Dark Vador


Dark Vador est un Seigneur Sith qui fut le bras droit de Dark Sidious, alias Palpatine, après avoir été un Jedi sous le nom d'Anakin Skywalker.

Continuité : Legends


  Dark Vador. Seigneur Noir des Sith. Bras droit de l'Empereur Palpatine. Exterminateur sans merci des derniers membres de l'Ordre Jedi. Créature mi-homme, mi-machine engoncée dans une armure noire devenue symbole de peur et de mort. Peu de gens le savent, mais Dark Vador ne fut pas toujours un servant du mal. Avant de jurer allégeance à Dark Sidious, il se nommait Anakin Skywalker, valeureux Chevalier Jedi de l'Ancienne République et amoureux de Padmé Amidala. Alors que la Guerre des Clones battait encore son plein et que le jeune Anakin menait une lutte acharnée pour défendre la République aux côtés de son maître et ami, Obi-Wan Kenobi, le jeune Chevalier fut la proie de visions terribles de plus en plus fréquentes dans lesquelles il assistait, impuissant, à la mort de sa bien-aimée, Padmé Amidala, avec laquelle il s'était secrètement marié.
  
  A cette époque, Anakin croyait avoir un réel ami et confident en la personne du Chancelier Palpatine, qui le traitait comme son fils. Selon certaines théories, ce pourrait même être la réalité : d'après sa mère, Shmi, Anakin n'aurait pas de père, et serait né sans qu'elle ait fréquenté d'homme. Certains affirment que ce pourrait être Dark Sidious, en manipulant la Force à travers les midichloriens, qui aurait donné naissance à Anakin. Toujours est-il que le jeune homme, dans cette époque troublée, crut pouvoir se confier librement et en toute confiance à Palpatine. Mais il ignorait que le Chancelier n'était autre que le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, qui convoitait le pouvoir suprême et avait fomenté un plan machiavélique pour détruire l'Ordre Jedi. Palpatine exploita alors les visions d'Anakin pour lui révéler son identité réelle, et pour lui faire croire que seul le Côté Obscur pouvait sauver Padmé d'une mort certaine, que même le plus puissant Jedi ne pourrait éviter.
  
  Ébranlé par cette nouvelle, Anakin informa Mace Windu que le Chancelier était ce Seigneur Sith qu'ils recherchaient tant depuis le début du conflit. Accompagné de trois de ses compagnons, Mace Windu tenta d'arrêter Palpatine, et parvint à le neutraliser au terme d'un combat sans merci. C'est alors que Sidious décida d'abattre son atout maître : il parvint à convaincre Anakin que seuls ses enseignements pouvaient sauver Padmé Amidala, et qu'il devait le tirer des griffes de Maître Windu. Alors que ce dernier s'apprêtait à abattre son sabre laser sur le Seigneur Noir des Sith, Anakin prit la plus grave décision de sa vie. Il commit un acte irréversible par lequel, sans le savoir, il allait plonger la galaxie dans plusieurs décennies de troubles. Il trancha de son arme la main de Mace Windu, qui fut tué dans la seconde suivante par un Dark Sidious "miraculeusement" remis sur pieds. Puis, Anakin décida de jurer allégeance à l'Ordre Sith. Son nouveau maître le nomma dès lors... Dark Vador.


I. La fin de la Guerre des Clones & la création de l'Empire


  
  Immédiatement après avoir été adoubé comme Seigneur Sith, Dark Vador reçut de son maître une première mission, indispensable à la réalisation de son but final : détruire le Temple Jedi, et tuer tous ses occupants. Enfoncé dans une sombre capuche, le nouveau serviteur de Palpatine se rendit au Temple, accompagné de plusieurs escouades de troupes d'élite de la 501e Légion, récemment réaffectées au service exclusif du futur Empereur depuis le lancement de l'Ordre 66, qui a vu la mort de nombreux Jedi à travers la galaxie, dont Ki-Adi-Mundi et Aayla Secura. Sans la moindre trace de pitié, Vador extermina l'un après l'autre les derniers défenseurs Jedi du Temple, et massacra tous les êtres vivants s'y trouvant, y compris les enfants Jedi. Jocasta Nu et Cin Drallig furent au nombre des morts ce jour-là.
  
  Ceux qui ne tombèrent pas sous les coups du sabre laser de Dark Vador furent submergés par le nombre des soldats clones et moururent sous les tirs de blasters. La bataille tourna vite à la boucherie, mais aucun Jedi ne fut en mesure de lutter contre le puissant Seigneur Sith qu'était devenu Anakin Skywalker. Les fumées d'incendies montèrent dans les cieux de Coruscant, et le Temple fut saccagé. Ainsi, l'Empereur mit fin en une nuit à une présence millénaire de l'Ordre Jedi sur la planète-capitale de la République Galactique.

Dark Vador


  Sitôt sa première mission terminée, Dark Vador reçut l'ordre de se rendre sur Mustafar, pour y accomplir le dernier volet du plan de Palpatine : éliminer les leaders séparatistes qui formaient la Confédération des Systèmes Indépendants, s'assurer que toutes les armées droïdes soient désactivées, et ainsi mettre fin à la Guerre des Clones. Sur Mustafar, Vador fut accueilli comme le nouveau disciple de Dark Sidious, le chef secret de la Confédération. Tous les leaders séparatistes l'accueillirent à bras ouverts et pensèrent tenir la récompense de plusieurs années de loyaux services. Ils apprirent trop tard que les Sith étaient bien peu dignes de confiance : comme de nombreux pions avant eux - dont le Comte Dooku et le Général Grievous n'étaient que les derniers en date - les chefs de la Confédération furent tout simplement sacrifiés sur l'autel de la réussite du plan de Palpatine. Aucun d'eux ne survécut à cette opération. Sur Coruscant, la République fut abolie au profit d'un Empire dirigé à vie par Palpatine.


II. Naissance d'un Seigneur Noir des Sith


  
  Après avoir éliminé tous les leaders séparatistes, et ainsi assuré la victoire finale à son maître, Dark Vador reçut une visite inattendue sur Mustafar : celle de sa bien-aimée, Padmé, alors sur le point d'accoucher. Très affolée par la tournure que prenaient les évènements, elle ne reconnut pas le jeune homme qui se tenait alors en face d'elle. Vador justifia ses actes par l'amour qu'il lui portait, et lui dit même qu'il comptait se débarrasser de Palpatine dès qu'il le pourrait et régner sur la galaxie en maître incontesté. Il fut coupé en plein élan par l'apparition impromptue de son ancien mentor, Obi-Wan Kenobi. L'arrivée d'Obi-Wan, qui s'était caché dans l'esquif naboo de Padmé, mit Vador dans une colère terrible. Devenu complètement paranoïaque, le jeune homme tenta d'étrangler Padmé par la Force. Fort heureusement, il ne la tua pas, et celle-ci tomba lourdement sur le sol de Mustafar, inconsciente. Kenobi, après un bref échange de points de vue avec Anakin, prit alors conscience que son ancien élève et ami n'était plus, et qu'il faisait face à un Seigneur Noir des Sith déterminé à prendre le contrôle d'un nouvel Empire. Les deux anciens compagnons s'engagèrent alors dans un duel au sabre laser dont l'issue ne pouvait être que la mort d'un des deux combattants.
  
  Bien qu'il soit devenu encore plus fort par l'utilisation du Côté Obscur, Anakin n'était encore qu'un jeune combattant alors qu'Obi-Wan possédait l'avantage de l'expérience et de la concentration. Par ailleurs, Kenobi connaissait la façon de combattre de son ancien apprenti. Au terme d'un combat épique, qui se déporta jusque sur les fleuves de lave de Mustafar, il parvint à trancher les deux jambes et le bras gauche d'Anakin, qui tomba lourdement sur une plage de cendres volcaniques, au bord d'une rivière de magma. Obi-Wan Kenobi, en digne Jedi, ne peut se résigner à tuer de sang-froid son ancien élève, mais il lui reprocha sa trahison envers tous ceux qui avaient fondé de grands espoirs en lui en tant qu'Élu d'une ancienne prophétie. Kenobi prit son sabre laser et quitta Mustafar avec Padmé, juste au moment où une navette transportant l'Empereur et une équipe de secours sauva le Seigneur Sith d'une mort inévitable.

Dark Vador


  Anakin fut transporté sur Coruscant, au tout nouveau Centre de Réhabilitation Impérial. Grâce aux techniques Sith, l'Empereur parvint à le maintenir en vie, mais le corps trop endommagé du seigneur Vador dut recevoir de nombreux implants cybernétiques pour continuer à fonctionner. C'est là que le jeune Skywalker reçut l'armure noire qu'il ne quitta plus jusqu'à sa mort, plus de vingt années plus tard. Insidieusement, l'Empereur l'informa qu'il avait tué Padmé, imprégnant son apprenti avec une colère et un chagrin qui ne pouvaient que lui profiter. A ce moment où Anakin Skywalker disparaissait pour faire place à Dark Vador, naissait un nouvel espoir... Anakin ne le savait pas encore, mais Padmé avait survécu assez longtemps pour mettre au monde deux enfants : Leia et Luke. Les deux enfants furent séparés et emmenés respectivement sur Alderaan et sur Tatooine afin de ne pas tomber entre les griffes de l'Empereur. En temps utile, ils parviendraient à aider leur père à gagner sa rédemption.
  
  

III. La Grande Purge Jedi - Consolidation de l'Empire


  
  Une fois remis de ses blessures, Dark Vador reçut pour mission de traquer les dernières menaces qui pouvaient gêner le nouvel Empereur. Plusieurs Chevaliers et Maîtres Jedi avaient en effet survécu à l'Ordre 66, et une contre-offensive n'était pas à exclure. Les armées clones n'eurent certes plus d'opposition armée massive en face d'eux, mais nombre de planètes n'avaient pas envie de se soumettre au nouvel Empire Galactique et opposèrent une vive résistance, qui fut cependant rapidement matée par les troupes impériales.

  Parmi les quelques Jedi qui avaient survécu à l'Ordre 66, bien peu parvinrent à passer à travers les mailles du filet de la Grande Purge Jedi. Certains furent tués par les armées clones ou découverts par des agents de l'Empire. D'autres furent trouvés et tués par Dark Vador en personne. Certains enfin, comme Yoda, Obi-Wan ou encore Vima-Da-Boda, furent assez sages et assez prudents pour se cacher et attendre la venue de jours meilleurs. Parmi les nombreuses victimes de Vador qui succombèrent après l'instauration de l'Empire, on peut noter notamment Ranik Solusar - le père de Kam Solusar - ou encore la Femme Sombre, qui mourut sur Cophrigin V après un combat sans merci. Au cours d'une bataille spatiale, Vador détruit le chasseur stellaire d'Empatojayos Brand, mais ce dernier, blessé, parvint à survivre et à se faire passer pour mort. Il fut le seul Chevalier Jedi qui puisse se vanter d'avoir survécu à une confrontation directe avec le Seigneur Noir des Sith.

a. Purge sur Kessel



  Durant les deux décennies que dura la Grande Purge Jedi, Dark Vador acquit une notoriété sans cesse grandissante. Il était, plus que l'Empereur lui-même, le symbole d'un régime cruel et sans merci. Cet être mi-homme, mi-machine, totalement désincarné, illustrait bien les méthodes brutales d'un Empire qui ne tolérait aucune résistance et ne connaissait que la manière forte pour s'imposer. La plupart des Jedi qui vivaient toujours au début de l'ère impériale comprirent rapidement qu'ils ne pouvaient espérer détruire les deux Seigneurs Sith, même en s'unissant. La tentative la plus remarquable de venir à bout de Dark Vador fut menée sur Kessel par un petit groupe de huit Jedi, composé notamment de Tsui Choi et Bultar Swan, qui parvint à attirer Vador dans un piège en propageant la rumeur d'une réunion Jedi à laquelle participerait Obi-Wan Kenobi. Lors d'une bataille farouche, le Seigneur Sith parvint à éliminer plusieurs de ses adversaires, mais fut finalement mis en difficulté devant le nombre de ses opposants et leur hardiesse. Il ne dut finalement son salut qu'à l'intervention inopinée de ses troupes clones, qui parvinrent à distraire les derniers Jedi présents et à en tuer quelques-uns.

Dark Vador


  Après ce semi-échec, Vador retourna piteusement auprès de son Empereur, qui décida de retourner les évènements à son avantage. Alors que Vador avait failli être tué par une poignée de Chevaliers Jedi désespérés, l'Histoire retint qu'il a massacré à lui tout seul pas moins de cinquante représentants aguerris de l'Ordre, faisant ainsi naître la légende du Dark Vador "tueur de Jedi".

b. Purge sur Otavon XII



  En l'an 19 avant la bataille de Yavin, Vador reçut pour mission de se rendre sur Otavon XII afin de protéger la Base Tremor du général Crik contre les attaques des natifs ovonis. Lors de cette mission qu'il jugeait indigne de ses talents, Vador apprit qu'un Jedi menait les insurgés en secret, ce qui l'aveugla totalement et lui fit abandonner sa mission. Finalement, Dark Vador parvint à étancher sa soif de mort en tuant successivement le Padawan Dendro et le Maître Jedi Hylon, mais en réalité le Seigneur des Sith était tombé dans un piège : en abandonnant son poste, il avait fait le jeu des Jedi et des Ovonis, qui avaient lancé sur la Base Tremor un ou plusieurs sugati, des créatures invincibles que seul Vador aurait pu vaincre grâce à la Force.

  Lorsqu'il revint sur les lieux où se trouvait la Base Tremor après avoir tué les deux Jedi, Vador ne put que constater que l'usine de construction avait été entièrement détruite et ses occupants massacrés. Il tomba nez-à-nez sur l'Empereur en personne, venu constater les dégâts sur place. Furieux que Vador ait pu une nouvelle fois se laisser aveugler par sa haine des Jedi, Palpatine décida d'abandonner son apprenti sur la planète Otavon XII afin qu'il médite sur son échec...

c. Consolidation du pouvoir



  Sur Coruscant, l'Empereur fit bâtir d'impressionnantes constructions dédiées à sa toute-puissance. En tant que bras droit, Dark Vador disposait également de certains privilèges, et possédait notamment un immense palais sur le monde-capitale de l'Empereur. Il disposait également de plusieurs autres palais sur des mondes aussi distants que Vjun, où fut construit le Château Bast, sa plus importante résidence en dehors de Coruscant. Vador reçut également l'ordre de former un certain nombre de disciples sensibles à la Force pour servir l'Empereur et l'Ordre Sith. Bien que moins doués que les deux Seigneurs Sith, certains personnages comme le seigneur Hethrir ou Vost Tyne devinrent de bons serviteurs de l'Empire sous les auspices de Dark Vador.
  
  Contrairement à l'Empereur, Dark Vador n'était pas intéressé par la politique ou les manipulations diverses, préférant l'action et la voie militaire. Sa position privilégiée le plaçait au-dessus de toute structure de commandement classique et le dotait de prérogatives exceptionnelles. Une position qui le fit vite détester de la plupart des officiers de l'état-major impérial, toutes armes confondues. Le Seigneur Noir était bien connu pour son manque de compréhension face à des actes d'incompétence, quand bien même ces derniers seraient exceptionnels dans la carrière d'un homme. Très rapidement, le bruit courut que Vador n'hésitait pas à tuer de ses mains tout officier ayant commis une erreur d'appréciation. Servir aux côtés d'un être aussi impitoyable était incroyablement dangereux à plus d'un titre. Cela pouvait également être l'occasion d'une promotion rapide, comme l'apprit à son avantage l'officier Firmus Piett, qui passa en une seconde du grade de capitaine à celui d'amiral après la mort de son supérieur, l'amiral Kendal Ozzel.
  
  Au début de l'Empire, certains officiers voyaient d'un très mauvais œil ces deux étranges manipulateurs de la Force. Si les Jedi étaient parfois regardés comme des êtres mystérieux et dangereux de par leurs pouvoirs incompris du commun des mortels, les Seigneurs Noirs des Sith représentaient l'abomination ultime : les Jedi avaient au moins, eux, la décence de rester discrets et de ne pas trop se mêler des affaires militaires. Plusieurs officiers hauts placés décidèrent alors de fomenter un coup d'état et d'éliminer l'Empereur et son bras droit. Un plan savamment orchestré devait venir séparément à bout des deux Sith : alors que Palpatine serait attaqué par une horde de stormtroopers modifiés, Dark Vador devrait être atomisé lorsqu'un faux vaisseau rebelle capturé exploserait à proximité. Malheureusement, les comploteurs sous-estimèrent largement leurs cibles, qui parvinrent toutes deux à se sortir de ce faux pas sans trop de dégâts. La rébellion des officiers fut étouffée dans l'œuf et les responsables abattus sans autre forme de procès. Une piteuse tentative qui amusa plus l'Empereur qu'elle ne lui causa de réel souci.
  

IV. Le début de la Guerre Civile Galactique



  Très rapidement après son accession au pouvoir, Palpatine dut faire face à une fronde de plus en plus hostile, menée à l'origine par plusieurs sénateurs dont Bail Organa et Mon Mothma. Ces mouvements sans cesse grandissants de contestation envers ses méthodes, et dont le but était de restaurer la République, atteignirent leur paroxysme à la création de l'Alliance Rebelle, le plus important mouvement armé. Tout d'abord doté de moyens limités et ne représentant qu'une faible menace pour la toute-puissante Flotte Impériale, l'Alliance Rebelle acquit au fil des années une certaine notoriété et plusieurs planètes la soutinrent - généralement de la manière la plus discrète possible. Cette montée en puissance d'un groupe armé de plus en plus puissant inquiéta Palpatine. Le Seigneur Noir des Sith ne se souciait guère de l'aspect militaire des choses : il savait que son armée était un milliard de fois plus puissante que cette Rébellion. Mais, en bon manipulateur, il savait aussi que ce mouvement de sympathie pouvait prendre de l'ampleur et lui causer des problèmes de plus en plus importants. Malgré la construction d'une nouvelle arme, l'Étoile de la Mort, il mandata Dark Vador pour découvrir la localisation de la base secrète de l'Alliance et de sa flotte, pour annihiler ces dernières.

Dark Vador


  Mais l'Alliance Rebelle, surtout à ses débuts, savait pertinemment qu'il serait vain d'affronter la Flotte Impériale en terrain découvert. Ses commandants préférèrent fort judicieusement mener des opérations de guérilla sur des convois faiblement protégés ou des bases isolées. Les batailles impliquant de vastes flottes furent donc totalement absentes dans ce contexte, et Vador perdit finalement beaucoup de temps dans des recherches longues et difficiles. Les quelques escarmouches auxquelles il participa se concrétisèrent néanmoins toujours par une victoire impériale, mais les impacts stratégiques à long terme furent pour ainsi dire inexistants.
  
