Ric Olié


Ric Olié était le leader de l'Escadron Bravo ainsi que le pilote personnel de la reine Amidala.

Continuité : Canon


  En dépit du caractère et de la philosophie pacifistes des habitants de la planète Naboo, les pilotes des Forces de Sécurité de Naboo étaient parfaitement rompus aux tactiques et stratégies militaires, certains soldats comme le capitaine Panaka partant à l'étranger pour parfaire leurs connaissances. Les pilotes devaient également être aptes à piloter toute une gamme d'engin, allant du chasseur N-1 jusqu'au croiseur : Ric Olié ne faisait pas exception à cette règle.

1. Le pilote de la reine Amidala



  Sa réputation de pilote fantastique était encore accrue du fait que Ric avait une approche intuitive de l'instrumentation de vol des engins qu'il pilotait, ce qui développa chez lui une capacité à savoir piloter n'importe quel engin de sa planète. Comme beaucoup d'autres pilotes, Ric Olié était un mélange de pragmatisme et de superstition, considérant son droïde R2-A6 comme un porte-bonheur, ne volant sans lui qu'à contrecœur, bien qu'il affirmait ne se reposer que sur ses aptitudes et le travail d'équipe. Mais au fur et à mesure de sa formation, Ric apprit à modérer ses ardeurs. Le résultat n'en fut pas plus mal : cette expérience engendra une puissante combinaison qui fit de Ric un pilote raisonnable, mais qui savait aussi prendre des initiatives pour se sortir de situations périlleuses. Ceci lui convenant parfaitement, Ric Olié gravit rapidement les échelons, ne rapportant plus qu'au capitaine Panaka directement.

  Le plus grand honneur vint pour Ric lorsqu'il fut désigné pour être le pilote attitré de la reine Amidala et de son entourage à bord de la nef royale. Il ne se doutait pas alors à quel point ses aptitudes de pilote allaient jouer un rôle crucial dans le destin de son monde. En effet, lors de l'invasion de Naboo par les armées de droïdes de combat de la Fédération du Commerce, Ric Olié et ses camarades furent capturés lorsque l'armée d'envahisseurs s'empara de Theed pour forcer la reine à signer un traité qui légitimerait l'invasion. Heureusement, le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi libérèrent la reine, ses Suivantes, ainsi que les pilotes retenus dans le hangar principal.

Ric Olié

Ric Olié et les deux Jedi à bord de la nef royale


  Une fois libre, Olié emmena la reine et son entourage à bord de la nef royale afin de quitter la planète avant qu'il ne soit trop tard. La destination initiale était Coruscant, où la reine pourrait demander l'aide du Sénat afin de faire cesser l'invasion. Franchir le blocus de vaisseaux de combat se révéla être un véritable tour de force, et malgré ses talents de pilote, Ric Olié ne put empêcher la nef royale d'être endommagée.
  Heureusement pour l'équipage et ses passagers, le vaisseau fut sauvé in extremis par l'intervention du droïde R2-D2 qui réactiva les boucliers déflecteurs. Avec le générateur hyperdrive gravement touché, il était toutefois impossible de rejoindre la capitale, et Ric n'eut d'autre solution que de poser le vaisseau sur la planète désertique Tatooine afin d'y effectuer des réparations.

  Sur place, grâce à la ruse de Qui-Gon et sa confiance dans la Force, mais surtout grâce aux talents de pilote d'Anakin Skywalker, la nef royale put être réparée et enfin quitter Tatooine, qui n'était pas vraiment un lieu beaucoup plus sûr que Naboo. Le jeune esclave, tout juste affranchi, montra un intérêt sincère dans la technique de pilotage, ce qui amusa Olié qui se lia immédiatement d'amitié avec lui.
  Sur Coruscant, la reine Amidala tenta en vain de convaincre le Sénat de la nécessité d'intervenir sur Naboo sans plus attendre. Parce que le Chancelier Finis Valorum réagit trop mollement à la situation, la reine Amidala proposa un vote de défiance à son égard, avant de décider de retourner sur Naboo, auprès de son peuple. Durant le voyage de retour, Ric continua à expliquer à Anakin ce qu'il savait et à répondre à toutes ses questions.

