Juhm


Superviseur et commandant des chantiers navals de Gwori, Juhm échoua à protéger ces installations et le paya de sa vie pendant la Guerre des Clones.

Continuité : Infinities


    Cette fiche n'est pas encore rattachée à une chronologie Star Wars.

  Né sur la planète Muunilist, Juhm était un Muun du Clan Bancaire Intergalactique qui se rallia à la Confédération des Systèmes Indépendants. Au cours de la Guerre des Clones, il fut nommé superviseur des installations des chantiers navals de la planète Gwori et commandant des forces séparatistes. Le comte Dooku avait en effet établi des infrastructures secrètes sur ce monde désert.

  Lorsque Juhm arriva sur place, il décida de renforcer les défenses, bien que l'emplacement des infrastructures était idéale. En effet, celles-ci étaient située dans un des canyons de Gwori. Les installations séparatistes étaient très bien protégées : à la surface, une importante garnison de droïdes de combat et de super droïdes de combat était stationnée dans les différentes niveaux de la base et des tourelles lourdes abattaient quiconque pénétrait dans les environs sans autorisation ainsi que plusieurs essaims de chasseurs droïdes. Tandis que dans l'espace, un portique de sécurité scannait les vaisseaux entrant sur la planète, aidé par des escadrons de chasseurs et des frégates séparatistes.  

  Mais la République avait réussi à infiltrer la planète. Les Jedi Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Ashoka Tano et un petite escouade de soldats clones se firent cryogéniser et échappèrent ainsi aux détecteurs. À bord d'un vaisseau de transport volé, VX-391, et d'un droïde de combat B1 reprogrammé par R2, ils purent passer le blocus mais le Muun se doutait de quelque chose et ordonna la destruction du vaisseau par les chasseurs Vautour.

  Le cargo fut abattu mais sa cargaison fut sauvée en étant larguée dans le désert. Juhm reçut alors une transmission du Comte Dooku à qui il expliqua s'être débarrassé de saboteurs Jedi. Mais il ignorait que les Jedi et les soldats clones avaient survécu et se dirigeaient maintenant vers les chantiers navals. Ashoka et son escouade de soldats atteignirent une petite station de communications et s'en servirent pour contacter leur croiseur. Mais le Muun fut informé d'une communication non autorisée et appela la station afin de déterminer la nature exacte de cet appel. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit le visage de la jeune Jedi sur l'écran. En effet, il pensait s'en être débarrassé.

Juhm

Juhm est furieux que les Jedi n'aient pas été capturés


  Juhm lança alors le processus d'autodestruction de la station et, lorsque celle-ci explosa, il pensait en avoir fini avec ses ennemis. Mais quelques minutes plus tard, un droïde lui annonça que deux Jedi avaient été repérés dans les chantiers. La panique commença à le gagner et une communication du Comte Dooku dans laquelle le Seigneur Noir constata que les Jedi n'avait pas été éliminés comme annoncé plus tôt n'arrangea guère ses affaires. Le natif de Serenno lui proposa de lui envoyer des renforts, ce que le Muun déclina, déclarant pouvoir régler la situation de lui-même.

  Quand la communication fut terminée, Juhm explosa et ordonna à ses droïdes de retrouver les Jedi. Ces même Jedi qui se mêlèrent aux esclaves mais qui finirent par être dénoncés par le contremaître Mirax. Juhm avait fait rassembler les ouvriers et entama un speech sur les bienfaits de la Confédération et sur la fourberie de la République et des Jedi, et annonça que si une attaque était menée contre les installations, les esclaves serviraient de boucliers humains. Il se rendit avec un bataillon de super droïdes de combat et d'une poignée de Magna Gardes IG-100 sur un plateau où les derniers intrus avaient été repérés et fit arrêter la jeune Jedi Ashoka Tano et un soldat clone rescapé des combats. Les trois Jedi et le clone furent ensuite enchaînés et torturés.

Juhm

Juhm savoure sa victoire sur les Jedi tout se laissant aller à quelque coquetterie


  Le superviseur Muun se félicita de cette capture et se désigna comme leur maître à partir d'aujourd'hui et ce pour toujours. Une voix répondit alors qu'il avait très bien parlé. Le Comte Dooku venait d'apparaître sur un canal de communication de la plateforme mobile de Juhm. Satisfait de la capture des Jedi, il ajouta qu'il était encore plus impressionné que Juhm y soit parvenu par ses propres moyens. Celui-ci répondit qu'il était prêt à tout pour conserver la confiance de Dooku et lui proposa d'assister à l'exécution. Son interlocuteur lui répondit qu'il était déjà en route et qu'il le récompenserait avant de mettre fin à la communication. Le Muun, très content de lui, annonça aux Jedi qu'il devait les quitter mais qu'il laissait des Magna Gardes avec eux pour être sûr qu'ils passeraient la nuit. Il regagna ensuite ses appartements où il dormit et, le matin venu, il se changea coquettement.

