Gregar Typho


Gregar Typho était le capitaine des gardes de Naboo et le garde du corps de la Sénatrice Padmé Amidala.

Continuité : Legends


  Natif de la planète Naboo, le Capitaine Typho rentra très tôt au service du gouvernement de sa planète. Durant l'époque où son monde fut soumis à un blocus de la Fédération du Commerce le jeune homme occupait le poste du garde dans l'enceinte du Palais Royal. Malgré son jeune âge, il fit preuve durant la bataille de Naboo d'un grand courage face aux armées de droïdes de combat et subit de graves blessures à cette occasion, perdant l'usage d'un œil...

  Il devint par la suite le chef de la sécurité en charge de la protection de la sénatrice Padmé Amidala. Neveu du Capitaine Panaka, qui occupa ce poste avant lui, Typho fit tout au long de sa carrière preuve du même dévouement et du même courage que son oncle. Ayant étudié toutes les techniques employées par son oncle, il en reprit la plupart, telles que l'usage de sosies, et en perfectionna d'autres en raison du climat dégradé de l'époque...

  Typho accompagnait la sénatrice dans tous ses déplacements, y compris lorsqu'elle devait se rendre au Sénat de Coruscant pour son travail. C'est lors d'un de ces déplacements, le jour même du vote de l'Acte de Création de la Grande Armée de la République, que Typho perdit sept de ses hommes dans un attentat visant Padmé Amidala. Fort heureusement, le vigilant capitaine avait prévu toutes sortes d'hypothèses de ce genre, et avait fait voyager la sénatrice à ses côtés, dans un chasseur d'escorte N-1. Malheureusement Cordé, l'une des sosies de Padmé, mourut dans l'explosion.

Gregar Typho

  
  Après cet attentat, Padmé fut placée sous la protection personnelle de deux Jedi, le Chevalier Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker. Après une seconde tentative de meurtre ratée, Padmé et Typho décidèrent que la meilleure marche à suivre était de faire revenir clandestinement la sénatrice sur sa planète, et de maintenir un autre sosie en place sur Coruscant. Pour parachever l'illusion, Typho prit sur lui de quitter la sénatrice des yeux et de rester sur la planète-capitale en compagnie de Dormé.

  Après le déclenchement de la Guerre des Clones, Typho constata l'accroissement du danger potentiel posé par l'engagement de Padmé Amidala envers la République et l'Ordre Jedi, par l'intermédiaire d'Anakin Skywalker, qu'elle venait d'épouser en grand secret. Il ne quitta dès lors plus l'ombre de la sénatrice, l'accompagnant dans tous ses déplacements et dormant même dans ses appartements pour ne jamais être loin d'elle.

  Le capitaine Typho s'opposa souvent aux personnes qui entouraient Padmé Amidala en raison de son acharnement à assurer sa sécurité à tout prix. Il n'hésitait pas à hausser le ton quel que soit son interlocuteur, y compris lorsqu'il s'agissait de Jedi, même haut placés... Ainsi, quatre mois après le début de la guerre, lors d'un voyage à bord du vaisseau de la Sénatrice en compagnie du Maître Yoda, les Séparatistes déclenchèrent une attaque sur la planète Ilum, où se trouvaient les précieux cristaux utilisés par les Jedi pour construire leurs sabres-laser. Amidala et Yoda désiraient absolument mettre le cap sur la planète pour sauver les Jedi présents, mais Typho estima la situation trop dangereuse. Il tint tête à Yoda, mais dut s'incliner lorsque le Maître Jedi employa ses techniques de persuasion sur lui...

  Peu après l'avènement de l'Empire, Amidala décida subitement de partir pour Mustafar. Les combats n'étant pas totalement terminés, il tenta de la convaincre de le laisser au moins l'accompagner mais elle refusa, prétendant que C-3PO serait une protection suffisante. Alors qu'elle montait à bord de son esquif Naboo, Gregar Typho ignorait que c'était la dernière fois qu'il la verrait en vie…

Gregar Typho


  Quelques jours plus tard, le corps de la Sénatrice fut secrètement rapatrié sur Naboo et des funérailles planétaires furent organisées en l'honneur de celle qui avait été une grande Reine. Comme bien d'autres, il fit partie du cortège suivant la dépouille dans les rues de Theed. Selon la version officielle, Amidala aurait été assassinée par des Jedi mais Typho n'y crut pas un instant. Il savait que la Sénatrice avait été très proche des Jedi, même quand des rumeurs les accusaient d'abus durant le conflit et il est possible que Typho ait fait parti des rares élus à être au courant de son mariage secret avec Anakin Skywalker. La Reine Apailana ne croyait pas non plus en la véracité de la version officielle et elle encouragea Typho, qui occupait désormais un travail de bureau à Theed, à mener son enquête sur sa mort. Malheureusement, celle-ci n'eut aucun résultat.

