Orla Jareni


Orla Jareni était une Chevalier Jedi Cheminante du temps de la Haute République.

Continuité : Canon


  "- Tu as toujours été très douée pour l'improvisation.
- C'est ma spécialité.
"
Cohmac Vitus à Orla Jareni


  Orla Jareni était une Chevalier Jedi umbarane aux traits anguleux et aux cheveux argentés tirant sur le brun qui vécut à l'époque de la Haute République. Orla portait un sabre laser articulé à double lame et s'était déclarée être une Cheminante, un qualificatif soufflé par la Force, c'est à dire qu'elle opérait en dehors des consignes du Conseil. En effet, l'Umbarane avait ressenti le besoin de continuer à apprendre, mais de manière différente, plus personnelle, à son rythme et selon ses envies. Elle se posait des questions et en cherchait sincèrement les réponses en arpentant la galaxie avec un regard bienveillant, prête à apprendre de toutes les âmes qui voudraient bien lui transmettre de leur savoir. Les Maîtres avaient respecté son choix.

1. Mission dans le système Eiram-E'ronoh



Orla Jareni  En -257, alors qu'elle était encore une Padawan, Orla Jareni avait eu la chance de se voir confier une première mission d'importance capitale, avec son maître, la Jedi Laret Soveral. Toutes les deux étaient accompagnées du Padawan Cohmac Vitus et de son maître Simmix. Des membres du Directorat avaient kidnappé les souverains d'E'ronoh et d'Eiram -  respectivement le roi Cassel et la reine Thandeka - les deux mondes principaux du système du même nom qui se faisaient la guerre depuis plus d'un siècle. L'enjeu était donc double : sauver les souverains, et ainsi espérer mettre un terme au conflit dans le système.

  Pour Orla, cette mission était d'autant plus importante qu'elle était persuadée d'avoir récemment déçu son maître. En effet, elle posait de nombreuses questions et remettait régulièrement en question les choix du Conseil Jedi. Maître Soveral l'avait donc rabrouée, lui conseillant d'accepter les ordres pour mieux servir. L'Umbarane comptait donc faire bonne impression durant cette mission. La navette T-1 des Jedi fut soudain contactée alors qu'elle approchait de la lune située entre E'ronoh et Eiram : c'était Cassel qui appelait à l'aide. Il s'agissait évidemment d'un piège et la navette fut abattue par les pirates. Simmix périt sur le coup, et Orla pouvait percevoir dans la Force la peine de Cohmac.
   Les trois autres Jedi se mirent rapidement à l'abri dans une grotte en attendant d'établir un plan d'action, contraints d'abandonner le corps de Simmix derrière eux. Ils furent soudain attaqués par un serpent géant qu'ils éliminèrent, puis d'autres encore à mesure qu'ils progressaient dans les réseaux souterrains. Ils arrivèrent finalement à proximité de la grotte où étaient retenus Cassel et Thandeka. L'instinct d'Orla lui souffla d'éliminer en premier le ravisseur, un imposant Lasat, mais là n'était pas la voie des Jedi : il fallait d'abord sécuriser les prisonniers. Mais en procédant ainsi, les Jedi ne purent empêcher le Lasat de bondir au-dessus d'eux et de tuer Cassel. Les brigands furent ensuite éliminés, et Orla culpabilisa énormément de n'avoir pas écouté son instinct. Ce fut après cette expérience traumatisante qu'elle décida de devenir une Cheminante.

2. La Grande Catastrophe


2.1 La station des Amaxines



  En -232, alors qu'elle se trouvait sur Coruscant, Orla Jareni décida de se rendre au Flambeau Stellaire, aux confins des territoires de la République, car c'est là que son instinct lui soufflait d'aller. Trois autres Jedi allaient l'accompagner : Reath Silas, Dez Rydan et Cohmac Vitus, qu'elle n'avait pas revu depuis longtemps. Elle était d'ailleurs surprise qu'il souhaite retourner dans la Bordure Extérieure après le drame survenu dans le système Eiram-E'ronoh.
  Quand le Vaisseau de Leox Gyasi, de sa copilote Affie Hollow et du navigateur Géode arriva enfin, les quatre Jedi montèrent à bord du cargo. Orla souhaitait profiter du voyage pour discuter avec les différents membres d'équipage, mais le temps lui manqua. En effet, l'alarme du Vaisseau résonna bientôt : Leox Gyasi expliqua que des obstacles se trouvaient sur leur voie hyperespatiale, ce qui était pourtant impossible. Le Vaisseau percuta un obstacle, et après quelques réparations de Reath et Affie, Leox put manœuvrer et sortir de l'hyperespace.

