Plikh’ar’illmorf


Le Commandant supérieur Plikh’ar’illmorf, ou Kharill, était le second du Springhawk sous les ordres de Samakro, et un opposant à Thrawn quand il le récupéra.

Continuité : Canon


  Pour la grande majorité des officiers de la Flotte de Défense et d'Expansion de l'Ascendance Chiss, l'armée était une carrière tout à fait normale, où les ambitions et les états de service pouvaient permettre de prendre du galon et de se distinguer. Et souvent croiser le chemin de Mitth'raw'nuruodo, dit Thrawn, semait le chaos dans cette voie généralement toute tracée.

  Le Commandant supérieur Plikh'ar'illmorf, surnommé Kharill, était un membre de la puissante famille des Plikh et le second du Springhawk, un vaisseau prestigieux sous les ordres d'Ufsa'ma'kro (Samakro). Ce poste était le leur depuis que Thrawn en avait perdu le commandement suite à l'un des désastres qu'il avait la réputation d'engendrer. Aussi, quand le Springhawk lui fut réaffecté juste après une attaque éclair sur Csilla, Kharill se sentit trahi. Il s'agissait pour lui d'une basse manœuvre pour favoriser un officier illégitime, ce qui obligea Samakro à lui rappeler son devoir afin d'éviter un incident pour insubordination.

  Pourtant, pendant un bon moment, Kharill n'eut aucun motif de se plaindre de ce nouveau commandant qui leur avait valu de redescendre d'un cran dans la hiérarchie à bord. Par une tactique improvisée, ils remportèrent une brillante victoire contre les Paataatus, puis ils s'infiltrèrent aisément sur Rapacc où ils collectèrent de précieuses informations pour l'Ascendance ainsi qu'un navire nikardun. Ces succès ne l'empêchèrent pas de répandre sa mauvaise humeur et ses a priori sur Thrawn, comme Samakro le constata en voyant que d'autres officiers, tels Elod'al'vumic (Dalvu), commençaient à adopter son attitude à la limite de l'insolence.

  Kharill ne verbalisa formellement ses pensées qu'au moment où le Springhawk fut envoyé pour sanctionner le régime lioaoin de ses accointances avec les Nikardun. Selon l'ex-second du vaisseau, c'était une folie et qu'il valait mieux chercher la paix, ce qui incita Thrawn à philosopher avec lui sur le sujet. Mal à l'aise avec des sujets aussi complexes, Kharill réussit à esquiver la conversation et il ne put entendre ses supérieurs se mettre d'accord sur ses qualités, regrettant seulement son manque d'imagination (pour Samakro) ou de curiosité (selon Thrawn, qui s'attristait de ce qu'il considérait comme un choix).

  Seul l'ancien commandant du Springhawk parut comprendre la nature réelle de ses inquiétudes : la nette infériorité numérique des Chiss. Pourtant, grâce au plan de Thrawn, ils remportèrent une victoire rapide et nette, même s'il fallut envoyer le vaisseau en réparation pour plusieurs semaines. Ils reprirent du service, sans le célèbre capitaine à bord, pour combattre sur Primea où les Nikardun tenaient la planète sous blocus et détenaient la sky-walker Che'ri en otage.

  Face à la force d'intervention chiss d'Ar'alani, trente-deux ennemis attendaient (dont Kharill s'assura du recensement exact malgré l'impatience de Samakro). Dans un premier temps, les Chiss furent seuls pour combattre cette vaste force. Le Springhawk fit des dégâts mais trois cuirassés nikardun arrivèrent en renfort, dont un que l'amirale lui assigna. Le rapport de force défavorable inquiéta fortement Kharill mais son supérieur direct trouva une idée pour maîtriser le combat. Malgré les coups précis du commandant supérieur avec ses sphères à plasma, ils ne purent que neutraliser un duo de canonnières, sans affecter réellement le cuirassé.

  En désespoir de cause, le Springhawk se dissimula derrière les épaves pour échapper au pilonnage, puis Ar'alani leur suggéra de renouveler la manœuvre de Paataatus. Samakro comprit et les fit passer pour un vaisseau sur le point d'être détruit - ce qui n'était si éloigné de la vérité - afin de solliciter une intervention humanitaire des Vaks. Les Nikardun, pris par le combat, abattirent les secours, décidant Primea à se ranger du côté des Chiss. Enthousiaste, Kharill envisagea de reprendre le combat pour contribuer à la débandade mais Samakro tempéra une nouvelle fois ses ardeurs, désireux de ne pas éventer la manipulation qui leur offrait la victoire.
Informations encyclopédiques
Plikh’ar’illmorf
Nom
Plikh'ar'illmorf
Autre(s) nom(s)
Kharill
Espèce
Fonctions
Commandant supérieur de la Flotte de Défense et d'Expansion
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/04/2022

Date de modification
20/07/2022

Nombre de lectures
168


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.