Lon Shevu


Lon Shevu était un ami de Ben Skywalker, ancien policier et membre de Garde de l’Alliance Galactique qui se sacrifia pour faire tomber Dark Caedus.

Continuité : Legends


  Après la Guerre des Yuuzhan Vong, la société galactique se reconstruisit et une nouvelle génération arriva dans un contexte global de paix, malgré une crise brève dans les Régions Inconnues. Pourtant, après dix ans, la situation politique dégénéra entre l'Alliance Galactique et Corellia, conduisant à une escalade vers une guerre qui allait précipiter des millions de personnes dans un combat chaotique.

I. Des débuts enthousiastes.



  "Je ne me contente jamais d'hypothèses, monsieur. Nous travaillons avec des informations solides fournies par nos branches tactiques et opérationnelles. Et là où il y a des vides, ceux-ci restent tels quels jusqu'à ce que nous obtenions les données appropriées."
Lon Shevu à Luke Skywalker, au cours d'une enquête sur une explosion.

  A cette époque, Lon Shevu était capitaine et avait certainement une dizaine d'années d'ancienneté au sein la section antiterroriste des Forces coruscantiennes de Sécurité, abrégé en FCS. Il vivait alors dans un appartement standard d'un quartier résidentiel avec sa compagne, Shula Pakasj. Les lieux reflétaient leur vie, avec les collections de la jeune femme ou le matériel utilisé par Shevu pour jouer au bolo-ball, une activité dont il semblait coutumier. Il possédait même un porte-bonheur, une chaîne en or offerte par Shula qu'il emmenait avec lui pour travailler.

  Dans le cadre de son métier, il intervint un jour sur les lieux d'une explosion causée par une bombe, collaborant pour l'occasion avec les Jedi Luke et Mara Skywalker ainsi que Jacen Solo. L'ambiance du moment accusait les Corelliens, ce qui poussa les hauts responsables de l'Etat à envisager une solution efficace contre l'insécurité et l'anxiété. La violence empirant, le Chef de l'Etat, Cal Omas, décréta la création d'une Garde de l'Alliance Galactique chargée de lutter contre les menaces terroristes, en l'occurrence corellienne. Cette nouvelle branche paramilitaire intégra des éléments de nombreux domaines tels que les forces spéciales et les FCS.

  Shevu fut inclus à cette Garde sur demande expresse de Jacen Solo, responsable de l'organisme, appréciant l'honnêteté et l'intégrité du jeune capitaine. Il devint ainsi le commandant en second de la Garde et le collaborateur privilégié de Solo. Au cours des missions d'arrestation de suspects, Shevu mena lui-même des commandos 967, tout comme son supérieur. A ces occasions, il se lia d'amitié avec Ben Skywalker qu'il prit sous son aile, en dépit de sa désapprobation à l'égard de l'habitude des Jedi à envoyer des enfants se battre. Il appréciait à cette époque d'accomplir ses missions avec Jacen, charismatique et proche de ses hommes. Il prit notamment part à la capture de la chasseuse de primes Ailyn Vel, alias Ailyn Habuur.

II. Premiers désaccords.



  "Nous avons des règles. Et jusqu'à ce que le Sénat m'annonce que ces règles ont changé, ce sont les seules que je respecterai."
Lon Shevu à Heol Girdun, au sujet des techniques d'interrogatoire.

  Expérimenté, Shevu se chargea lui-même de l'interroger, non sans se disputer avec son collègue Heol Girdun, un ancien des renseignements, sur la méthode à employer. Les réponses qu'il obtint ne satisfirent pas Jacen, qui prit les choses en main en utilisant violemment la Force sur la prisonnière. Lorsque Shevu réalisa la méthode employée par son supérieur, il perdit son calme et tenta de l'en empêcher en sauvant Vel/Habuur. Il n'hésita pas à critiquer directement le chef de la Garde bien qu'il lui resta loyal et n'exprima jamais ses opinions personnelles à la suite de cet éclat de colère. Sans pour autant dissimuler ses émotions, son attachement à la discipline l'empêchait de les formuler à haute voix dans le cadre du service.

  Toujours impliqué, il fut même le témoin privilégié du combat au cours duquel Ben tua pour la première fois, une expérience qui bouleversa le jeune homme et qui conduisit une nouvelle fois l'ancien officier des FCS à s'opposer à son supérieur. Les individus perspicaces et/ou sensibles à la Force purent dès lors constater que Shevu n'aimait pas ou peu Jacen ainsi que ses méthodes. Il fut donc naturellement contrarié lorsqu'il s'aperçut de la disparition du corps d'Ailyn Vel, que Jacen avait remis à Boba Fett. Désormais débarrassé de l'enthousiasme initial provoqué par la création de la Garde, il ne cessa pas d'assurer sa mission ce qui lui permit de conserver toute l'estime de son supérieur.