  Comme une dizaine d'autres vaisseaux, le cargo se retrouva propulsé dans un système inconnu au milieu de nulle part. Seulement, une étoile mourante était sur le point de subir une éruption solaire : Reath prit immédiatement l'initiative de contacter les autres vaisseaux et leur ordonna de se réfugier derrière une station spatiale mystérieuse, apparemment abandonnée. Le Padawan reconnut dans la station l'œuvre des Amaxines, un peuple de guerriers ayant sévi avant l'ère de la République. Le complexe était donc vraisemblablement abandonné depuis des millénaires puisque les Amaxines avaient disparu. Mais le fait que ce système se soit retrouvé dans le navordinateur de Vaisseau suggérait que des gens s'y étaient rendus récemment, peut-être pour de la contrebande.
  Pendant que Reath Silas, Dez Rydan et Affie Hollow exploraient l'intérieur de la station, Orla demeura à l'extérieur de la sphère centrale avec Cohmac et Leox pour accueillir les autres rescapés de la Grande Catastrophe. Quels que soient les secrets que recelait cette station, les Jedi percevaient la présence du côté obscur.

Orla Jareni

Orla Jareni et Reath Silas à bord de la station des Amaxines


  Alors qu'elle explorait le centre de la station où se trouvaient quatre imposantes statues autour d'un trône de pierres, Orla Jareni fut frappée par une terrible hallucination de Force. Cohmac en fut également victime. Mais le côté obscur n'était pas la seule menace sur la station, puisqu'une émeute avait éclaté. En effet, parmi les passagers des différents vaisseaux qui avaient rejoint la station, certaines espèces ne pouvaient pas se supporter. Et d'autres avaient décidé de s'adonner à la piraterie et de voler ce que la station cachait. Ce fut la démonstration de force de Cohmac Vitus qui calma les esprits, et l'Umbarane s'attacha à soigner un des malandrins dont Reath avait tranché le bras pour protéger la petite Nan. Sans aucun remord, la Cheminante ordonna à l'amputé de quitter la station avec son équipage une fois soigné. Une fois le calme revenu, les capitaines des plus gros vaisseaux acceptèrent de partager leurs ressources jusqu'à ce que les voies hyperspatiales soient rouvertes.

  Puisque jusqu'à présent chaque Jedi avait été victime d'une violente hallucination de Force, ils étaient désormais tous convaincus que la station cachait quelque chose de sinistre et décidèrent d'en explorer les niveaux inférieurs. Un premier groupe composé de Reath, Dez, Affie, Nan et d'un autre réfugié s'enfonça donc dans les profondeurs de la station, pendant qu'Orla inspectait de nouveau les statues, qui représentaient quatre individus : une humaine, un insectoïde, un amphibien, et une espèce aviaire. L'Umbarane avait entretemps essayé de discuter avec Cohmac des hallucinations de Force, mais le Maître Jedi s'était refermé sur lui-même, voyant dans leur aventure un parallèle inquiétant avec le désastre de leur mission dans le système Eiram-E'ronoh vingt-cinq ans plus tôt.
  Les explorateurs revinrent en trombe au Vaisseau : ils avaient été attaqués par les droïdes jardiniers 8-T et Affie avait été empoisonnée par les plantes qui bloquaient l'accès aux niveaux inférieures. Une fois la pilote rétablie, Orla fit un point sur la situation : elle n'était pas convaincue, comme Cohmac, que l'obscurité dans la station provenait des statues. Le côté obscur n'était pas forcément enfermé dans des objets, comme les Sith pouvaient parfois le faire. Quoi qu'il en soit, Reath, Dez, Affie et Nan repartirent dans les niveaux inférieurs. Mais Orla Jareni et Cohmac sentirent tous les deux que quelque chose de terrible s'était produit. Et en effet, peu de temps après, Reath revint, complètement bouleversé : Dez Rydan avait disparu, et ne parvenant pas à le sentir dans la Force, l'Umbarane conclut qu'il était mort. Alors que Cohmac s'effaçait complètement, elle prit le devant et invita ses compagnons à faire leur deuil et accepter que le Chevalier Jedi ait rejoint la Force.

