Sana Starros


Sana Starros était une contrebandière qui se fit un temps passer pour la femme de Han Solo, avant de collaborer avec les héros de la Rébellion. Elle fut aussi, dans sa jeunesse, l'amante de l'archéologue Aphra.

Continuité : Canon


  Sana Starros était une séduisante contrebandière à la peau mâte et aux longs cheveux bruns frisés, native de Nar Shaddaa. Malgré la pauvreté de ce monde, elle resta toute sa vie sentimentalement très attachée à Daubeville où elle était née. Sana avait également été un temps l'amante de Chelli Lona Aphra, qui l'avait abandonnée : la douleur due à cette séparation ne s'était jamais vraiment renfermée.

  Durant sa carrière, Sana Starros travailla pour des personnes peu recommandables, vola des artefacts prisés autant qu'elle fit passer en douce des marchandises sous le nez des Impériaux. A de nombreuses reprises, souvent malgré elle, Sana se retrouva à travailler pour le compte des Rebelles, que cela soit en étant entraînée dans les combines d'Aphra, ou en étant sollicitée par Leia Organa ou Hera Syndulla.

Sana Starros


1. Une contrebandière sur tous les fronts


1.1 Rencontre avec Han Solo



  En -3, Sana Starros avait été payée pour assister à la vente aux enchères du transmetteur Phylanx recombiné dans le casino Canto Bight de Cantonica, une technologie très dangereuse créée par Fyzen Gor, un scientifique Pau'an cinglé. La contrebandière devait acquérir le Phylanx, mais la vente aux enchères avait tourné en véritable carnage. Elle fit donc courir la rumeur qu'elle possédait l'objet tant convoité par les gangs criminels les plus dangereux de la galaxie pour en apprendre davantage.
  Quelques semaines plus tard, elle fit la rencontre de Han Solo et Chewbacca sur Takodana, qu'elle engagea pour l'aider à retrouver le Phylanx, sans toutefois leur révéler toute l'histoire. Tous les trois se retrouvèrent ainsi pourchassés par des chasseurs de primes qui traquaient Sana, pensant qu'elle avait le Phylanx. Ils s'en débarrassèrent puis découvrirent que Fyzen Gor se cachait sur une lune de Hosnian Prime. Han et Chewie mirent finalement la main sur l'artefact, mais d'autres malandrins les rattrapèrent alors qu'ils retournaient à bord du Faucon Millenium où Sana les attendait. Sachant que les brigands convoitaient les Phylanx, la contrebandière opta pour le bluffe, et ordonna à Han Solo de balancer l'artefact par le sas des ordures. Elle ne s'attendait toutefois pas à ce qu'il le fasse vraiment. Abasourdie, les pirates quittèrent le Faucon pour chercher le Phylanx. Sana, elle, était furieuse et regrettait amèrement d'avoir collaboré avec Han Solo.

  Néanmoins, Sana collabora au moins à une autre reprise avec lui avant la bataille de Yavin : elle organisa un faux mariage avec lui sur Stenness pour masquer le cambriolage de la propriété d'un seigneur du crime qui tournait en ridicule de nombreux contrebandiers. Seulement, la mascarade avait mal tourné, et Han Solo avait pris la fuite avec la part de Sana. Depuis lors, elle se faisait appeler "Sana Solo" selon son bon vouloir pour entacher la réputation de celui qui l'avait trompée.

  Après la bataille de Yavin, Sana Starros fit l'acquisition des sabres laser jumeaux de Dark Atrius pour deux commanditaires différents : un gang de criminels et l'Empire. Pour doubler ses gains, elle ne rapporta qu'un sabre laser à chacun de ses commanditaires sur Hradreek, feignant de connaître l'existence de la seconde arme. Tromper les malandrins et l'officier de la garnison impériale fut aisé, et Sana obtint donc sa double récompense. Toutefois, Dark Vador, qui était venu en personne récupérer les sabres laser, ne fut évidemment pas satisfait et envoya ses stormtroopers à la poursuite de Sana. La contrebandière échappa de justesse aux Impériaux en ayant recours aux services de malandrins aqualishs, puis retourna à son Cobra Volt avant de quitter Hradreek : elle avait encore suffisamment de choses à vendre sans pour autant avoir à risquer sa vie.

