Cham Syndulla


Cham Syndulla était un combattant de la liberté Twi'lek qui participa à la libération de Ryloth durant la Guerre des Clones et s'opposa à l'occupation impériale par la suite. Il était également le père de Hera Syndulla.

Continuité : Canon


  Cham Syndulla était un héros de guerre Twi'lek qui s'était battu pour la liberté de son peuple durant la Guerre des Clones contre les Séparatistes, et ensuite contre l'oppression de l'Empire. Avec sa peau orangée et ses lekkus tatoués, Cham était un exemple pour son peuple, toujours droit dans ses bottes et honnête, qui méprisait par dessus-tout la corruption.
  Alors même que Ryloth faisait partie de la République, Cham Syndulla menait un mouvement de contestation politique, en partie destiné à dénoncer la corruption du sénateur Orn Free Taa, et était considéré par certains comme un extrémiste. À côté de cela, Cham était un père aimant, puisqu'il avait eu une petite fille, Hera Syndulla, avec sa femme Eleni.

1. La bataille de Ryloth


1.1 L'invasion des Séparatistes



  En -22, dès le début de la Guerre des Clones, les Séparatistes lancèrent une attaque massive sur Ryloth pour couper les lignes d'approvisionnement de la République vers la Bordure Extérieure. L'assaut fut d'une telle ampleur que la flotte de l'amiral Dao autour de Ryloth fut rapidement balayée, privant ainsi les troupes au sol de provisions et de munitions. Le général Jedi Ima-Gun Di savait que la situation était désespérée et ordonna à Dao de contacter le Conseil Jedi au plus vite. Cham Syndulla quant à lui était extrêmement préoccupé par la situation : non seulement l'artillerie lourde n'avait plus de munitions pour riposter contre les droïdes de combat B1 et B2, mais son peuple commençait à mourir de faim. Cela n'entama toutefois pas sa détermination et il continua à combattre en chevauchant son blurrg.

  L'aide de la République n'arrivant pas, Cham Syndulla commençait à perdre patience et à se demander si le Sénat n'avait pas déjà abandonné Ryloth. Le Maître Jedi lui assura que non, mais, en attendant, il fallait faire évacuer les familles de leur position actuelle, car l'armée droïde, soutenue par des chars d'assaut blindés, avançait irrémédiablement. Cham, contenant à peine sa colère, ordonna à son bras droit Gobi Glie de rassembler les familles, pendant que Ima-Gun Di et le capitaine Keeli préparaient un piège pour ralentir la progression des Séparatistes.
  Sans même adresser un merci au général Jedi, Cham Syndulla enfourcha son blurrg et mena son peuple vers les montagnes pendant que Ima-Gun Di, le capitaine Keeli et leurs hommes retenaient les droïdes le plus longtemps possible. Le courage du Maître Jedi permit toutefois aux vaisseaux anti-blocus de la République de larguer des provisions aux Twi'leks, ce qui leur permettrait de résister un jour de plus.

Cham Syndulla

Cham Syndulla et Ima-Gun Di sur Ryloth


1.2 La libération de Ryloth



"Nous avons peu de victuailles, mais il est dans nos traditions de partager ce que nous avons avec nos invités."
Cham Syndulla à Mace Windu


  Durant les mois qui suivirent, Cham Syndulla gagna en popularité en protégeant son peuple opprimé des droïdes séparatistes. Caché dans des grottes souterraines au milieu du désert, le Twi'lek menait des assauts rapides avec ses Combattants de la Liberté contre les patrouilles séparatistes. Les morts étaient cependant nombreux, et les rebelles enterraient leurs victimes à même le sol où s'était tenu le combat.
  Cham Syndulla n'était pas du genre à perdre espoir, mais il était en colère. En colère que la République ait abandonné Ryloth. Ainsi, quand le blocus séparatiste fut enfin rompu, le Twi'lek ne se rendit pas immédiatement à la rencontre des Jedi et des clones, attendant plutôt qu'ils viennent à lui. Après la libération du village de Nabat, Cham ne fut donc pas surpris de voir apparaître sur son territoire le Maître Jedi Mace Windu. Ce dernier était venu chercher le soutien des Combattants de la Liberté pour reprendre la capitale Lessu à Wat Tambor.

