Mercurial Swift


Mercurial Swift, de son vrai nom Geb Teldar, était un chasseur de primes qui travailla pour Rae Sloane après la bataille d'Endor, et qui s'associa temporairement à Dengar et Embo pour traquer Jas Emari.

Continuité : Canon


  "- Il est juste furieux parce que tu as gâché sa belle gueule.
- Ferme-la, Dengar.
"
Dengar se moquant de Mercurial Swift devant Jas Emari


  De son vrai nom Geb Teldar, Mercurial Swift était un chasseur de primes humain originaire de Corellia, aux cheveux bruns et plutôt bel homme, qui faisait ses débuts dans le métier dans les dernières années de l'Empire Galactique. Arrogant et un brin prétentieux, Swift était surtout agile et prudent, prévoyant toujours une issue de secours même pour les affaires les plus simples.

  Il ne portait aucune armure, contrairement à d'autres pointures du milieu tels que Dengar et Boba Fett, mais était équipé d'un jetpack et de deux matraques à concussion à la pointe de la technologie. Chaque matraque avait une extrémité contendante pour tuer, et l'autre électrifiée pour assommer. L'une des deux matraques était de plus pourvue d'un hypo-injecteur pour du poison. Grâce à des gants spéciaux qu'il activait par une légère pression, Mercurial Swift pouvait attirer à lui ses deux armes après les avoir lancées, pour désarmer un adversaire par exemple.

1. La fin de l'Empire



  Durant sa jeunesse sur Corellia, Geb Teldar avait appartenu à une troupe de cirque où il avait été acteur et chanteur : son agilité lui venait de cette époque. C'était une période de sa vie dont il avait honte, où il avait été successivement plombier, laveur de droïdes et nettoyeur de box de fathiers. C'était pour cela que Geb avait changé de nom et adopté celui de Mercurial Swift, beaucoup plus classe. Le Corellien n'oubliait toutefois pas sa famille et envoyait régulièrement les crédits de ses primes à sa mère, qui vivait à Coronet City.
  Toutefois, avec la défaite de l'Empire à la bataille d'Endor, la situation des chasseurs de primes s'était précarisée. Les crédits impériaux n'étaient plus admis partout, et les mercenaires comme Mercurial étaient payés en reconnaissances de dettes, des billets reconnus par certains marchands sur certaines planètes, à la valeur très fluctuante.

  Durant les mois suivant la destruction de la seconde Étoile de la Mort, et au moment de la bataille d'Akiva, Mercurial Swift retourna sur Corellia où il affronta brièvement Dengar, un personnage qu'il connaissait bien, mais qu'il n'appréciait pas pour autant. Quand le vieux chasseur de primes en armure prit le dessus sur Swift, ce dernier le trompa aisément en prétendant avoir aperçu Boba Fett et reprit ainsi le dessus sur Dengar. Mercurial le laissa en vie, et refusa de nouveau la proposition de Dengar de faire équipe : il avait embrassé la carrière de chasseur de primes pour être seul. Avant de se séparer, Dengar déclara qu'avec l'avènement de la Nouvelle République et la montée en puissance de certains cartels tel que le Soleil Noir, les chasseurs de primes se retrouveraient bientôt à traquer d'autres chasseurs. Mercurial Swift en aurait bientôt la preuve.

2. Embauché par Rae Sloane



  Un peu plus tard, Mercurial Swift fut de nouveau contacté par l'amirale Rae Sloane, la dernière figure impériale forte, du moins officiellement. Le chasseur de primes avait déjà travaillé pour elle, en éliminant un vice-amiral par empoisonnement, qui avait quitté l'Empire après Endor. Swift n'en savait pas plus, il n'en avait pas besoin.
  Toutefois, quand il retrouva l'amirale Sloane sur Coruscant et qu'il la sauva de résistants anti-impériaux non loin du Palais, il fut surpris par sa nouvelle mission : il devait sauver Brendol Hux d'Arkanis, une planète en guerre, ainsi que son fils Armitage, et les ramener tous les deux sains et saufs à Rae Sloane. L'escorte n'était pas dans les attributions habituelles de Mercurial Swift, mais il était largement financé par l'Empire et ne pouvait se permettre de refuser.