  

V. Un nouvel espoir - La Bataille de Yavin


  
  Après que ses troupes aient capturé la princesse Leia Organa en possession des plans secrets de l'Étoile de la Mort, le seigneur Vador tenta de faire parler la jeune espionne pour lui faire avouer la localisation de la base secrète de l'Alliance Rebelle. Pour des raisons qui lui apparaissaient comme inconnues à l'époque, le Seigneur Noir des Sith trouva en la princesse une résistance incroyable. Il était cependant loin de se douter qu'il faisait face à sa propre fille, adoptée par Bail Organa et élevée sur Alderaan. Face à l'entêtement de la princesse, le Grand Moff Tarkin, qui commandait la station spatiale impériale, menaça de faire sauter Alderaan. La princesse céda au chantage, mais donna de fausses informations aux Impériaux. Néanmoins, sans même attendre les résultats des investigations, Tarkin ordonna de détruire la pacifique planète.
  
  Lorsqu'un petit commando parvint juste après ces événements à s'infiltrer à bord de l'Étoile de la Mort et à délivrer la princesse Leia, Vador ressentit une présence dans la Force. Une présence qu'il n'avait pas ressentie depuis fort longtemps. Au détour d'un des nombreux couloirs de la station de combat, il fit face à son ancien mentor, Obi-Wan Kenobi. Trop âgé pour mener un tel affrontement, Kenobi se sacrifia pour laisser le temps au jeune Luke Skywalker et à ses amis de s'enfuir ; Dark Vador vint facilement à bout de son pire ennemi... et Obi-Wan ne fit plus qu'un avec la Force. Utilisant les plans dérobés à l'Empire, les Rebelles parvinrent à déceler une faille dans l'Étoile de la Mort. Quand la gigantesque station spatiale entra dans le système de Yavin et repéra la base rebelle sur Yavin 4, les pilotes de l'Alliance n'eurent d'autre choix que d'affronter cet ennemi redoutable. Le rapport de force était ridicule : une trentaine de chasseurs stellaires légers contre la plus puissante station de combat jamais construite dans l'Histoire. Curieusement, c'est peut-être ce déséquilibre qui joua en faveur de l'Alliance : les officiers impériaux, Tarkin en tête, étaient bien trop sûrs de leur avantage et seule une poignée de chasseurs TIE fut envoyée pour neutraliser les chasseurs X-wings et Y-wings de l'Alliance.

Dark Vador


  Mais quand il s'avéra que plusieurs chasseurs rebelles quittaient la formation principale pour s'engager dans une tranchée de la station, avec pour objectif un puits d'aération vulnérable, Dark Vador ressentit une menace dans la Force : il décida alors de prendre les commandes de son chasseur TIE x1 personnel, accompagné de ses deux ailiers, les pilotes DS-61-2 et DS-61-3. Dans l'espace, alors que la bataille faisait rage, le Seigneur Sith élimina les Rebelles les uns après les autres, pour se retrouver finalement en lutte avec un pilote plus habile que les autres. A ce moment, Dark Vador ignorait qu'il poursuivait son propre fils, Luke Skywalker. Seule l'intervention inopinée de Han Solo, qui détruisit le chasseur d'un ailier de Vador, empêcha ce dernier de presser la gâchette et de tuer le jeune Luke. Son vaisseau endommagé par l'impact de son second ailier qui vint le percuter sous le coup de la surprise, le Seigneur Noir mit quelques précieuses secondes à reprendre le contrôle de son appareil parti en vrille. Un temps que mit à profit Luke Skywalker, qui tira ses torpilles protoniques droit dans l'objectif. L'Étoile de la Mort et son commandant, ainsi qu'un grand nombre de soldats, d'officiers et de vaisseaux disparurent dans une explosion retentissante. Cette bataille marqua le tournant de la Guerre Civile Galactique.
  
  Après ce piteux échec, Dark Vador se mit en quête du pilote rebelle responsable de la destruction de l'Etoile de la Mort. Il engagea alors plusieurs équipes de chasseurs de primes pour découvrir par tous les moyens l'identité de son nouvel ennemi. Finalement, cette mission fut accomplie sur la planète Centarès lorsque des chasseurs de primes mirent la main sur un pilote rebelle qui s'était vanté imprudemment de connaître le héros de l'Alliance. Sous la torture, le pilote céda et révéla à ses bourreaux le nom de ce dernier : un certain Luke Skywalker. Pour tous, ce nom ne signifiait rien de spécial. Mais le Seigneur Noir, lui, comprit immédiatement qu'il s'agissait de son fils. Afin de ne pas ébruiter cette nouvelle, il fit exterminer tous les chasseurs de primes présents sur place, dont une seule représentante, Mala Mala, survécut finalement à la trahison de Vador et parvint - moyennant rétribution - à communiquer cette information à l'Empereur, sur Coruscant. Dès cet instant, Vador se mit en quête de ce fils inconnu, et la poursuite tourna vite à l'obsession.
  
  

VI. Le blocus de Yavin - la quête de Vador


  
  Alors que l'Empire venait de subir sa plus importante défaite à Yavin, l'Empereur insista lourdement pour que les Rebelles soient anéantis. Ces derniers étaient toujours sur Yavin 4, et commençaient en hâte à se préparer pour repousser un assaut inévitable. En effet, très rapidement, le Destroyer Stellaire Conqueror, commandé par l'amiral Quist, fit irruption dans le système de Yavin à la recherche de vaisseaux rebelles. Et ce fut bientôt un véritable blocus organisé qui enserra les Rebelles dans un étau inextricable. Vador, qui était finalement parvenu à rejoindre les lignes impériales malgré les avaries de son appareil, empêcha ses officiers de raser la base rebelle depuis l'orbite, pour des raisons qui apparaissaient floues à ces hommes habitués à faire parler les turbolasers avant de réfléchir. A la place, le Seigneur Sith ordonna un blocus total du système. La base rebelle fut alors presque totalement coupée du reste de la galaxie. Durant les mois que dura le blocus, les forces rebelles tentèrent plusieurs sorties de manière très discrète. Au cours de l'une de ces missions, le Faucon Millenium, pris en chasse par le Conqueror, échappa à ses poursuivants en s'enfuyant dans un champ d'astéroïdes. L'amiral Quist subit alors les foudres de Vador, qui l'exécuta en utilisant la Force. Une autre sortie permit à Luke Skywalker de découvrir, presque par hasard, une planète inhabitée et gelée, qui devint par la suite la nouvelle base de l'Alliance après Yavin 4 : Hoth.

Dark Vador


  Les raisons pour lesquelles l'Empire n'attaqua pas la base rebelle pendant de longs mois restent à ce jour indéterminées. Une des hypothèses évoquée atteste que Dark Vador voulait à tout prix s'emparer de son fils dans le but de le rallier à sa cause, et qu'il voulait éviter au maximum un engagement massif de ses troupes terrestres. Cette hypothèse reste bien sûr incertaine, mais le fait est que, durant le siège du système de Yavin, Vador élabora un plan pour attirer Luke dans un piège et l'obliger à quitter Yavin 4. Pour ce faire, il laissa courir le bruit que l'amiral Griff , en charge de la construction du super Destroyer Stellaire Executor, alors en phase finale d'élaboration dans les chantiers navals de Fondor, cherchait à rallier l'Alliance et à divulguer les plans de construction du gigantesque vaisseau amiral aux Rebelles. Malgré les risques évidents, Luke décida néanmoins de rejoindre Fondor et de participer à une soi-disant réunion de conspirateurs. Mais si ces derniers étaient bien réels - certains officiers souhaitant réellement trahir l'Empire - il en était tout autrement de Griff, qui prévint Vador de la venue de Luke Skywalker sur Fondor. Le Seigneur Sith rata là sa première occasion de capturer son fils : alors qu'il surprit les conspirateurs avec ses troupes, Luke parvint à s'enfuir - qui plus est avec des plans techniques détaillés de l'Executor. Le jeune héros de l'Alliance parvint en plus à forcer une fois encore le blocus impérial et à retourner sur Yavin 4 avec sa précieuse prise de guerre.
  
  Vador n'eut pas le temps de ruminer longtemps cet échec. L'Executor était enfin opérationnel, et le Seigneur Noir des Sith en fit son vaisseau amiral, bien décidé cette fois à prendre la base rebelle de force, grâce à l'appui de ce nouveau bâtiment de combat jugé indestructible à l'époque. Sur le trajet, l'Executor pulvérisa la petite base rebelle installée sur Laakteen, une planète de moindre importance située à proximité de Fondor, et que l'Alliance Rebelle avait investie justement pour espionner les chantiers navals. Largement surpassés par ce gigantesque bâtiment de près de 19 kilomètres de long, les Rebelles furent rapidement anéantis, et l'Executor reprit ensuite sa route vers le système de Yavin pour s'occuper de la base rebelle qui s'y trouvait.

  Sur Yavin 4, les Rebelles savaient que leurs jours étaient comptés, et que l'heure de la retraite avait sonné. Pour forcer le blocus impérial, désormais renforcé par la présence du super destroyer, ils durent faire davantage usage de ruse et de diversion plutôt que de force. Et de manière pour le moins ironique, c'est l'officier en charge des opérations, l'amiral Griff, qui leur donna leur meilleure chance de fuite : en tentant une manœuvre risquée qui s'avéra catastrophique, il fit sortir plusieurs destroyers de l'hyperespace trop près de l'Executor, qui fut percuté par les vaisseaux en approche. Les dégâts furent immenses : plusieurs Destroyers Stellaires furent instantanément vaporisés, et l'Executor subit d'importantes avaries et ses boucliers furent rendus inopérationnels. Fort heureusement pour lui, si l'on peut dire, l'amiral Griff échappa au courroux de Vador : il a eu la bonne idée de périr dans l'accident, en même temps que plusieurs milliers de ses hommes.
  Pour les Rebelles, l'occasion était inespérée : profitant de ces quelques moments de désorganisation totale des forces impériales, ils forcèrent le blocus et parvinrent pour la plupart à s'échapper. Malgré tout, les pertes de l'Alliance ne furent pas négligeables. On pensait alors que le général Jan Dodonna lui-même fut au nombre des tués, mais on apprit plus tard qu'il avait en fait été capturé par les troupes de l'Empire et transféré à bord de la prison Lusankya - en fait un autre super Destroyer Stellaire caché dans un vaste hangar souterrain, sur Coruscant. Une fois de plus, Vador avait laissé son fils lui échapper, et les Rebelles se regroupèrent pour établir leur nouvelle base sur Hoth. Il fallut à l'Empire de longs mois pour en découvrir la localisation.
  

VII. L'Empire contre-attaque


  
  Trois années après la débâcle que les Impériaux ont subi à Yavin, l'Empereur était plus que jamais décidé à venir à bout de la Rébellion. Il ordonna une fois de plus à Vador de faire le maximum pour retrouver la trace de la nouvelle base rebelle et d'en exterminer tous les occupants. Toujours obnubilé par son fils, Vador n'en était pas moins conscient de ses devoirs envers Palpatine. Il ordonna que soient déployés des millions de droïdes sondes Viper à travers la galaxie pour en explorer chaque système. C'est ainsi qu'il découvrit une présence non répertoriée sur la lointaine et glaciale Hoth. Bien que les signes de vie repérés pouvaient aussi bien appartenir à des colons ou des contrebandiers, le Seigneur Sith vit dans la Force que c'étaient bien les Rebelles, dont faisait partie son fils, qui s'y cachaient.

Dark Vador


  Une fois arrivé dans le système de Hoth, Dark Vador et son Escadron de la Mort, composé de plusieurs Destroyers Stellaires et de son vaisseau amiral, le super destroyer Executor, entamèrent ce qui fut connu dans les livres d'histoire comme la Bataille de Hoth. Vador n'était pas prêt à renouveler l'échec du blocus de Yavin, et il espérait bien mener une attaque-éclair pour s'emparer de la base rebelle. Malheureusement, ses plans furent contrecarrés par l'incompétent amiral Ozzel, qui remplaçait l'amiral Griff depuis la mort de ce dernier. Ozzel, en ordonnant un retour en espace normal trop près de la planète, alerta les Rebelles de la présence de la flotte impériale, qui déployèrent instantanément leur bouclier planétaire, empêchant ainsi tout bombardement. Pour cet ultime acte d'incompétence, Ozzel fut exécuté par Vador. Le capitaine Piett, qui commandait l'Executor, devint de fait amiral en l'espace d'une seconde. Totalement surpassées par les forces impériales, les troupes de l'Alliance tentèrent néanmoins une résistance courageuse à terre. Mais les puissants Transports Blindés Tout-Terrain du général Veers maîtrisèrent le champ de bataille et enfoncèrent les lignes rebelles. Lorsque les snowtroopers de la Force Blizzard pénétrèrent dans la Base Echo, c'est le Seigneur Sith en personne qui dirigea ses hommes. Malheureusement pour lui, ses principales cibles,  et notamment les occupants du Faucon Millenium, lui filèrent entre les doigts à la dernière minute.

  Après que les derniers vaisseaux rebelles en fuite se soient échappés ou aient été détruits par le blocus impérial, Dark Vador reçut dans ses quartiers une communication personnelle de l'Empereur, qui lui annonça la venue d'un nouvel ennemi : le fils de Skywalker. Pour de multiples raisons, Dark Vador avait en effet caché la découverte de Luke à son maître. Mis cette fois au pied du mur, il ne put qu'acquiescer lorsque Palpatine lui donna l'ordre de le capturer et de le lui remettre afin qu'il devienne leur allié. A ce moment, Vador ne savait pas que son fils était parti sur la lointaine Dagobah pour suivre l'enseignement de Maître Yoda, qui vivait reclus depuis la Guerre des Clones. Il décida alors de retrouver les amis de son fils, notamment Leia Organa et Han Solo, pour qu'ils lui servent d'appât. Il mandata pour cela une fois de plus des chasseurs de primes pour retrouver leur trace. Il ne fallut pas longtemps à Boba Fett pour découvrir la localisation des fugitifs, sur Bespin. Leia et ses amis y avaient en effet trouvé refuge, dans la Cité des Nuages administrée par un vieil ami de Solo, un dénommé Lando Calrissian.

  Vador se rendit alors sur Bespin et captura facilement le petit groupe de Rebelles. Au même moment, Luke, en plein entraînement sur Dagobah, perçut que Leia était en danger. Contre l'avis de Yoda, il décida de se rendre sur Bespin pour lui venir en aide, mais tomba dans le piège que lui avait tendu son père. Les deux combattants s'engagèrent dans un affrontement au sabre laser. Bien que moins expérimenté que Vador, Luke parvint à accomplir quelques prouesses. Mais face à la puissance du Côté Obscur, le jeune homme perdit pied et se fit trancher la main droite par Vador. Ce dernier lui révéla alors sa réelle identité. En lui révélant qu'il était son père, il lui proposa également de le rejoindre pour terminer sa formation. Ensemble, dit-il, ils pourraient renverser l'Empereur et "régner sur la galaxie comme père et fils". Effrondré par cette accablante information, Luke décida de se jeter dans le vide, peut-être poussé par une soudaine intuition. Vador assista à la chute, impuissant. Pensait-il à ce moment que son fils avait décidé de se suicider ? Toujours est-il qu'il abandonna la poursuite et regagna son vaisseau. Fort heureusement, Luke n'était pas mort, et le Faucon Millenium arriva à son secours. Lorsque ce dernier sauta dans l'hyperespace, Vador ressentit dans la Force la présence de son fils, mais ne put l'arrêter.

Dark Vador



VIII. Les manipulations du Soleil Noir


  
  Plutôt à l'aise dans les batailles rangées, Vador dut cette fois faire face à un nouvel ennemi beaucoup plus rusé et machiavélique qu'à l'ordinaire : le prince Xizor, chef occulte du Soleil Noir, la plus importante organisation criminelle de la galaxie, lui vouait une haine dont les motifs échappaient totalement au Seigneur Noir. Xizor, qui cherchait à s'attirer les faveurs de l'Empereur, voulait non seulement discréditer Vador aux yeux de son maître en le faisant passer pour un incompétent, mais aussi et surtout le tuer - évidemment de la manière la moins compromettante possible. La haine et la motivation de Xizor n'étaient pas à sous-estimer. Ce dernier avait perdu une bonne partie de sa famille lorsque Vador avait ordonné le bombardement planétaire de sa planète natale, Falleen, afin de masquer les effets d'un accident chimique survenu quelques temps avant dans un laboratoire secret de l'Empire. Pour le chef du Soleil Noir, la mort de son pire ennemi était devenue sa vraie raison de vivre, et les immenses ressources de son organisation, pensait-il, pouvaient l'aider à atteindre son but.
  Vador, de son côté, savait que le prince Xizor était un personnage dangereux mais, ignorant ses vraies motivations, il le sous-estima et prit presque leur rivalité comme un jeu, persuadé qu'il aura lui-même la peau du Falleen un jour ou l'autre. L'Empereur, en bon manipulateur, était lui plutôt amusé de voir ces deux êtres se tirer dans les pattes pour s'attirer ses faveurs et se faire plonger l'un l'autre.
  
  Afin d'éloigner Vador et de s'attirer les faveurs de l'Empereur, le Falleen informa ce dernier qu'il connaissait la localisation d'une importante base rebelle, dans la ceinture d'astéroïdes de Vergesso. Il passa sous silence que cette base était principalement occupée par la société des Transports Ororo, qui était à cette époque l'un de ses concurrents les plus gênants. Xizor fit ainsi exécuter la sale besogne par son ennemi Vador, et ce dernier ne put qu'obéir à l'Empereur, qui lui ordonna de commander l'attaque. La bataille qui s'ensuivit fut un véritable carnage : les forces rebelles, en sous-effectif et prises par surprise, furent laminées au cours d'une bataille spatiale dominée par l'Executor et par le Seigneur Noir des Sith en personne, qui avait pris les commandes de son chasseur personnel. Mais très rapidement, Vador se lassa de ces pitoyables adversaires et regagna l'Executor pour laisser ses troupes finir le sale boulot. La Bataille de Vergesso fut un coup terrible porté à l'Alliance, qui ne fut éclipsé que par la cuisante défaite subie quelques temps auparavant sur la planète Hoth. Après cette campagne aussi rapide que victorieuse, Vador regagna en hâte Coruscant pour reprendre le cours de ses investigations.

Dark Vador


  Ce fut finalement le Seigneur Sith qui eut le dernier mot : alors qu'il se trouvait en orbite de Coruscant à bord de son super Destroyer Stellaire, il capta une communication émanant de la station spatiale de Xizor, le Poing du Falleen, et ordonnant que Luke Skywalker soit tué. Cet ordre contrevenait directement aux directives de Vador, qui avait précisé à Xizor de ne pas se mêler de cette affaire - et surtout pas d'attenter à la vie de son fils. Trop heureux d'avoir enfin l'opportunité de neutraliser son ennemi, Vador ordonna à Xizor de cesser le feu et de se rendre. Après l'expiration du court ultimatum fixé par les forces impériales, et en l'absence de réponse, le Seigneur Sith ordonna à son vaisseau de faire feu sur la station spatiale, qui fut rapidement vaporisée par les puissants turbolasers du mastondonte qu'était l'Executor. Le prince Xizor, malgré l'absence de preuve formelle, fut alors considéré comme mort et, de fait, on n'entendit plus jamais parler de lui. Avec la mort de ce redoutable adversaire, et la débandade de son organisation qui s'ensuivit, Vador put s'estimer satisfait, même si Luke était une fois de plus parvenu à lui filer entre les mains.


