Orman Tagge


Fils aîné de la Maison Tagge, farouche opposant de Dark Vador

Continuité : Légendes


  Orman Tagge était un jeune homme fort charismatique lorsqu'il hérita à la fois de son titre de Baron et du fauteuil de PDG de l'entreprise familiale, la gigantesque Compagnie Tagge. Élégant, agressif, intelligent, ambitieux, le jeune Baron Tagge était d'une génération qui pensait tout avoir à gagner en suivant l'exemple de la précédente maîtresse de la Maison Tagge, Sanya, qui avait soutenu le Chancelier Suprême Palpatine et l'avait même aidé devenir Empereur. Ses propres ambitions incitèrent Orman Tagge à devenir un des principaux leaders de la Ligue Corporatiste Pan Galactique qui œuvra à la naissance de l'Autorité du Secteur Corporatif.

  L'ambition est un moteur puissant mais son usage n'est pas exempt de certains dangers et une dizaine d'années après le couronnement de l'Empereur, Orman Tagge eut le malheur de s'opposer au Seigneur Vador pour une peccadille. Le Seigneur Sith réagit promptement aux insultes à peine voilées du noble et dans un éclair de son sabre-laser, il le priva définitivement de la vue. Le jeune baron en fut quitte pour passer le reste de ses jours avec un implant cybernétique destiné à compenser son  handicap et bien que sa cyber-vision soit plus performante que ses yeux d'origine, la haine et la soif de vengeance se mirent à le ronger.
  
  Durant les années qui suivirent la Maison Tagge s'opposa aussi souvent que possible au Seigneur Noir sans que son holding, la Compagnie Tagge, cesse pour autant d'être un des principaux partisans de l'Empire. La puissance personnelle d'Orman Tagge, sa richesse et sa haine pour Vador faisaient de lui un instrument de choix pour Palpatine qui aimait parfois opposer entres eux divers individus puissants de son entourage afin de maintenir un climat d'insécurité, de méfiance et de peur.
  
  Comme le Prince Xizor par la suite, Orman Tagge considéra que le meilleur moyen de faire progresser ses plans était d'éviter un affrontement direct avec Vador. Il utilisa donc ses considérables ressources personnelles pour mettre en branle divers complots qui devaient finir par jeter le discrédit sur le Seigneur Noir, le laissant à la merci (inexistante) de l'Empereur.
  
  Mais au fond de lui, Tagge aurait préféré utiliser un sabre-laser pour frapper lui-même son ennemi et s'il n'osa jamais l'arborer en public, on sut rapidement qu'il s'était procuré d'une manière ou d'une autre une des armes légendaires et qu'il s'entraînait avec assiduité à son maniement.
  
  Bien qu'il soit parvenu à devenir un escrimeur redoutable malgré son handicap et le fait qu'il n'ait aucune aptitude pour la Force, Orman Tagge savait cependant qu'il était très loin d'égaler son adversaire et cela ne faisait que le rendre plus amer et vindicatif... jusqu'à ce qu'une occasion extraordinaire se fasse jour.
  Orman découvrit peu après la Bataille de Yavin que le jeune pilote rebelle responsable de la destruction de l'Etoile de la Mort possédait lui aussi un sabre-laser. Tagge complota alors dans la perspective d'affronter et de vaincre en duel le jeune homme, ce qui lui permettrait d'avancer d'un grand pas dans son projet : non seulement il aurait enfin l'occasion de combattre un véritable adversaire mais surtout, il serait l'homme qui amènerait Luke Skywalker ou sa dépouille à l'Empereur, ce qui ne manquerait pas de discréditer Dark Vador...
  
  Un premier affrontement avec Skywalker à bord du vaisseau du Baron se solda par la défaite d'Orman Tagge qui avait cru pouvoir vaincre son ennemi en l'affrontant dans l'obscurité et s'était retrouvé en un clin d'œil privé de son implant cybernétique. Réaliser qu'un novice plongé dans le noir l'avait volontairement épargné alors qu'il aurait pu le défaire sans effort fut une vérité trop cruelle pour le Baron qui sombra dans la catatonie.
  
