Padnel Ovin


Padnel Ovin devint Sénateur de Klatooine après la révolte de son peuple contre les Hutts. Il fut élu ensuite Chef d’Etat par intérim de l’Alliance Galactique.

Continuité : Legends


  Padnel Ovin était le frère du célèbre "terroriste" klatooinien Grunel Ovin et vivait dans l'ombre de ce dernier depuis la profanation de la Fontaine des Anciens sur leur planète natale.

I. Dirigeant des Panthères des Sables



  La profanation du lieu sacré des Klatooiniens, la Violation comme ils l'appelaient, avait précipité des soulèvements et révoltes anti-esclavagistes un peu partout dans la galaxie. Padnel fut projeté malgré lui sur le devant de la scène galactique à la mort de son frère Grunel. Le "terroriste" avait été capturé par la Sécurité de l'Alliance Galactique et le vaisseau qui le conduisait sur Coruscant avait explosé en plein ciel de la capitale, ce qui mit le feu aux poudres.

  Padnel tint Natasi Daala pour responsable de l'attentat de son frère, mais il ne pouvait pas savoir que c'était en réalité l'amirale Sallinor Parova, membre de la conspiration de Drikl Lecersen, qui tirait les ficelles. La mort de Grunel, le leader des Klatooiniens, attisa la colère de son peuple.

  Padnel fut donc obligé de prendre le commandant des Panthères des Sables d'Ovin, le groupe armé de libération de Klatooine que Grunel avait jusque-là dirigé. Il poursuivit les actions du groupe, c'est-à-dire des actions militaires contre des transports et des infrastructures en limitant les pertes civiles. La popularité de Padnel ne fit que croître jusqu'à ce qu'il soit adulé par les siens. Les gouverneurs de Klatooine, le Cercle des Sages - ou des Anciens -, furent démis de leurs fonctions pacifiquement. Ils étaient trop conservateurs, trop attachés à la culture que leur avaient imposée les Hutts depuis des millénaires. Et Padnel avait besoin de bousculer les habitudes pour conduire son peuple à la liberté.

II. Négociateur au nom de Klatooine



  La Chef d'Etat de l'Alliance Galactique, qui ne pouvait supporter de nouvelles révoltes, ordonna que les Mandaloriens soient envoyés sur Klatooine pour détruire tous les "camps d'Ovin". Heureusement pour ces derniers, les Jedi prirent le pouvoir lors d'un coup d'Etat parfaitement organisé. Leia Organa Solo fut envoyée sur Klatooine pour calmer les esprits échauffés.

  Padnel Ovin n'accueillit cependant pas Han Solo et sa femme à bras ouverts : grand Klatooinien, il était armé jusqu'aux dents. Il devait faire forte impression, maintenant qu'il était Chef du Front de Défense des Sages, l'autre nom des Panthères des Sables. Malgré ses airs bourrus, Padnel Ovin ne cracha pas sur la main que lui tendait l'Alliance Galactique. Après de brèves présentations avec ses collègues, il invita Han et Leia à discuter au frais devant quelques rafraichissements.

  Padnel Ovin laissa surtout Reni Coll, une Klatooinienne s'y connaissant en politique et Chef du Mouvement pour la Liberté, discuter avec Leia Organa. La Jedi souhaitait que Padnel Ovin condamne ouvertement le geste de son frère : il ne pouvait en être autrement si Klatooine voulait rejoindre l'Alliance Galactique. Après discussions, Reni Coll et Leia Solo s'entendirent sur un marché : l'Alliance Galactique devrait envoyer des Jedi pour soutenir les révoltes de Klatooine afin qu'ils s'émancipent complètement des Hutts. Mais Padnel, alors que l'accord semblait convenu, refusa : il ne faisait pas confiance aux Jedi. Il n'avait aucune garantie… Le frère de Grunel demanda à ce que la Reine-Mère Tenel Ka Djo vienne sur Klatooine pour participer aux négociations.

  Padnel rencontra et discuta avec la Reine-Mère, mais Tenel Ka ne lui dit rien de plus que Leia Organa. Les Jedi ne pouvaient rien promettre au nom de l'Alliance Galactique. Ils pouvaient faire de leur mieux, mais Padnel devait donner du sien. Comprenant que la situation était coincée, Han Solo décida de prendre les choses en mains. D'un côté, Padnel Ovin avait le soutien de son peuple, mais n'était pas assez futé pour les diriger, de l'autre, Reni Coll était maline, mais pas assez charismatique. Le légendaire capitaine du Faucon Millenium pointa alors un blaster sur Padnel Ovin en lui écrasant le museau : sans prendre de gants, Han lui fit comprendre qu'il agissait de manière stupide et bornée. Il devait dénoncer le geste de son frère et ne pas le soutenir. Sinon, Padnel resterait à jamais une marionnette entre les mains des "terroristes" qui avaient servi sous son frère et jamais il ne rallierait tous les Klatooiniens sous sa bannière.

III. Sénateur de Klatooine



  Plus tard, des Jedi débarquèrent sur Klatooine pour démontrer que la proposition de l'Alliance Galactique était sérieuse et que Leia Organa n'avait pas parlé dans le vent. Parmi les Jedi présents se trouvaient le célèbre Maître Kyp Durron, ce qui répondait à la demande de Padnel d'avoir des Jedi influents pour les soutenir. Ainsi que la jeune apprentie Raharra Lapti, une Klatooinienne, ce qui envoyait un message fort. Peu de temps après, Padnel fit un discours officiel dans lequel il condamna les actes terroristes de son frère sans pour autant renier son amour pour lui et tout ce qu'il avait fait pour son peuple. Enfin, Ovin souhaita la meilleure entente possible entre Klatooine et les Jedi.

