Gobi Glie


Gobi Glie était un guerrier Twi'lek qui suivit Cham Syndulla pendant la bataille de Ryloth durant la Guerre des Clones, puis avec le Front de Libération sous l'Empire.

Continuité : Canon


  "Je suis plus que prêt, Cham. Faisons leur bouffer des flammes à ces impériaux."
Gobi Glie à Cham Syndulla sous l'occupation impériale


  Gobi Glie était un Twi'lek massif et à la peau bleue qui servit Cham Syndulla durant la Guerre des Clones au sein des Combattants de la Liberté, puis sous l'Empire dans le Front de Libération de Ryloth.

1. La Guerre des Clones



  En -22, dès le début de la Guerre des Clones, les Séparatistes avaient lancé une attaque massive sur Ryloth pour couper les lignes d'approvisionnement de la République vers la Bordure Extérieure. L'assaut fut d'une telle ampleur que la flotte de l'amiral Dao autour de Ryloth fut écrasée, privant ainsi les troupes au sol de provisions et de munitions.
  Au sol, le général Jedi Ima-Gun Di savait que la situation était désespérée et contacta le Conseil Jedi. Cham Syndulla quant à lui était extrêmement préoccupé par la situation : non seulement l'artillerie lourde n'avait plus de munitions pour riposter contre les droïdes de combat B1 et B2, mais son peuple commençait à mourir de faim. Cela n'entama toutefois pas sa détermination et lui et Gobi continuèrent à combattre en chevauchant leur blurrg.

  Gobi Glie ne pouvait que constater la colère de son chef vis à vis de la lenteur de la République à réagir. Syndulla pensait que le Sénat avait abandonné Ryloth, surtout que le sénateur Orn Free Taa n'était même pas là pour soutenir son peuple. Gobi fut donc chargé de préparer les familles à l'évacuation de leurs positions, puis se tourna vers le général Jedi Ima-Gun Di. Syndulla avait été dur envers lui, mais Gobi lui demanda de comprendre la colère de son chef, puis le remercia des risques qu'il prenait pour tous les sauver.
  Le Maître Jedi et le capitaine Keeli se sacrifièrent ensuite pour retarder les Séparatistes dans leur progression. Ils permirent ainsi aux Twi'leks de fuir et à un groupement de vaisseaux de la République de larguer des provisions malgré le blocus.

Gobi Glie

Gobi Glie remerciant Ima-Gun Di


  Les mois qui suivirent furent difficiles pour les Combattants de la Liberté. Ils étaient traqués par les droïdes de Wat Tambor qui siégeait à la capitale. Les affrontements étaient nombreux et chaque jour les Twi'leks enterraient de nouveaux compagnons. Gobi fut lui même blessé pendant une des altercations.
  Finalement, le blocus séparatiste fut enfin rompu. Après la libération du village de Nabat, le Maître Jedi Mace Windu vint à la rencontre de la résistance et sollicita l'aide de Cham pour libérer la capitale Lessu. Windu, Syndulla et le sénateur Orn Free Taa trouvèrent un accord et ils établirent un plan pour reprendre la capitale. Le temps pressait car le commandant Ponds avait informé le Maître Jedi que les Séparatistes bombardaient des villages.

  Dès le lendemain, les Combattants de la Liberté, montés sur blurrgs, se joignirent aux clones du 91ème Corps et aux Forces de Reconnaissance Avancée de l'Escadron Éclair. L'accès à la capitale se faisait uniquement par un pont de plasma que les droïdes pouvaient désactiver instantanément en cas de menaces. Ce fut donc Mace Windu, Razor et Stak qui infiltrèrent un convoi venant du sud et s'introduisirent dans la capitale. Pour faire diversion, Cham Syndulla sonna la charge. Les blurrgs galopèrent aux côtés des TR-TT clones et toutes les troupes purent franchir le pont sous les acclamations des citoyens. Les Séparatistes furent rapidement dépassés : Wat Tambor fut appréhendé et Ryloth fut finalement libérée.