  Sa déception s'emplit encore lorsque l'organisme paramilitaire acquit le droit de placer les dirigeants de l'Alliance Galactique sur écoute, supplantant les services de renseignement dans le domaine de l'espionnage. Peu après, il eut à entraîner Ben au tir de précision dans l'objectif de mener une mission d'assassinat sur la personne de Dur Gejjen, Chef d'Etat de Corellia. Les réticences du jeune Jedi furent vaincues par l'implication de l'ancien policier, preuve pour lui du bien-fondé de l'opération. L'équipe fut complétée par Jori Lekauf, un jeune homme motivé que Shevu appréciait et sur lequel il prenait soin de veiller selon ses dires.

III. Soutien amical.



  "C'est dur pour moi aussi."
Lon Shevu à Ben Skywalker, à propos de la mort de Jori Lekauf.

  Au cours de la mission, qui eut lieu sur Vulpter, Shevu fut séparé des autres car il avait pour tâche de suivre Cal Omas, bien qu'il eut le temps de dire à Ben qu'il était fier de lui en dépit de ce qu'il pensait de ses activités à son âge. Le trio réussit à recueillir un enregistrement d'une discussion compromettante entre Omas et Gejjen avant que le jeune Jedi n'abatte ce dernier. Ils s'enfuirent alors, Shevu veillant sur Ben, mais furent coincé par les forces de sécurité avec les innombrables voyageurs qui souhaitaient regagner l'espace.

  Alors que l'ex-policier s'apprêtait à mettre en œuvre une solution de secours, Lekauf lui vola son rôle en se faisant passer pour un activiste corellien qui avait tué son dirigeant à cause de sa rencontre avec Omas. Shevu eut fort à faire pour convaincre Ben de ne pas intervenir tandis que le jeune soldat de la Garde se sacrifiait en faisant exploser son vaisseau. Le capitaine fut ébranlé par l'événement, à la fois en raison de son amitié avec Lekauf et du fait qu'il aurait lui-même provoquer l'explosion, mais il prit sur lui pour en informer les proches du jeune homme. Il fut également d'une grande aide pour Ben, bouleversé, lui donnant deux jours de repos sans en référer à sa hiérarchie, conscient que l'adolescent avait besoin de tranquillité.

  A la suite de ces événements, Jacen fit arrêter Cal Omas pour trahison et le remplaça à son poste de Chef d'Etat, conjointement avec le Commandant Suprême Cha Niathal. Si l'ainé des Solo passait de plus en plus de temps à gérer les affaires politiques et militaires, il maintint Shevu à son poste de second, ce dont ce dernier s'acquitta efficacement. Parallèlement, il accueillit provisoirement Ben à son domicile où il lui présenta Shula. L'adolescent et la jeune femme s'entendirent très bien, ce qui facilita la cohabitation. L'officier appréciait de veiller sur le jeune Skywalker en cette période et lui dévoila sa nostalgie de son travail de policier.
  
  Parallèlement à ces péripéties, la guerre faisait rage dans la galaxie et la Garde demeura en première ligne avec l'implication de Jacen Solo sur les principaux théâtres d'opération avec le destroyer attitré de la police secrète, l'Anakin Solo. Shevu ne le suivit pas sur le champ de bataille et se concentra surtout sur l'exploitation des rapports de renseignement, lesquels servirent parfois et bien malgré lui de prétexte à son supérieur pour prendre des décisions des plus discutables. La Garde se retrouva notamment impliquée dans une tentative d'arrestation au Temple Jedi et une prise d'otage à l'Académie d'Ossus.

IV. Enquête et espionnage.



  "Dingue, Sith, éthique alternative… Quel que soit le nom qu'on lui donne, Jacen fait montre d'une tendance à la violence personnelle extrême, et mon instinct de flic a tendance à le remarquer."
Lon Shevu à Ben Skywalker, au début de leur enquête commune.

  Alors qu'il travaillait sur Coruscant, avec une perte d'enthousiasme compensée par son professionnalisme, la guerre empirait. Jacen Solo sacrifia des flottes entières, mit le feu à la jungle de Kashyyyk et tenta de s'emparer de la station Centerpoint au cours d'une bataille au point culminant de laquelle il perdit son calme et tua froidement un subordonné, une femme nommée Tebut. Pourtant, Shevu fut l'un des rares qui ne montrait aucune crainte en sa présence, ce qui conduisit certains à le considérer comme un officier très proche de son chef, donc à éviter.

  Il prit toutefois quelques précautions au bénéfice de ses proches. Il épousa secrètement Shula, qu'il envoya Vaklin, la planète de sa belle-famille, pour la protéger des foudres de Jacen. Shevu commença à constituer un dossier d'accusation contre son supérieur, tout en assurant ses fonctions, mais il ne savait pas à qui le confier, de son propre aveu, entre l'Alliance Galactique et Boba Fett. Au bout de quelques temps, il eut la surprise de découvrir Ben, de retour dans son appartement alors qu'il était recherché par la Garde.

