois des Pykes. Comprenant le problème, Boba Fett promit de régler le compte des pilleurs niktos qu'il avait déjà croisés par le passé.

  Seulement, sur le chemin du retour, Boba Fett découvrit que le camp des Tuskens avait été attaqué par les Faucheux de Kintan : il n'y avait aucun survivant. A la tombée de la nuit, l'ancien chasseur de primes rassembla les cadavres et les incinéra, tournant ainsi la page des années passées aux côtés des Hommes des Sables.

Boba Fett

Boba Fett à dos de bantha


4.3 La quête de l'armure



"Vous êtes Mandalorien ?
- Je ne suis qu'un modeste humain qui essaie de faire son chemin dans l'univers. Comme mon pauvre père avant moi.

Boba Fett à Din Djarin sur Tython

  En +9, alors qu'il arpentait les étendues de la Mer de Dunes sur son bantha, des fusées éclairantes attirèrent l'attention de Boba Fett. Se rendant à la source des tirs, il tomba sur le corps d'une femme, laissée pour morte : il s'agissait de la Maître Assassin Fennec Shand. Fett la porta jusqu'au repaire des Modifiés et paya généreusement un chirurgien pour lui fournir des prothèses cybernétiques au niveau du bas ventre. Quand elle reprit ses esprits, Shand promit à Fett de l'aider à retrouver son vaisseau, le Slave I, afin d'effacer sa dette.
  Tous les deux infiltrèrent donc le palais de Jabba, désormais dirigé par Bib Fortuna. Évitant les rondes des Klatooniens, Weequays, Gamorréens et Niktos, les deux compagnons de circonstances s'introduisirent dans les cuisines, puis, après avoir neutralisé quelques droïdes, se dirigèrent vers le hangar où trônait le Slave I. Là, pendant que Shand couvrait ses arrières contre les vagues de mercenaires qui arrivaient, Fett fit démarrer son vaisseau et tous les deux purent bientôt quitter le palais.

  Fett appréciait la compagnie de Shand et donc ne dit rien quand elle déclara vouloir l'accompagner le temps qu'il règle ses dettes. Ainsi, aux commandes du Slave I, l'ancien chasseur de primes retrouva les Faucheux de Kintan et les pulvérisa à l'arme lourde sans sommation. Il mit ensuite le cap sur la fosse de Carkoon où l'épave du Khetanna se trouvait encore. Fett comptait retrouver son armure dans les entrailles du sarlacc, et il s'avéra, en s'approchant d'un peu trop près avec le vaisseau, que le monstre était toujours en vie.

Boba Fett

Boba Fett malmenant un droïde de service LEP dans le palais de Jabba


  Le sarlacc agrippa le Slave I avec ses tentacules et Fett se retrouva désemparé. Heureusement, Shand, vive d'esprit, largua une bombe sonique que le sarlacc avala avant d'exploser. Le monstre mort, Boba Fett put explorer ses entrailles, en vain : l'armure en beskar ne s'y trouvait pas. L'ancien chasseur de primes ressortit seulement avec la peau brûlée par endroits. La Maître Assassin suggéra alors à son associé d'interrompre les recherches et de plutôt chercher une cuve à bacta pour se soigner.
  À la tombée de la nuit, Fett proposa finalement à Shand de se joindre à lui pour reprendre le contrôle de l'empire criminel de Jabba. Le temps de risquer sa vie pour des abrutis était révolu. Mais la Maître Assassin souhaitait garder son indépendance, habituée à travailler seule, et n'envisageait donc pas encore une association à long terme. Boba lui promit en échange sa loyauté, chose dont peu d'individus pouvaient se vanter.

  Les différentes pistes que suivait Fett le conduisirent à garder un œil sur Cobb Vanth : c'était cet homme qui avait récupéré son armure endommagée aux mains des Jawas, et qu'il portait désormais fièrement pour rétablir un semblant d'ordre sur Tatooine en s'opposant à des gangs, tel que celui de la Clé Rouge.

Boba Fett

Boba Fett et Fennec Shand à bord du Slave I après avoir échappé au sarlacc


  Quelques semaines ou mois plus tard, l'ancien chasseur de primes observa Cobb Vanth, aidé de Tuskens et de Din Djarin Din Djarin, éliminer de manière très audacieuse un dragon Krayt qui menaçait la ville de Mos Pelgo. Une fois le monstre terrassé, Djarin quitta cependant Tatooine avec l'armure de Boba Fett. Ce dernier se mit donc en quête de retrouver l'armure de son père et partit avec Fennec à bord du Slave I.
  Il fallut un certain temps à Boba et Fennec pour retrouver la trace de Din Djarin, mais ils repérèrent finalement le Razor Crest sur Tython. L'ancien chasseur de primes ne souhaitait pas se battre pour récupérer son armure, il voulait négocier avec Djarin, mais il devait avoir un moyen de pression : ainsi, Fennec se positionna pour avoir Grogu dans son viseur, le protégé du Mandalorien.