  Son frère Silas décida cependant de poursuivre leur plan et d'activer le Projet Omega Frost, mais il échoua et leur navire fut détruit par l'Alliance. Les agents de Vador découvrirent Orman et Silas dans les décombres de leur vaisseau et le Seigneur Noir se garda bien d'annoncer à la galaxie que ses ennemis avaient survécu. Il se servit de leur mort officielle pour corrompre Domina Tagge, la jeune sœur du Baron, afin de monter son propre piège qui amènerait Luke Skywalker entre ses mains sur la planète Monastère. La jeune femme essaya de doubler son "mentor" afin que Vador et Skywalker périssent tous deux dans la Vallée des Cristaux de la planète Monastère mais Orman, qui était parvenu à reprendre conscience, parvint à s'évader du croiseur de Vador et pénétra à sa suite dans le val. Le Baron faillit mourir dans cet endroit extrêmement dangereux lorsqu'un cristal de plusieurs tonnes manqua l'écraser et il ne dut la vie sauve qu'aux pouvoirs de Dark Vador. Le Seigneur Noir acheva de briser son esprit encore fragile en lui montrant avec un cube holographique ce que sa jeune sœur qu'il adorait était devenue. Utilisant ses pouvoirs, Vador envoya alors Orman Tagge affronter Luke Skywalker en se servant de la Force pour donner à son pion sa propre apparence. Luke découvrit la vérité à la dernière seconde mais Tagge était fou de peur et de rage et le fils d'Anakin Skywalker dut le tuer pour avoir la vie sauve.
Informations encyclopédiques
Orman Tagge
Nom
Orman Tagge
Espèce
Fonctions
Baron
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 196


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Orman Tagge était le frère aîné de Domina Tagge et le Directeur du Département de Fabrication de Tagge Corp.

Continuité : Canon


  Né au sein de la puissante et richissime Famille Tagge, Orman était le second des cinq enfants de la branche principale. Il avait pour frère aîné Cassio qui avait fait une brillante carrière dans la Marine Impériale (du moins jusqu'à ce qu'il déçoive une dernière fois Dark Vador en l'An 1) et pour cadets Silas, Ulric et la seule fille de la fratrie, Domina. Depuis l'enfance, Orman portait d'épaisses lunettes avec des lentilles rouges, ce qui semble indiquer une condition médicale. En l'An 2, c'était un homme aux cheveux noirs coupés courts portant un bouc.

Orman Tagge

Orman enfant dans un portrait de famille
Image extraite de la bande dessinée War of the Bounty Hunters, Vol 04


  Comme bon nombre de Tagge, Orlan avait intégré la société familiale, Tagge Corp. À l'époque de la Bataille de Hoth, il était le chef du Département de Fabrication et appartenait au Conseil de Direction présidé par Domina qui était également à la tête de la société et de la famille. Quand Domina organisa un conseil d'administration sur l'Acquisitor en l'An 2, il se plaignit de son retard et du fait qu'elle n'avait pas encore approuvé sa dernière proposition, ajoutant que c'était pour cela qu'il devrait diriger la société à sa place. Ulric rétorqua sarcastiquement que son dernier plan avait été un fiasco presque aussi important que l'Etoile Noire, puis leur cousine Adélaïde renchérit en ajoutant que cela aurait pu conduire l'entreprise à la banqueroute.

  Les membres du conseil continuèrent à se chamailler jusqu'à ce que Domina arrive et commence la réunion. Orman lui demanda si celle-ci concernait son projet et si elle l'avait au moins lu. Domina lui apprit qu'elle l'avait lu mais que c'était terrible et qu'elle l'avait donc rejeté. Les demandes continuèrent jusqu'à ce que leur cousin Brace Tagge-Faulken exige de savoir quand elle comptait leur dire que des espions avaient infiltré l'entreprise. Cette information outragea Orman et Adélaïde, même si Ulric accusa cette dernière d'en être probablement la cause tandis que Domina était certaine que les autres avaient découvert la présence des espions en même temps qu'elle. Alors qu'elle annonçait qu'elle enquêtait personnellement sur les fuites d'informations, l'alarme d'intrusion retentit et les portes de la salle de réunion retentirent : l'Acquisitor était abordé !

Orman Tagge

Orman et les autres directeurs réagissent à l'annonce que la société a été infiltrée par des espions
Image extraite de la bande dessinée War of the Bounty Hunters, Vol 04


  Grâce à l'arme qu'elle testait avant la réunion et qu'elle portait toujours au bras, Domina se fraya un passage à travers la porte et se lança seule à la recherche des assaillants qui se révélèrent être cinq Chasseurs de primes ubèses qu'elle neutralisa et captura. Elle fit évacuer sa famille pour les interroger ainsi que Silas, qui s'était avéré être le commanditaire et alors que la sécurité les guidaient hors de la pièce, Orman lui dit qu'il continuait de penser que c'était une pauvre idée de la laisser seule avec les mercenaires, d'autant que son arme s'était désactivée, montrant qu'au-delà de leur rivalité professionnelle, il avait toujours de l'affection pour elle. Domina le rassura en lui disant que sa garde d'honneur serait là pour la protéger.

Orman Tagge

Orman s'inquiète de laisser Domina avec ceux qui ont tenté de les tuer
Image extraite de la bande dessinée War of the Bounty Hunters, Vol 04

Informations encyclopédiques
Orman Tagge
Nom
Orman Tagge
Espèce
Fonctions
Directeur du Département de Fabrication de TaggeCo
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/03/2022

Date de modification
28/03/2022

Nombre de lectures
1


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.