Jafer Tories


Jafer Tories, Jedi Gardien des secteurs de Prackla et Locris, fut impliqué dans le combat pour la sauvegarde de Spaarti Creations et subit le blâme de sa destruction.

Continuité : Legends


  Au cours de la Guerre des Clones, bien des Jedi découvrirent que les conflits armés avaient un retentissement non seulement sur les populations mais également sur leur perception de leur Ordre. Deux ans après la bataille de Géonosis, Jafer Tories en fit l'amère expérience.

  A l'âge de soixante-treize ans, ce respectable défenseur de la Force se rendit sur Cartao en tant que Jedi Gardien des secteurs de Prackla et Locris, où il tenta de partager un peu de sa sagesse avec le jeune Corf Binalie qui lui vouait une véritable admiration. Tous ses efforts ne suffirent pas à briser cette image du Jedi en tant qu'être ultime aux yeux de l'enfant et l'arrivée sur la planète de Kinman Doriana ne lui facilita pas la tâche.

  Envoyé par le Chancelier Suprême, l'homme manipula le père de Corf et propriétaire de Spaarti Creations, le seigneur Pilester Binalie, afin de le persuader d'utiliser sa technologie. Les méthodes utilisées par Doriana outrèrent Tories qui dut néanmoins se ranger à son avis après avoir reçu des instructions du Conseil Jedi lui-même difficilement persuadé par le conseiller. Il constata cependant l'effet de cette décision sur Corf Binalie, ce qui le poussa à tenter une médiation, qui tomba à l'eau avec l'irruption des Séparatistes dans le système.

  Le Jedi Gardien assista au débarquement des forces droïdes contre lesquelles il frappa le premier avant de retourner à l'usine où travaillaient les techniciens de la République. Il n'eut cependant pas le temps de les rejoindre avant que l'infrastructure ne se fasse capturer. Il comprit néanmoins que la République n'avait pas à perdre, à court terme, à abandonner les lieux, sachant que les procédures des séparatistes nécessitaient un encerclement de l'usine. Or, les Cranscoc, étranges maîtres de la technologie spaarti, considéraient les terres alentour comme sacrées et furent bouleversés par l'arrivée d'engins de combat.

  Les séparatistes finirent par comprendre leur erreur et décidèrent d'enrôler de force Binalie pour leur servir d'interprète avec les Cranscoc, ce qu'il refusa. En conséquence, les Neimoidiens tentèrent de prendre Corf en otage, poussant Tories à l'accompagner en tant que professeur, mais il n'eut guère le loisir de pousser plus avant son infiltration car les soldats républicains passèrent à l'attaque. Immédiatement, le Jedi saisit l'occasion pour neutraliser les droïdes qui l'entouraient et protéger le jeune garçon.

  Après une brève discussion sur les actions à mener, il repartit au combat, cette fois pour s'infiltrer à l'intérieur de l'usine pour capturer les Neimoidiens pendant qu'un croiseur de la République détruisait le vaisseau de contrôle des droïdes. Il y parvint relativement facilement et les fit sortir du bâtiment pour découvrir un champ de bataille recouvert de machines désactivées. Alors que les soldats saisissaient l'occasion pour prendre possession de Spaarti Creations, les droïdes reçurent un signal d'un ordinateur de contrôle placé dans une barge C-9979 et se réactivèrent.

  Tories y échappa de peu mais ne put rien faire pour empêcher les hommes du commandant Roshton d'être enfermés. Peu après, il manqua de confondre Doriana qui utilisa un des atouts fournis par Dark Sidious afin d'échapper à une patrouille, mais ne put en entendre suffisamment pour percer ses mensonges. Il se rendit ensuite à un rendez-vous avec l'officier responsable des soldats encore en liberté, en compagnie de Pilester Binalie, avec lesquels il établit un plan pour libérer leurs alliés.

  Pendant que les soldats mettaient au point une diversion, Tories suivit les indications de Binalie pour découper un mur de l'usine avec son sabre laser et permettre aux républicains enfermés de sortir. Cependant, Roshton ne chercha pas à évacuer les techniciens mais plutôt à détruire la matrice de contrôle des droïdes, identifiée peu avant par le Jedi. Ce plan ne put pas être mené à bien car, alors que les soldats tentaient de prendre leurs adversaires en tenaille, deux chars CAB-1 firent leur apparition.

  Avec un talent impressionnant, Tories les détruisit à lui seul sans subir de blessures, bien qu'il en fut épuisé. Il n'eut pas le loisir de poursuivre son avancée car un transport d'assaut fit son apparition, apparemment piloté par d'autres Jedi, en tirant sur l'usine. Le vaisseau subit le feu des séparatistes avant de s'écraser sur Spaarti Creations, détruisant les infrastructures en même temps que la matrice de contrôle des droïdes.

  Le désastre était presque complet car, en dehors des cylindres de clonage produits par Roshton pendant son enfermement, rien ou presque ne survécut. La célèbre technologie spaarti fut anéantie, tout comme la quasi-totalité des Cranscoc qui la maîtrisait, ôtant toute chance de réparer avant des années au minimum. Les Binalie furent particulièrement touchés par cette catastrophe et, toutes les preuves démontrant la responsabilité des Jedi grâce aux manigances de Kinman Doriana, perdirent toute confiance envers Tories, attristant profondément le vieil homme.

  On ignore ce qu'il advint de ce Jedi, s'il demeura dans son secteur d'affectation ou prit part à d'autres combats de la guerre. Il est fort probable cependant que, dans la seconde hypothèse, il fit partie des nombreux Jedi tués au moment de l'Ordre 66.
Informations encyclopédiques
Jafer Tories
Nom
Jafer Tories
Espèce
Date de naissance
An -93
Fonctions
Jedi Gardien des secteurs de Prackla et Locris
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/02/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
5 791


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.