Gobi Glie

Gobi Glie, de dos, rencontrant Mace Windu à son arrivée


2. L'occupation impériale


2.1 L'avènement de l'Empire



  Contrairement à ce qu'avait promis la République, les clones restèrent sur Ryloth après la fin de la Guerre. La cohabitation se passait naturellement bien au début, puisque les Twi'leks étaient extrêmement reconnaissants envers ceux qui les avaient sauvés des Séparatistes. Mais avec l'avènement de l'Empire, les désaccords émergèrent, également au sein des Combattants de la Liberté. En effet, Gobi Glie ne partageait pas l'optimisme de Cham Syndulla, qui était fatigué de la guerre et désirait la paix plus que tout. La femme de Cham, Eleni, partageait les convictions de Gobi, et lui-même avait transmis ses opinions à Hera Syndulla.
  Les tensions s'exacerbèrent lorsque l'amiral Rampart, chargé de superviser la transition sur différents mondes clés de la galaxie, convainquit le sénateur Orn Free Taa de laisser l'Empire construire une raffinerie de doonium non loin de Lessu, soi-disant pour approvisionner en matières premières certains mondes dévastés par la guerre.

  Dans une tentative de calmer le peuple twi'lek mécontent, Orn Free Taa s'adressa à la foule, et Gobi, Lenk, Serin et d'autres Combattants vinrent écouter l'allocution. Ce fut finalement Cham qui parvint à calmer les Twi'leks et leur demanda de croire en la paix, en se désarmant et en accueillant l'Empire, dont les clones les avaient jadis libérés des Séparatistes. Déçus, Gobi et les autres s'en allèrent, et durent obéir en déposant leurs armes à la demeure des Syndulla un peu plus tard.
  Quand le capitaine Howzer, un ami des Syndulla, ramena Hera auprès de son père, qui s'était faite arrêter en train de fureter dans un périmètre interdit autour de la raffinerie, Gobi avoua au général que c'était lui qui avait sollicité Hera. Le Twi'lek se fit sermonner pour avoir mis Hera en danger et peut-être compromis la paix, mais Gobi garda son calme et accusa en retour Cham de fermer les yeux sur les agissements des Impériaux, qui étaient plus que louches.

Gobi Glie

Gobi et Cham exposant leurs désaccords


  Décidant de garder une longueur d'avance au cas où la situation dégénérerait avec l'Empire, Gobi Glie contacta secrètement Cid pour lui fournir des armes. A la nuit tombée, le Twi'lek retrouva Serin et convainquit Hera - qui l'appelait affectueusement "oncle" - de les accompagner en lui promettant de pouvoir piloter un peu leur vaisseau. A l'arrivée sur une des lunes de Ryloth, les trois Twi'leks n'attendirent pas longtemps le Havoc Marauder : Hunter, Tech, Echo et Wrecker apportèrent immédiatement deux caisses d'armes, contenant trois douzaines de blaster et des détonateurs thermiques. Pendant que Serin vérifiait la marchandise, Gobi prépara le paiement, et quand il eut fini, invita Hera à revenir, qui était partie visiter le Havoc Marauder avec Omega.

  Mais au retour sur Ryloth, le vaisseau de Gobi se fit abattre par un tir de Crosshair, un sniper impérial embusqué. Une canonnière TIO/BA ne tarda pas à arriver, avec à son bord plusieurs clones, et Orn Free Taa, le capitaine Howzer et l'amiral Rampart. Le sénateur accusa immédiatement Cham Syndulla d'être derrière ce trafic d'armes, et les trois Twi'leks furent menottés et conduits dans un Juggernaut.
  Le convoi blindé dans lequel se trouvaient les prisonniers se fit toutefois attaquer par les guerriers que Cham et Eleni avaient pu réunir : en effet, Lenk avait observé l'arrestation des Twi'leks et immédiatement prévenu le général. Une fois l'escorte du Juggernaut neutralisée et le véhicule immobilisé, Gobi, Serin et Hera furent libérés. Il s'agissait seulement d'un piège, puisque Crosshair, embusqué, tira sur Orn Free Taa qui s'effondra. Hera eut le temps de s'enfuir dans un speeder piloté par Chopper, mais le reste des Twi'leks - Gobi, Cham, Eleni, Serin et Lenk - furent arrêtés pour la tentative d'assassinat du sénateur.

