Hare'en


Hare'en était une sismologue républicaine qui travailla sur la super arme Tambour à l'époque de la Guerre Froide.

Continuité : Légendes


  Lorsque la République galactique, à la suite du désastreux traité de Coruscant, entreprit de développer un arsenal de super armes pour la prochaine guerre contre le Second Empire Sith, elle fit appel à la sismologue Hare'en pour superviser le projet Tambour. Le Tambour, conçu par le docteur Godera, était une super arme reposant sur les ultrasons destinés à détruire des composants synthétiques ou organiques, mais dont le potentiel se révéla rapidement capable de détruire une planète à l'échelle planétaire. Pour pratiquer des tests en toute sécurité et sans menacer les populations civiles de la République, Hare'en dirigea le projet sur le monde lointain de Tatooine, où le désert permettait de travailler en toute discrétion.

  Sur cette planète, la sismologue, en sauvant dans des circonstances mal définies un clan de Jawas de la menace des Hommes des sables, obtint en retour la fidélité de leur chef, Brrik, qui promit que son clan participerait à la construction du "Boum Boum". Dans un endroit aussi désolé, les liens avec les proches ne pouvaient qu'être renforcés, et Hare'en en vint à considérer le clan de Brrik comme sa propre famille. Aidée par les droïdes récupérés, ainsi que par les technologies que lui envoyait le Mon Calamari Var Suthra, le général républicain chargé de surveiller l'ensemble des centres de recherches, Hare'en et sa petite famille parvinrent à élaborer un prototype du Tambour totalement fonctionnel, mais dont le potentiel destructeur dépassait toutes les prévisions.

  La sismologue en informa le Mon Calamari, et accueillit bientôt au sein de leur centre de recherche dans le Jundland le maître Jedi Bela Kiwiiks, envoyée pour veiller à la sécurité du projet après que des fuites aient eu lieu sur tous les projets d'armement sur Coruscant. Au début, aucun danger ne se manifesta, mais, un jour, un commando impérial attaqua le centre. La Jedi repoussa les soldats de l'Empire, mais le chef de ceux-ci, le Seigneur Sith Praven, se révéla plus fort et la captura, de même que le prototype.

  Hare'en croyait sa dernière heure venue, mais le Sith, étonnamment calme pour quelqu'un de son genre, refusa de les tuer, elle et les Jawas, car ils ne représentaient pas un danger, et cela lui semblait presque insultant d'envisager de les exécuter. Il se contenta de détruire les droïdes et les générateurs d'énergie, puis partit avec ses hommes, le Tambour et la Jedi prisonnière.

Hare'en

Hare'en et sa "famille".
Source : Star Wars: The Old Republic


  Toutefois, la situation des Républicains n'était pas enviable, puisque les Hommes des Sables, qui avaient toujours convoité le centre de recherche, profitèrent de la situation pour attaquer. La sismologue et les Jawas s'enfermèrent dans une salle d'un bâtiment, espérant échapper au pire. Si Brrik était pessimiste quant à leurs chances de survie, Hare'en restait persuadée que, devant l'absence de communication, la République enverrait quelqu'un pour les sauver.

  Son espoir ne fut pas déçu, puisqu'un Chevalier Jedi réussit à se frayer un chemin au milieu des Hommes des Sables et à retrouver la sismologue et son équipe. Hare'en le remercia et lui fit un compte-rendu du désastre. Ils parvinrent à remettre en marche les générateurs de la base, mais la sismologue constata que les vibrations enclenchées par le Tambour rendaient sa détection précise impossible. Mais sur une idée de Brrik, avec l'aide du Jedi qui déploya des scanners sismiques dans tout le Jundland, la scientifique réussit à localiser la super arme.

  Ce dernier était dans une ancienne mine désaffectée dans la Mer des Dunes. Hare'en transmit rapidement sa découverte au Chevalier. Mais Brrik et sa famille brûlaient d'envie d'aider, et, suivant leur droïdes, ils se ruèrent vers la mine, où ils se retrouvèrent piégés par un Démon des sables et sa progéniture, enragés par les vibrations. Hare'en, restée à la base dans l'attente du Jedi, fut contactée par ce dernier qui venait de récupérer les codes du Tambour auprès de Praven. La sismologue le supplia de sauver Brrik, avant de partir aussi vite que possible vers la mine.

  Lorsqu'elle arriva, tout était terminé. Le démon des sables était vaincu et le Tambour neutralisé. Maître Kiwiiks avait de plus été sauvée. Après s'être enquise de l'état des Jawas, la sismologue, au vu de tous les sacrifices consentis, aurait sûrement été favorable à conserver la super arme intacte. Mais la décision revint au Jedi. Hare'en fut sans doute ensuite réassignée à d'autres projets, peut-être en compagnie de Brrik. Mais elle se souvenait assez de son sauveur pour se rendre à la cérémonie en l'honneur de celui-ci de nombreux mois plus tard, après la réussite du raid contre l'Empereur Sith sur Dromund Kaas.

Hare'en

Hare'en se demande que faire du Tambour.
Source : Star Wars: The Old Republic

Informations encyclopédiques
Hare'en
Nom
Hare'en
Espèce
Fonctions
Sismologue
Directrice de recherche sur le Tambour
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/06/2017

Date de modification
04/06/2017

Nombre de lectures
3 555


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.