Reath Silas


Reath Silas était le Padawan de Jora Malli à l'époque de la Haute République.

Continuité : Canon


  " "Partir à l'aventure" est généralement un euphémisme pour dire "aller dans des endroits envahis d'insectes". Je sais que les insectes ont leur place dans la Force et que ce sont des être vivants à part entière... Mais je n'ai pas envie d'en avoir plein les chaussettes pour autant."
Reath Silas, peu avant son départ pour le Flambeau Stellaire


  Reath Silas était un jeune Padawan de l'Ordre Jedi à l'époque de la Haute République. Il avait bénéficié d'une formation plutôt privilégiée, puisque son maître, Jora Malli, faisait partie du Conseil Jedi. À ce titre, Reath avait rarement voyagé en dehors de Coruscant, ce qui lui convenait parfaitement. En effet, contrairement à la majorité des apprentis Jedi, Reath préférait le confort et la routine de sa vie à la capitale. Il passait le plus clair de son temps plongé dans des lectures aux Archives du temple et dans l'étude des holocrons à disposition. Reath se voyait plus tard comme un érudit, et non comme un héros arpentant la galaxie : il préférait lire les aventures des autres que les vivre lui-même. Cela convenait à Jora Malli, qui estimait que l'Ordre manquait de Jedi tournés vers la spiritualité.

  Mais Reath n'était pas qu'un archiviste, même s'il se qualifiait ainsi. Il travaillait énormément, et bien qu'il n'appréciât pas particulièrement les entraînements au sabre laser, il maîtrisait toutes les disciplines et surpassait régulièrement ses camarades. La routine du Padawan changea toutefois du tout au tout en -232, lorsque Jora Malli lui annonça qu'elle avait accepté de superviser le contingent de Jedi affecté au Flambeau Stellaire, aux confins des territoires de la République. Reath fit donc ses valises à contrecœur, espérant que cette affectation ne durerait pas plus d'un an. Même pas parti, il désirait déjà rentrer chez lui, sur Coruscant.

1. La Grande Catastrophe


1.1 La station des Amaxines



Reath Silas  Jora Malli était déjà partie, et trois autres Jedi allaient accompagner Reath Silas jusqu'au Flambeau Stellaire : Dez Rydan, le précédent apprenti de Maître Malli, Orla Jareni - une Cheminante, une Jedi qui opérait en dehors des décisions du Conseil - et Cohmac Vitus, un Maître Jedi que Reath avait souvent croisé aux Archives.
  Le vaisseau supposé emmener les Jedi au Flambeau arriva enfin, avec un peu de retard. Le Vaisseau était un cargo qui ne payait pas de mine. Le pilote Leox Gyasi et sa copilote Affie Hollow accueillirent les Jedi et les invitèrent à monter à bord. À l'intérieur se trouvait également Géode, un Vintien, qui ressemblait donc à un rocher, et qui assurait le poste de navigateur.
  Vaisseau quitta finalement l'espace de Coruscant et mit le cap sur sa destination. Pendant le début du trajet, Reath tenta d'expliquer à Affie ce qu'étaient les Jedi, puisqu'elle les considérait comme des moines. L'entreprise ne fonctionna pas vraiment, mais soudain, Leox Gyasi déclencha les signaux d'alarme du Vaisseau : l'hyperespace semblait "cassé", des débris se trouvaient partout sur la voie, ce qui était pourtant impossible. Le cargo percuta un obstacle, et Reath aida immédiatement Affie à réparer le régulateur de coaxium. Leox put ainsi manœuvrer, et avec l'aide de Géode, quitter prématurément l'hyperespace.