IX. Le retour du Jedi - la rédemption du Seigneur Noir


  
  Après l'échec de Vador dans sa tentative à amener son fils vers le Côté Obscur, l'Empereur réassigna son bras droit à la Flotte Impériale, et notamment à la vérification des derniers préparatifs de la construction de la toute nouvelle station de combat de l'Empire, la seconde Etoile de la Mort. Plus puissante que le premier modèle et exempte de tout défaut de conception grossier, cette station de combat devait annoncer la fin de la Rébellion : capable de pulvériser une planète en un seul tir de son superlaser Mk II, elle ferait plier les mondes séditieux. A cette époque, Vador l'ignorait encore, mais Palpatine lui faisait de moins en moins confiance. Ce dernier avait ressenti chez son disciple un changement depuis la rencontre avec son fils. Bien qu'il ne puisse exactement en définir les contours, ce changement quasi-imperceptible inquiéta l'Empereur. Son souhait secret était à ce moment de parvenir à faire basculer le jeune Skywalker vers le Côté Obscur en l'obligeant à tuer son père. Il ordonna à son bras droit de lui amener le jeune Luke vivant afin d'en disposer à sa guise.

  Contre toute attente, Vador n'eut pas à pourchasser son fils : c'est ce dernier qui vint à lui en se rendant aux forces impériales stationnées sur Endor. Conformément aux directives de l'Empereur, Dark Vador emmena son fils à bord de la seconde Etoile de la Mort. Palpatine tenta d'attirer le jeune homme vers le Côté Obscur, mais ce dernier résista à la pression - du moins jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que l'Empereur avait tendu un piège à la Rébellion. En effet, la flotte rebelle venait d'émerger de l'hyperespace pour se retrouver nez à nez avec toute une flotte impériale sur le pied de guerre. Cédant à sa colère sur le moment, Luke dégaina son sabre laser et tenta de tuer Palpatine, mais Vador s'interposa et engaga un féroce duel avec son fils. Bien que le Seigneur Sith semblait dominer le combat, ce dernier connut un tournant lorsque les pensées de Luke trahirent l'existence de sa soeur jumelle, Leia. Vador tenta d'exacerber la colère de son fils en menaçant de convertir Leia au Côté Obscur, et son plan fonctionna. Trop bien, à vrai dire : totalement déchaîné, Luke laissa éclater son pouvoir et parvint à trancher la main mécanique droite de Vador, qui tomba épuisé au sol.

  A ce moment, Vador crut sa fin arriver, mais Luke réalisa qu'il venait de commettre une faute envers les enseignements de Yoda. Il refusa d'obéir à l'Empereur et de tuer Vador, clamant qu'il était un Jedi, comme l'avait été son père avant lui. Palpatine, réalisant qu'il ne pourrait pas faire de lui un allié, décida alors de tuer Luke Skywalker à l'aide de puissants éclairs de Force. Vador observa d'abord la scène sans bouger. Mais lorsque le spectacle de son fils torturé par les attaques de l'Empereur devint insoutenable, il se retourna contre Palpatine. Ce dernier, trop occupé à malmener Luke, ne vit pas le Seigneur Noir s'approcher de lui et ne put rien faire quand ce dernier le souleva et le jeta dans un puits d'aération abyssal. Malheureusement, durant les quelques secondes de cette manoeuvre, Vador avait subi de plein fouet la puissance des éclairs de Force de l'Empereur. Déjà affaibli par son duel avec son fils, le Seigneur Sith s'écroula, mortellement blessé, ses appareils respiratoires détruits par la puissance déployée par l'Empereur.

Dark Vador


  À cet instant, le seigneur Dark Vador n'était déjà plus. C'était Anakin Skywalker qui parvint à demander à son fils de lui retirer son masque, afin de le voir pour la première et la dernière fois avec ses vrais yeux. Blessé par les éclairs de l'Empereur, et privé du support vital que représentait son masque respiratoire, Anakin mourut dans les bras de son fils, calme et enfin apaisé. Son corps, tel celui des plus grands Maîtres Jedi, disparut pour ne faire plus qu'un avec la Force. À l'instar d'Ulic Qel-Droma des millénaires auparavant, Anakin Skywalker gagna ainsi sa rédemption et rejoignit définitivement le Côté Lumineux de la Force.


Actualités en relation

Panini Comics | Sortie de Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith

Décembre commence en trombe chez Panini Comics car ce ne sont pas moins de trois comics Star Wars que l'éditeur fait paraître aujourd'hui en France ! À côté de Cible : Vador et de Docteur Aphra Tome 6, les...


Décès de Dave Prowse, l'homme sous Dark Vador

Il était l'homme sous l'armure noire : Dave Prowse s'est éteint ce dimanche, à l'âge de 85 ans. Moins reconnaissable que James Earl Jones qui avait donné sa voix à Dark Vador, ou que Sebastian Shaw qui lui avait pr...


HoloNet | Un pack de fiches Rogue One (feat. Dark Vador !)

Le premier épisode la saison 2 de The Mandalorian est encore dans tous les esprits, mais l'encyclopédie a déjà une autre surprise pour vous, et pas des moindres ! Je vous propose 14 nouvelles fiches sur le film Rogue...


Delcourt | Sortie de Dark Vador : Les Contes du Château #2

Un an après la sortie du premier opus, Delcourt fait paraitre aujourd'hui le second tome de Dark Vador : Les Contes du Château ! Adapté et traduit de la minisérie de comics Return to Vader's Castle parue chez...


Panini Comics | Sortie de Cible : Vador

côté du nouveau volume des aventures de Docteur Aphra et de l'intégrale de Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith, c'est aussi aujourd'hui que parait Cible : Vador chez Panini Comics ! Traduction officielle de la minisérie...


Informations encyclopédiques
Dark Vador
Nom
Dark Vador
Nom original
Darth Vader
Espèce
Date de naissance
19 Av. BY
Date de décès
4 Ap. BY
Lieu de décès
Taille
2,03 m
Fonctions
Bras droit de l'Empereur Palpatine
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
David Prowse (Episodes IV, V, VI), Sebastian Shaw (Episode VI)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
29/09/2020

Nombre de lectures
545 548


Note de la fiche
7 membres ont noté la fiche "Dark Vador" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Dark Vador

Dark Vador, anciennement Anakin Skywalker, était l'apprenti ainsi que le bras droit de l'Empereur Palpatine. Il traqua sans relâche les Jedi jusqu'à être confronté à son Obi-Wan Kenobi, puis son propre fils, Luke Skywalker, qu'il sauva de l'Empereur.

Continuité : Canon


  "- Si seulement tu connaissais le pouvoir du Côté Obscur. Obi-Wan ne t'a jamais dit ce qui est arrivé à ton père.
- Oh il m'en a dit assez ! Il a dit que vous l'avez tué !
- Non. Je suis ton père.
"
Dark Vador à Luke Skywalker sur Bespin


  Dark Vador était certainement le personnage le plus craint de l'Empire Galactique, peut-être encore davantage que l'Empereur Palpatine lui-même. Personne, hormis une poignée d'individus, ne savait qui se cachait derrière l'armure noire et sous le casque : la respiration rauque si caractéristique du Seigneur Noir des Sith était souvent synonyme d'une mort imminente.

  Contrairement à son maître, il n'aimait pas déléguer et préférait se charger lui-même des missions dont il avait la responsabilité. Pour certains, il n'était qu'un mythe ; pour d'autres, qui avaient eu la chance ou le malheur de l'admirer à l'œuvre, il était implacable. Craint ou adulé, il fascinait autant qu'il effrayait. Le Seigneur Noir terrassait ses adversaires sans pitié et ne laissait que très rarement de seconde chance : ceux qui méritaient un tel privilège se comptaient sur les doigts de la main. Rares furent ceux qui échappèrent à la colère de Dark Vador : quand le poing de l'Empire s'abattait, il n'y avait pas d'échappatoire.

  Tout au long de sa vie au service de l'Empire, Vador collabora avec les figures les plus éminentes du régime, au-delà de Palpatine lui-même, avec évidemment le Grand Moff Tarkin, mais aussi le Grand Amiral Thrawn et le Grand Inquisiteur ; ainsi qu'avec d'autres personnalités plus exotiques, à l'image d'Aphra.

Dark Vador

Dark Vador observant le Tantive IV lui échapper après la bataille de Scarif.
Image extraite du film Rogue One


1. La naissance de Dark Vador



"- Si tu n'es pas avec moi, alors tu es contre moi.
- Seuls les Sith sont aussi absolus.
"
Dark Vador à son ancien maître, Obi-Wan Kenobi, sur Mustafar

1.1 Tromperie



  Anciennement Chevalier Jedi de la République, Anakin Skywalker fut trompé par Dark Sidious qui se cachait sous les traits du Chancelier Suprême Palpatine, et bascula du Côté Obscur, pensant ainsi obtenir de nouveaux pouvoirs qui lui permettraient de sauver sa femme, Padmé Amidala, du funeste destin qu'il avait entraperçu dans ses visions. Anakin Skywalker avait révélé au Conseil Jedi, en la personne de Mace Windu, la véritable identité de Palpatine. Mais plutôt que d'attendre le retour des Maîtres au temple, le Chevalier Jedi désobéit et se rendit au Sénat pour découvrir Mace Windu, menaçant de son sabre laser le Chancelier Suprême, dos au mur et désarmé. Voulant à tout prix sauver l'homme qui pouvait lui enseigner un moyen de sauver sa femme, Anakin fit un choix et trancha le bras armé de Mace Windu, permettant ainsi à Dark Sidious de l'achever avec ses éclairs. Anakin Skywalker, encore sous le choc de ce qu'il venait d'accomplir, s'agenouilla devant son nouveau maître et lui prêta serment. Anakin Skywalker laissa alors la place à Dark Vador.

  L'ordre 66 fut aussitôt exécuté et partout à travers la galaxie, les clones se retournèrent contre les Jedi et les abattirent de sang froid, répondant ainsi à la programmation de leur puce inhibitrice. Seuls deux membres du Conseil échappèrent ainsi au piège de Dark Sidious : Obi-Wan Kenobi sur Utapau, et Yoda sur Kashyyyk.
  Les Jedi ayant désormais été déclarés ennemis de la République, Dark Vador fut envoyé au temple pour éliminer tous ceux qui s'y trouvaient. Le nouveau Sith s'y rendit à la tête de la 501ème légion et massacra tous les Jedi qui s'y trouvaient, comme Cin Drallig, ainsi que tous les Padawans et les Novices, ce qui fut enregistré par les caméras du temple. Une fois sa sinistre mission achevée, Dark Vador contacta son maître qui l'envoya sur Mustafar, où les leaders séparatistes s'étaient réunis : le Sith allait pouvoir mettre un terme à la Guerre des Clones et ainsi ramener la paix dans la Galaxie.

Dark Vador

Dark Vador menant la 501ème légion dans le temple Jedi sur Coruscant.
Image extraite du film La Revanche des Sith


1.2 L'ultime confrontation



"Je te hais !"
Dark Vador à Obi-Wan, après sa défaite sur Mustafar


  Une fois sur la planète volcanique, feu le Chevalier Jedi Anakin Skywalker alla à la rencontre des leaders de la Confédération des Systèmes Indépendants, qui l'accueillirent à bras ouverts, pensant qu'ils survivraient à la fin de la guerre. Mais les ordres de Dark Vador étaient bien différents : le Sith utilisa la Force pour fermer les sas, empêchant ainsi toute retraite aux Séparatistes. Il les massacra avec son sabre laser, complétant ainsi son chemin vers le Côté Obscur.
  Puis quelque chose se produisit que Vador n'avait pas prévu : sa femme, pour qui il avait tout sacrifié, posa son vaisseau sur Mustafar et courut vers lui. Padmé lui fit part des rumeurs qu'elle avait entendues sur la trahison des Jedi et sur le fait que lui, Anakin Skywalker, aurait succombé au Côté Obscur. Voyant la silhouette d'Obi-Wan Kenobi se dessiner dans le croiseur naboo, Vador déduisit que c'était son ancien maître qui avait monté sa femme contre lui. Pris d'une colère noire, Vador étrangla Padmé avec la Force, et ne la relâcha que sur ordre d'Obi-Wan. La sénatrice de Naboo s'effondra au sol, inconsciente, et le Sith jugea son ancien maître responsable de la situation. Obi-Wan ne voulant pas reconnaître la culpabilité des Jedi dans le complot dont Palpatine avait été la victime, Dark Vador attaqua, désireux de faire la démonstration de ses nouveaux pouvoirs.

  Un duel d'une rare intensité débuta alors entre l'ancien Jedi et son maître. Anakin jeta toute son énergie, toute sa colère et sa frustration dans le combat, qu'il ne parvenait toutefois pas à remporter : son maître le connaissait trop bien, et, de toute évidence, le surpassait. Mais aveuglé par sa rage à l'égard des Jedi, Dark Vador bondit contre son adversaire, alors même qu'Obi-Wan était en position avantageuse. Le Maître Jedi trancha les deux jambes et le bras de son ancien apprenti, dont le buste et le visage furent ensuite ravagés par les flammes. Dark Vador, vaincu, cracha sa haine au visage d'Obi-Wan et le regarda partir avec son sabre laser.

Dark Vador

Dark Vador, ayant rempli sa mission sur Mustafar
Image extraite du film La Revanche des Sith


  Malgré ses terribles blessures, Dark Vador survécut grâce à sa volonté de fer, jusqu'à l'arrivée de son maître, Dark Sidious. Ce dernier le plaça d'urgence dans une cellule médicale mobile et le ramena sur Coruscant, où l'un des meilleurs scientifiques de l'Empire naissant, Cylo, s'occupa de concevoir une armure qui maintiendrait le Sith en vie. Quand Vador retrouva ses facultés motrices, il était davantage homme que machine.
  L'ancien Jedi s'empressa de demander à son maître ce qu'il était advenu de Padmé : Palpatine répondit d'un calme troublant que, dans sa colère, il l'avait tuée. Dark Vador laissa alors éclater sa rage dans la cellule médicale : celle pour qui il avait tout sacrifié était morte, par sa faute. Plus rien ne semblait avoir d'importance désormais, et l'ancien Jedi s'en remit donc à la volonté de son maître. Dark Vador n'avait maintenant plus qu'un but : servir l'Empereur en traquant les Jedi et en écrasant ceux qui oseraient défier l'Ordre Nouveau.

  Avec les Jedi éliminés et la République anéantie, plus rien ne semblait désormais pouvoir s'opposer au règne des Sith. Surtout avec l'Étoile de la Mort, dont le chantier progressait rapidement, et qui, une fois achevée, dissuaderait quiconque de s'opposer à l'Empire. Seulement, Dark Vador et Dark Sidious ignoraient que Padmé Amidala avait survécu et avait secrètement accouché de deux bébés : Luke Skywalker, qu'Obi-Wan conduisit sur Tatooine auprès des Lars, et Leia Organa, qui fut adoptée par Bail Organa sur Alderaan.

Dark Vador

Dark Vador et l'Empereur, admirant le début de la construction de l'Etoile de la Mort
Image extraite du film La Revanche des Sith


1.3 L'arme d'un Sith



  Pour parfaire son voyage vers le Côté Obscur, Dark Vador devait se forger un nouveau sabre laser. Pour cela, il convenait, d'après la culture Sith, de corrompre le cristal kyber de l'arme d'un Jedi. Rares étaient ceux qui avaient survécu à la Grande Purge, mais il était de toute façon du devoir de Dark Vador de traquer ceux qui auraient pu s'échapper. Feu Anakin Skywalker fut donc abandonné par son maître sur une planète de la Bordure Médiane : il incombait désormais à Dark Vador de faire ses preuves à son nouveau maître après l'échec de Mustafar. Le Sith élimina de nombreux pirates, trouva une navette et se dirigea vers un petit avant-poste occupé par des soldats clones en mission d'inventaire. Ces derniers prirent Vador pour un Jedi et l'attaquèrent : le Sith les massacra plutôt que de leur expliquer la situation. Puis il découvrit dans les bases de données de la station qu'un certain Jedi répondant au nom de Kirak Infil'a était encore probablement en vie sur Al'doleem.

  Dark Vador retrouva la trace du Jedi, dont la fonction au sein de l'Ordre était jadis de combattre : le Sith était donc impatient de se confronter à un tel adversaire. Après avoir déjoué les multiples pièges de Kirak Infil'a, Vador fut néanmoins vaincu et propulsé à flanc de montagne : une partie de son armure fut détruite, et sa jambe gauche métallique arrachée. Mais, comme sur Mustafar, Vador puisa dans sa volonté pour se relever, et reconstruisit avec la Force partiellement son armure grâce aux débris de droïdes qu'il avait précédemment vaincus. Il se rendit ensuite au village le plus proche et confronta de nouveau Kirak Infil'a avant qu'il ne quitte Al'doleem. Dark Vador vainquit le Jedi et récupéra son arme.
  Le Sith se rendit ensuite sur Mustafar où il utilisa le Côté Obscur pour corrompre le cristal kyber d'Infil'a. Vador disposait enfin de l'arme d'un véritable Sith, un sabre laser à la lame rouge. Il retourna ensuite sur Coruscant où son maître le félicita, et où il put faire réparer et améliorer son armure à sa guise.
  
Dark Vador

Dark Vador corrompant le cristal kyber de Kirak Infil'a
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 1


2. Le Seigneur Noir des Sith


2.1 La formation des Inquisiteurs



"Tu as raison, Grand Inquisiteur, je te trouve pathétique. Mais je crois au changement."
Vador au Grand Inquisiteur, peu après leur rencontre


  Le Seigneur Noir des Sith fit ensuite la rencontre musclée avec le Grand Inquisiteur, un ancien Garde Jedi ayant succombé au Côté Obscur et servant désormais l'Empire Galactique. Pensant qu'il s'agissait là d'un voleur, Vador affronta le Pau'an dans les Archives du temple Jedi, et fut arrêté à temps par Palpatine. Ce dernier avait des projets pour son disciple, et nomma donc Dark Vador responsable de l'Inquisitorius, un organe secret de l'Empire dont l'objectif principal était de traquer les Jedi ayant survécu à l'Ordre 66. Le Seigneur Noir des Sith obéit évidemment à son maître, mais n'avait cependant aucun respect pour les Inquisiteurs, dont le leader, le Grand Inquisiteur, n'arrivait même pas à sa cheville.
  Vador s'attacha donc à entraîner ces anciens Jedi ayant succombé au Côté Obscur dans le district industriel de Coruscant, ne faisant preuve d'aucune pitié. Si les Inquisiteurs se revendiquaient du Côté Obscur, il comptait bien leur faire découvrir la souffrance. C'est ainsi qu'il transperça l'œil de la Neuvième Sœur et trancha le bras du Sixième Frère, simplement pour leur enseigner la douleur de la perte. Vador n'hésita pas non plus à rabaisser le Pau'an, malgré la volonté de ce dernier de faire ses preuves : en effet, le Seigneur Noir ne croyait pas les Inquisiteurs capables de retrouver et traquer les Jedi. Le premier à retrouver n'était autre que Jocasta Nu, l'ancienne bibliothécaire. Mais la traque s'avéra presque trop facile puisque ce fut Jocasta Nu qui se rendit elle-même aux Archives pour détruire un cube de données contenant les noms d'enfants sensibles à la Force.

