Tulak Hord


Le meilleure expert sith en combat au sabre laser de tous les temps.

Continuité : Legends


  Tulak Hord était un Seigneur Sith de l' Ancien Empire Sith fondé par les Exilés en l'an -6.900 av. BY. Il naquit sur Korriban, le monde natal du peuple Sith, régna peu après la défection de Dark Andeddu, et mourut avant les funérailles de Marka Ragnos.

  On ignore vers quelle période le Seigneur Hord vécut exactement. Toutefois, on peut déduire une marge grâce à des évènements historiques.
  Les sabres laser furent créés par les Jedi vers l'an -15.500, une date antérieure à l'arrivée des Exilés sur Korriban en -6.900. Ces Exilés, qui étaient des Jedi Noirs, avaient donc la connaissance de la fabrication des sabres laser, connaissance qu'ils transmirent certainement aux Sith, même si leur utilisation semble avoir été très rare sous l'Ancien Empire Sith qui s'effondra en -5.000 à l'issue de la Grande Guerre de l'Hyperespace.

  De ces informations, on peut donc déterminer que Tulak Hord vécut après -6.900, étant donné qu'il utilisait un sabre laser. Etant un Seigneur Sith de l'Ancien Empire Sith, Tulak Hord vécut au maximum jusqu'à une date antérieure à -5.000, car il ne faisait pas partie des Seigneurs Sith de l'époque. Il pouvait être mort depuis 1.500 ans, tout comme quelques mois avant les funérailles de Marka Ragnos. On peut donc estimer qu'il vécut entre -6.900 et -5.000.

Formation



  Tulak Hord fut dès son plus jeune âge formé à la maîtrise du côté obscur sur Korriban. Il possédait une aptitude fascinante pour l'escrime et les arts de combat Sith. Nul ne lui arrivait à la cheville, à tel point qu'il suscitait une certaine peur chez ses adversaires.

  D'après les archives galactiques, Hord fut réputé pour être un combattant hors norme, le meilleur de sa génération, et sans doute l'un des meilleurs experts du combat au sabre laser, maniant cette arme avec une rare dextérité, faisant passer les meilleures lames Jedi et Sith pour des enfants jouant avec des bâtons.

  Reconnu comme le meilleur bretteur que l'Empire Sith n'ait jamais connu, il inventa les bases du Dun Möch, et perfectionna les techniques de combat existantes.
  Le style de combat de Tulak Hord regroupait des éléments du Juyo, une variante de la forme 7 de combat, le Vaapad, et du Djem So la forme 5. Ces deux formes étaient privilégiées par les anciens Sith. Son style de combat était donc féroce et agressif, basé sur l'attaque et la force brute, sans pour autant délaisser la technique et la précision.

  Il perfectionna également sa maîtrise de l'Alchimie Sith, qu'il utilisa à la perfection, donnant naissance par la suite à de nombreux rituels du côté obscur, et créant un certain nombre d'artefacts Sith.

  Durant sa formation, il affronta un terrible assassin Dashade répondant au nom de Khem Val. Remportant le duel, il fit de lui son plus précieux allié.

Conquête du pouvoir



  Tulak Hord et Khem Val se lancèrent alors à la conquête du pouvoir. En plus d'être un duelliste extraordinaire, Hord était fin stratège. En effet, il était capable de faire en sorte que ses ennemis se dressent les uns contre les autres.

  Tulak Hord rassembla une immense armée de fidèles pour lutter contre ses derniers opposants, réfugiés sur les planètes Yn et Chabosh. La bataille d'Yn et de Chabosh firent partie des plus grands triomphes de Tulak Hord et de Khem Val.
  Durant ces batailles, Hord utilisa de puissants rituels de sorcellerie Sith pour se nourrir de la puissance et de la force vitale de ses ennemis. Par cette maîtrise des mystères du côté obscur, ses troupes lui donnèrent le surnom de Seigneur de la haine, ou de Maître des Ténèbres unifiées. Il aurait même découvert les secrets de la vie éternelle.
  Val quand à lui, gagna les surnoms de Tueur d'Ombres ou de Dévoreur, grâce aux milliers de victimes qu'il dévora, baignant dans leur sang. Le peu d'ennemis qui survivaient aux tactiques de Hord ou à ses rituels Sith ne faisaient pas long feu devant la puissance de combat de Hord et la monstruosité de Val.

