Seeral Korrd


Seeral Korrd était un colonel de l'armée du Second Empire Sith connu pour avoir lutté sur Corellia et Manaan.

Continuité : Légendes


  Seeral Korrd naquit à l'aube de la Grande Guerre Galactique, au sein du Second Empire Sith. Deuxième enfant d'une famille d'officier prestigieux, il embrassa lui aussi une carrière militaire, tout comme Harkas, son frère aîné. Le renom de sa famille lui permit d'intégrer les meilleures académies militaires de l'Empire et recevoir la meilleure formation possible. Son admiration pour les Sith, qui méritait selon lui l'obéissance et leur dû, était grande. Tout s'annonçait bien pour sa future carrière, mais il demanda toutefois à quitter sa formation spécialisée à la mort de son frère lors de la bataille de Hoth.

  La vision de son frère décédé sur la planète désolée lui fit prendre conscience de l'importance des ressources dans la guerre. Il intégra alors un programme d'approvisionnement pour pallier à ces difficultés sur les champs de bataille. Toutefois, il obtint à cause de la renommée familiale un poste dans un endroit tranquille de Dromund Kaas, là où il ne pouvait pas pleinement exprimer son envie. La reconquête d'Ord Radama fut également décisive pour lui. Sur place, il constata l'étendue de la violence du conflit et au manque d'équipement. Cette fois-ci il fit de l'approvisionnement son credo.

  La volonté de toujours vouloir procurer aux soldats de l'armée ce dont ils avaient besoin pour se battre dans les meilleures conditions lui fit gagner l'admiration de beaucoup au sein de l'armée. Mais sa grande exigence envers les autres l'empêcha de nouer de vraie camaraderie. Lors de la Deuxième Grande Guerre Galactique, il se retrouva notamment sur le front de Corellia où ses compétences furent d'une grande utilité.

Seeral Korrd

Le Colonel Seeral Korrd, fièr de servir l'Empire et les Sith
Image extraite du jeu The Old Republic - Legacy of the Sith


  La carrière de Korrd se poursuivit jusqu'à l'époque de la Troisième Grande Guerre Galactique, il avait élaboré un Système d'extraction nautique, une sorte d'assemblage de plate-forme, facilement déployable. Il put l'expérimenter lors de l'invasion de Manaan pour laquelle il se vit attribuer le commandement d'une raffinerie clandestine de kolto. Il y vit une opportunité d'apporter aux blessés de guerre de quoi être soigné au mieux et il prit sa tâche à cœur. Pendant qu'il gérait l'opération sous-marine, il laissait le Major Dosk gérer l'acheminement de la surface de Manaan aux territoires de l'Empire.

  Le Colonel Korrd fut toutefois opposé au Sith Dark Norok. Ce dernier voulait faire plier l'intégralité de Manaan à sa volonté. Korrd savait qu'une telle manœuvre coûterait trop en ressource à l'Empire et qu'il valait mieux se contenter de ce qu'ils avaient et qu'il jugeait déjà satisfaisant. Ses hommes étaient plutôt rangés à son opinion, mais il ne pouvait rien faire contre un Sith. La solution à son problème se trouva quand Dark Norok se fit capturer sur Manaan. Le militaire garda cette information pour lui et fabriqua alors de faux messages de Norok pour diriger et abonder dans son sens.

  La supercherie se déroula à merveille jusqu'au moment où le canon à ion de sont installation s'attaqua à des navires de la République. La chasse les détruisit, mais le Jedi Arn Peralun survécut. Il s'infiltra dans les installations impériales et s'allia avec les guerriers Selkaths. Ensemble, ils sabotèrent les installations et éliminèrent le Major Dosk, tout en causant pour l'Empire la perte de beaucoup de kolto. Korrd tenta de diriger les défenses sous-marines et envoya le Major Anri de l'Escadron Corbeau retourner à bord de l'Exécuteur en orbite pour envoyer des renforts.