  La transition se fit tranquillement sur Klatooine : comme le Conseil des Anciens avait été dissout pacifiquement, cela représentait un bon point pour la "candidature" de Klatooine à l'intégration dans l'Alliance Galactique. De plus, Padnel Ovin fut désigné pour représenter sa planète au Sénat : il avait été élu par son peuple. Padnel Ovin avait le soutien de tous les Klatooiniens, ce qui était un avantage de poids. Il devient alors officiellement le Sénateur de Klatooine, et Leia Solo se chargea de le soutenir auprès de Wynn Dorvan, membre du Triumvirat de l'Alliance Galactique, qui épluchait les différents dossiers.

  Padnel Ovin rejoignit ainsi Coruscant. Il passa sûrement les premières semaines à s'adapter à son nouveau rythme de vie et à l'étiquette imposée par la classe sénatoriale. Lorsque le Grand Maître du Nouvel Ordre Jedi Luke Skywalker rentra de son périple, il décida que les siens devaient quitter Coruscant pour se détacher complètement de la politique de l'Alliance Galactique. Parallèlement à cette décision, des élections furent organisées au Sénat pour élire un Chef d'Etat par intérim, car le triumvirat n'était que transitoire. Wynn Dorvan était évidemment le candidat parfait. Mais il y eut un renversement de situation : Kameron Suldar, le sénateur de B'nish - planète récemment intégrée à l'Alliance Galactique au même titre que Klatooine - fit un discours enflammé qui décrédibilisa Wynn Dorvan. Et ce fut Padnel Ovin qui fut élu Chef d'Etat. Le Klatooinien fut aussi surpris que Leia Organa Solo, un des rares Jedi à être resté sur Coruscant.

IV. Chef d'Etat de l'Alliance Galactique



  Padnel Ovin n'était pas stupide. Il savait que Kameron Suldar le prenait pour un pion : il se doutait que d'autres personnes tiraient les ficelles et pensaient le manipuler aisément. Ovin fit part de ceci à Dorvan et Leia et leur assura que jamais il ne se laisserait manipuler. Il demanda d'ailleurs à Dorvan de rester à ses côtés en tant que Chef de Cabinet, ce qui était une bonne nouvelle.  Padnel expliqua à Dorvan pourquoi il avait accepté le rôle de Chef d'Etat par intérim : Ovin savait qu'il était davantage un guerrier qu'un diplomate. Mais il se sentait reconnaissant vis-à-vis de ceux qui avaient aidé son peuple. Il voulait donc empêcher que n'importe qui prenne la tête de l'Alliance Galactique. Dorvan trouva cette idée et ce raisonnement astucieux.

  Un peu plus tard, Leia Organa Solo fut arrêtée par un sous-comité très fortement anti-Jedi créé par Kameron Suldar, qui était en réalité le Haut-Seigneur Sith Ivaar Workan de la Tribu Perdue. Padnel Ovin lui rendit visite et l'assura de tout son soutien. Le Klatooinien savait qu'il ne pouvait pas faire grand-chose à cause de toutes les procédures administratives. Néanmoins, il ferait son maximum. Il se retira et laissa la place à Eramuth Bwua'tu qui allait défendre la princesse Leia contre les accusations aberrantes dont elle faisait l'objet. Plus tard, Ovin retourna la voir en l'informant que Nek Bwua'tu et Wynn Dorvan faisaient leur possible pour l'aider. Ils avaient déjà démasqué plusieurs conspirateurs : le Moff Drikl Lecersen, Fost Bramsin,  qui avait été assassiné, Sallinor Parova, également retrouvée morte, et Merratt Jaxton, qui venait d'être tué. Leia fut rassurée de ce soutien.

  Cependant, Padnel Ovin fut rapidement dépassé par les événements. Lors d'une session extraordinaire du Sénat, Kameron Suldar proposa que Rokari Kem de Qaras remplace Ovin à la tête de l'Alliance Galactique. Rokari Kem était en fait Abeloth, qui avait poussé Ivaar Workan à l'aider en tuant Darish Vol. Ovin prit la parole pendant une longue heure, afin de détourner l'attention d'une mission qui était en cours : Zekk, Lando Calrissian, Han Solo et Wynn Dorvan étaient en train de faire évader Leia. Mais Abeloth, sous les traits de Rokari Kem, en eut assez d'attendre la  fin du discours interminable de Padnel Ovin. Impatiente, elle utilisa ses pouvoirs pour mettre fin à la vie du Klatooinien. En plein dans son discours, Padnel Ovin commença à s'étouffer. Il fut évacué et trépassa peu de temps après. Le dernier espoir de l'Alliance Galactique s'était envolé : les Sith avaient infiltré la capitale, et désormais, Abeloth dirigeait l'Alliance Galactique…
Informations encyclopédiques
Padnel Ovin
Nom
Padnel Ovin
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
44 apBY
Lieu de décès
Fonctions
Leader des Panthères des Sables d'Ovin
Sénateur de Klatooine
Chef d'Etat par intérim de l'Alliance Galactique
Affiliation
Klatooiniens
Alliance Galactique

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/09/2014

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
2 986


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.