  Comme une dizaine d'autres vaisseaux, le cargo se retrouva propulsé dans un système inconnu au milieu de nulle part. Seulement, une étoile mourante était sur le point de subir une éruption solaire : Reath prit immédiatement l'initiative de contacter les autres vaisseaux et leur ordonna de se réfugier derrière une station spatiale mystérieuse, apparemment abandonnée. Le Padawan reconnut dans la station l'œuvre des Amaxines, un peuple de guerriers ayant sévi avant l'ère de la République. Le complexe était donc vraisemblablement abandonné depuis des millénaires puisque les Amaxines avaient disparu. Mais le fait que ce système se soit retrouvé dans le navordinateur de Vaisseau suggérait que des gens s'y étaient rendus récemment, peut-être pour de la contrebande.
  Reath se rendit en premier dans la station avec Dez Rydan et Affie Hollow. À l'intérieur, des droïdes 8-T entretenaient de somptueux jardins : le Padawan percevait toutefois la présence persistante du Côté Obscur. Cette station cachait quelque chose, et peut-être que les inscriptions qui se trouvaient à l'intérieur - indéchiffrables pour Reath - fourniraient des informations.

  Reath et ses compagnons durent bientôt faire face à un nouveau défi inattendu : une émeute éclata. En effet, parmi les passagers des différents vaisseaux qui avaient rejoint la station, certaines espèces ne pouvaient pas se supporter. Et d'autres avaient décidé de s'adonner à la piraterie et de voler ce que la station cachait. Le Padawan n'hésita pas et intervint pour sauver la petite Nan de deux individus : il utilisa son sabre laser pour trancher le bras du plus virulent malandrin. Après coup, Reath regretta cette action extrêmement violente, mais Dez lui assura qu'il avait agi au mieux.
  Le calme revint finalement sur la station avec l'intervention de Cohmac Vitus appuyé par un discours apaisant de Leox, qui impressionna Reath. Quant à l'individu dont il avait tranché le bras, il dut quitter la station avec son équipage après avoir été soigné. Par la suite, les capitaines des plus gros vaisseaux acceptèrent de partager leurs ressources jusqu'à ce que les voies hyperspatiales soient rouvertes.

Reath Silas

Reath Silas et Orla Jareni dans la station des Amaxines


  Puisque jusqu'à présent chaque Jedi avait été victime d'une violente hallucination de Force, ils étaient désormais tous convaincus que la station cachait quelque chose de sinistre et décidèrent d'en explorer les niveaux inférieurs, plus difficiles d'accès que les supérieurs, où Cohmac et Orla s'étaient déjà rendus. Un premier groupe composé de Reath, Dez, Affie, Nan et d'un autre réfugié s'enfonça donc dans les profondeurs de la station. Seulement, l'accès à cette zone était compliquée, avec des branches un peu partout qu'il fallait escalader. Par mégarde, Reath arracha des plantes, ce qui provoqua une réaction immédiate des droïdes 8-T qui attaquèrent aussitôt. Le groupe dut battre en retraite, pris au dépourvu, et dans la précipitation, Affie se fit griffer par une plante, qui s'avéra être empoisonnée. Les Jedi la ramenèrent aussitôt au Vaisseau où elle put être soignée.
  Une nouvelle expédition fut organisée, avec la même équipe, et cette fois-ci les membres du groupe s'équipèrent de petits pots de plantes : comme la mission principale des 8-T imposée par leur programmation était d'assurer le bien-être de la végétation, ils laissèrent passer le groupe et désactivèrent même un champ de force qui leur bloquait l'accès aux niveaux inférieurs. Là, les couloirs étaient dépourvus de végétation et les membres du groupe se séparèrent. Reath, qui accompagnait Dez Rydan, perdit soudain sa trace après un sas. Paniqué, le Padawan comprit que le Chevalier Jedi avait probablement été désintégré par un couple d'hélispires, des boosters énergétiques utilisées jadis pour propulser des navettes en dehors de la station. Bouleversé, le Padawan retourna au Vaisseau avec le reste du groupe. Orla et Cohmac comprirent immédiatement qu'un drame s'était produit et que Dez Rydan était mort. Mais Reath n'en était pas convaincu : après tout, il n'avait pas trouvé de corps. Il retourna donc sur les lieux de la catastrophe où se trouvait déjà Nan. Mais tous les deux conclurent que Dez Rydan avait été propulsé par les hélispires dans le vide intersidéral.

