Sorzus Syn


Sorzus Syn était une des douze Jedi Noirs défaits à la bataille de Corbos, qui conquirent Korriban et devinrent les premiers Seigneurs des Sith.

Continuité : Légendes


  Sorzus Syn était une femme humanoïde, qui tourna le dos à l'Ordre Jedi et fut exilée après les Cent Ans d'Obscurité. Lors du débarquement de ceux qui allaient devenir les "Jen'jidai" sur Korriban, elle devint rapidement l'une des membres les plus importants du petit groupe. Sorzus Syn et ses compagnons Jedi Noirs asservirent les Sith natifs de Korriban, et se baptisèrent les premier Seigneurs des Sith.

  Ils instituèrent un nouvel ordre, centré sur le culte et la pratique du côté obscur de la Force. Pendant son règne, Syn écrivit un journal qui, ensuite, fut inclus dans le Livre des Sith. C'était une chronique de ses rencontres avec les Sith au sang pur, ses études de l'Alchimie et des fondations de l'Ordre Sith : la Chronique de Sorzus Syn. Elle fut apparemment aussi l'auteure originale du code Sith.

  L'histoire ne retint cependant que peu son nom, éclipsé qu'il était par les légendes d'Ajunta Pall, Marchioness XoXaan et Karness Muur. Et pourtant, bien des Sith auraient pu trouver admirables ses travaux.

De Jedi à Exilée



  Autrefois scientifique de renom au Temple Jedi, Sorzus Syn et ses camarades fuirent l'Ordre Jedi à cause de leurs avis divergents sur leur philosophie de l'étude de la Force. Le Conseil Jedi ne leur permettait pas de poursuivre leurs études, bien particulières, de la Force. En effet, ils avaient découvert qu'en utilisant le côté obscur en suffisamment grande quantité, ils pouvaient faire plier la vie à leur volonté, et réaliser des mutations, créant de redoutables monstres. En réponse l'opposition à leurs recherches, les rebelles tentèrent de renverser l'Ordre Jedi, dans une guerre connue sous le nom des Cent Ans d'Obscurité.

  En apprenant le pouvoir du côté obscur, Syn devint l'une des meilleurs commandants des Jedi Noirs, et une excellente alchimiste. Pendant la guerre, elle créa alchimiquement un certain nombre de créatures obscures : shamblers, howlers et léviathans. Ces derniers furent utilisés pour briser les barricades d'un avant-poste Jedi, lors d'une bataille sur Balmorra.

  Cependant, Syn et ses camarades déchus furent vaincus à la bataille de Corbos. L'Ordre Jedi n'exécutant pas leurs ennemis, Syn et les onze autres Jedi Noirs survivants furent placés de force sur un vaisseau drone, et exilés dans l'espace inconnu. Dès lors, ils furent désignés sous le nom des Exilés, et effacés des fichiers galactiques.

  La scientifique fut celle qui conduisit le vaisseau, dans lequel les douze survivants embarquèrent. Cependant, le vaisseau était privé de tout instrument de navigation. Heureusement, grâce à une variante de la Navigation de Force qu'elle avait développée, Syn put s'orienter dans l'hyperespace, afin de se diriger vers des Nexus Obscurs.

Exil sur Korriban



  Pendant la guerre des Cent Ans d'Obscurité, Syn avait recueilli des rumeurs auprès des réfugiés. Des histoires sur un peuple Sith, qui possédaient une connaissance particulière du côté obscur, et des informations sur l'Espace Sith. Par conséquent, elle et les survivants dirigèrent le navire vers l'inconnu, s'assurant que les Jedi ou la République ne pourraient pas les suivre.

  À leur arrivée sur Korriban, le monde natal des Sith au sang pur, les Exilés atterrirent dans la Vallée des Rois de Sommeil. C'était une vallée cimetière d'anciens Seigneurs Sith, initialement construite par les indigènes de la planète.

  Au départ, le peuple Sith et leur roi, Hakagram Graush, accueillirent les Exilés avec hostilité. Toutefois, les Jedi Noirs utilisèrent leur technologie supérieure, et leurs connaissances de la Force pour s'imposer. Les Jedi Noirs corrompirent la Main de l'Ombre de Graush, afin qu'il s'allie à eux pour trahir le suzerain.
Ainsi, Graush fut exécuté par le chef des Exilés, Ajunta Pall, qui utilisa la propre épée de guerre du Roi pour lui trancher la tête. Après quoi, Ajunta Pall prit la place de Graush en tant que chef des Sith. Les Jedi Noirs, appelés par le peuple Sith "Jen'jidai", devinrent alors les premiers Seigneurs des Sith. Pall, étant leur chef, devint le premier Seigneur Noir des Sith. Les anciens Jedi prirent les traditions et les connaissances des Sith et les firent leurs, créant ainsi le premier Empire Sith.

  "Et c'est ainsi que nous, nous qui étions les Jedi déchus, de déchus nous passèrent à sombres, de sombres nous passèrent à exilés... puis nous devînmes Seigneurs Noirs des Sith."
Ajunta Pall

Sorzus Syn

Les Exilés asservissant le peuple Sith, de gauche à droite : Sorzus Syn, XoXaan, Dreypa


La chronique de Sorzus Syn



  Trois mois après son arrivée sur Korriban, Sorzus Syn décida de créer son premier journal, intitulé "exil et arrivée", qu'elle inclut dans sa chronique.

