Valco Pandion


Valco Pandion était un Grand Moff qui fit partie du Conseil de l'Avenir Impérial après la bataille d'Endor. Il s'opposa à la stratégie de Rae Sloane et périt durant la bataille d'Akiva.

Continuité : Canon


  "Quand on veut le pouvoir, il faut le prendre."
Valco Pandion à Rae Sloane, justifiant son nouveau titre de Grand Moff


  Valco Pandion était ce qui se faisait de pire sous l'Empire Galactique. Opportuniste, va-t-en-guerre et lâche, ce Moff vouait une haine sans nom aux Rebelles et pensait que tout pouvait se résoudre par une confrontation brutale. Le visage carré avec une cicatrice sur le front, on ignore tout du passé de Pandion puisqu'il commença à faire parler de lui seulement à la fin de la Guerre Civile Galactique, après la bataille d'Endor.

  Après la mort de l'Empereur, Valco Pandion s'était promu lui-même Grand Moff, ce qui en disait long sur sa personnalité. On ignore s'il participa à l'Opération Cendres, mais il est certain qu'à cette époque-là il se trouvait dans un complexe impérial sur Malastare. Quand la base militaire fut attaquée par l'Escadron Blade de la Nouvelle République, Valco Pandion s'échappa, abandonnant ses troupes derrière lui à une mort certaine, un fait qui s'était rapidement ébruité.
  Après cette attaque éclair des Rebelles orchestrée par l'amiral Ackbar, Valco Pandion fit profil bas, d'autant plus qu'une prime de dix mille crédits avait été placée sur sa tête. Néanmoins, dans les semaines suivant la destruction de la seconde Étoile de la Mort, le Grand Moff était toujours traqué par le groupement militaire de la générale Hera Syndulla. Il parvint néanmoins à échapper à la flotte de la Twi'lek puisque celle-ci s'était temporairement tournée vers Pandem Nai, le bastion de Shakara Nuress.

  Plusieurs mois après la bataille d'Endor, Valco Pandion accepta l'invitation de l'amirale Rae Sloane et rejoignit Akiva où devait se rassembler le Conseil de l'Avenir Impérial (CAI). Le Grand Moff laissa son destroyer stellaire, le Vainqueur, en orbite aux côtés de deux autres bâtiments de la même classe, puis rejoignit dans la capitale le palais du satrape qui accueillait la réunion secrète. S'y trouvaient l'amirale Rae Sloane, mais aussi la générale Jylia Shale, le conseiller Yupe Tashu, et le banquier Arsin Crassus.
  Le Grand Moff savait qu'il représentait une certaine autorité, aussi s'autorisa-t-il à couper Rae Sloane quand celle-ci prit la parole : il avait appris qu'elle avait capturé un Rebelle, le capitaine Wedge Antilles, et savait qu'un cargo s'était échappé d'Akiva peu avant leur arrivée. Pandion vit bien que sa connaissance des récents événements perturba l'amirale mais Sloane reprit pied et exposa le but de leur réunion : le Conseil de l'Avenir Impérial déciderait du sort des vestiges de l'Empire. Le Grand Moff trouvait tout cela ridicule : il n'y avait rien de moins efficace que des conseils. Il fallait agir et pas se contenter de torturer un simple Rebelle. En outre, Valco Pandion était en total désaccord avec Jylia Shale, qui considérait la situation de l'Empire comme critique et envisageait sérieusement une reddition auprès de la Nouvelle République.

  Quand deux A-Wing passèrent dans le système d'Akiva et furent détruits par l'un des trois destroyers en orbite, ceci mit le feu aux poudres. Les conversations des membres du CAI étaient engagées et Pandion enrageait de l'absence de réaction forte de la part de Rae Sloane. Il la considérait, elle et les autres assis à la table du conseil, comme des lâches. Le Grand Moff savait que l'amirale disposait du super destroyer stellaire Ravageur mais qu'elle refusait de l'utiliser. Au contraire, elle proposait que les destroyers se retirent du système d'Akiva pour ne pas attirer l'attention de la flotte de l'amiral Ackbar. Pandion s'opposa fermement à cette décision et menaça de désobéir et d'agir comme bon lui semblerait avec son Vainqueur. Mais le Grand Moff finit par respecter les ordres de sa supérieure et dut reconnaître que l'Empire n'était pas encore prêt pour une confrontation directe.
  La suite des événements fut précipitée lorsqu'un appareil de la Nouvelle République fut détecté dans le secteur d'Akiva puis détruit. Valco Pandion proposa de nouveau de faire intervenir le Ravageur, et il reçut cette fois-ci le soutien d'Arsin Crassus et Yupe Tashu. Au contraire de Jylia Shale, qui lui rappela que la Nouvelle République avait toujours la supériorité numérique avant de le tacler sur l'attaque de la station de communication de Malastare, que Pandion avait lâchement abandonnée. Rae Sloane coupa court aux discussions et annonça que les réunions du CAI se poursuivraient tout en faisant profil bas.

