Tee Watt Kaa


Chef de village lurmen pacifique qui vit son peuple combattre les Séparatistes

Continuité : Canon


  Lors de la Guerre des clones, nombreux furent ceux qui désiraient échapper à ce conflit. Mais très peu étaient ceux qui y parvenaient. Tee Watt Kaa et ses semblables y parvinrent cependant, du moins en partie. Lorsque les premiers troubles importants secouèrent l'Ancienne République, Tee Watt Kaa et d'autres Lurmens, dont son fils Wag Too, quittèrent leur planète pour se rendre sur Maridun, une planète paisible et non urbanisée de la Bordure Extérieure, dans le but de mener une vie exempte de toute violence.
  
  Malheureusement, dès leur arrivée, ils furent mal accueillis, étant attaqués par de féroces Amanins. Ne cédant pas à la violence, les paisibles colons abandonnèrent leur vaisseau, et se rendirent dans une zone moins dangereuse. Là, ils bâtirent leur nouveau village, essayant de se lier le plus possible à la nature qui les entourait, utilisant les fruits des arbres géants de leur nouvelle planète pour se construire des maisons. Ils apprirent même à se défendre face aux dangereux Mastifs Phalones sans les tuer, juste en les ligotant. La vie semblait sourire à Tee Watt Kaa, d'autant plus que son fils devint rapidement le guérisseur de la tribu. Mais un tel bonheur ne pouvait durer dans une galaxie en guerre.

  Peu de temps après le déclenchement de la Guerre des clones, Tee Watt Kaa et sa petite communauté reçurent la visite de deux Jedi, Aayla Secura et Ahsoka Tano, accompagnées du commandant clone Bly. Se présentant comme des garantes de la paix, les deux utilisatrices de la Force demandèrent de l'aide  pour soigner leur ami, Anakin Skywalker, blessé lors d'un combat spatial. Le chef du village répondit alors à la Twi'lek qu'elle n'était en aucun cas une protectrice de la paix, puisqu'elle menait la guerre. Mais malgré son aversion pour la violence et ceux qui la pratiquait, Tee Watt Kaa savait qu'il ne pouvait pas abandonner un blessé.

  Il envoya alors son fils en compagnie de la Padawan pour soigner son maître, tandis que la Chevalier Jedi Twi'lek resterait avec lui pour être sûr qu'il ne s'agissait pas d'un plan malveillant de la République pour semer le trouble sur la planète. Durant l'absence du petit groupe, Le Lurmen conversa longuement avec Secura, chacun essayant d'expliquer son point de vue à l'autre. Le dialogue prit fin lorsque Tee Watt Kaa déclara à Secura qu'il n'admettrait que les Jedi sont bien des gardiens de la paix que lorsqu'ils cesseraient d'utiliser leurs armes.

Tee Watt Kaa


  Lorsque le trio, accompagné de Rex, revint au village, Tee Watt Ka laissa son fils utiliser la hutte médicale pour soigner le Jedi, et commença même à se dire que les Jedi ne lui avaient pas causé trop de tort en débarquant. Mais le pire restait malheureusement encore à venir.

  En effet, le lendemain, une barge de transport séparatiste arriva sur la planète et se posa à proximité du village. Pour Tee Watt Kaa, l'arrivée des Séparatistes étaient forcément due à la présence des Jedi. Il leur ordonna de quitter le village sur le champ, sachant que si on venait à le s y découvrir, tout le village serait probablement rasé. Malgré l'avis de son fils et les propositions d'Ahsoka de les aider à lutter contre les envahisseurs, il fut intraitable, et déclara qu'il préférait mourir que de tuer quelqu'un, et que donc il ne combattrait pas les nouveaux-venus.

  Le chef de la colonie partit alors accueillir les Séparatistes, menés par Lok Durd. Ne se laissant impressionner ni par le déploiement de droid de combat, ni par les dires du neimoidien, il informa ce dernier qu'en tant que peuple pacifique, il ne tolérerait pas la présence de forces armées sur la planète. Mais le général séparatiste n'en avait que faire, et ordonna à ses troupes "d'inspecter" le village. Tee Watt Kaa assista alors à la mise à sac de son village, et dut alors admettre en lui-même que la situation commençait à être pire qu'avec les Jedi.

  Lorsque les forces armées se furent retirées, Wag Too lui demanda ce qu'il comptait faire. Critiquant encore les Jedi, continuant à être persuadé que leur présence était la cause de la venue des droïdes, Tee Watt Kaa informa son fils qu'il ne renierait pas son mode de vie et qu'il ne pouvait aider les Jedi sans devoir s'impliquer dans la guerre. Mais il se trompait. En réalité, les Séparatistes étaient là pour tester une toute nouvelle arme qui permettrait de détruire uniquement les formes de vie organique, et protégerait ainsi les droïdes.

Tee Watt Kaa


  Ayant été informé de la situation par le papillon voyageur de son ami Tub, Wag Too en informa son père. Mais son père affirma qu'ils n'avaient rien à craindre, puisqu'ils n'avaient pas défiés les Séparatistes. Wag Too refusa cependant les explications de son père, affirmant qu'il le veuille ou non, les ennemis comptaient les annihiler. Tee Watt Kaa déclara que si les Lurmens ne pouvaient pas mourir pour leurs convictions, alors ils ne valaient pas mieux que les droïdes.

  Le lendemain, les Jedi revinrent à bord d'une navette volée, pour offrir de nouveau leur aide aux Lurmens, les prévenant que les Séparatistes approchaient avec leur nouvelle arme. S'énervant, le chef Lurmen déclara qu'ils resteraient dans leur village, et que s'ils devaient mourir à cause de la guerre des Jedi, il en serait ainsi.

Tee Watt Kaa


  Les Jedi refusèrent cependant d'abandonner les colons, et érigèrent une barricade autour du village, puis installèrent des générateurs de bouclier pour défendre l'endroit. Cela énerva encore plus Tee Watt Kaa, mais Wag Too confia à Ahsoka que de nombreux Lurmens désapprouvaient le vieux chef et ses décisions. Lors de la bataille qui s'ensuivit, les Jedi prirent le dessus un temps, aidé de Rex et de Bly, mais furent forcé de battre en retraite sous les boucliers face à l'avance des droïdes.

  Anakin parvint cependant à atteindre le canon séparatiste et à le détruire, tandis que Wag Too et quelques Lurmens dont Tub aidaient Ahsoka et Aayla à repousser les droïdescomme ils le pouvaient. Finalement, Lok Durd fut arrêté, et les droïdesrepoussés. Wag Too, enthousiaste, remercia les Jedi. Son père consentit à admettre qu'ils leur devaient probablement la vie, mais demanda quel en était le prix. Comme pour le conforter dans sa réponse, les croiseurs républicains qui recherchaient les disparus apparurent dans le ciel de Maridun, comme une réponse ironique au vieux Lurmen.
Informations encyclopédiques
Tee Watt Kaa
Nom
Tee Watt Kaa
Espèce
Taille
1,03 m
Fonctions
Chef de village
Affiliation
Indépendant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/11/2009

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
4 361


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.