  L'héritier des Skywalker s'aperçut alors que la désapprobation de Shevu s'était muée en haine, ce qui lui permit de trouver un allié précieux pour mener l'enquête sur l'assassinat de sa mère, Mara, dont Jacen était le principal suspect. L'ancien policier lui apporta son soutien, allant jusqu'à accepter de servir d'espion à la Coalition Jedi, dans l'objectif d'obtenir la justice contre celui qu'il n'hésitait plus à qualifier de psychopathe. Leur association dut toutefois se dérouler sur son temps libre, quand les caprices de Jacen ne l'emmenaient pas à bord de l'Anakin Solo pour tester par exemple sa nouvelle apprentie, Tahiri Veila.

  A l'issue de l'un de ces tests, le seigneur Sith, se méprenant sur l'origine des sentiments de Shevu, lui offrit des jours de congés pour se reprendre, sachant que ni la peur ni la flatterie ne permettait de conserver son allégeance, contrairement au respect. Pourtant, il mit ce temps à profit pour enquêter avec Ben. Il se servit des contacts qu'il avait avec Barit Saiy, un jeune Corellien dont il avait permis la libération à la suite des premières rafles de la Garde, pour enquêter sur Kavan, le lieu de la mort de Mara. Ils continuèrent avec l'inspection du chasseur personnel de Jacen, avec l'aide administrative de l'Amirale Niathal et la logistique des FCS. Les deux amis réussirent à trouver des preuves de la culpabilité de leur suspect, preuves cependant insuffisantes pour un tribunal.

V. Résistant contre les Sith.



  "Appelle-moi si tu as besoin de quoi que ce soit. Je serai toujours là pour toi."
Lon Shevu à Ben Skywalker, peu après la bataille de Fondor.

  Ils se séparèrent sur cette trouvaille et Shevu reprit sa routine au sein de la Garde tandis que Ben regagnait le quartier général de la Coalition Jedi. Au même moment, la guerre connaissait un nouveau tournant avec la bataille de Fondor, qui vit se créer le schisme entre Jacen et Niathal, cette dernière perdant le contrôle de l'Alliance Galactique. Presque immédiatement après son retour précipité des combats, un article parut dans un holozine au sujet des exactions de son supérieur. Ce dernier, à la grande surprise de Shevu, revendiqua ces actes lors d'une discussion privée et tint à lui en expliquer les raisons, en particulier du meurtre de Mara. Il demanda également à l'ancien policier d'utiliser son titre de Dark Caedus.

  Shevu parvint à ne pas se trahir et à enregistrer la conversation, qu'il transmit aussitôt à Ben, permettant au jeune Jedi de présenter un dossier d'enquête incontestable à sa famille. L'aveu attrista profondément le capitaine de la Garde, mais il promit à son ami de l'aider et le soutenir en cas de besoin. L'occasion se présenta peu après, alors que Caedus était occupé dans le système Roche, alors que Ben et quelques Jedi s'infiltrèrent sur Coruscant. Shevu retrouva clandestinement son ami sur la Place des Monuments pour lui donner des informations, mais la situation dégénéra.

  En dépit de leurs efforts pour donner le change, ils se firent capturer tous deux par Tahiri Veila. Il fut blessé au cours de son arrestation puis torturé durement, au point qu'il fut placé dans l'aile médicale du centre de détention de la Garde. Son état de santé fut si dégradé que les interrogatoires durent être interrompus pour lui éviter un infarctus fatal. Pourtant, dans l'espoir d'obtenir des réponses après plusieurs jours infructueux, la nouvelle apprentie de Caedus amena Ben dans sa chambre pour se servir de l'ancien policier comme moyen de pression.

  Mal en point, il parvint à affirmer son refus d'obtempérer et à féliciter son ami pour en faire autant. Tahiri appuya sur ses yeux, déclenchant des convulsions, mais il réussit à crier à Ben de se taire jusqu'à ce que celui-ci emploie la Force pour lui permettre de supporter la douleur. Frustrée, l'apprentie Sith tenta une autre approche qui eut pour conséquence immédiate de tuer Shevu en rompant son artère aorte, réduisant à néant ses chances d'avoir les réponses qu'elle désirait. Ces événements perturbèrent profondément Tahiri, contrairement à Caedus, ce qui la poussa à remettre en question son allégeance et à quitter tout Ordre d'utilisateurs de la Force. Profitant de la confusion de sa ravisseuse, Ben s'échappa avec le corps de son ami, qu'il s'arrangea pour faire envoyer à Shula. Il perpétua sa mémoire de son côté en appliquant pendant des années les astuces qu'il avait appris dans les premiers temps de son service au sein de la Garde sous la supervision de son ami et mentor.
Informations encyclopédiques
Lon Shevu
Nom
Lon Shevu
Espèce
Date de décès
41 apBY
Lieu de décès
Fonctions
Capitaine des Forces coruscantiennes de Sécurité
Capitaine de la Garde de l'Alliance Galactique
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/12/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 469


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.