Nitro (RC-1262)


Nitro [Scorch en VO] était un commando clone membre de l’Escouade Delta.

Continuité : Legends


  Parmi les 5.000 commandos clones de la Grande Armée de la République, bien peu passèrent à la postérité ou eurent l'occasion de survivre jusqu'à la fin de la guerre. Les membres de l'Escouade Delta furent de ceux qui acquirent une solide réputation durant la Guerre des Clones. L'un des membres de cette escouade était Nitro, l'expert en explosifs.

    Comme tous les clones de Jango Fett, Nitro [Scorch en VO] fut fabriqué par les Kaminoans et naquit sur Kamino. Il fut choisi pour devenir un Commando, un soldat entraîné pour les opérations spéciales. On le plaça dans un groupe de quatre clones. Avec ses frères Boss, Hacker et Sev, il fut entraîné par le Cuy'val Dar Walon Vau. Le Mandalorien ne ménageait pas ses clones et il n'hésitait pas à se battre avec eux.

  L'entraînement fut rude. Au cours des années passées à s'entraîner avec son groupe, Nitro développa comme tous les autres commandos le Facteur H, l'émergence d'une personnalité. Grâce à Jango Fett, les commandos ne furent pas détruits et purent continuer à développer leur personnalité. Nitro pu ainsi s'affirmer en tant qu'expert en explosifs, en particulier des dispositifs explosifs improvisés. Faire sauter des choses et mettre le feu était un vrai petit plaisir pour lui. Lors d'un entraînement, il provoqua une explosion qui les laissèrent lui et Walon Vau sans sourcils pendant plusieurs jours. De là, il gagna son pseudonyme de Nitro.

Nitro (RC-1262)


  Parallèlement à ça, Nitro développa assez tardivement une personnalité, qui plus est assez inattendue pour un soldat clone. Il se mit en effet à faire des blagues et des plaisanteries souvent de mauvais goût sur tout ce qui se passait dans sa vie. Cet humour noir et ce cynisme étaient souvent déplacés, mais ils avaient le mérite de détendre quelque peu l'atmosphère. C'est pour cette raison que Walon Vau laissa faire, au lieu de le rappeler constamment à l'ordre. Chose que les autres clones n'hésitaient pourtant pas à faire, en particulier Hacker.

  Il est possible que cet apparent détachement de Nitro était dû en fait à un certain stress. Certaines personnes, lors de situations peu plaisantes, font de l'humour afin de diminuer leur taux de stress et oublier un peu le fardeau qui pèse sur leurs épaules. Nitro n'était cependant pas inconscient pour autant, sans quoi il aurait été détruit par les Kaminoans, obsédés par la perfection. L'humour de Nitro se retrouvait aussi sur son armure, qu'il avait peinte de jaune et de noir, les couleurs utilisées pour signaler un danger d'explosion.

Nitro (RC-1262)


  Bien qu'il était souvent rappelé à l'ordre par ses camarades, l'entente entre eux était très bonne, car il ne pouvait pas y avoir dans la Galaxie d'êtres plus proches que les commandos d'une escouade. Nitro adorait mettre en boîte Sev, et c'était réciproque. Leurs fréquentes discussions sans rapport avec les missions en cours apportaient un peu de fraîcheur. Nitro et Sev faisaient également un concours de tués. Ils comptaient leurs victimes et tentaient d'avoir un score supérieur à celui de l'autre. Pour autant qu'on sait, aucun des deux ne parvint à surpasser réellement l'autre, les deux clones perdant toujours leur compte.

  Nitro suivit l'Escouade Delta dans tous ses assignements durant les trois années que dura la Guerre des Clones. Il participa à la Bataille de Géonosis, où ses talents de démolisseur furent utiles à l'escouade pour progresser à travers les canyons géonosiens. Il contribua à la récupération du Prosecutor, bien qu'il se fit capturer par des esclavagistes Trandoshans en début de mission. Ces derniers ne parvinrent d'ailleurs pas à récupérer les données qu'avait Nitro. Ce dernier affirma à Boss les avoir cachées dans un endroit difficile d'accès dont il ne valait mieux ne pas connaître la nature… Impossible de savoir si c'était une blague ou non, mais connaissant le clone il se peut que ce fut vrai.

  Juste après cette mission il enchaîna sur la récupération de l'Escouade Oméga durant sa mission à l'Intersection Corello-Perlemienne. Puis il fut affecté avec ses frères sur Coruscant afin d'aider l'Escouade Oméga et Kal Skirata à démanteler un réseau terroriste.

  Cette mission conjointe permit aux deux escouades de se rapprocher, malgré leur rivalité et la compétitivité existant entre chacun de ses membres. Après le succès de la mission il continua à en mener à bien avec ses frères.