  Ayant toujours la "trahison" de la République en travers de la gorge, Cham Syndulla invita cependant Windu et les deux clones qui l'accompagnaient, Razor et Stak, à le rejoindre et à partager le dîner avec lui, ce qui était la coutume twi'lek envers les invités.
  Quand Mace Windu fut informé par le commandant Ponds que les Séparatistes avaient entrepris une campagne de bombardements dévastateurs dans les villages occupés, Cham Syndulla sut qu'il devait faire des concessions et accepta donc de discuter avec le sénateur Orn Free Taa pour convenir d'un plan.

Cham Syndulla

Cham Syndulla et Mace Windu, peu après leur rencontre


  Mace Windu organisa donc une réunion entre le leader des Combattants de la Liberté et le sénateur de Ryloth. Le ressentiment entre eux deux Twi'leks était important : Cham considérait à juste titre qu'Orn Free Taa était confortablement installé sur Coruscant pendant que lui prenait tous les risques et se battait pour son peuple. Mais la volonté de sauver leur monde était plus forte que le reste. Le sénateur s'engagea à ce que l'armée clone quitte Ryloth une fois la bataille terminée, et Cham Syndulla promit de ne pas chercher à profiter de l'occasion pour s'emparer du pouvoir. Une fois l'accord scellé, les deux partis retournèrent à leurs occupations.

  Dès le lendemain, les guerriers de Cham Syndulla, montés sur blurrgs, se joignirent aux clones du 91ème Corps et aux Forces de Reconnaissance Avancée de l'Escadron Éclair. L'accès à la capitale se faisait uniquement par un pont de plasma que les droïdes pouvaient désactiver instantanément en cas de menace. Ce fut donc Mace Windu, Razor et Stak qui infiltrèrent un convoi venant du sud et s'introduisirent dans la capitale. Pour faire diversion, Cham Syndulla sonna la charge. Les blurrgs galopèrent aux côtés des TR-TT clones et toutes les troupes purent franchir le pont sous les acclamations des citoyens.
  Cham Syndulla retrouva bientôt Mace Windu qui allait se charger de Wat Tambor : le Twi'lek n'avait qu'à s'occuper des droïdes en attendant. Après quelques minutes, les Séparatistes furent défaits. Le leader du Techno-Syndicat accepta une reddition sans condition et Ryloth fut finalement libérée. Durant les célébrations, Cham Syndulla se tint auprès de Mace Windu et d'Orn Free Taa.

Cham Syndulla

Cham Syndulla et Orn Free Taa après la victoire


2. L'occupation impériale



  Ryloth ne demeura pas en paix très longtemps, puisqu'après la Guerre des Clones, la République fut remplacée par l'Empire Galactique. Ce qu'il était advenu des Jedi, après l'exécution de l'Ordre 66, demeurait très mystérieux, même des années après. Cham, de par son expérience, avait toutefois toujours un grand respect pour les Jedi, et ce fut donc avec une grande estime qu'il en parla à sa fille Hera.

2.1 L'avènement de l'Empire



  Contrairement à ce qu'avait promis la République, les clones restèrent sur Ryloth après la fin de la Guerre. La cohabitation se passait naturellement bien au début, puisque les Twi'leks étaient extrêmement reconnaissants envers ceux qui les avaient sauvés des Séparatistes. Mais avec l'avènement de l'Empire, les tensions montèrent, également au sein des Combattants de la Liberté. En effet, Cham Syndulla était pragmatique et fatigué de la guerre, et désirait la paix plus que tout, même si cela signifiait laisser les Impériaux sur Ryloth : le vétéran était prêt à laisser une chance à l'Empire, au contraire de Gobi Glie par exemple, qui demeurait très méfiant. Même Eleni, la femme de Cham, n'avait pas confiance dans l'Empire, et en particulier en l'amiral Rampart, chargé de superviser la transition sur différents mondes clés de la galaxie.