  Finalement, la nouvelle de la réouverture partielle des voies hyperspatiales atteignit la station amaxine, et l'équipage du Vaisseau se prépara immédiatement au départ. Avant de partir, il restait toutefois aux Jedi une dernière tâche à accomplir : Reath, Cohmac et Jora exécutèrent un rituel d'emprisonnement autour des quatre statues de la sphère centrale de la station, afin de pouvoir les transporter en sécurité jusqu'à Coruscant, où les Jedi compétents étudieraient l'obscurité qu'elles renfermaient.
  Le trajet de retour, avec de multiples sauts en hyperespace, fut concocté par Géode. À l'approche de Coruscant, l'équipage du Vaisseau vint en aide à un cargo en provenance de Cerea qui avait percuté un débris en hyperespace, preuve que les voies n'étaient pas encore complètement sûres. À l'intérieur du cargo endommagé, il fallut l'intervention des Jedi pour libérer l'accès aux capsules de sauvetage pour les trois cents passagers. Des vaisseaux de secours arrivèrent ensuite pour récupérer les survivants, et le Vaisseau put enfin se poser sur Coruscant.

Orla Jareni

Orla Jareni et Keeve Trennis
Illustration pour la série de comics La Haute République


2.2 L'obscurité des Drengir



  Pendant que Cohmac Vitus se rendait devant le Conseil pour rapporter la mort de Dez Rydan, Orla Jareni accompagnait les idoles de la station amaxine dans les niveaux inférieurs du temple Jedi, dans le Sanctuaire des Profondeurs, où se trouvait jadis un sanctuaire Sith. Plus tard, et accompagnés d'autres Maîtres Jedi, Orla et Cohmac entrèrent en méditation commune pour percer le secret des statues. Mais le résultat fut sans appel : elles ne renfermaient aucune forme de côté obscur. Pire que cela, les idoles servaient certainement de sceau de protection : en les retirant de la station, les Jedi avaient probablement libéré là-bas une force maléfique. Il fallait donc absolument retourner sur la station pour remettre les statues en place, mais le Conseil n'y était pas favorable, sans toutefois l'interdire. Cohmac prit donc l'initiative de solliciter l'aide de Reath Silas, qui accepta, pendant qu'Orla se rendait au Vaisseau, où Leox et Affie avaient également décidé de retourner à la station abandonnée, toutefois pour d'autres raisons. L'équipage du Vaisseau était donc sur le point de repartir au complet à l'aventure.

  Une mauvaise surprise attendait l'équipage du Vaisseau aux abords de la station des Amaxines : un immense croiseur nihil se trouvait là et gardait ses distances avec le complexe. Reath, Orla, Affie et Cohmac rejoignirent tout de même discrètement la station en se propulsant par le sas, en emmenant avec eux les quatre statues qu'ils devaient réinstaller. Chacun se rendit à un endroit différent, et sans tarder davantage, Orla et Cohmac se dirigèrent vers la sphère centrale de la station pour remettre en place les statues. Mais ils se firent soudainement attaquer par les Drengir, des monstres végétaux qui étaient à l'origine de l'obscurité en ces lieux. Le combat fut éprouvant pour les deux Jedi, d'autant plus que les monstres se régénéraient. L'Umbarane eut alors une idée et fit tomber sur les Drengir une tonnelle recouverte de plantes grimpantes, qu'ils piétinèrent pour en échapper. Aussitôt, les droïdes 8-T se précipitèrent vers eux pour défendre la végétation. Ce répit permet à Orla et Cohmac de réactiver le sceau de protection, ce qui figea aussitôt les Drengir. Satisfaits, les deux Jedi retournent ensuite au sas d'amarrage, mais découvrirent que Hague, le vieux compagnon de voyage de Nan, les attendait : les Nihil étaient en train de débarquer.
  L'Umbarane et le Maître Jedi repoussèrent une première vague d'ennemis, mais les envahisseurs étaient trop nombreux. Affie, qui s'était cachée dans les hauteurs, décidant d'agir et envoya un détonateur thermique : la déflagration détruisit en partie le sas d'amarrage et plongea les lieux dans le chaos. Les Nihil étaient temporairement retardés, et Orla et Cohmac à peine sonnés. Cependant, cette action avait attiré l'attention des pirates sur Affie. Heureusement, les deux Jedi concentrèrent l'attention des Nihil.