  Suite à ses victoires sur ses derniers ennemis, Tulak Hord devint Seigneur Noir des Sith.

Tulak Hord

Tulak Hord dans son armure.
Concept Art du jeu : The Old Republic


Les artefacts de Tulak Hord



  Lors de son âge d'or, Hord se fabriqua son propre holocron Sith, ainsi que plusieurs artefacts dans lesquels il enregistra toutes ses connaissances Sith les plus obscures, notamment des instructions pour un rituel de transfert d'essence, et probablement le secret de la vie éternelle.
  Dans son holocron, il enregistra également ses nombreux enseignements et techniques de combat.
  Se former à l'art du maniement du sabre avec les leçons de Tulak Hord était considéré comme un honneur. Ses précieux enseignements étaient un véritable trésor pour tout combattant désireux d'approfondir ses connaissances et d'améliorer ses techniques.

Rencontre avec Aloysius Kallig



  Durant sa campagne contre ses derniers opposants, Hord fit la connaissance d'un Sith du nom Seigneur Aloysius Kallig, ancêtre du célèbre Dark Occlus qui récupéra plus tard les artefacts de Tulak Hord.
  Kallig était venu faire la demande à Hord de faire partie de ses généraux. Mais le Seigneur Noir méprisa sa requête et le congédia. Alors, Kallig provoqua en duel le général des armées de Hord, afin de prouver sa valeur à ce dernier. Il sorti vainqueur du combat, et Hord décida alors de le prendre à son service.

  Hord confia par la suite son armée au Seigneur Kallig
Avec son armée, Kallig remporta de grandes victoires au nom de son nouveau maître.
  Toutefois, le Seigneur Noir s'inquiéta des succès fulgurants de Kallig. Il vit en lui un futur rival dont la puissance serait potentiellement dangereuse.
  Il défia donc Kallig lors d'un Kaggath qui dura plusieurs années, puis il prit la décision de lui tendre une embuscade. Hord assassina le général de Kallig, puis après cette manœuvre réussie, il l'assassina sans autre forme de procès, et sa famille fut réduite en esclavage.

Règne et fin de vie



  Après cela, Tulak Hord régna en maître sur l'ensemble des Sith. Il se lança alors dans un projet d'expansion de son empire. Il découvrit lors d'une expédition militaire le système Dromund. Il conquit ce système et s'installa sur la planète Dromund Kaas, permettant à cette dernière de devenir la capitale de l'Empire Sith.
  Tulak Hord fit également la conquête d'une centaine de systèmes qui agrandirent le territoire de l'Ancien Empire Sith.

  Il possédait un sabre-laser très puissant, qui projetait une lame orange. Il possédait également trois cristaux rares : un cristal violet, un cristal firkrann, et un cristal bondar, déposés dans sa tombe.

  Tulak Hord plaça Khem Val dans une chambre de stase au cœur de ce qui allait devenir plus tard la tombe du Seigneur Sith Naga Sadow. Il resta en sommeil dans son champ de stase pendant environ mille ans. Val fut ensuite réveillé par un apprenti Sith descendant du Seigneur Aloysius Kallig. Lorsqu'il apprit la mort de son ancien ami, Khem Val entra dans une rage folle, avant de décider de lier sa vie à l'apprenti qui venait de le libérer.

  Durant sa vie, Tulak Hord n'eut d'estime que pour un seul Sith, Ortan Cela, qu'il prit comme apprentis. Mais ce dernier trahit son maître, et finit par le poignarder dans le dos. Le serviteur Dashade d'Orton Cela, Veshikk Urk, consomma alors l'énergie de Force de Tulak Hord alors que celui-ci était en train de mourir.

  Son esprit fut aperçu sur Yavin 4, la quatrième lune de Yavin, dans une longue grotte appelée « la percée ». L'esprit du Seigneur Sith fut mystérieusement attiré, accompagné de trois autres esprits d'anciens Sith : Marka Ragnos, Naga Sadow et Exar Kun, qui errèrent près du Grand Temple pendant un bref laps de temps. En effet, la convergence d'énergie obscure qui se produisit sur la lune attira ces esprits Sith, qui étaient déjà venus, et avaient laissé leur marque sur Yavin 4. Grace à l'énergie du côté obscur, les esprits Sith pouvaient se téléporter vers des endroits qu'ils avaient déjà visités.

