Matric Klauskin


Matric Klauskin était un amiral de l'Alliance Galactique, qui fut manipulé par Lumiya et rejoignit la Confédération.

Continuité : Légendes


  Né sur Commenor à une date inconnue, Matric Klauskin intégra probablement l'armée de la Nouvelle République. Il gravit peu à peu les échelons de la hiérarchie, et atteignit le grade d'amiral avant la Seconde Insurrection Corellienne. Respecté de ses pairs, il avait la réputation d'être un homme réfléchi et un bon soldat. Malgré sa carrière à laquelle il consacrait beaucoup de temps, il se maria avec Edela, qui fut sa femme jusqu'à ce qu'elle meure, en l'an 36.

  Lorsque la situation politique entre Corellia et l'Alliance Galactique se détériora, Klauskin fut nommé à la tête de la Seconde Flotte de l'Alliance, et reçut le Dodonna comme vaisseau amiral. Il participa à la mise en place de l'Opération Roundabout, qui avait pour but d'impressionner et de déstabiliser les Corelliens. L'Opération fut approuvée par les Jedi et les dirigeants de l'Alliance, et tous espéraient qu'elle permettrait d'empêcher l'émergence d'un nouveau conflit.

  Cependant, ce que tout le monde ignorait, c'était que Matric Klauskin recevait depuis quelques temps la visite de sa défunte épouse, sous la forme d'un fantôme. En réalité, il s'agissait de la Sith Lumiya qui, dans l'ombre, œuvrait à la chute de Jacen Solo vers le Côté Obscur. Tiu Zax, une Chevalier Jedi récemment nommée, remarqua bien que l'amiral avait des absences lors de certaines réunions, mais cela n'inquiéta pas le Grand Maître Luke Skywalker lorsque la jeune femme lui en fit part.

  Lorsque l'opération fut lancée, Matric et son aide de camp Fiav Fenn envoyèrent la flotte à proximité de Corellia, dans le but de montrer aux Corelliens la puissance de l'Alliance, afin de les faire renoncer à leurs intentions belliqueuses. Malheureusement, les dirigeants corelliens avaient
eut vent de l'opération, et une flotte corellienne hétéroclite apparut. La flotte de l'Alliance fut donc bloquée entre la planète et la flotte adverse, qui était bien moins puissante que celle de Klauskin.

  Les deux flottes se firent alors face, dans une attitude de défi, personne ne voulant être le premier à ouvrir le feu afin de ne pas porter la responsabilité du conflit. Klauskin tenta de gagner du temps en faisant ralentir la flotte. L'amiral savait que tôt ou tard, il devrait traverser la flotte corellienne, mais la fuite des vaisseaux de l'Alliance ne permettrait pas d'impressionner Corellia, et la situation resterait donc bloquée.

  Finalement, un escadron corellien attaqua un escadron de l'Alliance, et le combat s'engagea entre les chasseurs. Dans le même temps, l'escadron de Luke Skywalker était parti en direction de Corellia afin de récupérer des Jedi qui étaient sur place. Fiav s'impatienta face à l'absence de nouveaux ordres de la part de l'amiral, mais lorsque celui-ci lui en donna, elle fut surprise : Klauskin décida qu'il allait envahir Tralus, cinquième planète du Système Corellien. Ainsi, malgré l'échec de mission initiale, l'amiral ne serait pas vu comme un perdant par ses supérieurs ou par Edela.

  Une fois les Jedi récupérés, Klauskin ordonna à tous les chasseurs de rejoindre leur vaisseau-mère, puis la flotte s'éloigna de Corellia, ne subissant que des tirs de harcèlement de la part de la flotte corellienne. Puis, elle entra dans l'hyperespace, prenant la direction de Tralus. Une fois au-dessus de la planète sœur de Talus, l'amiral Klauskin ordonna l'invasion. Celle-ci fut rapide, la planète ne disposant que de quelques unités CorSec, et d'un commando armé que les troupes de l'Alliance évitèrent. La capitale, Rellidir, fut occupée, et la planète soumise en moins de deux heures.

  La flotte corellienne se rendit en orbite de Tralus, mais Klauskin eut le plaisir de voir que les commandants ennemis ne savaient pas comment réagir. L'amiral enregistra un message pour Gillad Pellaeon, dirigeant des forces de l'Alliance Galactique, dans lequel il définissait l'opération comme un succès, et demanda à ses troupes de ne pas s'en prendre aux Corelliens avant que ceux-ci n'aient agi de manière agressive en premier. Puis, l'amiral confia l'enregistrement à Fiav Fenn, et rejoignit sa cabine. Il se sentit alors fatigué, et décida de s'allonger quelques instants dans sa couchette. C'est alors qu'il eut une vision d'Edela, sa femme décédée, qui vint le féliciter de ses actions de la journée. Celle-ci, en réalité Lumiya, le mit en garde contre les jaloux qui allaient probablement le critiquer pour sa grande victoire, puis lui intima de dormir, ce que l'amiral s'empressa de faire.