Gobi Glie

Gobi et Serin achetant des armes auprès de la Bad Batch sur la lune de Ryloth


  Gobi, Serin, Lenk et les Syndulla furent enfermés dans deux cellules différentes du Capitole à Lessu. L'amiral Rampart vint narguer Cham, mais le général twi'lek était convaincu que la population ne croirait pas qu'il ait voulu tuer le sénateur Taa. Toutefois, Rampart menaçait également Hera, mais Gobi garda un visage impassible, laissant à Eleni le soin d'envoyer l'amiral impérial voir ailleurs. Le capitaine Howzer revint un peu plus tard et Cham ne manqua pas de lui faire remarquer qu'il avait balayé leur amitié d'un revers de main en participant au piège des Impériaux : la confiance était brisée. Toutefois, Howzer affirma qu'il allait faire ce qu'il pouvait pour les aider.

  Peu de temps après, Hunter et Echo de la Force Clone 99 vinrent libérer Gobi et ses compagnons, qui les reconnut immédiatement. Les mercenaires de Cid avaient cette fois-ci été embauchés par Hera pour sauver ses parents. Au moment de quitter le Capitole, Howzer les arrêta : un piège tendu par Crosshair les attendait s'ils franchissaient la porte. Gobi, comme Cham, ne faisait pas confiance au capitaine clone, mais ce dernier eut des mots justes qui résonnèrent dans les Combattants de la Liberté. Howzer alla à l'encontre des clones impériaux et tenta d'en convaincre un maximum que ce qu'ils faisaient en obéissant à l'Empire était mal pour le peuple de Ryloth. Cette diversion permit aux Twi'leks, à Hunter et à Echo de voler la navette privée du sénateur Taa et de quitter Ryloth. Les Syndulla retrouvèrent leur fille saine et sauve et remercièrent sincèrement la Bad Batch. Toutefois, le général n'allait pas rester loin de son peuple très longtemps : les Twi'leks avaient besoin de lui, et le combat ne faisait que commencer.

Gobi Glie

Gobi Glie, reconnaissant Hunter et Echo venus les libérer


2.2 La visite de l'Empereur



  Avec l'occupation impériale et la présence de stormtroopers sur Ryloth, Cham Syndulla avait fondé le Front de Libération de Ryloth : son mouvement de dissidence était l'une des premières contestations sérieuses de l'Empire dans la galaxie. Les actions du groupe de Cham Syndulla n'étaient pas restreintes à Ryloth, mais localement, lui et ses compagnons perturbaient grandement la production d'épices et de ryll, ce qui contrariait profondément la nouvelle Moff de Ryloth, Delian Mors. Parmi les vestiges de la Guerre, Gobi et de nombreux autres guerriers twi'leks s'équipèrent de pièces d'armure des clones qui avaient péri durant la libération. Ainsi, Gobi portait un plastron de la Compagnie Ghost.
  
  En -14, le Front de Libération avait mené plusieurs actions qui avaient attiré l'attention de l'Empereur. Ce dernier avait donc décidé de régler ce problème en personne. Avec Dark Vador, ils projetèrent donc d'accompagner secrètement le sénateur Orn Free Taa sur Ryloth. La Moff Delian Mors en charge de la planète n'était même pas au courant.
  Cham Syndulla, qui était au courant, se servit d'un traître impérial, le caporal Belkor Dray, pour se préparer à l'arrivée de l'Empereur et de Dark Vador. Dix jours plus tard, toutes les ressources du Front de Libération avaient été mobilisées. Depuis la troisième lune de Ryloth, Gobi et Cham supervisèrent le déroulement de l'opération avec d'autres compagnons. Gobi était en charge de la communication et du contrôle des droïdes reprogrammés. Il avait hâte d'en découdre, et Cham dut tempérer ses ardeurs, car malheureusement les Impériaux ne seraient pas les seuls à perdre la vie aujourd'hui.
  Ils observèrent le Périlleux approcher de Ryloth. Quand le destroyer stellaire fut pris au piège dans un champ de mines, Gobi Glie fit décoller leurs droïdes Vautour modifiés qui engagèrent le combat contre les V-Wing impériaux. Le Twi'lek vérifia les données en temps réel, tout en surveillant l'état du destroyer qui subissait de lourds dégâts.

