Hera Syndulla


Hera Syndulla était une pilote twi’lek talentueuse qui dirigeait la cellule rebelle de Lothal et était capitaine du Ghost.

Continuité : Canon


  "Si tu ne te bats que dans ton propre intérêt, alors ta vie ne vaut rien du tout."
Credo d'Hera

Au sujet du petit groupe de Rebelles en activité sur Lothal, nombreux étaient ceux qui s'imaginaient que le chef était l'ancien Jedi, Kanan Jarrus. En réalité, il n'en était rien et la direction des opérations revenait au capitaine du Ghost : Hera Syndulla.

I. Avant les Spectres


1. Enfance



  Cette Twi'lek à la peau et aux yeux verts vint au monde sur Ryloth, au sein du clan Syndulla. Son père, Cham, était un combattant actif pendant la Guerre des Clones. Chef charismatique à la volonté de fer, il eut une influence forte sur la personnalité de sa fille. Toutefois, ils se brouillèrent car Hera était exaspérée de constater que son père refusait systématiquement de considérer la cause rebelle au-delà de sa seule planète natale. Cham devint obsédé par l'Empire, meurtrier de son épouse, au point d'en oublier sa fille. Un décès qui la marqua profondément après la perte de son frère en bas âge.

Hera Syndulla

Portrait de la famille Syndulla.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 05


  Dans son enfance, la jeune Hera fut particulièrement marquée par les combats sur sa planète, pendant la guerre. Et plus spécifiquement par les chasseurs de l'Armée de la République qui sillonnaient le ciel. À ses yeux, voler devint plus qu'un objectif : un idéal de vie. Elle se débrouilla donc pour devenir une pilote remarquable, et décida de mettre ses dons au service des Rebelles pour se sentir à la fois vivante et utile. Elle fut vraisemblablement aidée pour cela par le droïde astromécano qu'elle avait sauvé du crash de son Y-wing, l'irascible et imprévisible Chopper. Ainsi, à l'âge de quinze ans, Hera avait déjà quitté Ryloth pour se battre, laissant Cham lutter pour leur planète tandis qu'elle prenait le parti de la galaxie.

2. Rencontre cruciale



"Merci pour tout à l'heure, mais tu ne pourras pas m'aider.
- T'aider à quoi ?
- Si tu poses la question, c'est que tu n'es pas prêt à comprendre."

Hera et Kanan, devant l'insistance de ce dernier

  À l'âge de dix-huit ans, la Twi'lek était devenue une rebelle parfaitement autonome qui possédait de nombreux contacts. Elle s'inquiéta quand plusieurs de ceux-ci firent état d'une aggravation de la situation sur leurs mondes sous l'influence du Comte Denetrius Vidian, avant de disparaître. Utilisant le Ghost, elle décida donc se rendre sur Gorse pour constater par elle-même les agissements de ce nouveau serviteur de l'Empire.

  Sous couvert d'une identité de technicienne de maintenance, elle atterrit dans une zone éloignée de Cynda, la lune minière, une première étape avant de rencontrer son contact sur Gorse. Bien que de précédentes rencontres similaires se fussent déjà mal déroulées pour elle, il fallait qu'elle en sache davantage, alternant entre utilisation de son physique avantageux et la force brute pour se rendre aux endroits qui l'intéressaient. En espionnant le Comte, elle le vit notamment se confronter à un jeune humain qui lui tint tête, une recrue potentielle.

  Soudain, un tremblement provoqua un effondrement qui ensevelit Vidian et elle dut partir. En quittant Cynda pour Gorse, elle remarqua un transporteur qui se comportait étrangement. Soupçonnant la présence de Skelly, l'homme recherché par les Impériaux suite à des incidents dans la journée, elle décida d'aller à sa rencontre une fois arrivée mais n'en eut pas le temps avant qu'il soit emporté dans les locaux de Moonglow Polychemical. Elle contacta alors un Chagrien, Charko, pour qu'il fasse diversion et elle pénétra dans les locaux pour libérer le vieil homme et lui garantir son soutien quand elle le retrouverait.

  Ceci fait, Charko tenta d'obtenir davantage que les crédits promis, transformant le paiement en combat, et elle reçut l'aide du jeune homme repéré à la mine. Celui-ci tomba instantanément sous son charme, ce qui ne l'intéressa pas et elle refusa son aide, certaine que son assistance avait été superflue. Néanmoins, elle lui donna son prénom avant de disparaître. Elle gagna ensuite la cachette de Skelly, guidée par un mouchard qu'elle lui avait placé, pour obtenir des informations de sa part en se faisant passer pour une journaliste de Agir pour l'environnement.

  Ses théories sur les risques de destruction l'intéressèrent mais il aborda rapidement des histoires de conspiration, d'ententes entre industriels, de raisons commerciales à la Guerre des Clones et autres sources issues de l'HoloNet. Dépitée, elle abandonna et gagna la cantina La Ceinture d'Astéroïdes pour y voir son contact. Celui-ci, Hetto, s'était fait remplacer par Zaluna Myder, déjà en pleine conversation avec le même jeune homme. Ce dernier, Kanan Jarrus, l'agaçait mais la Sullustéenne insista pour lui faire confiance et lui expliquer la situation sur Gorse. Cependant, il ne semblait pas doté d'une mentalité utile à la cause rebelle.

  En revanche, les données la fascinèrent, et elle décida de les copier avant de prendre congé, mais Skelly fit irruption. Effrayée à l'idée d'être vue avec ce fugitif, Zaluna disparut. Le vieil homme révéla vouloir l'aide de Kanan pour retourner à Moonglow quand Vidian s'y rendrait afin de lui présenter ses théories. Face à l'incrédulité du jeune homme, Hera assuma l'avoir libéré mais reconnut qu'il ne lui serait d'aucune aide, pas davantage que la Sullustéenne ou le jeune pilote, ayant besoin de personnes extraordinaires.

  Soudain, des stormtroopers arrivèrent, et Kanan prit les choses en main. Il les conduisit dans un couloir de la cantina pour les cacher et distraire les soldats en jouant les barmans. Il s'en sortit brillamment, faisant fuir les Impériaux, et elle l'en félicita avant de lui demander son badge de Moonglow pour accéder elle-même à Vidian, sans faire attention à ses plaisanteries bien que ses tentatives de flirt l'amusent. Elle lui expliqua alors les raisons de son intérêt : la concentration anormale de l'attention du Comte sur Gorse et Cynda. Kanan insista pour l'aider, prétendant être fiable, capable, sans attache. Pour le prouver, il fit intervenir son ami, Okadiah Garson, et reçut des informations sur Lemuel Tharsa dont l'histoire intéressait la Twi'lek. Elle accepta donc son aide pour entrer à Moonglow.

  De retour au Ghost, elle repensa au jeune homme, l'un des rares à l'avoir surprise en différant de la première impression. Mais, malgré ses capacités, elle résolut de s'en tenir à son plan initial. Le lendemain, Kanan l'amena à Moonglow avec l'aérobus Mark Six Grand Confort d'Okadiah. Il lui proposa de l'attendre pour l'emmener sur un autre monde, et même d'abandonner sa cause pour un rêve plus accessible, mais elle lui dit avoir un vaisseau et ils se séparèrent.

  Son infiltration attira l'attention de la sécurité, et elle dut éviter des tirs de blaster. En cherchant le Comte Vidian, elle finit par le trouver en train de s'assurer de la mort de Lal Grallik, la responsable de Moonglow qu'il venait de sacrifier de ses mains. Gord Grallik, son mari, arriva après le départ de l'aristocrate, et Hera dut se montrer pour le dissuader de sauter dans le bain d'acide où baignait son épouse. En sortant, Hera retrouva Kanan en mauvaise posture face au capitaine Rae Sloane et vint à son secours pour détourner l'attention de l'officier. Ils furent interrompus par une communication du Comte Vidian qui leur permit de s'esquiver.

  Après avoir parfaitement joué son rôle devant les Impériaux, Hera informa son partenaire du moment de l'assassinat commis par le Comte et que son époux, Gord Grallik, était au courant. La Twi'lek ne lui annonça toutefois pas qu'elle avait elle-même montré les preuves au veuf, lequel l'avait alors fortement émue. Alors que leur cible allait leur échapper, sa navette Lambda explosa sous leurs yeux, la déflagration n'épargnant Hera que grâce aux reflexes de Kanan. Contre toute attente, Vidian survécut, sauvé par ses implants de cyborg.

Hera Syndulla

Kanan sauve Hera d'une explosion sur Gorse.
Image extraite du magazine Star Wars Insider #152


  Pendant ce temps, Sloane et Vidian s'emparèrent de l'aérobus de Kanan pour s'enfuir et trouver un autre vaisseau. Bien que dépité par cette perte, le jeune homme suggéra un autre moyen de les suivre : les transporteurs de thorilide qui faisaient sans cesse le trajet entre la raffinerie et le spatioport. Comme deux vieux coéquipiers, ils en réquisitionnèrent un, chassant son droïde pilote, et Hera les conduisit à l'objectif.

3. Rapprochement



"Mais… Mais tu es…
- Chut. Ne le dis à personne."

Hera à Kanan, comprenant sa véritable nature

  En trajet, elle révéla à son nouveau partenaire qu'elle souhaitait initialement découvrir les secrets de Vidian, rien de plus, même si son séjour sur Gorse lui avait permis de rencontrer quelques personnes hautes en couleur. Le fait qu'elle tente tout de même de l'aider amusa Kanan, bien qu'Hera se défende de vouloir autre chose que le dédommager pour avoir détourner l'attention de Sloane lorsqu'elle explorait l'usine. Elle-même remarqua qu'il aidait beaucoup de monde pour un homme qui se revendiquait égoïste. Leur conversation dériva sur les usages de la thorilide, militaires pour l'essentiel, ce qui réveilla la fibre rebelle en Hera, ce que nota Kanan.

  Leur approche de l'aérobus fut sabotée par Skelly, à nouveau, qui fracassa sa motojet près d'eux et attira l'attention des soldats de Vidian. Gord apparut sur ces entrefaites, tentant de convaincre les stormtroopers présents de mettre le meurtrier de sa femme aux arrêts. Le Besalisk n'eut pas gain de cause, loin s'en fallait : il se fit sévèrement corriger par les soldats qui le tuèrent sans hésitation. Dans le même temps, Skelly revint à lui  et s'empara de l'aérobus à son tour, obligeant Kanan et Hera à s'y hisser en pleine course. La pilote prodige parvint à prendre les commandes du véhicule, réalisant des prouesses que nul n'aurait jamais imaginé tandis que Kanan prouvait son ingéniosité en neutralisant les chasseurs TIE à leurs trousses sans arme.

  Une fois à l'abri, épuisés, ils découvrirent que Zaluna était cachée dans l'aérobus et décidèrent de faire un point à la cantina d'Okadiah. Là, Hera détailla les erreurs réalisées dans la journée, en particulier l'envie de vengeance de Skelly qui s'opposait totalement à une réelle rébellion, coordonnée et bénéfique pour la population générale. Après quelques hésitations, pour la première fois, elle osa aborder ses convictions. Puis Zaluna leur fournit un mouchard qui se trouvait dans l'aérobus, et ils l'écoutèrent pour s'apercevoir que Vidian avait décidé de faire exploser Cynda.

  Hera tenta de structurer les réflexions mais Kanan s'en désintéressa. Malgré tout, la Twi'lek soupçonnait qu'il n'était pas l'égoïste qu'il prétendait être, et elle se demandait si ses talents incomparables étaient doublés d'une conscience altruiste. Ce que son attitude démentit. Ainsi, quand il amena au point de séparation, elle refusa de l'emmener et préféra lui remettre des crédits en dédommagement de ses efforts. Elle lui expliqua avoir un objectif précis et aucun temps à perdre pour s'en distraire, et que si Zaluna méritait son assistance après avoir mis son existence en danger, Kanan était parfaitement capable de se débrouiller seul.

  Soudain, une explosion eut lieu sur la lune, visible depuis Gorse. Sans perdre un instant, le jeune homme récupéra son transporteur et vint chercher le groupe pour qu'Hera pilote jusqu'au site dévasté et y secourir l'équipe d'Okadiah. Le trajet ne fut pas un problème pour elle et elle insista pour accompagner le jeune homme dans les mines où son ami était gravement blessé. Il mourut sous leurs yeux. À peine revenu au vaisseau, tous les cargos reçurent l'ordre d'aller sur Calcoraan pour y récupérer du baradium-357 pour détruire Cynda. Sur demande d'Hera, le groupe vota pour décider de détruire le dépôt d'explosifs. Ils se mirent donc en route et la Twi'lek confia la tactique à Kanan, curieuse de savoir ce qu'il pouvait accomplir s'il restait dans son état d'esprit altruiste et déterminé.

  Arrivés à la station, Hera accepta l'idée de se sacrifier pour détruire la station, mas Zaluna l'en dissuada en suggérant de penser en Jedi. Le jeune humain eut alors l'idée de truquer les rapports de Vidian pour dissuader l'Empire de s'en prendre à Cynda plus tard plutôt que les stopper momentanément. Grâce à la combinaison de leurs talents, ils ne mirent pas longtemps à atteindre la clinique personnelle du Comte. Elle l'affronta avec Kanan, sans grand succès car il finit par se faire immobiliser et la Twi'lek fut paralysée. Toutefois, ils réussirent à le distraire, permettant à Skelly et Zaluna de le surprendre pour l'endormir avec son propre droïde médical.

  En tentant de prendre le contrôle de ses systèmes, le groupe dut se brancher à l'électronique de l'esprit de Vidian et découvrit qu'il avait lui-même menti sur son rapport à l'Empereur et avait été Lemuel Tharsa, dont il maintenait l'identité vivante. Kanan prit alors les choses, dupant Sloane pour la faire venir à eux et lui expliqua le plan du Comte, employant une attitude qu'Hera désapprouvait. Malgré ses doutes, ils purent repartir pour Gorse et elle proposa son vaisseau pour émettre un message global, certaine de ses qualités.

  En chemin, la jeune pilote décida de faire le point avec Kanan. Elle tenta de le comprendre, de cerner ses motivations qui semblaient apolitiques et aucunement personnelles. Il se montra évasif, bottant systématiquement en touche au moyen de plaisanteries ou de phrases séductrices. Elle resta dubitative, incapable de réellement voir la personne qu'il était, puis elle retrouva Zaluna, en plein doute. Avec son assurance habituelle, en dépit de son jeune âge, Hera lui redonna confiance, évoquant une nouvelle fois les Jedi comme symbole d'espoir.

  En orbite de Gorse, l'Empire était déjà présent et leur marge de manœuvre gravement réduite, aussi Kanan ouvrit les canaux de communication pour simuler une fuite des cartouches de baradium-357 du vaisseau, générant des comportements psychotiques. Ensuite, il lui demanda de simuler un pilotage agressif, tirant sur les chasseurs TIE alentours en évitant les cargos, de manière à les faire fuir. Toutefois, ce n'était pas suffisamment efficace, et ils décidèrent de s'infiltrer à bord du Glaneur, le vaisseau de Vidian, pour pirater son système de communication. L'approche fut complexe mais les talents de pilote d'Hera lui permirent d'y entrer.

  Ils avancèrent difficilement face à la résistance impériale, Skelly perdit la vie, et la Twi'lek prit son propre chemin. Volant un chariot élévateur, elle choisit d'appliquer une astuce de Kanan pour rejoindre ses amis, aux prises avec le Comte cyborg. S'ils échouèrent à l'arrêter, ils eurent la surprise de voir que Sloane avait fini par croire le jeune homme et envoyait ses stormtroopers capturer Vidian. Les événements dégénérèrent, l'Empire tirant sur le Glaneur. Hera manqua elle-même d'être tuée. Elle ne dut la vie qu'à l'intervention in extremis de Kanan qui courut jusqu'à elle et bloqua de lourd débris avec son esprit. Elle comprit instantanément qu'il avait été un Jedi, mais il lui demanda de ne rien dire, ce qu'elle accepta avec un certain émerveillement.

  Ils purent ensuite quitter le vaisseau avec Zaluna, juste à temps pour éviter l'explosion qui l'anéantit avec le Comte, que Kanan devina être l'œuvre des dernières de Skelly, une certitude que la Twi'lek accepta avec une confiance inébranlable. Une fois sur Gorse, le groupe se sépara. Hera emmena la Sullustéenne sur un autre monde pour y débuter une nouvelle vie bien méritée. Là, le jeune homme, qui avait effacé ses traces sur la planète minière, les retrouva et lui proposa de l'accompagner en tant que membre d'équipage, sans plus d'insinuation séductrice. Elle accepta.

  Elle avait compris sa nature de Jedi à la formation incomplète, qu'il se limitait lui-même pour ne pas se trahir, qu'il recherchait des situations qui lui permettait de vivre en utilisant occasionnellement la Force. Elle ne le prenait pas pour un héros, mais respectait son secret, sans chercher à lui faire raconter son histoire, voyant en lui un talent pour la future rébellion qui unirait les victimes de l'Empire. La jeune Twi'lek avait conscience qu'il était attiré par elle (et sous le charme du Ghost), pensant qu'il finirait par comprendre que son rêve ne lui laissait pas le temps pour une romance. Elle ne le voyait alors que comme un atout, un non-Jedi résolu dont elle suspectait la grandeur s'il renouait avec son identité.

  Ce fut le point de départ d'une relation amicale très proche, parfois ambigüe. Pendant six ans, ils se rapprochèrent, leurs tempéraments s'équilibrant mutuellement, et elle n'hésitait plus à l'appeler parfois "mon cœur". La limite de leur relation était souvent floue et tous deux s'influencèrent. Elle l'attira notamment dans sa cause, un événement improbable lors de leur rencontre.

II. Diriger une cellule rebelle


1. Réunir une équipe



  Au fil du temps, elle réunit un équipage hétéroclite à bord du Ghost : Kanan, Sabine Wren la Mandalorienne, Garazed "Zed" Orrelios le Lasat rescapé recruté par le Jedi et Chopper. En dépit de leurs différences, Hera parvint à en faire une famille, tantôt en se comportant comme un commandant, tantôt en agissant davantage comme une mère. En contact avec un mystérieux individu au nom de code Fulcrum, dont même Kanan ignorait l'identité réelle, Hera fit de ce groupe une cellule rebelle luttant contre l'oppression impériale. Leurs talents faisaient d'eux une nuisance, au point qu'un agent du Bureau de Sécurité Impérial, Kallus, fut envoyé sur Lothal pour les éliminer au moment même où une mission leur fit rencontrer Ezra Bridger, un orphelin.

  Elle fit sa connaissance à la suite d'un détournement d'armes impériales à Capital City, durant laquelle rien ne passa comme prévu car l'adolescent avait pris une des caisses et attiré l'attention de chasseurs TIE. Elle ne se priva d'ailleurs pas pour se moquer de Kanan et envisagea de recruter le jeune homme pour ses qualités avant même de le rencontrer en personne. Cependant, elle proposa de le déposer sur Lothal après leur livraison à Tarkinville. Là, Cikatro Vizago les informa sur la localisation d'esclaves wookies. Sa bienveillance diminua lorsqu'Ezra découvrit le sabre laser de Kanan.

Hera Syndulla

La relation initiale entre Ezra et Zed inquiète Hera.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Episode d'introduction à la saison 1


  Face à ses intrusions répétées, Hera le garda dans le cockpit pendant la mission. Mais quand il devint évident qu'il s'agissait d'un piège, elle l'envoya prévenir Kanan, Sabine et Zed, non sans le sermonner sur son égoïsme. L'adolescent refusa, implorant la Twi'lek de fuir avant de se précipiter pour prévenir les Rebelles, ce qui n'étonna absolument pas Hera qui avait vu clair en lui. Le Ghost put s'enfuir avec son équipage au complet, mais sans Ezra, ce qui ne manqua pas de rendre la capitaine furieuse contre Zed qui l'avait laissé entre les mains de l'agent Kallus, du Bureau de Sûreté Impérial.