  C'est alors que l'un de ses droïdes de combat l'informa que des vaisseaux de la République venaient d'entrer dans le système. Il ordonna que des escadrons de chasseurs soient déployés pour contrer cette nouvelle menace. Le Muun se précipita ensuite à la fenêtre et constata qu'aucune attaque n'avait lieu mais que ses esclaves n'étaient pas à leur poste de travail. C'est à ce moment que Kirraa, la jeune esclave qui était avec lui et l'ayant complimenté sur sa tenue, s'empara discrètement des sabres laser des Jedi et s'enfuit pour libérer ses compagnons.

  Ce qu'il ignorait, c'est que les Jedi s'étaient libérés dans la nuit, avait rejoint les ouvriers captifs et les faisait monter à bord d'une Frégate Stellaire de classe Munificent achevée. Alors qu'il scrutait l'horizon à la recherche de ses travailleurs, Juhm vit alors un escadron de bombardiers Y-Wing lâcher une nuée de bombes sur les installations de chantier. Il intercepta alors une communication entre la frégate et le Maître Jedi Saesee Tiin, participant à l'attaque du complexe de Gwori à bord de son chasseur, et comprit que les esclaves et les Jedi tentaient de s'échapper.

Juhm

Le superviseur Muun se rend compte que les esclaves tentent de s'enfuir à bord d'une frégate volée.


  Les bombardiers clones firent un second passage et bombardèrent à nouveau les infrastructures du chantier naval et firent des dégâts considérables sous les yeux catastrophés du Muun. Fou de rage, il avertit alors les vaisseaux en orbite qu'une frégate volée, chargée de prisonniers, risquait de tenter de traverser le blocus et qu'il fallait la détruire au plus vite. Mais les droïdes en poste sur les croiseurs ne savaient plus où donner de la tête mais le vaisseau volé ne put éviter le portique de sécurité. Juhm contacta alors la frégate et menaça les Jedi : ils avaient peut-être détruit ses installations mais ils ne s'échapperaient jamais avec ses esclaves.

  Les senseurs du portique s'affolèrent devant le nombre de formes de vie détectées à bord de la frégate volée et un rayon mortel menaça la vie de tous les occupants du vaisseau. Mais Skywalker réussit à pousser les réacteurs à fond et tout le monde échappa à la mort. Le superviseur Muun demanda alors s'ils avaient été arrêtés mais le droïde lui répondit que non. Puis le B1 lui annonça que le Comte Dooku venait d'arriver dans le système Gwori. Juhm commença à avoir peur de devoir expliquer son échec à Dooku. Lorsque celui-ci arriva, le malheureux superviseur se confondit en excuses et promit d'arranger les choses mais Dooku ne voulait plus l'écouter. Il fit signe à son apprentie, la sinistre Asajj Ventress, et celle-ci activa ses sabres laser. Juhm se fit transpercer d'un coup de lame par l'Acolyte.

Juhm

Juhm voit la mort en face.




En savoir plus

  D'après la définition du Canon, les sources utilisées pour cette fiche placeraient par défaut ce personnage dans la continuité Légendes. En effet, les comics The Clone Wars ne sont pas considérés comme Canon mais Hors Continuité. C'est ainsi un personnage entre deux continuités, non reconnu dans le Canon et mal intégré à la continuité Légendes (les histoires The Clone Wars étant souvent incohérentes avec le reste de cette continuité).


Actualités en relation

Encyclopédie | Mise en ligne d'un pack de fiches séparatistes Legends

Bonjour à tous ! Ce sont aujourd'hui 23 nouvelles fiches de la continuité Légendes centrées sur la Confédération des Systèmes Indépendants qui rejoignent l'encyclopédie. On commence avec les célèbres Commandos Gossam et...


Informations encyclopédiques
Juhm
Nom
Juhm
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
An -22 av. BY
Lieu de décès
Fonctions
Commandant
Superviseur des Chantiers Navals
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/02/2021

Date de modification
27/02/2021

Nombre de lectures
56


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.