Soran Keize


Soran Keize était un talentueux pilote et le major de la 204ème escadre impériale. Il quitta sa faction après le ravage de Nacronis et prit le nom de Devon Lhent, avant de revenir suite à la bataille de Pandem Nai.

Continuité : Canon


  "Je ferai ce que je peux, mais je vais partir, très prochainement. Mieux vaut montrer l'exemple."
Soran Keize à Yrica Quell après le ravage de Nacronis


  Soran Keize était un talentueux pilote de chasseur TIE de la Marine Impériale qui fit partie de la prestigieuse 204ème escadre du Corps de Chasse de l'Empire Galactique. Soran Keize volait sous les ordres de la colonelle Shakara Nuress, et, bien qu'il n'eût jamais souhaité monter dans la hiérarchie, il devint rapidement major de l'Escadre de l'Ombre ainsi qu'une sorte de mentor pour de nombreux pilotes, à l'instar d'Yrica Quell.

1. L'Opération Cendres



  Le major gardait un œil sur chacun des escadrons qui composait la 204ème escadre et connaissait les lieutenants mieux que personne. Après une mission qui avait coûté la vie à presque tous les pilotes de l'escadron cinq, Soran Keize prit sur lui de reconstituer le groupe. Il plaça à sa tête Teso Broosh qu'il jugeait digne de cette mission : Broosh était un talentueux pilote, mais également une personne craignant d'être responsable de la vie de plusieurs autres soldats de l'Empire. C'était précisément un trait de caractère que recherchait le major : un commandant qui avait conscience du prix de la vie.

  Soran Keize était un homme de parole, à la moralité exemplaire, loyal à l'Empire mais qui se gardait le droit de désapprouver certaines décisions. Ainsi, quand les droïdes Messagers annoncèrent l'Opération Cendres après la mort de l'Empereur à la bataille d'Endor, le major éprouva certaines réserves - qu'il garda pour lui - même si elles étaient partagées par d'autres pilotes.

Soran Keize

Soran Keize annonçant sa promotion à Teso Broosh


  Quand la 204ème escadre reçut l'ordre d'attaquer Nacronis, Soran Keize s'exécuta, même si ce monde ne représentait aucun enjeu stratégique. Une fois les tempêtes de boue passées - désastre qui avait effacé toute de Nacronis -, Soran posa son chasseur TIE à côté de celui d'Yrica Quell à la surface. Il savait que la jeune femme éprouvait comme lui des doutes, et il l'encouragea à déserter. Il savait qu'elle avait toujours voulu rejoindre les Rebelles, et il la poussa à le faire. Lui-même comptait quitter l'Empire prochainement, mais pas pour rejoindre la Nouvelle République : il voulait cependant emporter avec lui un maximum de pilotes car l'Empire - du moins ce qu'il en restait - se trouvait désormais sur une pente dangereuse.
  Le major remonta dans son TIE et détruisit celui d'Yrica Quell afin de rendre sa mort crédible ; puis il retourna au Pursuer, le destroyer stellaire de Shakara Nuress. Soran Keize déserta peu de temps après mais ne parvint pas à convaincre d'autres pilotes de le suivre, en particulier Teso Broosh qui demeura auprès de la colonelle.

  Soran Keize prit le nom de Devon Lhent et rejoignit Mrinzebon, une colonie abandonnée par l'Empire où il aida des locaux à résister face à un gang de voyous menés par un ancien Impérial. Soran élimina ce dernier après plusieurs semaines puis rejoignit brièvement Mon Gazza, puis l'Anneau de Kafrene. De là, il s'arrêta sur une station spatiale où il travailla dans une échoppe pour une Harch. Il y rencontra un jeune homme qui s'était radicalisé avec la chute de l'Empire ; il tenta de le dissuader de fabriquer une bombe qu'il comptait faire exploser dans un camp de réfugié appelé "Les Remords du Traître". Devon perdit cependant la trace du jeune homme puis voyagea jusqu'à Vernid où il trouva un autre travail. Mais quand il apprit que la 204ème escadre avait été battue sur Pandem Nai et que Shakara Nuress avait été tuée, il ne put contenir sa colère, qui révéla sa véritable allégeance.
  Devon Lhent fut retrouvé par deux agents des Renseignements de la Nouvelle République qu'il tua. Il était désormais déterminé à retrouver l'Escadre de l'Ombre pour redresser la situation.