  Finalement, la nouvelle de la réouverture partielle des voies hyperspatiales atteignit la station amaxine, et l'équipage du Vaisseau se prépara immédiatement au départ. Avant de partir, il restait toutefois aux Jedi une dernière tâche à accomplir : Reath, Cohmac et Jora exécutèrent un rituel d'emprisonnement autour des quatre statues de la sphère centrale de la station, afin de pouvoir les transporter en sécurité jusqu'à Coruscant, où les Jedi compétents étudieraient l'obscurité qu'elles renfermaient.
  Le trajet de retour, avec de multiples sauts en hyperespace, fut concocté par Géode. À l'approche de Coruscant, l'équipage du Vaisseau vint en aide à un cargo en provenance de Cerea qui avait percuté un débris en hyperespace, preuve que les voies n'étaient pas encore complètement sûres. À l'intérieur du cargo endommagé, il fallut l'intervention des Jedi pour libérer l'accès aux capsules de sauvetage pour les trois cents passagers. Reath sauva en particulier la vie d'un bébé wookiee qui avait été séparé de ses parents. Des vaisseaux de secours arrivèrent ensuite pour récupérer les survivants, et le Vaisseau put enfin se poser sur Coruscant.

  Une fois sur la terre ferme, Reath Silas emmena à l'infirmerie le Wookiee pour vérifier son état de santé, et en profita pour consulter le registre des admissions au Flambeau Stellaire, espérant que Jora Malli n'avait pas été blessée. Mais sa découverte fut au-delà de tout ce qu'il avait pu imaginer : la Maître Jedi était morte durant la bataille de la Nébuleuse de Kur contre les Nihil. Le Padawan fut abattu par cette nouvelle et chercha à s'occuper pour ne pas trop penser. Mais il n'y avait rien à faire : après Dez Rydan, Jora Malli désormais, victime des événements funestes qui s'abattaient sur la République.
  Reath fut finalement convoqué par Maître Adampo pour un briefing concernant son séjour dans la station amaxine. Le Padawan accepta évidemment, un peu surpris, et écouta les informations qui furent dévoilées sur les Nihil et leur responsabilité dans la Grande Catastrophe. En observant les vaisseaux typiques de ces pirates de l'espace, Reath comprit que Nan, l'innocente petite fille rencontrée sur la station, était l'un d'eux. Il s'en voulut de n'avoir rien décelé et de lui avoir parlé sans retenu des Jedi et de la République. Cependant, le Conseil ne souhaitait pas le laisser retourner sur la station amaxine : c'était trop dangereux, et pas essentiel pour le moment. Ce fut finalement Cohmac Vitus qui vint solliciter Reath pour retourner à la station. Le Padawan accepta, et il n'était pas seul, puisqu'Orla, Leox, Affie et Géode étaient également de la partie, chacun pour des raisons différentes.

1.2 La menace des Drengir



  Une mauvaise surprise attendait l'équipage du Vaisseau aux abords de la station des Amaxines : un immense croiseur nihil se trouvait là et gardait ses distances avec le complexe. Reath, Orla, Affie et Cohmac rejoignirent tout de même discrètement la station en se propulsant par le sas, en emmenant avec eux les quatre statues qu'ils devaient réinstaller : en effet, les Maîtres avaient découvert sur Coruscant que les idoles ne renfermaient aucune forme de côté obscur, mais au contraire empêchaient le mal de se répandre dans la station. Sans le savoir, les Jedi avaient donc libéré l'obscurité dans la station des Amaxines : il leur incombait de réparer cette grossière erreur.