Sana Starros

Sana échappant aux Impériaux sur Hradreek


1.2 La traque de Solo



"Jacte moins et tire plus, mon époux adoré."
Sana Starros, à l'attention de Han Solo

  Sana Starros se mit finalement en tête de retrouver Han Solo au même moment où Jabba le Hutt envoyait des chasseurs de primes à sa recherche dans toute la galaxie. Elle commença sur Tatooine, où le Faucon Millenium avait été aperçu peu avant la destruction de l'Étoile de la Mort. Après avoir interrogé violemment plusieurs Rodiens dans la cantina de Mos Eisley, elle retrouva la piste de Han Solo, en route vers la nébuleuse de Monsua à bord d'une navette impériale volée. Elle savait que le contrebandier se dirigeait vers une planète cachée au coeur de la nébuleuse, un coin de paradis qu'il avait jadis partagé avec elle.

  À bord du Cobra Volt, elle passa devant des chasseurs TIE qui avaient abandonné la poursuite de la navette volée, et se dirigea jusqu'au cœur de la nébuleuse, où elle retrouva Han Solo accompagné de Leia Organa. Connaissant la prime considérable qui pesait sur la tête de la princesse d'Alderaan, Sana détruisit la navette impériale après s'être présentée à Leia comme la femme de Han, ce que ce dernier nia à de multiples reprises. Mais qu'importe, Sana aurait sa vengeance en livrant la princesse aux impériaux, qui avaient déjà commencé à bombarder la nébuleuse. Mais Leia ne se laissa pas faire et réussit à mettre Sana en joue en ayant préalablement bousculé Han : la dispute fut bien vite interrompue lorsque les chasseurs impériaux entrèrent dans l'atmosphère de la planète cachée. Les trois compagnons d'infortune montèrent dans le Cobra Volt et quittèrent en hâte la nébuleuse. Maniant les des deux tourelles, Han et Leia éliminèrent quelques chasseurs TIE pendant que Sana évitait les tirs du Destroyer Stellaire. Enfin, la contrebandière passa en vitesse lumière, tout en expliquant à la princesse que le vaisseau le plus rapide de la galaxie c'était le sien, et pas le Faucon Millenium.

Sana Starros

Sana Starros retrouvant Han Solo en compagnie de Leia Organa


1.3 Détour par Nar Shaddaa



  En vol, Leia contacta la flotte de l'Alliance, et reçut de nouveaux ordres : aider Luke Skywalker qui avait de gros problèmes sur Nar Shaddaa. Sana refusa tout d'abord, mais se laissa convaincre par la princesse lorsque celle-ci lui promit des crédits ainsi que de récupérer son mari, sans que Han ait son mot à dire. Sana, qui connaissait parfaitement son véritable statut vis à vis de Han, prenait un malin plaisir à torturer ce dernier, et accepta. Sur Nar Shaddaa, le Cobra Volt fit un premier arrêt pour récupérer Chewbacca, impliqué dans un combat à mort avec Dengar, avant de rejoindre l'arène de Grakkus le Hutt où de nombreuses troupes impériales convergeaient.

  En effet, le sergent impérial Kreel, infiltré à Nar Shadda en tant que maître des jeux du Hutt, avait appelé les troupes de l'Empire Galactique pour capturer le Jedi qui combattait Kongo l'Etripeur dans l'arène. Grakkus le Hutt, prit au piège, avait activé un protocole de sécurité désactivant toutes les armes dans un rayon couvrant son arène : c'est dans ce chaos que Leia, Han, Chewbacca et Sana débarquèrent, sous les tirs croisés des gardes du Hutt et des Stormtroopers. Sana fut blessée dans une explosion, et à sa grande surprise, Leia vint à son secours. A ce moment, Sana avoua à la princesse qu'elle n'était pas vraiment la femme de Han Solo, et lui révéla son vrai nom.

  Une fois Luke Skywalker récupéré sain et sauf, le Cobra Volt et le Faucon Millenium quittèrent rapidement la lune des contrebandiers au nez et à la barbe des Impériaux.