  Malheureusement pour lui, douze heures plus tard, il semble que l'amiral, fatigué et perturbé par les visites de sa femme décédée, ait été trouvé par Fiav Fenn, errant en peignoir dans les couloirs du vaisseau, à la recherche d'Edela. L'état-major décréta donc que l'amiral avait fait un malaise à cause du surmenage, et Matric fut placé à l'Hôpital psychiatrique pour vétérans de la Cité Galactique sur Coruscant. Là, il fut traité par divers médecins, qui essayaient de prouver à l'ancien amiral que sa femme, qu'il continuait à voir régulièrement, était morte, et qu'à chaque fois qu'il pensait la voir, il s'agissait en réalité de son imagination.

  Un soir, alors qu'il s'apprêtait à se coucher, Matric Klauskin s'aperçut que la porte de sa chambre était grande ouverte. Edela lui apparut, et lui expliqua que les médecins lui mentaient, car si elle était morte, elle n'aurait pas pu lui ouvrir la porte de sa chambre. Lumiya utilisa ses talents Sith pour persuader le vieil homme de l'écouter, et lui expliqua qu'il devait quitter cet endroit, et changer de camp, puisque sa planète Commenor avait rejoint la Confédération menée par Corellia. Klauskin finit par céder à l'illusion de Lumiya, et s'échappa de l'établissement. Un speeder l'attendait dehors, avec un pilote, qui lui permit de quitter Coruscant. Par la suite, il rejoignit les rangs de la Confédération, et commença à œuvrer pour aider sa planète.

  Une flotte de l'Alliance Galactique était alors en orbite autour de Bothawui, afin d'empêcher les flottes bothanes de venir en aide à la Confédération. Lumiya, qui voulait que la guerre totale éclate afin que Jacen prenne le pouvoir, parvint sans difficulté à infiltrer la Garde de l'Alliance Galactique (ou GAG), et fournit à Matric Klauskin des papiers lui permettant de prendre le commandement, de manière discrète, du Shamunaar, initialement dirigé par le capitaine Dévaronien Biurk.

  Klauskin parvint à convaincre le Devaronien qu'une partie de son équipage était au service des Bothans, et qu'il fallait donc mettre aux arrêts ces traitres et redoubler de vigilance. Afin de rassurer le capitaine Biurk, l'ex-amiral lui déclara de ne pas s'inquiéter, et que la trahison de son équipage n'apparaîtrait pas dans les dossiers. Il lui assura également qu'il contacterait l'amirale Cha Niathal, afin que cette dernière envoie des vaisseaux pour aider Biurk dans sa mission lorsque la moitié de son équipage aura été placée aux arrêts.

  Après quelques jours, Klauskin mit le plan qui avait été concocté par l'amiral Bothan K'roylan et ses supérieurs. Il proposa à Biurk de réaliser un exercice à taille réelle, simulant une échappée des flottes bothanes. Biurk et Klauskin allèrent se placer dans le poste de secours, et Biurk confia le commandement du vaisseau et de la mission à son second, le lieutenant Siro.

  Mais après s'être assuré que l'endroit était bien sécurisé et que depuis cette pièce, il pouvait tout contrôler, Klauskin abattit Biurk de trois tirs de blaster. Puis il neutralisa les communications avec l'extérieur, bloqua les portes internes du vaisseau, puis il enclencha l'ouverture des champs de forces des hangars et des écoutilles de tout l'appareil. En quelques secondes, tout le vaisseau, excepté le poste de secours, se vida de son oxygène, causant la mort de tous les membres d'équipage. Klauskin contacta alors K'roylan, l'informant du succès de la mission. Les flottes bothanes allaient pouvoir quitter Bothawui. Bien que K'roylan le félicita et qu'il se rappelit les paroles de sa femme lui affirmant que grâce à cette mission il serait désormais connu sous le nom de héros de Commenor, Matric Klauskin ne put s'empêcher de laisser couler ses larmes, mais en affirmant à K'roylan qu'elles étaient dues au changement de pression.

  Par la suite, les flottes bothanes quittèrent Bothawui et vinrent grossir les rangs de la Confédération. L'armée de l'Alliance Galactique reçut la démission de Matric Klauskin, et ce dernier fut déclaré héros de Commenor lors d'une cérémonie en son honneur quelques temps après la rupture du Blocus de Corellia. L'amiral prit alors officiellement sa retraite. Cependant, de nombreux observateurs notèrent que l'homme avait l'air éteint et perdu dans ses pensées lors du repas en son honneur… Il y a fort à parier que les nombreuses interventions de Lumiya sur l'esprit du brillant militaire laissèrent des dommages irréparables sur le cerveau de Matric Klauskin.
Informations encyclopédiques
Matric Klauskin
Nom
Matric Klauskin
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Amiral
Vaisseau
Affiliation
Alliance Galactique
Confédération

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/06/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
3 622


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.