  La situation s'envenima lorsque le sénateur de Ryloth, Orn Free Taa, avec qui Cham Syndulla avait eu plusieurs accrochages par le passé, autorisa l'Empire à construire une raffinerie de doonium non loin de Lessu, soi-disant pour approvisionner en matières premières certains mondes dévastés par la guerre. Gobi Glie, Eleni et d'autres voyaient cette usine d'un très mauvais œil, mais encore une fois, Cham Syndulla se montrait conciliant, cherchant à préserver la paix avant tout. Ainsi, après une allocution du sénateur Taa, Cham s'adressa à son peuple, qui l'acclamait toujours, l'invitant à accueillir cette nouvelle raffinerie avec bienveillance, et à déposer les armes pour marquer la fin de la guerre. Le capitaine Howzer, en charge de la garnison de clones sur Ryloth, devenu un bon ami de Cham, approuvait complètement la décision du vétéran.

Cham Syndulla

Cham Syndulla s'adressant au peuple de Ryloth après l'allocution d'Orn Free Taa


  Malgré le discours de Cham qui semblait avoir calmé les tensions, la situation se crispa lorsque le capitaine Howzer ramena Hera à la demeure des Syndulla, qui avait été attrapée en train d'espionner les activités autour de la raffinerie impériale. Howzer, qui était désormais un ami de Cham, lui avoua ne pas avoir averti ses supérieurs pour ne pas envenimer la situation, ce pour quoi Cham fut reconnaissant. Toutefois, quand Gobi avoua avoir demandé à Hera d'espionner la raffinerie, Cham sermonna son plus fidèle combattant : mettre en danger sa fille était une chose, mais faire croire à l'Empire que les Syndulla appelaient à l'insurrection était encore pire. Toutefois, Gobi assumait ce qu'il avait fait, et reprocha de nouveau à Cham de suivre aveuglément l'Empire.
  Cham s'en alla ensuite discuter avec sa fille, en tête à tête. Il se reconnaissait dans la petite Twi'lek, qui était pleine d'énergie comme lui, et espiègle comme sa mère. Hera récitait le discours de Gobi Glie et se demandait pourquoi son père ne la laissait pas se battre pour Ryloth. Cham lui rappela justement qu'il n'y avait plus besoin de se battre : Ryloth était libre, et cela grâce à l'armée des clones. Hera devait profiter de cette vie de liberté, et une nouvelle fois, le répéta qu'il espérait qu'elle n'ait jamais à vivre ce que lui avait enduré.

  Cham et sa femme furent ensuite invités à visiter la nouvelle raffinerie en compagnie de l'amiral Rampart. Eleni ne manqua pas de faire remarquer à l'Impérial le nombre important de tourelles de défense qui encadraient l'usine, ce qui ressemblait davantage à une base militaire qu'à une raffinerie. Rampart balaya les inquiétudes de la Twi'lek en assurant qu'il s'agissait simplement là de mesures de sécurité. Toutefois, Eleni était plus convaincue que jamais que l'Empire cachait quelque chose dans cette raffinerie. Cham, lui, malgré l'inquiétude de sa femme, était toujours prêt à laisser une chance aux Impériaux pour garantir la paix.

Cham Syndulla

Cham discutant de la paix sur Ryloth avec sa fille Hera


  La situation bascula à la tombée de la nuit, lorsque le couple Syndulla fut informé par Lenk de l'arrestation de Hera, Gobi et Serin, qui étaient partis récupérer des armes sur la lune de Ryloth avant d'être interceptés. Mais ce n'était pas tout : Chopper fit irruption en panique dans la salle avec une nouvelle encore plus terrible : les prisonniers avaient été accusés de trahison sans aucun jugement, et étaient actuellement conduits dans un Juggernaut vers la capitale. Las, le général Syndulla ordonna à Lenk de rassembler les troupes : il fallait intercepter le convoi avant qu'il ne soit trop tard.

