Briika Jeban


Briika Jeban éttait une guerrière Mandalorienne qui fit partie du commando de Fett au début de la Guerre contre les Yuuzhan Vong et qui fut mortellement blessée sur New Holska, conduisant Goran Beviin à adopter sa fille Dinua.

Continuité : Légendes


  "Il n'y a qu'une seule chose qui effraye un homme Mando et c'est une femme Mando."
Goran Beviin

  Briika Jeban était une Mandalorienne qui travaillait comme chasseuse de primes et mercenaire. Elle avait les cheveux châtains qu'elle coiffait dans une natte quand elle travaillait, des yeux noisette et un tatouage élaboré à l'encre bleue sur sa main droite. Son armure en beskar était rouge avec le symbole de son clan sur la poitrine.

  Elle épousa un autre Mandalorien avec qui elle eut une fille, Dinua, onze ans après la Bataille de Yavin. Il semble qu'elle choisit d'être le parent qui resterait chez eux pour s'occuper de leur fille afin d'empêcher qu'elle se retrouve orpheline à un jeune âge, comme le voulait la coutume de leur peuple. Son époux perdit la vie dans des circonstances inconnues avant l'An 24 et Briika se chargea de former leur fille jusqu'à ses treize ans.

  Mère et fille fêtaient joyeusement le passage à l'âge adulte de Dinua dans un tap café de Nar Shaddaa quand un autre Mandalorien entra pour rencontrer un client. Bien qu'elle semblait un peu pompette et distraite par leur célébration, Briika garda un œil sur son compatriote au cas où il aurait besoin d'aide et, quand il sortit son blaster alors que son client, Udelen, semblait vouloir sortir une arme, elle pointa également son blaster sur l'individu, calme et focalisée sur sa proie et demanda au Mandalorien s'il avait besoin d'aide en mando'a. Celui-ci la remercia mais lui dit qu'il était juste nerveux et continua sa conversation.

  Sa négociation terminée, le Mandalorien se présenta comme Goran Beviin et échangea quelques mots avec Briika et sa fille. Après avoir appris que Briika était veuve, il lui dit qu'il aurait peut-être du travail pour elle et, en effet, il les contacta bientôt pour l'aider à couvrir ses contrats avec Udelen. Au cours de l'année qui suivit d'autres Mandaloriens se joignirent à leur groupe dont le Mandalore Boba Fett en personne. Fett, Beviin, Briika, Dinua formèrent bientôt un commando cohérent et efficace avec Tiroc Vhon et les frères Cham et Suvar Detta, effectuant diverses missions de sabotage et d'assassinat pour leur client.

  Ce dernier organisa un rendez-vous dans la Bordure Extérieure et pendant qu'ils attendaient, il semble que Briika eut un mauvais pressentiment car elle demanda à Goran Beviin d'adopter Dinua si quelque chose lui arrivait. D'abord hésitant, il accepta après avoir accompagné Fett au rendez-vous où il s'avéra que leur client était en réalité un être appelé Nom Anor et qu'il appartenait à une race qui avait l'intention de conquérir, asservir et convertir la galaxie à leurs pratiques immondes et leur bio-technologie. Le commando les avait aidés à déstabiliser plusieurs mondes pour faciliter leur entreprise et il voulait qu'ils continuent à travailler pour lui. Fett avait accepté à condition que les Yuuzhan Vong laissent le Secteur Mandalorien tranquille.

  Boba Fett ne faisait pas confiance aux extragalactiques car c'étaient des fanatiques et il savait qu'ils se retourneraient un jour ou l'autre contre leur peuple. Il expliqua à ses hommes qu'il espérait juste gagner du temps pour qu'ils puissent se préparer et récolter le maximum de renseignements sur les Vongs et leur technologie, une tâche que Goran Beviin et lui et avaient déjà commencé. Il les informa qu'il souhaitait également fournir des informations à la Nouvelle République sans trahir leurs intentions à leur client.