  Ainsi, quand Boba Fett se retrouva face à Din Djarin, il lui exposa sa demande. Il n'avait aucun intérêt dans l'Enfant, il souhaitait simplement récupérer l'armure de son père Jango Fett, que le Mandalorien avait lui-même obtenue des mains de Cobb Vanth. La tension monta d'un cran quand Din Djarin réalisa que Fennec Shand avait Grogu en ligne de mire, mais Boba Fett désamorça la situation, souhaitant à tout prix éviter un bain de sang. Il invita Fennec à poser son fusil, et lui-même posa son arme : Din Djarin fit de même et désarma ses oiseaux-sifflant. Maintenant que les esprits étaient apaisés, Boba Fett proposa un marché : lui et Fennec assureraient la sécurité du Mandalorien et de son protégé en échange de l'armure de Jango.
  Mais avant que Din Djarin puisse accepter ou argumenter contre cette proposition, une barge impériale fendit l'air et se posa non loin du Razor Crest. Immédiatement, des dizaines de stormtroopers envahirent les lieux. Le Mandalorien remonta vers le sommet de la montagne pour protéger Grogu pendant que Boba et Fennec se mettaient en position de tir.

Boba Fett

Boba Fett et Fennec Shand, en position de tir sur Tython


  Quand la bataille commença, Boba et Fennec éliminèrent plusieurs stormtroopers à distance, profitant de la végétation et des rochers pour se dissimuler. Boba Fett s'avança discrètement, armé de son gaderffii et l'abattit violemment sur les Impériaux à portée. Il progressa ainsi méthodiquement, pendant que Fennec attirait le feu du plus grand nombre des stormtroopers, jusqu'à la barge où le commandant hurlait à ses hommes de progresser vers le sommet de la montagne. Boba tua le commandant et repéra son armure dans la soute du Razor Crest. Il l'enfila aussitôt, retrouvant les sensations qu'il n'avait plus senties depuis plus de cinq ans.

  Boba Fett s'envola avec son jetpack et rejoignit aussitôt Fennec Shand et Din Djarin qui s'étaient retrouvés encerclés par les stormtroopers. Il envoya un premier détonateur thermique pour faire reculer les Impériaux, puis fit mouche à chaque tir de son pistolet blaster, progressant malgré le feu nourri des stormtroopers. Il était toujours aussi agile et mortellement précis. Les Impériaux battirent finalement en retraite et regagnèrent les deux barges. D'un calme froid, Boba Fett arma son lance-missile, utilisa le viseur de son casque puit fit feu. Le missile détruisit la première barge qui emporta avec elle la seconde en chutant.
  Soudain, un tir du vaisseau du Moff Gideon fendit le ciel et détruisit le Razor Crest. Sur les conseils de Fennec, Boba décolla pour retourner au Slave I avant que les Impériaux ne le repèrent. Quand il revint aux commandes de son patrouilleur de classe Firespray, il poursuivit les quatre Dark Troopers qui s'étaient emparés de Grogu, mais dut faire demi-tour quand les droïdes pénétrèrent dans le hangar du croiseur de classe Arquitens : il risquait de blesser l'Enfant.

  Boba retourna finalement auprès de Fennec et Din Djarin, qui était complètement désemparé : son vaisseau détruit et son protégé capturé, il semblait ne plus avoir de but à poursuivre. L'ancien chasseur de primes assura cependant au Mandalorien qu'il tiendrait sa promesse : il l'aiderait à retrouver Grogu et ne l'abandonnerait pas tant qu'il ne serait pas en sécurité. Enfin, Boba fournit à Din Djarin la preuve que l'armure lui appartenait, et qu'elle avait appartenu avant cela à son père, Jango Fett, un orphelin qui avait été recueilli par les Mandaloriens et qui avait combattu pendant la guerre civile. Tous les trois rejoignirent ensuite Nevarro avec le Slave I où Din Djarin allait solliciter l'aide de ses compagnons pour traquer le croiseur de Gideon.