  Le destroyer explosa finalement au-dessus de Ryloth. Plusieurs navettes avaient toutefois eu le temps de quitter le Périlleux, dont une qui transportait l'Empereur et Vador. Avec l'aide de Belkor Dray, Cham Syndulla mena la traque sur Ryloth : Gobi n'en fit pas partie.
  Les Sith étaient toutefois beaucoup trop puissants et survécurent à toutes les tentatives du Front pour les éliminer. Vador élimina finalement la garde rapprochée de Syndulla qui dut sonner la retraite. Beaucoup des fidèles du Front avaient perdu la vie dans cette opération coûteuse qui n'avait conduit qu'à la destruction d'un destroyer. La détermination des Twi'leks demeura néanmoins intacte et ils se réorganisèrent pour poursuivre la lutte.

Gobi Glie

Gobi, Cham et Numa en -4


2.3 Le retour de Hera Syndulla



  Dix ans plus tard, alors que l'Empire avait complètement réduit en esclavage le peuple de Ryloth, le Front de Libération sollicita l'aide de la cellule rebelle de Jun Sato pour se débarrasser d'un transporteur de classe Quasar Fire depuis lequel des bombardiers TIE attaquaient régulièrement la planète. À bord d'une navette de classe Nu, Gobi, Numa et Cham allèrent ainsi à la rencontre de l'équipage du Ghost, un vaisseau appartenant à Hera Syndulla, la fille du général.
  Après les présentations avec l'équipage composé de Ezra Bridger, Sabine Wren, Garazed Orrelios, et de Chopper, les retrouvailles entre père et fille furent tendues. Tous les deux n'avaient pas le même objectif : les rebelles voulaient voler le transporteur, tandis que les Twi'leks voulaient le détruire pour envoyer un message fort à leur peuple opprimé.

  Ainsi, quand ils retournèrent tous dans la navette de classe Nu en direction de Ryloth, Gobi, Numa et Cham avaient secrètement pris avec eux des explosifs. Ils embarquèrent ensuite dans un bombardier TIE volé et s'approchèrent du transporteur impérial au moment précis ou d'autres TIE étaient envoyés pour ravager la surface de Ryloth. Le plan était audacieux mais fonctionna. Deux A-Wing de l'Escadron Phoenix jaillirent de l'hyperespace et firent semblant d'attaquer le bombardier. Ils purent ainsi se "poser" dans le hangar du transporteur. En réalité, Hera exécuta un crash convainquant. Gobi et Numa profitèrent du chaos pour assommer d'un tir incapacitant Kanan, Ezra, Sabine et Zed, puis Cham attacha sa propre fille. Les trois Twi'leks sortirent ensuite du bombardier et tuèrent les stormtroopers qui s'étaient mobilisés.

Gobi Glie

Gobi et Hera pendant le trajet jusqu'à Ryloth


  Alors que Cham allait neutraliser les réacteurs, Gobi et Numa restèrent en retrait dans le hangar pour couvrir ses arrières. Ils furent bientôt pris à partie par Sabine et Zed d'une part, et des renforts stormtroopers d'autre part. Ils avertirent immédiatement le général que Hera, Kanan et Ezra s'étaient sûrement lancés à sa poursuite. Gobi et Numa tombèrent finalement dans un piège de Sabine qui avait reconverti un droïde souris pour les neutraliser.

