Riff Tamson


Riff Tamson était un général séparatiste Karkarodon qui déclencha une guerre civile sur Mon Calamari en assassinant le roi sur ordre du Comte Dooku. Il fut tué par le prince Lee-Char au terme d'une violente bataille.

Continuité : Canon


  Riff Tamson était un Karkarodon terrifiant et belliqueux allié aux Séparatistes durant la Guerre des Clones, qui fut mandaté par le Comte Dooku pour déstabiliser Mon Calamari. Pour ce faire, le général séparatiste à l'allure de requin assassina le roi Yos Kolina, plongeant ainsi la planète aquatique dans le chaos : en effet, les Quarrens étaient contre le fait que le prince Lee-Char succède à son père et souhaitaient ardemment qu'un des leurs monte sur le trône de Mon Calamari. Riff Tamson agit donc en tant qu'ambassadeur des séparatistes et médiateur à l'initiative du sénateur Quarren Nossor Ri, qui voyait là l'occasion pour son peuple de prendre le contrôle de la planète. La présence du Karkarodon était également un moyen de contrebalancer l'influence que pouvaient avoir les émissaires de la République, à savoir Anakin Skywalker et Padmé Amidala, et de s'assurer que la situation dégénérerait. En récompense, il dirigerait Mon Calamari au nom de Dooku.

  Après une première séance de discussions houleuses où Riff Tamson se heurta au capitaine Gial Ackbar, le Karkarodon se retira et avertit le Comte Dooku que tout se déroulait comme prévu, et que, grâce à la cupidité de Nossor Ri, Mon Calamari serait bientôt sous contrôle séparatiste. Des dizaines de vaisseaux de classe Trident libérèrent alors leurs droïdes aquatiques pour gonfler les troupes Quarrens, et Riff Tamson lança l'attaque alors que le prince Lee-Char tenait un discours à son peuple : la guerre civile commença. Le Karkarodon n'était pas de ceux qui restaient à l'arrière regarder la bataille se dérouler : il était un guerrier à la force colossale et à la peau épaisse qui résistait aux tirs de blaster. Le général séparatiste mena donc l'assaut et attaqua les défenseurs Mon Calamari par-dessous. La constitution physique du Karkarodon lui permettait d'accélérer et de surprendre ses adversaires qu'il piégeait dans sa gueule pour les tuer. Tout semblait presque trop facile jusqu'à ce que les renforts de la République arrivent : tout un bataillon de clones équipés de véhicules submersibles menés par Kit Fisto, Ahsoka Tano et le commandant Monnk.

  Riff Tamson profita que Lee-Char se retrouve séparé de son escorte et d'Ackbar pour l'attaquer, mais c'était sans compter sur la présence d'Ahsoka Tano. Le Karkarodon poursuivit la Togruta et le prince pendant un temps mais finit par perdre leur trace, non sans avoir éliminé plusieurs gardes au passage. Les forces séparatistes et quarrens se replièrent, mais seulement pour mieux contre-attaquer : en effet, Riff Tamson avait fait venir de son monde, Karkaris, des méduses hydroïdes, des créatures à moitié machines qui étaient réputées invincibles. Quand les monstres furent relâchés, les Mon Calamaris et clones furent contraints de se replier. Riff Tamson ne manqua pas de remarquer les Quarrens n'avaient pas participé à ce deuxième assaut et fit comprendre au sénateur Nossor Ri que cela ne devait plus se reproduire.

Riff Tamson

Riff Tamson pourchassant Ahsoka Tano et le prince Lee-Char lors de la première attaque


  Le Karkarodon informa le Comte du déroulé des opérations et lui promit de retrouver le prince coûte que coûte. Dooku lui envoyait des renforts, et Tamson devait les garder en réserve et les utiliser à bon escient, suivant comment les Républicains réagiraient. Le général séparatiste ne put s'empêcher de remarquer la faiblesse de Nossor Ri qui semblait gêné que tous les prisonniers, femmes et enfants compris, soient envoyés dans des camps de travaux forcés. Riff Tamson tendit ensuite un premier piège aux survivants Jedi en détruisant au dernier moment leur vaisseau qui les attendait au-dessus de la surface ; mais une nouvelle fois, le prince et son escorte s'échappèrent.  