  Cham et Eleni arrivèrent en speeder à la position de Lenk : le Juggernaut évoluant dans un canyon, il fut aisé pour les Twi'leks de rattraper le convoi. C'est Cham qui attaqua le premier en neutralisant un premier clone de l'escorte, puis récupéra son speeder avant d'en assommer un deuxième. Eleni, qui chevauchait un blurrg dans les hauteurs, neutralisa deux Impériaux qui menaçaient Cham, en amont du Juggernaut. Lenk, quant à elle, avait pris le contrôle du véhicule blindé et coupé les communications.
  Une fois le Juggernaut immobilisé, les prisonniers furent libérés et Hera se jeta dans les bras de sa mère, qui l'éloigna aussitôt et la plaça dans le speeder avec Chopper. Gobi et Serin étaient également sains et saufs, et Rampart, qui faisait partie du convoi, avait ordonné au capitaine Howzer de se rendre, ce qui ne plaisait pas du tout à Orn Free Taa. Contenant à peine sa colère, Cham menaça aussitôt avec son blaster le sénateur, qui s'en était pris à sa fille. Howzer puis Eleni enjoignirent Cham à baisser son arme, ce qu'il fit finalement, simplement pour découvrir que tout ceci était une mise en scène. En effet, Crosshair, un sniper impérial embusqué, visa Orn Free Taa qui s'effondra. Comprenant qu'il s'agissait d'un piège, Eleni hurla à Chopper de s'enfuir avec Hera ; Rampart, quant à lui, ordonna à ses hommes d'arrêter Cham et les autres pour tentative d'assassinat sur le sénateur de Ryloth.

Cham Syndulla

Cham et Eleni, avertis de l'arrestation de Hera par Lenk puis Chopper


  Cham, sa femme, Gobi et les autres furent enfermés dans une prison du Capitole à Lessu. L'amiral Rampart vint le narguer, mais le général twi'lek était convaincu que la population ne croirait pas qu'il ait voulu tuer le sénateur Taa. Cham était seulement inquiet pour sa fille, que Rampart menaçait ouvertement, mais savait par ailleurs Hera extrêmement débrouillarde. Le capitaine Howzer, qui accompagnait le général, était troublé, mais ne dit mot, ne s'opposant ainsi pas à son supérieur malgré le mensonge éhonté des Impériaux.
  Le capitaine clone revint un peu plus tard et Cham ne manqua pas de lui faire remarquer qu'il avait balayé leur amitié d'un revers de main en participant au piège des Impériaux : la confiance était brisée. Toutefois, Howzer affirma qu'il allait faire ce qu'il pouvait pour les aider.

  Peu de temps après, Hunter et Echo, deux membres de la Force Clone 99, vinrent libérer les prisonniers twi'leks : ils avaient été recrutés par Hera, ce qui ne surprit qu'à moitié Cham. Au moment de quitter le Capitole, Howzer les arrêta : un piège tendu par Crosshair les attendait s'ils franchissaient la porte. Cham fit confiance à son ami, qui accepta de se sacrifier pour leur donner le temps de partir : il alla à l'encontre des clones impériaux et tenta d'en convaincre un maximum que ce qu'ils faisaient en obéissant à l'Empire était mal pour le peuple de Ryloth. Cette diversion permit à Cham, Eleni, Gobi, Serin, Lenk, Hunter et Echo de voler la navette privée du sénateur Taa et de quitter Ryloth.
  Les Syndulla retrouvèrent leur fille saine et sauve et remercièrent sincèrement la Bad Batch. Toutefois, Cham n'allait pas rester loin de son peuple très longtemps : les Twi'leks avaient besoin de lui, et le combat ne faisait que commencer.

Cham Syndulla

Cham et Eleni, remerciant Hunter de les avoir libérés


2.2 La visite de l'Empereur



"On tue Vador et l'Empereur, et on débarrasse tout ce foutoir."
Cham Syndulla préparant la traque des deux Sith sur Ryloth

  Avec l'occupation impériale et la présence de stormtroopers sur Ryloth, Cham Syndulla avait fondé le Front de Libération de Ryloth : son mouvement de dissidence était l'une des premières contestations sérieuses de l'Empire dans la galaxie. Les actions du groupe de Cham Syndulla n'étaient pas restreintes à Ryloth, mais localement, lui et ses compagnons perturbaient grandement la production d'épices et de ryll, ce qui contrariait profondément la nouvelle Moff de Ryloth, Delian Mors.
  Dans les premières années d'existence de ce mouvement de rébellion, Eleni perdit la vie. Puis Hera quitta Ryloth pour fonder son propre mouvement ailleurs. Cham en fut très attristé, mais également très fier au fond de lui, même s'il refusait de le montrer.