  Parallèlement, Typho surveillait les activités Impériales dans Theed. En effet, l'Empereur avait fait installer un bataillon de stormtroopers dans la capitale et avait également positionné des vaisseaux d'assaut en orbite malgré les protestations de la Reine. Typho découvrit que les Impériaux stockaient illégalement des explosifs dans leur base et qu'ils organisaient un réseau d'espions. Il craignait que les Impériaux finissent par tenter un coup de force contre la planète, comme ils l'avaient fait pour d'autres mondes récalcitrants au nouveau régime, comme Belassa, sous le prétexte de maintenir l'ordre dans la galaxie.

  A l'arrivée de l'Inquisiteur Malorum sur Naboo, le Capitaine Typho mit tout naturellement sous surveillance ce sbire de Palpatine et découvrit qu'il menait une enquête, non officielle, sur la mort de la Sénatrice Padmé Amidala. Il apprit bientôt qu'il avait découvert, par la force, l'endroit où habitait la grand-mère maternelle de Padmé et qu'il avait quitté la ville, sans doute pour aller la trouver. Typho et ses hommes tentèrent de contacter Ryoo Thule, en vain.

  Alors qu'il se demandait ce qu'il devait faire, Typho fut contacté par d'anciennes relations, le journaliste Keets Freely et Clive Flax, qui lui présentèrent notamment deux Jedi en fuite, Ferus Olin et Solace. En parlant ensemble, ils conclurent qu'il était nécessaire de mettre Malorum hors d'état de nuire. A la demande de Ferus Olin, il présenta le groupe à la Reine et ils mirent ensemble un plan sur pied.

  Mais les Jedi arrivèrent trop tard pour sauver Ryoo Thule qui expira en leur demandant de protéger le secret de sa petite-fille. Dans le but d'empêcher Malorum de quitter Naboo avec les renseignements qu'il avait arraché à Ryoo Thule, quels qu'ils soient, Typho attaqua la base Impériale à la tête des forces de Sécurité pendant que Ferus Olin éliminait Malorum. La victoire fut totale.

  Les Naboo avaient prit soin de brouiller les communications et il fut décidé de dissimuler les preuves de la bataille en faisant croire à un incident dans la cache d'explosifs des Impériaux. Dans ce but, Typho fit exploser le bâtiment occupé par les Impériaux ainsi que le Hangar de Theed proche avec quelques vaisseaux pour rendre l'histoire plus crédible. Quand Ferus Olin lui demanda si cela ne leur était pas trop difficile de faire exploser ce beau bâtiment de Theed, Typho lui répondit que le Hangar n'était qu'une chose et que le peuple de Naboo était plus important.


Actualités en relation

Critique | L'excellent démarrage de la nouvelle série Dark Vador (2020)

Le Coeur Sombre des Sith, premier volume de la nouvelle série Dark Vador (2020) consacrée au Seigneur Noir, est paru le 9 juin 2021 chez Panini Comics. Il s'agit là de la troisième série dédi...


Encyclopédie | De nouvelles fiches du canon Star Wars mises en ligne

Bonjour à tous, Pour varier de The Bad Batch et La Haute République, nous vous proposons aujourd'hui un pack de 33 fiches sur différents éléments de l'univers Star Wars canon, venant essentiellement de la littérature romans...


Informations encyclopédiques
Gregar Typho
Nom
Gregar Typho
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,85 m
Fonctions
Garde du corps
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
02/05/2020

Nombre de lectures
20 926


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Gregar Typho

Gregar Typho était le capitaine chargé de la sécurité de la sénatrice Padmé Amidala durant les dernières années de la Guerre des Clones.