  Rae Sloane confia ensuite une nouvelle mission à Mercurial Swift : il devait se rendre sur Quantxi, la lune-décharge d'Ord Mantell, afin d'y trouver l'Imperialis, un vaisseau ayant appartenu à l'Empereur Palpatine. À l'intérieur, dans les banques de données de droïdes désactivés, le chasseur de primes découvrit ce que convoitait l'amirale : des informations sur Gallius Rax, le mystérieux homme qui dirigeait l'Empire dans l'ombre. Ce dernier était originaire de Jakku.
  Après l'attentat meurtrier qui avait frappé Chandrila, Mercurial Swift eut l'occasion de transmettre cette information sur les origines de Gallius Rax à Rae Sloane, qui avait tout juste échappé au piège de Rax sur la capitale de la Nouvelle République. Comme Sloane était accusée par le nouveau gouvernement d'être responsable du massacre, Mercurial Swift prit ses distances avec l'Impériale.

3. Désir de vengeance



  Après les terribles événements survenus sur Chandrila, Mercurial Swift entreprit une mission en apparences simple pour le compte du Soleil Noir. Il devait simplement capturer quelqu'un, dont il retrouva la trace sur Taris. Il s'agissait toutefois d'un piège, tendu par une équipe d'individus travaillant pour la Nouvelle République. Swift neutralisa Norra Wexley puis Sinjir Rath Velus - qu'il reconnut puisqu'il avait empoisonné peu avant le vice-amiral qu'ils cherchaient à capturer - avant d'être lui-même mis K.O. par Jas Emari.
  Quand il reprit connaissance, Swift ne résista pas longtemps à la torture psychologique de Rath Velus, un ancien officier de probité impérial, et révéla ce qu'il savait sur Rae Sloane. Il avait cherché pour elle des informations sur Gallius Rax, actuellement aux commandes des vestiges de l'Empire, et découvert qu'il était originaire de Jakku. Une fois les agents de la République partis, Swift se libéra et contacta son employeur : la prime sur Jas Emari était réelle, et il allait la retrouver et se venger de la Zabrak. Mais pour cela, il lui fallait une équipe : Swift repensa alors à la proposition de Dengar.

  Mercurial Swift, qui était contre l'idée de former une équipe, constitua toutefois un groupe pour retrouver Jas Emari, tous les frais étant couverts par le Soleil Noir : il réunit ainsi Dengar, mais aussi Embo, un Kyuzo à la renommée galactique, et la Rodienne Jeeta.
  Recruter une équipe s'avéra finalement inutile puisque la chance sourit à Mercurial Swift. En effet, à son arrivée sur Jakku, le Corellien découvrit que Jas Emari avait été capturée par les esclaves de Niima. Dans l'antre austère de la Hutt, Swift n'eut donc aucun mal à récupérer la Zabrak : les esclaves allaient l'escorter jusqu'à sa navette. Mais trop confiant, Mercurial ne prêta pas assez attention à Emari, qui demeurait étonnamment silencieuse. Elle s'était en fait arrachée trois cornes de son crâne, qu'elle cachait dans sa bouche, et qu'elle utilisa pour attaquer sauvagement son tortionnaire. Une balafre allant du front au menton sonna Mercurial qui ne put rien faire pour empêcher Emari de s'échapper. Celle-ci atteignit la navette gardée par Embo, qui la laissa filer en mémoire de sa tante Sugi avec qui il avait travaillé par le passé.

  Malgré sa blessure, Mercurial n'était pas prêt d'abandonner et repartit à la recherche de Jas Emari avec son équipe. Ils retrouvèrent Niima, et Swift fit l'erreur de la menacer : la Hutt l'attrapa par le cou et le souleva du sol, avant de le reposer sous la menace de Dengar. Heureusement, les chasseurs de primes finirent par mettre la main sur la Zabrak : celle-ci s'était rendue d'elle-même afin de laisser le temps à Norra Wexley de s'échapper.
  Mais autour d'eux, la situation s'était cependant dégradée : la flotte de la Nouvelle République avait engagé le combat contre celle de l'Empire. Bientôt, les chasseurs de primes se feraient prendre dans un déluge de feu, et l'absence de plan clair commençait à peser sur les collègues de Mercurial. Ainsi, quand Jas Emari proposa à Embo, Dengar et Jeeta, de l'aider à retrouver Rae Sloane en échange d'une grâce totale de la part de la Nouvelle République, Mercurial Swift perdit le contrôle sur les membres de son équipage, davantage intéressés par la grâce que par les crédits du Soleil Noir. Le Corellien fut ainsi pris de court quand Jas Emari lui asséna à un coup de son crâne à cornes dans le visage avant de l'expulser de la navette.

  On ignore si Mercurial Swift survécut par la suite au déluge de la bataille de Jakku.

Informations encyclopédiques
Mercurial Swift
Nom
Mercurial Swift
Autre(s) nom(s)
Geb Teldar
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Armes
2 matraques à concussion
Affiliation
- Empire Galactique brièvement
- Soleil Noir brièvement

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/02/2021

Date de modification
13/02/2021

Nombre de lectures
208


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.