  En -14, la situation était telle que Cham Syndulla et son Front de Libération avaient attiré l'attention de l'Empereur en personne qui avait décidé de régler ce problème lui-même. Palpatine et son bras droit, Dark Vador, accompagnèrent donc secrètement le sénateur Orn Free Taa en visite sur Ryloth : Delian Mors elle-même n'était pas au courant. Mais Cham, lui, grâce à son réseau développé, savait que les deux têtes de l'Empire accompagnerait le sénateur corrompu.
  Le Twi'lek contacta donc Belkor Dray, un caporal impérial qui travaillait secrètement pour lui. Le traître indiquait au Front de Libération des cibles impériales sur Ryloth, et naturellement Delian Mors finirait par être décrédibilisée et Dray prendrait sa place. Cham avait cependant été prudent et avait enregistré toutes les conversations entre eux afin de pouvoir manipuler Dray. Ainsi, quand ils se rencontrèrent dix jours avant l'arrivée d'Orn Free Taa, Syndulla ordonna à Dray de prendre part activement à l'attaque du convoi impérial : il lui cacha évidemment que Vador et l'Empereur étaient de la partie. Cham était encore sonné de la mort de certains de ses compagnons dans le système de Yaga Minor, il désirait donc porter un coup important à l'Empire pour se venger.

Cham Syndulla

Cham Syndulla durant la Guerre des Clones


  Cham Syndulla avait mobilisé toutes les ressources du Front de Libération pour son opération : Belkor Dray, acculé, avait dû lui fournir le matériel nécessaire manquant. Depuis la troisième lune de Ryloth, le héros de la Guerre des Clones observa donc le Périlleux approcher. Quand le destroyer stellaire fut pris au piège dans un champ de mines, les insurgés firent décoller leurs droïdes Vautour modifiés. Les chasseurs de la confédération eurent maille à partir avec les V-Wing impériaux mais parvinrent à causer d'importants dégâts au destroyer. Un fois les droïdes buzzs libérés, l'état du Périlleux devint critique. Gobi Glie, aux côtés de Cham et s'occupant des communications, lui confirma que tout se déroulait comme prévu.
  Sur Ryloth, quand Delian Mors apprit que l'Empereur et Vador se trouvaient à bord du Périlleux, elle déploya toutes ses équipes pour aller sauver l'équipage du destroyer. Belkor Dray, comprenant qu'il avait été trompé par Syndulla, jugea qu'il valait mieux aller jusqu'au bout et donc continua à donner des informations au Front de Libération. Ainsi, des Twi'leks infiltrèrent les équipes de secours envoyées sur le Périlleux et se mélangèrent aux ouvriers qui travaillaient sous la contrainte à bord. Les insurgés placèrent des explosifs à bord du destroyer avant d'être démasqués par Vador.

  Le destroyer explosa donc près de Ryloth : peu de Twi'leks du Front étaient parvenus à s'échapper. Belkor Dray transmit à Cham Syndulla les identifiants de la navette où se trouvaient Vador et l'Empereur, mais aussi de celle qu'avait réquisitionnée la Moff.
  Face à l'urgence de la situation, Cham Syndulla envoya tous ses guerriers aux coordonnées du crash de la navette de l'Empereur, et fit couper les antennes du Relais de Communication Équatoriale afin d'empêcher les Impériaux de se contacter et d'organiser les recherches de Palpatine. Cela n'empêcha pas la Moff Mors de partir elle-même avec toute une escouade de stormtroopers à la recherche de l'Empereur et Vador.

  Sur la piste de leurs proies, Cham, sa seconde Isval, Gobi, le colosse Goll et d'autres affrontèrent la faune hostile de Ryloth dans leur traque. Après avoir été mis en déroute par des gutkurrs, les Twi'leks découvrirent avec horreur que les deux Seigneurs des Sith avaient pulvérisé des dizaines de lyleks avec leurs pouvoirs : Cham se demanda alors s'il était vraiment en mesure de vaincre ses adversaires et s'il n'avait pas gaspillé toutes les ressources du Front en vain.
  Quand Dray envoya les coordonnées de Vador et l'Empereur à Cham, ce dernier y mena tout son groupe. Les deux Sith s'étaient réfugiés dans un petit village de Twi'leks inoffensifs. Une fois arrivés, Syndulla et ses guerriers ouvrirent le feu en tirant dans les airs pour faire fuir les villageois. Dray et ses V-Wing disposaient donc d'une fenêtre dégagée pour bombarder la zone. Seulement, les vaisseaux du traître furent détruits par ceux de la Moff Mors. Vador se chargea d'éliminer les membres du Front un par un. Isval, la seconde de Cham, se sacrifia pour lui sauver la vie : il ordonna la retraite.