Sana Starros

Sana, Han et Leia en route pour Nar Shaddaa


1.4 Partenariat avec Lando



  A un autre moment, Sana Starros recruta Lando Calrissian pour une mission des plus audacieuses et relativement complexe : elle cacha à ce dernier son véritable objectif, et en plus de sa part, elle lui consentirait un dîner en tête à tête une fois le travail terminé. Sana avait besoin du gérant de la Cité des Nuages pour rencontrer des impériaux sur Coruscant, afin de signaler un vol de treize caisses de blasters. En fait, deux jours plus tôt, la contrebandière avait vendu une caisse de blasters à des pirates Krawgs pour cinq mille crédits, en leur ayant promis les douze autres, qu'elle ne possédait pas. Lando ne le savait évidemment pas, et trouvait Sana téméraire d'aller rapporter son propre vol aux impériaux pour doubler les pirates. Elle obtint finalement vingt mille crédits des impériaux en échange des noms des voleurs.

  Sana et Lando se rendirent ensuite sur Tatooine, pour rencontrer Jabba dans son palais. Elle obtint également vingt mille crédits du Hutt en échange du nom des pirates, ce qui laissa Lando abasourdi : en effet, c'était Jabba qui avait volé les treize caisses de blasters dans un premier temps, et Sana en avait dérobé une seule. Elle profita de la discussion de Lando avec le Hutt pour récupérer les douze autres avant de quitter la planète désertique. Sana venait donc de récupérer treize caisses de blasters, ainsi que quarante-cinq mille crédits. Elle expédia Lando avec un dîner miteux, et donna tout cet argent pour restaurer l'hôpital de Daubeville, sa ville natale sur Nar Shaddaa.

Sana Starros

Sana, accompagnée de Lando chez Jabba, éliminant un pirate krawg


2. Partenariats avec les Rebelles


2.1 Mission sur la Prison du Zénith



  Après la bataille de Vrogas Vas où les Rebelles avaient failli tuer Dark Vador, Sana fut embauchée par Leia pour conduire Aphra, son ancienne amante - mais aussi une proche du Seigneur Noir des Sith capturée sur Vrogas Vas - dans la prison secrète de l'Alliance, la Prison du Zénith. Sana accepta probablement car, en plus de la rémunération, elle connaissait Aphra pour avoir brièvement travaillé avec elle par le passé. Cependant, durant le voyage à bord du Cobra Volt, Aphra parvint à se libérer de ses liens, mais fut mise hors d'état de nuire par Sana, toujours vigilante. Une fois livrée dans la prison secrète des rebelles, Sana fit part de ses doutes quant aux méthodes de l'Alliance : selon elle, il faudrait torturer Aphra comme l'Empire torturerait n'importe quel sympathisant rebelle, ce que Leia refusa formellement. Sana proposa ensuite de faire parler la prisonnière, et Aphra tenta de faire appel à leur complicité passée, en vain. L'interrogatoire fut soudainement interrompue par l'arrivée de droïdes meurtriers qui venaient d'entrer dans la prison, pourtant réputée impénétrable.

  Le leader des envahisseurs venait ici avec un but précis : tuer les prisonniers, faire ce que l'Alliance n'arrivait pas à faire. Et Sana ne voyait pas de problèmes avec cela, puisque c'était exactement ce qu'elle était convaincue d'être le plus efficace pour gagner la guerre. Mais Leia la payant, elle devait suivre ses ordres. Plusieurs prisonniers furent exécutés malgré l'intervention des deux femmes : Leia décida ensuite de libérer Aphra, une détenue beaucoup trop précieuse pour être perdue, alors que Sana voulait toujours la jeter dans l'étoile la plus proche. Les trois femmes se frayèrent un chemin à travers les droïdes IG-RM tandis que les massacres continuaient dans les différentes cellules de la prison.

  Sur le chemin, Sana, Leia et Aphra retrouvèrent R2-D2 et C-3PO, et tombèrent enfin nez à nez avec l'homme à l'origine de l'attaque, qui détenait captifs Han et Luke : Eneb Ray, un ancien espion rebelle, porté disparu après la tentative d'assassinat ratée de l'Empereur sur Coruscant. Ray ordonna à Leia de tuer Aphra, auquel cas Han et Luke mourraient : alors que Sana ne voyait aucun problème à tuer son ancienne compagne qui l'avait abandonnée, la princesse se refusait à atteindre de telles extrémités et riposta. Eneb Ray fut mis hors d'état de nuire, et dans le chaos du combat, Aphra s'excusa sincèrement auprès de Sana. Elle et Leia décidèrent donc de la laisser partir, en guise de remerciements pour son aide à ramener l'ordre dans la Prison du Zénith.

