Rampart


Rampart était un amiral de l'Empire en charge des nouveaux codes d'identité et du projet Griffe du Guerrier, responsable de mondes tels que Saleucami et Ryloth.

Continuité : Canon


  Rampart était un Humain vivant au temps de l'Ancienne République et de l'Empire Galactique. Officier dans la marine républicaine, il était vêtu de l'uniforme gris réglementaire des gradés. Nous ignorons quelles furent les actions militaires auxquelles il prit part au temps de la Guerre des Clones.
  À la fin du conflit qui s'acheva en -19 par la défaite des Séparatistes et l'extermination de l'Ordre Jedi, la République fut remplacée par le nouvel Empire Galactique avec à sa tête l'ancien chancelier et désormais Empereur Palpatine.

1. La promotion



  Ayant atteint le grade de vice-amiral, c'était à Rampart qu'incombait la tâche d'annoncer les changements apportés par l'Empire. On lui devait notamment la création des codes d'identité, des disques de données désormais obligatoires pour tous les citoyens de l'Empire pour voyager d'un monde à l'autre. Sur Saleucami par exemple, un message holographique préenregistré de Rampart rappelait la nécessité des codes d'identité et expliquait le remplacement des crédits républicains par des crédits impériaux.

Rampart

Le vice-amiral Rampart s'adressant aux habitants de Saleucami sur les récents changements
Image tirée de The Bad Batch S01E02 - Famille de Cœur


  Le vice-amiral Rampart rejoignit ensuite Tarkin sur Kamino qui le félicita pour ses annonces concernant les nouvelles mesures mises en place par l'Empire. Mais si Rampart était venu voir Tarkin, c'était surtout pour lui présenter d'autres alternatives au simple abandon des soldats clones pour l'armée impériale en devenir.

  En effet, suivant le raisonnement du gouverneur Tarkin, Rampart avait décidé de trouver des remplaçants aux soldats clones qu'il considérait comme obsolètes et trop coûteux. Il mit alors en place le Projet Griffe du Guerrier, qui consistait à placer les meilleurs des nouveaux conscrits impériaux sous la supervision de vétérans clones expérimentés et rompus aux combats, pour former des Elite Troopers.
  Rampart présenta ainsi à Tarkin une nouvelle escouade de soldats surentraînés : parmi eux, ES-01 et ES-04. Le vice-amiral insista sur l'excellence de cette escouade d'Elite Troopers et Tarkin décida de les mettre à l'épreuve en les envoyant sur Onderon pour éliminer les Partisans de Saw Gerrera. C'est sous le commandement de Crosshair, le seul membre de la Clone Force 99 à avoir montré de la loyauté envers l'Empire et à avoir été reconditionné pour suivre les directives à la lettre, que les quatre Elite Troopers accomplirent leur mission avec brio. À leur retour, ES-01 était manquant, mais Tarkin salua l'efficacité du projet de Rampart et le récompensa en le nommant amiral.

Rampart

Le vice-amiral Rampart et le gouverneur Tarkin
Image tirée de The Bad Batch S01E03 - Trouver sa place


2. Soumission des insurgés



  Suite à sa nomination, l'amiral Rampart resta sur Kamino pour superviser l'entrainement des conscrits. Alors que les renégats de la Clone Force 99 avaient été localisés sur Bracca, Lama Su tenta de le convaincre de la valeur de ces hommes et du fait qu'il serait judicieux de les avoir au sein de la nouvelle armée impériale. Argument que rejeta Rampart qui estimait que ces traîtres devaient être exécutés : il ordonna ainsi à Crosshair de les éliminer. Toutefois, malgré le déploiement des Elite Troopers et d'autres unités, Hunter, Tech, Wrecker et Echo purent s'échapper.