  Peu de temps après, le Karkarodon eut la mauvaise surprise de découvrir que les systèmes de capteurs et de communication avaient été détruits : Tamson en déduisit immédiatement qu'une attaque était imminente et ordonna que ses troupes se préparent pour un assaut. Et il avait raison, car l'armée gungan ne tarda pas à plonger dans les eaux de Mon Calamari : le peuple de Naboo disposait d'armes capables de neutraliser les méduses hydroïdes. Mais Tamson garda la tête froide contrairement à Nossor Ri qui préconisait une retraite générale : il devina des informations dont il disposait que le prince devait se trouver avec le groupe d'ennemis qui s'attachaient à libérer les prisonniers. Le Karkarodon se rendit immédiatement sur place pour confronter Lee-Char et éliminer les Jedi.

Riff Tamson

Riff Tamson supervisant la recherche du prince dans la salle du trône


  Tamson fit aussitôt converger les renforts du Comte Dooku vers la position du prince : les véhicules de classe Trident créèrent de puissants tourbillons qui rompirent les rangs des clones et des soldats gungans, permettant ainsi aux droïdes aquatiques de reprendre le dessus. Le Karkarodon se précipita alors vers le prince qui fut une nouvelle fois défendu par Ahsoka Tano. Le général séparatiste appela donc d'autres droïdes pour faire diversion et éloigna Lee-Char de la Togruta. Mais soudain, ce fut Kit Fisto qui fonça sur lui pour libérer le prince. Furieux mais excité par le combat, Tamson se remboîta la mâchoire et confronta le Maître Jedi : la force physique du Karkarodon surpassa les talents du Nautolan qui fut neutralisé. Ce dernier et Anakin Skywalker furent conduits en détention alors que Lee-Char avait disparu avec la Togruta. Maintenant que les armées clones et gungans avaient été vaincues, ce n'était plus qu'une question de temps pour Tamson avant que Mon Calamari ne tombe complètement sous son contrôle. Une fois Lee-Char éliminé et Nossor Ri écarté, ce monde lui reviendrait, comme promis par le Comte Dooku.

  Le général séparatiste comptait torturer les deux Jedi avec les anguilles électriques qui leur servaient de prison mais Skywalker et Fisto se révélèrent plus résistants que prévu, si bien que le Karkarodon perça le scaphandre de Padmé Amidala, qui était également sa captive. L'urgence ferait craquer les Jedi et bientôt il apprendrait la localisation de Lee-Char. En parallèle, il avait fait venir plusieurs soldats Karkarodons d'élite pour patrouiller dans la ville à la recherche du prince. Riff Tamson fut finalement informé de la capture de Lee-Char qui exigeait une audience avec lui. Le Karkarodon le reçut dans la salle du trône, satisfait de la tournure que les événements prenaient, et proclama que l'exécution du prince aurait lieu dans la foulée.

Riff Tamson

Riff Tamson, savourant la torture d'Anakin Skywalker dans les anguilles électriques


  Le Karkarodon avait cependant sous-estimé le charisme de Lee-Char : le discours de ce dernier dans la salle du trône avait convaincu Nossor Ri de changer de camp. Le sénateur quarren avait secrètement armé les prisonniers gungans, clones et mon calamari, si bien qu'au moment de l'exécution, le chaos gagna la place. Constatant que la situation lui échappait, Riff Tamson s'arma de ses poignards explosifs et rejoignit le combat : après avoir éliminé quelques soldats, il se précipita sur le prince et lui asséna plusieurs coups violents. Se croyant déjà vainqueur, le général séparatiste avoua avoir assassiné Yos Kolina. Mais Lee-Char, loin de perdre son sang froid, planta un poignard explosif dans l'épaule du Karkarodon et tira dessus. Riff Tamson vola littéralement en éclats. Dans les heures qui suivirent la mort du Karkarodon, Lee-Char fut proclamé roi et la guerre civile prit fin.
Informations encyclopédiques
Riff Tamson
Nom
Riff Tamson
Espèce
Lieu de naissance
Date de décès
-20
Lieu de décès
Taille
2,21 m
Fonctions
- Emissaire des Séparatistes
- Général de l'armée droïde sur Mon Calamari
Armes
Poignards explosifs
Affiliation
Interprété par
Gary Anthony Williams

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/09/2019

Date de modification
29/04/2020

Nombre de lectures
7 233


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Légendes, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.