Tulak Hord

Le Spectre de Tulak Hord sur Yavin IV
Image extraite du jeu : The Old Republic - Shadow of Revan


Un héritage mystérieux



  A sa mort, la dépouille de Tulak Hord fut placée sur Korriban dans un sinistre tombeau gardé par des Tuk'atas. Ce tombeau fut bâti par les Sith en plein cœur le la Vallée des Seigneurs Noirs, en hommage à la puissance et la gloire de Tulak Hord. Les murs de la tombe étaient recouverts d'inscriptions en ancien langage Sith, sur le savoir et les secrets du défunt Seigneur Sith.
  D'après sa volonté, Tulak Hord fut enterré avec son sabre-laser, son holocron, mais également avec son masque, ses manuscrits Sith et plusieurs artefacts, parmi lesquels figuraient des tablettes de savoir.

  Le sabre laser de Tulak Hord fut retrouvé sur Dromund Fells, vers 3678 av. BY par le Seigneur Sith Dark Marr, juste avant son ascension au Conseil Noir.

  Dans son tombeau se trouvait un immense artefact Sith, le Moteur Rouge,  une curieuse machine créée par Tulak Hord lui même. Il s'agissait en fait d'un coffre fort contenant les plus grands secrets et les ultimes  enseignements du Seigneur Sith. Cette machine était alimentée par la haine et le sang, et ne pouvait être activée qu'au cours d'un rituel des plus cruels.
  Le Moteur Rouge devint une légende pour beaucoup.
Ceux qui tentèrent de l'ouvrir au cours des âges finirent par laisser tomber devant l'ampleur ou la complexité de la tâche, et ne parvinrent jamais à récupérer les tablettes de savoir enfermées à l'intérieur.

  Quant à ses artefacts, Hord avait prit soin de les cacher. Ils étaient dispersés à plusieurs endroits de la galaxie, afin que seuls les plus méritants et les plus puissants puissent avoir accès à son savoir obscur et ses mystérieux secrets.

  Ils furent récupérés bien plus tard, vers 3640 av. BY, par le célèbre Dark Occlus, descendant du Seigneur Kallig, qui les récupéra pour sa Maître Sith Dark Zash, afin qu'elle accomplisse un rituel de transfert d'essence sur Dromund Kaas dans le Temple Noir.

  

Le tombeau de Tulak Hord



  Après sa mort, les disciples de Tulak Hord lui construisirent un immense tombeau en hommage à sa puissance et à sa grandeur passée, au cœur de la Vallée des Seigneurs Noirs sur Korriban.

  Vers 3956 av. BY, pendant la Guerre Civile Jedi, le Chevalier Jedi Revan, anciennement Dark Revan, infiltra l'Académie Sith de Korriban, accompagné de l'équipage de l'Ebon Hawk. Alors que Revan tentait de se faire une place parmi les autres étudiants, une Acolyte Sith nommé Lashowe lui demanda de l'aider à récupérer l'holocron de Tulak Hord dans sa tombe.
  Revan et Lashowe se battirent contre une meute de Tuk'ata qui gardait le mausolée, et après avoir vaincu la reine Tuk'ata, ils retirèrent de son ventre l'holocron qu'elle avait avalé.
  Revan trouva également dans le tombeau les trois précieux cristaux de Tulak Hord, qui constituaient probablement son sabre laser.

  Après cela, ce qu'il advint de l'holocron ne fut pas très clair. Selon certains rapports, Lashowe refusa de partager le prestige de la découverte de l'holocron, et provoqua Revan dans un combat à mort, une confrontation à laquelle la jeune élève ne survécut malheureusement pas.
  D'autres rapports indiquèrent que Lashowe apporta l'artefact à Uthar Wynn, le directeur de l'Académie.

  Dans la tombe de Tulak Hord, Revan sauva également du côté obscur un autre disciple de l'académie, Mekel. En effet, Jorak Uln, l'ancien directeur de l'Académie Sith de Korriban, tenta de décrypter les inscriptions Sith du tombeau, qu'il investit peu après s'être fait expulser de l'Académie par son ancien disciple Uthar Wynn.
Revan,parvint à le vaincre, avec l'aide de Mekel, qui se faisait alors torturer par Uln. Le jeune apprenti le remercia de l'avoir sauvé, et Revan lui fit renoncer au côté obscur.
  Mekel quitta ensuite l'académie. Revan, quand à lui, trouva dans le tombeau de Hord une tablette, écrite par Jorak Uln, sur les inscriptions de la tombe qu'il avait traduites. Il la ramena donc à Uthar Wynn, qui en fut content.