2. Retour dans l'Escadre de l'Ombre



  Laissant derrière lui la fausse identité de Devon Lhent, Soran Keize réintégra l'Escadre de l'Ombre. Il n'était désormais plus Major, et gagner la confiance des pilotes, les anciens comme les nouveaux, allait être un sacré défi ; Teso Broosh ne manqua d'ailleurs pas de lui rappeler son amère trahison après les événements survenus sur Nacronis. L'ancien mentor de la 204ème ne fut donc pas accueilli à bras ouverts - après tout, il avait déserté - et devait désormais faire ses preuves.

Soran Keize  À défaut de pouvoir récupérer son grade militaire, le titre de conseiller lui fut confié. Tout d'abord, Keize constata que l'Escadre de l'Ombre avait changé. Sans objectif, le moral des pilotes chutait. L'un de ses premiers succès fut d'organiser une attaque sur Jarbanov et de récupérer les carcasses de neuf chasseurs TIE, qui, une fois réparées, viendraient gonfler les rangs affaiblis de l'escadre. En tant que Conseiller, Keize coordonna l'assaut du 4ème Escadron de Gablerone, depuis le croiseur de classe Quasar Fire Aerie du capitaine Rassus, qui avait jadis servi Shakara Nuress. La mission fut un succès, mais pas suffisante pour ranimer la flamme de la 204ème escadre. Il fallait quelque chose de plus ambitieux. Et quand Soran Keize entendait, lors de réunions, les six chefs d'Escadron et les capitaines des deux croiseurs Quasar Fire, cela le désolait. La réflexion manquait de stratégie et les objectifs de réalisme.
  Le prochain succès de Soran Keize fut la récupération du Destroyer Stellaire Edict, qui vint renforcer l'Escadre de l'Ombre. Le vaisseau était en piteux état, et il fallut sacrifier l'un des croiseurs Quasar Fire pour restaurer le système de propulsion de l'Edict. Petit à petit, le moral remontait.

  Peu à peu, Soran Keize retrouva sa place dans l'Escadre de l'Ombre, partageant son expérience du pilotage, donnant des conseils et analysant les manœuvres des pilotes. Les escadrons de TIE menèrent plusieurs frappes punitives contre des adversaires de l'Empire, jusqu'à ce qu'une véritable occasion de redorer le blason de la 204ème se présente : se venger de Hera Syndulla, responsable de la défaite de Pandem Nai avec l'Escadron Alphabet. Des rapports arrivaient du système Cerberon, comme quoi Troithe avait été reprise par la Nouvelle République, et que l'Escadron Alphabet et le Lodestar étaient présents. Une attaque frontale contre le groupement tactique de la générale Syndulla était insensée, mais Soran Keize savait déjà comment esquiver le piège que ses ennemis voulaient lui tendre. Car en effet, la campagne de Cerberon était une manière pour Hera Syndulla d'attirer l'Escadre de l'Ombre.
  D'après les rapports reçus du gouverneur impérial Hastemoor, l'astéroïde CER952B allait passer près de Troithe et offrirait ainsi la possibilité de s'engouffrer derrière les boucliers planétaires. Les Rebelles s'attendaient donc à ce que les TIE se posent sur l'astéroïde et espéraient certainement les massacrer là. Soran Keize élabora un plan tout autre. L'Aerie allait se diriger vers Catadra, et lui-même piloterait son propre chasseur TIE avec des drones d'entraînement pour attirer les défenses de la République loin de Troithe. En effet, les Rebelles penseraient que l'Escadre de l'Ombre se trouverait à bord du croiseur Quasar Fire. En réalité, les TIE seraient dans les hangars de l'Edict, qui engagerait un combat contre le Lodestar en vue d'éliminer Hera Syndulla. Avant le début des opérations, Teso Broosh annonça à Soran Keize que les commandants d'escadrons avaient convenu de le promouvoir Colonel, remplaçant ainsi le titre honorifique et légèrement insultant de Conseiller.