  Quand ils revinrent à eux, ils entendirent par comlink le discours que Hera tint à son père pour le convaincre de ne pas détruire le transporteur, mais plutôt de l'utiliser pour frapper plus fort l'Empire plus tard. Dans ce discours, Gobi reconnut la ferveur qui animait Cham durant la Guerre des Clones, et il déclara donc soutenir Hera. Numa suivit également, et Cham finit par réaliser son erreur.
  Pendant que Chopper réactivait les réacteurs, Gobi, Numa, Zed et Sabine se rendirent aux tourelles pour détruire les chasseurs et la navette envoyés par le croiseur de classe Arquitens en approche. Cham accompagna ensuite Ezra pour remplir un bombardier d'explosifs qu'ils propulsèrent vers le croiseur léger qui progressait toujours vers eux. D'un tir bien placé, le bombardier TIE explosa et éventra le croiseur de classe Arquitens. Finalement, les Twi'leks avaient tout de même détruit un bâtiment impérial imposant au-dessus de Ryloth. Gobi, Numa et Cham retournèrent ensuite chez eux, laissant le transporteur à Hera et son équipage : leur action avait généré de multiples points de révoltes sur Ryloth.

Gobi Glie

Cham, Gobi, Sabine et Zed dans les hangars, après avoir fait la paix


  L'année suivante, les Twi'leks sollicitèrent de nouveau l'aide de l'Escadron Phoenix pour ravitailler Ryloth, soumise à un nouveau blocus impérial. En effet, le capitaine Slavin, qui avait jusqu'à présent été un incapable, faisait désormais preuve de génie. Pris de vitesse, les Twi'leks avaient dû fuir la province de Tann, la région où Hera avait grandi. Alors que Numa et Cham échappaient à dos de blurrg à des Scout Troopers, Gobi se trouvait à bord du Ghost avec Hera, Sabine, Kanan, Ezra et Zed. Le cargo apparut juste au bon moment pour sauver Cham et Numa.
  À bord, Cham expliqua à regret à sa fille qu'il n'avait rien pu sauver de leur résidence, y compris le kalikori, un objet symbolique qui se passait au sein d'une même famille de génération en génération. Hera annonça alors qu'elle irait le récupérer, et chacun l'assura de son soutien.

  Pendant qu'Ezra, déguisé en Scout Trooper, l'accompagnait donc, Gobi, Numa, Cham, Kanan, Sabine et Zed tendirent une embuscade à une patrouille impériale pour attirer leurs ennemis loin du véritable objectif. Bientôt, ils furent pris en chasse par plusieurs stormtroopers, un MD-TT et un transport de troupes. Il fallait maintenant tenir suffisamment longtemps pour permettre à Hera et Ezra de retrouver le kalikori.
  À la tombée de la nuit, Numa et les autres furent de nouveau rattrapés par les impériaux. Le blurrg de Sabine et Kanan ayant été touché, les Twi'leks firent demi-tour et établirent un feu de couverture afin de se replier. Puis soudain, le capitaine Slavin diffusa un message depuis le MD-TT : Hera et le garçon qui l'accompagnait avaient été capturés. S'ils voulaient les revoir en vie, Cham devait se rendre avant le coucher du soleil le lendemain. Pris de panique, Gobi déclara à Cham qu'il était trop important pour se rendre. Mais ce dernier avait déjà pris sa décision : sa fille était également importante et il prendrait sa place : Cham accepta donc les conditions de Slavin.
  Le lendemain, le Ghost déposa Cham devant Slavin et ses stormtroopers qui détenaient Hera et Ezra. L'échange eut lieu, mais soudain, toute la résidence explosa : Chopper avait eu le temps de piéger les lieux. Cham profita du chaos pour retourner à bord du Ghost et le vaisseau quitta Ryloth immédiatement. Le croiseur de l'amiral Thrawn n'ouvrit pas le feu et laissa les Rebelles s'échapper. À bord, Gobi et les autres célébrèrent leur victoire.

Gobi Glie

Gobi, Numa et Cham à bord du Ghost




Actualités en relation

The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Informations encyclopédiques
Gobi Glie
Nom
Gobi Glie
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Guerrier
Armes
Pistolet blaster
Affiliation
- République
- Combattants de la Liberté de Ryloth (durant la Guerre des Clones)
- Front de la libération de Ryloth (sous l'Empire)
Interprété par
Corey Burton

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/05/2020

Date de modification
17/07/2021

Nombre de lectures
5 586


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.