Boba Fett

Boba Fett prêt à donner la mort


4.4 Au secours de Grogu



  Pendant que Din Djarin s'entretenait avec Cara Dune, une Marshal de la Nouvelle République, Boba Fett entretint son armure pour lui rendre son éclat des premiers jours. Dune avait révélé à Djarin où trouver Migs Mayfeld, un ancien tireur d'élite impérial au fait des protocoles qui serait capable de retrouver le croiseur de Gideon. Le détenu se trouvait en prison depuis que le Mandalorien l'avait neutralisé après une mission d'exfiltration. Le Slave I mit donc le cap sur Karthon, un monde carcéral de la Nouvelle République où Cara Dune alla chercher l'intéressé. Ce dernier n'était pas rassuré en découvrant la silhouette de Boba mais collabora tout de même : après tout, il n'avait pas le choix.

  À bord du Slave I, Mayfeld expliqua que pour localiser Gideon, il lui fallait accéder à un terminal impérial : il pouvait en trouver un sur Morak où l'Empire entretenait un complexe minier secret et une raffinerie de rhydonium. Sur les plans holographiques dont il disposait, Boba observa plusieurs canons anti-aériens qu'il faudrait neutraliser.
  Sur place, le début de l'opération se déroula presque sans accroc : Djarin et Mayfeld infiltrèrent un Juggernaut et repoussèrent des assauts de pirates ozrelansos jusqu'à atteindre la raffinerie. Dune et Shand étaient positionnées en hauteur, avec un angle de tir dégagé pour couvrir la retraite des deux infiltrés. Quant à Boba, il attendait à bord de son vaisseau le signal, qui tarda à venir.
  Mais soudain, les deux femmes ouvrirent le feu sur des stormtroopers et shoretroopers qui pourchassaient Djarin et Mayfeld jusqu'au toit de la raffinerie. Le temps que Boba Fett arrive avec le Slave I, l'artillerie lourde avait été anéantie par les deux snipeuses. Le chasseur de primes récupéra ses deux passagers, puis prit de la hauteur alors que deux chasseurs TIE arrivaient. Il les détruisit avec une seule charge sonique. Mayfeld fut laissé en liberté sur Morak, puis le groupe se mit en route vers sa prochaine destination : le croiseur de Gideon.

Boba Fett

Boba Fett et Din Djarin sur Morak avant le début de la mission


4.5 Un nouveau départ



  Boba Fett, Din Djarin, Fennec Shand et Cara Dune savaient désormais où trouver le croiseur de Gideon : il ne restait plus qu'à déterminer comment l'infiltrer. Pilotant le Slave I, le chasseur de primes intercepta la navette de classe Lambda du Docteur Pershing et l'immobilisa d'un tir ionique. Djarin et Dune abordèrent la navette, qui allait leur servir de cheval de Troie, et capturèrent le scientifique impérial, qui confirma que Grogu était toujours en vie.
  Le groupe mit ensuite le cap sur une planète industrielle pour solliciter l'aide de Bo-Katan Kryze et Koska Reeves, deux Nite Owls avec qui Djarin avait précédemment collaboré sur Trask. L'accueil que reçut Boba Fett ne fut pas très chaleureux : les deux femmes reconnurent en effet son armure et savaient qu'il n'était pas un vrai Mandalorien, ce que le concerné n'avait jamais prétendu par ailleurs.

  Din Djarin expliqua que Grogu avait été capturé, mais qu'il savait où trouver Gideon, que Bo-Katan traquait. Elle demanda alors à garder à la fois le croiseur une fois celui-ci capturé, mais aussi le Sabre Noir, puisqu'elle aurait besoin des deux pour reconquérir Mandalore. La mention de cette planète vitrifiée par l'Empire amusa Boba Fett, ce que les Nite Owls prirent mal. Bo-Katan évoqua alors le "donneur" de Boba plutôt que son père pour le provoquer, et fit la remarque qu'elle avait beaucoup trop entendu sa voix durant la Guerre des Clones. Piqué au vif, le chasseur de primes menaça la Mandalorienne, et Koska Reeves prit aussitôt sa défense. Tous les deux s'affrontèrent brièvement, et Boba n'eut pas à rougir de sa performance, puisque Reeves était une féroce guerrière. Mais Bo-Katan les interrompit, conseillant de garder leurs forces contre l'Empire.