Continuité : Canon


  "Je suis le capitaine Typho des services de sécurité de sa majesté. [...] La situation est plus dangereuse que la sénatrice ne veut l'admettre."
Gregar Typho à l'attention d'Obi-Wan Kenobi après l'attentat raté de Coruscant


  Gregar Typho était un humain à la peau mâte originaire de Naboo qui fut chargé d'assurer la sécurité de Padmé Amidala, d'abord en tant que reine, puis surtout en tant que sénatrice durant les années où elle exerça ses fonctions sur Coruscant.

1. De Naboo à Coruscant



  Gregar Typho avait hérité du sens du devoir et des responsabilités de son oncle Quarsh Panaka, le capitaine de la garde et des Forces de Sécurité de Naboo durant le règne de Padmé Amidala. Gregar avait suivi l'entraînement mis en place par son oncle avant de rejoindre les forces responsables de la sécurité du souverain de Naboo. En tant que tel, il participa à la défense de Naboo après l'invasion de la Fédération du Commerce, et perdit un œil à l'occasion de la bataille de Theed.

  Pour son courage et ses compétences, Gregar Typho fut promu sergent à la fin des quatre années du règne d'Amidala. Il accepta sans hésitation de suivre la nouvelle sénatrice de Naboo sur Coruscant avec les Suivantes et la capitaine Mariek Panaka, qui était également sa tante. C'était un honneur pour Typho que Padmé lui fasse confiance : cela prouvait qu'elle plaçait ses compétences au-dessus du fait qu'il était le neveu de son ancien capitaine, avec qui elle s'était fermement opposée vers la fin de son mandat concernant la construction d'un canon ionique pour protéger Naboo d'éventuels nouveaux envahisseurs.
  Avant le départ pour Coruscant, et puisque les Suivantes devaient être renouvelées, le sergent Typho proposa Dorra à la sénatrice Amidala, une jeune femme extrêmement compétente avec qui il avait suivi le programme d'entraînement conçu par Panaka. Dorra deviendrait plus tard Dormé. Une fois la suite de Padmé constituée, Typho et les autres se mirent en route pour la capitale. À côté de cela, le capitaine Tonra et Sabé entreprirent une mission spéciale pour la sénatrice dont Typho ignorait les détails.

Gregar Typho


  Sur Coruscant, Typho comme Mariek durent faire quelques concessions : le Sénat fournissait des pilotes et des gardes aux sénateurs, et il était difficile pour le sergent de ne pas s'imposer à chaque fois lors des trajets de Padmé de son appartement à la rotonde. D'autant plus que les premières semaines de Padmé Amidala dans ce nouvel environnement furent particulièrement difficiles avec une première tentative d'assassinat et une campagne de décrédibilisation orchestrée par la Fédération du Commerce et plus particulièrement Nute Gunray, en plein procès.

  D'humeur plutôt joviale, le sergent Typho n'hésitait pas à hausser le ton quand il s'agissait de la sécurité de Padmé. À plusieurs reprises, il exprima son mécontentement lorsque la sénatrice entreprenait des choses risquées sans l'avertir, comme lorsque cette fois où elle s'en alla rencontrer secrètement Sabé et Tonra après avoir laissé Cordé prendre sa place.
  Ce fut notamment après une remontrance de la part du sergent que Typho obtint de la sénatrice et de ses Suivantes qu'elles l'informent lorsqu'une doublure prenait la place de Padmé Amidala. Typho pouvait ainsi être davantage inclus dans les plans les plus risqués de la sénatrice, qui ne manquait pas d'imagination. Il l'aida par exemple, lors d'une réception, à espionner Mon Mothma et Bail Organa alors que Sabé avait pris sa place.

  Après les émotions des dernières semaines, Typho et le reste de la suite de Padmé acceptèrent avec grand plaisir l'invitation de Bail Organa sur Alderaan, qui se transforma en un très plaisant séjour d'une semaine. Puis, lors du retour de la sénatrice sur Naboo à la demande de la reine Réillata, Typho prit congé, laissant à Tonra le soin d'escorter Padmé.
  L'un des premiers coups d'éclat de la sénatrice Amidala au Sénat fut son plan pour porter secours à Bromlarch, monde frappé par des séïsmes qui avaient sévèrement endommagé le réseau d'approvisionnement en eau. Typho, à bord de son chasseur N-1, avait ainsi protégé des pirates qui sévissaient dans la Bordure Médiane les convois chargés de permabéton en partance pour Bromlarch.