  Dark Vador se lança à sa poursuite et ordonna aux troupes de choc de cerner le temple afin qu'elle ne s'échappe pas. Cependant, les soldats clones prirent Vador pour un Jedi et ouvrirent le feu sur lui. Cela n'arrêta pas le Seigneur Noir qui se fit connaître auprès du commandant Fox, puis qui immobilisa Jocasta Nu avant d'en faire sa prisonnière : il avait reçu l'ordre de son maître de ne pas la tuer. Cependant, celle-ci révéla aux clones que Vador n'était autre qu'Anakin Skywalker, et le Seigneur Noir tua tous les témoins, Jedi et clones.
  
  L'ascension fulgurante de Dark Vador suscita rapidement des jalousies. Alors qu'il se trouvait en mission sur Cabarria avec la Neuvième Sœur, le Seigneur Noir tomba dans une embuscade et son sabre laser fut détruit dans une explosion. Durant le trajet de retour à Coruscant, Vador se construisit une nouvelle poignée, plus adaptée que celle de Kirak Infil'a. Son vaisseau fut cependant abattu par les défenses planétaires de la capitale. Vador survécut, et en déduisit qu'un traître se trouvait parmi les hauts gradés de la Marine Impériale. Ainsi, pour faire passer l'envie à quiconque de se dresser contre lui, Vador réunit des officiers et en tua cinq au hasard, un message à destination des traîtres.

Dark Vador

Dark Vador éliminant au hasard cinq officiers de la Marine Impériale
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 2


2.2 Traque sur Mon Calamari



"Je peux vous tuer d'un geste du doigt. Vous n'êtes essentiel à rien du tout. Vous ne comptez pas. On vous a menti."
Vador au roi Lee-Char de Mon Calamari


  Un an après l'avènement de l'Empire, Dark Vador se rendit ensuite sur Mon Calamari, où le roi Lee-Char était suspecté de recevoir les conseils d'un Jedi. Le Seigneur Noir n'avait que faire des négociations commerciales que menaient le Gouverneur Tarkin avec le gouvernement des Mon Calamari : ainsi, lorsque la navette de l'ambassadeur impériale explosa, cela fournit à Vador et Tarkin le prétexte nécessaire pour envahir le monde aquatique.
  Accompagné des Sixième et Dixième Frères, ainsi que de la Neuvième Sœur et de toute une escouade de Purge Troopers, Vador partit directement à la recherche de Lee-Char, sans se préoccuper des stormtroopers et des TB-TT qui étaient déployés dans les parties immergées des villes. Tandis que Gial Ackbar et l'amiral Raddus menaient la défense de Mon Calamari, Lee-Char ordonna le repli de son peuple dans les profondeurs des océans. Une fois le roi capturé, les Inquisiteurs obtinrent de lui la localisation de Ferren Barr, le Jedi qui le conseillait secrètement. Toutefois, Lee-Char eut le temps d'exécuter son plan : des immenses baleines plongèrent dans les eaux, ce qui créa une terrible vague qui démolit toutes les constructions en surface : l'armada impériale fut balayée, nécessitant ainsi de déployer de nouvelles troupes.  

  Dark Vador fut emporté par les flots, et dut se débarrasser d'un monstre marin avant de retrouver le véhicule des Inquisiteurs : il leur reprocha de ne pas avoir plutôt cherché à retrouver le roi. Puis, à la demande de Tarkin, il laissa la recherche du Jedi à ses Inquisiteurs pendant qu'il se chargeait d'appréhender Lee-Char. Quand Vador se retrouva seul face au roi de Mon Calamari après avoir éliminé toute sa garde rapprochée, il fut retardé par l'arrivée de Ferren Barr, qui avait habilement retourné les Purge Troopers contre les Inquisiteurs. Le Jedi iktotchi révéla être à l'origine de l'explosion de la navette de l'ambassadeur impérial, et donc avoir provoqué l'invasion de Mon Calamari. Barr avait vu dans une vision que la flotte marchande Mon Calamari servirait de base à la création d'une première Rébellion, puis bien plus tard d'un second mouvement de Résistance contre l'autoritarisme.
  Pas le moins du monde impressionné, Vador affronta Ferren Barr et triompha du Jedi. Lee-Char fut ensuite capturé et emprisonné dans une prison secrète sur Strokill Prime, où il resterait incarcéré près de vingt ans jusqu'à sa mort.

Dark Vador

Dark Vador face à Ferren Barr sur Mon Calamari
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 3


2.3 Sous les ordres de Tarkin



"Méfiez-vous, Gouverneur Tarkin. Appuyez-vous de trop sur cette station de combat... et elle deviendra votre tombe."
Vador à Tarkin, après son enquête sur Géonosis


  Plus tard, accompagné de tout un contingent de snowtroopers, Dark Vador se rendit sur une lune glacière inconnue, sur laquelle un croiseur de classe Venator de la République s'était écrasé à la fin de la Guerre des Clones. La neige avait presque tout recouvert, néanmoins des pierres tombales étaient encore visibles. Vador découvrit alors, par terre, un sabre laser : il s'agissait de l'un de ceux qu'il lui avait rendus à son ancienne Padawan, qu'il lui avait Ahsoka Tano, juste avant la bataille de Mandalore. Le Seigneur Noir le ramassa, l'alluma et sonda la Force devant cette lame bleue. On ne sait pas si Vador perçut qu'Ahsoka Tano avait survécu.

  Ensuite, Dark Vador demanda au Gouverneur Tarkin de rembourser sa dette : en effet, le Seigneur Noir avait accepté d'abandonner la traque du Jedi sur Mon Calamari pour capturer Lee-Char. Vador exigea de Tarkin qu'il le fasse participer à la fameuse chasse sur Eriadu, événement sanglant qui avait forgé la jeunesse de Tarkin. Ce dernier accepta et s'entoura d'une vingtaine de mercenaires pour traquer le Seigneur Noir. Il ne cherchait pas à être discret, se laissait pister, sachant pertinemment qu'il finirait par écraser ses poursuivants.
  Au bout de neuf jours, Vador avait éliminé douze opposants, affronté de nombreuses bêtes natives d'Eriadu, mais s'était fait voler son sabre laser. Il se fit néanmoins piéger par Tarkin qui l'attira vers une zone souvent frappée par la foudre. Vador, qui dominait ses poursuivants d'au moins une tête dans son armure, encaissa un éclair et s'effondra. Toutefois, il lui restait encore assez d'énergie pour étrangler Tarkin et ainsi prouver au Gouverneur qu'il n'aurait jamais le dernier mot.

Dark Vador

Dark Vador découvrant un des sabres laser d'Ahsoka Tano
Image extraite de The Clone Wars - Saison 7 - Episode 12


  En plus d'un an, Dark Vador avait largement fait ses preuves au sein de l'Empire : il était redouté par la Marine, craint par les dissidents, et sans cesse mis à l'épreuve par son maître. Apprécié des stormtroopers auprès de qui il combattait - contrairement à de nombreux officiers supérieurs -, Vador garda le commandement de la 501ème légion, dont l'excellence n'était plus à prouver. Le Seigneur Noir avait même formé certains des soldats de la légion lui-même après la mise en retraite des clones, comme le sergent Kreel. Vador ne craignait finalement qu'une seule chose : ne pas être la seule arme sur laquelle l'Empereur pouvait se reposer, et donc devenir inutile.

  Ainsi, probablement vers -17, Vador décida d'en savoir plus sur le projet de l'Étoile de la Mort et de mener l'enquête, puisque son maître ne lui disait rien. Le Seigneur Noir se rendit alors à la Citadelle de Scarif et consulta les données secrètes de l'Initiative Tarkin liées au projet Nébuleuse. Avant d'en apprendre davantage, Vador fut interrompu par le Gouverneur qui lui rappela qu'il n'avait pas les autorisations pour se trouver ici. S'estimant toutefois au-dessus du Gouverneur, il ne fut pas du tout impressionné et se retint de l'étrangler ou de le transpercer de son sabre, car après tout, Tarkin était un élément important de l'Empire. Cependant, Vador eut la confirmation de son maître que, désormais, il devait obéir aux ordres de Tarkin. Le Seigneur Noir fut ensuite envoyé sur Géonosis où le directeur Orson Krennic l'informa de multiples sabotages survenus dans les derniers mois, qui ralentissaient considérablement le chantier de la station spatiale de combat.
  Après avoir enquêté dans le bureau de Galen Erso sur Coruscant, Dark Vador comprit que les saboteurs n'étaient autres que des Géonosiens nés d'une reine clandestine. Le Seigneur Noir regroupa un contingent de Death Troopers et élimina la ruche, permettant ainsi au projet de reprendre son cours.

Dark Vador

Vador, frappé par la foudre sur Eriadu
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 3


  Dark Vador était donc obligé d'obéir aux ordres du Gouverneur Tarkin, sans quoi son maître ne serait pas satisfait. Cela ne plaisait pas du tout au Seigneur Noir, qui ne voyait pas non plus d'un bon œil que l'Empire gaspille ses ressources dans la construction de l'Étoile de la Mort, et y place une trop grande confiance.

  En -14, Dark Vador fut une nouvelle fois sollicité par Tarkin, qui avait depuis été promu Moff. Les deux hommes se respectaient mutuellement, et les précédentes querelles qui avaient pu les séparer étaient aujourd'hui effacées : tous les deux partageaient le même pragmatisme et la même volonté d'agir, contrairement à des bureaucrates et autres officiers frileux qui préféraient le confort de l'immobilisme. Une station secrète de l'Empire depuis laquelle Tarkin supervisait la construction de l'Étoile de la Mort, la Base Sentinelle, avait été attaquée par un vieux croiseur datant de la Guerre des Clones. Cette attaque, qui avait été déjouée, représentait une faille de sécurité importante que ni Tarkin ni Vador ne voulaient sous-estimer. L'Empereur se réjouit d'ailleurs de leur collaboration efficace.
  Les deux hommes forts de l'Empire menèrent donc conjointement leur enquête qui les conduisit sur Murkhana où le vaisseau du Moff, le Pic de la Charogne, se fit voler par les auteurs de l'attaque de la Base Sentinelle. Grâce à un habile redéploiement stratégique des vaisseaux de la flotte impériale, Tarkin tenta d'anticiper les agissements des voleurs, mais ses tentatives échouèrent. Pour Vador et le Moff, il ne faisait plus aucun doute qu'un traître haut placé dans la hiérarchie impériale renseignait leurs adversaires.

  Tarkin découvrit finalement l'identité de l'un des fauteurs de trouble en consultant les archives de l'Empire et en reliant certaines informations à son propre passé : il s'agissait de Berch Teller, ancien agent des Renseignements de la République, dont le Moff avait massacrer plusieurs de ses compagnons lors d'une sombre campagne. Pendant que Tarkin organisait le piège qui se refermerait sur les voleurs du Pic de la Charogne, Dark Vador démasqua le traître, le vice-amiral Dodd Rancit, et le fit exécuter en le forçant à s'éjecter d'un destroyer par une capsule de sauvetage, qui fut ensuite aussitôt détruite. Après cet épisode, Tarkin fut nommé Grands Moff, une décision que Dark Vador approuvait car la définition de sur-secteurs permettrait de simplifier la gestion de l'immense territoire de l'Empire.

Dark Vador

Vador et Tarkin arrivant sur Murkhana
Image extraite du Star Wars Insider 153


2.4 Insurrection sur Ryloth



"- Seigneur Vador. Amusant n'est-ce pas ? Avez-vous songé à me laisser succomber pour assouvir vos propres ambitions ?
- Oui, mais l'espace d'un instant seulement.
- Bien. Très bien.
"
L'Empereur à Dark Vador, en plein combat contre les lyleks sur Ryloth


  La même année, Dark Vador se rendit avec son maître sur Ryloth, où une insurrection mené par Cham Syndulla prenait de l'ampleur sans que la Moff locale, Delian Mors, ne semble faire quoi que ce soit pour endiguer le mouvement. Peu de temps avant ce voyage, Dark Vador avait massacré plusieurs membres du Front de Libération dans le système de Yaga Minor. Seulement aujourd'hui, les deux Seigneurs Sith avaient décidé d'accompagner secrètement le sénateur Orn Free Taa sans avertir la garnison impériale de Ryloth de leur venue.
  À bord du Périlleux, les Seigneurs Sith approchaient donc incognito de Ryloth. Seulement, Cham était au courant de leur venue et lança une attaque contre le destroyer stellaire avec de vieux chasseurs Vautour recyclés ainsi que des droïdes buzz. Vador sauta dans le cockpit d'un chasseur V-Wing et défendit comme il le put le Périlleux. Mais les chasseurs Vautour suicidaires avaient causé trop de dommages, et le Seigneur Noir retourna donc à bord du destroyer. Là, il repéra plusieurs groupes de Twi'leks qui avaient profité du chaos pour infiltrer le vaisseau en se faisant passer pour des équipes de secours envoyées depuis Ryloth. Vador donna l'alerte et ordonna que tous les Twi'leks soient massacrés, mais il était trop tard : les membres du Front de Libération avaient installé des explosifs. Il fallait évacuer le Périlleux.

  Le destroyer explosa au-dessus de Ryloth tandis que Vador, l'Empereur et un équipage réduit se dirigeaient vers la surface à bord d'une navette. À l'approche de leur destination, le Seigneur Noir prit en chasse un vaisseau ennemi qui ciblait des survivants impériaux. Avec la Force, Vador étrangla l'équipage à distance, mais le vaisseau du Front de Libération se retourna aussitôt et fonça sur la navette impériale. Celle-ci s'écrasa au milieu de la jungle. Avec Vador et son maître, il ne restait que deux Gardes Royaux : les communications étaient coupées et les insurgés twi'leks les cherchaient. Les Seigneurs des Sith devaient retrouver la garnison impériale à tout prix.
  Après avoir terrassé une horde de lyleks, Vador et l'Empereur trouvèrent refuge dans un village peuplé d'innocents twi'leks, qui les accueillirent chaleureusement. Le village fut cependant pris pour cible par les insurgés de Cham Syndulla. Pour protéger l'identité de son maître, le Seigneur Noir affronta seul les membres du Front de Libération et exécuta sommairement la seconde de Cham Syndulla, qui s'était sacrifiée pour que les autres puissent s'échapper.

  L'Empereur s'avéra satisfait de ce dénouement, car l'insurrection avait été balayée. Vador quant à lui avait de nouveau prouvé sa fidélité à son maître et avait combattu vaillamment. Avant de quitter les lieux, le Seigneur Noir massacra tous les Twi'leks du village, afin de ne laisser aucun témoin de ce qu'il s'était produit ici.

Dark Vador

Vador et son maître dans la jungle de Ryloth
Image de couverture de Les Seigneurs des Sith


2.5 Le Projet Récolte



"J'ai éliminé les derniers Jedi pour vous, et j'effectuerai toute autre mission que vous m'assignerez. Mais d'abord, je souhaite que vous me donniez un monde."
Vador à l'Empereur, après la mort d'Eeth Koth


  Toujours la même année, Dark Vador réunit avec lui trois Inquisiteurs - dont le Cinquième Frère - pour traquer Eeth Koth, ancien membre du Conseil Jedi, qui était devenu prêtre depuis la chute de la République. Il faut aisé pour le Seigneur Noir de retrouver le Zabrak, et il envoya les Inquisiteurs s'occuper de sa femme qui s'était échappée avec leur enfant pendant qu'il affrontait le Jedi.
  Eeth Koth combattit honorablement et Vador dut mobiliser toutes ses forces pour l'affronter. Néanmoins, quand les Inquisiteurs revinrent avec l'enfant du Maître Jedi, ce dernier fut déstabilisé et Vador en profita pour l'achever. Le bébé Zabrak fut ramené sur Coruscant et confié au Grand Inquisiteur dans le cadre du Projet Récolte, consistant à débusquer des enfants sensibles à la Force pour les convertir au Côté Obscur. Un projet que l'Empereur avait déjà initié durant la Guerre des Clones, en sollicitant le chasseur de primes Cad Bane pour capturer des enfants : mais à cette époque, c'était Anakin Skywalker et Ahsoka Tano qui avaient arrêté le chasseur de primes.

  Désormais, tous les Jedi qui se trouvaient sur la liste des priorités absolues des Inquisiteurs avaient été éliminés. Il ne restait qu'à poursuivre les recherches pour en trouver d'autres qui étaient susceptibles de se cacher encore. Le Cinquième Frère vint alors informer le Seigneur Vador du comportement étrange d'une Inquisitrice, qui avait hésité à laisser filer la femme d'Eeth Koth durant la traque, et qui ne s'était ravisée qu'en constatant la présence des autres Inquisiteurs derrière elle. Vador surveilla donc ladite Inquisitrice, et quand il constata qu'elle avait des sentiments pour un autre Inquisiteur, il entreprit de les éliminer. Les deux renégats s'échappèrent toutefois et Vador laissa un sillage de destruction derrière lui, jusqu'à éliminer les deux Inquisiteurs.
  L'Empereur reprocha par la suite à Vador le chaos qu'il avait créé dans les rues de la capitale, notamment un accident qui avait tué une sénatrice. Suite à cet incident, les Inquisiteurs seraient déplacés, loin des regards indiscrets de Coruscant. Néanmoins, le Seigneur Noir fut récompensé par son maître pour avoir tué Eeth Koth : il lui offrit la Nef Royale de Padmé Amidala, complètement réparée. Vador accepta, maître de ses émotions, et exigea de plus un monde où il pourrait parfaire son lien avec le Côté Obscur : Mustafar.

Dark Vador

Vador ordonnant aux Inquisiteurs de poursuivre la femme d'Eeth Koth
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 4


2.6 La forteresse de Mustafar



"Nous n'évacuerons pas. Au contraire, nous avancerons."
Dark Vador à la garnison impériale lors de l'attaque des Mustafariens


  Avant son départ pour Mustafar, l'Empereur offrit de plus à Vador un artefact qu'il conservait précieusement dans le Palais Impérial de Coruscant. Le casque de Momin, un ancien Seigneur Sith. Accompagné de la colonelle Alva Brenne, une architecte de la Marine Impériale, Vador mit finalement le cap sur Mustafar. Il désactiva les boucliers de son nouveau vaisseau lors de la rentrée atmosphérique afin de se remémorer la morsure ardente de la chaleur de ce monde où il avait été vaincu. Vador confia ensuite à Brenne la tâche de lui concevoir les plans de sa nouvelle forteresse, édifice qui était indispensable pour canaliser la puissance du Côté Obscur qui s'échappait du nexus de Force de la planète.
  Cependant, les premiers plans que lui proposa Alva Brenne n'étaient pas satisfaisants. Et avant que la colonelle ait pu se remettre au travail, le Seigneur Noir découvrit son cadavre. Un officier impérial avait revêtu le casque de Momin et assassiné l'architecte. Ni une ni deux, Vador éventra l'officier de son sabre et utilisa le Côté Obscur de la Force pour éveiller l'esprit du Sith. Le Seigneur Noir comprit alors que seul Momin pourrait réaliser son projet de bâtir une forteresse capable de canaliser l'énergie du Côté Obscur de Mustafar. Vador souhaitait en effet ouvrir un portail pour ramener Padmé Amidala d'entre les morts.