  Cependant, un nouveau rebondissement contraignit les membres du Conseil de l'Avenir Impérial à fuir prématurément : une vidéo avait été diffusée dans la capitale par les Rebelles, informant la population qu'une réunion secrète d'Impériaux se tenait dans le palais du satrape. C'était là l'œuvre de Norra et Temmin Wexley, Jas Emari et Sinjir Rath Velus. De plus, un chasseur TIE avait foncé dans l'enceinte du palais, détruisant la moitié des dix chasseurs disponibles. Le Grand Moff s'insurgea contre la situation : ils se retrouvaient coincés dans une ville d'un million de personnes en colère, avec une seule compagnie de stormtroopers et cinq chasseurs TIE pour les protéger. Valco Pandion faisait toutefois preuve de mauvaise foi : en effet, chacun des membres du CAI avait fait part de ses exigences pour la tenue de cette réunion secrète, ce qui impliquait une certaine discrétion et une présence militaire réduite.
  Rae Sloane décida donc de faire rappeler les trois destroyers stellaires ainsi que le yacht d'Arsin Crassus pour faire évacuer les membres du CAI du palais du satrape. Juste avant l'évacuation, l'amirale procéda à l'arrestation de Norra Wexley, Sinjir Rath Velus et Jas Emari qui avaient tenté de s'introduire dans le palais : en effet, Sloane avait passé un accord avec le jeune Temmin, qu'elle n'avait pas respecté puisqu'elle avait détruit son droïde Monsieur Os et avait capturé ses compagnons.

  Pandion et les autres montèrent finalement dans le yacht d'Arsin Crassus au moment où la flotte de la Nouvelle République sortait de l'hyperespace. Le luxueux vaisseau fut touché par un tir d'une tourelle de défense du palais du satrape, activée par Jom Barell, mais reprit tout de même sa course vers le hangar d'un destroyer, pris dans la bataille qui faisait rage.
  Le Grand Moff, assis en face de Sinjir Rath Velus, laissa éclater sa colère, le gifla avant de l'agripper pour le frapper davantage : l'idée qu'un officier de probité ait pu trahir l'Empire l'avait mis hors de lui. Soudain, le Grand Moff fut surpris par la chasseuse de primes Zabrak : Jas Emari pointait un blaster sur lui. Et avant que Valco Pandion ait pu négocier quoi que ce soit, le yacht atterrit brutalement dans le hangar d'un destroyer. Le choc tua Arsin Crassus sur le coup et Pandion profita du chaos pour s'échapper à la suite de Rae Sloane. Il suivit l'amirale discrètement jusqu'à une navette qu'elle comptait utiliser pour rejoindre un autre destroyer moins endommagé. Mais avant que la navette ne décolle, Pandion se fit connaître et pointa son blaster sur l'amirale puis ordonna qu'elle le conduise au Ravageur dont il prendrait le contrôle.

  Le Grand Moff, qui pensait avoir la situation sous contrôle, ne fut pas assez vigilant et perdit l'équilibre quand la navette effectua un virage serré au décollage. Rae Sloane se jeta sur lui, le désarma et lui tira dans le ventre avant de l'enfermer hors du cockpit. Valco Pandion succomba à ses blessures et ne sut donc jamais rien du plan que suivait Rae Sloane.

Informations encyclopédiques
Valco Pandion
Nom
Valco Pandion
Espèce
Date de décès
+4
Lieu de décès
Au-dessus d'Akiva
Fonctions
- Grand Moff
- Membre du Conseil de l'Avenir Impérial
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/06/2020

Date de modification
13/06/2020

Nombre de lectures
590


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.