Yrica Quell


Yrica Quell était une pilote impériale de l'Escadre de l'Ombre qui déserta lors de l'Opération Cendres et fut recrutée par l'Escadron Alphabet de la Nouvelle République pour détruire son ancienne formation.

Continuité : Canon


  Yrica Quell était une jeune femme déterminée qui grandit à l'aube de la Guerre Civile Galactique qui opposa l'Empire de Palpatine à l'Alliance rebelle. À seize ans, la jeune femme avait entendu, un peu par hasard, un message de la sénatrice Mon Mothma qui appelait à s'unir contre l'Empire. À partir de ce moment-là, et sur les conseils de son amie de l'époque, Yrica s'était promis de rejoindre l'Alliance. Chose qu'elle ne fit pas, puisque n'étant pas formée au pilotage, elle fit un choix pragmatique et s'engagea dans la Marine Impériale pour apprendre. Elle devint une pilote de chasseur TIE et rejoignit la 204ème escadre.  

1. La défection



  Les années passant, Yrica Quell prit les missions les unes après les autres, devenant ainsi une excellente pilote sous les conseils de son mentor, le major Soran Keize, et sous la supervision de la colonelle Shakara Nuress qui commandait à la 204ème escadre depuis son destroyer stellaire, le Pursuer. L'efficacité de la formation de chasseurs TIE d'Yrica Quell lui valut le surnom d'Escadre de l'Ombre, et la jeune femme remplit avec succès de nombreuses missions de traque d'agents rebelles. Malgré cet environnement, Yrica n'avait pas foi en l'Empire et regrettait de ne pas avoir rejoint l'Alliance quand elle le pouvait.
  Mais dans les jours suivants la bataille d'Endor et la mort de l'Empereur, l'Opération Cendres fut déclenchée, opération qui consistait à frapper aveuglément plusieurs mondes sans véritable raison stratégique. Deux semaines après la destruction de la seconde Étoile de la Mort, Yrica Quell participa au ravage de Nacronis en déclenchant avec son escadron et grâce à des satellites particuliers des cataclysmes climatiques. Avant de retourner au Pursuer, Yrica se posa sur Nacronis pour contempler son œuvre, dégoûtée. Elle fut alors rejointe par le major Soran Keize qui l'encouragea à déserter, si c'était ce en quoi elle croyait. La jeune femme franchit donc le pas, et son mentor ouvrit le feu sur son vaisseau pour rendre sa mort plus crédible.

  Yrica fut retrouvée sur Nacronis et recueillie par les Rebelles, qui avaient depuis formé la Nouvelle République, puis passa plus d'un mois au camp de réfugiés "Les Remords du Traître", où elle subit de nombreux interrogatoires conventionnels menés par un droïde de torture IT-O reconverti. Elle cacha cependant la vérité et raconta avoir déserté avant l'attaque de Nacronis.
  Elle fut finalement recrutée par le Balosar Caern Adan, un agent des Renseignements de la Nouvelle République, qui montait un groupe de travail pour éliminer la 204ème escadre impériale. Il ne faisait aucun doute pour la pilote qu'elle avait été recrutée pour avoir appartenu à l'Escadre de l'Ombre, mais elle se promit tout de même de faire ses preuves. Elle estimait ne plus rien devoir à l'Empire, et ceux qui avaient déserté après elle la dégouttaient : en effet, cela signifiait qu'ils avaient cautionné l'Opération Cendres bien trop longtemps.

Yrica Quell

Yrica Quell, pilote de chasseur TIE


2. L'Escadron Alphabet


2.1 Recrutements



  La première mission d'Yrica fut de se rendre sur l'astéroïde appelé la Ruche Entropienne pour y recruter un certain Nath Tensent, un déserteur impérial qui avait travaillé pour l'Alliance avant de disparaître des radars. La pilote fut conduite par l'énigmatique Kairos et son U-Wing sur place, où elle reconnut l'Y-Wing de sa cible. Elle se fit néanmoins surprendre par Tensent, qui la blessa au crâne et la séquestra : l'homme avait un ressentiment fort vis à vis des impériaux, et de l'Escadre de l'Ombre en particulier, qui avait anéanti l'intégralité de son escadron par le passé.
  Ce fut le droïde IT-O qui vint au secours d'Yrica, qui retourna ensuite la situation à son avantage et put convaincre Tensent de rejoindre le groupe de travail de Caern Adan. La pilote révéla ensuite à l'agent des Renseignements tout ce qu'elle savait sur la 204ème escadre et Shakara Nuress, avant d'être affectée à une nouvelle mission des plus ennuyeuses : l'écoute d'enregistrements de discussions entre impériaux à la recherche d'informations sur l'Escadre de l'Ombre.
  Revivre les premières heures de l'Opération Cendres fut un cauchemar pour Yrica, qui décida de prendre les choses en mains. Alors qu'elle s'apprêtait à voler un X-Wing T-65, elle fut surprise par Kairos, qui la laissa cependant faire, toujours aussi mystérieuse. La pilote, aidée de son droïde astromécano, découvrit que l'Escadre de l'Ombre avait attaqué l'Hellion's Dare, une frégate de classe Nébulon B, sur Jiruus. De cela, elle déduisait que les chasseurs TIE d'élite de Shakara Nuress avaient poursuivi l'Hellion's Dare dans l'amas d'Oridol.