Orla Jareni  Ensuite, Orla et Cohmac profitèrent d'une accalmie pour se réorganiser et décider de la suite des opérations. L'Umbarane allait partir à la recherche d'Affie, qui ignorait probablement comment rejoindre le Vaisseau maintenant que la baie d'amarrage était détruite et un sas de sécurité fermé, tandis que le Maître Jedi irait à la recherche de Reath dans les niveaux inférieurs de la station.
  Plus tard, alors que les Nihil s'organisaient toujours pour prendre le contrôle de la station, Orla tomba sur Reath, seul, qui l'informa que Dez Rydan avait survécu et que Cohmac le conduisait au Vaisseau. Faute de meilleure solution, la Cheminante décida de briser le sceau de Force des statues, espérant ainsi que les Drengir et les Nihil s'affronteraient entre eux et ficheraient la paix aux Jedi. C'était un pari risqué.
  Ne parvenant pas à briser le sceau de protection à eux deux, Orla Jareni détruisit l'une des quatre statues, ce qui eut pour effet immédiatement de libérer les Drengir de leur torpeur. Presque aussitôt, les monstres végétaux attaquèrent les Nihil désorganisés. Dans le chaos de l'arboretum central, Orla et Reath furent rejoints par Cohmac : il fallait se presser de partir, car d'immenses lianes étaient en train d'immobiliser le Vaisseau. L'Umbarane et le Maître Jedi mirent aussitôt le cap vers leur cargo, mais ne remarquèrent que trop tard que Reath leur avait faussé compagnie. Le Padawan était retourné dans les niveaux inférieurs pour détruire le dispositif de voyage des Amaxines, et ainsi s'assurer que les Drengir et Nihil ne puissent pas l'utiliser pour répandre la mort dans la galaxie. Reath trouva ensuite un moyen de se débarrasser des deux factions hostiles en ouvrant un sas donnant directement sur le vide intersidéral : et ce fut Géode qui sauva le Padawan d'une aspiration mortelle. Avec la disparition des Drengir, les lianes purent être retirées et le Vaisseau quitta définitivement la station.

  De retour sur Coruscant, Orla, Reath et Cohmac furent convoqués par le Conseil : mais les Maîtres Adampo et Rosason ne les punirent pas puisque grâce à eux, la menace des Drengir avait été déjouée et surtout, Dez Rydan avait été sauvé. Les Maîtres s'exprimèrent ensuite sur la voie que les Jedi devaient suivre, et Orla, qui n'était pas d'accord avec tout, ne dit rien. Elle s'en allait plutôt acheter un nouveau vaisseau avec l'aide de Géode, le Lightseeker, avec lequel elle comptait poursuivre dans la Bordure Extérieure sa voie en tant que Cheminante.
  Orla, Reath et son nouveau maître, Cohmac, assistèrent ensuite à l'inauguration du Flambeau Stellaire où la reine consort Thandeka tint un discours émouvant qui rappela des souvenirs à l'Umbarane.