Sana Starros

Sana et Aphra


2.2 Le vol du Harbinger



  Après ces péripéties, Sana Starros fut une nouvelle fois sollicitée par la princesse Leia Organa pour une mission de la plus haute importance et extrêmement risquée : voler le Harbinger, un Destroyer Stellaire impérial, afin de percer le blocus de Tureen VII. Sana faisait partie de l'équipage du Faucon Millenium, et quand le cargo corellien entra dans le destroyer dont le réacteur avait été endommagé par des torpilles à protons de X-Wing, elle eut la charge de surveiller le hangar. Une fois le destroyer sécurisé et abandonné de son équipage impérial, les rebelles s'efforcèrent de réparer l'hyperpropulsion pour faire le saut et s'éloigner de la zone d'attaque qui serait certainement passée au peigne fin par l'Empire. Cependant, la route était encore longue jusqu'à Tureen VII, et l'amiral rebelle qui devait commander le Harbinger jusqu'à destination ne se présenta pas au point de rendez-vous. Sana passa donc la plupart de son temps avec R2-D2 et Chewbacca à essayer de réparer les propulseurs du destroyer, excédée par les chamailleries incessantes de Han et Leia.

  Soudain, une navette fut détectée en approche du destroyer. Sana rejoignit Luke à bord d'un chasseur TIE pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. La contrebandière de Nar Shaddaa avait déjà piloté un chasseur TIE volé sur Coruscant, et espérait mieux s'en sortir cette fois-ci. La navette était en fait celle de l'amiral tant attendu de l'Alliance, sauf que celui-ci était mort, ligoté à la proue du vaisseau : Sana réagit beaucoup plus rapidement que le jeune Jedi en déduisant qu'il s'agissait d'une diversion, et en effet, la navette explosa, permettant ainsi à l'escouade SCAR du sergent Kreel de s'infiltrer dans le Harbinger. Mais cela, personne ne le savait encore : seule Sana avait des suspicions, au contraire de Luke. Mais pour la contrebandière, tout indiquait un piège : l'équipe de maintenance avait disparu et ne répondait plus. Et en effet, alors que le Harbinger approchait Tureen VII, une explosion retentit sur la passerelle. Les Stormtroopers d'élite de l'escouade SCAR attaquèrent à de multiples endroits et Sana échappa de justesse à une mort cruelle en évitant d'être aspirée par le vide intersidéral.

  Alors que la bataille faisait rage à l'extérieur du Harbinger, opposant les chasseurs impériaux du blocus de Tureen VII aux X-Wing de l'Alliance, Sana se chargea de neutraliser deux membres de l'escouade SCAR et fut sauvée de justesse par Luke Skywalker qui sortait d'un combat au sabre laser contre Kreel. La contrebandière quitta le destroyer avec R2-D2, C-3PO et Chewbacca à bord du Faucon Millenium, récupéra Han et Leia qui dérivaient en combinaison spatiale dans l'espace, et s'éloigna du champ de bataille. Même si tout ne s'était pas déroulé comme prévu, la mission fut un succès, à la capture de C-3PO près : l'explosion du Harbinger après son évacuation avait causé le chaos nécessaire pour permettre aux vaisseaux de l'Alliance de lever le blocus.

Sana Starros

Sana, Luke, et quelques rebelles cherchent l'équipe de maintenance disparue dans les niveaux inférieurs du destroyer.


2.3 Mission de sauvetage sur Ktath'atn



  Après la bataille pour lever le blocus de Tureen VII, Sana rejoignit ses nouveaux compagnons sur la base temporaire de Horox III, où elle reçut un message d'Aphra lui demandant des nouvelles depuis leurs aventures de la Prison du Zénith : l'ancienne compagne de Sana avait besoin d'elle pour quelque chose de personnel, et étrangement, Luke Skywalker avait disparu. Il ne fallut pas longtemps à Leia pour remarquer cette absence, et la contrebandière l'aida à deviner où le Jedi était passé : selon elle, Aphra l'avait embarqué sur Ktath'atn, où une fois par an la reine organisait une présentation des éléments les plus singuliers de la galaxie. Leia décida aussitôt de partir pour Ktath'atn, également appelé la Citadelle Hurlante, avec Han et Sana pour sauver Luke Skywalker, qui serait sûrement vendu à la reine.