Boba Fett

Boba Fett face à Bo-Katan Kryze et Koska Reeves


  Une fois l'accord conclu, les membres du groupe, désormais augmenté de deux Mandaloriennes, retournèrent à bord de la navette impériale pour mettre au point leur plan. Avec les informations du Docteur Pershing, Bo-Katan échafauda les grandes lignes de l'opération de sauvetage. Le rôle de Boba Fett était crucial : à bord du Slave I, il devrait poursuivre la navette Lambda qui demanderait alors à se poser d'urgence sur le croiseur.
  Cette partie là du plan se déroula comme prévu. À la sortie de l'hyperespace, Boba Fett ouvrit le feu sur la navette impériale, ses tirs précis frôlant la carlingue - pour paraître convainquant - sans toutefois la toucher. Deux chasseurs TIE jaillirent du croiseur et prirent le Slave I en chasse ; la navette put toutefois forcer le passage à l'intérieur du hangar de lancement du croiseur de classe Arquitens, et Boba dévia immédiatement de sa trajectoire. Avec le canon orientable de son patrouilleur, il détruisit les deux TIE puis fit le saut en hyperespace.

  Après le succès de la mission de sauvetage - où Gideon avait été capturé et l'Enfant libéré - Fennec Shand retrouva Boba Fett sur Tatooine. Le chasseur de primes avait une revanche à prendre sur ceux qui l'avaient laissé pour mort. Sa collègue entra dans l'ancien palais de Jabba et tua les mercenaires qui se trouvaient autour du trône. Boba Fett s'avança alors et écouta les excuses de Bib Fortuna, puis l'élimina sans le laisser finir sa phrase. Il enleva alors son cadavre du trône et s'y assit, prêt à bâtir son nouvel empire criminel.

Boba Fett

Boba Fett sur l'ancien trône de Jabba sur Tatooine


5. Le Daimyo de Tatooine



"Jabba régnait par la peur. J'ai l'intention de régner avec respect."
Boba Fett à Fennec Shand, peu après sa prise du trône de Jabba sur Tatooine

5.1 Des assassins et des Hutts



  Maintenant que Boba Fett s'était installé dans le palais de Jabba et s'était assis sur le trône, il pouvait compter sur Fennec Shand pour le seconder et assurer l'intendance pendant qu'il se reposait dans un bain de bacta. Par ailleurs, il devait s'assurer de l'allégeance de toutes les factions qui servaient jadis le Hutt. Ainsi, dans la même matinée, le droïde 8D8, qui n'avait jamais quitté le palais, annonça à Boba et Fennec la venue d'un Aqualish, puis de Dokk Strassi, le chef des Trandoshans de Mos Espa, pour qui Boba avait travaillé par le passé, et qui apportait en hommage une fourrure de Wookiee ; et enfin le majordome du maire de Mos Espa. Ce dernier, en plus de venir à la place du maire qui était pourtant attendu, était venu les mains vides. C'était une provocation évidente, mais le Daimyo, le nouveau seigneur de Tatooine, ne voulait pas se mettre à dos le maire de Mos Espa dès son arrivée. Il ordonna donc à Fennec Shand de ne pas tuer le Twi'lek et le laissa partir.

  Pour finir, ce fut au tour de deux Gamorréens d'être présentés à Fett, deux anciens gardes du corps de Jabba et de Bib Fortuna qui avaient refusé de se rendre. Encore une fois, le Daimyo n'écouta pas les conseils de Fennec Shand et 8D8, refusant d'exécuter les Gamorréens et de faire d'eux des exemples ; au contraire, il les prit à son service et exigea leur loyauté en échange de leur vie sauve.

Boba Fett

Boba Fett, Fennec Shand et les deux Gamorréens dans la cantina de Garsa Fwip sur l'ancien trône de Jabba sur Tatooine


  Pas mécontent de se démarquer de Jabba, le seigneur Fett choisit d'aller à pieds dans Mos Espa, sans se faire transporter par les Gamorréens, ce que Fennec jugea être un nouvel affront aux coutumes de la ville. Escortés par leurs deux gardes du corps, Boba et son associée entrèrent ensuite au Sanctuaire, une cantina animée et prospère où Max Rebo et sa troupe donnaient un concert. Boba laissa son casque à deux serviteurs twi'leks pour qu'il soit nettoyé, puis s'entretint brièvement avec la ravissante Garsa Fwip, la propriétaire, qu'il assura de sa protection avant de s'en aller, son casque propre rempli de crédits en guise de bienvenue.