3. L'invasion des Drengir



  C'était la nature même d'Orla Jareni d'aller là où la Force la conduisait. Et ce fut donc sur Chortose qu'elle se rendit, plusieurs mois après la Grande Catastrophe, alors que la progression des Drengir dans la Bordure Extérieure venait d'être stoppée. La Cheminante avait en effet perçu qu'un autre Jedi était perdu et confus, et elle avait vu juste. Quand Jareni arriva dans la plateforme agricole 42 de Chortose, Keeve Trennis avait le plus grand mal à repousser un groupe de Nihils qui s'en prenaient à des locaux. Orla Jareni dégaina son sabre laser articulé et mit fin immédiatement à la menace, puis s'attela à dissiper le poison nagnol des pirates.
  Maintenant que la menace avait été effacée et que la flotte de la Coalition de Défense de la République avait été appelée pour appréhender le reste des Nihils, Jareni s'enquit de l'état de Keeve, qui était au plus mal depuis qu'elle s'était connecté à l'esprit de ruche des Drengir pour sauver son maître Sskeer. En effet, la Jedi souffrait d'horribles visions, et n'avait donc pas suivi l'appel d'Avar Kriss, qui avait demandé à tous les Jedi disponibles de se diriger vers Mulita où était supposé se trouver le Drengir originel.

  Mais quand Keeve perçut soudain la détresse d'Avar Kriss dans la Force, les deux femmes mirent immédiatement le cap sur Mulita, et retrouvèrent ainsi Sskeer, Ceret et Terec, Reath Silas, Cohmac Vitus, OrbaLin et deux autres Jedi, au coeur d'une bataille contre les Drengir et les arthropodes qu'ils avaient asservis.

Orla Jareni

Orla Jareni appréhendant un Nihil sur Chortose


  Avec l'arrivée de l'Umbarane et de Keeve Trennis, les Jedi purent sauver Avar Kriss de l'emprise du Drengir originel en joignant à elle leurs esprits. Le Grand Ancêtre fut ensuite neutralisé et capturé grâce à un dispositif que Reath et Cohmac avaient amené avec eux. Myarga, qui n'était pas satisfaite de la capture du Drengir originel et aurait préféré son exécution, quitta Mulita furieuse, mettant ainsi fin à l'alliance avec le Cartel des Hutts.

  La menace des Drengir semblait désormais écartée, mais quelque chose de grave s'était produit entre temps sur Valo où devait se tenir la Grande Foire de la République : les Nihil, demeurés bien discrets depuis la bataille de Kur, avaient attaqué.

4. La contre-attaque des Nihil



  Plusieurs mois s'étaient écoulés depuis l'attaque de Valo, et les Jedi, aidés par les forces navales de la République, traquaient les Nihil partout dans la galaxie, remportant des victoires importantes. Seulement, certains Jedi, comme Avar Kriss, étaient convaincus que l'Ordre ne faisait pas assez, et Stellan Gios, récent membre du Conseil, freinait toute initiative audacieuse.

  Ainsi, contre l'avis du Conseil, la Marshal du Flambeau monta une opération risquée pour infiltrer les Nihil et déterminer qui étaient les nouveaux leaders de l'organisation. Orla, comme Keeve Trennis, Ceret, Terec et Sskeer, accepta de participer au plan d'Avar Kriss, et rejoignit l'Ataraxia pour échafauder une opération audacieuse. En effet, Keeve et Terec allaient se faire passer pour des Nihil de la Tempête de Pan Eyta : restait ensuite à convaincre les autres Nihil. Pour cela, les deux Jedi, pilotant un vaisseau Nihil capturé, attaquèrent dans le cadre d'une mise en scène organisée le Lightseeker d'Orla. Comme convenu, la Cheminante reçut le renfort de l'Ataraxia, puis les Nihil ne tardèrent pas à arriver également. Keeve détruisit un Vector, en réalité piloté à distance par Ceret, avant que son vaisseau ne soit exfiltré par les Nihil jusqu'à leur nouvelle base d'opération sur Xais.

Orla Jareni

Orla Jareni aux commandes du Lightseeker
  
Informations encyclopédiques
Orla Jareni
Nom
Orla Jareni
Espèce
Fonctions
Chevalier Jedi : Cheminante
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/01/2021

Date de modification
21/11/2021

Nombre de lectures
1 579


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.