  Elle proposa de sauver l'adolescent, idée contre laquelle s'opposa vivement Zed, avec le soutien plus mesuré de Sabine, tandis qu'elle avait Chopper de son côté. Finalement, Kanan abonda dans son sens et ils allèrent au secours d'Ezra. Ce fut un franc succès, après quoi elle proposa de le ramener à ses parents. La réponse de l'orphelin lui fendit le cœur mais l'irruption du reste de l'équipage ne lui laissa pas l'opportunité de discuter davantage. À la place, il leur apprit que les esclaves étaient envoyés sur Kessel, qui devint leur nouvelle destination.

  Ils parvinrent rapidement à secourir les Wookies, mais l'Empire débarqua. Kanan lui ordonna alors de mettre en œuvre le plan de repli 22, qui se résumait à révéler la nature de Jedi de Spectre Un. Hera se débarrassa des TIE à ses trousses avant de récupérer tous les membres de son équipe et les esclaves. Après avoir fêté la victoire, ils déposèrent Ezra sur Lothal, où Hera et Kanan comprirent qu'il avait réussi à utiliser la Force sur l'holocron de l'ancien Jedi. Il alla donc proposer à l'adolescent de rejoindre le Ghost, une occasion qu'il saisit.

2. Unir le groupe



  La vie ne fut pas des plus luxueuses : rapidement après l'arrivée d'Ezra dans l'équipage, Hera annonça que leurs fournitures étaient au plus bas, tout comme leurs finances. Suivant l'avis de Kanan, ils acceptèrent une mission pour Vizago. Elle rejoignit le reste du groupe après qu'ils aient récupéré la cargaison d'armes, non sans une altercation avec des stormtroopers. Les caisses furent accompagnées de deux droïdes, C-3PO et R2-D2, qui s'étaient invités à bord pendant l'échange de tirs.

  Hera n'assista pas aux échanges tendus entre Zed, choqués par le fait que les armes soient les perturbateurs ioniques T-7 qui avaient annihilé son peuple, mais en reçut les échos via Ezra. Alors qu'il venait se plaindre d'avoir été exclu de leur cabine par le Lasat, la Twi'lek lui expliqua ce que l'Empire avait fait sur Lasan avec cet armement. Le garçon manifesta immédiatement des remords sur son attitude vis-à-vis de Zed. Hera profita de ce moment pour savoir comment allait son entraînement de Jedi et la réponse ne lui plut pas du tout ; Kanan en entendit parler.

Hera Syndulla

Hera explique à Ezra une partie du passé de Zed.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 1


  Ce fut une discussion courte car ils arrivèrent sur Lothal pour procéder à la transaction avec Vizago, laquelle vira à la catastrophe avec l'arrivée des Impériaux malgré les précautions d'Hera. Elle n'avait pas pu anticiper la trahison de C-3PO qui avait contacté l'agent Kallus. Celui-ci vint en personne et défia Zed dans un combat sans merci. Le Lasat ne dut la vie sauve qu'à l'utilisation instinctive de la Force par Ezra, qui repoussa violemment l'Impérial alors qu'il allait achever son adversaire. Avec les soldats en déroute et leur chef à terre, Hera se dépêcha d'emmener Ezra à bord et de s'assurer que le Ghost décolle.

  Après les événements de cette mission, elle entendit avec une certaine fierté Kanan décréter le début officiel de la formation de Jedi du jeune homme. De plus, malgré la destruction des armes au cours du combat, elle put rentrer dans ses frais grâce à R2-D2 qui suggéra de contacter son propriétaire. Celui-ci, nul autre que Bail Organa, bien que son nom demeurât alors inconnu de l'équipage, paya très cher pour la restitution de ses droïdes qu'il avait en réalité envoyé en mission pour observer ce petit groupe.

Hera Syndulla

Hera perd patience et sanctionne les trublions de son équipage.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 2


  Ces événements n'avaient toutefois pas apaisé les échanges entre Ezra et Zed, ce qui agaça la Twi'lek qui les envoya ensemble procéder au ravitaillement, non sans leur ordonner de rapporter un meiloorun. Consigne que seul Kanan devina être un piège pour leur rendre la tâche impossible. En leur absence, sa vigilance ne décrut pas : elle s'aperçut que Sabine peignait dans la cabine du duo récemment sanctionné, et que la jeune femme tentait de la distraire pour poursuivre son œuvre. Habituée à ces fantaisies, Hera n'insista pas et se fit une raison : "Ça pourrait être pire. Ça pourrait être ma cabine."

  Peu après, Zed l'appela sur son comlink pour l'avertir d'un problème : ils s'étaient emparés d'un chasseur TIE. Cette nouvelle exaspéra Kanan, et encore davantage lorsqu'il devina qu'ils n'avaient pas neutralisé la balise de repérage du vaisseau. Ils se donnèrent ensuite rendez-vous au point Shadow 2. Lors des retrouvailles, Hera eut la surprise de se voir remettre un meiloorun par Zed, et eut la bonne nouvelle de savoir que le duo avait détruit le chasseur. Cependant, leur nouvelle complicité ne mit pas un terme aux chahuts à bord du Ghost car ils se liguèrent presque immédiatement contre Chopper, déclenchant à nouveau le chaos. Hera choisit d'en tirer un côté positif en soufflant à Kanan qu'ils s'étaient tout de même débarrassés du TIE.

[Note du rédacteur : les 4 paragraphes suivants ont une place imprécise dans la chronologie. Voir la section "Voulez-vous en savoir plus" pour davantage de détails.]
  Une nouvelle difficulté se présenta au groupe lorsque Fulcrum leur planifia un rendez-vous sur Kaller, un monde où Hera ne s'était jamais rendue. Elle reçut d'ailleurs une réponse étrange de son compagnon quand elle lui demanda s'il y était déjà allé : il lui dit que Kanan Jarrus n'y avait jamais été. Elle ignorait que, sous l'identité de Caleb Dume, c'était la planète où il avait perdu son Maître lors de l'Ordre 66.

  Au sol, la cargaison promise était absente, contrairement au gouverneur Gamut Key qui vérifia le Ghost, mais la Twi'lek réussit à le convaincre qu'ils n'étaient pas des contrebandiers. Une fois débarrassés des représentants du pouvoir impérial, Hera s'inquiéta de l'attitude de Kanan. Il était renfermé, sur la défensive, et il rejeta sa sollicitude avec une telle véhémence que tous les Spectres s'interrogèrent. Finalement, il sépara les Spectres pour retrouver la cargaison. Elle partit avec Ezra, sans succès, et reçut un appel inquiétant de leur chef peu après. Il avait été grièvement blessé et perdit conscience en pleine communication.

Hera Syndulla

Hera tente de comprendre les raisons du comportement de Kanan.
Image extraite du comics Kanan - Le Dernier Padawan


  Vraisemblablement grâce à Chopper, qui accompagnait l'ancien Jedi, les Spectres furent en mesure de le retrouver, de récupérer la cargaison et de placer leur ami en cuve à bacta, avec l'aide précieuse de Gamut Key. Le gouverneur avait dévoilé sa volonté de se défaire de l'Empire à Kanan avant qu'il ne s'évanouisse. Cependant, leur position fut révélée aux stormtroopers par Tapusk, le responsable de leur situation, et le centre médical fut attaqué. Hera, Zed, Sabine et Ezra se battirent de toutes leurs forces pour protéger la cuve. Ils finirent toutefois par être capturés et ne durent leur liberté qu'au réveil de Kanan qui utilisa efficacement la Force et son sabre laser pour les secourir.

  Hera fut particulièrement ravie de revoir son compagnon en pleine possession de ses moyens, mais la situation ne leur permit pas de s'en réjouir. Elle repartit rapidement pour Tarkin-ville avec la cargaison, tandis que Kanan réglait quelques problèmes personnels dans le secteur avec Ezra. À cette occasion, il révéla quelques éléments de son passé à l'adolescent, parmi lesquels sa propriété du Fugitif, et on ignore si la Twi'lek en fut informée.

Hera Syndulla

L'équipage du Ghost découvre que Luminara Unduli est prisonnière de l'Empire.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 3


  Une autre bonne nouvelle arriva rapidement : alors qu'Ezra s'avérait très difficile à entraîner, ils apprirent du sénateur en fuite Gall Trayvis que la célèbre Jedi Luminara Unduli était retenue sur Stygeon Prime. Hera n'hésita pas un instant et initia la mission. Pendant que les Humains et Lasat infiltraient la prison, elle resta à bord du Phantom - le vaisseau secondaire du Ghost -, accrochée à une paroi où elle ne tarda pas à s'apercevoir que son brouilleur de signaux émettait un équivalent d'appel amoureux pour les tibidees locaux. Elle fut donc obligée de reprendre l'air pour éviter d'attirer l'attention impériale.

  Elle revint vers la prison juste à temps pour embarquer ses amis, pris au piège par un Inquisiteur, et les tibidees amoureux lui furent d'un grand secours pour semer le chaos dans les rangs impériaux. Ce fut néanmoins la seule bonne nouvelle car elle apprit ensuite de Kanan la mort de Luminara Unduli, décidant de répandre l'information pour éviter au piège de fonctionner sur d'autres fugitifs.

Hera Syndulla

Avec des tibidees à ses côtés, Hera vole au secours de ses camarades.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 3


  Ils décidèrent ensuite d'infiltrer Ezra dans une promotion de cadets, au cœur de l'Académie impériale de Lothal, la Twi'lek restant avec Kanan à bord du Ghost pendant les semaines que duraient la mission. De leur côté, Sabine et Zed furent envoyés au sol pour surveiller le jeune homme via Chopper, qui relayait les communications entre eux. Le plus difficile pour Hera étant de gérer l'anxiété du chef des Spectres pour son apprenti.

  Ce dernier accomplit pourtant parfaitement sa mission, se faisant un allié précieux au passage, et leur transmit les coordonnées de la cargaison de kyber. Hera se dépêcha de se rendre sur les lieux avec Kanan, sans lui laisser le temps de s'inquiéter davantage, pour découvrir qu'il y avait deux cargos factices. Fort heureusement pour eux, les pouvoirs du Jedi lui permirent d'identifier la véritable cible. Elle le laissa distraire les chasseurs TIE à bord du Phantom pendant qu'elle-même s'attaquait aux cargos. Au terme d'une manœuvre périlleuse, la pilote parvint à détruire le transporteur de kyber, au moment où il entamait son passage en hyperespace. L'explosion colossale manqua de les balayer mais ils s'en sortirent finalement sans véritable dommage.

Hera Syndulla

Hera virevolte avec le Ghost pour triompher du convoi impérial.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 4


  De son côté, Ezra avait quitté l'Académie avec un camarade, Jai Kell. Dès lors contraint de fuir l'Empire, Hera le prit sous son aile pour aider sa famille à passer dans la clandestinité sans trop de difficulté. Plus tard, elle emmena avec elle Ezra et Sabine pour une mission qui dégénéra en course poursuite entre un TIE et le Phantom. Sûre d'elle malgré la peur de ses amis, elle les sortit de cette situation délicate. Néanmoins, ayant provoqué l'incident sur base des informations de son contact, Fulcrum, elle se heurta à l'insistance de la Mandalorienne qui exigeait de connaître l'identité de cette source. Hera refusa catégoriquement, voulant conserver la confidentialité et une chaîne de commandement au sein des Spectres.

  Cependant, elle endommagea légèrement le Phantom pendant ses acrobaties, ce dont elle accusa le plan de Kanan (avec humour) et dont elle chargea Zed, Ezra et Chopper de s'occuper. Son rapport, victorieux en dépit des difficultés rencontrées, fut interrompu par Sabine qui ne s'en laissa pas compter malgré le rappel du Jedi qu'il revenait à Hera de trouver les missions et que, lui faisant confiance, ils n'avaient pas à discuter ses informations. Frustrée par ses échecs, elle finit par imposer sa présence à la Twi'lek pour la prochaine rencontre avec Fulcrum, ce qui la poussa à singer les paroles de l'adolescente pour se moquer gentiment de son obstination.

Hera Syndulla

Les explications entre Hera et Sabine sont parfois tendues.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 5


  Elle l'emmena tout de même à bord du Phantom, malgré ses tentatives d'interférence lors des échanges avec son contact lors de l'approche du point de rendez-vous pour un ravitaillement. De façon surprenante, une fois à Fort Anaxes, Sabine s'ouvrit à Hera, partageant ses angoisses liées à son passé, ses inquiétudes quant au devenir de leur combat contre l'Empire. La Twi'lek, avec une conviction inébranlable, lui demanda d'avoir la foi, "la foi dans le fait qu'il y ait un plan à long terme qui nous dépasse [toi et moi]. Un plan qui dépasse Lothal et qui dépasse même toute la Bordure Extérieure." Non sans mentionner sa propre confiance inébranlable en Kanan.

  Il semble qu'elle marqua l'esprit de la Mandalorienne, mais sans avoir le temps de s'en assurer car des caisses avaient disparues, remplacées par des griffures au sol. Leur enquête les conduisit à découvrir un nid de fyrnocks, aussi mortels qu'agressifs mais, fort heureusement pour elles, qui ne supportaient pas le soleil. La chance tourna rapidement avec un astéroïde proche qui masqua la lumière naturelle au moment où elles s'apercevaient que le Phantom était à court de carburant. Hera appela le Ghost d'où Zed confirma des dommages sur les réservoirs et Kanan annonça leur arrivée proche.

Hera Syndulla

L'association de leurs efforts permet à Hera et Sabine de survivre jusqu'à l'arrivée du Ghost.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 5


  Laissant à Sabine le soin de préparer des lignes de défense à base de rhydonium, Hera sut garder la tête froide lorsque l'attaque des fyrnocks débuta. Apparemment sans fin, la meute les poussa dans leurs retranchements. Le Ghost arriva juste à temps. Elle fonça reprendre les commandes à Kanan pour repousser les fauves et embarquer le Phantom avant de quitter Fort Anaxes. Par la suite, elle devint plus proche de Sabine, humiliant avec elle les réparateurs qui les avaient mises en danger, et lui renouvela sa confiance, ayant mis sa vie entre ses mains un peu plus tôt, en lui demandant de faire de même. Et elle ajouta que la lutte solitaire aurait un jour un terme, que d'autres personnes se joindraient bientôt à eux.

3. Devenir une nuisance pour l'Empire



  Plus tard, alors que les autorités fêtaient le Jour de l'Empire, le chaos engendré par leur destruction d'un nouveau modèle de TIE l'empêcha de rejoindre le reste du groupe. Pendant qu'Ezra aidait Kanan et Sabine à se cacher, Zed vint la rejoindre. Ils regagnèrent le Ghost et rattrapèrent le reste du groupe, en fuite dans un transport de troupes volé. Une fois tout le monde à bord, le Grand Inquisiteur en personne les harcelant depuis son TIE nouvelle génération. Et, en dépit des talents d'Hera, il fit mouche, endommageant sévèrement le vaisseau et Chopper.

Hera Syndulla

Pourchassée par l'Inquisiteur et ses ailiers, Hera doit démontrer ses dons de pilote.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 7


  Les poursuivants se multipliaient : cinq, puis neuf chasseurs les harcelaient. Incrédule, la pilote ne comprit la raison de cette attention que lorsque Kanan et Sabine lui expliquèrent la nature des données transportées par Tseebo, un Rodien qu'ils avaient exfiltré et emmené à leur bord. En effet, il détenait l'équivalent de cinq ans de plans technologiques et militaires pour Lothal. Tout aussi surprenant, il s'invita dans le cockpit au pire moment et répara presque instantanément l'ordinateur de bord endommagé par les coups reçus. Hera put ainsi passer en hyperespace et quitter Lothal et son blocus.

  Dans le calme relatif du voyage, la Twi'lek se consacra aux réparations de Chopper puis lui demanda de trouver un mouchard XX-23S, attaché au vaisseau d'après les dires de Tseebo. Le droïde parvint à le localiser sur la coque du Phantom, ce qui inspira un plan à Kanan : lui et Ezra allaient monter à bord du petit appareil, se détacher du Ghost et se cacher sur Fort Anaxes pour y attirer l'Inquisiteur et permettre aux autres de fuir sans traceur ni sensitifs pour servir de repère à l'Empire. Le plan était risqué, aussi Hera eut une pensée pour le jeune homme dont elle tenta de remonter le moral en lui demandant de veiller sur son professeur.

Hera Syndulla

Hera apprend la réalité du devenir des parents d'Ezra.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 7


  De son côté, elle confia Tseebo à Fulcrum, non sans une dernière conversation au cours de laquelle le Rodien lui dévoila ce qu'il avait appris sur les Bridger. Une information que la Twi'lek avait insisté pour obtenir, sachant que cela serait important pour sa plus jeune recrue. Elle ne put pourtant pas lui livrer immédiatement à son retour : Kanan lui demanda de laisser Ezra seul tandis que lui devait lui expliquer leurs récents déboires avec le côté obscur.   Ensemble, ils analysèrent les données de Tseebo et commencèrent une longue enquête. Au fil des mois qui suivirent, ils allaient solliciter leurs contacts, leurs alliés pour tenter de localiser les Bridger mais même Bail Organa ne put les aider. Sans cesser de chercher, ils décidèrent de ne rien dire sans information précise.

  Ils convinrent également de le tester au Temple Jedi de Lothal, pour savoir si son potentiel pouvait changer l'adolescent en Jedi ou en quelque chose d'autre. Hera appuya pleinement Kanan dans ce projet en lui apportant la conviction qui lui faisait défaut.

  Pendant le test, Ezra fut victime d'une illusion puissante qui matérialisa ses pires craintes, notamment la peur que l'attitude maternelle de la Twi'lek à son égard ne soient due qu'à son utilité pour les Spectres, ainsi que la peur de la voir tuée par l'Inquisiteur. Au sortir de l'épreuve, le jeune homme était un peu changé et demanda des pièces détachées précises à Hera pour construire son propre sabre laser qu'il présenta à tout le monde après des semaines d'assemblage.

Hera Syndulla

Hera est fière de la réussite d'Ezra à son épreuve dans le Temple Jedi.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 8


  Plus tard, elle eut la mauvaise surprise de voir Kanan et Zed revenir en compagnie d'un certain Lando Calrissian pour suivre un plan déjà tout tracé en échange duquel il rendrait Chopper, tout juste perdu au sabacc, aux Spectres. En apprenant que le Jedi avait cautionné cette mise, il écopa du gros de sa colère. Ainsi que d'un bon coup de poing de frustration malgré les tentatives d'apaisement de l'entrepreneur. Ce dernier tenta également de la charmer pendant le voyage mais il se heurta à un mur de froideur, inhabituelle pour la Twi'lek et qui en disait long sur son humeur. D'autant que sa tâche n'était pas facilitée par Chopper qui refusait de lui obéir maintenant qu'il ne lui appartenait plus.

  Elle amena néanmoins Lando jusqu'à son contact, non sans qu'il lui précise de suivre les instructions quoiqu'il se passe. Et tout se passa très vite : il lui indiqua subtilement comment quitter le vaisseau, le Marchand Un, et l'échangea contre une cargaison d'Azmorigan. Malgré sa surprise, Hera joua le jeu le temps que ses amis s'éloignent, puis elle séduisit le répugnant Jablogien et l'assomma avant d'emprunter l'une des capsules de sauvetage. Tout s'était déroulé selon le plan de Lando, ce qui n'empêcha pas la Twi'lek de lui asséner un violent coup de poing dans l'estomac sitôt de retour dans le Ghost.