  Elle y raconta l'histoire de la fondation de l'Ordre Jedi sur Tython. Après un résumé du Deuxième Grand Schisme, elle exprima son regret que l'Ordre n'ait rien appris, recommençant à suivre les anciennes méthodes des Jedi au lieu de suivre le côté obscur.
  Puis, elle détailla ensuite les événements pendant la guerre, et son point de vue sur les Cent Ans d'Obscurité. Elle raconta leur défaite contre les Jedi à Corbos, ainsi que leur exil, l'arrivée des Jedi Noirs sur Korriban, et leur triomphe sur les Sith. Syn exprima l'espoir de devenir un jour Seigneur Noir des Sith.

  Assoiffée de connaissances, l'humanoïde se fit un devoir d'apprendre tout ce qui était possible du "fier peuple sith", comme elle l'appelait. Elle intégra ainsi ses études de cette race du côté obscur à sa chronique.

  Elle archiva ses découvertes sur les armes et les artefacts des Sith, ainsi que les anciens holocrons qu'elle découvrit. Elle raconta la montée du Roi Adas, dont elle apprit l'histoire dans l'holocron du Roi Nakgru.

  Après un chapitre sur les bêtes de guerre, elle fit mention de l'Alchimie Sith et expliqua ses découvertes, détaillant les incantations de la magie Sith et toutes les possibilités que l'Alchimie offrait.

  Sorzus Syn traduisit la prophétie du Sith'ari, et fut l'auteure originale du code Sith.

Expansion des territoires



  Peu de temps après, la scientifique référença les mondes de l'Espace Sith, et cartographia les routes de l'hyperespace, aidée par Remulus Dreypa. Sur la planète Ziost, les Jedi Noirs construisirent leurs propres palais et formèrent un Conseil Sith sous la direction d'Ajunta Pall. Cependant, Syn espérait que son règne ne durerait, languissant le titre de Seigneur Noir des Sith.

  Dans les années qui suivirent, Sorzus Syn créa de puissants artefacts : les grandes amulettes. Prévoyant de créer plusieurs de ces talismans, elle offrit le premier à Karness Muur, le second allant au rival de Muur, Remulus Dreypa, et le troisième, qui était l'amulette la plus puissante, resterait en sa possession.

Un savoir sans limites



  "Les alchimistes Sith ont eu des siècles pour perfectionner leur art, et leurs connaissances sont maintenant les miennes."
Sorzus Syn

  Après s'être installés sur Ziost, Syn retourna avec un groupe de prêtres et d'esclaves à Korriban, pour découvrir les secrets des tombes scellées de la Vallée des Rois de Sommeil. Après être entrée dans le Cloître de Bilious Tourment, Syn perdit deux esclaves à cause des pièges présents, avant de pouvoir pénétrer dans le sarcophage à l'intérieur du temple.
  À la fin du septième jour, Syn entra dans le sanctuaire de Sakkra-Kla, qui était scellé depuis plus de 10.000 ans. Elle y perdit six autres esclaves, à cause d'une meute de tuk'ata, mais elle découvrit un certain nombre de parchemins et manuscrits Sith, contenant des informations à propos de l'Alchimie Sith. Elle trouva également l'holocron Sith de l'ancien Roi Nakgru, dont elle apprit énormément sur le peuple Sith, et sur l'histoire de leur roi ancestral Adas.

  Elle étudia l'alchimie Sith et la sorcellerie Sith, grâce aux parchemins Sith qu'elle trouva dans la tombe de Wyrmuk l'Immortel. Près du Bucher Éternel, dans la Vallée des Rois de Sommeil, Sorzus Syn découvrit la tombe cachée derrière une peinture murale du Roi Adas. Les manuscrits étaient masqués par la trainée de sang de l'Autel des Hybrides, à côté du corps décapité de Wyrmuk l'Immortel. Elle parvint à contrer les malédictions des parchemins pour les protéger, et étudier leur contenu.

  En tant qu'experte de cette science qui permettait de tordre la vie, et de la création d'armes biologiques vivantes, Sorzus Syn découvrit diverses formes d'Alchimie, et leurs avantages. Selon elle, utiliser l'alchimie pour modifier les créatures mortes était plus facile car les cellules mortes, contrairement aux cellules vivantes, ne pouvaient pas résister.

  Elle découvrit par ailleurs que le sang des Sith était suffisamment similaire au leur pour permettre le croisement leur deux espèces par l'alchimie Sith, afin de perpétrer leur lignée.

L'héritage de l'Alchimiste



  Vers la fin de sa vie, Sorzus Syn construisit son propre holocron. On ignore comment mourut Sorzus Syn. Elle fut sans doute victime d'un complot mené par ses pairs, la trahison entre adeptes du côté obscur étant déjà de mise à l'époque.

  Toutes ses connaissances furent sauvegardées dans son holocron, et grâce à sa chronique, dont un extrait fut ajouté dans le Livre des Sith. Une partie de son journal survécut après sa mort et fut incluse dans les archives du temple Jedi, où Mace Windu et le Grand Maître Yoda examinèrent les pages écrites. Ils soulignaient principalement les dangers du côté obscur. À la suite de la Grande Purge Jedi, le livre entra en possession du nouvel empereur Dark Sidious. Selon sa déclaration, ces textes furent parmi les écrits les plus anciens qu'il ait lus.



En savoir plus

  "Sorzus Syn est nouvelle dans ce livre. J'étais heureux que sa représentation, avec les touffes ébouriffées de cheveux courts et des traits inhabituels, soit très différente d'un stéréotype de "sorcière sexy"."
Daniel Wallace, sur l'image de Sorzus Syn dans le Livre des Sith.

  Sorzus Syn fut créée par Daniel Wallace et présentée dans la publication de 2012 de Book of Sith : Secrets from the Dark Side. Le nom original de Wallace pour le personnage était "Sanguinus Syn".
Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/04/2021

Date de modification
24/04/2021

Nombre de lectures
1 839


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.