  De retour au Buried Treasure de la Nouvelle République, Yrica dut insister pour faire son rapport à Caern Adan qui refusait de l'écouter à cause de sa disparition de vingt-quatre heures. En tant qu'ex-impériale, la jeune femme acceptait de se faire rabaisser et critiquer pour ses choix passés ; mais désirant faire passer le devoir avant tout, elle se sentait obligée d'insister. Le Balosar fut finalement impressionné des découvertes d'Yrica.
  Dans la foulée, la jeune femme mena une mission avec Kairos et Nath Tensent sur une station impériale où elle berna les défenses aux commandes de son X-Wing. L'équipe de techniciens qui se trouvait à bord de l'U-Wing de Kairos put ainsi récupérer toutes les données de la station impériale spécialisée dans l'étude de l'amas d'Oridol, et envoyer des sondes sur des itinéraires connus à la recherche de l'Hellion's Dare. La stratégie fonctionna, puisque quelques heures plus tard, Wyl Lark et Chass na Chadic, les deux seuls survivants de la frégate, arrivèrent exténués au Buried Treasure, en possession de l'information captée par le Hellion's Dare qui avait précipité sa destruction.

  Il fallut deux semaines à Caern Adan pour obtenir un rendez-vous avec la générale Hera Syndulla et obtenir son accord pour superviser un groupe de chasseurs qui aurait la charge de traquer l'Escadre de l'Ombre en agissant en marge des opérations de la flotte. La Twi'lek ne pouvait cependant pas se passer de ses ressources pour attaquer Pandem Nai que Shakara Nuress était visiblement en train de fortifier. Yrica Quell fut donc propulsée au grade de leader de l'escadron d'Adan, qui n'avait pas les compétences nécessaires pour diriger au jour le jour, composé d'elle-même, Kairos, Wyl Lark, Chass na Chadic et Nath Tensent.
  Un des premiers entraînements s'avéra cependant catastrophique, puisque l'A-Wing de Wyl Lark fut gravement endommagé par une mine spatiale. Les pilotes de l'escadron d'Yrica Quell manquaient de cohésion, et elle en endossa la responsabilité. Elle jugea honnêtement que son groupe n'était pas prêt pour une mission armée, et dut se cantonner aux simulateurs de vol. IT-O lui fit remarquer qu'en tant que leader d'escadron, c'était à elle d'aller à la rencontre de ses pilotes et d'apprendre à les connaître.

  La tension était toutefois palpable entre Yrica et Chass : la Theelin n'obéissait pas franchement aux ordres, en menant par exemple des missions de son côté, ce qui lui avait valu de manquer un briefing. L'ex-impériale rappela donc à l'ordre Chass na Chadic après une séance dans les simulateurs de vol à revivre la bataille d'Endor. Heureusement, la générale Hera Syndulla finit par proposer une mission à l'escadron d'Yrica : se rendre sur Abednedo, qui avait subi de plein fouet l'Opération Cendres, pour retrouver les émetteurs impériaux d'un message, sans toutefois engager le combat. Le succès de cette mission permettrait ainsi de faire taire les moqueries du personnel du Buried Treasure, qui surnommaient déjà son groupe l'Escadron Alphabet.
  Yrica Quell se rendit sur place avec Kairos et Chass na Chadic pendant que Nath et Wyl restaient dans leur vaisseau au-dessus de la ville. Les trois femmes retrouvèrent leur contact Verpine qui leur confia un prisonnier stormtrooper. Pendant que Chass et Kairos échappaient à une embuscade de soldats impériaux ne portant pas d'uniformes, l'ex-impériale suivit le Verpine jusqu'à un cargo qui contenait de nombreux autres prisonniers. Pendant que la navette décollait, Yrica rejoignit en toute hâte son X-Wing.
  Mais à ce moment là, des bombardiers TIE surgirent dans l'atmosphère d'Abednedo. Quell en prit un en chasse, mais elle n'avait pas assez anticipé : le TIE fonça sur le transporteur du Verpine, le transformant ainsi en boule de feu avec les seize prisonniers. De retour au transporteur de classe Acclamator de la générale Hera Syndulla, Yrica reprocha à Caern Adan de leur avoir confié une mission impossible et sans intérêt pour la recherche de l'Escadre de l'Ombre. Furieuse des critiques du Balosar, elle lui asséna un coup de poing avant de disparaître et de vomir ses tripes.

