Brierly Ronan


Brierly Ronan était le directeur adjoint du Département de Recherche des Armes Avancées et donc le bras droit d'Orson Krennic lors de la construction de l'Etoile de la Mort.

Continuité : Canon


  Brierly Ronan était le Directeur adjoint du Département de Recherche des Armes Avancées dans l'année précédent la bataille de Yavin, et donc le bras droit du Directeur Orson Krennic, responsable du projet le plus ambitieux de l'Empire Galactique : la construction de l'Étoile de la Mort, plus connue à cette époque sous son nom de code, Nébuleuse.

  Outre sa loyauté indéfectible, Brierly Ronan était un fervent admirateur du Directeur Krennic, qu'il trouvait supérieur à tous points de vue aux autres grandes figures de l'Empire, tels que le Grand Moff Tarkin ou le Grand Amiral Thrawn. Ronan était convaincu qu'une fois l'Étoile de la Mort achevée, il ne resterait plus que Krennic dans le cercle proche de l'Empereur, ce qui contribuerait directement à la notoriété du directeur adjoint.
  Ronan était un personnage prétentieux qui rappelait sans cesse à ceux qui l'entouraient la position importante qu'il occupait : il portait d'ailleurs fièrement son costume à cape blanche. Colérique, il aimait contredire et détestait ne pas avoir le dernier mot. Sa formation militaire lui dictait cependant de reconnaître quand il avait tort, ce qu'il faisait à contre-cœur.

  En -1, le directeur Krennic assista à une réunion impliquant justement Tarkin, Thrawn, mais aussi Balanhai Savit et l'Empereur, à propos du problème des grallocs, ces mynocks géants qui grignotaient les câbles des cargos du point de transfert du secteur Kurost. Ces nuisibles avaient causé le saut prématuré en hyperespace de plusieurs cargos, ce qui avait engendré un retard de trois semaines sur le projet. Mais les enjeux allaient au-delà de ça : Tarkin avait mandaté Thrawn pour résoudre ce problème en une semaine, là où la Moff Haveland avait échoué pendant plusieurs années. Si le Chiss échouait, Krennic récupérerait les fonds de son projet de TIE Défenseurs pour Nébuleuse. Il fallait donc que le Grand Amiral résolve le problème - pour le bien du projet - mais pas trop vite. La mission de Ronan était donc de surveiller les agissements de Thrawn et de veiller au bon déroulement de l'enquête.
  Le directeur adjoint rejoignit donc le Chimaera et sut rapidement que ce serait difficile et qu'il devrait se faire une place. L'équipage vouait une confiance totale à Thrawn, pour qui Ronan n'avait a priori aucune admiration. Le directeur adjoint, s'il voulait mener à bien sa mission, devait introduire un peu de chaos dans l'équipage. Il se rapprocha donc de la commodore Karyn Faro et lui révéla que c'était Thrawn qui bloquait sa promotion ; la concernée considéra ceci comme un mensonge, mais Ronan avait semé la graine du doute.

  Par ailleurs, le Chiss était énigmatique dans son attitude, et la vitesse de ses déductions était troublante. Par exemple, une fois dans le secteur Kurost, quand le Grand Amiral commença à étudier les grallocs, Ronan s'emporta, considérant ceci comme une perte de temps : des analyses similaires avaient été conduites par la Moff Haveland et n'avaient rien donné. Mais Thrawn découvrit, en remontant le fil des 41 cargos légers Allanar N3 disparus, que 28 d'entre eux avaient fini dans des systèmes voisins. Le Chimaera se rendit donc dans l'un de ces systèmes et découvrit en effet les débris d'un cargo, mais pas seulement : la preuve irréfutable de la présence de Grysks, des aliens agressifs des Régions Inconnues à la stratégie expansionniste redoutable.
  Après que le Chimaera ait repoussé l'attaque d'un cuirassé grysk camouflé grâce à l'intervention du Steadfast, Ronan piqua une nouvelle crise. En effet, il lui avait été refusé de se rendre sur la station d'écoute ennemie découverte par Thrawn, où ce dernier rencontrait actuellement des Chiss. Le directeur adjoint finit par soudoyer un officier de rang inférieur et retrouva donc Thrawn, en présence de l'Amirale Ar'alani, mais aussi du supposé traître Eli Vanto, disparu depuis un an. La situation était hautement irrégulière et Ronan proféra de nombreuses menaces avant de réaliser que le Grand Amiral contrôlait la situation. Néanmoins, le directeur adjoint ne manquerait pas de faire un rapport à Krennic sur le fait que Thrawn collaborait avec de potentiels ennemis de l'Empire. Le Chiss avait beau répéter que l'Empereur était au courant, Ronan n'y croyait pas, et voyait là une pirouette pour éviter une confrontation.