Ric Olié

Ric Olié et Anakin Skywalker à bord de la nef royale
  

  Lorsque l'attaque contre la Fédération fut planifiée, et l'alliance entre les Naboo et les Gungans conclue, Ric Olié fut chargé, à la tête de l'Escadron Bravo, de mener l'assaut contre le vaisseau de contrôle droïde en orbite autour de la planète afin de mettre hors service l'armée droïde. Après avoir piloté un vaisseau de plaisance pour la reine, Ric fut plus que ravi de pouvoir enfin prendre les commandes de son chasseur N-1 pour une bataille qui déterminerait l'avenir de son peuple. Mais le bouclier déflecteur du vaisseau de guerre ennemi s'avéra être un formidable rempart contre les canons laser et les torpilles à protons des chasseurs naboos.

  Alors que le désespoir s'emparait des pilotes, et que leurs rangs subissaient des pertes de plus en plus importantes, il fallut seulement l'intervention du jeune Anakin Skywalker pour que le cours de la bataille soit changé : alors qu'Anakin s'était échoué dans les entrailles du vaisseau ennemi, il tira deux torpilles à protons en plein dans le réacteur principal, ce qui engendra une réaction en chaîne qui fit sauter le vaisseau de guerre et désactiva par la même occasion les droïdes à la surface de la planète. La Fédération du Commerce vaincue et la planète Naboo sauvée, Ric Olié remercia le destin d'avoir eu avec lui son droïde astromécano porte-bonheur, ainsi que le jeune Skywalker, sans qui la victoire n'aurait pas été possible.
  Le pilote avait toutefois été blessé durant la bataille, et souffrait de son oreille interne. La douleur le prenait dès qu'il s'envolait et quittait l'atmosphère de Naboo, un crève-cœur pour un pilote tel que lui.

Ric Olié

Ric Olié à bord de son chasseur N-1 durant la bataille de Naboo


2. Membre des Amidaliens



  Après la bataille de Naboo, on ignore ce qu'il advint de Ric Olié. Au terme des deux mandats de la reine, quand celle-ci rejoignit Coruscant pour y devenir sénatrice de Naboo, le pilote demeura certainement au service des Forces de Sécurité de Naboo, qui étaient désormais passées sous le commandement de Gregar Typho.
  À la fin de la Guerre des Clones, comme tous ceux qui avaient servi la reine Amidala, Ric Olié fut choqué d'apprendre sa mort, d'autant plus que celle-ci était entourée d'un voile de mystère. Il rejoignit donc les Amidaliens, un groupe créé par la Suivante Sabé, rassemblant tous ceux restés loyaux à Padmé et qui s'étaient jurés d'éclaircir les circonstances de sa mort.

  Il fallut attendre plus de deux décennies pour que de nouveaux éléments viennent relancer les Amidaliens : en effet, en +3, après la bataille de Hoth, Dark Vador avait été détecté dans l'appartement de Coruscant que la sénatrice Amidala avait occupé. Et les Amidaliens suspectaient sérieusement le Seigneur Noir d'être responsable de la mort de Padmé, mais aussi d'Anakin Skywalker : en effet, les Amidaliens avaient appris que c'était sur Mustafar que Dark Vador avait établi sa forteresse, monde où Padmé était supposée avoir perdu la vie.
  Seulement, Dark Vador échappa à deux tentatives de meurtre avant de se retrouver, non loin de Theed, face à Ric Olié et à tous les Amidaliens que le pilote avait pu rassembler pour protéger la tombe de la reine. Mais les Amidaliens se firent décimer par les Death Troopers, et Ric Olié fut transpercé par le sabre laser de Vador. Le pilote survécut à sa blessure, mais ne put rien faire pour empêcher le Seigneur Noir de profaner la tombe de la reine Amidala.

Ric Olié

Ric Olié à la tête des Amidaliens sur Naboo


Informations encyclopédiques
Ric Olié
Nom
Ric Olié
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Leader de l'Escadron Bravo (Pilote attitré de la reine)
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Ralph Brown

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
16/03/2021

Nombre de lectures
10 455


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.