  L'attaque de Troithe ne se déroula dans les faits pas tout à fait comme prévue. Si l'Escadron Meteor de la Nouvelle République fut bien attiré au-dessus de Catadra par l'Aerie et les drones qui suivaient Soran Keize aux commandes de son TIE, le croiseur impérial fut finalement lourdement endommagé et dut être abandonné par le capitaine Rassus. Plutôt que de battre en retraite, le Colonel Keize maintint l'attaque. Sur son ordre, les TIE de l'Escadre de l'Ombre jaillirent par surprise de l'Edict, détruisirent les chasseurs qui défendaient le Lodestar avant de se concentrer sur l'énorme vaisseau. Quand celui-ci fut enfin abattu, suivi de peu par le Destroyer Stellaire, les deux mastodontes chutèrent et percutèrent les boucliers planétaires de Troithe. Les chasseurs TIE profitèrent de la brèche pour s'engouffrer dans la capitale et semer le chaos parmi les positions de la Nouvelle République : le plan de Soran Keize était une réussite.
  Les différentes positions de la Nouvelle République furent rapidement submergées, et la 61ème unité d'infanterie mobile dut battre en retraite et se cacher. C'était une victoire amère pour l'Escadre de l'Ombre car de nombreux excellents pilotes avaient perdu la vie. Mais le plus grave était tout autre : la 204ème escadre était désormais coincée sur Troithe avec la perte de l'Aerie. Comme Hera Syndulla - qui n'était finalement pas à bord du Lodestar au moment de l'attaque - ne tarderait pas à arriver avec des renforts, le temps était compté pour le Colonel Keize et l'Escadre de l'Ombre.

  Cependant, grâce à l'aide de la gouverneure par intérim Fara Yadeez, qui succédait à Hastemoor, les Impériaux purent réaménager un immense cargo dans la Plaie de Troithe et l'équiper avec l'armement de l'Edict ; le Messager de l'Empereur put également être sauvé, ce qui ne plaisait pas particulièrement à Soran Keize. Pendant les nombreux jours passés sur Troithe à analyser les mouvements de résistance des Rebelles et construire un plan pour s'échapper, Keize en vint à apprécier Fara Yadeez. La gouverneure était intelligente et avait compris que le Colonel se fichait de reconquérir le système Cerberon pour l'Empire. C'était la 204ème qui lui importait vraiment, et de lui offrir une victoire majeure.
  En dépit de l'arrivée de Hera Syndulla, du Temperance et de l'Escadron Vanguard, l'Escadre de l'Ombre parvint à quitter Troithe de justesse grâce au sacrifice de Fara Yadeez, qui s'était engagée à couvrir les arrières des pilotes de TIE pendant le décollage du cargo. Soran Keize ordonna de faire feu sur Troithe, se fichant des possibles milliers de victimes loyales à l'Empire que cela ferait. Les chasseurs de la Nouvelle République abandonnèrent finalement la traque de l'Escadre de l'Ombre pour intercepter les missiles, permettant à la 204ème escadre de quitter le système.

  Soran Keize fut ensuite contacté par l'amirale Rae Sloane, la plus haute autorité de l'Empire à l'heure actuelle, qui l'informait qu'elle mettrait bientôt à profit la force de frappe de l'Escadre de l'Ombre. Soran Keize n'était pas ravi, car il ne croyait plus à l'Empire, seulement à son escadre. Mais pour que les pilotes lui fassent confiance, il fallait agir pour l'Empire. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque finalement il accueillit Yrica Quell, qui avait fait défection et quitté son poste de leader de l'Escadron Alphabet : Soran Keize venait de récupérer l'une des meilleures pilotes de l'Escadre de l'Ombre.
Informations encyclopédiques
Soran Keize
Nom
Soran Keize
Autre(s) nom(s)
Devon Lhent
Espèce
Fonctions
- Major
- Conseiller
- Colonel
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
19/03/2020

Date de modification
17/12/2021

Nombre de lectures
1 044


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.