  Sur Ktath'atn, l'équipage du Faucon Millenium fut accueilli par les droïdes assassins d'Aphra, Triple Zéro et BT-1, avant de tomber nez à nez avec Luke et Aphra qui fuyaient les gardes de la Citadelle Hurlante : Sana tenta de tuer Aphra d'un tir de blaster, mais ce dernier fut paré par Luke, qui avait encore besoin de l'archéologue pour atteindre son objectif. Le jeune Jedi se fit ensuite sévèrement réprimandé par Leia pour avoir quitté Horox III sans prévenir, mais les gardes de la reine coupèrent court à la dispute. Ce fut bientôt le chaos général dans la citadelle, et Sana se retrouva coincée avec Leia, Triple Zéro et BT-1 au milieu des symbiotes Abersyn, qui permettaient à la reine de contrôler ses sujets. Pour se sortir de cette situation désespérée, Leia et Sana décidèrent, sur conseils de Triple Zéro, d'implanter un symbiote dans Krrsantan le Noir, le wookie compagnon d'Aphra, afin d'avoir temporairement une brute sanguinaire leur permettant de vaincre les gardes de la Citadelle.

  Après plusieurs retournements de situation dont l'infection de Han et Luke par les symbiotes, les créatures de la Citadelle Hurlante furent finalement éliminées ainsi que la reine. Le calme retomba  sur Ktath'atn où les habitants étaient enfin libérés du contrôle psychique des symbiotes. Sana quitta Aphra en bons termes, car celle-ci était revenue les aider quand la situation dégénérait : et sur le trajet de retour à la base, Sana ne donna pas plus d'informations à ses compagnons sur son ancienne liaison avec Aphra, malgré leur insistance.

Sana Starros

Sana, Han et Leia sont accueillis par les droïdes d'Aphra sur Ktath'atn.


2.4 Au secours d'Aphra



  Après cette aventure, Sana Starros fut contactée par l'Alliance rebelle : la générale Hera Syndulla lui demanda de retrouver Aphra. En effet, son ancienne amante avait livré à la générale Syndulla des informations confidentielles de l'Initiative Tarkin volées sur la Ruche 1. Mais pour les obtenir, elle avait piégé la Twi'lek et l'avait utilisée pour infiltrer le complexe impérial secret. Aphra avait ensuite négocié sa liberté contre les données... qui n'étaient pas exploitables par l'Alliance puisqu'elles étaient cryptées. L'archéologue avait été repérée sur la prison Accresker après l'attaque d'un vaisseau rebelle. Sana se rendit immédiatement à la recherche de la prison mobile impériale avec le Cobra Volt. Une fois sur place, elle attaqua un chasseur TIE qui menaçait Aphra... et qui était piloté par sa nouvelle compagne, Magna Tolvan ! Une fois la situation clarifiée, les trois femmes furent contraintes de travailler ensemble pour s'échapper de la prison.

  Alors que la prison Accresker, infectée par une colonie de spores crochet, fonçait droit vers Tiferep Major, Sana, Tolvan et Aphra cherchaient une capsule de sauvetage. À un moment, la contrebandière se retrouva seule avec son ancienne compagne qui s'excusa de l'avoir abandonnée. Sana apprécia, mais avait tellement souffert qu'elle dit la vérité à Aphra : elle voulait qu'elle souffre. Et Sana comptait bien faire souffrir Aphra en la ramenant à Hera Syndulla. La contrebandière se demandait encore comment elle avait pu tomber amoureuse de quelqu'un de si horrible.

  Les trois femmes trouvèrent finalement une capsule de sauvetage : mais au lieu de partir ensemble, Aphra voulut se débarrasser de Sana et Tolvan. Cette dernière s'extirpa au dernier moment, et donc seulement Sana fut éjectée. Elle fut probablement récupérée par un vaisseau rebelle puisqu'elle revint quelques heures plus tard à bord du Cobra Volt à la tête d'un escadron de chasseurs de l'Alliance. L'Executor était également présent, et, pour une raison inconnue de Sana, retenait la prison Accresker avec ses rayons tracteurs. La contrebandière et les rebelles en avaient donc profité pour faire évacuer une partie de Tiferep Major. Mais, sur ordre de Hera Syndulla, ils durent battre en retraite quand Dark Vador fut repéré. Avant de quitter les lieux, Sana et d'autres rebelles retrouvèrent Magna Tolvan, inconsciente dans le hangar de la prison Accresker, en proie aux flammes après leur bombardement. Ils l'embarquèrent puis évacuèrent les lieux en toute hâte : la prison impériale impacta violemment Tiferep Major.