  Le Seigneur Noir s'en alla capturer un autochtone Mustafarien et lui enfila de force le casque de Momin, afin que l'esprit du Sith puisse prendre possession d'un nouveau corps innocent. Momin comptait bien faire de la forteresse son chef-d'œuvre et promit à Vador de réussir. L'entreprise fut longue et il fallut des mois pour concevoir les plans et amener le matériel. Néanmoins, les premières tentatives furent des échecs car l'édifice s'effondrait au moment où Vador tentait de canaliser la puissance du Côté Obscur du nexus de Force. Le Seigneur Noir tuait alors l'hôte de Momin et plaçait le casque sur un nouvel individu pour recommencer toute la construction.

Dark Vador

Vador face à l'architecte Momin, sur Mustafar
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 4


  Pendant que Momin concevait de nouveaux plans, Vador dut se rendre en urgence sur Nur où se trouvait la forteresse des Inquisiteurs. Il avait été informé que Cere Junda et Cal Kestis - les deux Jedi qui avaient éliminé la Neuvième Sœur - comptaient récupérer l'holocron d'Eno Cordova, une relique précieusement gardé par les Inquisiteurs.

  Le Seigneur Noir assista à la défaite de la Deuxième Sœur, qui, une fois désarmée, abandonna le Côté Obscur en faisant la paix avec elle-même. En effet, Cere Junda, son ancien Maître Jedi, s'était excusée de l'avoir abandonnée au début de la Purge. Vador s'approcha discrètement et transperça l'Inquisitrice de son sabre laser avant de se concentrer sur les deux Jedi. Il était bien plus fort qu'eux et ne fut jamais inquiété par les ruses de Cere Junda ou les attaques du jeune Cal Kestis. Néanmoins, les deux Jedi lui échappèrent en inondant la salle où ils se trouvaient. Vador survécut de justesse, se protégeant d'un bouclier de Force des flots, mais les deux Jedi reçurent de l'aide et disparurent en possession de l'holocron.
  
Dark Vador

Dark Vador, affrontant Cere Junda sur Nur
Impression écran du jeu Jedi: Fallen Order


  Vador retourna ensuite sur Mustafar où Momin poursuivait son travail. La neuvième tentative fut la bonne et la forteresse put supporter et canaliser le pouvoir du Côté Obscur du nexus de Force. Néanmoins, la quête du Seigneur Noir n'était pas achevée puisque les Mustafariens menèrent une attaque contre la forteresse. Vador en personne mena les troupes au combat pour défendre son château. Une fois la menace repoussée, le Seigneur Noir dut affronter en duel Momin qui avait profité du chaos pour utiliser le portail et retrouver toute son énergie vitale.

  Exténué par la bataille qu'il venait de mener et par les flots de lave qu'il avait repoussés, Vador trouva néanmoins la force de vaincre son adversaire. Même avec un bras tranché et de multiples blessures, le Seigneur Noir vainquit Momin en propulsant contre lui un lourd bloc de pierres. Le casque fut brisé et l'esprit du Sith anéanti.
  Vador pénétra ensuite dans le portail et ne fit plus qu'un avec le Côté Obscur de la Force. Les visions se bousculèrent dans son esprit où il revécut en accéléré la jeunesse et la formation d'Anakin Skywalker. L'esprit de Vador terrassa tous les Jedi et même l'Empereur, mais échoua à ramener avec lui Padmé.
  Quand Dark Vador reprit connaissance sur le sol de sa nouvelle forteresse, il ferma définitivement le portail et retourna sur Coruscant. Il n'avait pas donné de nouvelles à l'Empereur depuis un certain temps, et ce dernier avait même envisagé de chercher un nouvel apprenti. Mais c'était inutile désormais, puisque le Seigneur Noir était de retour. La construction de la forteresse avait pris deux années, mais, maintenant, Vador possédait un endroit où méditer loin de l'influence de l'Empereur.

Dark Vador

Vador affrontant les autochtones sur Mustafar
Image extraite de Dark Vador, Le Seigneur Noir des Sith - Volume 4


2.7 Des Jedi sur Lothal



"Ton maître t'a leurré en te faisant croire que tu pourrais devenir un Jedi."
Vador à Ezra Bridger sur Lothal, après avoir repoussé Kanan Jarrus


  On ignore ce qu'il advint du Seigneur Vador entre -12, date de fin de construction de sa forteresse de Mustafar, et -4, année où l'Empereur le sollicita pour mettre un terme à l'insurrection croissante sur Lothal. En effet, après la mort du Grand Inquisiteur, défait sur Mustafar par Kanan Jarrus, des foyers de rébellion s'étaient embrasés un peu partout dans la galaxie, et plusieurs groupes distincts s'étaient même alliés, à l'image des Spectres et de la cellule Phoenix de Jun Sato. Il était donc urgent pour Vador de traquer et d'éliminer les Rebelles, ainsi que ce nouveau Jedi qui avait fait surface. De nouveau, le Seigneur Noir collabora avec le Grand Moff Tarkin pour cette mission de longue haleine.

  Dark Vador se rendit tout d'abord au quartier général de l'Empire sur Lothal, dans Capital City, puis s'entretint brièvement avec la jeune ministre Maketh Tua, qu'il tenait pour partiellement responsable de l'inefficacité des procédures visant à arrêter les Rebelles. Le Seigneur Noir informa de plus la ministre Tua qu'elle devrait répondre de ses échecs devant Tarkin dès le lendemain.
  En mettant ainsi la pression sur Maketh Tua, Vador suspectait qu'elle se tournerait vers les Rebelles pour solliciter leur aide. Ce fut précisément ce qu'il se produisit et le plan du Seigneur Noir fonctionna à merveille, puisque l'équipage du Ghost entreprit une mission pour secourir la ministre.

Dark Vador

Dark Vador arrivant sur Lothal
Image extraite de Star Wars Rebels - Le Siège de Lothal


  L'agent Kallus du Bureau de la Sécurité Impériale mit tout en place pour pister discrètement la traîtresse et informa le Seigneur Vador du déroulé de l'opération. Quand les Spectres se révélèrent enfin, des échanges de tirs eurent lieu entre Kallus, quelques stormtroopers et les Rebelles. La ministre se réfugia dans une navette qui explosa soudain : Dark Vador, qui observait la scène de loin, avait obtenu précisément ce qu'il voulait. Les Spectres étaient revenus sur Lothal. Le Seigneur Noir ordonna ensuite le confinement total de la planète, puis confronta un peu plus tard ses ennemis, alors que ceux-ci tentaient de voler une navette sur une plateforme d'atterrissage.

  Dark Vador para sans difficulté les attaques de Kanan Jarrus qui ne faisait pas du tout le poids contre lui. Il le balaya puis utilisa la Force pour que le jeune Ezra Bridger s'embroche sur son propre sabre laser. Néanmoins, Kanan Jarrus revint défendre son apprenti et le Seigneur Noir se concentra de nouveau sur lui. Soudain, Sabine Wren et Garazed Orrelios firent s'effondrer sur lui plusieurs MD-TT. Vador n'était absolument pas blessé et sortit des décombres indemne, ce qui démoralisa profondément ses adversaires qui prirent aussitôt la fuite à bord d'une navette impériale. Heureusement, Vador avait placé un mouchard dessus et n'avait plus qu'à attendre.
  Afin de faire sortir les Rebelles de leur cachette, le Seigneur Noir ordonna à l'agent Kallus de réduire en cendres Tarkinville. Cela précipita le départ des Spectres de Lothal, qui reçurent l'aide de Lando Calrissian pour franchir le blocus.

Dark Vador

Dark Vador affrontant Kanan Jarrus sur Lothal
Image extraite de Star Wars Rebels - Le Siège de Lothal


  Grâce au mouchard de Vador, l'Empire retrouva néanmoins la trace du Ghost dès que celui-ci eût rejoint le reste de la cellule Phoenix après un saut en hyperespace. Seul à bord de son TIE avancé x1, Dark Vador engagea le combat contre les A-Wings de l'Escadron Phoenix et en détruisit la plupart avant de se concentrer sur le Phoenix Home, la frégate de classe Pelta de Jun Sato.
  Puis soudain, Dark Vador sentit la présence d'Ahsoka Tano dans la Force. Il redirigea immédiatement son attention sur le Ghost tandis que l'amiral Kassius Konstantine arrivait avec le renfort de trois Destroyers Stellaires. Le Phoenix Home fut détruit, et une partie de son équipage rejoignit d'autres vaisseaux rebelles qui sautèrent en hyperespace. Bientôt, il ne resta plus que le Ghost, qui parvint également à s'échapper, puisque les rayons tracteurs du destroyer de l'amiral Konstantine attrapèrent le TIE de Vador plutôt que le cargo des Spectres.

  À bord du destroyer de Konstantine, Dark Vador contacta l'Empereur et l'informa de sa découverte : la Padawan d'Anakin Skywalker était toujours en vie. Excités à l'idée que la Togruta puisse les conduire à d'autres Jedi encore en vie, comme Obi-Wan Kenobi par exemple, le Seigneur Noir et son Maître décidèrent de patienter. Néanmoins, Dark Vador mandata le Cinquième Frère et la Septième Sœur pour retrouver Kanan Jarrus et son apprenti, Ezra Bridger.

Dark Vador

Vador pilotant son TIE avancé x1 contre les Rebelles de la cellule Phoenix
Image extraite de Star Wars Rebels - Le Siège de Lothal


2.8 La confrontation sur Malachor



"Anakin Skywalker était faible. Je l'ai détruit."
Dark Vador à Ahsoka Tano, sur Malachor


  Les deux Inquisiteurs échouèrent à de multiples reprises à capturer ou éliminer Kanan Jarrus et Ezra Bridger. Néanmoins, alors qu'ils pourchassaient les Jedi sur Lothal, le Cinquième Frère et la Septième Soeur firent la découverte d'un temple Jedi. Vador fut immédiatement averti et se rendit sur place : cette découverte satisferait grandement son maître.

  Plus tard, en -3, le Seigneur Noir envoya les deux précédents Inquisiteurs ainsi que le Huitième Frère sur Malachor, où le fugitif Maul avait été repéré, autrefois apprenti de Dark Sidious, ancien leader du Collectif de l'Ombre durant la Guerre des Clones, et désormais seigneur du crime déchu. Le Zabrak avait été repéré et représentait toujours une menace, aussi sa capture était une priorité pour l'Empire.
  Néanmoins, en trouvant le renfort inattendu en les personnes d'Ezra Bridger, Kanan Jarrus et Ahsoka Tano, Maul tint tête aux trois Inquisiteurs. Le Zabrak était en fait à la recherche de l'holocron de Malachor, dissimulé dans le temple Sith de la planète.

  Puisque les Inquisiteurs étaient incapables d'accomplir leur mission - en fait, ils avaient même été tués par Maul et les Jedi -, Vador se rendit personnellement sur Malachor pour récupérer l'holocron et ainsi contrôler la super-arme dissimulée dans le temple. Debout sur son TIE personnel, il s'engouffra dans une faille pour arriver directement au sommet du temple souterrain où se trouvait le jeune Ezra Bridger, qui avait déjà activé l'holocron. Vador le désarma aisément mais dut ensuite faire face à Ahsoka Tano. La Togruta l'avait reconnu, mais n'étant plus une Jedi, elle s'autorisa à venger son ancien maître et attaqua Dark Vador.
  Le Seigneur Noir dominait son ancienne Padawan et la repoussa, lui permettant ainsi de se reconcentrer sur l'holocron, qu'Ezra et Kanan avaient dérobé. Il les agrippa avec la Force, mais de nouveau Ahsoka Tano revint à la charge et lui détruisit une partie de son casque, révélant ainsi au grand jour le visage meurtri d'Anakin Skywalker. Alors qu'Ezra et Kanan s'étaient échappés, le duel entre Vador et Ahsoka reprit de plus belle. Mais soudain, l'énergie accumulée par le temple déstabilisa l'intégrité de la structure, et Vador en profita pour asséner le coup de grâce à la Togruta. Mais curieusement, cette dernière disparut juste avant. En réalité, Ezra Bridger, deux ans plus tard, avait utilisé le portail inter-dimensionnel du temple de Lothal pour la sauver.
  Vador survécut à la destruction du temple et à sa chute, et supposa qu'Ahsoka Tano avait péri dans l'explosion.

Dark Vador

Dark Vador affrontant Ahsoka Tano au sommet du temple Sith de Malachor
Image extraite de Star Wars Rebels - La Chute de l'apprentie


2.9 Collaboration avec Thrawn



  La traque des Spectres et des Rebelles de Lothal fut laissée au Grand Amiral Thrawn, autre figure éminente de l'Empire après Vador et Tarkin. Le Seigneur Noir avait déjà collaboré avec le Chiss par le passé, durant la Guerre des Clones, alors qu'il était encore le Chevalier Jedi Anakin Skywalker. Tous les deux avaient découvert, en enquêtant à l'avant-poste Black Spire de Batuu, que les Séparatistes développaient des supers droïdes de combat avec un blindage en cortosis. Skywalker et Thrawn avaient déjoué le complot initié par le Comte Dooku et s'étaient ensuite séparés. Vador avait appris plus tard que c'était en fait là un plan de Palpatine pour équiper les soldats clones d'armure en cortosis en vue de l'ordre 66.

  En -2, après la bataille d'Atollon, Vador et Thrawn se retrouvèrent dans le Palais Impérial de Coruscant. Tous les deux allaient être envoyés aux confins de la galaxie par l'Empereur, qui avait senti une grande perturbation dans la Force aux alentours de Batuu. Le Seigneur Noir ne se réjouissait pas de cette mission avec le Grand Amiral, qu'il ne manqua pas de rabrouer à de multiples reprises pour ses échecs successifs dans la capture des Rebelles de Lothal.
  À bord du Chimaera, les deux hommes mirent donc le cap vers leur objectif, mais le destroyer fut mystérieusement tiré de l'hyperespace avant d'atteindre Batuu. Après un important détour, Vador et Thrawn se rendirent seuls à l'avant-poste de Black Spire, comme dix-sept ans plus tôt. Ils éliminèrent sur place plusieurs Darshi - une espèce originaire des Régions Inconnues - et ramenèrent au Chimaera d'imposants tubes cylindriques de plusieurs mètres de longs découverts à l'avant-poste. Au moment de l'attaque des Darshi, Vador avait perçu une nouvelle perturbation dans la Force, brève mais puissante, et un cargo de Grysks - une autre espèce originaire des Régions Inconnues que les Darshi craignaient par-dessus tout - avait été capturé par les Impériaux.
  Après cet enchaînement d'événements, Thrawn révéla à Vador avoir compris l'origine des perturbations dans la Force. Vador, qui respectait grandement le sens stratégique et de déduction du Chiss, n'aimait toutefois pas être testé. Le Grand Amiral révéla alors que les perturbations venaient d'êtres sensibles à la Force, probablement détenus par les Grysks, qui étaient partis à la hâte de Batuu à l'arrivée du Chimaera. Les cylindres quant à eux servaient à la fois de chambre d'hibernation, mais aussi de puits de gravité : c'était précisément ce qui avait fait sortir le destroyer de l'hyperespace.

Dark Vador

Dark Vador le Grand Amiral Thrawn.
Image de couverture de Thrawn - Alliances


  Grâce à un plan audacieux du Grand Amiral, le Chimaera mit ensuite le cap sur Mokivj où se trouvaient plusieurs croiseurs grysks en train de déplacer des lunes pour bloquer les routes hyperspatiales menant dans les Régions Inconnues. C'était sur Mokivj qu'Anakin Skywalker et Thrawn avaient découvert l'usine séparatiste durant la Guerre des Clones. Pendant que Thrawn mettait en place un plan d'attaque contre les croiseurs grysks avec Vult Skerris et un escadron de TIE Defenders, Vador se rendit sur Mokivj avec l'élite de la 501ème légion. Sur place, ils sauvèrent des Grysks des fillettes Chiss sensibles à la Force, puis les ramenèrent à bord du Chimaera. C'était donc les enfants qui étaient à l'origine des perturbations dans la Force : secret le mieux gardé de l'Ascendance, les enfants chiss sensibles à la Force, les Navigatrices, étaient utilisés pour naviguer en hyperespace et découvrir de nouvelles voies dans les Régions Inconnues.
  Face à cette révélation, Vador remit en cause la loyauté de Thrawn, qui se défendit et prouva qu'il agissait toujours dans l'intérêt de l'Empire : les Grysks espionnaient visiblement les Impériaux depuis longtemps et connaissaient tout de leurs vaisseaux, leur portée de tir, leur vitesse etc. Pour protéger l'Empire, il fallait donc arrêter les Grysks, et Thrawn était prêt à placer l'Ascendance en bouclier pour prouver sa loyauté.

  Le Chimaera se lança donc à la poursuite d'un cuirassé grysk ayant pris la fuite, puis le Seigneur Noir mena l'assaut avec ses stormtroopers d'élite et le Noghri Rukh pour aborder le vaisseau et sauver les derniers enfants Chiss. Pendant l'assaut, Vador remarqua qu'une navette s'était échappée. Thrawn lui confirma par la suite qu'il s'agissait probablement de Chiss qui avaient trahi l'Ascendance et rejoint les Grysks, tout en leur fournissant des d'armes perfectionnées et de la technologie de pointe. En effet, les Grysks utilisaient des armes et des dispositifs de camouflage reposant sur des fibres de cortosis, ce qui suggérait qu'ils avaient probablement collaboré avec les Séparatistes durant la Guerre des Clones.
  Avant de se séparer, Vador ordonna au Grand Amiral Thrawn de ne plus jamais faire d'allusions à Anakin Skywalker : le Seigneur Noir savait que le Chiss avait deviné qui se cachait réellement derrière le masque noir...

Dark Vador

Illustration du jeu Star Wars: Legion de Fantasy Flight Games


3. La Guerre Civile Galactique



3.1 Faits d'armes divers



"Peu importe ce qu'ils font ici. Ils doivent être éliminés."
Vador à un stormtrooper, à propos des Rebelles


  La traque des Jedi n'était pas la seule occupation du Seigneur Noir des Sith. Après la mort sur Lothal de Kanan Jarrus, Dark Vador était plutôt occupé par la multiplication des cellules rebelles à travers la galaxie, qui s'étaient récemment unies sous la bannière des sénateurs Mon Motham et Bail Organa, formant ainsi une véritable menace à l'ordre de l'Empire.
  Le Seigneur Noir n'hésitait pas à partir seul en campagne pour débusquer les Rebelles, et il en élimina davantage que l'on ne pouvait compter durant ce qui serait ensuite connu comme la Guerre Civile Galactique. Recenser le nombre d'opérations que mena Vador était impossible, tout simplement parce qu'il n'y avait souvent plus aucun survivant pour les raconter. Quoi qu'il en soit, le Seigneur Noir inspirait autant la terreur chez ses ennemis que ses alliés, là où d'autres étaient complètement subjugués par le mystère et la puissance qui l'entouraient.