Yrica Quell

Yrica Quell, pilote de la Nouvelle République


2.2 La traque de l'Escadre de l'Ombre



  Yrica se réfugia dans un simulateur de vol avant d'être interrompue par Hera Syndulla. Plutôt que d'être jugée pour son acte violent envers un supérieur, l'ex-impériale put tenir une conversation avec la générale Twi'lek qui lui confia une autre mission qui scellerait le sort de l'Escadron Alphabet, donc elle était désormais la leader. Yrica devait assumer ce rôle et apprendre à connaître ses camarades autrement que par les fichiers d'IT-O. La jeune femme savait qu'il s'agissait de sa dernière chance et accepta donc la mission : une simple opération de ravitaillement où il fallait récupérer des provisions cachées dans une base de l'Alliance qui n'avait finalement jamais servi.
  Sur place, Quell ne fit pas vraiment d'efforts quand Nath essaya de débuter une conversation avec elle. Le pilote lui fit alors comprendre qu'il avait accepté de rejoindre le groupe de Caern Adan pour tuer les membres de l'Escadre de l'Ombre, et qu'il ne se contenterait pas de petites missions comme celle-ci très longtemps. À défaut, il réglerait le compte du seul membre de la 204ème escadre qu'il avait sous la main, menace qui ne fit ni chaud ni froid à Yrica Quell.
  Le reste de la mission se déroula à merveille : l'ex-impériale se tint à l'écart des membres de son escadron qui commençaient à partager entre eux des événements de leur passé, ce dont elle était fière. Elle-même s'adonna plutôt à la surveillance des alentours pour prévenir de la présence éventuelle de pirates. En quelques jours, toutes les provisions furent chargées à bord du U-Wing de Kairos.
  À partir de ce moment-là, l'Escadron Alphabet enchaîna les succès : missions de ravitaillement, sécurisation d'un site sur Argai Minor, traque de croiseurs impériaux s'étant réapprovisionnés sur Pandem Nai… Chacune de leur mission les rapprochait un peu plus de leur objectif. Enfin, Yrica prit sur elle et fit peindre sur la coque des cinq chasseurs du groupe l'emblème désormais officiel de l'Escadron Alphabet ; elle se le fit même tatouer sur un biceps, une marque de dévouement au groupe qui toucha ses compagnons.

  L'heure d'attaquer Pandem Nai était finalement arrivée. La flotte de Hera Syndulla avait sécurisé dans les derniers jours une grande partie de la route hyperspatiale menant au bastion de Shakara Nuress. L'objectif pour l'Escadron Alphabet était de neutraliser Orbitale-1, la plateforme de raffinage de gaz tibanna où Shakara Nuress avait établi son quartier général et qui avait été transformée en hangar à chasseurs TIE. Les cinq pilotes volèrent en formation serrée, franchirent le champ de mines, et utilisèrent le brouilleur du U-Wing de Kairos pour dissimuler leur nombre. Le groupe se sépara ensuite en trois pour diviser la douzaine de TIE qui avaient été déployés, pendant que derrière le champ de mines, la flotte de Hera Syndulla établissait le blocus.
  Yrica et son X-Wing protégèrent le B-Wing de Chass na Chadic qui bombarda un premier hangar, pendant que Wyl et Nath faisaient de même de leur côté. Quant à Kairos, elle s'approchait discrètement par dessous d'Orbitale-1 avec toute une équipe des Forces Spéciales à bord de son U-Wing qui installèrent des explosifs.
  Grâce à l'attaque rapide de l'Escadron Alphabet, la majorité des TIE de l'Escadre de l'Ombre se retrouvait coincée dans Orbitale-1 qui allait pouvoir être détruite sereinement. Seulement, Yrica fit une erreur : elle ordonna à Chass na Chadic de pulvériser un réservoir de gaz tibanna accroché à la plateforme. L'explosion fit s'embraser l'atmosphère, ce qui fit exploser en chaîne plusieurs autres réservoirs.  Dans un acte de désespoir, tous les chasseurs TIE piégés reçurent l'ordre de sortir des hangars par leurs propres moyens en ouvrant le feu sur la structure déjà bien endommagée : l'Escadron Alphabet allait se retrouver submerger.

