Rystáll Sant


Rystáll Sant était l'une des danseuses du Max Rebo Band.

Continuité : Légendes


  On connaît très peu de choses sur Rystáll Sant. Du moins, des éléments relatifs à son enfance. Cela est peut-être dû au fait que sa mère l'abandonna très jeune sur la planète-ville Coruscant. De même, sa race précise est difficile à déterminer. Une chevelure rouge criard abondante, des sortes d'excroissances osseuses sont visibles au-dessus de ses oreilles. De plus, bien que son visage soit d'un blanc nacré, une série de tâches violettes ornent les contours de son visage, descendant jusque dans son dos. Autant d'éléments qui rendent difficile l'appréciation de la provenance de cette femme humanoïde.

  Néanmoins, ce qui est certain c'est que le début de sa vie n'a pas été placé sous une bonne étoile. Abandonnée par sa mère, elle ne dut sa survie qu'à un couple d'Ortolan qui la recueillirent et l'élevèrent dans les bas-fonds de Coruscant. Ses parents étant musiciens, elle fut bercée par la musique toute son enfance et décida d'en faire sa vocation. C'est d'ailleurs pour cela que dès qu'elle le put, elle se joignit à ses parents lorsque ces derniers étaient en représentation et les accompagnait aussi bien avec sa voix qu'avec une danse envoûtante et sensuelle qui ravissait les habitués de bars malfamés.

  La vie de Rystáll aurait pu continuer ainsi, dans l'insouciance la plus complète. Mais les choses changèrent rapidement. Un Vigo appartenant à l'organisation criminelle le Soleil Noir, s'éprit de l'humanoïde, de sa voix et de sa danse. Il lui proposa de l'emmener avec lui à travers la Galaxie, de lui offrir une vie meilleure que celle qu'elle avait dans les bas-fonds. Sa promesse concernait également ses parents qui pourraient, eux aussi, accéder à une vie meilleure. Pour une jeune femme vivant au jour le jour, il est sans dire qu'une telle proposition était extrêmement alléchante. Elle accepta de l'accompagner où il voudrait l'emmener.

  Hélas, elle ne s'attendait pas à ce que son bienfaiteur s'avère être un être odieux qui au lieu de lui offrir sa liberté et des conditions de vie meilleurs, la mit en esclavage, tout comme ses parents, et la força à danser et à chanter pour lui. Si elle n'obtempérait pas, il menaçait d'infliger d'affreuses souffrances à sa famille adoptive. Cependant, lors d'un tournoi de Sabacc, Rystáll et sa famille furent mise en jeu par le Vigo. Mais ce dernier perdit la partie contre Lando Calrissian qui obtint pour butin, Rystáll et sa famille. Tenant l'esclavage en horreur, il affranchit Rystáll et sa famille.

  Ces derniers, accompagnés par leur fille adoptive, se rendirent sur Tatooine, ou plutôt, ils furent contraints d'atterrir en catastrophe sur la planète après une erreur de pilotage. Là, ils retrouvèrent un vieil ami de la famille: Max Rebo. Il accepta de prendre Rystáll comme danseuse et choriste dans son groupe.

  Lorsque la barge de Jabba explosa au-dessus du Sarlacc, tout le groupe de Max parvint à sauter par-dessus bord et à s'en tirer vivant. Après un long moment errance dans le désert, ils retrouvèrent la civilisation et le groupe se sépara. Rystáll intégra un groupe du nom des Palpatones où elle retrouva Sy.

Rystáll Sant

Même dans le palais de Jabba, on peut dire que Boba Fett ne perd pas le nord...

Informations encyclopédiques
Rystáll Sant
Nom
Rystáll Sant
Espèce
Proche-Humaine
Lieu de naissance
Taille
1,70 m
Fonctions
Danseuse
Armes
Voix
Déhanché
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
01/05/2020

Nombre de lectures
9 866


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.