  Durant les nombreuses années de la guerre civile, Vador affronta toutes sortes de périples. Après la bataille au-dessus de Cianap, il s'écrasa sur un monde où une bête, l'Annihilatrice, forçait les autochtones à demeurer cachés. Le Seigneur Noir tua le gigantesque monstre, inspirant ainsi une fascination incroyable chez les autochtones. Sur Lokud 7, il retrouva des données cruciales pour la sécurité du secteur dérobées par les Rebelles.
  Plus tard, Dark Vador fut temporairement placé sous les ordres du cupide gouverneur Ahr, pour lequel il mena une série de batailles pour pacifier des mondes de la Bordure Médiane. Le Seigneur Noir se débarrassa finalement du gouverneur en retournant à son avantage une mission inutile qui lui avait été confiée.
  Enfin, Dark Vador mena les légions de l'Empire contre les Benathy dans l'Espace Sauvage, un peuple de redoutables guerriers insoumis. Des milliers de soldats périrent des deux côtés. Mais quand les Benathy firent appel à leur dieu, une bête Zillo, Vador ordonna la retraite, préférant éviter de sacrifier toutes ses troupes. Près de trente ans plus tard, son petit-fils, portant alors le nom de Kylo Ren, reviendrait sur ce monde à la tête du légions du Premier Ordre pour vaincre la bête Zillo.

Dark Vador

Dark Vador sur Cianap
Image extraite de Vador - Sombres Visions


3.2 Le vol des plans



"- Donc je suis toujours aux commandes ? Vous parlerez à l'Empereur de ma…
- … Faites attention à ne pas finir étouffé par vos ambitions, directeur Krennic.
"
Dark Vador étranglant avec la Force le directeur Orson Krennic sur Mustafar


  L'année suivant la disparition du Grand Amiral Thrawn lors de la libération de Lothal, il fut avéré que le scientifique Galen Erso avait trahi l'Empire. Erso avait été recruté par le directeur Orson Krennic du Département de Recherche des Armes Avancées pour travailler sur les cristaux kyber, qui constituaient la source d'énergie principale du superlaser de l'Étoile de la Mort. Galen Erso, employé dans un complexe impérial secret sur Eadu, avait fait fuiter des informations confidentielles grâce à un pilote déserteur, Bodhi Rook. Ce dernier avait été retrouvé sur Jedha, aux mains des Partisans de Saw Gerrera, des Rebelles extrêmement violents qui compromettaient toutes les opérations de l'Empire dans la Cité Sainte où se trouvait le temple du kyber.

  Jedha avait donc fait les frais du tir inaugural de l'Étoile de la Mort, et le Grand Moff Tarkin avait repris la direction du projet, au grand désespoir d'Orson Krennic, qui était aussitôt parti enquêter sur Eadu. Le complexe impérial avait ensuite fait d'une attaque éclair rebelle, provoquant ainsi la mort de Galen Erso.
  Dark Vador, qui suivait de près le déroulé des récents événements, reçut Orson Krennic dans son château de Mustafar. Le directeur était furieux de voir son projet lui filer entre les doigts, mais le Seigneur Noir le recadra rapidement : la priorité était de s'assurer que les fuites orchestrées par Galen Erso ne porteraient pas préjudice à l'Empire. Krennic acquiesça, et quand il demanda à Vador qu'il fasse part à l'Empereur de son dévouement au projet, Vador l'interrompit en l'étranglant avec la Force avant de se retirer dans son château.

Dark Vador

Dark Vador étrangle Krennic avec la Force, sur Mustafar.
Image extraite du film Rogue One


  Orson Krennic se rendit alors sur Scarif pour analyser toutes les transmissions émises par Galen Erso. La citadelle impériale avait cependant été infiltrée par l'Escadron Rogue One et ne tarda pas à être attaquée par une flotte de l'Alliance menée par l'amiral Raddus. Les Rebelles sur place parvinrent à voler les plans de l'Étoile de la Mort au nez et à la barbe de Krennic, et le Grand Moff Tarkin ordonna donc que la station spatiale fasse feu sur la citadelle pour que personne ne s'échappe.
  Les Rebelles étaient cependant parvenus à transmettre au Profundity les plans. Dark Vador arriva alors avec le Devastator et le croiseur MC75 se brisa sur la coque du Destroyer Stellaire. Le Seigneur Noir mena alors un groupe d'intervention pour aborder le Profundity. Vador élimina méthodiquement les Rebelles qui se dressèrent sur son chemin, mais ils parvinrent toutefois à s'échapper avec les plans à bord d'une corvette, le Tantive IV.

  Le Devastator se lança donc à la poursuite du Tantive IV, qu'il rattrapa au niveau de Tatooine. Une fois la navette abordée et son personnel éliminé par les stormtroopers, Dark Vador supervisa lui-même l'arrestation de la princesse Leia Organa, qui prétendit se trouver en mission diplomatique. Le Seigneur Noir ordonna immédiatement son arrestation afin qu'elle soit torturée et révèle ce qu'elle avait fait des plans.

Dark Vador

Dark Vador supervisant l'arrestation de la princesse Leia Organa à bord du Tantive IV.
Image extraite du film Un Nouvel Espoir


3.3 Le retour d'Obi-Wan Kenobi



"Je vous attendais Obi-Wan. Enfin nous nous retrouvons. La boucle est maintenant bouclée : quand je vous ai quitté j'étais votre disciple, aujourd'hui je suis le maître."
Dark Vador à Obi-Wan Kenobi sur l'Étoile de la Mort


  Alors que la princesse Leia fut conduite en détention à bord de l'Étoile de la Mort, Dark Vador assista à une réunion organisée par le Grand Moff Tarkin où se trouvaient entre autres le général Tagge, l'amiral Motti et le colonel Yularen. Le Seigneur Noir n'avait pas autant foi dans la station spatiale de combat que les autres officiers présents : il ne comptait que sur la Force, et il n'hésita pas à étrangler l'amiral Motti quand celui-ci s'en moqua, interrompu seulement par Tarkin.
  Après la déconvenue subie à Scarif, il incombait à l'Empire de trouver la base secrète de l'Alliance rebelle. La princesse jouerait un rôle crucial dans cette étape : Dark Vador se rendit donc à la cellule AA-23 accompagné d'un droïde d'interrogatoire. Mais Leia Organa s'avéra particulièrement résistante à cette méthode conventionnelle de torture et ne révéla aucune information exploitable. Le Grand Moff Tarkin suggéra alors d'être plus agressif et l'Étoile de la Mort mit le cap sur le système d'Alderaan.

  Voyant que son monde natal était directement menacé, Leia Organa révéla que la base rebelle se trouvait sur Dantooine. Dark Vador maintint la princesse contre lui pendant que Tarkin ordonnait la mise à feu : Alderaan fut réduite en poussières. Après cette démonstration de force - qui coûterait extrêmement cher à l'Empire -, le Seigneur Noir reconduisit la princesse à sa cellule.
  Peu de temps après, il fut confirmé que la base de Dantooine avait été depuis longtemps abandonnée : Leia Organa avait donc menti. Simultanément, au niveau des ruines d'Alderaan, un cargo corellien fut capturé par les rayons tracteurs de l'Étoile de la Mort : il s'agissait du Faucon Millenium. Vador ordonna ensuite aux stormtroopers que le vaisseau soit fouillé de fond en comble, puis ressentit soudain la présence de son ancien maître dans la Force. Il ne lui fallut pas longtemps pour le retrouver et l'affronter. Ce que le Seigneur Noir ignorait, c'était que pendant ce temps, un petit groupe composé de Han Solo, Luke Skywalker et Chewbacca était en train de sauver la princesse Leia.

  Quand Vador abattit son sabre sur Obi-Wan Kenobi, le corps de ce dernier disparut aussitôt, ne faisant plus qu'un avec la Force. Le Seigneur Noir ne put ensuite empêcher le Faucon de décoller. Néanmoins, un mouchard avait été placé sur le cargo, qui conduirait directement l'Étoile de la Mort à la base rebelle.

Dark Vador

Dark Vador affrontant Obi-Wan Kenobi à bord de l'Étoile de la Mort.
Image extraite du film Un Nouvel Espoir


3.4 La bataille de Yavin et après



"C'est à croire qu'il est protégé par la Force."
Dark Vador à propos de Luke Skywalker, avant la destruction de l'Étoile de la Mort


  Cependant, quand l'Étoile de la Mort approcha de la base rebelle de Yavin 4, elle fut attaquée par des escadrons de chasseurs pendant qu'elle contournait la géante gazeuse Yavin. Vador et Tarkin ayant été informés que les Rebelles pouvaient avoir trouvé une faille grâce aux plans volés sur Scarif, ils déployèrent des chasseurs TIE pour contrer l'offensive : le Seigneur Noir lui-même monta dans son TIE x1. Avec son escorte, il détruisit plusieurs Y-Wing de l'Escadron Or, suivi de quelques X-Wing de l'Escadron Rouge, dont le leader Garven Dreis.
  Néanmoins, lors d'un second passage des derniers pilotes de l'Escadron Rouge dans la tranchée de l'Étoile de la Mort menant à la bouche d'aération fatidique, Vador ne put détruire un chasseur en particulier, qui semblait protégé par la Force. Puis soudain, son TIE fut expulsé de la tranché par un tir bien placé du Faucon Millenium, piloté par Han Solo et Chewbacca. Vador dériva dans l'espace tandis que l'Étoile de la Mort explosait après un tir bien placé de Luke Skywalker : le Seigneur Noir ne survécut que par miracle.

  Le Seigneur Noir fut récupéré sain et sauf par un croiseur de classe Gozanti où se trouvait notamment la pilote Ciena Ree : Vador ordonna à l'équipage de se tenir prêt en attendant de rejoindre le Devastator.

  Après ce revers important, la propagande impériale se mit en marche pour démentir cette importante victoire rebelle et renforcer la répression. Néanmoins, les faits étant les faits, de nombreuses insurrections éclatèrent sur plusieurs mondes occupés, permettant ainsi à l'Alliance de gonfler ses rangs et de remporter d'autres batailles importantes. La Guerre Civile Galactique était à son apogée, et la mission de Dark Vador n'avait jamais été aussi importante pour la survie de l'Empire. Mais au-delà de l'anéantissement des Rebelles, le Seigneur Noir souhaitait découvrir l'identité du pilote qui avait porté le coup de grâce à l'Étoile de la Mort.

Dark Vador

Vador pilote son TIE x1 pour protéger l'Étoile de la Mort.
Image extraite du film Un Nouvel Espoir


"- Vous avez tué mon père.
- J'ai tué bien des pères. Il va falloir être plus précis.
"
Dark Vador répondant à Luke Skywalker sur Cymoon I


  Dans les semaines suivant la bataille de Yavin, Vador fut appelé en urgence sur Cymoon I alors qu'il devait conduire des négociations avec des émissaires de Jabba le Hutt. L'usine d'armement de l'Empire était attaquée par des Rebelles qui s'étaient faits passer pour des négociateurs. Dans le chaos le plus total après la libération d'esclaves, le Seigneur Noir repoussa Chewbacca de sa position de sniper puis affronta brièvement un homme jeune qui maniait laborieusement le sabre laser d'Anakin Skywalker. Vador surpassait complètement l'apprenti Jedi pour lequel Obi-Wan s'était sacrifié et le désarma. Mais l'arrivée d'un TB-TT hostile permit au jeune de s'échapper. Vador repoussa le quadripode et fut informé par le contremaître Aggadeen que le réacteur de l'usine menaçait d'exploser. Le Seigneur Noir refusa d'évacuer et déploya ses troupes pour reprendre complètement le contrôle de l'usine de Cymoon I.
  Cependant, Vador fut pris au dépourvu par le jeune Jedi qui contre-attaqua seul sur une motojet, récupéra son sabre laser et ouvrit le feu sur le réacteur de l'usine. L'explosion permit aux Rebelles de s'échapper, et le Seigneur Noir se jura de retrouver le Jedi, qui était vraisemblablement le pilote qu'il recherchait par ailleurs.

  Vador retourna ensuite sur Coruscant avec Aggadeen pour faire son rapport au Palais Impérial, mais fut sévèrement réprimandé par son Maître, qui le jugeait responsable des derniers échecs de l'Empire. Comme punition, il fut placé sous les ordres du général Cassio Tagge. Vador accepta sa nouvelle situation et endossa complètement la responsabilité des récents échecs. Cependant, il n'apprécia pas était de découvrir qu'un autre personnage gravitait autour de son maître : le mystérieux Cylo, dont il ne savait rien.
  Le Seigneur Noir intériorisa sa colère puis se rendit au palais de Jabba sur Tatooine. Il était là en mission officielle et dut faire démonstration de sa puissance en éliminant plusieurs mercenaires qui travaillaient pour le Hutt, puis étrangler brièvement Jabba avec la Force pour lui prouver qu'il ferait mieux de le craindre.

Dark Vador

Dark Vador dans le palais de Jabba sur Tatooine
Image extraite de Dark Vador - 1. Vador


3.5 Aphra et les chasseurs de primes



"- Vous êtes… encore plus intéressant que je ne le pensais, Monsieur Vador.
- Seigneur Vador. Continuez.
"
Dark Vador et Aphra, peu de temps après leur rencontre


  Après la destruction de l'Étoile de la Mort et la perte de l'usine de Cymoon I, l'Empereur souhaitait, entre autres sujets, s'assurer du soutien des Hutts dans la sécurité des convois impériaux qui transiteraient dans la Bordure Extérieure. Après avoir fait la démonstration de sa puissance et laissé quelques cadavres dans le palais de Jabba, Dark Vador convainquit le Hutt d'accepter l'offre généreuse de l'Empereur. En plus de cette demande officielle, le Seigneur Noir exigea officieusement autre chose de Jabba : qu'il mette à disposition, et discrètement, ses deux meilleurs chasseurs de primes.
  Après avoir massacré quelques Tuskens dans le désert de Tatooine, Vador rencontra finalement Boba Fett et Krrsantan le Noir. Il chargea l'homme en armure mandalorienne de lui ramener le pilote rebelle, et le Wookie à la fourrure noire de capturer Cylo, le nouveau proche conseiller de l'Empereur.

  Pendant que les chasseurs de primes remplissaient leur mission, Vador assista le général Cassio Tagge dans la traque de pirates financés par le Crymorah, un syndicat criminel avec qui l'Empire avait par le passé collaboré. Une fois la menace définitivement écartée et un traître démasqué - un proche collaborateur de Tagge -, le Seigneur Noir se rendit  dans le système de Kallidah et y rencontra l'archéologue Aphra, contrebandière au tempérament bien trempé dont il avait besoin.
  À bord de l'Ark Angel, Vador expliqua à Aphra qu'il avait besoin de ses talents pour construire secrètement sa propre armée de droïdes : le Seigneur Noir avait été impressionné par la qualité des droïdes reprogrammés qu'elle avait livrés au Crymorah. Et justement, Aphra venait de réveiller Triple Zéro et BT-1, deux droïdes assassins tout droit sortis de l'Initiative Tarkin.

  Aphra savait justement comment aider efficacement Vador : elle avait été informée, par d'anciens clients, qu'une reine clandestine de Géonosis créait des droïdes. Le Seigneur Noir, l'archéologue et les deux droïdes assassins se rendirent donc sur place et découvrirent l'antre de la reine cyborg sous terre. Celle-ci, monstrueuse, avait la partie inférieure de son corps complètement robotisée et créait des cyborgs droïdes-géonosiens à partir de pièces datant de la Guerre des Clones. Triple Zéro et BT-1 incendièrent les lieux et massacrèrent tous les cyborgs pendant que Vador et Aphra embarquaient la moitié robotisée de la reine. Le dispositif fut ensuite installé par les deux droïdes dans l'Ark Angel, et moyennant quelques adaptations, la production de droïdes commando put débuter.

Dark Vador

Dark Vador, Aphra, BT-1 et Triple Zéro face à la reine cybord sur Géonosis
Image extraite de Dark Vador - 1. Vador


3.6 Les abominations de Cylo



-Si vous tentez de me faire chanter, vos plans échoueront et votre vie prendra fin.-
Vador mettant en garde Aphra


  Après le succès de cette mission, Vador promit à Aphra que tant qu'elle s'avérerait aussi utile et efficace qu'à présent, elle n'avait rien à craindre. À bord de l'Ark Angel, Triple Zéro informa ses maîtres que le chasseur de primes Krrsantan était de retour : il avait capturé Cylo 4, l'individu qui s'était rapproché de l'Empereur à l'insu de Vador. Le Seigneur Noir des Sith ignorait alors qu'il s'agissait du scientifique qui avait en partie construit son armure après sa défaite contre Obi-Wan sur Mustafar.
  Triple Zéro tortura Cylo IV qui succomba à ses blessures après avoir révélé l'emplacement secret de sa base, quelque part dans la Bordure Extérieure. Vador et Aphra s'y rendirent immédiatement à bord de la Nef Royale, et découvrirent plusieurs immenses bêtes volant dans le vide intersidéral sur lesquelles Cylo avait fait construire son complexe secret. À la tête de son armée de droïdes, et grâce aux plans récupérés par Triple Zéro, il fut aisé de forcer la base. Quelle ne fut pas la surprise de Dark Vador quand il découvrit face à lui Cylo-V : le scientifique avait trouvé un moyen de transférer sa conscience dans des clones pour vivre éternellement.

  Palpatine l'avait en fait mandaté pour concevoir de nouveaux soldats qui seraient peut-être amenés à remplacer Vador, qui étaient à présent au nombre de cinq : un Trandoshan physiquement amélioré, Tulon Voidgazer, Karbin, et les jumeaux Aiolin et Morit Astarte. L'Empereur souhaitait que seulement le meilleur le serve et il se fichait des détails. Mais que Vador soit comparé à ces abominables créations l'énerva, et il élimina le Trandoshan avant que son maître ne mette un terme au combat.

  Le Seigneur Noir devait donc désormais trouver un moyen d'éliminer Cylo et ses sbires sans toutefois attirer les foudres de son maître. C'était un coup dur pour lui, puisqu'il avait également appris que Palpatine cherchait de nouveaux disciples dans son dos depuis près de vingt ans. Vador retourna ensuite à bord de la Nef Royale où il reçut cette fois-ci la visite de Boba Fett. Le chasseur de primes avait échoué à retrouver le pilote ayant détruit l'Étoile de la Mort, mais avait tout de même appris son nom : Luke Skywalker. Vador congédia Fett et contint à peine sa rage : l'Empereur lui avait dissimulé qu'il avait un fils.