  Chacun se rendit à un endroit différent, et Reath gagna les niveaux inférieurs, à l'endroit où Dez Rydan avait disparu. Il franchit le sas comme la dernière fois, mais, cette fois-ci, il se retrouva coincé dans une étroite capsule qui plongea immédiatement en hyperespace et l'amena sur un monde marécageux. Là, de monstrueuses créatures végétales, puissantes dans le côté obscur, s'avancèrent vers lui : des Drengir. Reath déstabilisa les monstres en s'adressant à eux comme il l'aurait fait à n'importe quel passant, pour gagner du temps. Les Drengir souhaitaient visiblement le dévorer, mais s'adonnèrent avant à un divertissement sadique : les monstres contrôlaient en effet Dez Rydan, qui était encore en vie mais dans un état lamentable. Le Chevalier Jedi, comme possédé, attaqua immédiatement Reath qui dégaina son sabre laser pour parer. Heureusement, le Padawan, en possession complète de ses moyens, parvint à solliciter le souvenir de Jora Malli dans la conscience de Dez Rydan, qui se calma aussitôt. Reath dirigea alors lentement mais sûrement son compagnon vers la capsule pour retourner à la station. Les Drengir firent de même en embarquant dans une seconde capsule quelques instants plus tard.
  Une fois de retour dans la station avec Dez Rydan qui arrivait à peine à tenir sur ses jambes, Reath Silas activa l'hélispire de la seconde capsule dans un éclair de génie : le dispositif désintégra aussitôt les Drengir avant même qu'ils ne débarquent. La situation semblait s'éclaircir, d'autant plus que Cohmac Vitus les retrouva quelques instants plus tard, heureux de voir que Dez Rydan était toujours en vie. Tous les trois se dirigèrent alors vers le sas d'amarrage, qui avait entretemps été sévèrement endommagé par un détonateur thermique pour empêcher que trop de Nihil ne débarquent. Ce fut cette fois-ci Leox qui se présenta devant les trois Jedi, et qui leur indiqua un passage entre les débris pour atteindre le Vaisseau : lui-même partait à la recherche d'Affie, pour l'informer qu'il allait bientôt y avoir de nouvelles éruptions solaires. Reath, mû par la volonté de servir le plus grand nombre, convainquit Cohmac de ramener Dez au Vaisseau, pendant que lui retournait dans les niveaux inférieurs pour tenter d'activer les boucliers de la station. Le Padawan était confiant sur ses capacités à comprendre les commandes amaxines, et il eut raison.

  Alors que le Padawan reprenait le chemin de l'arboretum au centre de la station, il fut surpris par Nan qui pointa sur lui son blaster. La jeune fille était comme dans ses souvenirs, mais cette fois elle ne cachait plus qui elle était réellement : une Nihil. Après une joute verbale, la jeune fille laissa finalement Reath partir afin de payer sa dette envers le Jedi. Le Padawan entendit ensuite malgré lui le discours du leader des Nihil à son Nuage, qui galvanisait ses troupes et les encourageait à prendre le contrôle de la station : les Nihil pourraient ensuite accéder à n'importe quel endroit dans la galaxie, grâce aux capsules que Reath avait utilisées sans le savoir.
  Reath retrouva finalement Orla dans le chaos de la sphère centrale. L'Umbarane et Cohmac avaient entretemps scellé de nouveau le pouvoir du côté obscur, ce qui avait immobilisé les Drengir. Mais avec les Nihil qui arrivaient en force, la Cheminante avait décidé de briser le sceau, espérant que les monstres et les pirates s'affronteraient entre eux et ficheraient la paix aux Jedi. Ne parvenant pas à briser le sceau de protection à deux, Orla Jareni détruisit l'une des quatre statues, ce qui eut pour effet immédiatement de libérer les Drengir de leur torpeur. Presque aussitôt, les monstres végétaux attaquèrent les Nihil désorganisés. Dans le chaos, Reath et Orla furent rejoints par Cohmac : il fallait se presser de partir, car d'immenses lianes étaient en train d'immobiliser le Vaisseau. Reath ne les suivit cependant pas et retourna dans les niveaux inférieurs : il était hors de question que les Drengir ou les Nihil mettent la main sur le dispositif de voyage des Amaxines. Le Padawan provoqua sans tarder le départ de toutes les capsules dans des endroits inhabités de la galaxie : elles étaient désormais perdues à jamais.
  Le problème pour le Padawan était maintenant de rejoindre le Vaisseau puisque l'arboretum était le théâtre d'un affrontement chaotique entre les Drengir et les Nihil. Reath entreprit alors une action risquée et ouvrit un sas qui donnait directement sur le vide intersidéral. Tous les pirates et les monstres furent violemment aspirés à l'extérieur. Reath s'accrochait, mais l'oxygène venait à lui manquer : le sas ne se refermait pas assez vite. Contre toute attente, ce fut Géode qui vint à son secours et ferma les écoutilles. Tous les deux rejoignirent rapidement le Vaisseau où ses compagnons avaient déjà pu se débarrasser des lianes, qui étaient mortes avec la disparition des Drengir.