  Une tempête de feu s'était formée autour d'Orbitale-1 et menaçait d'atteindre des réservoirs de gaz tibanna beaucoup plus imposants transportés par des vaisseaux-tankers non loin. La lieutenante ordonna donc un changement d'objectif : l'attaque se transforma en mission de sauvetage. Yrica plongea avec son X-Wing déjà bien abîmé vers la surface de Pandem Nai en ouvrant le feu sur un gros débris qui chutait vers une ville à la surface. Elle parvint de justesse à détruire les débris avant de s'écraser.
  Blessée mais vivante, elle fut rejointe quelques instants plus tard par Caern Adan : la bataille était terminée. La Nouvelle République considérait déjà la mission comme une grande victoire, même si Yrica Quell y voyait un échec, car la 204ème escadre impériale s'était en partie échappée. D'autre part, le Balosar avait mis la main sur le dossier d'Yrica Quell datant de l'époque où elle servait l'Escadre de l'Ombre : l'agent des Renseignements avait désormais la preuve qu'elle avait participé activement à l'attaque de Nacronis et qu'elle avait déserté seulement ensuite. Caern Adan garderait ce secret jusqu'à ce qu'Yrica Quell finisse sa mission : détruire l'Escadre de l'Ombre. La lieutenante n'avait d'autre choix que d'accepter.
  Après un court passage en cuve à bacta à bord d'une frégate médicale, elle rejoignit le Lodestar où les célébrations allaient bon train. Mais Yrica Quell ne rejoignit pas les membres de son escadron, qui s'amusaient très bien sans elle.

Yrica Quell

L'emblème de l'Escadron Alphabet


2.3 La bataille pour Troithe



  Environ six mois s'étaient écoulés depuis la dévastation de Nacronis et la défection d'Yrica. Et depuis la bataille de Pandem Nai, il n'y avait plus eu aucune trace de l'Escadre de l'Ombre, hormis quelques maigres rapports peu pertinents qu'elle analysait avec Caern Adan et Hera Syndulla. L'attention de la Nouvelle République s'était donc braquée sur le système Cerberon, un bastion toujours tenu par les Impériaux qui étaient susceptibles de l'utiliser comme raccourci dans le Noyau Profond.

  Au terme d'une opération d'envergure, le groupement tactique de la générale Syndulla, avec le Lodestar en tête, était parvenu à reprendre Troithe et Catadra sans trop endommager les infrastructures. En effet, Caern Adan comptait bien attirer l'attention de l'Escadre de l'Ombre en s'en prenant ouvertement à des mondes impériaux, et, pour que la capitale Troithe présente toujours un intérêt, il ne fallait pas la saccager complètement. Avec le temps, Yrica en venait presque à apprécier Adan, avec qui elle avait eu beaucoup de mal au début. Il en était de même pour Chass na Chadic : la Theeline était difficile à cerner, mais Yrica l'appréciait à sa manière. Toutes les deux avaient volé à la surface et dans les cieux de Troithe pour éliminer des chasseurs TIE.
  Après plusieurs semaines d'analyse et de raids, la capitale de Troithe tomba finalement sous le contrôle de la Nouvelle République grâce au geste héroïque de Kairos, qui avait empêché que les Impériaux se replient dans le Complexe Tri-Central et que la guerre se prolonge indéfiniment. Kairos fut extraite des décombres dans un état critique, et Caern Adan se précipita aussitôt hors du Lodestar pour la retrouver. Seulement, en chemin pour rejoindre son amie, il disparut.

  Sans Caern Adan et avec le départ de Hera Syndulla hors du système Cerberon pour une autre urgence, il incombait à Yrica Quell d'assurer la tenue du plan visant à piéger l'Escadre de l'Ombre. En effet, les Renseignements s'attendaient à ce que l'Escadre de l'Ombre profite du passage de l'astéroïde CER952B proche de Troithe pour pénétrer les boucliers planétaires. Une bonne partie de la 61ème unité d'infanterie mobile avait donc été positionnée sur ledit astéroïde, avec pour ordre de tuer les pilotes impériaux dès qu'ils se poseraient : terminer la bataille avant même qu'elle ne commence.
  Après une semaine sans qu'Adan ait été trouvé nulle part, Yrica sollicita Nath Tensent et mena sa propre enquête. Tous les deux découvrirent que le Balosar avait été conduit captif sur Narthex, la lune de Catadra. Il avait été torturé par des Impériaux dont Yrica et Nath se débarrassèrent non sans mal. Alors que tous les trois retournaient au Lodestar, quelque chose de terrible pour Quell était arrivé entre temps. En effet, au cas où il lui arriverait quelque chose, Caern Adan avait programmé un message automatique, à envoyer à l'Escadron Alphabet, révélant la vérité sur la défection de l'ex-impériale, à savoir qu'elle avait participé activement à la désolation de Nacronis dans le cadre de l'Opération Cendres. Hormis Nath qui semblait toujours la protéger, Yrica perdit aussitôt la confiance de Wyl Lark et Chass na Chadic, et fut mise à pied.

  Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, l'Escadre de l'Ombre fit son apparition dans le système Cerberon au pire des moments, et ne tomba pas dans le piège qui lui était destiné. Le croiseur de classe Quasar Fire Aerie mit le cap sur Catadra, tandis que le Destroyer Stellaire de classe Imperial-II Edict mettait lui le cap sur Troithe et le Lodestar. Coincée à bord du transporteur de classe Acclamator, Yrica ne pouvait qu'observer impuissante la bataille de se dérouler devant ses yeux, sans comprendre toutefois quels étaient les plans des Impériaux. En effet, pour l'instant, les TIE d'élite n'avaient pas été déployés de l'Aerie.
  L'Escadron Meteor, Wyl, Chass et Nath foncèrent donc vers Catadra pour protéger ce monde de l'Aerie, tandis que la garnison de Troithe s'envolait pour défendre le Lodestar. N'y tenant plus, Yrica Quell désobéit aux ordres, vola une navette, décolla et mit les gaz direction Catadra. Seulement, à bord de son cargo se trouvaient Caern Adan et le droïde IT-O. Avec détermination et talent, Quell mit hors d'état de nuire l'Aerie avant que son cargo ne soit neutralisé par le tir précis d'un chasseur TIE, dont elle reconnut le pilote : Soran Keize. Son mentor avait donc survécu, et volait toujours pour l'Empire…
  La situation empira encore lorsque les six escadrons de l'Escadre de l'Ombre quittèrent les hangars de l'Edict et attaquèrent le Lodestar. La maigre garnison de Troithe ne put rien faire et le vaisseau amiral de la générale Hera Syndulla fut abattu. Alors qu'il chutait vers Troithe, l'Edict fut détruit à son tour par les défenses planétaires : les deux mastodontes percutèrent finalement de plein fouet les boucliers, les désactivant temporairement, et permettant ainsi aux chasseurs TIE de pénétrer dans la capitale et de bombarder les positions de la Nouvelle République.

  La navette d'Yrica s'écrasa sur un planétoïde sinistre tournant autour du trou noir de Cerberon. Sans eau ni nourriture, la situation de la pilote et du Balosar était précaire. Adan souffrait de multiples blessures et céda bientôt à la folie, malgré les discussions qu'Yrica s'efforçait de tenir, ce qui obligea IT-O à le sédater. Puis, presque à cours d'énergie, la programmation de droïde de torture de IT-O reprit bientôt le dessus et Yrica le détruisit. Caern Adan succomba finalement à ses blessures, laissant la pilote seule avec ses pensées, face à une mystérieuse tour dans laquelle elle ne pouvait entrer qu'en subissant des illusions terribles issues de la technologie Sith.
  Quand elle parvint finalement à accepter son passé et les horreurs qu'elle avait commises, la porte de la tour s'ouvrit, et à l'intérieur, elle découvrit un vaisseau. Yrica Quell put enfin quitter le planétoïde, et en activant le système de furtivité de l'appareil, rejoignit le cargo impérial qui venait de quitter Troithe malgré l'arrivée de Hera Syndulla et de renforts. À bord, Yrica Quell se présenta à Soran Keize : elle était désormais prête à rejoindre l'Escadre de l'Ombre.


En savoir plus

La date de naissance d'Yrica Quell est incertaine. Elle avait seize ans lorsqu'elle vit pour la première fois un appel de Mon Mothma appelant à lutter contre l'Empire. Dans la série Star Wars Rebels, la première apparition de Mon Mothma en fuite est environ en -2, ce qui placerait la date de naissance d'Yrica Quell autour de -18. Cependant, il est annoncé dans le roman que Nath Tensent est dix ans plus âgé qu'elle, et Nath a 37 ans. Ce qui placerait plutôt la date de naissance d'Yrica Quell autour de -23.
Informations encyclopédiques
Yrica Quell
Nom
Yrica Quell
Autre(s) nom(s)
Alphabet Leader
Espèce
Date de naissance
-18 ou -23
Fonctions
- Pilote de chasseur TIE
- Leader de l'Escadron Alphabet
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/03/2020

Date de modification
18/12/2021

Nombre de lectures
1 201


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.