  Finalement, après qu'un autre vaisseau grysk se soit échappé de la zone, Ronan entendit raison et retourna sur le Chimaera avec Eli Vanto. Côtoyer un traître ne lui plaisait pas, mais le désormais lieutenant de l'Ascendance Chiss lui servirait d'interprète. Le directeur adjoint accepta de fournir à Vanto les données classifiées concernant les cargos disparus, à condition que l'étude se fasse dans le bureau de la commodore Faro. Le "traître" découvrit rapidement que les 28 cargos transportaient des pièces pour construire des turbolasers de nouvelle génération : quelqu'un détournait donc le matériel du projet Nébuleuse, et ce quelqu'un pouvait être la Moff Haveland. Ronan et Vanto allaient donc se rendre dans le secteur Esaga pour enquêter, avec une escorte de Death Troopers, qui n'étaient pas du tout impressionnés par le directeur adjoint. Avant de quitter le Chimaera, qui allait attaquer la base des Grysks, Ronan ne put s'empêcher de remarquer une réaction étonnante de la Navigatrice Vah'nya que l'Amirale Ar'alani avait accompagnée sur le destroyer : la Chiss avait compati à la chute d'un officier avant que l'accident ne se produise. Ronan pensa immédiatement qu'elle était une Jedi, et donc que Thrawn était de mèche avec ces sorciers que l'Empereur avait supposément éliminés : mais il garda cette information pour lui.

  Ronan et Vanto arrivèrent sur Aloxor, dans le secteur Esaga, avec comme escorte deux Death Troopers en civil. Ce monde ne ressemblait en rien à Coruscant, était gangréné par la piraterie et la corruption, et les récentes campagnes de répression du Grand Amiral Savit n'avaient pas arrangé l'image des Impériaux. C'est pourquoi on avait interdit au directeur adjoint d'emporter son costume blanc dont il était si fier. Cela l'énervait, car il était toujours convaincu que son rang pouvait lui ouvrir toutes les portes.
  Peu après leur débarquement, les quatre hommes se firent capturer par des bandits locaux, convaincus qu'ils étaient des officiers du BSI infiltrés : ils n'étaient pas loin de la vérité. Ronan réalisa qu'avec son costume dans son sac, il risquait de tous les faire tuer. Eli Vanto inventa alors une histoire impliquant les Hutts et une mission pour éliminer Savit, mais la ruse ne fonctionna qu'un temps.
  Heureusement, alors qu'ils allaient se faire sommairement exécuter par les pirates, les quatre hommes furent sauvés par Dayja, un véritable agent du BSI, qui avait été prévenu par le colonel Yularen de l'arrivée d'un commando sur Aloxor. Dayja allait les aider à s'introduire dans le statioport pour examiner les cargos transportant du matériel douteux.

  Une fois dans le statioport, il ne fallut pas longtemps au petit groupe pour découvrir les preuves qu'il cherchait dans le cargo léger : d'une part, du matériel non recensé pour construire des turbolasers avancés, d'autre part, les micro-propulseurs directionnels du transport étaient alimentés au Clouzon-36 et non à l'argon. C'était cela qui attirait les grallocs pour couvrir la supercherie. Ronan, certain que la Moff Haveland était au courant de leur présence sur Aloxor, décida de fausser compagnie à son groupe. Profitant de l'absence temporaire d'Eli Vanto et des Death Troopers, il fit décoller le cargo léger avec Dayja, qui ne voyait pas d'inconvénient à l'accompagner. Seulement, le destroyer de la Troisième Flotte en vol stationnaire au-dessus d'Aloxor piégea le cargo dans ses rayons tracteurs. Ronan et Dayja furent donc arrêtés : mais plutôt que d'être conduits devant la Moff Haveland - qu'il pensait être la traîtresse - le directeur adjoint obtint d'être amené devant le Grand Amiral Savit directement, pour exposer le complot au plus au niveau. Ronan et Dayja furent ainsi transférés à bord du Firedrake.
  Ronan ignorait toutefois que le véritable traître était Savit en personne, qui détournait du matériel du projet Nébuleuse précisément parce qu'il s'opposait à la construction de l'Étoile de la Mort, qu'il considérait comme un gaspillage monumental de crédits, qui pourraient être redistribués plus utilement à l'ensemble de la flotte. Le directeur adjoint n'échappa à une exécution sauvage que grâce à la chance : en effet, Savit avait prévu de se débarrasser discrètement de lui et du cargo léger qui lui servait de preuve, mais il avait reçu la visite de Thrawn en personne à bord du Firedrake. Savit conduisit Ronan - qui devait être livré au Chiss - sur la passerelle du destroyer où Thrawn attendait déjà. Le Chiss exposa les faits et la trahison de Savit, devant un Ronan abasourdi et outré que l'on puisse ainsi agir contre le projet Nébuleuse.
  Le Chimaera surgit soudain de l'hyperespace et la commodore Karyn Faro ordonna sur le canal ouvert que Savit se rende après avoir révélé sa trahison. Le Grand Amiral refusa de se racheter en aidant à lutter contre l'arrivée imminente de la flotte grysk : au contraire, il s'apprêtait à affronter Thrawn avec le renfort de trois destroyers de sa Troisième Flotte, qui avaient suivi le Firedrake au point de rendez-vous.