Hera Syndulla

En dehors de son équipage, la patience d'Hera est particulièrement limitée.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 9


  Il n'arrêta pas pour autant ses manœuvres, révélant au dernier moment que le blocus était mis en place en raison de ses tentatives de faire passer en contrebande du matériel minier. De plus, sa cargaison s'échappa et bloqua l'accès au cockpit, ce qui empêcha Hera de prendre les commandes quand le franchissement du blocus vira à l'échange de feu. Kanan la remplaça, avec succès grâce à ses conseils. Il reconnut alors que le travail de sa coéquipière était plus difficile qu'il n'aurait cru, ce que Lando se hâta d'utiliser mais Hera avait compris sa tactique de "diviser pour régner".

  Enfin à destination, ils durent faire face à une dernière difficulté : Azmorigan les avait devancés et les attendait sur la propriété de Lando avec un comité d'accueil. Mais malgré les revendications plus ou moins justifiées du criminel, Hera refusa, déclenchant une fusillade. Pendant le combat, le cochon-globe paniqua et la Twi'lek eut l'idée de dire à Zed de l'effrayer, ce qui marcha à merveille : en rebondissant, l'animal les débarrassa de quelques gros bras. Et lorsque le Jablogien parvint à prendre le Lasat en otage, elle refusa encore de lui livrer Lando, ce dont ils n'eurent pas à se plaindre car Chopper mit un terme à l'échange avec les canons du Ghost.

Hera Syndulla

Grâce à Chopper, les Spectres ont au moins une raison de se réjouir de leur rencontre avec Lando.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 9


  Le bilan fut assez médiocre : l'entrepreneur n'avait pas d'argent pour les payer et il put seulement leur rendre le droïde, ce que Kanan ne considérait pas forcément comme une bonne nouvelle ; aussi lui fit-elle la leçon à ce sujet. Mais ils purent tous retrouver leur bonne humeur en constatant que Chopper avait dérobé le carburant de Lando. Plus tard, leurs efforts leur valurent de recevoir un rendez-vous avec le sénateur en fuite Gall Trayvis, Hera ayant décodé sa retransmission pirate grâce aux informations de Fulcrum. Ils se préparèrent donc, pendant qu'Ezra allait prendre des informations supplémentaires auprès de son allié dans l'Académie, Zare Leonis.

  Pour une fois, Hera les accompagna sur le terrain mais mal lui en prit car, en raison d'une forte présence impériale, l'Apprenti Jedi les guida jusqu'au point de rendez-vous à travers les égouts de la ville. Une fois sur place, face à Trayvis, Kallus fit son entrée, comme prévu par les informations de Zare. La Twi'lek se chargea personnellement de protéger le sénateur et de l'escorter en sécurité, jusqu'aux égouts, malgré ses velléités de reddition.

  Ce dernier suscita encore plus de doutes lorsqu'il demanda à se reposer, prétendant être épuisé malgré son habitude de telles situations. Il sépara le groupe et provoqua une remontée des Impériaux. Méfiante, Hera répondait laconiquement à ses questions et saisit l'opportunité offerte par une hélice qui les bloquait pour le tester : elle lui remit son arme, préalablement déchargée, pour qu'il fasse le guet. Aussi, lorsqu'il s'avéra être effectivement un traître, elle ne réagit que mollement jusqu'à s'approcher assez près pour s'endolorir la main en l'assommant d'un coup de poing.

Hera Syndulla

La colère d'Hera n'a laissé aucune chance à Trayvis.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 10


  Il eut quand même le temps de leur révéler que ses rendez-vous servaient à identifier les rebelles pour les suivre ou les éliminer selon les cas. Il railla également les parents d'Ezra, mais Hera était intervenue avant que le choc émotionnel soit trop fort pour le jeune homme. Une fois en sécurité, elle partagea avec lui sa déception mais lui expliqua cela était au fait qu'ils gardent espoir en l'avenir. Ce qui ne l'empêcha pas d'être furieuse lorsque Trayvis réaffirma publiquement son allégeance à l'Empire en offrant une récompense pour leur capture.

4. Relancer l'espoir



  En réaction au défaitisme ambiant, Kanan proposa un plan : pirater une tour de communication impériale pour envoyer à leur tour un message d'inspiration. Hera approuva sans réserve. L'idée était ambitieuse et exigeait que la Twi'lek serve de soutien aérien à bord du Phantom. Mais des renforts impériaux sur le terrain obligèrent Kanan à lui demander de récupérer le groupe au sommet de la tour. Elle eut toutes les peines du monde à se maintenir le temps d'embarquer, harcelée par les batteries anti-aériennes. Alors qu'elle attendait son meilleur ami, celui-ci lui donna l'ordre de partir sans l'attendre et, la mort dans l'âme, elle s'exécuta en le laissant aux mains de l'Inquisiteur et du Grand Moff Tarkin.

Hera Syndulla

Suite à la perte de Kanan, Fulcrum n'est pas tendre avec la cellule d'Hera.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 12


  Elle garda pourtant espoir, certaine que le discours qu'Ezra retransmit par la suite avait été entendu largement, malgré la destruction de la tour par l'Empire en entendant le message. Hera assuma dès lors un rôle de soutien, récupérant les autres après leurs tentatives de retrouver Kanan, mais elle fut sévèrement critiquée par Fulcrum qui lui reprocha d'avoir désobéi, s'exposant en pleine lumière au lieu de rester discret. Finalement, elle se rendit à l'évidence : pour préserver son unité et l'espoir, il fallait retourner dans l'ombre et abandonner le Jedi.

  Malgré sa douleur, elle interdit à son équipe de poursuivre ses initiatives, ordre contre lequel Ezra se rebella : il envoya Chopper semer le chaos dans le cockpit pendant que Zed et Sabine "l'aidaient" en soute. La Twi'lek ne tarda pas à suspecter un mauvais coup en voyant l'attitude de l'astromécano mais il était trop tard, le trio avait déjà pris le Phantom qu'elle suivit jusqu'à la planque de Vizago. Les combattants du groupe lui y apprirent qu'Ezra avait révélé sa nature de Jedi au trafiquant, ce qui la rendit encore plus furieuse. Mais le jeune homme trouva les mots pour lui expliquer qu'il avait fait cela pour permettre à la pilote de retrouver son plus proche ami sans désobéir elle-même.

Hera Syndulla

Hera n'apprécie pas qu'on désobéisse à ses ordres, encore moins en temps de crise.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 12


  À sa grande satisfaction, le plan du jeune homme fonctionna : Chopper se fit passer pour un droïde-courrier impérial, trouva les données et put être exfiltré relativement facilement bien que cela demanda au Ghost d'affronter un croiseur. Après que Zed, Ezra et Sabine aient dérobé un croiseur Gozanti, l'approche des bâtiments impériaux était quasiment au point. Il ne leur manquait plus qu'un petit appareil pour s'infiltrer dans un destroyer et créer une diversion en détruisant les moteurs. Tous les chasseurs TIE de Lothal avaient été anéantis par le trio mais Ezra avoua que le TIE volé par le Lasat et lui avait été conservé, intact.

  La Twi'lek oscilla entre la fureur et la satisfaction de voir leur plan sur la voie du succès, mais elle choisit d'en tirer le positif. Bien que Sabine l'ait entièrement repeint de couleurs extrêmement voyantes. Plus surprenant, ce fut Hera qui motiva un Zed hésitant à tout tenter en dépit des points faibles de leur plan. Au début, tout se passa bien : Ezra localisa Kanan, l'explosion électromagnétique préparée par Sabine neutralisa le Souverain, et le quatuor entra dans le destroyer en laissant leur vaisseau à Chopper.

Hera Syndulla

Pour la fuite comme pour l'infiltration, Hera doit compter sur les idées et talents de Sabine.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 13


  Le premier accroc survint avec l'arrivée de renforts impériaux : suite à l'impulsion, le navire de Tarkin n'avait pas pu maintenir son signal de RAS (NdR : rien à signaler), poussant son escorte à réagir. Et contrairement aux assertions optimistes de la jeune femme, ils furent rapidement retrouvés. Faute de mieux, Hera suggéra donc à Ezra de se faufiler dans les conduits pour secourir son Maître. Pendant ce temps, le trio restant faisait diversion. La Twi'lek ne tarda pas à comprendre qu'ils seraient toutefois incapables de retourner au vaisseau et s'en remit à une improvisation de Sabine.

  Bien lui en prit : ils arrivèrent sans encombre au TIE peinturluré dans lequel ils embarquèrent pour quitter le destroyer, en pleine autodestruction suite au combat entre les Jedi et le Grand Inquisiteur au niveau du générateur. Hera refusa d'abord de décoller sans ses amis mais la voix de Kanan retentit, les rassurant, et elle prit l'espace. Immédiatement poursuivie par d'autres chasseurs, la pilote en appela désespérément à Chopper qui la surprit en faisant venir toute une flotte rebelle, qu'il avait averti par le biais de Fulcrum.

  À l'aide de ces secours inattendus, les retrouvailles purent avoir lieu, et tout d'abord entre Hera et Kanan, dont l'embrassade fut chargée d'émotions malgré la tentative du Jedi de garder contenance. Le petit groupe de rebelles regagna ensuite le Ghost où des soldats les accueillirent, ainsi qu'un message de Bail Organa - qu'Hera était seule à connaitre - qui leur présenta leurs alliés, d'autres sympathisants à leur cause. La Twi'lek expliqua alors la raison du cloisonnement qui avait conduit à la surprise de ses amis, avant d'être interrompue par Fulcrum, nul autre que l'ancienne Jedi Ahsoka Tano.

Hera Syndulla

Des retrouvailles pleines d'émotions.
Image extraite de la série Star Wars Rebels - Saison 1, épisode 13


"Je vous serai tous éternellement reconnaissant, même si ce que vous avez entrepris était totalement inconscient.
- À ton service, mon cœur."

Kanan et Hera, lors de leurs retrouvailles après les événements de Mustafar

III. Officier de la rébellion naissante


1. Bras droit de Jun Sato



"Très bien les enfants, faites la fierté de vos parents."
Hera

  À partir de cet instant, la cellule fondée par Hera pris de l'envergure en s'associant avec d'autres initiatives rebelles, et le Ghost intégra l'Escadron Phoenix en tant que numéro Deux, sous les ordres du Commandant Jun Sato. Ce soutien lors de combats choisis plut particulièrement à la Twi'lek. Pourtant, l'une des missions manqua mal tourner lorsque l'Empire envoya deux croiseurs de classe Arquitens en renfort des cibles des rebelles. Mais le pilotage expert de Sabine à bord du Phantom, la précision d'Ezra et Kanan à l'artillerie et les réflexes de Zed en soute leur permirent de repartir sans dégât important avec la cargaison visée.

  Lors du débriefing avec Sato, ils furent toutefois interrompu par Chopper, porteur d'un message du vieux Jho, sur Lothal, que le Jedi voulut écouter. Si elle désapprouvait l'attitude nonchalante de son ami, Hera accepta d'en prendre connaissance. Il s'agissait d'une demande de la ministre Maketh Tua qui souhaitait échapper à Lothal et à l'Empire avec l'aide des Spectres, moyennant une liste de sympathisants rebelles susceptibles d'étendre les soutiens du groupe. Ezra confirma sa sincérité grâce à la clairvoyance procurée par la Force. Quand elle mentionna la véritable raison de la présence impériale sur la planète, l'adolescent décida de l'aider, convainquant Kanan, Ahsoka, Hera et même Sato, qui autorisa la mission.

Hera Syndulla

Hera n'apprécie pas du tout l'attitude de Kanan.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, film


  Elle confronta ensuite le Jedi à son attitude irrespectueuse envers la hiérarchie militaire, lui rappelant ce qu'il devait à ces soldats malgré son mépris pour leur fonctionnement. Il lui expliqua vouloir revenir aux Spectres, rien qu'eux, et ne pas souhaiter intégrer ce qui s'annonçait comme une guerre, alors qu'il vivait encore avec le traumatisme de la précédente. Ils prirent finalement une navette anonyme pour retourner sur Lothal en toute discrétion, malgré les réserves de Zed, mais Ezra lui rappela qu'il était de leur devoir d'aider ceux qui en avaient besoin, à la grande fierté d'Hera.

    Au sol, elle ordonna à Zed et Chopper de rester près de leur navette. Leur objectif étant gardé, Kanan choisit de "bien s'amuser" avec les stormtroopers en faction en dépit des objections d'Hera : il assomma un soldat en un éclair pour lui voler son armure et se déguiser sous les yeux effarés de ses amis.  Passant par les toits, ils attendirent l'arrivée de Maketh Tua, accompagnée de l'agent Kallus et d'une forte escorte. Sabine passa à l'action, attirant le feu des soldats, tandis que Kanan isolait la zone, permettant à Ezra et la Twi'lek de couvrir la ministre pour qu'elle embarque. Cependant, sa navette explosa soudainement, piégée par les Impériaux eux-mêmes, et l'agent du BSI put accuser les rebelles.

  Zed vint les récupérer in extremis mais leur appareil se fit abattre et les Spectres durent se cacher dans la maison des Bridger. Avec un avis de recherche les accusant d'assassinat, Hera était d'avis d'abandonner la planète, tandis qu'Ezra refusait de laisser tomber ses habitants, mais la conversation fut interrompue par des stormtroopers. Ils durent évacuer avant que leur cachette soit détruite. Selon la Twi'lek, il leur fallait donc un vaisseau, que Kanan suggéra de trouver au complexe impérial, une idée réalisable selon Sabine, et ils suivirent donc son plan.

Hera Syndulla

Même le plan de Kanan est particulièrement risqué pour les Spectres.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, film


  Hera, Chopper, Zed et la Mandalorienne se cachèrent dans des caisses de matériel impérial et furent transportés par le Jedi, toujours en tenue de stormtrooper, et Ezra, qui avait revêtu une tenue de cadet. Ce stratagème leur permit d'accéder à la zone d'atterrissage où une navette était disponible, et où Sabine lui fit remarquer des générateurs de bouclier de classe militaire. Voyant là une occasion de trouver quelque chose de positif dans cette journée catastrophique, la Twi'lek décida de s'en emparer, mais Dark Vador fit son apparition. Kanan et son élève affrontèrent le Seigneur Sith, tandis qu'Hera et les autres Spectres achevaient le chargement.

  Non sans difficultés, ils parvinrent à tenir leurs ennemis à distance et à fuir à bord de la navette. Alors Kanan leur expliqua la nature de leur nouvel ennemi puis devina la mise en place d'un blocus orbital. La Twi'lek décida donc de solliciter l'aide de Lando pour quitter Lothal, moyennant une négociation qu'elle perdit largement en se voyant obligée de lui céder trois des six générateurs volés. Au sol, Ezra et Kanan allèrent voir l'origine d'un inquiétant panache de fumée. Il s'avéra que Tarkinville avait été incendiée et la population incarcérée, ce qui la conforta dans son idée que les rebelles devaient quitter Lothal pour son propre bien.

Hera Syndulla

Au camp de Lando, Hera compte sur l'ingéniosité de Sabine.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, film


  Ils s'envolèrent donc, comptant sur les leurres de Sabine, assemblés avec le matériel de Lando, ce qui leur permit de passer en hyperespace.  Le temps vint alors de décider s'ils fuiraient ou s'ils rejoindraient la rébellion. Pour Hera, poursuivre le combat était une évidence, mais Sabine et Kanan voulaient disparaître. Zed supporta la Twi'lek, voulant faire honneur à l'Escadron Phoenix, tandis qu'Ezra fit pencher la balance en estimant que les rebelles seraient la meilleure voie vers la libération de Lothal.

  À peine de retour auprès du Commandant Sato, ils apprirent que l'Empire les avait repérés et le chasseur de Dark Vador ne tarda pas à les attaquer. Face aux lourdes pertes des Phoenix, Hera décida de rehausser le niveau des pilotes en participant au combat, avec Ahsoka et Kanan en copilotes. Soudain, la Togruta s'évanouit après avoir reconnu leur adversaire. Inquiète, la Twi'lek eut quelques difficultés à reprendre le contrôle, d'autant plus que ce bref contact dans la Force avait décidé le Sith à abandonner sa cible initiale (qui put fuir) au profit du Ghost. Hera dut mettre tout son talent à l'épreuve, ainsi que les boucliers de son vaisseau, pour tenir à distance celui qui avait été le "meilleur pilote de la galaxie".

Hera Syndulla

Malgré son inquiétude pour son amie, Hera doit piloter le Ghost face à Dark Vador.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, film


  En voyant que les destroyers de l'Empire, tout juste apparus, ne tiraient pas, elle devina qu'ils allaient tenter de la capturer avec leurs rayons tracteurs et décida d'en profiter. Elle ordonna à Chopper de rediriger toute l'énergie dans les déflecteurs et les moteurs puis se laissa pousser dans le piège. Une fraction de seconde avant que celui-ci se déclenche, Hera passa en hyperespace et Vador fut victime des rayons. Ils firent ensuite un bilan avec Ahsoka, qui prétendit ne pas connaître cet ennemi, mais Ezra était fermement décidé à combattre, et Kanan partageait cet avis, tout en sachant qu'il fallait savoir se retenir. Et la Twi'lek lui assura de son soutien en toute circonstance.

  Par la suite, lors d'une réunion de crise impliquant les Spectres, Sato et Ahsoka, Ezra suggéra de trouver une base de repli. Le commandant apprécia, tout comme Hera qui estimait nécessaire d'avoir un nouveau point de chute. Un avis difficilement compatible avec l'humeur de Kanan, plus désireux de partir au secours des victimes de l'Empire, mais Ahsoka suggéra de retrouver l'un de ses anciens alliés, disparu mais parfaitement capable de les aider.

  À peine arrivés à Seelos, l'hyperpropulsion du Ghost se détraqua, ce qui mit la Twi'lek en rage et l'obligea à rester en orbite tandis que les autres Spectres prenaient le Phantom pour enquêter à la surface. En fin de journée, Kanan lui expliqua avoir rencontré des clones : Rex, Wolffe et Gregor, ce qui amusa Hera. Connaissant les événements de l'Ordre 66, elle comprit aussitôt en quoi cela perturbait le Jedi et lui rappela que sa vie, comme beaucoup d'autres, avait été sauvé par la collaboration des Chevaliers Jedi et de ces soldats.

Hera Syndulla

Hera est très occupée à réparer le Ghost.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 02


  Peu de temps après, Kanan lui apprit qu'ils avaient affronté un droïde-sonde impérial, lequel les avait cloués au sol. Il leur était donc impossible de fuir avant l'arrivée de l'Empire, qui surgit sous les yeux de la Twi'lek. Avec le Ghost endommagé, celle-ci dut couper tous les systèmes pour éviter d'être repérée et réparer au plus vite afin de sauver ses amis. Soudain, le Lawbringer disparut, lui laissant le champ libre. Elle put ainsi achever son travail et récupéra les Spectres, le Phantom et les clones. Ces derniers avaient tout d'abord été laissés en arrière, à leur propre demande, ce qu'elle comprenait, mais Kanan avait finalement décidé de les aider et Hera put ramener à l'Escadron Phoenix de nouveaux atouts et à Ahsoka un vieil ami.