Gregar Typho

Gregar Typho (à droite) escortant Padmé Amidala dans le bureau du Chancelier Palpatine


2. La Guerre des Clones


2.1 Le retour sur Coruscant



  En -22, Padmé Amidala dut retourner en urgence sur Coruscant pour participer à un vote capital concernant la création du Grande Armée de la République pour contrer la menace grandissante de la Confédération des Systèmes Indépendants, un mouvement séparatiste initié par le Comte Dooku. Cela faisait six ans que Gregar Typho assurait la sécurité de la sénatrice, et il avait désormais atteint le rang de capitaine, comme son oncle avant lui.

  Grâce à sa prudence extrême, Typho sauva la vie de la sénatrice. En effet, il avait insisté pour qu'elle voyage incognito dans un chasseur N-1, et il avait bien fait, puisque la plateforme sur laquelle s'était posée la barge diplomatique explosa. Cordé, qui se faisait passer pour la sénatrice, ne survécut pas à l'explosion. Typho conduisit immédiatement Padmé en sécurité, et ne cacha pas son soulagement lorsqu'il apprit que le Chancelier Palpatine avait mobilisé les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pour assurer la sécurité de la sénatrice. Padmé n'appréciait pas cette idée, mais il s'agissait là de la solution la plus sûre, et les Jedi étaient de l'avis du capitaine Typho.
  Le soir même, Anakin et Obi-Wan déjouèrent un nouvel attentat et arrêtèrent Zam Wesell. Le Maître Jedi mena ensuite son enquête, ce qui le conduisit sur Kamino, auprès du commanditaire de l'attentat, le chasseur de primes Jango Fett, lui-même embauché par le Comte Dooku. Pendant que Padmé retournait discrètement sur Naboo avec Anakin Skywalker et R2-D2 pour seule escorte afin de préserver son anonymat, Jar Jar Binks assura l'intérim au Sénat. Le capitaine Typho était donc chargé de la sécurité de l'attaché gungan, et assista au vote concernant la création de l'armée clone, puis à l'entrée en guerre officielle de la République contre la Confédération des Systèmes Indépendants.

Gregar Typho

Le capitaine Typho et Padmé quelques secondes avant l'explosion de la barge diplomatique sur Naboo


2.2 Le virus de l'ombre bleue



  Au début de la Guerre des Clones, une menace sérieuse pesait sur Naboo, où le capitaine Typho était retourné, auprès de la reine Neeyutnee : la recrudescence de droïdes de combat prouvait que les Séparatistes s'intéressaient de très près à Naboo, le monde natal du Chancelier Suprême. La reine avait donc sollicité l'aide de Padmé Amidala, qui était venue assister au démantèlement d'un droïde tactique avec Typho, Jar Jar Binks et C-3PO. L'analyse du processeur révéla l'existence d'un laboratoire secret dont l'emplacement restait encore à déterminer. Devant la menace imminente d'une nouvelle arme séparatiste, Padmé contacta le Conseil Jedi et obtint l'envoi d'Anakin et Obi-Wan sur place. Padmé commença ensuite son enquête avec Jar Jar Binks, et le capitaine Typho demeura auprès de la reine.

  Plus tard, le capitaine reçut une communication entrante de Padmé, qui l'informait avoir trouvé une piste concernant le laboratoire secret, en suivant les arbres perlote et les limaces-coléoptères. La fermière Peppi Bow avait alerté Padmé et Jar Jar que ses shaaks avaient été empoisonnés par quelque chose qui se trouvait dans l'eau : la menace d'un agent pathogène créé par les Séparatistes était donc sérieuse.

Gregar Typho

Le capitaine Typho assistant au contact entre Padmé Amidala et le Conseil Jedi


  Typho accueillit Obi-Wan, Ahsoka Tano et Anakin quand ils arrivèrent à Theed, mais ce dernier s'insurgea que le capitaine de la garde n'ait pas escorté Padmé ou cherché à la retrouver. Typho n'était pas fier, mais avait jugé qu'il valait mieux attendre l'arrivée des Jedi avant d'agir. Grâce à Peppi Bow, qui était la dernière personne à avoir vu Padmé, l'emplacement du laboratoire secret de Nuvo Vindi était connu. Le capitaine présenta donc fièrement aux Jedi un plan du complexe séparatiste. Il fallait arrêter le scientifique avant qu'il n'active ses bombes et libère le virus de l'ombre bleue.