  Une fois à l'extérieur, Fennec Shand fit part une nouvelle fois de son désaccord quant aux méthodes de Boba : il devait envisager de régner avec peur, comme Jabba, s'il voulait conserver son réseau intact. Soudain, la conversation fut interrompue lorsqu'une demi-douzaine d'individus, armés de boucliers et de bâtons électriques, vêtus de rouge et masqués, encerclèrent les deux compagnons. Instinctivement, Boba tira un premier missile, mais la déflagration fut contenue dans le rempart de boucliers, ce qui lui fit perdre l'équilibre.
  Heureusement, les deux Gamorréens bondirent bientôt sur les assaillants, rompant ainsi leur formation serrée. Boba Fett para plusieurs coups et en encaissa d'autres, pendant que Fennec et les Gamorréens se débarrassaient de plusieurs assassins du Night Wind. Après avoir massacré un adversaire, Boba se retrouva en position délicate et fut sauvé par l'un des Gamorréens. Les trois derniers assaillants prirent la fuite et le Daimyo en pulvérisa un d'un tir de missile précis. Il ordonna ensuite à ses gardes du corps de le ramener à son bain de bacta et à Fennec de capturer vivant l'un des deux derniers assassins.

Boba Fett

Boba Fett en difficulté face à des assaillants inconnus dans les rues de Mos Espa


  Quand Fennec amena le dernier assassin en vie devant Boba Fett qui avait repris place sur son trône, 8D8 confirma qu'il s'agissait bien d'un membre du Night Wind. Peu loquace, Fennec le jeta dans la fosse au rancor. Ce dernier, qui ignorait que la bête était morte depuis longtemps, craqua et révéla avoir été embauché par Mok Shaiz, le maire de Mos Espa. Aussitôt, le Daimyo, sa seconde, leur escorte de Gamorréens et le prisonnier se rendirent auprès de l'Ithorien.
  Mok Shaiz réfuta toute accusation et fit exécuter le prisonnier par ses hommes. Boba Fett avait du mal à croire le maire innocent, d'autant plus que celui-ci joua la provocation une nouvelle fois, en payant le Daimyo pour avoir débarrassé la ville de dangereux assassins, le rabaissant au statut de chasseur de primes plutôt que de seigneur du crime. Néanmoins, Mok Shaiz suggéra à Boba Fett d'aller faire un tour au Sanctuaire. Là, Garsa Fwip semblait stressée : en effet, deux personnalités importantes était en chemin.

  Deux Hutts frère et sœur, les cousins jumeaux de Jabba, venaient d'arriver dans Mos Espa, au bruit des tambours et portés par une procession d'esclaves de toutes espèces. Tous les deux réclamaient l'empire criminel de leur défunt cousin ce que Boba Fett refusa, sans perdre son sang froid. Les Jumeaux hutts avaient beau être accompagnés du terrifiant Krrsantan le Noir, le Daimyo n'était pas intimité et déclara haut et fort que si les Hutts voulaient l'empire criminel de Tatooine, ils devraient le tuer. Le cousin de Jabba, préférant éviter un bain de sang pour le moment, promit à Boba qu'ils reprendraient cette conversation plus tard, avant que la procession ne quitte finalement la ville.

Boba Fett

Boba Fett faisant face aux Jumeaux, les cousins hutts de Jabba


5.2 La menace invisible



  De retour dans sa forteresse, Boba Fett écouta le briefing de 8D8, qui expliquait comment Bib Fortuna avait scindé Mos Espa en trois sous son règne pour acheter la paix générale, une période qui avait profité notablement à Mok Shaiz. Le Daimyo n'était pas encore certain de la culpabilité de l'Ithorien dans l'envoi des assassins du Night Wind, et l'apparition des Hutts ne simplifiait pas l'analyse. Le briefing fut finalement interrompu par l'arrivée de Lortha Peel, un marchand d'eau qui sollicitait une audience. Celui-ci se plaignit de faire les frais de vols de son stock, puis insista sur le fait que Boba Fett n'était pas respecté : Mos Espa était en proie au chaos depuis la mort de Bib Fortuna. Le Daimyo promit de régler cette affaire en échange d'un tribut double de la part de Peel.
  Ainsi, à la tombée de la nuit, Fett et son escorte se rendirent dans les rues de Mos Espa et le Daimyo rencontra les voleurs mentionnés par Lortha, des Humains aux membres cybernétiques, les Modifiés. Deux des individus, Drash et Skad, lui expliquèrent qu'ils n'avaient pas d'autre choix que de voler : ils étaient sans travail, et Peel facturait très cher son eau. Boba Fett décida donc d'embaucher le gang des cyborgs, ne remboursa qu'une partie du préjudice de Lortha Peel puis lui ordonna de baisser ses prix. Fett retourna ensuite dans sa forteresse se plonger dans un bain de bacta.

