Pieter


Pieter était le chef du village ming po de Carlac, pendant la Guerre des clones. Il assista impuissant à la mort de sa petite-fille, Tryla, et à l'extermination des siens par les Mandaloriens.

Continuité : Canon


  Doyen et chef du village des Ming Po, établi sur Carlac, Pieter était, à l'époque de la Guerre des clones, un vieil homme sage qui régnait paisiblement sur la faible population de sa cité. Aussi pacifique et bienveillant que la plupart de ses semblables, Pieter, croyant sans doute dans la bonté naturelle du cœur, partageait aussi leur principal défaut, celui de faire confiance à n'importe quel étranger, ce qui lui porta gravement préjudice.

  Voûté avec le poids des âges et se dressant à un mètre soixante-douze, Pieter arborait une coiffe incrustée de pierres précieuses, qui couvrait son épaisse chevelure grise, anciennement brune. Celle-ci se composait de deux espèces de masses ceintes par la coiffe dorée, et qui pendaient quelque peu. Il entretenait une barbe dont les poils étaient rassemblés, presque à son extrémité, par un élastique bleu et blanc.

  Ses yeux d'un marron foncé avaient la vivacité brusque du vieil homme habile, et surplombaient un nez proéminent. Ses pommettes saillaient manifestement, de sorte que ses joues déjà décharnées paraissaient plus creuses. Son visage était sillonné de rides, mais orné de quelques marques bleues, sur les joues, maquillage qui était probablement une caractéristique de son peuple.

  Il portait en outre, à chaque oreille, quelque bijou. Ses vêtements étaient ordinairement jaunes, mais décorés de motifs cubiques ; il avait à chaque poignet une sorte de bracelet figurant un symbole astral, lequel était du reste reproduit sur d'autres parties de l'étoffe. Enfin, ses pieds étaient couverts de souliers le préservant des grands froids de Carlac.

  Pieter était le grand-père de Tryla, une des jeunes femmes ming po qui peuplaient le village principal de Carlac. Il gouvernait, si l'on peut dire, avec quelques conseillers. Vivant dans la paix et la quiétude, le vieil homme ne doute sans doute jamais de l'avenir de sa petite-fille et de ses débonnaires semblables. Pourtant, lorsque la Guerre des clones éclata, des individus arrivèrent, par hasard peut-être, sur Carlac.

Pieter

Pieter, chef du village de Carlac.
(Site officiel)


  Or, il s'agissait des dangereux terroristes de Death Watch, menés par un grand homme à l'air martial, Pre Vizsla. Bientôt, ils établirent leur campement en périphérie du village des Ming Po. Mais les membres de cette organisation, qui se considéraient comme les seuls Mandaloriens purs, découvrirent la modeste cité et se dirent qu'ils pourraient en exploiter les éventuels avantages.

  Vizsla eut affaire au chef, Pieter, qui ne put protester lorsque les Death Watch décidèrent de piller leur village en biens et en nourriture. Ils proférèrent des menaces à l'encontre des habitants et, bien plus grave, capturèrent les femmes du village, sans que le doyen pût, avec ses faibles ressources, s'y opposer. Du reste, aucun d'eux ne possédait d'armes, qui n'étaient pas utiles en ces territoires reculés.

   Les femmes, dont sa petite-fille, Tryla, furent presque réduites en esclavage et retenues dans le campement des membres de Death Watch. Mais au bout de quelque temps, ne supportant plus cette situation, Pieter fit irruption dans la tente qui servait de cantine aux Mandaloriens, alors que Lux Bonteri et Ahsoka Tano, en mission, se trouvaient dans la multitude.

Pieter

Pieter exige de Vizsla et de ses hommes qu'ils partent.
(Star Wars: The Clone Wars: A Friend in Need)


  Entouré de ses deux conseillers, il s'adressa ouvertement à Vizsla, lequel, ironiquement, lui rappela qu'il ne l'avait pas invité. Pieter se libéra, évoquant les menaces de Death Watch à l'encontre de son peuple et, surtout, l'utilisation des femmes ming po comme esclaves. Le doyen affirma que les Mandaloriens n'étaient plus les bienvenus près de leur village et leur ordonna de partir.

  Curieusement, surprenant même son interlocuteur, Vizsla accepta et promit de lever le campement et de quitter les lieux le lendemain, à l'aube. Il assura en outre qu'il lui rendrait les femmes ming po, en particulier Tryla. Le chef du village l'avertit une dernière fois et, rasséréné, regagna les siens. Le lendemain, en effet, les Mandaloriens parurent, accompagnés des Ming Po qui les servaient.

  Pieter fut le premier à accueillir Vizsla et ses hommes et à les remercier d'avoir tenu leur promesses. Mais Pre, au moment de remettre Tryla à son grand-père, voulut tuer le doyen ; cependant, Tryla s'y opposa et se sacrifia en étant éventrée. Pieter, horrifié, ne put rien faire pour secourir sa petite-fille, mourante, et fut protégé par ses conseillers. C'est alors que les Mandaloriens de Death Watch incendièrent le village et en éliminèrent les habitants, sans raison explicite.

  Tryla mourut, la cité fut en ruines. Mais Ahsoka Tano, ne pouvant plus tolérer cela, et malgré la nécessité pour elle de rester anonyme, aida les Ming Po et tua quelques Mandaloriens qui menaçaient les habitants avec leurs lance-flammes. Elle fut bien vite capturée à son tour. On ne sait pas ce que devinrent Pieter et les autres habitants de son village, bien que la probabilité qu'ils aient survécu soit fort mince.

Pieter

Alors que son village est incendié, Pieter est mis à l'abri par ses conseillers.
(Star Wars: The Clone Wars: A Friend in Need)

Informations encyclopédiques
Pieter
Nom
Pieter
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,72 m
Fonctions
Chef de village
Affiliation
Village ming po

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
19/07/2012

Date de modification
12/08/2019

Nombre de lectures
3 770


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.