  Alors que l'affrontement débutait, Savit commençait à présenter des signes d'agacement, toujours en serrant fermement le bras de Ronan face à un Thrawn impassible, en grande confiance. Le Chimaera déjoua les différentes attaques du Firedrake et des deux destroyers qui l'encadraient, celui du capitaine Pellaeon ne s'étant pas aligné. Finalement, les systèmes de visée du Firedrake furent neutralisés ainsi que ses chasseurs TIE. Dans un geste de désespoir, le Grand Amiral renégat visa le Chiss de son blaster pour le tuer, et Ronan dévia le tir. Dayja intervint ensuite et assomma Savit d'un tir incapacitant. Thrawn remercia Ronan, et ce dernier insista pour le suivre à bord du Chimaera maintenant que Savit avait été arrêté par le commandant du Firedrake.
  Quand le Chimaera eut rejoint le Steadfast qui avait triomphé de deux cuirassés grysks, Ronan se retrouva dans l'obligation de faire son rapport à Tarkin et Krennic avant même d'avoir pu préparer le discours qu'il allait tenir. Le directeur choisit finalement de rester sur sa ligne d'opposition constante à Thrawn, même s'il avait appris à le respecter pour ses qualités indéniables de stratège. Ainsi, Ronan annonça à Krennic et Tarkin que non, le Chiss n'avait pas rempli la mission qui lui avait été assignée, à savoir se débarrasser des grallocs. Ce qui, dans les faits, demeurait vrai. Grâce à cette déclaration, Thrawn allait perdre les financements pour son projet de TIE Défenseurs au profit de Nébuleuse. Le directeur adjoint put sentir peser sur lui la colère profonde de Karyn Faro qui demeura un cran en retrait : il n'ajouta cependant rien sur l'alliance temporaire avec l'Ascendance chiss pour combattre les Grysks.
  Avant que la communication ne soit coupée, Thrawn suggéra que Dark Vador soit en charge de la protection du projet Nébuleuse, idée qu'approuva Tarkin sans consulter Krennic. Brierly Ronan se retrouvait donc dans une situation compliquée, car d'après Thrawn, s'il retournait s'occuper de Nébuleuse, il ne parviendrait pas à cacher à Vador que sa véritable allégeance allait à Krennic plutôt qu'à l'Empereur. Sur suggestion du Grand Amiral chiss, Ronan accepta donc de rejoindre l'Ascendance : cette décision n'avait rien de définitif, mais Thrawn estimait que les connaissances de Ronan pourraient bénéficier aux Chiss. En aidant l'Ascendance contre les Grysks, Ronan veillait à protéger l'Empire d'une réelle menace.



Actualités en relation

HoloNet | Critique de Thrawn : Trahison

Thrawn : Trahison de Timothy Zahn, paru ce 26 novembre chez Pocket, conclut donc la première trilogie de l'univers Star Wars canon dédiée au plus célèbre des Chiss, le Grand Amiral Thrawn. Après Thrawn et...


Informations encyclopédiques
Brierly Ronan
Nom
Brierly Ronan
Espèce
Fonctions
Directeur adjoint du Département de Recherche des Armes Avancées
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/11/2020

Date de modification
13/01/2021

Nombre de lectures
174


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.