  Après avoir étudié les données de Rex, elle identifia une source potentielle de médicaments. Souhaitant profiter de cet atout, elle envoya Sabine, Zed et Chopper les récupérer, et Ezra les rejoignit de sa propre initiative. À leur retour, elle apprécia leur succès en dépit de leur chargement constitué d'une seule caisse, mais fut choquée et apeurée d'apprendre que deux nouveaux Inquisiteurs avaient fait leur apparition. Contrairement aux autres Spectres, la Twi'lek comprit immédiatement que Kanan n'avait aucune idée de leur existence. Face à son désarroi, elle tenta alors de le rassurer, et probablement elle aussi, par une étreinte affectueuse.

Hera Syndulla

La nouvelle de l'existence d'autres Inquisiteurs terrifie Hera et Kanan.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 03


  Leur mission suivante, confiée par le Commandant Sato, fut de trouver des générateurs pour une colonie de Rinn  sur le point de geler. Elle en dispensa toutefois Ezra, qui avait manqué à ses obligations de nettoyage du Ghost, et Chopper, son complice ricanant, pour qu'ils rattrapent leurs tâches tandis qu'ils arpentaient Garel à la recherche du matériel requis. À leur retour, ils découvrirent que le Phantom était parti, et il revint en pilote automatique avec à son bord Hondo Ohnaka, un pirate weequay. Celui-ci fut rapidement suivi d'Ezra qui démêla le vrai du faux dans ses histoires et leur permit d'obtenir cinq précieux générateurs d'énergie, ce qui fit la fierté d'Hera.

2. Phoenix Leader



"Quand on a soif de liberté, il faut prendre des décisions difficiles. J'ai donc choisi de quitter ma famille, j'ai choisi d'apprendre à voler et ensuite j'ai choisi de mettre mon savoir-faire au service des personnes en danger. Et tout cela est ancré dans un besoin beaucoup plus profond : le besoin irrésistible d'être dans les airs, parce que quand il y a des explosions tout autour de moi et que la situation parait désespérée, j'ai la sensation d'être au plus haut de mon potentiel."
Hera à Quarrie, à propos de son engagement

  Une nouvelle fois, les rebelles se trouvèrent dans une situation difficile lorsque l'agent Kallus mit en place un blocus en orbite d'Ibaar. Face à une puissance de feu écrasante, l'Escadron Phoenix n'eut aucune chance de livrer les vivres indispensables à la population. Pire, les Impériaux détruisirent l'une des dernières corvettes de la flotte et abattit l'un des derniers survivants de l'Escadron Phoenix. La seule solution était de trouver un vaisseau capable d'apporter la force de frappe manquant cruellement aux troupes de Sato. D'après Rex, la solution se trouvait potentiellement sur Shantipole, où l'ingénieur Quarrie élaborait un appareil révolutionnaire mais il fallait un excellent pilote pour y accéder.

Hera Syndulla

Avec Sabine en copilote, Hera est parée à affronter n'importe quel adversaire.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 05


  Hera se porta volontaire avec réticence : elle redoutait ne pas revenir à temps pour aider les Phoenix et obtempéra uniquement à cause de la conviction de Kanan et sa foi en elle. Finalement, elle se rendit sur la planète avec Zed et Sabine à bord du Phantom. À peine entré dans l'atmosphère, le vaisseau fut frappé par la foudre, l'obligeant à voler sans moteur et la pilote twi'lek dut déployer tout son talent pour "atterrir" sur la piste de Quarrie sans basculer dans le vide. Leur hôte se montra assez peu accueillant mais elle finit par le convaincre de sa bonne volonté et de ses compétences en lui expliquant comment les chasseurs de la République, pendant la Guerre des Clones, avaient nourri son rêve de pilote.

  Elle put donc tester le fameux Blade-wing, qui n'avait en réalité jamais été testé. Si le vol commença par une chute libre, le vaisseau l'impressionna ensuite par sa poussée, sa manœuvrabilité et sa puissance de feu, avec son arme principale rappelant le principe du superlaser. Hera recommanda d'utiliser l'engin, moyennant quelques ajustements tels qu'une révision du système de visée sur lequel se mit à travailler Sabine. Ils découvrirent néanmoins qu'un défaut de conception avait provoqué une panne de l'hyperpropulseur pour lequel les seules pièces de rechange avaient été utilisées sur le Phantom, désormais doté de cette technologie.

Hera Syndulla

Hera explique à Quarrie son avis sur le vaisseau.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 05


  En apprenant de Kanan que les rebelles comptaient repartir sur Ibaar avec ou sans elle, Hera trouva une solution pour voler à leur secours. Avec Sabine au poste d'artilleur, elle prit les commandes du Blade-Wing que transporta Zed à bord du Phantom. Ils arrivèrent en plein combat, alors que le Ghost était l'objet d'une attention dangereuse de la part de l'agent Kallus qui concentrait ses tirs sur lui. Hera prit tous les risques pour s'approcher des croiseurs du blocus et utiliser le laser du prototype à pleine puissance. Elle parvint ainsi à anéantir le vaisseau impérial, ouvrant une brèche qui permit de ravitailler la planète. Ce succès lui valut les louanges du Commandant Sato qui la promut au rang de Phoenix Leader sur suggestion de Kanan. Quant à Quarrie, en partance pour aider les Rebelles à industrialiser son appareil, il se contenta de déclarer que la réussite du Blade-Wing était davantage liée au pilotage qu'au modeste assemblage de pièces de sa part.

  Dès lors, elle eut à gérer les ordres de mission de nombreux rebelles, plus seulement ceux des Spectres. Elle envoya notamment Sabine récupérer des informations sensibles auprès d'un allié mystérieux. Consciente du risque et du besoin de discrétion, elle refusa de confier cette responsabilité à quelqu'un d'autre et toléra tout juste qu'Ezra et Chopper assistent la jeune Mandalorienne. Aussi, lorsque l'adolescent la contacta un peu plus tard pour l'informer d'un besoin d'exfiltration, elle ne se priva pas pour se moquer de ses talents pour la discrétion. Et quand Sabine revient avec Ketsu Onyo, elle lui fit remarquer que leur propre amitié avait commencé de façon non moins étrange.

Hera Syndulla

Sans abandonner son côté maternel, Hera tente de maîtriser l'enthousiasme d'Ezra.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 06


  Elle soutint néanmoins Ezra quand il se porta volontaire pour rejoindre l'équipage du Phoenix Home lors d'une mission vers le système Del Zennis. Elle parvint à convaincre Sato des talents du jeune homme en dépit des doutes du commandant. Mais rien ne se passa comme prévu et le chef de la flotte la contacta en urgence pour l'informer d'un piège impérial : le vaisseau avait été arraché de l'hyperespace et l'équipage fut capturé. Aussitôt, Hera en informa les autres Spectres.

  Sabine, forte de son expérience à l'Académie Impériale, leur expliqua que leurs ennemis testaient un puits de gravité artificiel et que la zone était nécessairement réduite, ce qui leur offrait la possibilité d'agir. Kanan était déterminé, bien que la Twi'lek douchât un peu sa résolution en lui assignant Rex. Selon elle, l'expérience du soldat clone serait un atout et il est probable qu'elle espérait également qu'ils apprennent à mettre leurs différends de côté, et elle leur confia une navette.

3. La fuite de Garel



"Rassure-toi. Elle veillait déjà sur tout le monde bien avant qu'on arrive, toi et moi."
Kanan à Ezra, à propos d'Hera

  Après une nouvelle confrontation de Kanan avec les Inquisiteurs sur Takobo, Hera résolut de trouver une autre planète susceptible de servir de point de repli aux rebelles. Le Jedi n'était pas d'une grande aide car il ne comprenait pas les raisons qui la poussaient à être extrêmement exigeante dans le choix. S'il avait rejoint ses convictions, il n'avait pas copié son réalisme. Cette discussion fut abrégée par Ezra, perturbé par une vision dans laquelle il venait de voir ses parents.

  Bienveillante, elle ne mit pas en doute sa parole mais lui demanda de reprendre les informations dans l'ordre. Kanan décida alors de lui montrer le fruit de leur enquête, et Hera fut désolée de ne pouvoir lui fournir de localisation précise. Il ne les en remercia pas moins. Elle apprit ensuite par le Commandant Sato que, lors de cette vision, une évasion massive avait eu lieu. Elle montra la liste à Ezra qui se laissa guider par la Force (et son maître) et put déterminer que l'évadé X-10 pourrait l'aider, s'il le retrouvait sur Lothal. La Twi'lek tenta de tempérer son enthousiasme en lui rappelant le blocus sur la planète mais échoua car Sabine leur apprit que l'Empire était parti le matin même.

Hera Syndulla

Hera et Kanan sont attentifs aux tourments d'Ezra et veulent sincèrement l'aide.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 09


  Kanan réussit à le calmer en lui apportant son casque et lui garantissant son soutien. Ils rappelèrent ensuite Zed qui leur apprit l'absence de stormtroopers dans les rues, ce qui fit comprendre à la Mandalorienne que l'Empire préparait une attaque imminente. Celle-ci se déclencha à ces mots, et les Jedi ramenèrent le Lasat et Chopper à temps pour l'évacuation. Sato ordonna le plan d'évacuation Delta, et Hera, en tant que Phoenix Leader, prit la tête de la flotte. Toutefois, l'Empire immobilisa le Liberator et la Twi'lek ordonna à Kanan de partir avec le Phantom, ajoutant le vœu qu'Ezra trouve les siens.

  Sur une idée de Sabine, elle parvint à détruire le rayon tracteur qui retenait le vaisseau amiral rebelle dans une démonstration de pilotage, puis le Ghost quitta Garel avec la flotte. Une fois en sécurité, Kanan la contacta pour l'informer que ses craintes étaient fondées : les parents d'Ezra étaient décédés. Bien que peinée, elle resta focalisée sur la résistance. Elle remercia le nouvel allié du Jedi, l'ex-gouverneur Ryder Azadi, et les informa que Bail Organa leur envoyait trois croiseurs pour compenser leurs pertes. À charge aux Spectres de Lothal d'accueillir son émissaire.

Hera Syndulla

Quand ils sont séparés, Kanan et Hera restent en contact et restent un duo soudé.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 10


  Le Ghost arriva sur la planète à temps pour empêcher l'exécution de l'ancien gouverneur et son équipe en profita pour simuler l'enlèvement de la Princesse Leia. Hera remercia tout d'abord Azadi, considérant son sauvetage comme une juste compensation après avoir attiré l'Empire à sa porte. Ils planchèrent ensuite sur la manière de s'emparer des corvettes et, avec l'aide de la princesse, d'Ezra et de l'ex-gouverneur évadé, ils mirent un plan sur pied pour déjouer les probabilités. Comme de coutume, Hera resta en support aérien à bord du Phantom.

  Elle eut fort à faire pour empêcher les TB-TT d'endommager voire détruire les corvettes, et elle réussit à attirer leur attention sans encaisser de tirs ou presque. Elle réussit même, grâce à un rase-motte acrobatique, à neutraliser les derniers soldats sans tirer pour permettre au dernier vaisseau de décoller. Si Leia resta en arrière pour sauver les apparences, l'ambiance fut à la fête au retour auprès de la flotte, surtout avec la décision d'Azadi de rejoindre la lutte.

  Malgré ce renfort, la situation des rebelles restait compliquée. L'Empire bloquait les accès à Lothal, aussi Sabine proposa de passer par Concord Dawn. Elle informa Sato et ses compagnons des particularités de ce monde contrôlé par les Protecteurs mandaloriens, et son idée fut acceptée. Si certains jugeaient que la force seule les persuaderait, Hera se rangea à l'avis de Kanan en votant pour la voie diplomatique, estimant que leurs ennemis étaient déjà assez nombreux. De plus, elle gardait à l'esprit qu'une telle approche pouvait également leur fournir de nouveaux volontaires et alliés.

  La Twi'lek prit la tête de l'Escadron Phoenix, à bord d'un A-wing pour l'occasion, accompagnée de Sabine et trois autres pilotes. Ils furent accueillis par un trio de chasseurs Fang menés par Fenn Rau qui déclencha les hostilités en apprenant leur allégeance, se présentant lui-même comme un émissaire de l'Empire. Les rebelles perdirent rapidement deux vaisseaux, obligeant à Hera à ordonner un saut en hyperespace et à se mettre elle-même en danger pour protéger ses compagnons d'arme.

  Elle réussit à créer une ouverture, que Sabine rechigna à saisir, craignant de la laisser derrière. En tant que Phoenix Leader, elle insista mais son A-wing subit plusieurs tirs directs et, si elle put rejoindre la flotte, son chasseur était détruit et elle-même grièvement blessée. Kanan fut le premier à aller la voir à l'infirmerie, bien qu'elle soit inconsciente, et la Mandalorienne s'en voulut et résolut de la venger. Le Jedi, pour sa part, s'imposa pour prendre sa suite mais, loin de vouloir se battre, il tenta de finir sa mission diplomatique.

Hera Syndulla

Les affrontements sur Concord Dawn ont gravement blessé Hera, et bouleversé Sabine.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 11


  À son réveil, elle apprit que Fenn Rau avait été fait prisonnier, autorisant le passage des rebelles à Concord Dawn. Kanan et Sabine vinrent la voir, rassurés. La Twi'lek s'amusa que la jeune femme ait choisi la voie diplomatique des Jedi plutôt que la voie guerrière des Mandaloriens, non sans fierté. Elle se vit alors répondre qu'elle avait eu de bons professeurs.

  Une fois rétablie, Ezra leur proposa une mission visant à aider des réfugiés, une initiative qui plut particulièrement à Hera. Il tut tout d'abord le nom de son contact, ce qui ne la dérangea pas. Les réfugiés en question étaient des Lasats, que l'Empire allait appréhender quand les Spectres arrivèrent. Ils vainquirent facilement les soldats, puis la source de l'adolescent fit son apparition : Hondo Ohnaka, qu'elle accueillit avec une certaine répugnance. Elle avait raison : le Weequay ne tarda pas à les trahir contre une prime, plaçant les Spectres dans une situation très délicate avant de les aider par "loyauté" envers Ezra.

Hera Syndulla

La perspective de travailler avec Hondo ne réjouit pas Hera et elle ne s'en cache pas.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 12


  Ils réussirent tout de même à regagner le Ghost et à passer en hyperespace sous le nez de Kallus, mais leurs hôtes ignoraient où se trouvait Lira San, leur objectif, et même si la planète existait. Ils se préparèrent donc à un rituel dans la salle de repos du vaisseau, sous le regard exaspéré de Zed. Malgré ses réticences, ce dernier finit par retrouver sa spiritualité, tout d'abord en utilisant son Bo-fusil pour identifier la localisation de la planète sous les yeux ébahis d'Hera.

  La trajectoire les amena à un champ d'étoiles mortes que même la Twi'lek ne pouvait franchir. Talonnés par les Impériaux par la faute d'Hondo, ils n'avaient cependant guère de choix et elle laissa Zed guider le Ghost de manière inexplicable avec son Bo-fusil. Les éclairs de l'arme protégèrent le vaisseau et lui indiqua le vecteur hyperspatial qui leur permit d'atteindre Lira San. Celle-ci était la planète natale des Lasats, où Hera était désormais sûre de pouvoir revenir grâce à la route enregistrée dans les mémoires du Ghost.

  Bientôt, les ennuis recommencèrent : le vaisseau se retrouva à court de carburant. En désespoir de cause, la Twi'lek se rendit dans une ceinture d'astéroïdes où la Guilde minière raffinait du carburant. Le plan était d'attendre un convoi impérial pour repérer la cargaison et leur dérober, ravitaillant ainsi la flotte. Cependant, l'attente fut pénible. Avec une réserve presque épuisée, Hera dut couper l'essentiel des systèmes, y compris le chauffage. Soudain, Ezra fut alerté par des sons que lui seul entendait, puis un troupeau de purrgils fit son apparition.

Hera Syndulla

La vie à bord d'un vaisseau spatial sans carburant n'est pas des plus agréables.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 13


  Alarmée par ces créatures, elle voulut faire feu pour les éloigner mais Kanan refusa de gâcher de l'énergie. Ezra suggéra plutôt de les accompagner, ce que Sabine et le Jedi approuvèrent. Considérant les purrgils comme des menaces, Hera ne sentit pas rassurée pour autant. Mais le danger vint d'une paire de TIE modifiés, que les Jedi réussirent à détruire au prix des dernières réserves d'énergie. Agacée, elle dut gérer la vantardise de Kanan, ravi d'avoir eu raison de préserver leurs tirs, et la suggestion d'Ezra de suivre les créatures. Elle considéra cela comme une très mauvaise idée, mais Sabine analysa la trajectoire des TIE et confirma que leur cible était aussi celle des étranges animaux.

  Ezra tenta de comprendre sa méfiance et de les défendre. Elle lui expliqua les histoires à leur sujet, les pertes parmi ses amis qu'elle leur devait et refusa d'en discuter davantage. Elle se posa non loin de la raffinerie, assez près pour permettre à Kanan, son Padawan et Sabine d'en prendre le contrôle : il n'y avait plus suffisamment de carburant pour qu'elle fasse plus que l'ultime déplacement sur la plate-forme.

  Sur le signal de la Mandalorienne, elle s'y posa pour que Zed déclenche le plein. Ce fut non sans mal : le Ghost, cloué au sol, fut attaqué par deux nouveaux TIE, ce qui obligea Kanan à monter sur la coque pour contrer certains tirs. Soudain, Ezra, qui avait disparu dans un nuage de gaz clouzon-36, réapparut sur le dos d'un purrgil et mit un terme à la menace des chasseurs. Hera put ainsi décoller avec son équipage au complet, sa soute emplie de containers de carburants et ses réserves d'énergie au maximum. Après avoir détruit la raffinerie, elle reconnut avoir mal jugé les créatures et décida de les suivre lorsqu'elles passèrent en hyperespace.

4. De Ryloth à Atollon



  La situation de la flotte n'en devint pas plus facile pour autant car les Impériaux détruisaient leurs chasseurs et tuaient leurs pilotes sans que les rebelles parviennent à les protéger efficacement. Elle en discuta avec Kanan et le Commandant Sato qui évoqua la possibilité de s'emparer d'un croiseur de fret de classe Quasar Fire signalé par la cellule de Ryloth. La mort dans l'âme, elle accepta donc de contacter son père pour la première fois depuis des années pour lui fixer un rendez-vous. Le contact se passa bien : Sabine était admirative de Cham Syndulla. Toutefois, Kanan était extrêmement stressé à l'idée de rencontrer celui qui lui faisait figure de "beau-père" et Hera souhaitait en finir au plus vite.

Hera Syndulla

Hera n'est pas véritablement ravie à l'idée de revoir son père.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 14


  Le briefing fut un moment de grande tension : la pilote voulait capturer le transporteur tandis que son père voulait le détruire. Le Jedi abonda dans le sens de sa partenaire, permettant de clore le débat. Elle expliqua ensuite à Ezra son passé familial et les raisons de sa colère, puis Cham vint la voir. Il lui reprocha d'oublier sa famille, de le négliger et de commettre l'erreur de se reposer sur d'autres pour une cause perdue, là où Hera considérait qu'il avait une vision trop étroite de la cause, trop égoïste.

  Il lui donna rapidement raison. Les deux cellules utilisèrent un bombardier TIE volé pour faire croire qu'ils étaient pourchassés et la pilote réalisa un atterrissage forcé parfait dans le hangar du transporteur. Secouée, elle réalisa trop tard que son père et ses sbires, Gobi et Numa, en avaient profité pour paralyser les Spectres. Expliquant qu'il avait eu besoin d'elle pour entrer, Cham menotta ensuite sur sa fille. Son plan était de détruire le vaisseau si nécessaire à la rébellion galactique.

