Keelyvine Reus


Keelyvine Reus était l'ancien Padawan du Comte Dooku et elle combattit les forces Séparatistes lors de la Guerre des Clones, aux côtés de son élève, Tyzen Xebec.

Continuité : Infinities


    Cette fiche n'est pas encore rattachée à une chronologie Star Wars.

  Keelyvine Reus était une Maître Jedi de grand talent qui vécut sous l'Ancienne République, et qui fut à l'instar de nombreux autres de ses confrères et consœurs bombardé du titre de Général de la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones. Jeune femme énigmatique, à la beauté accaparante et au regard aussi froid qu'une lame de duracier, Keelyvine Reus s'était forgée une image de combattante aguerrie et implacable. Quelque peu distante et réservée, elle ne faisait que rarement étalage de ses sentiments et semblait être dotée d'un sens de l'humour des plus mordants. Malgré son apparente insensibilité et cette froideur calculée, la Jedi démontrait une parfaite maîtrise d'elle-même ainsi que d'étonnantes qualités de négociatrice. Son tempérament fougueux et sa sévérité sont des traits de caractère qu'elle s'était efforcée de cultiver quand elle était encore l'élève du Comte Dooku, avant que celui-ci ne quitte l'Ordre Jedi et ne devienne un traître et un renégat. Si d'autres enseignants s'occupèrent de sa formation de Padawan, c'est auprès de ce maître d'arme légendaire que Keelyvine put approfondir les techniques de combats au sabre laser, techniques qui demandaient une certaine perfection et une volonté de fer. Elle était d'ailleurs devenue l'une des meilleurs duellistes au sein de l'Ordre Jedi et l'une des rares avec Serra Keto à exceller dans le maniement de deux sabres laser.

  Vers le milieu du conflit, le Conseil Jedi lui attribua la garde de Tyzen Xebec, orphelin depuis que son mentor Bolla Ropal avait été tué par le chasseur de primes Cade Bane sur Devaron. Une tâche qu'elle accepta à contrecœur, car elle appréhendait le fait de devoir s'occuper d'un apprenti et jugeait le jeune Zabrak insouciant et inattentif, une personnalité qu'elle considérait comme inadéquate avec les préceptes de l'Ordre Jedi. Son manque de tact et de communication créa un réel fossé entre elle et son nouveau Padawan lors des premiers jours de leur rencontre. Mais elle décida ne pas se laisser distraire par ces futilités. En compagnie du Maître Jedi Kit Fisto et de l'Amiral Dron, elle organisa une force expéditionnaire composé d'un Destroyer Venator et de deux Frégates de classe Consulaire pour patrouiller aux alentours de l'agrimonde d'Ukio. Située dans le Secteur Abrion, la planète constituait un point névralgique non seulement pour la République puisque ses fermes produisaient une partie de la nourriture consommée par l'Armée Clone, mais aussi pour la Route Commerciale de Triellus qui dépendait de ses réserves vitales. Bien que le secteur se montre relativement calme, les Services de Renseignements pensaient qu'Ukio serait la cible d'une attaque, car la population restait divisée et donc vulnérable face à des agitateurs à la solde de la Confédération. A la fin du briefing holographique organisé sur le pont du destroyer, Keelyvine réprimanda Tyzen pour son manque d'attention et lui ordonna de se ressaisir et d'aller immédiatement inspecter les défenses d'Ukio. Faisant part de son mécontentement à Fisto vis-à-vis de son nouveau Padawan, ce dernier lui donna quelques conseils et lui suggéra de laisser le temps pour qu'un lien puisse se tisser entre eux. Si elle semblait dure avec le jeune Zabrak, elle était en vérité assaillie par de sérieux doutes quant à sa capacité à assumer la formation d'un apprenti.