  Malgré le goût amer de la défaite et le poids de la mort de nombreux de ses compagnons, la détermination de Syndulla demeurait intacte. Le Twi'lek réorganisa sa cellule afin que le Front de Libération survive et se réorganise.

Cham Syndulla

Portraits de Cham, Eleni et Hera Syndulla


3. Un rebelle dans l'âme


3.1 Le retour de Hera



"Tu n'étais pas là pour voir ce que l'Empire a fait à notre planète. Ses sbires ont détruit notre culture et réduit notre peuple en esclavage."
Cham Syndulla à sa fille, peu après leurs retrouvailles


  Cham Syndulla n'avait pas eu de nouvelles de Hera depuis des années. Son désir de la revoir avait fini par être écrasé par sa rancœur : il était déçu que sa propre fille ne soit pas restée pour l'aider à libérer Ryloth. Dix ans s'étaient écoulés depuis la venue de Palpatine et Cham Syndulla n'avait toujours pas été arrêté. Ses stratégies militaires étaient même enseignées à l'académie impériale désormais : autant les tactiques déployées durant la Guerre des Clones que celles de guérilla qu'il utilisait à présent. Cham en était très fier, peut-être un peu trop d'ailleurs ; il était toujours accompagné de Gobi Glie, et Numa avait rejoint les rangs du Front de Libération.
  Quand un transporteur de classe Quasar Fire commença à causer du problème au Front, Cham Syndulla demande de l'aide auprès de Jun Sato, le commando d'une autre cellule rebelle, appelée Escadron Phoenix. Hera Syndulla faisait partie de l'unité de Jun Sato et possédait désormais son propre vaisseau, le Ghost, avec un équipage des plus singuliers.

  Accompagné de Numa et Gobi, Cham se rendit donc avec une navette de classe Nu à la position du Ghost pour rencontrer son équipage. Il reconnut immédiatement le Jedi Kanan Jarrus, et les autres lui furent présentés : Ezra Bridger, Sabine Wren, Garazed Orrelios, et le droïde Chopper que sa fille avait recueilli durant la guerre.

Cham Syndulla

Cham, Gobi et Numa


  Les retrouvailles entre Cham et sa fille furent glaciales, d'autant plus qu'ils étaient en désaccord complet sur le plan à suivre. Les rebelles de Jun Sato voulaient récupérer le transporteur impérial pour y abriter leurs pilotes et leurs chasseurs, tandis que Cham voulait en faire un exemple et le détruire au-dessus de Ryloth. Par-dessus ce désaccord vint se rajouter le ressentiment qui n'avait fait que croître avec les années. Cham se plaignit que Hera investisse autant d'énergie dans des choses futiles au lieu de l'aider ; sa fille lui reprochait de ne se soucier que de Ryloth et pas du reste de la galaxie, et cela Cham voulait bien l'admettre.
  À bord de la navette de classe Nu, l'équipage du Ghost, Cham, Gobi et Numa firent le saut vers Ryloth. Pendant le trajet, Cham avait largement profité de l'admiration que lui vouait le jeune Jedi : le général twi'lek avait raconté avec grand plaisir comment il avait repris Lessu aux Séparatistes avec Mace Windu. Puis, ils embarquèrent tous dans un bombardier TIE volé et s'approchèrent du transporteur de classe Quasar Fire au moment précis ou d'autres TIE étaient envoyés pour bombarder la surface de la planète. Le plan était audacieux mais fonctionna. Deux A-Wing de l'Escadron Phoenix jaillirent de l'hyperespace et firent semblant d'attaquer le bombardier. Le TIE reçut alors l'autorisation de se poser dans les hangars.

  Hera orchestra un crash convainquant. Mais après le choc, elle découvrit que son père, Gobi et Numa avaient assommé tout le monde. Cham attacha sa propre fille, reprit son sac rempli d'explosifs et se débarrassa des quelques stormtroopers qui s'étaient mobilisés pour éteindre le bombardier en feu.

Cham Syndulla

La relation entre Cham et sa fille Hera est plus tendue que jamais.


