Talia


Talia était une Soeur de la Nuit présente lorsque qu'Asajj Ventress revint sur Dathomir auprès de Mère Talzin.

Continuité : Canon


  Talia était membre des Sœurs de la Nuit du clan de Mère Talzin. Elle fut acceptée dans la sororité après avoir passé l'épreuve du Dormeur, une immonde créature de Dathomir qu'elle devait soumettre par la pensée. Le monstre, doté de facultés mentales hors du commun, tentait également de faire plier son adversaire lors de ce rite d'initiation, ce qui le rendait extrêmement périlleux. Talia vit sa sœur jumelle échouer et mourir devant elle.

  Plus tard, durant la Guerre des Clones, Talia arrêta Asajj Ventress lorsque celle-ci revint sur Dathomir après avoir été laissée pour morte par son ancien maître, le Comte Dooku. Talzin révéla au clan de la véritable identité de Ventress, qui était toujours restée une Sœur de la Nuit même si elle avait dû être vendue à un criminel par le passé et quitter son village.
  Sur demande de la Mère, Talia prépara l'Eau de Vie dans le but de rappeler à Asajj son histoire. Une fois cette dernière remise sur pieds, les Sœurs réalisèrent un rituel, créant ainsi une potion invoquant une brume d'invisibilité. Avec ceci, Asajj, Karis et Naa'leth pourraient infiltrer le palais du Comte Dooku sur Serenno sans être repérées. Les Sœurs de la Nuit reçurent une fléchette empoisonnée ainsi que des sabres laser visant à faire croire à une attaque des Jedi. L'infiltration fut cependant un échec, que Talia constata au retour de ses Sœurs.

Talia

Talia (deuxième en partant de la gauche) et ses Sœurs arrêtant Asajj Ventress à son retour sur Dathomir


  Par la suite, pour palier à l'absence de Ventress, Talzin proposa un nouvel apprenti à Dooku : Savage Opress. Le Frère de la Nuit devait ainsi se rapprocher du Comte et gagner sa confiance, avant de se retourner contre lui le moment venu. Le Zabrak, dotée d'une force monstrueuse, avait été durement sélectionné parmi d'autres candidats.  
  Ainsi, Talia assista par la suite à la venue du Comte Dooku sur Dathomir et participa au transport de Savage, livré par la sororité sur Serenno, devant le palais du Comte. Dans la continuité de cette mission, Talia eut à faire aux Jedi Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, qui enquêtaient sur Savage, qui avait commis un massacre sur Devaron : elle les conduisit devant Mère Talzin au sein du village des Sœurs.

  Talia finit par constater la défaite de Savage Opress, suite à un affrontement avec le Comte Dooku, Ventress et les Jedi dans le secteur de la planète Toydaria. La Sœur, ainsi que la quasi intégralité du clan, perdit la vie lors de la bataille de Dathomir, en -20, suite à un assaut frontal mené par le Général Grievous sur ordre du Comte Dooku.



Actualités en relation

Encyclopédie | Des Soeurs de la Nuit et l'escouade D pour le nouveau pack TCW

Bonjour à tous ! Alors que The Bad Batch se poursuit sur Disney+ et que les parutions de La Haute République vont bon train, l'équipe encyclopédie se concentre sur The Clone Wars, une source intarissable de fiches. Islerding Minor, Firegantelet...


Informations encyclopédiques
Talia
Nom
Talia
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-20
Lieu de décès
Taille
1,85 m
Fonctions
Chasseuse
Armes
Affiliation
Interprété par
Angelique Perrin

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/07/2021

Date de modification
04/07/2021

Nombre de lectures
298


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.