Osika Kirske


L'un des plus puissants chefs de guerre rattataki, tué par Ventress

Continuité : Légendes


  Puissant seigneur de guerre sur Rattatak, Osika Kirske contrôla pendant longtemps l'hémisphère nord de la planète natale de la tristement célèbre Asajj Ventress. Conformément à la tradition guerrière millénaire de la planète, Osika leva des armées et partit en guerre contre les autres seigneurs de guerre de Rattatak. Il ne connut que des victoires, menant ses féroces guerriers au combat avec une audace inégalée. Se reposant en même temps sur la force brute et la ruse, il défaisait ses adversaires avec une rapidité foudroyante. Le féroce Rattataki conquit ainsi de nombreuses villes, et tua des dizaines de chefs de guerre opposés à lui. Après avoir conquis la moitié de la planète, Osika crut qu'il pourrait se reposer sur ses lauriers, mais une menace se profila dans l'hémisphère sud : les parents d'Asajj Ventress levaient une immense armée, qui allait déferler sur les territoires conquis par Osika.

  Le puissant chef de guerre n'hésita pas alors longtemps, et décida de juguler la menace avant qu'elle ne deviennent sérieuse. Rassemblant ses troupes, il marcha sur l'armée ennemie et l'écrasa. Pendant la bataille, il abattit personnellement les parents d'Asajj Ventress, mais celle-ci survécut miraculeusement à la bataille. Peu de temps après, le Maître Jedi Ky Narec s'écrasa sur la sol de Rattatak et prétendit être un émissaire de la République. Les Rattataki, qui ne connaissaient aucun autre monde à part le leur, qui était très isolé, prirent peur en voyant le Jedi et décidèrent de l'abattre. Mais le nouveau venu réussi à s'échapper et trouva Asajj Ventress errante. Il la prit sous son aile et l'entraîna sur la voie des Jedi. Ky Narec et Asajj Ventress rallièrent à eux de puissantes armées, et unifièrent une bonne partie de la planète.

  Mais leur ennemi juré, Osika Kirske, n'avait toujours pas été vaincu par les troupes de Ky Narec. Se réunissant, les chefs de guerre décidèrent d'instaurer une trêve, du moins le temps de supprimer Ventress et son mentor. Le plan ne marcha qu'a moitié : seul Ky Narec mourut. Asajj disparut pendant quelques années et revint sur son monde natal après avoir été initiée aux techniques du Côté Obscur de la force. Ses pouvoirs décuplés, elle écrasa implacablement chacun des seigneurs de guerre, volant de victoire en victoire à la tête de ses troupes de chocs. Osika fut capturé par Ventress, qui désirait garder un ennemi en vie pour pouvoir haïr quelqu'un et ainsi garder sa colère et sa puissance.

  Des années plus tard, Kirske, qui croupissait en prison, aida le Jedi Obi-Wan Kenobi et le soldat ARC Alpha à s'échapper de la citadelle de Ventress. Au moment même où ils s'apprêtaient à partir de la planète à bord du chasseur géonosien Ginivex de Ventress, celle-ci arriva sur les lieux avec ses soldats. Osika, désirant se venger de tous ce que Ventress lui avait fait subir, brandit une épée et fonça vers Asajj pour la tuer. Celle-ci le décapita sommairement d'un coup latéral de son sabre laser, avant de se tourner vers Kenobi. Ainsi s'acheva la vie de l'un des plus grands chefs de guerre que Rattatak ait jamais connu.
Informations encyclopédiques
Osika Kirske
Nom
Osika Kirske
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chef de guerre
Armes
Fusil blaster lourd
Vibrolame
Vaisseau
-
Affiliation
Indépendant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 941


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.