  Pendant que Gobi et Numa montaient la garde dans le hangar du transporteur, Cham se dirigea sereinement vers la salle des machines en tuant tous les stormtroopers qu'il croisait sur son chemin. Après avoir désactivé l'hyperdrive, il se rendit à la salle des commandes qui avait déjà été sécurisée par Hera, Ezra, Kanan et Chopper. Le général Twi'lek n'hésita pas à pointer un blaster sur les rebelles : il aurait sa vengeance quoi qu'il en coûte. Le vaisseau impérial serait détruit au-dessus de Ryloth pour que tout son peuple sache que la lutte se poursuivait. Cham n'était pas inquiété par le croiseur de classe Arquitens qui se rapprochait dangereusement du transporteur.
  Mais Hera tint alors un discours qui fit écho en Cham : elle lui rappela que durant la Guerre des Clones, il avait unifié tous les combattants pour libérer Ryloth. Il ne s'était pas battu que pour un village : désormais, il devait voir plus grand. C'était à cause de son aveuglément qu'elle était partie, Cham le comprenait maintenant. Il suffit que Gobi et Numa déclarent par comlink être d'accord avec Hera pour que Cham réalise qu'il faisait fausse route.

  Syndulla expliqua à Chopper comment réactiver les réacteurs pendant que Zed, Sabine, Gobi et Numa se rendaient aux tourelles pour détruire les TIE et la navette qui approchaient du transporteur. Une fois ceci fait, il fallut à Hera du temps pour calculer les coordonnées du saut, ce qui laissa le temps aux quatre bombardiers qui étaient partis sur Ryloth de revenir. Le transporteur de classe Quasar Fire fut touché et Cham aida sa fille à en reprendre le contrôle : il réalisa pleinement qu'à deux, ils étaient plus forts. Le général twi'lek accompagna ensuite Ezra pour remplir un bombardier d'explosifs qu'ils propulsèrent vers le croiseur léger qui progressait toujours vers eux. D'un tir bien placé, le bombardier TIE explosa et éventra le croiseur de classe Arquitens : finalement, Cham avait tout de même détruit un bâtiment impérial imposant au-dessus de Ryloth.
  Avant de rentrer chez lui, Cham demanda un moment seul avec sa fille : elle ressemblait à sa mère, et il reconnaissait en elle la même énergie pour se battre pour des grandes causes. Il l'informa ensuite que leur action commune, la destruction du croiseur et le vol du transporteur, avait initié de multiples points de révoltes sur Ryloth. Cham Syndulla était fier et salua la capitaine Hera Syndulla avant de partir.

Cham Syndulla

Cham et Hera œuvrant de concert


3.2 La quête du kalikori



  Environ un an après leurs retrouvailles, Cham Syndulla sollicita de nouveau l'aide de sa fille et de l'équipage du Ghost pour amener des provisions. L'Empire avait établi un nouveau blocus autour de Ryloth et les stratégies des envahisseurs s'étaient affinées, donnant de plus en plus de fil à retordre aux Twi'leks. Le capitaine Slavin, qui avait jusqu'à présent été un incapable, faisait désormais preuve de génie. Pris de vitesse, les guerriers de Cham avaient dû fuir la province de Tann, abandonnant ainsi à l'Empire la région où Hera avait grandi, et en particulier leur maison.

  Le Ghost arriva pile au bon moment pour sauver Cham et Numa qui échappaient à dos de blurrg à des Scout Troopers. Les deux Twi'leks firent demi-tour et le Ghost ouvrit le feu pour détruire le blindé impérial. Le cargo ouvrit ensuite sa soute, permettant à Cham et Numa de monter à bord avec leur blurrg. Le dernier des Scout Troopers encore dans la course entra aussi de la même manière dans le Ghost qui volait toujours en rase motte, mais il fut aisé de le neutraliser.
  Le calme revenant, Cham devina que sa fille était profondément attristée par la perte de leur foyer, ce qui signifiait entre autres que l'Empire avait mis la main sur le kalikori, un objet symbolique à grande valeur émotionnelle qui se passait dans la famille de génération en génération. La pilote du Ghost décida donc d'organiser une mission pour retrouver le kalikori, ce qui signifiait infiltrer son ancienne demeure désormais occupée par les Impériaux.

