Glenk


Glenk était un Kubaz membre du Daimanate et espion infiltré parmi les Néophytes d'Odion pendant les Nouvelles Guerres Sith.

Continuité : Légendes


  Glenk était un Kubaz à la peau noire et aux yeux jaunes sensible à la Force vivant au temps de l'Ancienne République. Comme tous ses congénères, c'était un humanoïde doté de deux mains de quatre doigts et d'un museau préhensible. Il vivait dans le secteur Grumani à l'époque des Nouvelles Guerres Sith.

  Initialement au service de Daiman, le Kubaz fut infiltré au sein de la secte des Néophytes, cercle fermé d'Odion. En effet, les deux Seigneurs Sith, fils de Xelian, étaient en compétition depuis leur naissance. Lorsque la Seconde Charge Matrica fut lancée en -1.040, Odion se jeta sur les territoires de son frère en attaquant notamment Chelloa que les Jedi Vannar Treece et Kerra Holt tentaient d'évacuer. Huit ans après cela, Glenk s'infiltra parmi les Néophytes et rejoignit ce groupe de fervents adeptes du Côté Obscur dévoués à leur maître. En plus de lutter contre les forces du Daimanate et celles des autres Seigneurs Sith du secteur, l'objectif des Néophytes était de retrouver le Casque d'Ieldis, un puissant artefact Sith doté de grands pouvoirs. Odion souhaitait s'approprier celui-ci pour mettre la Galaxie à feu et à sang. Ainsi accompagné de Doyan, Glenk, Beld Yulan et Wayman et ses troupes de choc, "Le Destructeur de la Galaxie" arpentait le secteur Grumani à la recherche du casque tout en semant la mort et la destruction sur son passage. Glenk accompagna les Néophytes sur Sarrassia lors de la conquête du Bactranate, territoire du seigneur Ayanos Bactra. Mais il n'était pas le seul espion au sein des proches d'Odion; en effet, Kerra Holt avait également infiltré la secte. Après avoir enfoncé les défenses des Hiérophantes Grumani, gardiens des montagnes où se trouvait un temple caché.

Glenk

Daiman utilisant ses Eclairs de Force contre Glenk qui venait de tenter de le tuer à cause des effets du casque d'Ieldis sur Skarpos


  Kerra le trouva la première. Malgré leurs efforts, Glenk, Doyan, Yulan et les autres ne parvinrent pas à atteindre le temple avant que celui-ci ne soit détruit. Après la conquête de Sarrassia et la chute du Bactranate, le Kubaz s'éclipsa discrètement pour faire son rapport à Daiman. Kerra avait appris que le casque était sur Skarpos pourtant déjà attaquée par les troupes Odionate. Les Néophytes, la Garde du Tonnerre et les soldats d'Odion y retournèrent donc. Là-bas, ils eurent à affronter les hordes de mutants du seigneur Malakite bientôt rejointes par les troupes de Daiman. Quelle ne fut pas la surprise des autres Néophytes lorsqu'ils découvrirent que Glenk se tenait aux côtés de leur ennemi juré. Alors que la bataille faisait rage, Daiman et le Kubaz se tenaient à l'écart des combats au poste de commandement daimanite perché sur une falaise. Pendant ce temps, Kerra trouva le temple des Hiérophantes caché et le casque d'Ieldis par la même occasion. Mais Odion captura Kerra, s'empara de l'artefact et s'en servit : une frénésie meurtrière s'empara de tous les combattants qui commencèrent alors à s'entretuer. Glenk, possédé comme tous les autres par le pouvoir du Casque d'Ieldis, dégaina son sabre laser et tenta d'attaquer son maître. Daiman répliqua en lui envoyant des Eclairs de Force, le faisant chuter de la falaise. Le Kubaz fit une chute mortelle de plusieurs dizaines de mètres et alla s'écraser en contrebas.


En savoir plus

En raison de son absence aux côté des lieutenants d'Odion en -1.040, il est fort possible que Glenk ait été infiltré parmi les Néophytes entre -1.035 et -1.032.
Informations encyclopédiques
Glenk
Nom
Glenk
Espèce
Date de décès
-1.032 av.BY
Lieu de décès
Fonctions
Adepte Néophyte
Espion
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
21/05/2023

Date de modification
21/05/2023

Nombre de lectures
32


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.