  Elle ne mit pas longtemps à réveiller ses amis et, avec Kanan et Ezra en éclaireur, elle s'empara bien rapidement de la passerelle. De leur côté, Sabine et Zed neutralisèrent Gobi et Numa, mais Cham fit son apparition après avoir saboté l'hyperpropulseur. Les renforts impériaux arrivaient, mais Hera parvint à convaincre son père de sa cause et de sa conviction. Il la laissa donc prendre le contrôle du transporteur.

Hera Syndulla

Même si son père accepte de l'écouter, Hera n'est pas encore disposée à être très chaleureuse.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 14


  Les renforts impériaux ne tardèrent pas à attaquer et endommagèrent les stabilisateurs, obligeant les Syndulla à collaborer pour sauver le vaisseau. Cet acte apparemment anodin restaura la force de leur relation père-fille. Ensuite, Ezra sollicita Sabine et Cham pour se débarrasser du croiseur Arquitens à leurs trousses, provoquant l'explosion tant désirée par le Twi'lek dans le ciel de Ryloth. Une fois de retour au sein de la flotte, il leur apprit que cet événement avait amplifié la lutte sur leur planète et repartit pour y mener les rebelles, non sans avoir pris le temps de dire à Hera à quel point il était fier d'elle. S'il reconnaissait la force de caractère de sa mère en elle, la pilote lui attribua ses qualités de chef.

  Ils reçurent ensuite des informations concernant un chantier naval sur Géonosis. Hera les y emmena, ce qui leur permit de découvrir des structures gigantesques mais une population disparue. Leur enquête dans un chantier fut interrompue par l'arrivée de Kallus et ses stormtroopers. Attaquée de toute part, la Twi'lek dut décoller en urgence avec seulement Rex, Ezra, Sabine, Chopper et Kanan à son bord. Prise pour cible par des chasseurs TIE, elle ne put récupérer la capsule de sauvetage utilisée par Zed et perdit sa trace.

  Hera était inquiète car ils furent obligés de patrouiller pour le retrouver alors que les renforts de l'Empire pouvaient arriver à tout instant. Après de longues heures, ils captèrent un signal de transpondeur et localisèrent leur ami. Celui-ci s'était écrasé sur une lune gelée et avait survécu grâce à sa collaboration avec Kallus, créant un respect mutuel entre eux.

  Par la suite, Kanan et Ezra se consacrèrent à la recherche d'un monde susceptible de servir de base aux rebelles mais ils ne firent que multiplier les affrontements avec les Inquisiteurs. Conscient du risque que cela faisait peser sur ses alliés, le Jedi demanda à Hera d'amener Ahsoka à une rencontre loin de la flotte. Les trois héritiers de l'Ordre discutèrent à huis clos et partirent avec le Phantom sous les yeux inquiets de la Twi'lek qui préférait quand même ne pas tout savoir. À leur retour, Kanan était devenu un véritable Chevalier Jedi.

Hera Syndulla

Être un rebelle implique de toujours planifier des moyens de survivre.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 17


  S'ils avaient perdu le Temple au profit des Inquisiteurs, ils parvinrent enfin à déterminer un emplacement pour leur base. Conjuguant les informations de Rex, des réfugiés de Lira San et avec l'aide de Ketsu Onyo, Hera put enfin déterminer un endroit propice, dans le système Yost. Toutefois, le transporteur récupéré sur Ryloth était à court de carburant et Sabine leur indiqua une source, sur la base impériale Horizon. Sur place, la Twi'lek confia la surveillance du Ghost à Chopper. Celui-ci jouait les fortes têtes, plus intéressé par une nouvelle jambe, et il lui désobéit quand ils commencèrent l'opération. Les Spectres repartirent donc sans lui après le succès de leur vol de carburant.

  Hera considérait comme prioritaire de ravitailler la flotte, laquelle était en plein combat avec l'Amiral Konstantine. L'officier impérial, devinant la cargaison du Ghost, le désigna comme cible prioritaire et la pilote eut à s'illustrer pour garder son vaisseau en un seul morceau. Fort heureusement pour elle, Ketsu Onyo vint la couvrir et elle put rejoindre le transporteur pour faire le plein de carburant. Elle reçut alors une communication de Chopper, qui avait volé un vaisseau, et AP-5, son nouvel ami.

Hera Syndulla

Faire reposer la survie de la force Phoenix sur Chopper inquiète Hera (et amuse Kanan).
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 17


  La Twi'lek tiqua sur ce dernier terme, connaissant bien le caractère de l'astromécano, mais elle leur fit confiance quand ils affirmèrent que Yost était un piège de l'Empire. Elle retint donc toute la flotte le temps qu'ils lui fassent parvenir des coordonnées plus sûres, celles d'Atollon, non sans s'étonner de voir tant de monde (elle y compris) faire une confiance aveugle à Chopper. Ils le retrouvèrent en cours de route, ainsi que son compagnon sévèrement endommagé qui fut confié aux bons soins de Sabine.

  Les rebelles commencèrent immédiatement à s'établir à la surface d'Atollon, nécessitant de nombreux aller-retour du Ghost depuis l'orbite pour déposer le matériel. Pendant ce temps, Ezra et Kanan s'entraînaient sans relâche. Si Hera appréciait leur complicité sans faille, elle s'inquiétait de la raison de ces efforts, les Inquisiteurs, et Sabine était celle qui la comprenait le mieux. Au sol, elle remarqua le manque d'enthousiasme du Jedi malgré la construction d'une base tant rêvée et ne se laissa pas abuser par son humour.

Hera Syndulla

Hera est inquiète car elle sait pour quelle raison Kanan et Ezra s'entraînent.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 18


  Elle lui demanda quand il comptait partir pour traquer les Inquisiteurs, et il répondit qu'il attendait le retour d'Ahsoka. Il lui expliqua avoir enfin fait sien son rêve de Rébellion mais qu'il sentait devoir neutraliser les agents du côté obscur pour que cette ambition puisse se concrétiser. Soudain, ils remarquèrent l'absence d'un pilote, Dicer, et Sabine et Rex partirent en reconnaissance. Le reste des Spectres arriva à temps pour secourir la Mandalorienne, cernée de kryknas. Ils firent fuir les créatures avant de se rendre dans leur antre pour y chercher leurs disparus parmi lesquels l'ancien soldat clone. Hera les accompagna ses camarades, confiant le Ghost à Chopper.

  Dans les tunnels, elle refusa de se faire accompagner par Ezra, considérant qu'il fallait que les Spectres s'habituent à fonctionner sans Jedi. Son trio trouva vite Rex, mais pas la pilote, et le libéra avant de devoir fuir devant des hordes de kryknas. Ils furent rejoints par Kanan et Ezra qui leur ouvrirent la voie jusqu'au Ghost. Hera se mit immédiatement aux commandes mais les toiles des créatures le maintenaient au sol. Ils durent donc opérer une sortie pour libérer le vaisseau et regagner la base.

  Sabine s'empressa de la doter d'une barrière efficace contre les arachnoïdes, et la Twi'lek informa le Commandant Sato des avancées. Lorsque Kanan vint la voir, elle fit bonne figure, restant professionnelle, mais il savait son inquiétude et tenta de la rassurer. Le connaissant parfaitement, Hera savait qu'il mentait. Elle lui dit regretter son départ et qu'elle espérait affronter ce danger ensemble, même si elle accepta sa promesse de retrouvailles. Leur étreinte fut néanmoins particulièrement triste et inquiète, comme si aucun d'entre eux ne croyait en un dénouement optimiste.

Hera Syndulla

Si elle ne l'avoue qu'à demi-mots, Hera est effrayée par les risques que va courir Kanan.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 18


  Malgré les paroles de Kanan, ce fut la Twi'lek qui eut raison. Le retour du Phantom fut tout sauf triomphal, et Hera fut bouleversée de constater les blessures du Chevalier Jedi. En plus d'avoir perdu la vue, Ahsoka était restée sur Malachor, face à Dark Vador, et la peine d'Ezra se transformait en une colère sombre, brisant la joie de vivre au sein du Ghost.

Hera Syndulla

Hera découvre les blessures de Kanan.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 02, épisode 19


5. Surmonter les blessures de Malachor



  Le jeune Jedi, en pleine évolution physique et émotionnelle, devint un combattant hors pair ainsi qu'un rebelle fiable qui n'hésitait pas à diriger des missions. Néanmoins, son caractère s'assombrissait et il continuait de faire certaines erreurs. Après six mois, sur Naraka, Hera le vit ainsi se débarrasser d'un MD-TT lors d'une exfiltration d'Hondo Ohnaka, mais elle dut le rappeler à l'ordre en découvrant qu'ils avaient perdu Terba, l'acolyte du pirate dont la présence n'était pas prévue. Toutefois, la leçon tourna court et le Jedi partit dans sa cabine, en colère.

Hera Syndulla

Hera n'apprécie pas le manque de préparation d'Ezra sur sa dernière mission.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 01


  Sur Atollon, Hondo les informa de la présence d'Y-wings dans une base de démantèlement sur Yarma, de quoi constituer un nouvel escadron. Si l'information était intéressante, Hera refusa net de lui confier le Ghost en guise de paiement, tout comme refusèrent les autres Spectres. Le Commandant Sato nomma alors Ezra comme responsable de la mission, et le promut au rang de capitaine de corvette. Fière, la Twi'lek lui dit que Kanan partagerait ce point de vue mais le jeune homme rejeta le compliment avec cynisme, faisant référence à la quasi-disparition du Chevalier Jedi depuis Malachor.

  Ne voyant pas le Phantom revenir dans les temps de sa mission de reconnaissance, Hera appela plus tard Ezra. Si celui-ci resta évasif, elle comprit qu'il avait modifié le plan de son propre chef et décida, avec Sato, de mettre la flotte en route pour les secourir. En montant dans le Ghost, une excellente surprise l'attendait : Kanan était redevenu lui-même, peut-être même davantage, et était déjà prêt à sauver leur famille.

  Sur Yamra, ils virent les Y-wings en vol ainsi que l'Empire mais Ezra était disparu, et Hera fonça vers l'usine pour le secourir. La structure était en perdition et elle peina à maintenir la trajectoire le temps que Kanan parvienne à le faire entrer. Ils purent ainsi rentrer, et la Twi'lek sanctionna immédiatement le jeune homme sans le laisser présenter ses excuses : il avait désobéi aux ordres et perdu le Phantom. Pourtant, avoir récupéré les chasseurs était un bon signe. Les Y-wings étaient destinés à la cellule de Jan Dodonna, une preuve supplémentaire de l'expansion de la cause rebelle.

Hera Syndulla

La désobéissance d'Ezra et la perte du Phantom mettent Hera en colère.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 02


  Plus tard, le Ghost fut attaqué par Maul, le responsable de l'état de Kanan. Seuls les Jedi, alors en mission, échappèrent à la capture. Contactée par Ezra, Hera ne put rien faire et le Zabrak formula ses exigences : les holocrons Sith et Jedi. Le Chevalier Jedi accepta malgré l'avis contraire de la Twi'lek. Après la communication, Maul obligea Hera à lui faire visiter le Ghost, ce qu'elle accepta de mauvaise grâce. Quand ils entrèrent dans la cabine de Kanan, le Zabrak sut que l'holocron Jedi était présent.

  La pilote tenta de lui cacher ce qu'elle savait, sans succès. Son adversaire connaissait même l'identité réelle du Jedi, l'appelant Caled Dume, et il explora les souvenirs d'Hera avec la Force pour découvrir que le recrutement d'Ezra avait été son idée après que l'adolescent d'alors ait trouvé l'holocron. Ainsi, il s'empara de l'un des derniers biens de l'ancienne vie de Kanan.

Hera Syndulla

Hera n'a pas pu empêcher Dark Maul de s'emparer de l'holocron.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 03


  Profitant du fait que Maul s'énervait sur l'artefact qu'il était incapable d'ouvrir, les Spectres se libérèrent alors en détruisant les droïdes qui les surveillaient. Ils se cachèrent ensuite dans la partie inférieure du Ghost pour y piéger l'ancien Sith en aimantant ses jambes prothétiques au plafond. Le plan fut un échec. Zed fut rapidement neutralisé, l'aimant désactivé, et Sabine fut projetée directement sur la Twi'lek qui, si elle ne s'effondra pas, fut sonnée. Furieux, le Zabrak menaça alors de les tuer dès qu'ils lui seraient devenus inutiles.

Hera Syndulla

Hera est mise hors course quand le Zabrak lui projette Sabine dessus.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 03


  Maul les emmena dans une station mandalorienne où les Spectres furent placés sous la surveillance de droïdes. Ceux-ci allaient les tuer quand Kanan fit son apparition. En entendant son sabre laser, ils se baissèrent et lui permirent de décapiter les droïdes en un seul mouvement. Le Jedi les libéra ensuite puis ils rejoignirent Ezra. Il était en train d'explorer la fusion des holocrons avec Maul, rendant Hera incapable de l'aider, aveuglée par leur puissance. Ce fut Kanan qui y alla et mit un terme au processus. La déflagration qui suivit les étourdit tous, et le Zabrak en profita pour s'enfuir, mais les Spectres étaient de nouveau au complet.

6. Le Grand Amiral Thrawn



"La guerre. C'est la seule chose que tu aies jamais connue. Tu étais tellement jeune quand tu as survécu à la Guerre des Clones. Pas étonnant dès lors que tu fasses preuve d'un esprit aussi combattif malgré ton jeune âge. Tu as comme qui dirait la guerre dans le sang. Moi, vois-tu, j'ai étudié l'art de la guerre, j'ai travaillé pour le perfectionner alors que toi tu as été pour ainsi dire forgée par elle."
Thrawn

  Au cours du mois suivant, les rebelles se retrouvèrent dans une position difficile. Les Impériaux étaient de plus en plus efficaces, détruisant leurs transports et chasseurs, tuant leurs pilotes. Après l'échec d'une livraison sur Terralo, un nouveau Fulcrum les informa de la présence de cadets désireux de déserter à l'Académie de Skystrike. L'information étant jugée fiable, Hera confia la mission à Sabine, qui avait un passé de cadette impériale, et ordonna aux Jedi de se tenir prêt à intervenir en support tandis qu'elle-même reprenait les livraisons avec Zed. Au retour de la mission, les rangs de la rébellion s'enrichirent des lieutenants Wedge Antilles et Hobbie.

  Hera se porta ensuite volontaire pour une mission de ravitaillement sur Ryloth, où la stratégie impériale avait récemment évoluée. Elle parvint à forcer le blocus à temps pour secourir son père, pourchassé. Celui-ci l'informa de la situation désastreuse des rebelles sur la planète, sans cesse repoussé par la nouvelle façon de diriger ses forces du capitaine Slavin. La demeure familiale des Syndulla était notamment devenu le nouveau quartier général de leurs ennemis et la pilote fut attristée d'apprendre que le kalikori de sa mère y était resté, une relique ancestrale typique du folklore twi'lek.

Hera Syndulla

L'amitié d'Ezra est une aide précieuse.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 05


  Malgré sa gêne à faire évoluer sa mission, elle fut sans surprise soutenue par Kanan et l'ensemble des Spectres récupérer cet objet de mémoire. Ezra l'accompagna en tenue de scout trooper pour faire semblant de livrer une prisonnière et ainsi obtenir le droit d'entrer dans sa demeure. Là, ils virent de loin le Grand Amiral Thrawn. Agissant discrètement, elle n'eut aucun mal à retrouver à le kalikori mais les choses dégénérèrent en tentant de sortir car elle tomba nez à nez avec le grand amiral.

  Celui-ci ne se laissa pas abuser par ses mensonges et se montra très intéressé par son artefact dont il connaissait la nature. Il la fit escorter par quelques soldats, dont Ezra toujours déguisé, et mena un interrogatoire où il révéla l'avoir identifié. À cette occasion, il manifesta un grand respect pour Hera, ainsi qu'une grande connaissance de son histoire personnelle et de ses exploits. Quand le jeune Jedi tenta d'intervenir, il se fit paralyser et tous deux furent jetés dans une cellule. Toutefois, personne n'avait repéré Chopper et la Twi'lek lui demanda de placer autant d'explosifs que possible dans la maison.

Hera Syndulla

Le respect de Thrawn n'est pas exactement réciproque.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 05


  Ainsi, lorsque vint le temps d'échanger les deux prisonniers contre Cham, selon les termes annoncés par Slavin pendant la nuit, elle fit exploser sa demeure familiale, non sans s'en excuser auprès de son père. Ils furent ainsi en mesure de s'enfuir, sans réaliser que Thrawn les avait laissés faire pour les étudier. Cham était fier de sa fille, Kanan était désolé pour la perte du kalikori, pourtant Hera était heureuse. Elle avait compris qu'elle n'avait pas besoin d'un objet pour se remémorer sa mère, et que son bonheur était lié au Jedi, à son père et la famille qui vivait avec elle dans le Ghost.

  Rex proposa ensuite aux Spectres de récupérer des munitions sur le théâtre d'une ancienne bataille de la Guerre des Clones. Sabine et Hera les déposèrent donc sur la planète avant de repartir pour un raid de vol de carburant. Toutefois, le dépôt était sous surveillance et Pryce les intercepta, menant la vie dure au duo du Ghost était quand même parvenu à dérober le nécessaire pour toute la flotte.

  Non sans difficultés, elles échappèrent au destroyer impérial et à ses chasseurs TIE. Elles retournèrent ensuite dans le système d'Agamar où l'Empire avait attaqué en leur absence. Inquiète, elle vit deux navettes neimoidiennes décoller, l'un d'elles abritant ses amis. Kanan lui fit alors un rapport très contrasté : ils avaient dû partir sans les munitions, mais la navette remplacerait avantageusement le Phantom, moyennant une mise à niveau esthétique par Sabine.

Hera Syndulla

Le gain d'une navette est une belle surprise.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 06


  Quelques temps plus tard, les Protecteurs de Concord Dawn cessèrent leurs communications avec la flotte, ce qui inquiéta Hera. Elle convoqua donc une réunion générale incluant Fenn Rau, toujours captif à bord du Phoenix Home. Après avoir expliqué la situation, elle confia le Phantom II aux Mandaloriens et les accompagna d'Ezra et Chopper pour une mission d'information, leur interdisant formellement le combat. Ils revinrent avec de mauvaises nouvelles : les partisans de l'Empire, menés par Gar Saxon, avaient éradiqué les Protecteurs, ce qui incita néanmoins Fenn Rau à rejoindre formellement les rebelles.

  Par la suite, Hera apprit de Fulcrum que Mykapo allait tomber sous le joug impérial, ce que confirma Sato qui avait ses propres sources sur place, notamment une cellule qu'il fallait évacuer. La Twi'lek conduisit donc l'Escadron Phoenix dans le système où un cargo YT-2400 était aux prises avec un cargo Gozanti et son escorte de chasseurs TIE. Sans hésiter, elle envoya son transport poursuivre et la mission et passa à l'attaque. Les inconnus, qui se faisaient appeler l'Escadron Iron, refusèrent leur aide et obligèrent les Impériaux à battre en retraite.

Hera Syndulla

Hera découvre l'Escadron Iron.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 08


  Curieuse, Hera profita de l'accalmie pour envoyer Kanan et Zed à la surface et décida de parler à Sato avant de rencontrer ces étranges rebelles prétentieux. Le commandant était surpris d'entendre que le nom de l'unité de son frère était employé. Mart Mattin, Gooti Terez et Jonner Jin étaient des adolescents entêtés et refusèrent de partir, mais la Twi'lek accepta de laisser en arrière Ezra, Sabine et Chopper avec le Phantom II. Ils revinrent assez rapidement avec les deux derniers, mais le neveu de Sato resta en arrière.