Sana Starros

Une réunion improbable : Sana Starros, Magna Tolvan, et Chelli Lona Aphra


2.5 Au secours de Han, Luke et Leia



"Je devrais passer par où j'ai envie de passer. Je suis la capitaine. Tu es la cargaison."
Sana Starros à Han Solo à bord du Cobra Volt


  La mission de Hera Syndulla pour retrouver Aphra, alors détenue sur la prison Accresker, avait débouché sur la destruction partielle de Tiferep Major, et Sana Starros avait frôlé la mort. Néanmoins, le destin semblait s'acharner et la replacer sans cesse sur le chemin des Rebelles. En effet, après la débâcle de Mako-Ta, Han, Luke et Leia avaient sollicité son aide, en qualité de contrebandière, pour les conduire jusqu'à la flotte rebelle, dont ils avaient dû se séparer dans l'urgence. Pour cela, Sana devait les amener sur Brentaal IV, où un agent de l'Alliance pourrait renseigner ses trois protégés. Son aide n'était pas gracieusement offerte, car même si Sana avait déjà croisé plusieurs fois la route de Han, Luke et Leia, elle leur avait demandé de payer : après tout, elle risquait sa vie à cacher des individus recherchés par l'Empire.
  La contrebandière évita ainsi plusieurs patrouilles impériales habilement, et garda son sang-froid lorsque des stormtroopers se pointèrent dans une cantina où les Rebelles s'étaient cachés sous la table où elle était assise.

  À bord de son Cobra Volt, Sana décida d'un trajet plus long jusqu'à Brentaal IV, qui emprunterait des voies hyperspatiales moins fréquentées, et donc potentiellement moins surveillées par l'Empire. L'idée n'enchantait guère Han Solo qui prétendait pouvoir faire mieux, mais Sana le moucha, lui rappelant qu'il était à bord de son vaisseau. Néanmoins, à croire que le destin s'acharnait sur Sana, elle trouva sur sa route un destroyer stellaire. Avant d'être repérée, elle évalua les risques et prit une décision : il fallait qu'elle dépose les Rebelles sur une lune le temps que le destroyer disparaisse, et elle reviendrait les chercher ensuite. C'était une solution extrême, mais face à l'absence d'alternative, Leia accepta et remercia sincèrement Sana.
  Les Rebelles montèrent donc dans une capsule de sauvetage avec R2-D2 et C-3PO, et Sana les envoya sur Hubin, une lune verdoyante qui abritait un clan d'isolationnistes : idéal pour se montrer discret. Elle quitta ensuite le secteur, prête à attendre le temps qu'il faudrait pour que le destroyer parte.

Sana Starros

Sana protégeant Han, Luke et Leia de l'Empire


  Seulement, Sana Starros avait été repérée. Le Cobra Volt fut poursuivi par la navette de classe Sentinelle de l'Escadron SCAR, et finalement rattrapé. La contrebandière fut arrêtée et son vaisseau conduit dans une fourrière. Sana fut torturée et révéla finalement où se trouvaient Han, Luke et Leia. Les stormtroopers du sergent Kreel, certains de pouvoir les capturer seuls, se posèrent donc sans renfort sur Hubin. Près d'un mois s'était écoulé depuis que Sana avait déposé les Rebelles : ils avaient été accueillis par le Thane Markona et son clan, un peuple d'anciens mercenaires.