  Il fut soudain réveillé d'un cauchemar par Krrsantan le Noir. Désarmé et surpris, le Daimyo se fit malmener et faillit y laisser la vie ; heureusement, Drash était intervenue, sans peur, puis le reste des Modifiés, puis les gardes gamorréens. Ce fut finalement Fennec Shand qui piégea le Wookiee dans la fosse au rancor.

Boba Fett

Boba Fett et Fennec Shand face aux Jumeaux après la capture de Krrsantan


  Le lendemain, alors que le Daimyo et sa seconde étaient en train d'apprécier un copieux repas, 8D8 les interrompit pour leur signaler que les cousins de Jabba étaient de retour. Boba avait eu raison d'écouter Shand qui lui avait conseillé d'attendre avant d'agir. Les deux Hutts avouèrent avoir envoyé Krrsantan le tuer et s'en excusèrent : ils avaient été trompés par Mok Shaiz qui avait promis Mos Espa à une autre organisation criminelle. Pour se faire pardonner, le cousin offrit au Daimyo un présent original : un jeune rancor accompagné de son dresseur. Fett exigea ensuite des Jumeaux qu'ils quittent Tatooine en échange de Krrsantan. Mais les Hutts décidèrent plutôt d'offrir le Wookiee au Daimyo en guise de tribut. Une fois les Jumeaux partis, Boba Fett libéra finalement Krrsantan et le laissa partir, sans rancune, lui conseillant seulement d'éviter de travailler pour la pègre à l'avenir.
  Le jeune rancor fut ensuite conduit à l'intérieur du palais, et le dresseur expliqua au Daimyo que de telles créatures pouvaient éprouver des émotions complexes et fortes, et faire preuve d'une grande affection. Intrigué, Fett caressa le rancor et se décida à passer du temps avec ce nouveau compagnon. Le dresseur ôta ensuite les œillères du monstre, qui ouvrit les yeux et vit le Daimyo, à qui il serait désormais toujours fidèle. Enfin, le dresseur révéla que sur Dathomir, les Sorcières chevauchaient les rancors, une idée qui plut au Daimyo qui demanda à être formé pour réussir aussi un tel exploit.

  Boba Fett et Fennec Shand se rendirent ensuite à la mairie pour parler à Mok Shaiz et furent reçus une nouvelle fois par le majordome. Celui-ci prétendit aller prévenir son maître et en profita pour s'échapper. Le Daimyo envoya Drash et Skad le rattraper, et, après une course poursuite trépidante, le Twi'lek se retrouva acculé et révéla que son maître était parti à la rencontre des Pykes. Un peu plus tard, Skad, posté au spatioport de Mos Espa, confirma à Fett et Shand l'arrivée d'une dizaine de membres du Syndicat.

Boba Fett

Skad faisant son rapport à Boba Fett et Fennec Shand à propos des Pykes


5.3 La guerre contre les Pykes



  Les multiples séjours de Boba Fett dans le bain de bacta avaient enfin guéri complètement sa peau. À son réveil, Shand l'informa que les Modifiés patrouillaient les rues à la recherche de Mok Shaiz ; quant à lui, il souhaitait se montrer dans Mos Espa à la veille de la bataille inéluctable contre les Pykes, et rejoignit donc le Sanctuaire. Là, il observa Krrsantan perdre son sang-froid et s'en prendre sans raison à un groupe de Trandoshans. Garsa tenta de le raisonner mais le Wookiee arracha quand même le bras de sa victime avant de quitter l'établissement. Fett le rattrapa et lui proposa de travailler pour lui. Le Daimyo convoqua ensuite les représentants des trois Familles de Mos Espa au palais.
  Dokk Strassi, Garfalaquox et le chef klatooinien répondirent donc présent et s'assirent à la table des négociations, méfiants. En effet, les leaders des Familles ne voyaient pas leur intérêt à s'opposer au Syndicat : les Pykes n'avaient provoqué que le Daimyo pour le moment, et le trafic d'épices dans Mos Espa rapportait des milliers de crédits aux Familles. Quand le Klatooinien suggéra qu'il pouvait tout aussi bien se débarrasser de Fett pour être tranquille, le rancor de l'intéressé grogna, calmant ainsi les ardeurs des invités.

  Finalement, un accord fut trouvé : les Familles allaient rester neutres et rejetteraient toute proposition éventuelle des Pykes de s'allier à eux contre Fett. Le Daimyo y trouvait son compte, mais il lui restait encore à recruter des mercenaires. Shand s'en inquiétait, mais avec tous les crédits dont il disposait, Fett était certain de trouver des âmes qui se battraient pour lui. Din Djarin accepta de se battre pour lui gratuitement, et ce dernier alla même solliciter Cobb Vanth.