  Ce dernier se retrouva en mauvaise posture face à l'Empire et leur envoya un message de détresse, interrompu par l'Amiral Konstantine qui, Hera le savait, leur tendait un piège. Elle s'y précipita néanmoins, tenant les chasseurs TIE à distance le temps que Chopper désactive le piège impérial et le modifie à leur avantage. La Twi'lek put ainsi s'arrimer au cargo et repartir pour Atollon avec ce chargement, non sans envoyer à l'Empire sa propre bombe.

  La mission suivante vint à l'initiative d'Ezra qui reçut des informations d'Hondo, une source qui inquiéta Hera. Lorsqu'il s'avéra que le pirate avait élaboré son plan avec Azmorigan, elle devint un mélange d'écœurement et de colère. Le Jablogien prétendit même qu'elle lui appartenait encore. Pourtant, à l'initiative de Kanan, ils écoutèrent la proposition. L'idée était de se rendre sur Wynkahthu pour y retrouver un vaisseau impérial en perdition dans une tempête et s'emparer de sa cargaison. Les objets de valeur iraient aux criminels, les bombes à protons à la rébellion.

Hera Syndulla

Les Spectres, et Hera en particulier, ne partagent pas l'enthousiasme d'Ezra à l'idée de travailler avec Hondo et Azmorigan.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 09


  Le Chevalier Jedi fut particulièrement sceptique sur leurs chances de réussir à récupérer ce que l'Empire avait dû abandonner, mais Hondo leur rappela qu'ils n'avaient pas le choix. Avec une certaine résignation, la Twi'lek abonda dans son sens et ils commencèrent les opérations. Elle confia la direction de la mission à Zed, espérant forcer Ezra à comprendre la nature du Weequay mais il se vexa et Kanan l'avertit que c'était au jeune homme seul d'ouvrir les yeux.

  La mission fut difficile pour Hera car les vents étaient redoutables, menaçant à tout moment le Ghost. La situation devint véritablement dangereuse quand le chargement des armes commença car les deux vaisseaux se retrouvèrent liés par des grappins. Ainsi, quand Chopper les informa de la perte des stabilisateurs du cargo, la Twi'lek pressa le groupe d'en finir, mais Azmorigan puis Zed disparurent. Ils avaient été pris par des droïdes sentinelles, obligeant Ezra à les secourir et compliquant fortement leur fuite.

  Le cargo s'abîmait dans la tempête destructrice, obligeant Hera à pousser les moteurs du Ghost pour éviter d'être emportée. Les Spectres Quatre et Six parvinrent à remonter à bord in extremis, ce qui permit à la Twi'lek de se mettre à l'abri. Elle put ainsi se satisfaire de l'incroyable chargement récupéré au cours de cette opération et s'amuser de l'absence de butin pour Hondo et Azmorigan, et c'est avec un plaisir certain qu'elle les envoya poursuivre leurs disputes dans leur propre vaisseau.

7. Montée en puissance



  Plus tard, Fulcrum informa l'Escadron Phoenix de la conception d'une nouvelle arme sur Lothal. Ezra, Kanan et Chopper s'y rendirent pour en savoir plus mais ils furent piégés dans l'usine de Capital City. Azadi appela alors Hera, Zed et Sabine pour les informer de la situation et de son plan pour les aider. Ce plan fonctionna car il put exfiltrer les Jedi et l'astromécano qui leur transmit des données. La Mandalorienne parvint à les décrypter, découvrant les plans d'un chasseur TIE muni de boucliers. Cette révélation inquiéta Hera, trop consciente de la vulnérabilité de ses pilotes et de la rébellion à un tel avantage pour l'Empire. Et elle ne fut pas moins surprise d'apprendre l'identité de Fulcrum : Kallus.

Hera Syndulla

Le projet TIE Defender n'est pas de bonne augure pour Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 10


  Dès le retour des Jedi, la dirigeante de l'Escadron Phoenix se dépêcha d'élaborer une mission de reconnaissance afin de recueillir un maximum d'informations sur les plans et effectifs impériaux. Toutefois, alors qu'elle envisageait d'en attribuer la responsabilité à Ezra, le jeune homme se montra étrangement distrait et s'évanouit. Il leur expliqua à son réveil qu'il voyait Maul, sans comprendre comment. Pire, il manqua peu après de blesser un soldat rebelle en étant persuadé d'affronter l'ancien Sith.

  Inquiète, Hera lui retira donc le commandement de la mission de reconnaissance. Elle souhaitait même abandonner l'opération pour rester auprès de l'Apprenti Jedi, mais Kanan réussit à la rassurer suffisamment. Elle le laissa donc s'occuper d'Ezra avec le soutien de Sabine, et partit elle-même avec le Ghost pour Lothal.

  À son retour, elle emmena tous les Spectres et Rex à bord de leur vaisseau en refusant de leur dire leur destination, malgré l'insistance d'Ezra, alors que Sabine acceptait désormais parfaitement la confidentialité des missions. Dans l'hyperespace, elle contacta le Commandant Sato et Bail Organa qui leur demandèrent de se rendre sur Géonosis afin d'y retrouver l'équipe de Saw Gerrera, portée disparue alors qu'elle enquêtait sur ce qui semblait être une source d'énergie de la planète désertée.

Hera Syndulla

Hera découvre, comme les autres, la mission qui les attend.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 11


  En orbite, la Twi'lek fut surprise par la disparition des structures dans lesquelles ils avaient affronté Kallus un an auparavant. La descente dans l'atmosphère exigea d'elle qu'elle exprime son talent : ils arrivaient au cœur d'une puissante tempête de sable. Compte tenu des conditions, Hera sépara donc le groupe en deux. Sabine et Zed restèrent avec elle pour se préparer en cas d'arrivée de l'Empire, les autres allèrent enquêter.

  La capitaine du Ghost envoya ses coéquipiers dans la tempête pour inspecter la source d'énergie, qui s'avéra être un bouclier déflecteur séparatiste en parfait état de marche. Dans le même temps, elle apprit des Jedi qu'ils avaient retrouvé Saw, seul rescapé. Cependant, ils firent face à un Géonosien. Celui-ci activa alors une foule de droïdekas qui entouraient Sabine et Zed et étaient devenus visibles avec la fin de la tempête. Hera s'apprêta à courir à leur secours mais elle eut l'idée de leur dire d'exploiter le cœur du bouclier qu'ils venaient de déconnecter. Ainsi, la Mandalorienne réussit à les protéger des tirs le temps que l'équipe d'Ezra rattrape leur adversaire et désactive les droïdes.

  Peu après, Hera détecta l'arrivée dans le système d'un croiseur léger impérial. Il devenait urgent de rétablir des communications stables avec le groupe dans les tunnels. Zed se proposa pour sortir et essayer d'améliorer la transmission, et la Twi'lek demanda à Sabine de sécuriser leur nouvelle cargaison.

  Une paire de bombardiers TIE ne tarda pas à arriver et à les attaquer, ce qui obligea le Ghost à passer en phase de combat. Ils ne mirent pas longtemps à détruire leurs adversaires, puis Hera fit descendre le vaisseau dans un puits pour récupérer l'équipe au plus vite. Le diamètre du trou ne lui laissait pas de marge de manœuvre mais elle parvint sans problème à les atteindre. Aussitôt, la relation avec Gerrera fut des plus tendues.

Hera Syndulla

Hera se sent obligée de prévenir Kanan à propos de Saw Gerrera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 11


  La Twi'lek connaissait sa réputation, dont elle avertit Kanan en privé, mais ils furent interrompus par des éclats de voix : le vétéran d'Ondéron refusait de transiger sur les moyens d'arriver à ses fins et commença à torturer leur captive géonosienne, Klik-Klak. Les interventions d'Ezra et Rex ne suffirent pas à l'arrêter et il menaça même de détruire le dernier œuf, estimant que détruire une espèce était un prix à payer pour vaincre l'Empire. Soudain, les Impériaux attaquèrent avec un escadron de rockettroopers et tous les combattants sortirent sur la coque tandis qu'Hera faisait descendre le Ghost au plus profond du puits.

  Les efforts combinés de chacun permit de se débarrasser des soldats. Au fond, ils découvrirent des réservoirs impériaux de neurotoxiques, la preuve qu'ils souhaitaient des agissements de l'Empire. Satisfaits, ils laissèrent partir Klik-Klak et remontèrent alors que les Impériaux commençaient à tirer pour faire s'effondrer le puits. Hera accrocha les réservoirs et remonta à pleine vitesse, laissant Zed et Ezra gérer les rochers les plus menaçants. Voyant le croiseur leur bloquer la sortie, elle demanda à Sabine de tirer des torpilles et ils purent fuir en détruisant le vaisseau adverse, au prix des réservoirs qui se décrochèrent.

  Une fois en sécurité, ils durent faire leur rapport. La Twi'lek regrettait de ne pas avoir de preuves matérielles pour le Sénat, seulement des enregistrements, mais Bail Organa considérait que c'était suffisant pour rallier de nouveaux partisans à la rébellion, à défaut de persuader les politiciens. Ainsi, le Commandant Sato les félicita et Gerrera repartit pour sa propre croisade, insatisfait. Philosophe, Hera choisit d'accepter les défauts de cet allié difficile.

Hera Syndulla

Les tire-au-flanc n'ont pas leur place sous le commandement d'Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 14


  Face aux récents événements, la Twi'lek décida de réunir l'ensemble de l'Escadron Phoenix pour un exercice en conditions réelles sur plusieurs jours. Elle emmena les Spectres avec elle, à l'exception de Zed à qui elle confia la responsabilité de la base en son absence. Elle fut donc agacée d'être rappelée par le Lasat dès le premier jour. Les explications confuses de celui-ci furent interrompues par une communication de Fulcrum parlant d'explosion et de droïde d'infiltration. AP-5 se fit alors un plaisir de résumer leur rencontre et leur affrontement avec EXD-9, embarrassant Zed.

  Peu après, Kanan réunit les Spectres pour proposer à Sabine de revendiquer le sabre noir, un sabre laser mandalorien à la symbolique forte pour son peuple. La jeune femme refusa, arguant qu'elle préférait rester avec sa famille actuelle plutôt que risquer de retrouver sa famille de naissance. Hera, si elle comprit les inquiétudes de la Mandalorienne, lui demanda de faire cet effort, ce qui acheva de convaincre Sabine qui partit donc avec les Jedi pour s'entraîner au maniement de cette arme.

Hera Syndulla

Kanan et Hera se tiennent régulièrement au courant des progrès de Sabine.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 15


  Kanan la tint régulièrement au courant des progrès, ou plutôt de l'absence de progrès de la jeune femme. Soucieuse, la Twi'lek tenta de l'aider à distance à comprendre ce qu'il manquait. Finalement, elle l'incita à autoriser à la jeune femme de s'entrainer avec le sabre noir plutôt qu'une arme factice, comprenant que rien ne la blesserait plus que ce qu'elle ressentait déjà vis-à-vis de son clan. Seule parmi les Spectres, Hera comprenait ses sentiments et parvenait à les lire, et elle l'expliqua à son compagnon en évoquant le souvenir de la Mandalorienne méfiante qui les avait rejoints longtemps auparavant.

  Si son conseil porta ses fruits, le déclic ainsi provoqué chez la jeune femme la conduisit à vouloir rallier sa famille, sur Mandalore. Ezra, Kanan et Rau l'y accompagnèrent mais seuls les deux premiers revinrent : Sabine avait choisi de combattre avec les siens dans leur lutte face à l'Empire. Après une tentative pour secourir Kallus, dont la couverture en tant que Fulcrum était sur le point de tomber, Hera reçut la demande de Bail Organa pour ravitailler en carburant un convoi aussi précieux pour la cause que mystérieux. Pour une fois, elle en savait aussi peu qu'Ezra et Zed, qui l'accompagnèrent.

  Pendant l'attente, ils regardèrent l'HoloNet, découvrant les discours véhéments de la sénatrice Mon Mothma, jusqu'à ce qu'un droïde infiltrateur EXD les détecte. Ne pouvant le laisser fuir, la Twi'lek passa en mode combat et le pourchassa, mais leur adversaire eut le temps de voir leurs alliés arriver et d'avertir l'Empire avant d'être détruit. Consciente des risques, elle connecta rapidement le Ghost à la navette Taylander pour lui transférer le carburant. Si Erskin Semaj, l'attaché sénatorial en charge, apprécia leur collaboration, les pilotes de l'Escadron Gold, à commencer par Jon Vander, leur reprochèrent leur maladresse.

Hera Syndulla

Hera rencontre la Sénatrice Mon Mothma.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 18


  Pire, Gold 2 critiqua les exploits des Spectres face à Tarkin et les accusa d'avoir provoqué le resserrement de l'étau impérial dans la Bordure Extérieure. Hera tenta de prendre la défense de son équipe, mais la discussion prenait plutôt la voie d'une dispute. Celle-ci fut interrompue par l'arrivée de deux croiseurs, Arquitens et Gozanti, qui attaquèrent immédiatement. Gold 2 fut blessée et la Twi'lek soutint la proposition d'Ezra de prendre les commandes d'un Y-wing à sa place, non sans espérer qu'il ait bien retenu ses leçons, et la navette fut lourdement endommagée.

  Le vaisseau étant inutilisable, Hera fit monter à bord tous les passagers, ce qui lui permit de découvrir que la précieuse cargaison était Mon Mothma en personne. Cette dernière l'aida à déverrouiller le sas endommagé ce qui, couplé aux actions de l'escadron Gold, leur donna la possibilité de fuir. Considérant leurs options limitées avec un blocus impérial dans les environs, la Twi'lek proposa de conduire la Sénatrice à sa destination, ce qu'elle accepta malgré les réserves de Semaj. Pour se rendre à Dantooine, elle choisit alors de traverser la nébuleuse d'Archéon.

  Là, ils furent talonnés par un croiseur Arquitens qui envoya deux intercepteurs et un TIE Defender à leurs trousses. Ils perdirent rapidement trois pilotes, et Hera proposa de compter sur leurs boucliers pour frôler les étoiles en formation. La manœuvre détruisit les intercepteurs dépourvus de boucliers mais fut sans effet sur leur dernier poursuivant et épuisa les réserves énergétiques du Ghost. Ainsi, après avoir traversé la nébuleuse, le cargo modifié se retrouva vulnérable face à deux Destroyers Stellaires envoyés par Thrawn et dirigés par Pryce et l'Amiral Konstantine.

Hera Syndulla

Il faut prendre d'énormes risques pour échapper à l'Empire.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 18


  La Twi'lek tenta de leur échapper mais elle fut prise dans leurs rayons tracteurs. Elle prépara donc l'hyperpropulseur tandis que la Sénatrice essayait de gagner du temps, sans grand succès. Heureusement pour elles, Ezra et Vander refirent surface à ce moment, après s'être débarrassés du Defender. Alors qu'ils allaient attaquer, Hera se rappela de l'effet des torpilles à protons sur les nébuleuses, effet contre lequel elle les avait mis en garde pendant la traversée, et leur suggéra de s'en servir. De formidables éruptions de plasma frappèrent les destroyers, les endommageant gravement, ce qui permit aux rebelles de s'enfuir.

  Ils furent ainsi en mesure d'atteindre Dantooine, comme prévu. Là, dans le cockpit du Ghost, Mon Mothma fit un discours vibrant où elle évoqua son engagement et sa détermination à faire tomber l'Empire au côté de ceux qui s'y employaient déjà. Rapidement, de nombreux vaisseaux de combat issus des cellules dispersées se réunirent, formant une flotte qui fut le pilier de la toute nouvelle Alliance Rebelle.

Hera Syndulla

Sous les yeux émerveillés d'Hera, son rêve de Rébellion prend vie.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 18


"Ceci, mes amis, ceci constitue notre Rébellion."
Mon Mothma

IV. Pilier de l'Alliance Rebelle


1. Espoir et débâcle



"Hey, toi, espèce de grosse limace impériale ! Je t'interdis de toucher à mon droïde !"
Hera à LT-319

  Sous cette bannière, la tâche suivante de l'Escadron Phoenix fut de collecter les informations nécessaires à une attaque sur Lothal, inévitable pour détruire les redoutables prototypes de Defender de Thrawn. Elle envoya pour cela Wedge, Chopper et AP-5 sur Killun 71, une base du BSI. L'ancien cadet impérial ne mit pas longtemps à la recontacter, en possession des codes, et à la rejoindre.

  Cependant, l'astromécano avait un comportement étrange qu'Hera remarqua, en particulier quand il prétendit avoir oublié les coordonnées d'Atollon alors qu'elle prenait soin de les effacer après chaque mission. Elle en parla donc avec le reste de l'équipe : Wedge, AP-5, Ezra et Zed, et ils comprirent que le droïde avait été piraté par l'Empire. En voulant l'arrêter, ils se firent emprisonner dans la soute où la Twi'lek leur évita de justesse d'être évacués dans l'espace par l'astromécano sous contrôle.

  Finalement, elle eut l'idée d'envoyer AP-5 sur la coque pour désactiver les trappes qui leur bloquaient le passage, ce qui fut un succès. Zed put ainsi surprendre Chopper et le neutraliser avec son Bo-fusil et Ezra interrompit le transfert de données en cours vers un vaisseau de surveillance. Furieuse que quelqu'un ait osé s'en prendre à son droïde, elle inversa le signal et en augmenta la puissance. Ainsi, Hera fut en mesure de faire passer son message avant de surcharger l'ordinateur des pirates informatiques et détruire leur vaisseau.

Hera Syndulla

Hera est furieuse que l'Empire ait tenté de s'attaquer à Chopper, et sa vengeance est terrible.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 19


  Elle fut particulièrement soulagée de voir Chopper redevenir lui-même après ces événements et ils purent regagner Atollon avec les codes désirés, non sans un détour pour récupérer un AP-5 dérivant dans l'espace.

  Elle se consacra ensuite pleinement à l'organisation de l'attaque de l'usine de Lothal, mais Ezra se montrait perturbé : il recommençait à entendre la voix de Dark Maul. Il voulait également retrouver Obi-Wan Kenobi, qu'elle-même pensait mort, les déclarations de Bail Organa et l'absence au front d'un Jedi si célèbre étant des preuves suffisantes à ses yeux. Hera tenta de le ramener aux priorités des Rebelles et il sembla l'accepter.

  Pourtant, il décolla bientôt avec un A-wing sans la prévenir, Chopper à ses côtés. Il revint quelques temps plus tard à bord du chasseur Kom'rk de Dark Maul. Comme elle le devinait, le jeune homme confirma la mort du Sith et présenta ses excuses, affirmant vouloir aider sa famille. Avec Zed, Kanan et Chopper, Hera apprécia ce lien fort qui les unissait.

Hera Syndulla

Les Spectres ne sont pas une équipe mais une famille.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 20


  Sa victoire approchait : la flotte Vanguard de Jan Dodonna les rejoignit depuis Yavin pour participer à l'attaque sur Lothal, mais une communication de Kallus les alerta, mentionnant que Thrawn savait, sans développer quoi. Les conjectures ne durèrent pas longtemps car la 7e Flotte surgit dans le ciel d'Atollon et détruisit une frégate. Six Destroyers Stellaires et deux interdicteurs empêchaient toute fuite dans l'hyperespace.

Hera Syndulla

Thrawn tient à annoncer à Hera, personnellement, sa victoire imminente.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 21


  Face à une telle menace, Hera ordonna l'évacuation de la base. Puis les communications furent interceptées par le Grand Amiral qui se réjouit d'annoncer aux Rebelles leur défaite imminente et inévitable, de son fait. Déterminée, la Twi'lek refusa de se laisser impressionner. Elle envoya les Jedi quitter le système pour chercher des renforts et prendre l'Empire à revers, ce que déclina Kanan qui lui demanda de lui faire confiance. Elle hésita à peine avant de le laisser partir dans les landes d'Atollon, puis elle confia la mission à Ezra et prit elle-même les commandes du Ghost pour se joindre au combat.