Tulak Hord

Le tombeau de Tulak Hord.
Image extraite du jeu : Knight of the Old Republic


  Vers 3641 av. BY, Lana Beniko une jeune humaine, Acolyte Sith de l'Académie de Korriban, se rendit dans le tombeau de Tulak Hord afin d'accomplir son épreuve finale pour devenir une Apprentie Sith. Elle s'y rendit accompagnée d'un groupe d'Acolytes, composé notamment de ses amis Bensyn, un Sith au sang pur, et de Kagan, une femelle Sith également. Leur épreuve consistait à retrouver et récupérer le casque de l'armure du Tulak Hord, et à le ramener à leur instructeur Harkun.
  Lana Beniko finit par trouver le casque de Tulak Hord, mais elle perdit bon nombre de ses camarades dans le tombeau.

  Les pilleurs de tombes et les apprentis de l'Académie Sith de Korriban furent nombreux à avoir visité le tombeau pour découvrir les secrets de l'ancien Seigneur Sith, et ainsi repartir avec des artefacts divers et variés. Un de ces voleur s'empara des ossements de Tulak Hord, qui rayonnaient d'une énergie particulière, et les emmena avec lui pour les cacher dans un entrepôt, perdu sur la planète glacée de Hoth. Ils furent retrouvés par Khem Val vers 3640.

  Aux alentours de 3640 av.BY, vers la fin de la guerre froide opposant l'Empire Sith à la République Galactique, il fut redécouvert par l'archéologue Ephran Zell, du Service de Récupération Impérial, un explorateur astucieux, spécialiste du tombeau, qui parvint à décrypter certains secrets du rituel. Ce dernier était persuadé de l'existence du Moteur Rouge quand les autres archéologues de l'Empire Sith Ressuscité ne le considéraient que comme une légende. Il comprit que la machine du Seigneur de la Haine ne pouvait être activée que par le sang. Découvrant une pièce remplie de Limaces K'lor, il était convaincu que le seul moyen pour ouvrir le coffre fort était de sacrifier toutes les créatures.
  Il parvint à convaincre un Acolyte de l'Académie Sith de Korriban, qui tua alors toutes les limaces K'lor de l'antichambre, nourrissant ainsi la machine de sang, ce qui permit la mise en route du mécanisme.
  Les secrets de Tulak Hord furent ainsi révélés à l'ouverture du Moteur Rouge.

Tulak Hord

Le Moteur Rouge, l'héritage de Tulak Hord
Image extraite du jeu : The Old Republic



En savoir plus

Le descendant d'Alyosius Kallig est nommé Dark Occlus (alignement neutre du personnage de l'Inquisiteur Sith dans le jeu The Old Republic.
Un grand merci à Revan_Skywalker pour la fiche originale, avec le concours de Whiterevan pour la mise en relation des évènements déterminant sa période d'existence.


Actualités en relation

Encyclopédie | Un arrivage tout frais de nouvelles fiches sur les holocrons

Bonjours à toutes et à tous chers lecteurs et lectrices ! Aujourd'hui, c'est un pack de 24 fiches bien particulier que nous vous présentons. En effet, il s'agit d'un pack dédié spécifiquement aux holocrons, ces petits artefacts...


Marvel | Sortie de The High Republic #6

La veille a vu la sortie aux États-Unis du nouveau roman principal sur la Haute République - The Rising Storm - et donc pour enchaîner en bonne et due forme, voilà que sort également le comics Marvel The High Republic...


Encyclopédie | Arrivage de fiches sur la Légende des Jedi

L'HoloNet n'en a pas fini avec les fiches cette semaine. Après le pack Star Wars du 4 mai et les dernières fiches d'actualité, nous vous proposons un groupe de fiches non-canons centré sur la L...


Informations encyclopédiques
Tulak Hord
Nom
Tulak Hord
Fonctions
Seigneur Sith
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
12/02/2009

Date de modification
06/09/2021

Nombre de lectures
57 341


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Tulak Hord" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.