  Sana n'avait aucune idée de ce qui se tramait, et observa Tula Markona, la fille du Thane, neutraliser Leia et Han d'un tir incapacitant. Luke allait affronter Kreel dans un duel au sabre laser, en accord avec les coutumes du clan Markona. Seulement, les Markona avaient tout prévu pour sauver les Rebelles, et bientôt le Jedi s'échappa dans la forêt après avoir lancé une grenade fumigène. Le Thane invita l'Escadron SCAR à se lancer à la poursuite de Luke ; pendant ce temps, Tula, Han, Leia et Sana aidèrent les membres du clan à embarquer dans la navette des stormtroopers. Le Thane s'était sacrifié pour occuper l'Escadron SCAR le temps que les Rebelles et son clan décollent.
  Une fois dans la navette volée, Sana laissa Han aux manettes, et la première qu'elle fit fut d'exploser le droïde de torture qui l'avait malmenée. Ils utilisèrent ensuite la navette pour forcer la sécurité d'une fourrière impériale et récupérer le Cobra Volt. Tula et les Markona volèrent une autre navette, et tous se donnèrent rendez-vous sur Brentaal IV. De là, les Markona se séparèrent de Sana et des Rebelles pour rejoindre le groupe de Hera Syndulla.

  Sana Starros conduisit finalement ses protégés dans la nébuleuse de Kaliida où se trouvait le Home One d'Ackbar, avec à l'intérieur le Faucon Millenium et Chewbacca. La contrebandière avait accompli sa mission.

Sana Starros

Sana, malmenée par l'Escadron SCAR


3. En équipe avec Aphra



  Plus tard, après la bataille de Hoth, alors qu'elle terminait une affaire avec Remy sur Corellia, Sana eut la désagréable visite d'Aphra. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu l'archéologue, et elle ne s'en portait pas plus mal. Toutefois, Aphra supplia Sana de l'aider pour une mission : elle avait besoin d'être conduite à Lady Proxima. Sentant les affaires pas nettes à plein nez, Sana se débarrassa d'Aphra, mais cette dernière, persévérante et armée de bonnes intentions, patienta jusqu'à ce que Sana craque. Cette dernière conduisit donc son ex jusqu'à l'antre des Vers Blancs, où la Grindalid, appâtée par les présents que lui avait ramenés Aphra, révéla que ce qu'elle cherchait - un réacteur à Sentiers, une technologie utilisée par les Nihil à l'époque l'époque de la Haute République - était passé entre les mains de Remy, ce qui surprit Sana. En effet, le Sullustéen ne lui avait rien dit.

  Sana et Aphra se rendirent donc chez Remy, mais ce dernier avait été capturé par le Clan des Inflexibles, puis violemment interrogé et finalement exécuté par Vukorah. Aphra utilisa alors les faux bijoux qu'elle avait offerts à Proxima, qui était en réalité des explosifs, pour disperser les Inflexibles, et récupérer auprès de Vukorah le datapad de Remy. Quand la générale des Inflexibles voulut riposter, Sana la désarma d'un tir précis, et toutes les deux prirent la fuite, rejoignirent le Cobra Volt et décollèrent pour Dol'har.
  C'était en effet là que le Sullustéen avait récupéré le réacteur à Sentier, dans l'une des nombreuses carcasses de vaisseaux Nihil que la végétation de la planète avait partiellement englouties. À l'intérieur de l'une d'elles, Sana tenta d'évoquer le sujet de Magna Tolvan avec Aphra, qui botta en touche et fit plutôt remarcher la console du vaisseau. Il fut alors clair que le réacteur à Sentier que Remy avait trouvé et vendu à Beol De'Rruyet n'était en fait qu'une partie du dispositif complet.

Sana Starros

Sana et Aphra tentant d'échapper au Clan des Inflexibles sur Corellia


  Les analyses d'Aphra furent interrompues lorsque des explosions secouèrent leur vaisseau : le Clan des Inflexibles ouvrait le feu sur toutes les carcasses. Sana fut blessée par un éclat et n'eut pas d'autre choix que de descendre en rappel à l'intérieur du tronc d'un gigantesque arbre avec Aphra pour échapper au déluge de feu que les chasseurs de Vukorah faisait pleuvoir sur elles. Au fond, une fois remise sur pieds avec un spray à bacta, Sana et Aphra retournèrent à la cantina la plus proche pour découvrir tous les clients et le propriétaire morts, sauvagement assassinés par les Inflexibles. Il ne faisait nul doute que Vukorah avait mis le cap sur Midarr, où Beol De'Rruyet comptait faire la démonstration de son réacteur à Sentier fonctionnel : seulement, Sana et Aphra savaient désormais que le prototype ne pouvait pas fonctionner, puisque le dispositif n'était pas entier.