Boba Fett

Boba Fett menant les négociations face aux leaders des trois Familles de Mos Espa


  Entretemps, un attentat à la bombe ravagea l'intérieur du Sanctuaire : les Pykes ne se préoccupaient désormais plus d'être discrets. Boba Fett se rendit sur les lieux avec Fennec Shand, et sur les conseils de Skad et Drash, décida de demeurer au cœur de Mos Espa pour repousser le Syndicat plutôt que de se réfugier au palais. Din Djarin arriva ensuite et assura au Daimyo que Cobb Vanth viendrait avec des renforts. En conséquence, et en attendant donc la garnison de Mos Pelgo, Fennec Shand dispatcha les troupes pour surveiller toute activité suspecte dans la ville.
  En dépit de toutes les précautions de la Maître Assassin, Cad Bane parvint à atteindre le Sanctuaire et provoqua Fett, l'informant que les renforts de Mos Pelgo ne viendraient pas. Le Daimyo dissimula ses émotions et répéta qu'il ne laisserait pas la ville tomber aux mains des Pykes. Le Duro, l'ancien mentor de Boba, révéla alors que c'était les Pykes qui avaient assassiné les membres de son clan tusken, et non les Faucheux de Kintan. Fett perdit aussitôt son sang-froid et saisit son arme, prêt à affronter Cad Bane en duel. Mais Fennec Shand l'en dissuada : il ne fallait pas combattre selon les termes de leurs adversaires. Bane se retira donc, en déclarant que Fett avait faibli avec l'âge.

  Soudain, le Daimyo fut informé d'une attaque coordonnée des trois Familles, contre Krrsantan au centre-ville, contre les Modifiés au quartier ouvrier, et contre les Gamorréens au spatioport. La bataille pour Mos Espa venait de commencer. Fennec Shand partit aussitôt pour Mos Eisley afin d'éliminer les leaders Pykes et des Familles. Dorénavant, il ne restait plus au sein du Sanctuaire que Din Djarin, Boba Fett et le majordome. Le Daimyo, conscient de la situation désespérée, conseilla au Mandalorien de partir, mais ce dernier renouvela son soutient à Fett, lui assurant qu'il tiendrait sa parole et l'accompagnerait jusqu'au bout. D'un accord silencieux, tous les deux se servirent du majordome comme diversion contre les Pykes, qui crurent un instant à des conditions de reddition. Fett et Djarin surgirent soudain dans les airs, portés par leur jetpack, et tirèrent en rafales sur les Pykes. Mais pour chaque trafiquant qui tombait, deux autres arrivaient.

Boba Fett

Boba Fett utilisant tout son arsenal contre les Pykes


  Malgré la précision et la robustesse des deux guerriers, ils encaissèrent tant de tirs dans leur armure en beskar qu'ils tombèrent épuisés. Heureusement, les renforts de Mos Pelgo arrivèrent dans un speeder armé et repoussèrent temporairement les Pykes. Les villageois se servirent de leur véhicule comme d'une barricade à l'entrée du Sanctuaire ce qui permit de s'abriter derrière. Skad, Drash et les Modifiés ne tardèrent pas à arriver eux aussi, tout comme Krrsantan. Seulement, le Wookiee fut pris pour cible par les Pykes positionnés dans les hauteurs, et Fett alla donc l'aider, couvert par Djarin, à franchir les derniers mètres jusqu'à la barricade. Les Pykes se replièrent finalement et de premiers cris de victoire retentirent.
  Seulement, la victoire était loin d'être acquise. En effet, deux droïdes Scorpenek firent leur apparition. Aussitôt la position défensive fut évacuée pour se replier dans les rues de Mos Espa. Le Daimyo et le Mandalorien attirèrent à eux le premier droïde, tandis que le second s'élança à la poursuite des habitants de Mos Pelgo, des Modifiés et de Krrsantan. Malgré leurs tirs répétés, le bouclier déflecteur du Scorpenek ne faiblissait pas, et les estocs de Sabre Noir étaient tout aussi inefficaces. Une idée en tête, Boba Fett quitta le combat pour aller chercher du renfort, confiant à Din Djarin le soin de protéger ceux qu'il pouvait.

  Le Daimyo revint quelques instants plus tard, chevauchant son rancor personnel. L'imposante créature s'élança de toit en toit jusqu'à rejoindre l'allée où le Scorpenek avait pris en chasse Djarin et Peli Motto. Le rancor asséna plusieurs coups pour affaiblir le bouclier du Scorpenek, et Din Djarin en profita pour pénétrer à l'intérieur et trancher le bras armé du droïde avec son Sabre Noir. Le rancor encaissa un tir en pleine poitrine et perdit l'équilibre. Ce fut Grogu qui immobilisa finalement le Scorpenek avec la Force, ce qui permit au rancor de le démembrer.