  La bataille fut très difficile et coûta très cher aux Rebelles qui perdirent vaisseau après vaisseau. Hera était presque dépassée, même avec l'aide Zed et Rex, et l'Escadron Phoenix subit des pertes. Finalement, Sato se sacrifia en attirant un interdicteur et en l'éperonnant, ce qui ouvrit la voie à Ezra. La Twi'lek insista pour qu'il profite de cette opportunité ouverte par leur commandant. Le jeune homme put fuir mais Thrawn accentua ensuite la pression et elle dut ordonner le repli des combattants au sol.

Hera Syndulla

En tant que cheffe de la force Phoenix, Hera doit trouver une solution de survie.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 03, épisode 22


  Elle demanda à Zed et Rex d'activer le bouclier déflecteur ramené de Géonosis, juste à temps pour survivre au bombardement orbital déclenché par le Chiss. Le générateur tint bon, de justesse, mais ils purent survivre, y compris Kanan qui se trouvait en-dehors de la zone protégée lors des tirs. Elle confia ensuite au Lasat et au clone le soin de retenir les troupes au sol, ce dont ils se chargèrent avant d'être débordés par la stratégie du grand amiral.

  Bientôt, le bouclier fut détruit et les Impériaux purent investir la base. Hera, Kanan, Zed, Rex, AP-5 et Dodonna furent cernés et rejoints par Thrawn en personne, mais une tempête anormale se déclencha, que le Jedi désigna comme leur allié. Ses éclairs détruisirent plusieurs TB-TT et endommagèrent la base, mais fournit aux Rebelles la possibilité de regagner leurs vaisseaux pour fuir. La Twi'lek eut des difficultés à éviter la foudre : Kanan lui avoua avoir mis en colère le Bendu, la mystérieuse entité, et elle s'amusa de constater qu'il n'avait pas perdu sa propension à susciter ce genre de réaction malgré les années.

  Dans le même temps, Ezra et des Mandaloriens menés par Sabine avaient attaqué le second interdicteur et avaient réussi à détruire son générateur de gravité, ce qui autorisa les Rebelles à sauter dans l'hyperespace, sains et saufs. Toutefois, Hera ne put aider les Wren en retour car elle devait penser à la survie de la Rébellion en conduisant les survivants auprès du haut commandement.

  Elle n'en eut l'opportunité que plusieurs semaines plus tard, quand les rebelles mandaloriens eurent de véritables indices pour délivrer Alrich Wren, le père de Sabine, dont l'influence s'étendait bien au-delà de son monde natal. Hera intercéda alors auprès de Mon Mothma pour obtenir de soutenir leurs alliés, et Kanan, Ezra et Chopper purent être envoyés sur Mandalore. La mission dura plus longtemps que prévu, ce qui embêta la Twi'lek, trop consciente du besoin qu'avait la Rébellion de leur équipe.

  Cette position, qui consistait à considérer sa relation avec le Jedi comme un atout, semblait agacer de plus en plus ce dernier qui insista pour qu'elle nomme enfin les choses telles qu'elles l'étaient : un couple. Hera hésita, partagée entre ses idéaux, son devoir et ses sentiments, mais elle n'était pas encore prête à avouer clairement la nature de leurs liens, ou plutôt à se l'avouer.

Hera Syndulla

Malgré les incitations de Kanan, Hera refuse d'avouer ses sentiments.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 01


  Pendant ce temps elle installa les survivants de la flotte Phoenix sur Yavin 4, base principale du commandement rebelle, et continua de mener son escadron sur des missions de plus en plus périlleuses avec l'aide de Wedge. La dernière manqua de voir la destruction de ses pilotes et ils ne durent leur survie qu'à la chance, leurs talents et l'idée de la Twi'lek d'évacuer le carburant avant l'atterrissage en catastrophe. Elle eut à peine le temps de se remettre de ses émotions qu'elle remarqua la présence de Chopper, puis de Kanan, Ezra et Sabine de retour de Mandalore.

  Sa joie fut interrompue par Kallus, devenu un véritable Rebelle, qui les emmena à une réunion avec Mon Mothma où ils apprirent que leurs récents problèmes étaient causés par la création d'un nouveau relais impérial sur Jalindi. L'ancien agent du BSI suggéra de s'en servir en le piratant, ce qui emporta immédiatement l'adhésion d'Hera qui proposa le Ghost. Ezra montra quelques réserves, inquiet pour son monde natal, mais la sénatrice de Chandrila s'occupa de parler avec lui et l'équipe au complet partit peu après.

Hera Syndulla

Après un atterrissage forcée, Hera est soulagée de revoir Chopper.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 03


  Son plan était d'introduire Chopper, Sabine et l'Apprenti Jedi à haute altitude pour une chute libre jusqu'au seuil de détection des senseurs impériaux avant qu'ils utilisent leurs réacteurs (dorsaux, pour les humains) afin de se poser sur l'antenne. Le jeune homme objecta qu'un piratage ne causerait aucun dommage à l'Empire, une objection que la Twi'lek balaya mais elle confia ensuite à Kanan, dans l'intimité du cockpit, qu'elle était d'accord. Après les dégâts subis par l'Escadron Phoenix, elle avoua vouloir frapper fort et ce fut au Jedi de lui rappeler ses propres principes.

  La phase d'infiltration sur Jalindi se déroula comme prévu malgré quelques inquiétudes mais une erreur de manipulation et une initiative maladroite d'Ezra attirèrent l'attention d'un croiseur léger Arquitens qui les repéra. Inquiète, Hera voulut les récupérer, ce qui fut impossible : deux TIE Defender les prirent en chasse. Face à l'armement et aux boucliers renforcés des chasseurs, elle fut en difficulté jusqu'à ce que Kanan lui demande de lui faire confiance pour la guider dans une zone de brume.

  Elle accepta sans hésitation. Elle réagit parfaitement à chacune de ses consignes, ce qui leur permit d'éliminer leurs poursuivants sans dommage sur le Ghost. Toutefois, à leur retour au point d'extraction, l'antenne explosa. Tout d'abord inquiète, elle fut rassurée en apprenant que le trio avait été secouru par Saw Gerrera. Elle ne put toutefois pas les récupérer car l'irruption d'un Destroyer Stellaire Imperial l'empêcha de s'approcher de l'U-wing et obligea les vaisseaux à fuir dans des directions différentes, non sans s'inquiéter de l'influence que pourrait avoir l'Ondéronien sur ses amis.

2. Retour sur Lothal



"J'aimerais tant pouvoir te voir.
- Tu peux toujours me voir."

Kanan à Hera

  Ils les retrouvèrent peu après, dans une navette Lambda à la dérive et non loin d'un Destroyer Stellaire en perdition. Incrédule, Hera les récupéra avec de prisonniers évadés des transports impériaux. Ces spécialistes en réacteurs et générateurs lui offrirent alors de mettre leurs compétences au service de la Rébellion, ce qu'elle accepta avec plaisir.

Hera Syndulla

Encore une fois, Ezra et Sabine ont réussi à se mettre dans une situation improbable qui sidère Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 04


  Après ce qui semble avoir représenté quelques semaines supplémentaires, les Spectres furent convoqués par Mon Mothma en revenant à Yavin 4. La sénatrice de Chandrila avait reçu une communication tronquée de Ryder Azadi, au sujet duquel l'inquiétude d'Ezra croissait ces derniers temps, les avertissant de la mise au point d'une nouvelle génération de TIE Defender. Elle voulait donc confier au Padawan Jedi une mission de collecte d'information sur le sujet et Hera lui assura le soutien complet de leur famille.

  Malgré les réserves de Mon Mothma quant à leur capacité de quitter la planète, Ezra accepta, déclarant ne pas vouloir repartir. Pour cela, il prit contact avec Vizago, ce qui n'était pas sans inquiéter la Twi'lek, qui allait leur faire passer le blocus renforcé de l'Empire. Pour l'occasion, Hera confia le Ghost à Rex et Kallus, sachant qu'elle ne pourrait passer avec son propre vaisseau. Le groupe se déguisa ensuite en citoyens lothans normaux, ce qui amusa beaucoup Chopper.

Hera Syndulla

Hera et Sabine en tenue lothan typique.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 05


  Le passage du blocus se fit sans difficulté, même une patrouille impériale voulut fouiller le Broken Horn à l'atterrissage dont Ezra les débarrassa facilement. Une fois au sol, la Twi'lek décida de séparer le groupe et emmena Kanan et Zed à la recherche d'un véhicule. En voulant éviter un groupe de soldats, le Jedi l'entraîna à l'écart, leur offrant leur premier moment d'intimité depuis très longtemps. Leur lien s'avéra pourtant toujours aussi fort, et leur baiser fut interrompu par le Lasat qui avait trouvé des speeders.

  Faisant passer le devoir avant tout, ils le rejoignirent, dérobèrent un véhicule et rejoignirent le second trio mais un barrage détruisit leur engin. Ils furent donc contraints de se réfugier à l'intérieur de la cantina du Vieux Jho, désormais sous contrôle impérial, où Jai Kell, envoyé par Azadi, leur ouvrit un passage vers les égouts. Sans hésiter, ils s'y glissèrent. Ils durent alors fuir, poursuivis par des droïdes sondes et des stormtroopers qui forcèrent le groupe à se séparer. Perdue avec Kanan, Jai et Chopper, ils découvrirent des symboles rebelles inspirés par Sabine qui les guida jusqu'au reste des Spectres.

Hera Syndulla

La situation n'inspire rien de bon à Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 05


  Là, pris entre deux feux, l'astromécano trouva l'ultime dessin qui leur montra la sortie. Ezra en débloqua l'échelle puis ils sortirent, protégés par les Jedi, quand Azadi ouvrit l'issue de l'extérieur. L'ancien gouverneur les évacua ensuite à bord de son vaisseau, ravi de les revoir mais dépité d'apprendre qu'aucun autre renfort ne viendrait, malgré les paroles convaincues du jeune homme selon qui ils pouvaient accomplir des exploits, ayant commencé leur carrière rebelle ainsi.

  La première étape fut de collecter des informations supplémentaires sur les TIE Defenders. Pour cela, Kana et Hera se rendirent dans l'ancienne tour de son apprenti pour y surveiller les activités impériales, confiant à Azadi, Zed, Ezra et Sabine l'observation rapprochée de la zone de test des prototypes. Les deux plus jeunes prirent l'initiative de recueillir des données plus précises et disparurent après avoir dérobé un TIE Defender Elite qui s'écrasa. Pendant une longue nuit, ils s'inquiétèrent pour leurs camarades, patrouillant à bord de l'U-wing de l'ancien gouverneur et espionnant les communications impériales. Ils reparurent au petit matin, ramenés par un loth-loup mythique que nul n'avait vu, mais Hera en fut grandement soulagée. Mieux, ils revenaient avec l'enregistreur de bord du chasseur et avaient dissimulé un hyperpropulseur près du crash.

3. L'heure de l'assaut



"Tu connais mes sentiments.
- Ah oui ?"

Hera et Kanan

  Ezra, Jai et Zed furent aussitôt envoyés pour récupérer ce composant essentiel dont ils espéraient qu'il puisse s'adapter à l'U-wing. Pendant ce temps, Kanan lui expliqua ses méditations au sujet de Lothal, remarquant que leur présence sur la planète était antérieure à leur rencontre avec Ezra et pas uniquement liée à leurs missions. Commençant à comprendre, la Twi'lek pensait que croiser la route de l'adolescent était leur destin, mais le Jedi pensait qu'il y avait autre chose.

Hera Syndulla

Kanan s'ouvre à Hera à propos des pensées qui le travaillent.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 07


  Plus tard, il voulut l'interroger sur ses projets d'avenir mais Hera s'était toujours refusée à envisager un futur au-delà de sa cause et de la chute de l'Empire, ce qu'elle admit avec un certain embarras. Kanan lui reprocha de ne pas penser à eux, à leur relation, et de ne pas admettre sa réalité. Gênée par ces sujets, la Twi'lek tenta de répondre de façon évasive, évoquant le fait qu'il sache ce qu'elle ressentait sans mettre de mots dessus. Alors qu'ils allaient s'embrasser, Azadi les interrompit.

  Il y avait d'autres urgences. Un transport de troupes arriva, heureusement piloté par Zed qui leur apporta l'hyperpropulseur. Sabine et Chopper le mirent rapidement en place dans l'U-wing tandis qu'Ezra et Jai revenaient, les Impériaux aux trousses. La Mandalorienne n'était pas confiante, elle estimait à une chance sur deux les possibilités de réussite de son bricolage. Face à l'urgence, Hera prit le risque. Elle fut interceptée par Kanan, qui voulait s'excuser pour avoir insisté, mais la Twi'lek l'empêcha de parler et l'embrassa pour la première fois en public.

Hera Syndulla

Premier baiser public
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 07


  Sabine s'en aperçut d'ailleurs la première et en avertit leurs amis. Les deux amants se séparèrent ensuite sans adieu, et elle fit décoller l'U-wing avec Chopper alors que l'Empire arrivait au campement. En orbite, elle eut fort à faire pour éviter les Destroyers Stellaires de Thrawn et leurs chasseurs TIE. Toutefois, elle réussit à passer en hyperespace juste devant le hangar d'une sphère de construction, dévastant ce qui s'y trouvait. Elle rejoignit ainsi Yavin 4 où, non sans fierté, elle put confier l'enregistreur de bord du TIE Defender Elite à Mon Mothma.

  Son enthousiasme fut quelque peu douché lorsque Jan Dodonna fit part de ses découvertes : le chasseur promu par Thrawn était supérieur en tout point à ceux de l'Alliance Rebelle. Pour Hera, c'était la preuve qu'il fallait absolument agir et attaquer Lothal, mais Bail Organa et Mon Mothma temporisèrent pour se concerter avant de prendre une décision.

  Les débats trainèrent, ce qui la fit arriver à bout de patience. Sans attendre la permission, elle profita du fait que la sénatrice soit venue l'informer pour s'inviter dans la salle de réunion du haut commandement. Refusant d'écouter les plaintes de l'Alderaanien, la Twi'lek leur fit un discours passionné pour expliquer toutes les raisons d'agir contre les TIE Defenders : protéger leurs chances au combat, donner de l'espoir et incarner le courage de la Rébellion. Elle réussit ainsi à convaincre les chefs de l'Alliance d'attaquer rapidement, et put informer ses amis de la nouvelle en leur confiant la coordination au sol des opérations.

Hera Syndulla

La volonté d'Hera finit par triompher des réticences des chefs de l'Alliance Rebelle.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 08


  En tant que Phoenix Leader et nouvellement général de l'Alliance Rebelle, Hera fut à la tête de l'attaque qui survint en pleine nuit pour Capital City. Les X-wings et Y-wings furent accueillis par une flotte largement supérieure en nombre et des chasseurs TIE en masse. Alors qu'ils tentaient de percer une brèche dans le blocus organisé par Thrawn, la Twi'lek abattit de nombreux adversaires, soutenue par Mart Mattin, son ailier.

  Cependant, lorsque Vult Skerris et son TIE Defender entrèrent en scène, Phoenix Trois et Quatre furent rapidement tués. Hera, touchée par ces pertes, alla l'affronter et détruisit rapidement ses ailiers. Le chasseur impérial était largement supérieur à son X-wing, l'obligeant à se contenter de rester en vie. Soudain, elle trouva une idée et fonça sur le Chimaera. Son adversaire, excellent pilote mais surclassé sur le plan tactique, ne vit pas le piège et les deux appareils perdirent leurs boucliers en encaissant des tirs de turbolaser.

Hera Syndulla

Hera aux commandes de son X-wing.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 09


  Se sachant aussi vulnérable que le TIE, Hera endommagea la superstructure du destroyer de manière à créer un nuage de débris qu'elle traversa pour manœuvrer et attendre Skerris qui préféra contourner l'obstacle. D'un tir précis, elle découpa deux de ses ailes et le TIE Defender alla s'écraser dans un croiseur Arquitens qui, touché aux moteurs, percuta un autre destroyer. La brèche désirée était créée.

5. Désastre



"Kanan !"
Dernier mot d'Hera

  Sachant que ses amis avaient neutralisé les tourelles sol-air de surface, elle emmena les chasseurs rebelles dans l'atmosphère mais elle fut alors surclassée par Thrawn : le grand amiral envoya une immense vague de TIE à leur rencontre. Surpris dans les nuages, les X-wings et Y-wings tombèrent du ciel en flamme. Hera s'écrasa dans la banlieue de Capital City, blessée au bras droit. Si les habitants lui dirent par où fuir, la tâche était compliquée par les canonnières impériales à sa recherche et l'antenne de Chopper avait été endommagée par le crash.

  En cherchant un moyen de franchir les barrages impériaux, la Twi'lek entendit un signal de détresse rebelle. Elle découvrit alors Mart en mauvaise posture. Elle s'infiltra dans un transport de troupes pour l'aider, ce qui fut un succès même si elle ne put empêcher son R3 d'être détruit. Elle récupéra tout de même son antenne pour réparer Chopper, ce qui ne l'aida pas car l'Empire brouillait les communications.

  Ils furent aussitôt attaqués par Rukh, l'assassin de Thrawn, qui leur donna du fil à retordre et permit à Hera de prouver qu'elle était une combattante au corps-à-corps douée. Elle parvint notamment à mettre le Noghri à terre et à le frapper alors que lui-même manquait la plupart de ses coups. Elle fut néanmoins battue et ce fut l'intervention de Chopper qui fit fuir l'assassin. Ils se dirigèrent ensuite vers la bouche d'égout la plus proche, malheureusement bloquée par un MD-TT. La Twi'lek demanda à Mart de faire diversion tandis qu'elle volait un speeder dont elle se servit pour faire tomber le bipode.

Hera Syndulla

Hera se sacrifie pour permettre à Mart de fuir.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 09


  Les Impériaux furent ainsi neutralisés mais Rukh réapparut. Seule capable de l'affronter, Hera le retint et prit un moment le dessus, jusqu'à ce que des renforts arrivent. Sentant la situation impossible, elle ordonna à Mart et Chopper de s'enfuir. Ce sacrifice permit au Noghri de la capturer et de la présenter à Arihnda Pryce. Celle-ci la laissa à peine parler et la paralysa.

  Ses effets personnels lui furent retirés et, identifiée comme la prisonnière 218-2016, elle fut placée dans un dispositif de torture, dans le bureau de la gouverneure Pryce. Celle-ci la tortura par pur sadisme, se moquant de sa douleur, sans même lui poser de question, à seule fin de la briser. Thrawn interrompit ce jeu malsain pour l'interroger, non pas sur la Rébellion mais sur le kalikori qui le fascinait.

Hera Syndulla

La torture de Pryce est difficilement supportable.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 10


  Il lui assura son respect en tant qu'adversaire de valeur et son admiration pour cet art, et lui demanda la signification de sa conception. Il devina même le motif faisant référence à son frère, mais elle refusa de parler et il la laissa aux "soins" de Pryce. Celle-ci finit par l'interroger mais elle montra une telle résistance que la gouverneure décida d'employer le mentalscope. Affaiblie, elle reconnut Kanan à travers la fenêtre, ce que son ennemie prit pour un délire avant de s'absenter en la laissant avec deux soldats.

