Lak Sivrak


Eclaireur impérial passé au service de l'Alliance Rebelle, mort à Endor

Continuité : Légendes


  Lak Sivrak, un Shistavanéen natif du Système Uvena, était un éclaireur hors pair qui, comme beaucoup de membres de son espèce, fut employé par l'Empire Galactique pour explorer de nouveaux territoires à conquérir, principalement dans la Bordure Extérieure. Bien que l'Ordre Nouveau de Palpatine accordait une place prépondérante aux humains au détriment des nombreuses autres espèces de la galaxie, les autorités impériales eurent fréquemment recours, durant tout le règne de l'Empereur, à certaines espèces possédant des talents particuliers, dont un bon nombre d'hommes-loups shistavanéens, réputés dans tout l'univers pour leurs compétences en matière d'exploration et de survie.

  Comme bien d'autres membres de son espèce, Lak Sivrak rendit donc de nombreux services à l'Empire, sans pour autant en partager l'idéologie. Les exemples de "trahison" ne manquent pas dans ces circonstances, et ce même dans les rangs les plus élevés de la hiérarchie impériale. Lak Sivrak, alors qu'il parcourait une fois de plus une zone inconnue et potentiellement hostile, tomba par hasard sur un groupe de Rebelles, et décida de cacher leur existence à ses supérieurs pour ne pas causer un massacre. Malheureusement pour le Shistavanéen, son acte fut cependant découvert par les autorités impériales et sa tête mise à prix pour trahison. Dès cet instant, Lak Sivrak dut vivre dans la clandestinité pour échapper aux patrouilles de l'Empire et aux chasseurs de primes.
  
  Quand il fit la découverte de cette petite colonie rebelle perdue sur une lune sans intérêt, Sivrak n'avait même pas connaissance de l'ampleur de la Rébellion contre le régime de Palpatine. Ses longues missions durant lesquelles il restait seul la plupart du temps l'avaient en quelque sorte détaché de la vie politique galactique, et le Shistavanéen était loin d'imaginer la puissance de l'Alliance Rebelle. Tout au plus pensait-il à cette époque qu'il s'agissait d'un énième groupuscule idéaliste voué à l'échec face à la machine de guerre impériale qu'il ne connaissait que trop bien. Lak Sivrak découvrit ce fameux jour des réfugiés de Dalron V ou d'Alderaan, des familles entières, pour ainsi dire personne de réellement dangereux. Tous ces gens étaient pourtant considérés comme des criminels et des traîtres par l'Empire, et ils étaient au mieux voués à passer le reste de leurs jours dans les camps de travaux forcés. Les "colons" ne disposaient quasiment d'aucune arme, et bien peu étaient préparés à vivre dans des conditions spartiates. En professionnel de la survie qu'il était, Lak Sivrak leur enseigna comment survivre à l'hiver qui approchait, ce dont les colons lui furent grandement reconnaissants.
  
  Lak Sivrak resta quelques semaines, peut-être quelques mois dans ce camp de fortune. Là, il apprit enfin le vrai visage de l'Empire et la tyrannie que l'Ordre Nouveau faisait peser sur la galaxie. Lorsqu'il décida finalement de quitter ses compagnons, c'est un être à l'esprit éclairé qui décida de ne rien dire de sa découverte à ses supérieurs. Le secret aurait pu être gardé longtemps si un autre éclaireur impérial, dont la mission était de faire un second contrôle sur les territoires assignés à Lak Sivrak, et éventuellement de découvrir certaines choses qui auraient échappé à la première mission, n'avait pas lui aussi découvert le groupe de Rebelles. Contrairement à Lak Sivrak, ce second éclaireur rapporta prestement sa découverte à la Flotte Impériale, qui organisa une expédition pour détruire le camp de l'Alliance. Par chance, les espions rebelles parvinrent à alerter le groupe ciblé à temps pour éviter un massacre, mais quelques membres de l'Alliance furent néanmoins capturés. Soumis à un interrogatoire sans pitié, ils ne purent faire autrement que de révéler la visite de Lak Sivrak quelques mois auparavant.
  
  Lak Sivrak n'avait à ce moment aucune raison de penser que son geste avait été découvert, et il échappa de peu à un groupe de stormtroopers venus l'arrêter. Fort heureusement, le Shistavanéen se montra plus rapide et plus féroce que ses adverses, qui furent éliminés en quelques coups de blaster bien placés. Désormais au courant que l'Empire était à sa poursuite, même s'il en ignorait les raisons, Lak Sivrak décida de se réfugier dans la clandestinité et de chercher pourquoi ses anciens employeurs en voulaient à sa peau. Après de multiples pérégrinations, Lak Sivrak finit par échouer sur Tatooine, un monde perdu de la Bordure Extérieure. Quasiment sans le sou après le gel de ses avoirs par l'Empire, mais pas dépourvu de ressources, le Shistavanéen parvint à survivre en remplisant divers emplois, jusqu'à ce qu'il tombe sur Dice Ibegon, une farouche partisane de l'Alliance Rebelle, et accessoirement habituée comme lui de la cantina de Mos Eisley.

  Les deux êtres tombèrent rapidement amoureux l'un de l'autre, et Dice Ibegon parvint à convaincre son ami de rejoindre le combat contre l'Empire. Ils se trouvaient d'ailleurs tous les deux à la cantina le jour où Obi-Wan Kenobi et Luke Skywalker rencontrèrent Han Solo, juste avant la Bataille de Yavin. Lak Sivrak continua de servir fidèlement l'Alliance. Par malchance, sa compagne tomba au champ d'honneur lors de la Bataille de Hoth. Le Shistavanéen ne lui survécut guère plus longtemps : au cours de la Bataille d'Endor, durant laquelle il pilotait un chasseur X-wing, son appareil fut descendu par la chasse ennemie, et Sivrak s'écrasa sur la surface d'Endor sans pouvoir redresser à temps ni s'éjecter de son vaisseau. Ainsi périt un autre héros de l'Alliance Rebelle.
Informations encyclopédiques
Lak Sivrak
Nom
Lak Sivrak
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,82 m
Fonctions
Eclaireur
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
06/05/2020

Nombre de lectures
11 604


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.