  Sur Midarr, elles se firent passer pour des stagiaires, pénétrèrent dans le centre des industries De'Rruyet, purent observer de près la réplique du réacteur à Sentier installée dans le vaisseau qui ferait l'objet de la démonstration, avant d'infiltrer le bureau de Beol. En fouinant dans ses affaires, elles découvrirent que l'entrepreneur savait que sa réplique ne fonctionnerait pas, mais désirait aller jusqu'au bout pour s'enrichir. Il avait d'ailleurs même acheté un billet pour Mon Calamari si jamais la supercherie venait à être révélée.
  Beol fit soudain irruption dans son propre bureau ; Sana et Aphra tentèrent de se faire passer pour des inspectrices impériales, en vain. Puis une déflagration attira l'attention de l'entrepreneur qui rejoignit aussitôt le hall d'exposition, où Vukorah et ses hommes venaient de faire une entrée fracassante. Aphra était prête à s'échapper, mais Sana ne pouvait pas rester sans rien faire en sachant que si la démonstration du vaisseau prototype avait lieu, le réacteur se transformerait en bombe à retardement puisqu'il était incomplet : les employés, pris en otages par Vukorah, seraient alors pulvérisés.

Sana Starros

Sana et Aphra, démasquées par Beol De'Rruyet dans son bureau


  Sana parvint toutefois à convaincre Aphra d'agir, et elle aida de son côté quelques employés à quitter le bâtiment. Puis des Stormtroopers arrivèrent soudain et ouvrirent le feu sur les pirates. Dans le chaos, Sana retrouva Aphra, qui avait ôté à l'unité centrale du réacteur sa source d'énergie, une petite bille verte luminescente. Les deux femmes parvinrent à s'échapper, et Sana, d'un tir précis, blessa Vukorah au visage alors qu'elle tentait de les rattraper.
  Sana et Aphra se rendirent ensuite à l'Acquisitor, le vaisseau de Domina Tagge. Cette dernière s'avéra mécontente que le prototype ait été détruit, puisqu'Aphra était supposée le ramener. Mais l'archéologue avait tout de même apporté la fameuse bille d'énergie, et Domina passa finalement l'éponge, avant de confier une nouvelle mission à Sana et Aphra, qui se mirent aussitôt en route.


En savoir plus

  La date de la rencontre entre Sana Starros et Han Solo, -3, est incertaine à cause des nombreuses incohérences du roman Baroud d'honneur. La seule certitude est que leur rencontre est en effet arrivée entre -10 (le moment où Han Solo acquiert le Faucon Millenium) et -3, la date indiquée dans Baroud d'honneur.


Actualités en relation

Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #14

L'archéologue la plus chanceuse et la plus malchanceuse de la galaxie Star Wars est de retour - aux États-Unis du moins - entre les pages de Doctor Aphra (2020) #14 ! Le comics qui paraît aujourd'hui outre-Atlantique poursuit...


Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #13

Dark Vador contre Docteur Aphra, le match (re)retour ! Ou pas ? La sortie de Doctor Aphra (2020) #13 voit ce mercredi l'intempestive et tenace archéologue Chelli Aphra croiser la route - une fois encore - de sa bête noire absolue...


Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #12

Double ration de Boba Fett aujourd'hui, chez Marvel ! Aux côtés de War of the Bounty Hunters #2, voici que paraît également Doctor Aphra (2020) #12 de l'autre côté de l'Atlantique ! Après la parenth...


Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #11

Oh, cette couverture de Doctor Aphra (2020) #11 ! Le numéro qui paraît aujourd'hui chez Marvel, aux États-Unis ne fait pas dans la dentelle, et confronte nos héros à un vieux de la vieille que reconnaitront les fans...


Marvel | Sortie de Doctor Aphra (2020) #10

Double ration de sorties de comics Marvel cette semaine ! En plus du nouveau Darth Vader (2020), voilà donc que paraît également aujourd'hui Doctor Aphra (2020) #10 aux États-Unis ! Toujours empêtrée dans la mission que lui a...


Informations encyclopédiques
Sana Starros
Nom
Sana Starros
Autre(s) nom(s)
Sana Solo
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Contrebandière
Armes
Pistolet blaster
Vaisseau
Affiliation
Alliance Rebelle (pour des missions particulières)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/09/2018

Date de modification
12/08/2021

Nombre de lectures
3 959


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Sana Starros" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.