Dark Vador

Dark Vador face aux créations de Cylo-V
Image extraite de Dark Vador - 1. Vador


3.7 À la recherche de Luke Skywalker



"Si je dois choisir entre retrouver quelques crédits et écraser les Rebelles… ma décision est évidente."
Dark Vador au Grand Général Tagge, à propos des Diables de Plasma


  Fort de cette information, Dark Vador se rendit avec Aphra, Triple Zéro et BT-1 sur Tatooine pour constater de lui-même l'affrontement qui avait eu lieu entre Boba Fett et le jeune Jedi, Luke Skywalker, son fils. Après avoir effacé toutes les traces sur place, le Seigneur Noir se chargea d'une nouvelle mission ordonnée par le Grand Général Tagge : afin de s'assurer du soutien du Hutt dans l'accord passé avec l'Empire, Vador devait se charger d'exterminer un gang rival de pirates sur Son-Tuul, ce qu'il fit.
  Après cela, le Seigneur Noir put reprendre son entreprise personnelle : maintenant qu'il disposait d'une armée secrète de droïdes, il lui fallait des crédits. Et justement, le trésor de la meute de Son-Tuul allait être transféré. Dark Vador confia à Aphra le soin de récupérer le trésor. L'archéologue accomplit sa mission avec brio, avec l'aide de chasseurs de primes qu'elle dupa, à l'exception de Krrsantan qui était dans le coup. Alors que le croiseur léger de classe Arquitens transportant le trésor passait au-dessus d'Anthan Prime, Aphra exécuta un casse sans faute. Vador la retrouva ensuite sur Anthan 13, une des lunes d'Anthan Prime : il lui confia cette fois-ci une autre mission concernant Luke Skywalker, et lui laissa un mois pour l'accomplir.
  Vador avait récemment reçu des informations du sergent Kreel, un agent infiltré auprès de Grakkus le Hutt sur Nar Shaddaa, que le jeune Jedi avait été aperçu là-bas. Kreel avait échoué à arrêter Luke Skywalker, mais il avait appréhendé Grakkus et ramené à son maître toute la collection d'artefacts du Hutt.

  Suite à cela, Dark Vador essuya deux déconvenues successives. Le Grand Général Tagge assigna aux jumeaux Aiolin et Morit Astarte la tâche de retrouver le pilote rebelle qui avait détruit l'Étoile de la Mort : et même si Vador souhaitait s'en charger personnellement, il n'eut pas son mot à dire. Au lieu de cela, il devait retrouver le trésor volé de Son-Tuul, butin qu'il avait lui-même fait dérober. Et pire, il serait assisté dans son enquête par l'inspecteur Thanoth, un éminent analyste. En parallèle, Dark Vador entama la traque des Rebelles formant une cellule appelée les "Diables de Plasma".
  Le Seigneur Noir se rendit ensuite dans les strates inférieures d'Anthan Prime avec l'inspecteur Thanoth pour appréhender le marchand d'armes qui avait fourni les explosifs à ceux qui avaient attaqué le convoi impérial. Les deux Impériaux devaient rencontrer un intermédiaire, qui se trouvait alors pris dans une fusillade impliquant les jumeaux Astarte. L'informateur nautolan révéla, avant d'être exécuté par Morit Astarte, où se trouvait son boss, un Ortolan qui se faisait appeler le dragon. Vador élimina ledit Ortolan avant qu'il n'en révèle trop à Thanoth, espérant ainsi enterrer définitivement la piste du butin volé.

Dark Vador

Dark Vador découvrant le carnage des jumeaux Astarte sur Anthan Prime
Image extraite de Dark Vador - 2. Ombres et mensonges


  Thanoth était pourtant persévérant et découvrit malgré tout les livres de comptes du marchand d'armes. Cela lui permettrait de remonter à un autre criminel impliqué dans le vol. Pendant que l'inspecteur poursuivait son enquête, Vador retrouva Aphra dans les bas-fonds d'Anthan Prime. Celle-ci s'était rendue à la Flèche et avait fait parler un certain Commodex Tahn, qui avait travaillé jadis aux pompes funèbres de Naboo. Ce dernier avait confirmé que la sénatrice Padmé Amidala était morte après avoir accouché d'un petit garçon en parfaite santé. Cela confirmation donc l'information livrée par Boba Fett : au fond de lui, Vador le savait déjà.
  Avant de se séparer de nouveau, le Seigneur Noir confia à Aphra une nouvelle mission : retrouver Luke Skywalker avant que les abominations de Cylo ne mettent la main dessus.

  Aphra retourna donc à la Flèche auprès de son informateur givin, celui par qui elle avait obtenu les explosifs pour récupérer le butin de Son-Tuul. Le timing était malheureusement mauvais, puisque c'était également vers ce même Givin que tous les indices amassés par l'inspecteur Thanoth pointaient. Ainsi, quand les stormtroopers de Vador et Thanoth investirent la Flèche et ouvrirent le feu sur la foule de malandrins qui y sévissaient, Aphra prit les jambes à son cou et s'échappa. Néanmoins, le Givin indiqua à Thanoth que c'était justement l'archéologue en fuite qui était responsable du vol.
  Vador n'eut d'autre choix que de laisser les stormtroopers s'élancer à sa poursuite. Il s'assura toutefois que le Givin reçoive un tir perdu en plein cœur pour ne pas qu'il en révèle davantage à l'inspecteur Thanoth. Puis, une fois seul, le Seigneur Noir retrouva Aphra dans les niveaux inférieurs de la station et l'étrangla avec la Force : il était obligé d'en finir avec elle pour se couvrir, malgré leur collaboration efficace. Cependant, l'archéologue révéla dans une phrase étouffée qu'elle savait où se trouvait Luke Skywalker. Vador la relâcha alors et fit s'effondrer sur lui-même un pan de plafond. Quand Thanoth et les stormtroopers arrivèrent à son niveau, il prétendit qu'Aphra avait piégé le couloir.

  Enfin, pour s'assurer que l'Ark Angel puisse quitter Anthan Prime sans trop de dégâts, Vador suggéra à Thanoth que la flotte ne perde pas son temps contre une criminelle, mais s'occupe plutôt des Diables de Plasma, dont ils avaient appris la localisation de leur base dans le système. L'inspecteur approuva, et le Seigneur Noir se chargea lui-même d'éliminer les Rebelles.
  Après avoir fait son rapport au Grand Général Tagge et s'être séparé de Thanoth, Dark Vador retrouva secrètement Aphra sur Anthan 13, qui lui révéla que Luke Skywalker se trouvait sur Vrogas Vas. Vador décida de s'y rendre seul, n'écartant pas la possibilité qu'il s'agisse d'un piège.

Dark Vador

Dark Vador étranglant Aphra avec la Force dans la Flèche d'Anthan Prime
Image extraite de Dark Vador - 2. Ombres et mensonges


  Seulement, à sa sortie de l'hyperespace, Vador se retrouva seul face à trois escadrons de chasseurs rebelles, dont l'Escadron Bleu qui avait participé à la bataille de Scarif. Le Seigneur Noir accusa immédiatement Aphra par comlink de l'avoir envoyé dans une embuscade, mais s'en défendit. À bord de son TIE avancé x1, Vador refusa de faire demi-tour et engagea le combat, anéantissant à lui seul un grand nombre de X-Wing, avant d'être percuté de plein fouet par celui de Luke Skywalker.
  Les deux chasseurs s'écrasèrent sur Vrogas Vas : le Seigneur Noir survécut, évidemment, mais il avait perdu la trace du Jedi. Il se débarrassa tout d'abord des bombardiers Y-Wing de l'Escadron Gris en leur envoya des projectiles avec la Force avant de réaliser qu'il était entouré par toute une compagnie de soldats rebelles. Loin de paniquer, Vador garda son calme et dégoupilla à distance toutes les grenades des Rebelles avant de disparaître dans la brume de Vrogas Vas.

  Quand le Seigneur Noir réapparut, ce fut pour neutraliser la garde rapprochée de Leia Organa, qui s'était aventurée en personne sur le champ de bataille. Bien qu'il admirât son courage, l'exécution de la princesse n'avait que trop tardé. Seulement, cette dernière l'avait attiré dans un piège en ordonnant une frappe alliée sur leur position actuelle. Mais avant que les bombardiers Y-Wing n'aient pu accomplir leur mission, ils furent détruits par l'arrivée d'une armada impériale, celle de Karbin : une nouvelle bataille commença.
  Comprenant que le cyborg Mon Calamari était venu jusqu'ici pour vaincre Vador et retrouver Luke Skywalker à sa place, le Seigneur Noir engagea immédiatement le combat après avoir expulsé les stormtroopers, ce qui permit à Leia de s'échapper. Vador fut légèrement blessé, mais il surpassa Karbin jusqu'à ce que Aphra fonce sur le Mon Calamari avec son Ark Angel, espérant ainsi se racheter auprès du Seigneur Noir. Cela tendait à prouver qu'elle ne l'avait pas trahi, mais ce n'était pas suffisant : elle devait maintenant retrouver Luke Skywalker. Vador acheva Karbin puis fit s'écraser une navette impériale à bord de laquelle le jeune Jedi était emmené captif.

  Malheureusement, Aphra échoua à arrêter Luke Skywalker et fut elle-même capturée par les Rebelles. Las, Vador regarda le Faucon Millenium quitter Vrogas Vas.

Dark Vador

Dark Vador détruisant les Y-Wing rebelles sur Vrogas Vas
Image extraite de Star Wars - Dark Vador - Abattu


3.8 Shu-Torun et la trahison de Cylo



"En tant que princesse, vous serviez votre père. En tant que reine, vous servirez votre peuple. Ceci est un petit rappel de ce qui arrive aux mondes qui résistent à l'Empereur. Ceci est ce qu'il reste d'Alderaan."
Dark Vador offrant à Trios, la nouvelle reine de Shu-Torun, un morceau d'Alderaan


  Dark Vador ramena avec une fierté provocatrice à peine dissimulée le cadavre en pièces de Karbin aux pieds de son maître, dans le Palais Impérial de Coruscant. À peine eut-il le temps d'exiger un adversaire à sa hauteur que l'Empereur l'envoya s'occuper d'une affaire plus urgente : il fallait arrêter une insurrection sur Shu-Torun, dont la production de minerais était indispensable à la machine de guerre impériale.
  Le Seigneur Noir s'était déjà rendu récemment sur Shu-Torun où il avait été victime d'un piège tendu par le roi et ses serviteurs, qui souhaitaient s'affranchir de l'autorité de l'Empire, qui exigeait d'eux un impôt trop lourd. Vador avait survécu et avait laissé les droïdes Triple Zéro et BT-1 éliminer le roi et sa garde personnelle. Il avait ensuite placé la princesse Trios sur le trône de Shu-Torun, s'assurant ainsi, par la peur, sa loyauté indéfectible.

  Mais la reine Trios avait désormais besoin de l'aide de Vador pour contrer la révolte des Ducs Minéraux, les loyaux sujets de son défunt père, qui considéraient l'alliance renouvelée entre l'Empire et Shu-Torun comme une trahison.  Le Seigneur Noir se rendit donc sur place avec toute une armada impériale, et fut accompagné pour l'occasion de Tulon Voidgazer, de Morit et Aiolin Astarte, mais également de Cylo.
  La première action forte de l'Empire fut de détruire une citadelle-foreuse, ce qui était inévitable mais qui fit mal au cœur de Trios, puisqu'il s'agissait là d'un joyau de technologie et d'un élément essentiel de la culture Shu-Torun. Le Seigneur Noir ne s'intéressait toutefois pas à ce genre d'aspects, mais il accepta cependant de veiller à ne pas rabaisser la reine devant ses autres sujets. Parallèlement à cette affaire, Vador convoqua plusieurs chasseurs de primes au palais royal, dont Krrsantan le Noir, pour retrouver morte ou vive Aphra, qui avait complètement disparu depuis la bataille de Vrogas Vas. Beebox tenta de le tromper et le Seigneur Noir l'exécuta sans plus de cérémonie.

Dark Vador

Dark Vador aux côtés de Trios, menant l'attaque sur Shu-Torun
Image extraite de Dark Vador - 3. La Guerre Shu-Torun


  Plus tard ce jour là, le Duc Rubix - l'instigateur de l'insurrection - envoya son Léviathan des Laves attaquer le palais royal. Vador, accompagné de Morit et Aiolin, détruisit le bâtiment de guerre. Face à cette provocation, la reine Trios décida d'attaquer la citadelle-foreuse de Rubix afin de mettre un terme à la rébellion, ce que Vador approuva. Avant de se mettre en route, le Seigneur Noir refusa à Aiolin de la prendre sous son aile pour la former : il ne la jugeait pas digne.

  Le Seigneur Noir conduisit donc la flotte loyaliste et impériale au combat. Il se trouvait à bord de la foreuse royale, avec les jumeaux Astarte, Triple Zéro et BT-1, qui creusait son chemin jusque dans les couches internes de Shu-Torun. Seulement, la foreuse devint soudainement hors de contrôle : elle avait été sabotée par Cylo, qui venait ainsi de révéler ses cartes en cherchant à éliminer directement Vador. Ce dernier survécut et déploya son armée secrète de droïdes, qu'il confia aux bons soins de Triple Zéro pour repousser l'assaut des troupes des Ducs Minéraux.
  Vador affronta ensuite brièvement les jumeaux Astarte qui pensaient pouvoir le vaincre une fois isolé. Mais le Seigneur Noir les surpassait complètement et se défendit sans se fatiguer. Comprenant qu'il n'avait aucune chance, Morit poussa sa sœur dans la lave et promit à Vador de l'affronter une prochaine fois.

  Avec les forces insurrectionnelles neutralisées et le piège de Cylo évité, Trios lança l'assaut sur la citadelle-foreuse du Duc Rubix et remporta la bataille. Elle élimina elle-même le traître et le fit remplacer par sa propre fille. La reine s'entourait ainsi de nouveaux serviteurs loyaux qui la craindraient, une méthode que Vador ne pouvait qu'approuver.
  Mais avant de pouvoir régler le compte de Cylo, le Seigneur Noir devait s'occuper d'une dernière affaire : Aphra avait été retrouvée, pas par un chasseur de primes, mais par l'inspecteur Thanoth. Ce dernier en avait beaucoup trop appris sur Vador et ses origines : le Seigneur Noir le retrouva sur Anthan 13, l'écouta, impressionné, avant de l'exécuter. Il confia ensuite à Triple Zéro et BT-1 le soin de retrouver Aphra sur les Steppes Cosmataniques.

Dark Vador

Dark Vador aux commandes de la foreuse royale
Image extraite de Dark Vador - 3. La Guerre Shu-Torun


  Dark Vador se rendit ensuite à bord du Super Destroyer Stellaire Executor pour informer son maître de la récente tournure des événements. L'Empereur expliqua alors à son disciple que Cylo s'était fait de nouveau remarquer peu après la bataille de Yavin, lorsqu'il lui avait parlé de ses créations pour remplacer le Seigneur Noir. Palpatine avait donc décidé de laisser libre cours au génie du scientifique, espérant que son ambition le pousserait à aller trop loin : désormais, l'Empereur pouvait ordonner à Vador d'éliminer Cylo.
  À bord de son Destroyer Stellaire Devastator, le Seigneur Noir se rendit donc dans la nébuleuse de Crushank où se trouvait la flotte baleinière de Cylo, le complexe de recherches installé sur des créatures géantes volant dans le vide intersidéral. À bord de son TIE avancé et à la tête d'une escadrille de TIE/ln, Vador mena l'attaque et s'engouffra dans l'un des monstres avant que la flotte baleinière ne saute en hyperespace.

  À l'intérieur, le Seigneur Noir vainquit un rancor modifié et élimina Tulon Voidgazer avant de poursuivre sa progression vers la salle de commande où devait se trouver Cylo. Malheureusement, le scientifique avait quitté la créature après la sortie de l'hyperespace : la flotte baleinière était arrivée aux chantiers navals de Kuat où se trouvait l'Executor. Le monstre-complexe percuta de plein fouet le Super Destroyer Stellaire et Cylo activa le piratage que Tulon Voidgazer avait programmé pour prendre le contrôle de l'Executor. Seulement, Vador avait tout prévu et avait désactivé les moteurs de l'Executor.
  Le Seigneur Noir reprit donc sa route et affronta Morit Astarte en chemin, à l'extérieur du Super Destroyer Stellaire. La confrontation fut brève et Vador élimina la dernière des créations de Cylo avant de retrouver le scientifique.

Dark Vador

Vador face au rancor modifié de Tulon Voidgazer
Image extraite de Dark Vador - 4. En bout de course


  Seulement, Cylo utilisa un système de sécurité qu'il avait installé près de vingt ans plus tôt lorsqu'il avait conçu l'armure de Dark Vador. Le Seigneur Noir se retrouva ainsi immobilisé, piégé dans sa propre armure. Mais en puisant dans la Force, il parvint à se débloquer, à la plus grande surprise du scientifique, qu'il transperça de son sabre laser.
  Maintenant que les forces impériales avaient repris le contrôle de l'Executor, Vador retourna à bord de son TIE avancé et s'élança vers un autre monstre de la flotte baleinière que la Force lui indiquait : Cylo-VI venait de s'éveiller et allait tenter de s'échapper. Le Seigneur Noir rattrapa la bête à temps, puis élimina tous les gardes à la solde du scientifique renégat avant d'achever Cylo une bonne fois pour toutes et de détruire tous ses clones.

  De retour à l'Executor, Vador fut surpris de découvrir l'Empereur en compagnie d'Aphra. Pour s'assurer sa survie, la contrebandière avait tout révélé à Palpatine : l'armée secrète de droïdes, le vol du butin de Son-Tuul, le pacte conclu avec Jabba… Mais contrairement à ce qu'elle espérait, l'Empereur félicita son disciple d'avoir agi dans l'ombre et fait preuve de tant d'initiatives pour le dépasser. Palpatine se retira ensuite pour laisser à son disciple le soin de s'entretenir avec Aphra. Vador se remémora alors que la pire chose que la contrebandière redoutait était de périr dans le vide intersidéral. C'est donc précisément ce qu'il fit : il l'éjecta par un sas et la considéra morte.
  Cependant, Vador ignorait que c'était précisément ce qu'Aphra avait attendu de lui : elle fut discrètement récupérée et sauvée par Krrsantan, Triple Zéro et BT-1.

  Le cas de Cylo étant définitivement réglé, Palpatine replaça le Grand Général Cassio Tagge sous les ordres de Dark Vador, et confia à son disciple le commandement de l'Executor. La première action du Seigneur Noir fut d'étrangler Tagge jusqu'à la mort et de le remplacer par l'amiral Kendal Ozzel.

Dark Vador

Vador affrontant Morit Astarte sur l'Executor
Image extraite de Dark Vador - 4. En bout de course


3.9 Diverses déconvenues



"- Tu ne sais rien de la Force. Tu n'es qu'un écho. Une pulsion sans…
- Je… j'extermine les ténèbres !
- Non. Tu les ennuies.
"
Dark Vador à la colonie de spores crochet mutés au kyber, à bord de la prison Accresker


  Plus tard, Dark Vador ordonna au sergent Kreel, désormais leader de l'Escouade SCAR, de reprendre le contrôle du Harbinger, un destroyer qui avait été volé par les Rebelles, qui comptaient l'utiliser pour lever le blocus autour de Tureen VII.
  La mission des SCAR échoua cependant puisqu'ils rencontrèrent une résistance farouche de la part de Luke Skywalker, Han Solo, Leia Organa, Chewbacca et Sana Starros. Vador se rendit sur place à bord de son TIE mais ne put inverser la tendance. Il veilla simplement à détruire le Harbinger, mais le mal était fait : l'Alliance avait percé le blocus de Tureen VII, et son peuple pouvait désormais se mettre à espérer. Le Seigneur Noir réprimanda le sergent Kreel mais ne l'exécuta pas pour autant, puisqu'il était un serviteur loyal.