  Accompagné de Crosshair et de son escouade, Rampart fut ensuite envoyé sur Ryloth afin de superviser l'ouverture d'une raffinerie de doonium et de s'assurer de la loyauté du sénateur Orn Free Taa et du vétéran Cham Syndulla. Mais l'amiral était contrarié par l'attitude de méfiance de la population de Lessu alors que Taa lui avait assuré de ne pas s'inquiéter de cela.
  Après le discours peu probant d'Orn Free Taa, Rampart écouta l'allocution du leader des Combattants de la liberté, remarqua l'absence de la jeune Hera Syndulla, et sentit qu'Eleni, sa mère, ne lui disait pas toute la vérité. Dans son discours, Cham réussit à persuader le peuple de Ryloth des bienfaits de la nouvelle puissance galactique, ce qui surprit Rampart, qui, selon les prévisions du sénateur Taa, s'attendait à se heurter à l'opposition farouche des Twi'leks.
  
Rampart

L'amiral Rampart s'adressant à Eleni Syndulla pendant le discours de Cham


  Mais Rampart cultivait un sinistre projet : en effet, aidé de Crosshair, il comptait se servir du sénateur Orn Free Taa, jugé trop faible et trop ambitieux, et dont la jalousie envers le populaire Cham Syndulla pouvait mettre en péril les intérêts de l'Empire, pour faire tomber le général et ainsi accuser les Combattants de la Liberté d'insurrection. Aidé du capitaine Howzer, des Elite Troopers et d'un mouchard placé par Crosshair sur un vaisseau des Combattants, les Impériaux capturèrent Hera, Serin et Gobi Glie au retour d'une livraison d'armes sur une des lunes de Ryloth. Puis Rampart ordonna que les détenus soient embarqués dans un Juggernaut à destination d'une prison impériale.

  Le véhicule escorté par des motojets BARC fut néanmoins attaqué par Cham, Eleni et d'autres Combattants de la Liberté venus libérer les prisonniers. Rampart, qui se trouvait à l'intérieur du Juggernaut avec Howzer et le sénateur, décida de se rendre pour éviter que son plan ne soit mis en péril. Les Impériaux furent ainsi conduits à l'extérieur du véhicule, sous la menace des armes des Combattants.
  Alors que Cham Syndulla menaçait le sénateur de son blaster DC-15S, Taa s'effondra, touché par un tir de sniper. La jeune Hera et son droïde Chopper filèrent à bord d'un speeder tandis que des renforts impériaux appelés au préalable par Rampart arrivèrent et arrêtèrent les insurgés. Avant de monter à bord d'une canonnière TIO/BA le ramenant à Lessu, l'amiral chargea Howzer de diriger les recherches pour arrêter la jeune fille, ce que clone hésita à faire en raison de son amitié pour les Syndulla.

Rampart

Rampart et Orn Free Taa, après l'arrestation de Hera, Gobi et Serin


  Après avoir regagné Lessu, l'amiral décréta un couvre-feu ainsi que des nouvelles mesures restrictives. De plus, il chargea Howzer de faire arrêter tous les autres partisans de Syndulla, même ceux qui n'avaient encore montré aucun signe d'insurrection. Mais ce que Rampart ignorait, c'est qu'Hera avait réussi à échapper aux patrouilles et contacté Omega et la Clone Force 99.
  Alors que Rampart annonçait à la population de Lessu l'évolution de l'état de santé d'Orn Free Taa, victime d'une tentative d'assassinat fomentée par Cham Syndulla, il ne remarqua pas Hunter et les siens postés au sommet d'un pic surplombant la capitale de Ryloth. Crosshair l'informa ensuite qu'un droïde sonde avait détecté ses anciens camarades non loin de Lessu : toutefois, Rampart ne prêta pas attention aux avertissements du tireur d'élite sur les impressionnantes capacités d'Hunter et de ses compagnons.