  Une semaine après le début de l'invasion, le commando attaqua le spatioport de Birgis en prenant soin de ne pas endommager tous les vaisseaux et de s'assurer de laisser au moins un survivant. Ils parvinrent à trouver une pilote à qui ils confièrent les données avant de l'aider à s'enfuir mais la Nouvelle République pensa qu'ils cherchaient à les tromper avec de fausses informations.

  Quand ils se rendirent sur New Holgha, ils réalisèrent que la Nouvelle République avait ignoré leurs avertissements et n'avait pas évacué la planète. Pire, elle avait retiré une partie de ses forces de défense vers une autre planète qui n'était pas sur la route d'invasion des Vongs. Comme le voulait leur contrat, le commando sabota la planète pour faciliter l'attaque et assistaient aux dégâts infligés par la technologie yuuzhan vong quand un de leurs guerriers, Bur'lorr les contacta pour leur demander de l'aider à capturer un Jedi afin que les modeleurs s'en servent comme cobaye.

  Pendant que Beviin ralentissait Bur'lorr, Briika et ses camarades traquèrent le Jedi et le capturèrent, Fett ayant décidé qu'il était leur meilleure chance de transmettre leurs informations sans qu'elles soient mises en doute, les Jedi étant capables de sentir leurs intentions. Celui-ci, un humanoïde du nom de Kubariet accepta malgré son scepticisme et fut escorté jusqu'à son vaisseau par Tiroc Vhon. Beviin et Bur'lorr arrivent sur ces entrefaites et le Yuuzhan Vong devint rapidement méfiant et se montra trop agité pour être raisonné.

  Sans avoir besoin de se parler, les cinq Mandaloriens comprirent qu'ils devaient tuer celui qui était devenu un témoin gênant. En effet, pour la réussite de leur plan et la survie de leur peuple, pas même l'ombre d'un soupçon sur leur allégeance ne devait voir le jour. Beviin détruisit sur-le-champ son villip pour l'empêcher de communiquer avec les siens et lui infligea une sérieuse blessure à la mâchoire avec son beskad avant que son armure ne bouge pour le protéger. Fett empala son amphistaff, permettant à Suvar Detta de le décapiter d'un seul coup. De son côté, Briika tenta de d'achever Bur'lorr avec sa vibrolame mais fut bloquée par son armure. Beviin utilisa alors ses gants de force pour étrangler le Yuuzhan Vong jusqu'à ce qu'il cesse de respirer.

  Alors que ses compagnons récupéraient des échantillons et des trophées, Briika tenta de se relever pour tomber à genoux aussitôt. Elle réalisa alors qu'elle était blessée, une des pointes acérées de l'armure crabe ayant transpercé sa poitrine. Dinua se précipita vers elle et réalisa qu'une partie de la mare de sang sur le guerrier Yuuzhan Vong appartenait à sa mère. Elle voulut lui retirer son plastron pour voir la blessure, mais Cham, leur médic, l'en empêcha car il était très probable que l'armure comprimait sa blessure. Le Mandalore ordonna à Dinua de brûler le corps pendant que Beviin et lui emmèneraient Briika à bord du Slave I avec leurs jetpacks pour lui administrer des soins.

  Le droïde médical détermina rapidement qu'elle avait besoin d'une transfusion et pendant qu'il s'afférait, Briika rappela à Beviin sa promesse avant même d'avoir pu être traitée. Quand Dinua revint à bord, Beviin prononça les mots d'adoption, lui laissant comprendre que sa mère était morte. Quand il passa un accord avec Kubariet deux semaines plus tard, Fett lui demanda seulement en échange des informations, que le moment venu, il fasse en sorte que la Nouvelle République sache qu'une Mandalorienne du nom de Briika Jeban était morte en sauvant un de ses citoyens, le Jedi lui-même.

Informations encyclopédiques
Briika Jeban
Nom
Briika Jeban
Espèce
Date de décès
Lieu de décès
25 apBY
Fonctions
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/04/2022

Date de modification
10/04/2022

Nombre de lectures
298


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.