Boba Fett

Boba Fett chevauchant son rancor


  Boba Fett et son rancor se dirigèrent ensuite vers le second droïde qui finit également pulvérisé. Les Pykes, terrorisés par la bête, battirent alors en retraite et furent poursuivis par les Modifiés, Krrsantan et les villageois de Mos Pelgo. Cependant, Cad Bane refit surface pour défier le Daimyo et effraya le rancor avec son lance-flammes. Boba Fett fut désarçonné mais se ressaisit rapidement pour faire face à son ancien mentor qui l'avait formé durant la Guerre des Clones, et qui avait travaillé avec son père Jango encore avant cela.
  Même sans armure, Bane était confiant dans sa capacité à vaincre Boba Fett en duel. Ce dernier savait son adversaire âgé, mais surtout très rapide. Et le Duro le confirma en dégainant plus vite que le Daimyo et le mit à terre d'un tir précis. Fett contre-attaqua avec son lance-flammes mais Bane esquiva et logea un deuxième tir dans l'armure du Daimyo, qui ne se releva cette fois-ci pas sous l'impact. Le chasseur de primes s'avança alors triomphant et ôta le casque de Fett pour le regarder mourir. Mais le Daimyo se releva prestement et désarma le Duro avec son bâton Gaderffii avant de le projeter à terre. Cad Bane tenta une ultime riposte avec son lance-flammes mais Boba Fett para puis planta son arme dans la poitrine du Duro, qui rendit son dernier soupir.

  Pendant ce temps, Grogu avait de nouveau utilisé la Force pour apaiser le rancor qui semait le chaos dans Mos Espa. Quant à Quant à Fennec Shand, elle avait rejoint le quartier général des Pykes à Mos Eisley, avait exécuté leur leader, ainsi que les chefs des trois Familles et le maire Mok Shaiz. La bataille de Mos Espa était terminée, les Pykes en fuite et le trafic d'épices interrompu.
  Satisfait, le Daimyo déambula à visage découvert en ville aux côtés de Shand, répondant aux salutations amicales des habitants ; des enfants lui offrirent un meiloorun. Boba Fett se demanda alors s'il était réellement fait pour ce rôle de leader ; mais si lui ne se dévouait pas, qui le ferait ? En attendant de trouver des réponses à ces questions, le Daimyo céda sa cuve à bacta à Cobb Vanth, sur le point d'être opéré par le chirurgien des Modifiés.

Boba Fett

Boba Fett, vainqueur de son duel contre Cad Bane



En savoir plus

À l'origine, Boba Fett avait été considéré par George Lucas pour être l'antagoniste principal de Star Wars VI, réservant ainsi l'Empereur pour Star Wars IX. Quand il fut clair qu'il n'y aurait pas de postlogie à l'époque de la trilogie originale, Boba Fett fut relégué à un rôle beaucoup plus mineur, avec seulement quelques répliques dans les épisodes V et VI.

  La voix de Boba Fett dans les films, interprété à l'origine par Jeremy Bulloch, John Morton et Jason Wingreen, a été remplacée par celle de Temuera Morrison - celui qui interprète Jango Fett - à l'occasion de la sortie en DVD en 2004 de la Trilogie Originale.
Informations encyclopédiques
Boba Fett
Nom
Boba Fett
Espèce
Humain (Clone)
Date de naissance
-32
Lieu de naissance
Date de décès
+4 (présumée)
Lieu de décès
Taille
1,83 m
Fonctions
- Chasseur de primes
- Daimyo : seigneur du crime de Tatooine
Armes
- Deux pistolets blaster
- Fusil blaster EE-3
- Gantelets mandaloriens : lance-flammes ZX, blaster intégré Dur-24
- Armure mandalorienne
- Jetpack avec lance-roquettes MM9
- Bâton Gaderffii
Vaisseau
Affiliation
- Séparatistes (temporairement)
- Empire Galactique (temporairement)
- Jabba (temporairement)
- Clan tusken
- Empire criminel de Tatooine
Interprété par
Jeremy Bulloch et John Morton, Jason Wingreen (1ère voix), Temuera Morrison (voix après 2004), Daniel Logan (jeune Boba Fett)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/08/2020

Date de modification
14/05/2022

Nombre de lectures
48


Note de la fiche
10 membres ont noté la fiche "Boba Fett" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.