Nitro (RC-1262)


  Vers la fin de la Guerre il se rendit sur Kashyyyk avec ses frères et aida à libérer Tarfful et à repousser un début d'invasion séparatiste, prélude à la Bataille de Kashyyyk. Lorsque Sev disparut à la fin de la mission sur Kashyyyk, Nitro réagit très mal à l'ordre de repli les empêchant de venir à la rescousse de son frère. Il était furieux de devoir le laisser derrière et était à deux doigts de désobéir. Mais la vision par holocommunication de Maître Yoda le calma un peu, impressionné qu'il était de voir le Grand Maître Jedi s'adresser à lui et ses frères. Après cela, Nitro dut se faire une raison et l'escouade repartit immédiatement en mission.

  On ignore ce qu'il advint par la suite de Nitro ainsi que la façon dont il réagit à l'Ordre 66.


Actualités en relation

Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #12

Double ration de Boba Fett aujourd'hui, chez Marvel ! Aux côtés de War of the Bounty Hunters #2, voici que paraît également Doctor Aphra (2020) #12 de l'autre côté de l'Atlantique ! Après la parenth...


Informations encyclopédiques
Nitro (RC-1262)
Nom
Nitro (RC-1262)
Nom original
Scorch
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Raphael Sbarge (Star Wars: Republic Commando)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
30/07/2021

Nombre de lectures
32 764


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Nitro (RC-1262)" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Scorch (RC-1262)

Scorch était un clone commando de l'Escouade Delta qui rejoignit l'Empire après la chute de la République.

Continuité : Canon


  Scorch, de son matricule RC-1262, était l'un des quatre clones commando de l'Escouade Delta de la Grande Armée de la République Galactique durant la Guerre des Clones. Scorch était l'expert en explosifs du groupe, portant une armure reconnaissable avec les jambières et gantelets jaunes, les épaulières grises, le plastron blanc, et le casque distinctif avec la lumière bleu clair émise par la visière. Armé de son fusil blaster DC-17m, RC-1262 était aussi doué au combat à mains nues qu'au tir, et ne se privait jamais d'une blague pour détendre l'atmosphère même en plein combat.
  En -20, alors que le conflit battait son plein, Scorch et l'Escouade Delta furent appelés sur Devaron où le temple d'Eedit avait été attaqué par Savage Opress. Le commandant Trauma, la garnison de clones et les deux Jedi Halsey et Knox avaient été tués, et n'avoir rien sur quoi tirer frustra grandement Scorch. L'Escouade Delta ramena les cadavres des Jedi au temple sur Coruscant avant de repartir en mission.

  Un an plus tard, la Guerre s'acheva avec la défaite des Séparatistes et l'avènement de l'Empire au détriment de la République. Scorch et son escouade se retournèrent probablement contre les Jedi au moment de l'Ordre 66, puis jurèrent de servir l'Empire. Les commandos clones jouissaient d'un statut spécial au sein de la nouvelle armée impériale en devenir : en effet, le gouverneur Tarkin et l'amiral Rampart souhaitaient remplacer les clones par des conscrits dans le cadre du Projet Griffe du Guerrier. Il incombait donc aux commandos, vétérans de la Guerre, de former les conscrits et de faire d'eux des soldats TK.

Scorch (RC-1262)

Scorch et ses soldats TK


  Avec une cinquantaine d'autres commandos, Scorch supervisa l'entraînement d'un millier de conscrits dans la base militaire secrète impériale de Daro.
  Un jour, l'un des commandos, Gregor (CC-5576), tenta de s'échapper mais fut rattrapé et enfermé. Seulement, les membres de la Force Clone 99 vinrent à son secours et infiltrèrent la base.
  Alors que Scorch patrouillaient avec son escouade de soldats TK, les portes d'un ascenseur s'ouvrirent sur Hunter, Echo, Tech et Gregor. Les intrus repoussèrent les Impériaux et reprirent l'ascenseur en sens inverse, mais Scorch les poursuivit, évitant les tirs alors que son escouade se faisait décimer. Il tira deux fois sur Gregor, sans pour autant le tuer, avant de neutraliser Tech. Seulement, pas assez rapide, il encaissa pas moins de quatre tirs incapacitants de Hunter avant de perdre connaissance.

  Le commando reprit rapidement ses esprits et monta à bord d'une canonnière alors que les V-Wing avaient décollé pour intercepter le Havoc Marauder. Les renégats de la Force Clone 99 s'échappèrent à bord de leur navette avec Gregor, mais Hunter avait chuté et se retrouvait désormais seul et blessé dans la forêt. Scorch, deux autres commandos et tout un contingent de soldats TK l'appréhendèrent et le conduisirent en détention.

Scorch (RC-1262)

Scorch, juste avant d'être neutralisé par un tir incapacitant de Hunter





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Scorch (RC-1262)
Nom
Scorch (RC-1262)
Espèce
Humain (Clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par
Dee Bradley Baker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/07/2021

Date de modification
31/07/2021

Nombre de lectures
25


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Scorch (RC-1262)" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.