  Hera les plaignit sincèrement avant que le Jedi ne les précipite tous deux dans le vide. Il la libéra en un instant. La première réaction de la Twi'lek fut de désapprouver sa nouvelle coupe de cheveux, avant de s'embrasser et qu'il lui rende son kalikori. Elle s'amusa qu'il considère ceci comme un cadeau. Ensuite, elle monta sur son dos pour qu'il la ramène à leurs ailes Delta dont elle apprécia l'ingéniosité. Kanan voulut lui avouer quelque chose mais il fut interrompu par Rukh, qu'il parvint non sans mal à projeter dans le vide.

  Sous le feu de Death Troopers et stormtroopers, le couple monta sur une aile qui fut vite endommagée et ils parvinrent de justesse à gagner le dépôt de carburant. Là, ils montèrent sur la cuve centrale pour y attendre Sabine et Ezra, et Hera lui avoua enfin son amour. Le Chevalier Jedi en rit, considérant cette grande première comme un effet du mentalscope mais elle était sérieuse. Leurs amis arrivèrent à ce moment.

Hera Syndulla

Dernier baiser
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 10


  Ils n'eurent pas le temps d'embarquer que Pryce ordonna de tirer sur les cuves. Kanan bloqua les flammes avec la Force mais Hera comprit que cet acte lui coûterait la vie. Elle tenta de rejoindre l'homme dont elle était alors enceinte, en vain. Il la repoussa dans la canonnière puis, après avoir recouvré la vue, lui jeta un dernier regard avant de les propulser loin de l'explosion qui l'engloutit.

Hera Syndulla

Bloquée par Kanan, Hera est impuissante à l'aider.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 10


6. La douleur du deuil



"Pourquoi j'ai attendu aussi longtemps pour lui dire que je l'aimais ?"
Hera, à propos de Kanan

  Le choc bouleversa Hera. Sa volonté fut remplacée par un chagrin immense. Accompagnée par Chopper, elle refusa de prendre part aux conversations sur la suite des opérations et se rendit dans la grotte peinte, où se trouvaient encore les affaires de son amant. Ses remords l'envahirent. Elle se reprocha d'avoir tardé à lui avouer son amour, de l'avoir embarqué dans la Rébellion au lieu d'écouter ses objections à s'engager dans le conflit, d'avoir été la plus aveugle des deux. On ignore si elle se savait déjà enceinte de Kanan.

Hera Syndulla

La peine et la douleur d'Hera sont immenses.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 11


  L'astromécano tenta de lui remonter le moral et de compatir, sans grand succès, jusqu'à ce qu'il suggère de l'ajouter à son kalikori. Cette idée aida la Twi'lek à retrouver un peu d'espoir, jugeant que nul ne méritait plus que lui d'y figurer. Elle ajouta ainsi un motif en son honneur sur son kalikori, l'incluant officiellement dans sa famille, et évoqua ses meilleurs aspects : sa confiance, son ingéniosité, son courage, sa capacité à faire surgir l'espoir quand elle-même n'en voyait plus.

  Elle retrouva ainsi la force de redevenir la générale Syndulla et retourna auprès de ses amis, sa famille. Zed et Sabine lui annoncèrent alors la conséquence inattendue du sacrifice de Kanan : en perdant son dépôt de carburant, l'Empire avait mis son usine à l'arrêt et accomplit la mission d'Hera. Quant à Ezra, il leur présenta leur nouvelle mission : sauver le Temple Jedi de Lothal.

"Ça va bien se passer.
- Autrefois j'en étais absolument convaincue."

Zed et Hera, faisant référence à la mort de Kanan

  Elle accepta presque immédiatement sa suggestion, ainsi que sa solution pour franchir la distance immense les séparant de leur destination : les loth-loups. La Twi'lek ne souleva aucune objection, se contentant de lui faire confiance et de rester concentrée. Elle fut néanmoins surprise lorsque les créatures s'enfoncèrent dans le sol pour les emmener dans une sorte de vortex hyperspatial où elle put entendre sa propre voix, celle de Kanan et d'Ezra à des moments fondateurs de leur aventure.

Hera Syndulla

Hera semble à son aise sur les loth-loups.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 12


  En reprenant ses esprits, elle put constater que le Temple Jedi était non loin, et elle s'interrogea sur la manière dont ils avaient franchi cette distance. Ils purent ainsi s'approcher de la carrière gigantesque réalisée par l'Empire pour atteindre les fondations du bâtiment et extraire des centaines d'œuvres et artefacts. Néanmoins, ils manquaient d'informations et Sabine et Ezra durent prendre les armures de deux scout troopers de passage pour enquêter.

  Là, ils croisèrent la route du ministre Veris Hydan dont ils demandèrent à Chopper d'intercepter une communication de Coruscant. Ils apprirent de cette façon l'implication personnelle de l'Empereur qui pressait ses émissaires en raison de la perturbation causée par la mort de Kanan. Pour Hera, il était trop dangereux de s'impliquer, mais le jeune Jedi insista : l'intérêt de Palpatine soulignait l'importance des enjeux. Face à l'insistance de ses amis, elle ressentit la présence de son amant avant de décider de poursuivre les opérations.

Hera Syndulla

La présence de Kanan est un réconfort.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 12


  Cependant, Sabine se fit capturer et Ezra disparut dans un portail mystérieux. Résolue à les secourir, elle guida Zed et Chopper au cœur des installations impériales pour y saboter les moteurs du centre de commandement mobile. Ceux-ci s'activèrent soudain, retournant le bâtiment, ce qui permit à la Mandalorienne de s'enfuir.

  Ensemble, ils se précipitèrent sur le portail d'où Ezra ne tarda pas à surgir et ils le protégèrent le temps qu'il referme le passage (grandement aidés par le vol d'une excavatrice par Chopper). Toutefois, l'effort le fit s'évanouir et ils durent le protéger pendant la fuite alors que le Temple Jedi s'effondrait. Toute trace de son existence disparut, emportant les Impériaux avec lui. Hera resta seule à l'extérieur, à contempler la plaine nouvelle en attendant que le jeune Jedi la rejoigne.

Hera Syndulla

La disparition du temple est un adieu définitif à Kanan, et une nouvelle douleur pour Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 13


  La peine de la Twi'lek était immense et elle ne prit pas la peine de la cacher, car elle avait compris que Kanan avait disparu définitivement avec le Temple Jedi, ce qu'Ezra lui confirma. Il mentionna alors l'ultime leçon reçue de son mentor, accepter son sacrifice, même s'il était évident que le processus serait plus lent pour Hera qui venait de perdre un autre souvenir de son amour.

  Désormais sûr de lui, Ezra lui proposa un plan audacieux pour libérer Lothal, qu'elle accepta. Elle contacta donc Rex et Kallus pour qu'ils viennent la chercher et l'emmener sur Seelos, ce qui fut compliqué par le blocus. Là, elle retrouva d'autres alliés qu'elle avait appelés plus tôt : Gregor, Wolffe, Ketsu Onyo, Hondo et Melch, l'assistant ugnaught de ce dernier. Tous acceptèrent de l'aider, en premier desquels le pirate, convaincu par le potentiel du jeune Jedi. Toutefois, ce dernier avait eu une vision lui montrant le retour de Thrawn. Sachant que son plan échouerait avec le Chiss, il pressa ses camarades de passer à l'action.

Hera Syndulla

Hera est la porte-parole d'Ezra pour initier son plan de libération de Lothal.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 14


  Aussitôt, Hera reprit les commandes du Ghost pour regagner Lothal. À peine arrivée, elle désactiva les moteurs pour éviter d'être repérée et, sur suggestion d'Hondo et malgré sa méfiance, elle se plaça sur une sortie de voie hyperspatiale. Ces doutes ne furent pas justifiés car un cargo impérial ne tarda pas à apparaître, ce qui lui permit de s'y accrocher en toute discrétion et ainsi de passer le blocus sans encombre.

  Une fois dans l'atmosphère, elle décrocha du cargo pour foncer sur le campement rebelle où, conformément au plan, Pryce avait attaqué et même pris l'avantage. Hera manifesta son arrivée en abattant des canonnières et débarquant les clones et Kallus. Elle fut toutefois obligée de reprendre les airs car d'autres vaisseaux harcelaient le Ghost mais elle resta près du camp jusqu'à la fin des combats qui virent la victoire des Rebelles et la capture de la gouverneure de Lothal.

7. Dernier sacrifice



"Il y a une autre solution, il y a toujours une autre solution."
Hera à Ezra

  Au moment de passer à la suite du plan, encore plus audacieuse que la première partie, Hera entendit Ezra se préparer en s'adressant à ses parents, évoquant ses craintes, sa fierté à suivre leur modèle et sa confiance en sa nouvelle famille, ce qui toucha la Twi'lek. Elle-même partageait ce point de vue. Finalement, le jeune homme eut les codes nécessaires pour appliquer son plan. Hera prit les commandes d'une canonnière capturée pour transporter ses camarades jusqu'au dôme central de Capital City.

Hera Syndulla

En écoutant Ezra, Hera voit sa progression.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 15


  Tandis que Zed, Sabine et Ketsu oeuvrait pour les faire entrer et brouiller les communications impériales, la Twi'lek participa aux combats contre les stormtroopers de la plate-forme d'atterrissage. Il ne leur fallut que quelques instants pour aller jusqu'au centre de commandement et en prendre le contrôle. Ils déclenchèrent alors le Protocole 13, l'ordre de retour à la base de toutes les troupes avant évacuation. Si cette partie fonctionna, ils ne purent faire décoller le dôme pour le détruire car le Chimaera apparut au-dessus du bâtiment.

  Ezra tenta de négocier avec Thrawn qui leur fit remarquer que ses troupes n'étaient pas en otage mais en sécurité, et il le prouva en bombardant la ville. Face au désastre, le Jedi accepta de se rendre, seul et sans arme. Hera tenta de l'en dissuader. Elle réunit tout le monde pour envisager une autre solution. Sabine les pressa de mettre au point un plan pour reprendre le générateur de bouclier, désactivé par Rukh, ce dont profita le jeune homme pour s'esquiver et gagner le Chimaera.

Hera Syndulla

Hera tente désespérément de dissuader Ezra de se rendre.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 15


  Hera voulut l'appeler mais la Mandalorienne l'interrompit et lui fit comprendre qu'il fallait faire confiance à leur ami. Bien qu'inquiète, elle accepta et resta aux côtés de Sabine pour coordonner les équipes qui partirent à l'assaut du générateur. Manoeuvrant les sas blindés de leur mieux pour les aider, ils furent impuissants pour agir sur le déroulement des combats. Gregor perdit la vie, Melch fut blessé et Zed se mit en danger pour affronter Rukh. Finalement, les Rebelles réussirent à réactiver le générateur, juste à temps pour protéger Capital City d'un second bombardement.

  Elle constata ensuite avec stupéfaction qu'une horde de purrgils attaquait la flotte impériale, menée par le Ghost. La Twi'lek tenta d'obtenir des explications auprès de Sabine mais même elle n'avait pas été informée de cette partie du plan, Ezra voulant en faire une surprise. Sidérée, elle vit alors les purrgils enlacer le Chimaera, y piégeant le Jedi avec Thrawn, et disparaitre dans l'hyperespace.

Hera Syndulla

Hera et ses compagnons découvrent avec stupeur la dernière idée d'Ezra.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 16


  Après un instant, la Mandalorienne lui fit reprendre le sens des réalités et ils finirent la mission en faisant décoller le dôme. Menés par Sabine, ils évacuèrent alors à bord du Ghost dont elle reprit immédiatement les commandes afin de surveiller le vol du bâtiment. Une fois suffisamment loin de la ville, la jeune femme déclencha l'autodestruction, emportant Pryce et ses troupes. Hera voulut immédiatement partir à la recherche d'Ezra mais fut interrompue par un enregistrement diffusé par Chopper.

  L'hologramme du jeune homme expliqua sa décision, sa résolution. Il eut une pensée particulière pour la Twi'lek, fière de lui, avant de leur déclarer son amour et son souhait de retrouver cette famille qu'ils avaient créée. Son objectif avait été atteint : Lothal était libre.

Hera Syndulla

Fresque de Sabine en l'honneur des libérateurs de Lothal, la famille d'Hera.
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 16


"J'ai laissé les meilooruns dans ta cabine, j'espère que c'est toujours tes fruits préférés."
Ezra, dans son enregistrement d'adieu, à l'intention d'Hera

V. Après les Spectres



  Quelques mois plus tard, Hera mit au monde Jacen, Spectre Sept, qui hérita de ses dons de pilote et probablement de la sensibilité à la Force de son père. Malgré cela, sa famille se disloqua et elle en souffrit longtemps. Sabine demeura sur Lothal pour protéger la planète à la place d'Ezra. La jeune mère retourna pour sa part sur Yavin 4 pour poursuivre la lutte dans la Rébellion. Au fil des combats, notamment par son engagement sur Scarif, la Générale Syndulla devint une légende, proche des grands noms qu'étaient Bail Organa et Mon Mothma.

Hera Syndulla

Hera et Jacen, après la bataille d'Endor
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 16


  Après la victoire de Yavin, elle continua à lutter et se rendit sur Hoth où les mesures de sécurité l'empêchèrent d'utiliser le Ghost. Loin de devenir inutile, elle utilisa alors ses talents de stratège et son ingéniosité pour aider l'Alliance, et plus particulièrement Han Solo et Leia Organa, à se procurer les générateurs indispensables à la base Echo. Ses responsabilités évoluèrent drastiquement, l'éloignant du terrain. À mesure qu'elle devenait véritablement un officier supérieur, Hera se mit de plus en plus souvent à regretter l'époque où la contrebande de meilooruns était son principal enjeu. Si ses souvenirs l'aidaient à gagner la confiance de ses troupes, elle redoutait d'en perdre le sens et sentait en permanence un manque lié à l'éclatement de sa famille.

  Elle prit part à la bataille d'Endor, tout comme Rex, une victoire qui vit la création de la Nouvelle République. Elle reçut ensuite le commandement du Lodestar pour traquer le Moff Valco Pandion. Débordée par le chaos déclenché par l'Opération Cendres, elle n'en demeura pas moins extrêmement efficace et capable de retenir le moindre élément de ses dossiers, ce qui déstabilisait fréquemment ses interlocuteurs.

Hera Syndulla

La générale Hera Syndulla (deuxième en partant de la droite) dans l'année suivant la bataille d'Endor
Image extraite du jeu vidéo Star Wars Squadrons


  Elle accueillit notamment Caern Adan, des Renseignements, qu'elle autorisa à former l'Escadron Alphabet pour traquer l'Escadre de l'Ombre. Si elle ne l'aimait pas, du fait de sa suffisance et de ses manigances, elle savait ne pas avoir le choix et se débrouilla pour lui imposer ses conditions parmi lesquelles la désignation d'Yrica Quell en chef d'escadron. Elle s'impliqua d'ailleurs au-delà des conditions de l'accord.

  Suite à l'échec de leur première mission, elle les consigna pendant des semaines et aida la pilote à faire de son groupe une unité soudée, unie par la confiance. Hera tenta de lui faire comprendre que la confiance était la clé indispensable à leur survie et, pour cela, leur affecta des missions spécifiques. Après le désastre provoqué sur Abednedo, ayant coûté la vie à seize prisonniers impériaux, elle s'assura que Quell en était affectée en l'affrontant dans une simulation en tant que Spectre Leader. Au détour de cette conversation, qui s'étira à travers tout le Lodestar, elle prouva d'ailleurs son excellente connaissance de son personnel.

Hera Syndulla

Hera à trente-quatre ans
Image extraite de la série animée Star Wars Rebels, saison 04, épisode 16


  N'appréciant pas le gâchis de ressources d'Alphabet, elle tenta de les canaliser, de s'en servir, jusqu'à ce que Quell lui présente un plan pour s'emparer de Pandem Nai, la cachette de l'Escadre de l'Ombre. Malgré ses énormes risques et parce que l'escadron était enfin soudé, Hera accepta une idée moins folle que celles qu'elles avaient osées avec les Spectres. Sa flotte suivit Alphabet pour effectuer un blocus de la planète au-delà du champ de mines impérial. Les événements basculèrent quand l'atmosphère s'embrasa des suites du combat.

  Face au risque de voir la population locale anéantie, la Twi'lek mit tout en œuvre pour la sauver, ignorant les fuyards impériaux et les interventions d'Adan : ses idéaux n'hésitaient pas entre la vie et la victoire. Elle réussit ainsi à limiter les dégâts tout en remportant une victoire, mais le combat contre l'Empire ne se termina qu'avec la bataille de Jakku, un an plus tard environ.

  On ignore ce qu'elle devint pendant les trois décennies qui suivirent, probablement éleva-t-elle Jacen à bord du Ghost, lui apprenant le pilotage. Elle disparut totalement de la scène publique, et il semble qu'elle ne prit pas part à la Résistance quand Leia Organa la mit sur pied. Pourtant, lorsque le Faucon Millenium appela tous les opposants à Palpatine pour combattre sur Exegol, elle y répondit et mena le Ghost au combat.  Et, avec l'esprit de Kanan aux côtés de Rey pour défaire le Sith, le duo fondateur des Spectres combattirent en quelque sorte ensemble une dernière fois, pour une victoire finale.


En savoir plus

  La chronologie des aventures des Spectres sur Kaller est confuse à définir. Ezra ne possède, dans le comics Kanan, ni blaster ni sabre laser (il aurait sinon été absurde qu'il soit le seul à ne pas s'en servir pour se battre en protégeant son mentor dans le bacta), ce qui situe l'action relativement tôt. Il ne semble pas non plus être capable d'employer la Force à volonté et l'attitude du Grand Inquisiteur ne semble pas montrer qu'ils se soient déjà rencontrés, ce qui situe l'action avant l'épisode 3 de la saison 1 de Star Wars Rebels.
  Dans l'épisode 11 de la saison 2, Hera se retrouve sur un lit d'hôpital. Il est alors possible de remarquer que la Twi'lek est anormalement grande et semble dépasser la taille de Zed.


Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches Star Wars Rebels pour préparer la rentrée

Après quelques semaines de repos, du moins pour vous parce que les rédacteurs n'ont pas vraiment vu le soleil depuis les sous-sols de Korriban, voici venu le temps de reprendre les publications. Pour reprendre d'un bon...


Del Rey | Sortie d'Alphabet Squadron : Shadow Fall

Nous sommes mardi c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les romans Star Wars de chez Del Rey ! En l'occurrence, c'est aujourd'hui que parait, de l'autre côté de l'Atlantique, le deuxième...


HoloNet | Critique d'Alphabet Squadron : Shadow Fall

Shadow Fall est le deuxième tome de la trilogie Alphabet Squadron - dont le premier opus est sorti en février dernier en France, chez Pocket. Écrit par Alexander Freed (Battlefront: Twitligh Company, Rogue One, Alphabet Squadron), ce nouveau roman est...


Tales From The Galaxy's Edge | Le jeu sortira le 19 novembre

Une poignée de semaines après la sortie de Star Wars Squadrons, le prochain jeu vidéo Star Wars - spécial réalité virtuelle celui-ci - a enfin sa date de sortie ! Annoncé en mai dernier, Tales From the Galaxy...


IDW Publishing | Sortie de Star Wars Adventures #32

Nous sommes mercredi, c'est donc le jour traditionnel de sortie des comics Star Wars aux État-Unis ! Et cette semaine, c'est IDW Publishing qui régale avec la sortie de Star Wars Adventures #32 ! Comme le reste des num...


Informations encyclopédiques
Hera Syndulla
Nom
Hera Syndulla
Surnom
Spectre Deux
Espèce
Date de naissance
An -29 av. BY
Lieu de naissance
Taille
1m80
Fonctions
Capitaine du Ghost
Générale de l'Alliance Rebelle
Générale de la Nouvelle République
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/01/2017

Date de modification
17/10/2020

Nombre de lectures
14 282


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.