  Plus tard, Dark Vador se rendit à la Retraite de Sorca, une station-hôtel, puisqu'il avait été contacté par Triple Zéro, qui l'avait averti d'une vente aux enchères impliquant un artefact rare, le cristal de Rur. Dans le chaos sur place, le Seigneur Noir ne croisa toutefois pas la route d'Aphra - l'organisatrice de la vente -, qu'il croyait toujours morte. Il affronta un droïde possédé par l'esprit de Rur, qui s'était emparé de deux sabres laser. Une fois le droïde vaincu, Vador récupéra le cristal, quitta la station de Sorca, puis offrit l'artefact à son maître.

  Dark Vador fut ensuite contacté par l'inspectrice Magna Tolvan, peu de temps après la destruction de la Ruche 1 de l'Initiative Tarkin, qui se trouvait embourbée dans une situation chaotique à bord du vaisseau-prison Accresker. Cela faisait suite à une insurrection massive à cause d'une infection générale provoquée par une colonie de spores crochet mutée au cristal kyber.
  Le Seigneur Noir arriva à bord de l'Executor et stoppa le vaisseau-prison avec les rayons tracteurs du Super Destroyer Stellaire avant qu'il ne percute Tiferep Major. En chemin, Vador eut la confirmation qu'Aphra était toujours en vie, et responsable en partie de ce chaos. Une fois à bord de la prison Accresker, le Seigneur Noir élimina tous ceux qui se trouvaient sur sa route et détruisit même BT-1. Il captura ensuite Magna Tolvan, qui, sous la torture, lui révéla qu'elle avait tué Aphra, son amante qui l'avait trahie. Vador ignorait qu'Aphra était en fait toujours en vie, mais qu'elle avait altéré la mémoire de Tolvan avec l'aide de Bor Ifriem, un Mairan.
  Le Seigneur Noir affronta finalement la colonie de spores crochet et la pulvérisa, avant de retourner à l'Executor et d'admirer la collision monstrueuse entre le vaisseau-prison et Tiferep Major.

Dark Vador

Vador affrontant un droïde possédé par l'esprit de Rur sur la station de Sorca
Image extraite de Docteur Aphra - 2. L'énorme magot


4. L'Empire contre-attaque


4.1 Le piège de Mako-Ta



"- La prochaine cible, Seigneur Vador ?
- L'espoir. Tuons l'espoir.
"
Dark Vador répondant à l'amiral Ozzel aux chantiers de Mako-Ta


  Suite aux multiples victoires de l'Alliance sur différents fronts, notamment une progression vertigineuse dans la Bordure Médiane, Dark Vador décida de porter un coup de grâce aux Rebelles, et pour ceci, il sollicita la reine Trios, dont la loyauté lui était parfaitement acquise. Le Seigneur Noir se rendit donc pour la troisième fois sur Shu-Torun, après avoir écouté des rapports décevants de l'amiral Ozzel et du général Veers, et confia à Trios une mission délicate : elle devait gagner la confiance des Rebelles pour trouver l'emplacement de leur nouvelle base. Et pour gagner la confiance des Rebelles, Trios devait apporter secrètement son assistance à la cellule de Jedha, qui tenait tête aux opérations d'excavation du commandant Kanchar.
  Concrètement, Trios offrit à Leia Organa, par l'intermédiaire de Chewbacca, les plans du char de classe Continent, que Shu-Torun avait prêté à Kanchar. Une fois les opérations impériales ralenties sur Jedha, la reine fournit une nouvelle information à Leia Organa : la localisation de la prison secrète où Lee-Char était détenu depuis près de deux décennies, Strokill Prime. Suite à une mutinerie sur Mon Calamari, l'Alliance récupéra donc de nombreux vaisseaux de la flotte marchande. Trios découvrit ensuite que les Rebelles se trouvaient aux chantiers de Mako-Ta. La reine partagea cette information avec Dark Vador, qui laissa le plan se poursuivre.

  Pendant des mois, les ingénieurs Shu-Torun améliorèrent les nouveaux vaisseaux de la flotte rebelle. En réalité, ils installaient également un programme qui bloqueraient tous les vaisseaux le moment venu. Ainsi, le jour de l'inauguration de la flotte, l'Executor jaillit de l'hyperespace, flanqué de trois Destroyers Stellaires : Dark Vador contempla devant lui l'intégralité de la flotte rebelle qui se trouvait paralysée. Le piège se referma sur l'Alliance et de nombreux vaisseaux furent détruits : des croiseurs Mon Calamari flambants neufs, allant des MC75 aux MC80, en passant par le MC80A du général Jan Dodonna.
  Vador engagea lui-même le combat à bord de son TIE personnel pour poursuivre le Faucon Millenium, qui lui échappa toutefois. Un commando mené par Leia Organa et Davits Draven profita de son absence pour voler les codes Shu-Torun à bord de l'Executor. Le temps que Vador revienne sur le Super Destroyer Stellaire, Leia Organa s'était échappée ; Vador massacra tous les autres Rebelles du groupe, dont le général Draven.
  Finalement, seule une petite partie de la flotte put s'échapper de Mako-Ta. Le piège de Vador avait parfaitement fonctionné. Toutefois, l'Alliance se vengea de Trios en envoyant un commando sur Shu-Torun qui neutralisa toute l'industrie, privant ainsi l'Empire de ses importantes ressources.

Dark Vador

Dark Vador contemplant son piège se renfermant sur la flotte rebelle aux chantiers de Mako-Ta
Image extraite de Star Wars - 9. La Mort de l'Espoir


4.2 La bataille de Hoth et Bespin



"- Le fils de Skywalker ne doit jamais devenir un Jedi.
- Si nous pouvions le convertir, il deviendrait un allié très puissant.
- Oui… Ce serait même un atout d'un grand intérêt. Est-ce faisable ?
- Il sera notre allié ou il mourra, Maître.
"
Dark Vador s'entretenant avec l'Empereur à bord de l'Executor, après la bataille de Hoth


  Des mois plus tard, en +3, la stratégie de Dark Vador d'envoyer des droïdes sondes un peu partout dans la galaxie pour trouver la base rebelle paya enfin. En effet, des signaux suspects avaient été émis de Hoth, et le Seigneur Noir y fit donc envoyer l'Executor et son Escadron de la Mort. Cependant, l'amiral Ozzel fit preuve de zèle et fit sortir la flotte de l'hyperespace trop proche de Hoth, gâchant ainsi l'effet de surprise, et permettant de fait au général Carlist Rieekan d'activer les boucliers planétaires, empêchant donc un bombardement prompt et efficace.
  Dark Vador ordonna finalement le déploiement au sol de la Force Blizzard du général Veers dans la vallée de Kerane : cet intervalle de temps permit à plusieurs transporteurs rebelles de quitter Hoth. Les TB-TT pulvérisèrent les maigres défenses de l'Alliance, et malgré la résistance des snowspeeders de l'Escadron Rogue, le bouclier planétaire KDY DSS-02 fut détruit, permettant ainsi une invasion à plus grande échelle. Dark Vador mena lui-même les snowtroopers au sein de la base rebelle, éliminant les derniers combattants qui ne s'étaient pas encore échappés, notamment quelques membres de la Compagnie Twilight.

  Le Seigneur Noir échoua cependant à retrouver Luke Skywalker et vit le Faucon Millenium lui échapper de peu. De retour à l'Executor, Vador étrangla à mort l'amiral Ozzel et nomma Firmus Piett à sa place à la tête du Super Destroyer. La traque du Faucon Millenium était engagée, et la flotte impériale poursuivi le cargo jusque dans un champ d'astéroïdes. Finalement, quand Vador apprit que l'Empereur cherchait à le joindre, il ordonna que l'Executor s'éloigne afin d'améliorer la qualité de la transmission.
  Palpatine avait senti la présence de Luke Skywalker dans la Force et percevait qu'il pouvait devenir une menace. Vador savait déjà tout de son fils, mais feignit tout de même la surprise, et promit à l'Empereur de lui ramener afin de le convertir au Côté Obscur de la Force. Avant de reprendre la recherche du jeune Jedi, Vador exécuta Lorth Needa, le capitaine du Avenger, qui avait perdu la trace du Faucon dans le champ d'astéroïdes.

Dark Vador

Dark Vador menant les snowtroopers sur Hoth
Image extraite du film L'Empire contre-attaque


  À bord de l'Executor, Dark Vador réunit plusieurs chasseurs de primes pour retrouver le Faucon Millenium : Boba Fett, à qui il avait déjà eu recours quelques années plus tôt, mais aussi Bossk, Zuckuss, Dengar, IG-88 et 4-LOM.
  Sans surprise, ce fut Boba Fett qui retrouva la trace du cargo corellien, qui s'était réfugié sur Bespin, au sein de la Cité des Nuages, alors administrée par Lando Calrissian. Il fut ensuite aisé pour Vador de convaincre le gouverneur Calrissian de trahir ses amis, sans quoi l'Empire commencerait à inspecter de plus près sa production de gaz tibanna. Le lendemain de l'arrivée du Faucon, son équipage fut donc arrêté à l'occasion de ce qui devait être un repas festif pour fêter les retrouvailles entre Lando et Han. Tandis que Leia et Chewbacca furent conduits en cellule de détention, le Seigneur Noir prépara Han Solo pour la congélation en carbonite : le contrebandier servirait de test pour ce qui servirait bientôt à transporter Luke Skywalker à l'Empereur. Han Solo serait ensuite confié à Boba Fett, qui le livrerait à Jabba le Hutt.

  Quand Dark Vador apprit que le X-Wing de Luke Skywalker était en approche, il se rendit dans les niveaux inférieurs de la Cité des Nuages où se trouvait tout le dispositif de congélation. Le Seigneur Noir ignorait cependant qu'entretemps Lando et son assistant Lobot s'étaient rebellés pour libérer Chewbacca et Leia Organa. Ils échouèrent cependant à sauver Han Solo avant que Boba Fett ne décolle avec son Slave I.
  Luke Skywalker arriva finalement jusqu'à Dark Vador, qui avait tout mis en œuvre pour que le Jedi le retrouve, et un duel intense débuta. Le jeune Jedi était vif et plein de ressources, mais sa formation était incomplète. Son maniement du sabre était approximatif et sa maîtrise de la Force balbutiante, si bien que Vador n'eut aucun mal à le pousser à bout, et finalement à le désarmer en lui tranchant la main. Le sabre d'Anakin Skywalker chuta alors dans le vide, et le Seigneur Noir tendit sa main à Luke, l'invitant à le rejoindre pour défaire l'Empereur. Vador révéla finalement à Luke qu'il était son père : sous le choc, le jeune Jedi se laissa finalement tomber pour échapper à son adversaire, et fut secouru par le Faucon Millenium. De retour à son vaisseau, Vador sentit la présence de Luke s'évanouir lorsque le Faucon effectua le saut en hyperespace. Son fils lui avait encore une fois échappé.

Dark Vador

Dark Vador affrontant Luke Skywalker sur Bespin
Image extraite du film L'Empire contre-attaque


5. La fin de l'Empire



5.1 Endor et la rédemption



"- Tu ne pourras pas te cacher éternellement, Luke.
- Je ne veux pas vous combattre.
- Abandonne toi au Côté Obscur. C'est le seul moyen que tu as de sauver tes amis.
"
Vador à Luke, à bord de la seconde Étoile de la Mort


  Un an s'était écoulé depuis le duel qui avait opposé Dark Vador à Luke Skywalker sur Bespin et la révélation sur leur lien de parenté. Pendant que la seconde Étoile de la Mort était en phase d'achèvement, le Seigneur Noir avait poursuivi ses recherches, en vain : le jeune Jedi avait depuis complété sa formation, mais demeurait introuvable.

  L'Empereur, quant à lui, avait profité de ce temps pour échafauder un plan visant à anéantir une bonne fois pour toutes l'Alliance rebelle. Vador fut donc invité à faire preuve de patience, car son fils finirait par venir le retrouver, son maître l'avait senti. En effet, Palpatine avait délibérément fait fuiter des informations à propos de la fin du chantier dans le système d'Endor, au-dessus de la lune forestière. Vador était lui-même allé prévenir le Moff Jerjerrod de la venue imminente de l'Empereur, et l'avertir qu'il valait mieux pour l'occasion que l'Étoile de la Mort soit complètement opérationnelle.
  Et la station de combat se trouva en effet prête lorsqu'un groupe de commandos rebelles reçut l'autorisation d'atterrir sur la lune forestière. L'Empereur savait que les Pathfinders comptaient détruire le bouclier CoMar SLD-26 qui protégeait l'Étoile de la Mort, mais toute une garnison impériale avait été déployée pour les en empêcher. En parallèle, la flotte rebelle se retrouvait coincée d'un côté par la station de combat, et de l'autre par l'armada de destroyers menés par l'Executor.

  Dark Vador alla donc sur la lune forestière, où, comme l'avait prévu l'Empereur, son fils se rendit à lui, dans l'espoir de le ramener du Côté Lumineux. Le Seigneur Noir savait que cette cause était perdue, puisqu'Anakin Skywalker était mort depuis bien longtemps, mais il félicita tout de même son fils pour avoir achevé sa formation et conçu un nouveau sabre laser. Vador conduisit ensuite le jeune Jedi jusqu'à la salle du trône à bord de l'Étoile de la Mort, d'où il put contempler le piège de l'Empereur se refermer sur la flotte rebelle.
  Alors que la bataille faisait rage, Luke Skywalker attrapa son sabre avec la Force pour terrasser l'Empereur ; Vador réagit immédiatement et para l'attaque, débutant ainsi un nouveau duel entre le père et le fils.

Dark Vador

Dark Vador affrontant Luke Skywalker dans la seconde Étoile de la Mort
Image extraite du film Le Retour du Jedi


  Le combat fut intense, et Vador perçut aisément le trouble qui occupait l'esprit de son fils. Le Seigneur Noir apprit ainsi qu'il avait également une fille, la sœur jumelle de Luke, Leia. Quand il menaça de s'en prendre à elle, Luke entra dans une colère noire et Vador ne put rien faire pour contenir la rage de son fils. Son bras armé se fit trancher et il s'effondra, vaincu. Cependant, le jeune Jedi, plutôt que d'abattre le Seigneur Noir, jeta son sabre laser et se tint droit devant l'Empereur, lui demandant d'admettre sa défaite. Palpatine n'en fit rien et envoya des éclairs de Force sur le Jedi, qui les encaissa en se tordant de douleur mais en s'accrochant à la vie, appelant son père à l'aide.
  Vador se releva, et au fond de lui, Anakin Skywalker entendit l'appel à l'aide de son fils. Après avoir observé son maître déverser toute sa haine dans ses éclairs, Vador l'attrapa, le souleva du sol, et l'envoya au fonds du puits du réacteur, mettant ainsi fin au règne diabolique de Dark Sidious. Dark Vador était mort, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker était revenu des ténèbres.

  En parallèle, le bouclier qui protégeait l'Étoile de la Mort fut détruit sur Endor grâce à l'aide des Ewoks, et un groupe de chasseurs menés par le Faucon Millenium put porter un coup de grâce au réacteur de la station spatiale de combat. Luke Skywalker traîna le corps de son père, alourdi par l'armure endommagée, jusqu'à une navette. Allongé sur la passerelle, le Jedi ôta le casque de Vador, et Anakin Skywalker put contempler son fils de ses propres yeux, avant de rendre son dernier soupir. Luke Skywalker quitta l'Étoile de la Mort avant qu'elle n'explose avec le corps de son père, puis érigea un bûcher funéraire sur la lune forestière, alors que les festivités commençaient.

  Anakin Skywalker apparut finalement sous la forme d'un spectre de Force aux côtés d'Obi-Wan Kenobi et Yoda, et sourit de tout son cœur à Luke qui se tenait devant eux.

Dark Vador

Anakin Skywalker contemplant son fils, après la défaite de l'Empereur
Image extraite du film Le Retour du Jedi


5.2 Héritage



  Dark Vador avait marqué l'histoire de la galaxie de son vivant, mais son ombre planait toujours bien après sa mort. L'héritage Jedi avait en partie été détruit sous l'Empire, et Vador avait lui-même veillé avec ses Inquisiteurs à exterminer les derniers représentants de l'Ordre. Pour son œuvre funeste, le Seigneur Noir fascina encore bien après la bataille d'Endor, jusqu'à la fin de la Guerre Civile Galactique avec la bataille de Jakku. Par exemple, les Acolytes de Yupe Tashu portaient un casque noir semblable à celui de Vador pour marquer leur affiliation au Côté Obscur.

  Sur Mustafar, la forteresse de Vador devint un lieu de pèlerinage pour la secte Alazmec, qui vouait un culte au Seigneur Noir sous l'impulsion de Lady Corvax. Les membres de la secte Alazmec défendaient notamment l'Orienteur Sith, un artefact précieux que l'Empereur avait jadis confié à Dark Vador, et qui indiquait la route vers le monde ancestral d'Exegol.
  En +28, lorsque la vérité sur la lignée de Leia Organa fut révélée au sénat de la Nouvelle République sur Hosnian Prime, un scandale éclata, prouvant ainsi que le nom de Vador faisait encore frémir plus de vingt ans après son trépas.

  L'héritage le plus marqué de Dark Vador fut très certainement son petit-fils, Ben Solo, enfant de Leia et Han, qui bascula du Côté Obscur sous l'influence de Snoke, un être créé par l'Empereur Palpatine. En effet, Ben Solo - qui se fit par la suite appeler Kylo Ren - n'eut de cesse de s'entraîner pour s'améliorer et devenir aussi fort que son grand-père, ce à quoi il ne parvint pas, car la Lumière en lui était trop grande. Ben Solo conservait précieusement le casque calciné de Dark Vador, qu'il considérait comme un puissant artefact du Côté Obscur et devant lequel il méditait régulièrement.
  Les dernières influences connues de Dark Vador disparurent en +35, avec la défaite du Premier Ordre et de l'Eternel Sith lors de la bataille d'Exegol, où Ben Solo revint du Côté Lumineux - comme son grand-père avant lui - pour aider Rey à vaincre définitivement Dark Sidious.

Dark Vador

Le casque calciné de Dark Vador
Image extraite du film Le Réveil de la Force





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Dark Vador
Nom
Dark Vador
Nom original
Darth Vader
Autre(s) nom(s)
Seigneur Noir des Sith ; Seigneur Vador
Espèce
Date de naissance
-19 (-41)
Lieu de naissance
Date de décès
+4
Lieu de décès
Taille
2,03 m
Fonctions
Bras droit de l'Empereur Palpatine
Armes
Vaisseau
Affiliation
Interprété par
Hayden Christensen ; David Prowse (Episodes IV, V, VI) ; Sebastian Shaw (Episode VI) ; James Earl Jones  (voix) ; Spencer Wilding et Daniel Naprous (Rogue One)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/10/2020

Date de modification
23/11/2020

Nombre de lectures
52


Note de la fiche
7 membres ont noté la fiche "Dark Vador" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.