  Pendant une bonne partie du trajet de retour sur Coruscant, Reath angoissa quant à la réaction qu'allaient avoir les Maîtres : après tout, lui, Orla et Cohmac avaient désobéi aux ordres. Les trois Jedi se rendirent donc devant le Conseil : mais Adampo et Rosason ne les punirent pas puisque grâce à eux, la menace des Drengir avait été déjouée et surtout, Dez Rydan avait été sauvé. Il incombait désormais à Reath de choisir sa voie, et en hommage à Jora Malli, il décida de se rendre au Flambeau Stellaire pour poursuivre sa formation. Le Padawan demanda alors à Cohmac Vitus s'il accepterait de devenir son maître, et le Jedi accepta, non sans mesurer la tâche qui se présentait à lui : après tout, Reath serait son premier Padawan. Avec Orla et bien d'autres membres de l'Ordre, ils assistèrent ensuite à l'inauguration du Flambeau Stellaire où la reine consort Thandeka tint un discours émouvant.

2. L'invasion des Drengir



  Mais les Drengir n'avaient pas dit leur dernier mot. Dans le sillage de la Grande Catastrophe et de la bataille de la Nébuleuse de Kur, les Jedi Avar Kriss, Keeve Trennis, Sskeer, Ceret et Terec avaient découvert sur Sedri Mineure, dans le cadre d'une enquête, la présence de Drengir. Pour les repousser, Avar Kriss avait scellé une alliance avec Myarga du Cartel des Hutts. Depuis lors, et pendant plusieurs mois, les Jedi avaient combattu sans relâche aux côtés des Hutts les Drengir sur différents mondes de la Bordure Extérieure, comme Daivak par exemple.

  Grâce à Keeve Trennis et Sskeer, le monde natal des Drengir avait finalement pu être localisé : il s'agissait de Mulita, dans l'Espace Sauvage. De part leur expérience avec les Drengir, Reath Silas et son nouveau maître Cohmac Vitus prêtèrent main forte à Avar Kriss et aux autres Jedi et livrèrent donc bataille aux monstres du côté obscur sur Mulita. Au plus fort de l'affrontement, Avar Kriss tomba sous l'emprise du Drengir originel, une immense créature, mais l'union des Jedi à travers la Force parvint à vaincre l'esprit de ruche des monstres. Le Grand Ancêtre des Drengir fut ainsi neutralisé, et Reath Silas et Cohmac Vitus utilisèrent un dispositif pour entraver le Drengir originel et ainsi le transporter jusqu'au Flambeau Stellaire. Quant à Myarga, elle quitta Mulita furieuse que le monstre ait été capturé plutôt que tué, mettant ainsi fin à l'alliance entre les Hutts et les Jedi.
  Mais pendant que les Jedi bataillaient contre les Drengir, les Nihil avaient lancé une attaque dévastatrice sur Valo, qui devait abriter la Grande Foire de la République.

Reath Silas

Reath Silas, prêt à activer le dispositif pour piéger le Drengir originel sur Mulita



Actualités en relation

Disney-Lucasfilm Press | Sortie de Out of the Shadows

Les publications anglo-saxonnes sur la Haute République se suivent et s'enchaînent ! Après la sortie de The Rising Storm chez Del Rey le mois dernier, voici que le nouveau roman Star Wars de Justina Ireland (Le Globe...


Critique | En Pleines Ténèbres : l'excellence se poursuit !

En Pleines Ténèbres est le deuxième roman de l'ère de la Haute République paru en France chez Pocket le 22 avril 2021. Écrit par Claudia Gray (Etoiles Perdues, Liens du Sang, Maître & Apprenti, Leia...


Pocket | Sortie de La Haute République : En pleines ténèbres

Un mois tout juste après la sortie de La Lumière des Jedi, le premier roman phare sur la Haute République, la nouvelle période Star Wars, voici que Pocket règale de nouveau en faisant paraître son...


Informations encyclopédiques
Reath Silas
Nom
Reath Silas
Espèce
Date de naissance
-249
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
21/10/2020

Date de modification
22/08/2021

Nombre de lectures
1 164


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.