  Heureusement, grâce aux Jedi et aux démineurs clones menés par le capitaine Rex, Nuvo Vindi fut arrêté et toutes les bombes du laboratoire secret furent désamorcées… à l'exception d'une qui fut activée par un droïde. Immédiatement, le laboratoire fut bouclé, avec Padmé et Ahsoka toujours à l'intérieur ainsi que plusieurs clones. Leur vie était en danger.

  Typho avait pendant ce temps entrepris quelques recherches en fouillant dans les archives du palais et avait découvert qu'un antidote pouvait être synthétisé à partir de racines de reeksa, que l'on pouvait notamment trouver sur Iego, en plein territoire séparatiste. Anakin et Obi-Wan entreprirent une mission sur Iego pour trouver les fameuses racines pendant que Padmé et Ahsoka détruisaient les droïdes encore présents dans le laboratoire afin d'éviter qu'ils ne s'échappent et libèrent le virus. L'antidote put heureusement être concocté à temps et le virus de l'ombre bleue fut définitivement neutralisé.

Gregar Typho

Gregar Typho informant les Jedi de ses découvertes concernant l'antidote au virus de l'ombre bleue


2.3 Protecteur de la sénatrice Amidala



  Plus tard, en -21, le capitaine Gregar Typho escorta Padmé Amidala, avec Anakin Skywalker déguisé en pilote, sur Cato Neimoidia afin d'espionner, pour le compte du Conseil Jedi, le sénateur Rush Clovis, soupçonné de collaborer avec les Séparatistes. Le capitaine Typho, qui ignorait la relation qui liait la sénatrice au Jedi, demeura à bord de l'esquif de type J jusqu'à ce qu'Anakin sauve de justesse Padmé, qui venait d'être empoisonnée par Lott Dod. Typho fit immédiatement décoller le vaisseau pour retourner sur Coruscant.
  Quelques temps plus tard, Typho accueillit de nouveau Anakin Skywalker et Ahsoka Tano au palais de Theed : le capitaine de la garde présenta aux Jedi Lunker, qui allait les conduire auprès de Roo-Roo Page, un jeune gungan sensible à la Force que Cad Bane risquait d'enlever.

  Par la suite, Gregar Typho escorta Padmé Amidala sur Alderaan où elle devait assister à une importante conférence sur les réfugiés de guerre, malgré les craintes qu'avait exprimées Ahsoka Tano, qui avait perçu dans la Force qu'un danger pesait sur la sénatrice : en effet, la Padawan craignait qu'Aurra Sing n'attente à la vie de Padmé.
  Pendant le trajet jusqu'Alderaan, Typho fut surpris de la fébrilité d'Ahsoka Tano, qui avait cru la vie de la sénatrice en danger. Le capitaine de la garde, qui n'était pas réputé pour sa négligence, fit ainsi renforcer la sécurité sur le lieu de la conférence. Cela n'empêcha pas la chasseuse de primes de blesser Padmé lors de son discours : Ahsoka échoua à la rattraper. La sénatrice insista pour reprendre son discours le lendemain, toutefois en lisant son texte depuis sa chambre, qui serait retransmis dans la salle de la conférence par un droïde. La supercherie ne trompa cependant pas Aurra Sing qui fit irruption dans la chambre de la sénatrice. La Palliduvan fut toutefois neutralisée à temps : quand Typho arriva avec ses hommes, Aurra Sing était déjà inconsciente, et il se chargea donc de l'escorter en lieu sûr en attendant qu'elle soit emprisonnée.

Gregar Typho

Gregar Typho écoutant les inquiétudes d'Ahsoka Tano au sujet de la sécurité de Padmé Amidala


2.4 La fin de la guerre



  En -19, Rush Clovis fit de nouveau parler de lui en voulant exposer la corruption qui rongeait le Clan Bancaire Intergalactique. Padmé fut contrainte de travailler de concert avec lui, puisqu'elle devait conclure au nom de la République un nouvel emprunt auprès des Muuns et ainsi s'assurer que les fonds existaient vraiment.
  Le rapprochement entre la sénatrice et son ancien amant ne plaisait visiblement pas à Anakin Skywalker. Un soir, le capitaine Typho entendit du grabuge et fit irruption dans l'appartement de la sénatrice pour y découvrir Rush Clovis, à terre, face à un Anakin Skywalker qui semblait complètement perdu. Le sénateur de Scipio prétendit qu'il avait été agressé par un voyou et que le Jedi l'avait sauvé, mais Typho n'était pas dupe. Toute cette histoire s'acheva des jours plus tard par la mort de Clovis et l'invasion de Scipio par la République.