  Pendant que Tyzen Xebec et le commandant Ganch inspectaient l'état du bouclier planétaire, une force séparatiste composée d'un unique vaisseau de classe Lucrehulk fit son apparition en bordure d'Ukio. Un seul navire ne pouvait cependant représenter une réelle menace face à une planète aussi bien protégée, ce qui était d'autant plus suspect. Flairant un piège, Kit Fisto et Reus décidèrent de tenter une mission de reconnaissance pour déterminer le but précis des Séparatistes. A bord de son Intercepteur Delta-7 aux marquages de jade, la même couleur que celle de sa tunique et de ses cristaux de sabre laser, Reus alla rejoindre l'escadron de chasseurs V-19 Torrent qui allait lui servir d'escorte. Une fois à porté visuelle de l'ennemi, leurs doutes se concrétisèrent quand le cuirassé ouvrit ses hangars pour laisser sortir d'étranges barges blindées. Ces véhicules, apparemment désarmées, se mirent en orbite stationnaire autour d'Ukio et déversèrent un étrange brume opaque qui vint recouvrir le bouclier et obscurcir le ciel de la planète en quelques minutes. Privé de la lumière du soleil, les récoltes dépériraient et à terme la planète ne serait plus qu'un astre mort et exempt de toute vie. L'analyse de cette substance n'apporta rien de concret, pas plus que la perte de l'une des barges qui ne stoppa en rien le processus de dissémination du nuage.

  Démunis contre cette menace chimique, Reus et Fisto abandonnèrent leur action et rentrèrent sur le destroyer pour préparer une contre-attaque. Bien que réticente au début, Keelyvine finit par accepter que le bouclier planétaire soit temporairement désactivé pour permettre au nuage de se disperser totalement, pendant que la République lancerait toutes ses forces dans un assaut frontal contre le vaisseau de classe Lucrehulk. La Jedi dut mettre tous ses atouts de pilote dans la bataille qui suivit pour faire face aux nuées de droïdes Vautour et aux de navettes de débarquement de la Confédération.

Keelyvine Reus

Keelyvine Reus combat les forces Séparatistes à bord de son chasseur Jedi.
Image extraite de la bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct


  Finalement, avec le concours de Kit Fisto et de l'Amiral Dron, le vaisseau hostile et toutes les barges furent détruits. Mais les séparatistes avaient anticipé la manœuvre et des éléments réussirent à forcer le passage et à se poser sur la planète. Sous les ordres d'un robot tactique de série-T, les droïdes installèrent dans les champs  plusieurs prototypes d'émetteurs, dont les ondes altérèrent le comportement des animaux et des autochtones, les rendant fous et incontrôlables. Même certains soldats clones furent affectés de démence. Tyzen réussit à trouver la source du problème et tenta de contrecarrer les plans des séparatistes de mieux qu'il put, mais un tir de blaster le blessa à l'épaule et le désarma. Pressentant le danger, Keelyvine s'empressa de rejoindre la surface de la planète et de venir à son secours. Sur les lieux, elle décapita d'un geste le commandant droïde et réduisit le dernier émetteur à l'état d'épave fumante. Elle fut heureuse de voir que son Padawan était sain et sauf et le gratifia même de compliments, lui et son amie Sanya du Corps Agricole pour s'être montré aussi brave durant le combat. A partir de cet instant, une véritable relation de professeur à élève commença à s'installer et elle lui fit comprendre indirectement qu'il avait été accepté.

Keelyvine Reus

Maître Reus au secours de son Padawan Tyzen Xebec
Image extraite de la bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct


  Bien que l'escarmouche se soit soldée par une brillante victoire, l'intendance d'Ukio pria curieusement la République de se retirer dans les plus brefs délais. Leurs objectifs étant remplis, l'Amiral Dron n'y vit aucun inconvénient et la flotte rentra sur Coruscant. A peine furent-ils de retour au Temple Jedi que Maître Reus et son Padawan étaient déjà convoqués par le doyen de l'ordre, le vénérable Yoda. Dans une salle de réunion, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywaker et Ahsoka Tano les attendaient pour être affecté à une nouvelle mission. Le Chancelier Palpatine leur apprit que Jabba le Hutt, allié de la République depuis la tentative d'enlèvement de son fils, leur avait fait parvenir un message assez inquiétant. L'un de ses cousins, un dénommé Torpo, avait apparemment trahi les Clans Hutts et avait négocié sans leur accord avec la Confédération. Une réponse militaire étant exclu en raison du traité liant la République aux Hutts, c'est aux Jedi qu'incombait le rôle de délivrer une réponse diplomatique. Un petit groupe devait partir enquêter dans la ceinture d'astéroïdes de Valsedian, repaire présumé de Torpo le Hutt, connu pour ses fameux gisements de minerai et d'hydrocarbure.

  Avant de partir, Obi-Wan et Keelyvine eurent l'occasion de philosopher longuement dans la Salle des Archives du Temple. Kenobi lui fit remarquer qu'elle ressemblait beaucoup à Dooku, dans son caractère et sa façon de penser. Elle lui répondit qu'il n'avait pas tout à fait tort et qu'elle comprenait les raisons qui avaient poussé son ancien maître à tourner le dos une République usée et corrompue, avant de dévier le sujet de leur conversation sur les occupations politiques de Skywalker. Peu après cette entrevue, les cinq Jedi embarquèrent sur un vieux cargo modifié, le Twilight et firent route vers la Ceinture de Valsedian. Une fois sur place, ils dissimulèrent le cargo dans un hangar situé au fond d'un large cratère et se munirent de respirateurs avant d'atteindre un niveau de la base pressurisé. Le commando se scinda alors en deux groupes dans le but d'explorer les nombreux tunnels qui parsemaient l'astéroïde. Faisant équipe avec Obi-Wan, la jeune femme prit les devant et se fraya un passage en suivant son instinct. Dans leur errance, elle captura un ouvrier Twil'ek et tenta de lui soutirer des informations sur le propriétaire du complexe. Mais leur présence avait été déjà détectée et les Padawans s'étaient retrouvé encerclé par un groupe de droïdes et de mercenaires. Kenobi prit congé et se précipita à leur aide, laissant le contremaitre aux bons soins de sa partenaire. Elle se retrouva donc seule lorsqu'Asajj Ventress fit son apparition dans un des corridors. Les deux femmes, deux anciennes élèves du Comte Dooku, se jaugèrent mutuellement avant de confronter leur art. Keelyvine dut mener un âpre combat, usant de tous ses talents de bretteuse et de ses meilleures bottes pour venir à bout de son adversaire. Bien qu'elle sembla un moment avoir le dessus sur Ventress, l'assassin l'expédia contre une paroi rocheuse à l'aide d'une violente poussée de Force. Loin de s'avouer vaincue, Keelyvine se releva et lui dit qu'elle ressentait la peur de la Jedi Noir, la peur que celle-ci éprouvait pour son maître Sith...

Keelyvine Reus

Combat au sabre laser entre Assajj Ventress et Keelyvine Reus
Image extraite de la bande dessinée The Clone Wars: Act on Instinct



En savoir plus

  « La continuité des éléments relatifs à The Clone Wars est compliquée. En effet, la série et le film sont Canons. Tout le reste (romans jeunesse, comics et guides) sont non-Canons. Ainsi, certaines fiches relatives à la série The Clone Wars contiennent actuellement des éléments conflictuels appartenant à deux continuités. Il a donc été décidé, pour les fiches traitant d'un sujet majoritairement non-Canon, de les classer en continuité "Infinities" plutôt que "Légendes". »
Informations encyclopédiques
Keelyvine Reus
Nom
Keelyvine Reus
Espèce
Taille
1, 79 mètres (environ)
Fonctions
Maître Jedi
Général
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
14/01/2011

Date de modification
17/01/2021

Nombre de lectures
25 033


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.