Harro Ruuk


Harro Ruuk était un Neimoidien de la Fédération du Commerce qui dirigea entre autres les recherches sur le Trihexalon à la veille de la Guerre des Clones.

Continuité : Légendes


  Harro Ruuk était un Neimoidien à la peau grisâtre vivant au temps de l'Ancienne République. Comme tous ses congénères, il était de taille moyenne et portait une longue robe ainsi qu'un haut chapeau neimoidien. Lors des dernières décennies de la République, il faisait partie de la Fédération du Commerce comme nombre de Neimoidiens.

  Peu avant la Crise Séparatiste en -24, Harro se trouvait sur Maramere alors occupée par une armée de droïdes de la Fédération du Commerce. La planète recelait en effet des ressources naturelles intéressantes pour l'organisation pour que celle-ci ne l'occupe comme elle l'avait fait avec Naboo six années auparavant. Un soir, alors qu'ils se trouvaient sur leur yacht, son supérieur Toat et lui furent attaqués par des pirates Meres, menés par Sol Sixxa. Toat fut tué et Ruuk fut stupéfait de voir l'individu qu'il pensait mort face à lui. Dans un élan désespéré, le Neimoidien tenta d'amadouer le pirate en lui proposant de prendre tout ce qu'il souhaitait à bord du yacht. Harro fut finalement épargné. Sol, ayant conscience que se mettre au service d'un personnage tel que lui, pouvait certainement lui rapporter quelque chose. Surtout qu'avec la mort de Toat, Harro Ruuk devenait le commandant des forces droïdes sur Maramere.

Harro Ruuk

Même si la situation est désespérée, Harro n'hésite pas à trahir ses alliés en donnant notamment l'ordre à ses droïdes d'abattre Sol Sixxa et ses hommes.


  C'est ainsi que Ruuk pouvait compter sur Sixxa et sa bande de pirates pour faire la chasse aux contestataires Meres. Notamment un dénommé Nym et son groupe de résistants ayant rallié une partie des pêcheurs de Point Modie, la capitale. Ayant déjà semé le trouble sur Lok, une autre planète du secteur de Karthakk occupée par la Fédération du Commerce, le Feeorin était un danger potentiel pour l'autorité de Ruuk qui envoya alors Sixxa et ses hommes briser ce mouvement de résistance. Mais ce que le pirate ignorait, c'est que le Neimoidien comptait se débarrasser de lui et de ses hommes en même temps que les rebelles afin de jouir seul de la gouvernance de Maramere et donc de l'exploitation de ses immenses richesses naturelles. Après que ses droïdes de combat eussent échoué à les abattre, Nym et Sixxa firent cause commune contre la Fédération du Commerce. À la veille de la Guerre des Clones, Harro avait commencé à travailler sur une arme chimique appelée Trihexalon pour le comte d'un dénommé Cavik Toth, ancien mercenaire et capitaine de l'Escadron Sabaoth désormais au service du comte Dooku. Mais le projet prit plus de temps qu'escompté et Toth s'impatientait. L'arme chimique fut finalement mise au point mais Cavik décida de punir le Neimoidien et ses assistants pour le retard qu'avait pris le projet en utilisant le Trihexalon contre eux. Bien que Toth eut utilisé sa nouvelle arme contre la population, Maramere fut finalement libérée par l'intervention de la Jedi Adi Gallia et avec les efforts de l'alliance entre les pirates Meres et le comité de résistance monté par Nym.
Informations encyclopédiques
Harro Ruuk
Nom
Harro Ruuk
Espèce
Date de décès
-22 av.BY
Fonctions
Commandant
Chef de Projet
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/05/2022

Date de modification
04/05/2022

Nombre de lectures
67


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.