  À la tombée de la nuit, la raffinerie impériale fut ensuite attaquée par Omega, Hera, Tech et Wrecker : il s'agissait en réalité d'une diversion pour libérer les Syndulla et leurs hommes enfermés dans la prison du capitole. Crosshair ne put empêcher la fuite des Twi'leks ainsi que la mutinerie de quelques soldats et du capitaine Howzer, qui furent aussitôt arrêtés. Réalisant son erreur d'avoir sous-estimé la Bad Batch, Rampart autorisa Crosshair à poursuivre lui-même ses anciens camarades avec son escouade d'Elite Troopers.

Rampart

Rampart s'adressant au peuple de Ryloth après le faux attentat contre Orn Free Taa


3. Le projet Griffe du Guerrier



  Après les événements survenus sur Ryloth, Rampart retourna sur Kamino superviser la suite de son projet militaire de la Griffe du Guerrier. En effet, celui-ci avançait bien puisque des commandos clones installés dans une base secrète sur la planète forestière de Daro supervisaient l'entraînement des premières recrues, un millier de soldats TK.
  Cependant, le Premier Ministre Lama Su ne voyait pas ce projet d'un très bon œil depuis le début, et les méthodes impériales commençaient à l'inquiéter. Il voulut quitter secrètement Kamino avec Nala Se et du personnel médical afin de se prémunir contre d'éventuelles représailles. Mais les Elite Troopers arrêtèrent la généticienne. Rampart alla alors trouver Lama Su et le confronta à cette accusation, qu'il réfuta. Estimant que Nala Se pouvait encore être utile de par sa fonction de scientifique, Rampart n'avait en revanche plus besoin d'un politicien et ordonna ainsi aux Elite Troopers de se débarrasser du Premier Ministre.

  L'amiral procéda ensuite au transfert des soldats clones réguliers sur d'autres systèmes, à la récupération du personnel scientifique, ainsi qu'à l'exécution des Kaminoans récalcitrants. Lorsque Crosshair revint de Daro avec Hunter captif, Rampart l'accueillit avec dédain sans pour autant révéler son plan. En effet, alors qu'il répartissait les soldats clones restants sur d'autres systèmes afin d'entraîner les soldats TK, il projetait de détruire Tipoca City une fois que tout le matériel de clonage aurait été récupéré. Tout cela sans se soucier vraiment du sort du commandant Crosshair. Ce dernier était convaincu que les autres membres de la Clone Force 99 viendraient au secours de leur sergent.
  Considérant que CT-9904 était une perte acceptable de par son statut de clone, l'amiral répondit à ES-02, inquiète de la relation de son commandant avec ses anciens équipiers, que Crosshair mourrait si son plan pour convaincre la Bad Batch échouait. Les Kaminoans, les soldats TK, le matériel de clonage et tout le personnel médical ayant été évacués, Rampart contacta le gouverneur Tarkin pour lui annoncer que la technologie de clonage était sous leur contrôle. Ce dernier lui donna alors l'ordre de commencer le bombardement de la ville : l'amiral ordonna ainsi aux trois destroyers de classe Venator de faire feu.

Rampart

Rampart recevant l'ordre de Tarkin de bombarder Tipoca City


  Une fois Tipoca City noyée sous les flots et les débris enflammés flottant à la surface, Rampart demanda un rapport des dégâts. Un soldat lui répondit que toutes les villes ciblées avaient été totalement détruites. L'amiral décida alors de ne pas s'attarder sur Kamino et de faire la jonction avec la flotte. Avec la destruction des structures de clonages, il pensait que la Clone Force 99 et que Crosshair n'avaient pas survécu. Cependant, ces derniers étaient bel et bien vivants et avaient réussi à rejoindre la surface.


Actualités en relation

The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Informations encyclopédiques
Rampart
Nom
Rampart
Espèce
Fonctions
Vice-Amiral puis Amiral
Affiliation
Interprété par
VO: Noshir Dalal

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/05/2021

Date de modification
14/08/2021

Nombre de lectures
772


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.