Rieekan


Rieekan était le chef de bureau de la cellule du Service d’Information Stratégique de la République Galactique sur la Promenade de Nar Shaddaa à l’époque de la Guerre Froide.

Continuité : Légendes


  Chef de bureau d'une cellule d'analyse du Service d'Information Stratégique de la République sur Nar Shaddaa vers 3640 avant la bataille de Yavin, Rieekan avait la lourde tâche de lutter contre l'Empire sur une Lune des Contrebandiers officiellement neutre, et donc de couvrir du même coup les opérations secrètes de la République sur cette même Lune . Avec d'autres cellules comme celle de Jonas Balkar, et secondé par l'agent spécial Tander, il dirigeait les opérations depuis le quartier général secret du SIS sur la Promenade, au milieu des échoppes et des étalages,sous la couverture de la boutique aux gadgets de Gudnem.

Treize ans après le traité de Coruscant, Rieekan reçut la visite d'un confrère, l'Agent Galen, envoyé par le général Var Suthra dans l'espace Hutt pour mener une mission secrète capitale. Rieekan promit de fournir tout le soutien possible, mais il fut rapidement confronté à la disparition de Galen. L'agent, qui devait rencontrer un contact dans le Secteur Nikto, s'était évaporé, et la recrudescence des violences de la part du gang local, les rois de Kintan, avait obligé le chef à rappeler ses agents, ne pouvant ainsi pas enquêter.

Rieekan informa le général Mon Calamari de la disparition de son agent, et celui-ci promit en retour de lui envoyé un renfort de taille, à savoir le Jedi qui venait de sauver le docteur Godera des griffes de l'agent impérial renommé Observateur 1. Mais Tander, lui ,s'inquiétait au sujet de Galen, et pensait que le réseau du SIS était mis en danger. Si l'agent disparu avait été capturé par l'Empire, il pouvait parler sous la torture et dénoncer tous ses camarades. Rieekan était lui dans l'attente de faits visibles de ces éventuelles attaques et était persuadé de la sécurité de leurs agents, mais autorisa son second à lancer une procédure d'alerte oméga, pour battre le rappel des troupes.

Rieekan

Rieekan calme son second
source: Star Wars The Old Republic


Sur ce, l'ancien élève d'Orgus Din arriva et se présenta au chef. Celui-ci l'accueillit avec plaisir, mais confessa que jusqu'à présent ils avançaient dans le noir, et qu'un peu d'aide ne serait pas de refus. Il donna le peu d'information qu'il disposait sur la mission secrète de Galen. Toutefois, celui-ci avait dût sans douter laisser des fichiers codés dans les boîtes mortes du SIS réparties sur tout le secteur. Face aux gangsters patrouillant là bas, seul un Jedi pourrait les récupérer et retrouver la trace de l'agent disparu.

Tander revint alors avec de mauvaises nouvelles: seuls la moitié des agents avaient répondus. Il fallait selon lui bouger avant qu'il ne soit trop tard. Son supérieur lui répondit qu'il était hors de question d'abandonner le QG alors qu'ils étaient encore en sécurité à l'intérieur et qu'ils avaient une mission à remplir. Le Chevalier récupérera les données et les téléchargera sur son holocommunicateur à Rieekan ,qui les décodera.

Le chef de service ne tarda pas à avoir les dossiers transférés, et pu procéder à leur analyse. Au milieu des rapports classiques, il trouva un holo d'urgence qu'il partagea avec le Jedi. Galen, qui enquêtait sur le projet « Super Garde » avait trouvé son contact mort, et s'était rendu dans le centre de recrutement du projet. Rieekan ne savait pas ce qu'il y avait de pire entre la récupération de ce projet d'armement par l'Empire ou le fait que les scientifiques républicains aient eu recours à des réfugiées comme cobayes. Ses hommes n'étaient que des analystes, pas des troupes de choc, et donc la seule option était que le Jedi aille seul pour trouver la clef menant à l'usine des super gardes.

Rieekan

Rieekan assiste le Chevalier
source: Star Wars The Old Republic


Lorsque le Chevalier reprit contact, ce fut pour les informer de la présence d'un comité d'accueil impérial, neutralisé par ses soins, et de réfugiés qu'il venait juste de libérer. Par holo, Rieekan apprit de Vell Narroc que les réfugiés étaient volontaires pour les tests, que Galen avait été capturé, et que l'usine se trouvait quelque part dans le Quartier Rouge. Le désespoir saisit alors le chef du SIS: il s'agissait d'une des zones les plus peuplées de Nar Shaddaa. Mais l'Anomide indiqua aussi qu'il s'agissait du seul bâtiment avec un réacteur énergétique dédié. Cela donna au chef de service l'ébauche d'un plan, qu'il exposa au Jedi lorsque celui-ci arriva dans le secteur en question.

Un bâtiment à réacteur énergétique dédié est insensible aux fluctuations du réseau énergétique. Tout ce que le Jedi avait à faire, c'est provoquer des fluctuations, que le SIS analyserait, de sorte de localiser l'usine. Un coup de sabre laser dans deux ou trois importantes conduites, et le tour fut joué. Un seul immeuble se révéla correspondre aux flux attendus, et Rieekan s'empressa de l'indiquer au Chevalier. Avec un peu de chance, les ennemis seraient pris par surprise.

Mais s'ils trouvèrent bien des ennemis en la personne de Graul et de super gardes de type I envoyés par le Seigneur Sadic, tout le matériel avait été déplacé. Toutefois, le commandant impérial avait laissé un datapad crypté sur lui. Le chef demanda au Jedi de revenir rapidement au QG pour procéder au décryptage dans l'espoir de découvrir où leurs ennemis avaient déménagé le matériel.

Mais peu après cette conversation, ce ne fut pas le Jedi qui pénétra dans le QG, mais des Supergardes de type II, qui ne laissèrent aucune chance aux analystes de la République. Rieekan fut au nombre des victimes, et s'ajouta à la liste des nombreuses pertes de la campagne vengeresse de Dark Angral. Toutefois, il aurait été sans doute heureux de savoir que les agents survivants Tander et Diyaz parvinrent à mener à bien la mission contre les Super Gardes  avec l'aide du Jedi, et ainsi stoppèrent définitivement les machinations d'Angral sur ce monde.

Rieekan

Rieekan, victime de l'attaque ordonnée par Sadic  
Source: Star Wars The Old Republic

Informations encyclopédiques
Rieekan
Nom
Rieekan
Espèce
Date de décès
3 640 avBY
Lieu de décès
Fonctions
Chef de bureau du SIS
Armes
Pistolet Blaster
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/04/2014

Date de modification
12/12/2015

Nombre de lectures
3 986


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.