Seeral Korrd

Le Colonel Seeral Korrd et les siens sont les prisonniers du capitaine Jhanil.
Image extraite du jeu The Old Republic - Legacy of the Sith


  Les troupes du Second Empire Sith se firent rapidement submerger par la Résistance Selkath. Le Colonel fut capturé par le Capitaine Jhanil qui menaça de le tuer, mais il ne flancha pas. Sa mission était primordiale et il refuserait tout compromis qui verrait l'approvisionnement de kolto diminuer. Par chance pour lui, ce fut à ce moment que le Major Anri revint et se débarrassa des Selkaths. Le Colonel fut d'abord décontenancé qu'elle revînt sans renfort. Mais la Twi'lek lui expliqua que cela n'était pas possible à cause d'une arme de la République abattant leurs navettes.

  Alors qu'il avait envoyé ses officiers s'occuper de rétablir les scanners et les communications, il fit brièvement l'état de leur défense et compris avec Anri que leurs ennemis avaient l'avantage. Il l'envoya donc consolider leur défense tandis qu'il s'occuperait de détecter le Croiseur Binexan de la République qui leur causait du tort. Il appuya cette stratégie par une fausse conversation avec Dark Norok et se mit au travail.

  Le Colonel Korrd réfléchissait au propos d'Anri sur l'avantage du terrain des Selkath et l'envoya une fois sa tâche de réactivation effectuée, placer des mines sous-marines autour de l'installation. Le lieutenant Darr parvint à rétablir faiblement les communications ce qui permit de joindre l'Exécuteur en orbite. Il pensait de se servir de ses scanners pour détecter le Croiseur de la République. Le Destroyer impérial leur confirme la réception d'une communication à la surface où les soldats impériaux étaient en difficulté. Korrd y envoya Anri pour aider à débloquer une fois de plus la situation.

Seeral Korrd

Le Colonel Seeral Korrd fabrique de fausses communications de Dark Norok pour légitimer son action durant toute l'opération.
Image extraite du jeu The Old Republic - Legacy of the Sith


  Le Major Anri l'informa de la réussite du plan et du fait qu'une partie du kolto a pu être envoyé sur le territoire du Second Empire Sith. Mais la République l'avait piégée et avait besoin de l'aide de Korrd. Ce dernier ne put rien faire pour elle, si ce n'est l'encourager en sachant que la cheffe de l'Escouade Corbeau était pleine de ressource. Finalement, le Major Anri revint, mais loin d'être heureuse de sa victoire, elle fut furieuse à l'écart de son officier supérieur. Elle prétendit avoir rencontré Dark Norok et confronta Korrd dans son mensonge et sa manipulation. Le Colonel se justifia en expliquant que sa méthode épargnait plus de vie que celle de Dark Norok.

  Le Colonel Seeral Korrd eut le temps de s'expliquer auprès des impériaux présents avant que Dark Krovos ne vienne au fait de l'opération sur Manaan. Son sort dépendait alors de ses subordonnés qui pouvaient ou non le dénoncer et le condamner. Le sort du Colonel fut oublié, perdu au milieu de tous les dossiers militaires. Quoi qu'il en fut, l'invasion de Manaan reprit d'une manière ou d'une autre.

Seeral Korrd

Le moment de vérité pour Seeral Korrd, face à Dark Krovos
Image extraite du jeu The Old Republic - Legacy of the Sith



En savoir plus

  Le sort du Colonel Korrd varie en fonction des choix du joueur : soit le joueur le couvre et l'innocente de toute accusation d'usurpation d'identité, soit il le condamne à mort. Dans le premier cas, l'invasion de Manaan reste au même niveau avec Korrd à la tête des opérations. Dans le second cas, un officier vient le remplacer et l'invasion peut s'étendre.
Informations encyclopédiques
Seeral Korrd
Nom
Seeral Korrd
Espèce
Date de naissance
3.681 avBY
Date de décès
3.629 av.BY (environ)
Lieu de décès
Manaan (possible)
Fonctions
Colonel
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/07/2022

Date de modification
31/07/2022

Nombre de lectures
93


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.