  Plus tard, après la mort du général Grievous et un soi-disant soulèvement des Jedi au temple qui avait conduit à la proclamation de l'Empire Galactique, le capitaine Typho ne put retenir Padmé Amidala, qui partit seule avec C-3PO à bord de l'esquif de type J, bouleversée.

  Suite à cela, le capitaine ne revit plus jamais la sénatrice en vie. Il assista à ses funérailles sur Naboo aux côtés du capitaine Tonra et de Sabé, qui avaient juré de découvrir ce qui était arrivé à leur ancienne reine. Tous les trois se promirent de faire la lumière sur les circonstances mystérieuses de la mort de Padmé Amidala.

Gregar Typho

Typho assistant à la fin de la République aux côtés de Padmé, Bail Organa et Jar Jar Binks


3. Membre des Amidaliens



  Ainsi, Typho, Tonra, Sabé et les Suivantes toujours en vie formèrent les Amidaliens, une organisation officieuse qui rassemblait de nombreuses personnes, qui, comme eux, désiraient comprendre comment la sénatrice était morte le jour de l'avènement de l'Empire. Les Amidaliens ne trouvèrent aucun indice dans l'appartement de Padmé sur Coruscant, mais y laissèrent tout de même un droïde espion au cas où quelqu'un y ferait intrusion. Les Amidaliens finirent toutefois par découvrir que Mustafar, dernier lieu connu où Padmé s'était rendue, abritait depuis la forteresse de Dark Vador. Le Seigneur Noir était donc probablement le responsable de la mort de l'ancienne reine et d'Anakin Skywalker, son Chevalier Jedi protecteur.

  En +3, les Amidaliens furent alertés de l'arrivée de Dark Vador dans l'appartement de Padmé. Ce fut Sabé qui le rencontra en premier sur Vendaxa : le Seigneur Noir, accompagné de trois Death Troopers, échappa aux calamars terrestres qui lui étaient destinés, et tua tous les Amidaliens, à l'exception de Sabé. La Suivante le conduisit ensuite dans la région des lacs, sur Naboo, où Typho et Tonra l'attendaient, dans l'ancienne demeure des Naberrie.
  Mais le piège échoua. Sabé convainquit néanmoins Vador de laisser les deux hommes en vie, puisqu'eux seuls savaient où se trouvaient les vidéos de surveillance de l'appartement de Padmé que le Seigneur Noir convoitait. À bord d'un submersible bongo, les trois Amidaliens conduisirent Vador et son droïde Z-6-7 dans une habitation gungan sous l'eau : en chemin, ils échappèrent de justesse à un poisson colo à griffes.

Gregar Typho

Typho, Tonra, Sabé, Z-6-7 et Vador attaqués par le poisson colo dans le bongo


  Mais les Amidaliens ne comptaient rien révéler à Vador, si ce n'est qu'il était leur véritable cible. Aussitôt, ils activèrent un dispositif qui attira à eux un aqua-monstre sando. Mais Dark Vador survécut de nouveau au piège, terrassa le monstre et rejoignit la surface, avant de mettre le cap avec ses Death Troopers sur le tombeau de Padmé Amidala, non loin de Theed. Sabé survécut à l'attaque du monstre, Tonra et Typho probablement aussi.
  Le Seigneur Noir élimina ensuite les Amidaliens de Ric Olié qui protégeaient la sépulture de Padmé Amidala, puis Z-6-7 découvrit sur la tombe un indice qui les menèrent sur Polis Massa. Là, le Seigneur Noir décima ce qu'il restait des Amidaliens. On ignore si Typho participa à cette bataille et s'il y survécut.



En savoir plus

  Le capitaine Typho est erronément appelé "Gregor Typho" dans Ultimate Star Wars: New Edition.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Gregar Typho
Nom
Gregar Typho
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,85 m
Fonctions
Capitaine de la garde
Armes
Pistolet blaster
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Jay Laga'aia (Episodes II et III) et James Mathis III (The Clone Wars)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/05/2021

Date de modification
15/05/2021

Nombre de lectures
3


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, Infinities ; et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.