Cham Syndulla

Cham, Zed et Numa dans la soute du Ghost neutralisant le dernier des Scout Troopers


  Pendant qu'Ezra, déguisé en Scout Trooper, accompagnait Hera, le reste des troupes - Cham, Gobi, Numa, Zed, Sabine et Kanan - tendirent une embuscade à une patrouille impériale pour attirer l'attention loin du véritable objectif. Bientôt, ils furent pris en chasse par plusieurs stormtroopers, un MD-TT et un transport de troupes. Maintenant qu'ils avaient attiré l'attention des patrouilles dans la province de Tann, ils devaient les retenir suffisamment longtemps pour permettre à Hera et Ezra de retrouver le kalikori.
  À la tombée de la nuit, Cham et ses compagnons furent de nouveau rattrapés par les impériaux. Le blurrg de Sabine et Kanan ayant été touché, les Twi'leks firent demi-tour et établirent un feu de couverture afin de se replier. Cham s'inquiétait de plus en plus : que Hera soit si longue n'était pas bon signe. Le verdict ne tarda pas à tomber puisque le capitaine Slavin diffusa un message depuis le MD-TT : Hera et le garçon qui l'accompagnait avaient été capturés. Si Cham voulait les revoir en vie, il devait se rendre avant le coucher du soleil le lendemain. Le Twi'lek n'hésita pas une seule seconde : il avait décidément bien changé en une année. Il accepta les conditions et prendrait la place de sa fille.

  Le lendemain, le Ghost amena Cham devant Slavin et ses stormtroopers qui détenaient Hera et Ezra. Le Twi'lek s'avança vers les Impériaux tandis que Hera et Ezra retournaient vers le cargo. Mais soudain, toute la résidence explosa : Chopper avait eu le temps de piéger les lieux. Le chaos qui suivit permit à Cham de retourner à bord du Ghost et le vaisseau quitta Ryloth immédiatement. Le croiseur de l'amiral Thrawn n'ouvrit pas le feu et laissa les Rebelles s'échapper. En sécurité et à bord du cargo, Cham trinqua à la victoire : il était bien content d'avoir appris à ne pas sous-estimer sa fille, au contraire des Impériaux.

Cham Syndulla

Cham et ses compagnons, poursuivis par les patrouilles impériales




Actualités en relation

The Bad Batch | L'avis de la rédaction sur la saison 1

La série The Bad Batch, débutée le 4 mai, s'est achevée le 13 août sur Disney+ après 16 épisodes. Quel bilan pour cette série inattendue, annoncée peu de temps après la...


Battlefront II (2005) | 10 mods pour le faire renaître !

Vous êtes fan de Star Wars ? Puisque vous êtes sur ce site, certainement. Vous êtes gamer ? Puisque vous lisez cette actu, c'est très probable. Vous êtes en vacances et vous ne savez pas quoi faire avec vos potes ? C...


Pocket | Sortie de L'Escadron Alphabet : Où l'Ombre s'abat

Il est là ! Le nouveau, second tome des aventures d'Yrica Quell et des autres pilotes rebelles du plus distingué des escadrons de l'Alliance paraît aujourd'hui chez Pocket ! Écrit par Alexander Freed, L'Escadron Alphabet : Où l'Ombre...


Science et Star Wars | Midi-chloriens et Mitochondries

H'chu apenkee tout le monde ! Aujourd'hui, au menu, c'est un peu de science Star Wars que je vous propose, avec un article de biologie au sujet des midi-chloriens. Je profite de l'occasion qui m'est donn...


Critique | The Rising Storm, la seconde merveille de la Haute République ?

La Haute République est bientôt de retour aux États-Unis avec la seconde vague de romans qui paraîtront à partir de juin chez Del Rey et chez Disney Lucasfilm Press (avec Race to Crashpoint Tower de Daniel José Older...


Informations encyclopédiques
Cham Syndulla
Nom
Cham Syndulla
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,90 m
Fonctions
Chef de clan et leader militaire
Armes
Pistolet blaster
Affiliation
- République
- Combattants de la Liberté de Ryloth (durant la Guerre des Clones)
- Front de la libération de Ryloth (sous l'Empire)
Interprété par
Robin Atkin Downes

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/05/2020

Date de modification
17/07/2021

Nombre de lectures
5 128


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.